7/06/10	  Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis ?     •  Approche économique     •  Alternatives                 ...
7/06/10	  Pourquoi	  change-­‐t-­‐on	  ses	  châssis	  ?	    •    Inconfort	  acousGque	    •    Inconfort	  thermique	  (...
7/06/10	  Critères	  de	  rentabilité	  économique	    •  InvesGssement	  supplémentaire	         –  Intègre	  tous	  les	...
7/06/10	  Calcul	  des	  pertes	  de	  chaleur	  au	  travers	                      d’une	  paroi	                        ...
7/06/10	             Calcul	  de	  rentabilité	  	  1.	  double	  vitrage	  &	  nouveaux	  châssis	  •  Primes:	       •  ...
7/06/10	                             Calcul	  de	  rentabilité	                              2.	  isola#on	  du	  toit	  •...
7/06/10	                Calcul	  de	  rentabilité	               3.	  nouvelle	  chaudière	  •  Primes:	    •    Energie:	...
7/06/10	         Renforcement	  de	  l’étanchéité	  • 	  Systèmes	  tradiGonnels	         –       simple	  ou	  double	  f...
7/06/10	          9	  
7/06/10	         10	  
7/06/10	         11	  
7/06/10	                          Pose	  d’un	  survitrage	  • Principe	       –  pose	  d’une	  seconde	  vitre	  sur	  l...
7/06/10	  Photo:	  Atelier	  Paul	  Mordan	                                                   13	  
7/06/10	          Pose	  d’un	  double	  vitrage	  dans	  le	                     châssis	  existant	  • Principe	  	     ...
7/06/10	  ChanGer	  Rénover	  -­‐	  sprl	  ChanGer	  Rénover	  -­‐	  sprl	                                                ...
7/06/10	  ChanGer	  Rénover	  -­‐	  sprl	  ChanGer	  Rénover	  -­‐	  sprl	                                                ...
7/06/10	                                                                ChanGer	  Rénover	  -­‐	  sprl	       Pose	  d’un	...
7/06/10	              MainGen	  de	  l’esthéGque	  des	  vitrages	                  anciens	  et	  des	  pe#ts-­‐bois	    ...
7/06/10	              Calcul	  de	  rentabilité	  	  4.	  double	  vitrage	  dans	  châssis	  existant	   •         Primes...
7/06/10	                                     Conclusions	        Solu#ons	  proposées	                                Temp...
7/06/10	  Une	  permanence	  d’informaGon	  Patrimoine	  /	  Energie	  /	  RénovaGon	  /	  Eco-­‐construcGon	  Halles	  Sa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dois je vraiment remplacer mes anciens châssis?

1 958 vues

Publié le

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 958
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dois je vraiment remplacer mes anciens châssis?

  1. 1. 7/06/10  Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis ? •  Approche économique •  Alternatives Nicolas  VANDERNOOT  –  Jérôme  BERTRAND                      Bruxelles,  8  juin  2010   1   Pe#ts  rappels…  •  La  priorité  en  maGère  d’économie  d’énergie,   c’est  d’agir  d’abord  sur  l’enveloppe  (murs,   toiture,…)  du  volume  protégé  (=  chauffé)  •  Ensuite  on  rend  les  systèmes  (chauffage,  eau   chaude,…)  plus  performants  •  Un  audit  énergéGque  permet  d’établir  les   priorités  •  L’audit  «  PAE  »  est  subsidié  en  Région   bruxelloise  (50%)  et  donne  droit  à  une   réducGon  d’impôt  (40%)   2   1  
