Formation greffe de l’olivier
Sylvie Dupard - avril 2014
QUAND GREFFER ?

Greffer au printemps lors de
la montée en sève. La vigueur
du porte greffe doit noyer le
greffon pour que...
Choisir les pousses de l’année précédente
dans la partie somitale de l’arbre. Prendre
des rameaux qui n’ont pas de ramific...
Plus on greffe bas sur le porte greffe, plus
on a de chance que la greffe prenne.
Couper le porte greffe au sécateur avec ...
On rabat un peu la tête du porte greffe (enlever
quelques branches ou rameaux). On fait une
incision en I ou en T sur les ...
Utiliser les même greffons que précedemment.
Inciser en faisant comme des languettes autour
du porte greffe. Décoller l’éc...
21 jours plus tard : enlever l’élastique car normalement la soudure a eu lieu.
Entre temps : faire attention à ce que les ...
Greffe de l'olivier
Greffe de l'olivier
Greffe de l'olivier
Greffe de l'olivier
Greffe de l'olivier
Greffe de l'olivier
Greffe de l'olivier
Greffe de l'olivier
Greffe de l'olivier
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Greffe de l'olivier

5 125 vues

Publié le

Publié dans : Environnement
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Greffe de l'olivier

  1. 1. Formation greffe de l’olivier Sylvie Dupard - avril 2014
  2. 2. QUAND GREFFER ? Greffer au printemps lors de la montée en sève. La vigueur du porte greffe doit noyer le greffon pour que la soudure se fasse bien. Choisir de le faire en lune montante. Certains recommandent de le faire la seconde semaine de la lune montante pour éviter les excés de vigueur. MATERIELS - Couteau à greffer - Elastique à greffer ou ficelle qui se décompose - Mastique à greffer pour garder l’étanchéité
  3. 3. Choisir les pousses de l’année précédente dans la partie somitale de l’arbre. Prendre des rameaux qui n’ont pas de ramifications et dont les bourgeons n’ont pas démarré. Choisir les branches les plus lisses possibles. Couper en biseau sans faire de marches d’escaliers, ni de déchirures. Le cambium (cellules actives) qui se trouve derrière l’écorce forme ainsi un U. Garder le greffon dans la bouche le temps de préparer le porte greffe. Greffe en couronne 1
  4. 4. Plus on greffe bas sur le porte greffe, plus on a de chance que la greffe prenne. Couper le porte greffe au sécateur avec le bon côté tranchant. Faire une fente dans la longueur. Décoller l’écorce sans la déchirer. Cela devrait bien se passer si le porte greffe est bien en sève. Glisser le greffon biseauté dans la fente. Poser l’élastique bien serré, couper les feuilles et mastiquer.
  5. 5. On rabat un peu la tête du porte greffe (enlever quelques branches ou rameaux). On fait une incision en I ou en T sur les parties lisses. Ouvrir un peu et enquiller le greffon dedans jusqu’au fond. Faire attention à le remettre à l’endroit. Prélever les bourgeons qui n’ont pas démarré sur un gourmand de l’année. Enlever un carré avec le cambium et le bourgeon. Le garder dans la bouche le temps de préparer le porte greffe. L’élastique doit servir à plaquer le greffon contre le porte greffe pour que la soudure ait lieu. Attention à ne pas recouvrir le bourgeon. Greffe en fenêtre
  6. 6. Utiliser les même greffons que précedemment. Inciser en faisant comme des languettes autour du porte greffe. Décoller l’écorce et glisser les greffons dedans. Faire ça, tout le tour. Greffe en couronne avec bourgeons
  7. 7. 21 jours plus tard : enlever l’élastique car normalement la soudure a eu lieu. Entre temps : faire attention à ce que les rejets ne prennent pas le pas sur le greffon. Ne pas trop surveiller, ni tout enlever car l’on pourrait stopper la monté de sève. Les bourgeons démarrent dans un premier temps sur leur réserve puis ils s’allongent quand le porte greffe donne sa sève.

×