  2. 2. 7/06/10  Pourquoi  change-­‐t-­‐on  ses  châssis  ?   •  Inconfort  acousGque   •  Inconfort  thermique  (courants  d’air,  paroi  froide)   •  Mauvais  état   •  SimplificaGon  de  l’entreGen   •  Economie  d’énergie   •  Existence  de  primes   •  Souci  environnemental   3   Je  rénove  mon  habita#on,  et…   La  première  chose  que  je  vais  faire,  c’est   placer  des  nouveaux  châssis  et  du     double  vitrage   Ainsi  je  ferai  des  économies  d’énergie…   4   2  
  3. 3. 7/06/10  Critères  de  rentabilité  économique   •  InvesGssement  supplémentaire   –  Intègre  tous  les  surcoûts  liés  à  un  invesGssement  dans  l’efficacité   énergéGque   •  Temps  de  retour   –  Temps  nécessaire  pour  récupérer  son  invesGssement   •  Temps  de  retour  simple  =  InvesGssements  /  gains   •  Temps  de  retour  dynamique,  intègre  en  plus:   –  Une  esGmaGon  de  l’augmentaGon  du  prix  de  l’énergie  (3,2  à  4,3%  par  an)   –  Une  InflaGon  de  2%   –  Taux  d’actualisaGon  des  capitaux  invesGs  de  4  à  6,5  %   –  La  durée  d’uGlisaGon   5   Le  temps  de  retour  simple   Période  au  terme  de  laquelle  la  somme  cumulée  des  gains   financiers  générés  par  le  projet  =  montant  de   l’invesGssement  iniGal   InvesGssement   TRS  =     gain  annuel   Au  terme  de  ceje  période,  l’invesGssement  devient   rentable   CondiGon:  TRS  <  durée  de  vie  économique  du  projet   6   3  
  4. 4. 7/06/10  Calcul  des  pertes  de  chaleur  au  travers   d’une  paroi   U  .  S  .  (T°int  -­‐  T°ext)  .  Durée  de  chauffe   Pertes  de  chaleur  =     Rendement  chauffage  Où:   U  =  coefficient  de  déperdiGon  thermique  (W/m2.K)   S  =  surface  de  la  parois  (m2)   T°int  -­‐  T°ext  =  écart  entre  les  température  moyennes  intérieures  et  extérieurs                          =  14°  -­‐  6,5°  =  7,5°   Durée  de  chauffe  =  5800  heures   Rendement  chauffage  =  Rendement  saisonnier  de  l’installaGon  de  chauffage   7   Calcul  de  rentabilité     1.  double  vitrage  &  nouveaux  châssis   Fenêtre  en  bois  avec  simple  vitrage   Ufenêtre  =  4,53  W/m2.K   Pertes  =  246,3  kWh/m2   •  Maison  2  façades,  nouveaux  châssis   (18m2  de  vitrage)  bois  &  double  vitrage   U=1,1W/m2K   •  Pertes:  59,81  kWh/m2   •  Devis:  8100€   •  Economie  d’énergie:  3356,8  kWh/an   8   4  
  5. 5. 7/06/10   Calcul  de  rentabilité    1.  double  vitrage  &  nouveaux  châssis  •  Primes:   •  Energie:  25€/m2  x  18  =  450€   •  DéducGon  fiscale/crédit  d’impôt:  40%  x   8100€  =    3240€  •  InvesGssement  réel:  4410€  •  Economie  annuelle:  168€  •  Temps  de  retour:  26,25  ans   9   Calcul  de  rentabilité   2.  isola#on  du  toit   Toit  non  isolé   R  =  0,433  m2.K/W   Pertes  =  163,1  kWh/m2   U  =  3  W/m2.K  •  Maison  2  façades,  isolant  naturel  (λ=0,04   W/m.K),  20  cm,  par  l’intérieur  du  toit   (120  m2)  •  Devis:  7200€  (finiGon  intérieure   comprise)  •  Pertes:  10,33  kWh  /m2  •  Economie  d’énergie:  18332,4  kWh/an   10   5  
  6. 6. 7/06/10   Calcul  de  rentabilité   2.  isola#on  du  toit  •  Primes:   •  Energie:  20€/m2  x  120  =  2400€   •  DéducGon  fiscale/crédit  d’impôt:  40%  x   7200  =  2880€  •  InvesGssement  réel:  1920€  •  Economie  annuelle:  916,62€  •  Temps  de  retour:  2,1  ans   11   Calcul  de  rentabilité   3.  nouvelle  chaudière  Ancienne  chaudière   ηcomb  =  85%,  soit  76%  sur  PCS   Pertes  =  6316  kWh/an   Besoins  nets:  20000  kWh/an     •  Maison  2  façades,  chaudière  24kW   (ηcomb  =  109%,  soit  98%  sur  PCS)  à   condensaGon  +  tubage   •  Pertes  =  408  kWh/an   •  Devis:  4500€   •  Economie  d’énergie:  5908  kWh/an   12   6  
  7. 7. 7/06/10   Calcul  de  rentabilité   3.  nouvelle  chaudière  •  Primes:   •  Energie:  400€  +  25€  x  10  m  =  650€   •  DéducGon  fiscale/crédit  d’impôt:  40%  x   3500€  =    1400€  •  InvesGssement  réel:  2450€  •  Economie  annuelle:  295,4€/an  •  Temps  de  retour:  8,3  ans   13   Je  ne  change  pas  mes  châssis:  les   alterna#ves  •  Renforcement  de  l’étanchéité  •  Pose  d’un  survitrage  •  Remplacement  du  vitrage  existant   par  un  vitrage  plus  performant  •  Pose  d’un  second  châssis     14   7  
  8. 8. 7/06/10   Renforcement  de  l’étanchéité  •   Systèmes  tradiGonnels   –  simple  ou  double  frappe  (sans  joint)   –  mouton  et  gueule  de  loup   –  noix     –  pression  exercée  par  les  crémones     frappe   gueule  de  loup   Coupe  verGcale  -­‐  Dessin  P.  &  J.  BERTRAND   noix   Coupe  horizontale  -­‐  Dessin  P.  &  J.  BERTRAND   Renforcement  de  l’étanchéité  • Pose  de  joints  synthéGques   –  joints  préformés  nécessitant  une  modificaGon   du  profil  (voir  dessin)   –  joints  moulés  sur  place  -­‐   Avantages:  réducGon  des  pertes  thermiques  par  venGlaGon  et  amélioraGon  de  l’isolaGon  acousGque  -­‐   Inconvénient:  risque  de  perturbaGon  du  climat  intérieur  par  excès  d’étanchéité   Source: bureau ARSIS - Guido STEGEN 8  
  9. 9. 7/06/10   9  
  10. 10. 7/06/10   10  
  11. 11. 7/06/10   11  
  12. 12. 7/06/10   Pose  d’un  survitrage  • Principe   –  pose  d’une  seconde  vitre  sur  l’ouvrant  (en  général  du   côté  intérieur)  • Avantage   –  isolaGon  thermique   –  isolaGon  acousGque  (si  verre  épais,  éventuellement   feuilleté)   –  conservaGon  du  châssis  et  de  vitrages  d’origine  • Inconvénient   –  modificaGon  d’aspect   –  réducGon  du  transfert  lumineux  et  solaire   –  risque  de  condensaGon  entre  les  vitres   –  augmentaGon  de  l’entreGen   Dessin  P.  &  J.  BERTRAND   Pose  d’une  seconde  fenêtre:    • Principe     “la  double  fenêtre”   –  Pose  d’un  second  châssis  dans  l’ébrasement  de  la   fenêtre  (en  général  du  côté  intérieur)  • Avantages   –  isolaGon  thermique     –  isolaGon  acousGque  très  performante   –  conservaGon  totale  de  la  fenêtre            d’origine.  • Inconvénients   –  modificaGon  de  l’aspect  de  la  fenêtre  (vue   intérieure)   –  réducGon  du  tranfert  lumineux  et  solaire   –  augmentaGon  de  l’entreGen   Dessin  P.  &  J.  BERTRAND   12  
  13. 13. 7/06/10  Photo:  Atelier  Paul  Mordan   13  
  14. 14. 7/06/10   Pose  d’un  double  vitrage  dans  le   châssis  existant  • Principe     –  remplacement  du  simple  vitrage  par  un  double  vitrage     –  nécessite  l’élargissement  de  la  feuillure  à              vitrage  ou  l’emploi  d’un  profilé  d’adaptaGon  • Avantage     –  isolaGon  thermique  (+  isolaGon  acousGque  si  double  vitrage   amélioré  acousGquement)   –  conservaGon  du  châssis  d’origine  • Inconvénient   –  perte  des  verres  d’origine   –  resGtuGon  des  peGts-­‐bois  peu  saGsfaisante   –  réducGon  du  tranfert  lumineux  et  solaire   –  risque  de  déplacement  de  la  condensaGon     Dessin P. & J. BERTRAND ChanGer  Rénover  -­‐  sprl   14  
  15. 15. 7/06/10  ChanGer  Rénover  -­‐  sprl  ChanGer  Rénover  -­‐  sprl   15  
  16. 16. 7/06/10  ChanGer  Rénover  -­‐  sprl  ChanGer  Rénover  -­‐  sprl   16  
  17. 17. 7/06/10   ChanGer  Rénover  -­‐  sprl   Pose  d’un  simple  vitrage  à  basse  • Principe     émissivité   –  Replacement  du  vitrage  existant  par  un  vitrage  à   basse  émissivité.    • Avantages   –  isolaGon  thermique     –  isolaGon  acousGque  performante  si  choix  d’un   verre  épais   –  Aspect  très  proche  de  celui  du  vitrage  d’origine.  • Inconvénients   –  réducGon  (légère)  du  tranfert  lumineux  et  solaire   –  perte  du  vitrage  d’origine   Dessin  P.  &  J.  BERTRAND   17  
  18. 18. 7/06/10   MainGen  de  l’esthéGque  des  vitrages   anciens  et  des  pe#ts-­‐bois   Photos  Van  Ruysdael  -­‐  Del~  -­‐  Pays-­‐bas   Calcul  de  rentabilité    4.  double  vitrage  dans  châssis  existant  Fenêtre  en  bois  avec  simple  vitrage   Ufenêtre  =  4,53  W/m2.K   Pertes  =  246,3  kWh/m2   •  Maison  2  façades,  18m2  de  vitrage,   châssis  bois  existant  &  double  vitrage   U=1,7W/m2K   •  Pertes:  92,43  kWh/m2   •  Devis:  2700€   •  Economie  d’énergie:  2770  kWh/an   36   18  
  19. 19. 7/06/10   Calcul  de  rentabilité    4.  double  vitrage  dans  châssis  existant   •  Primes:   •  DéducGon  fiscale/crédit  d’impôt:  40%  x  2700€  =    1080€   •  InvesGssement  réel:  1620€   •  Economie  annuelle:  138,5€   •  Temps  de  retour:  11,7  ans   •  Alterna(ve:  placement  de  simple  vitrage   basse  émissivité  (U  =  3,4W/m2K),  mais  pas   de  primes  ou  déduc(on  fiscale   37   Coût  pour  le  placement  de  joints  de   calfeutrage   •  Rentabilité  économique  dépend   du  niveau  de  l’étanchéité  iniGale   (forte  ou  faible  venGlaGon)   •  InvesGssement  :  ≈2000€  pour  une   habitaGon   •  Temps  de  retour:  entre  5  et  15   ans,  gain  de  confort   38   19  
  20. 20. 7/06/10   Conclusions   Solu#ons  proposées   Temps  de  retour   Double  vitrage  et  nouveaux  châssis   25  –  30  ans   Double  vitrage  dans  anciens  châssis   10  –  15  ans   Survitrage   15  –  25  ans   Simple  vitrage  basse  émissivité  dans   25  –  30  ans   anciens  châssis   Double  fenêtre   15  –  25  ans   Joints  d’étanchéité   5  –  15  ans   39   Un  diagnos#c  complet  avant  de   décider  1.  Le  remplacement  des  châssis  de  fenêtres  n’est  pas   rentable  si  les  châssis  ne  doivent  pas  être  remplacés  en   raison  de  leur  mauvais  état.  2.  D’autres  mesures  en  maGère  d’économie  d’énergie   sont  prioritaires  (isolaGon  de  la  toiture,  installaGon  de   chauffage  performante…).  3.  Plusieurs  types  de  mesures  permejent  d’améliorer  les   performances  des  châssis  existants.  Certaines  de  ces   mesures  sont  plus  rentables  que  le  remplacement  des   châssis.  D’autres  doivent  être  réservées  à  des   intervenGons  sur  des  biens  présentant  un  intérêt   patrimonial.   20  
  21. 21. 7/06/10  Une  permanence  d’informaGon  Patrimoine  /  Energie  /  RénovaGon  /  Eco-­‐construcGon  Halles  Saint-­‐Géry     •  1  place  Saint-­‐Géry            1000  Bruxelles   •  du  mardi  au  vendredi  de  10h  à   18h  -­‐  samedi  de  14h  à  17h   •  02  /512  86  19   •  www.curbain.be   •  info@curbain.be   •  jerome.bertrand@curbain.be   •  nicolas.vandernoot@curbain.be   21  

×