1/6
TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D’EXPERTS
A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agre...
2/6
Le projet d’accès aux marchés des produits agro-alimentaires et de terroir en Tunisie (PAMPAT) financé
par le Secrétar...
3/6
Surtout pour les petits producteurs et groupements ruraux le processus de labellisation représente un
grand défi. De p...
4/6
dans les filières de la harissa, figue de Djebba et figue de barbarie par rapport à la sécurité
alimentaire, la qualit...
5/6
8. Assurer la liaison, l’accompagnement, le coaching et
le suivi continu avec les groupements locaux, les
agriculteurs...
6/6
COMPETENCE REQUISES
Valeurs fondamentales:
1. Intégrité
2. Professionnalisme
3. Respect de la diversité
Compétences de...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale

347 vues

Publié le

Annonce pour le recrutement d'un Expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation rural. Les dossiers de candidature, composés d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé, sont à transmettre, par courrier électronique d’ici le 21/Juin/2015 (compris) à l’adresse suivante: pampattunis@unido.org.

Publié dans : Alimentation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
347
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
74
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale

  1. 1. 1/6 TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D’EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA) DESCRIPTION DE POSTE Désignation du poste : Expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation dans le contexte rural Lieu d‘affectation : Bureau ONUDI Tunis (Tunisie) avec des déplacements fréquents sur le terrain Temps d’affectation : Temps plein Date limite de réception des candidatures : 21 Juin 2015 Date de début du contrat attendue : Juillet /Août 2015 Date de fin du contrat : Contrat initial de 6 mois (renouvelable pendant la durée du projet) CONTEXTE ORGANISATIONNEL L’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) est une institution spécialisée des Nations Unies. Elle a pour mission de promouvoir et d’accélérer la croissance industrielle durable des pays en voie de développement et des économies en transition et d’œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des pays les plus pauvres dans le monde en mobilisant ses ressources et ses compétences internationales. La Division de l’élaboration des programmes et de la coopération technique (PTC) fournit principalement un appui et une assistance technique aux pays en développement et en transition pour leur permettre de renforcer leurs capacités commerciales dans le traitement des matières premières agricoles, participer aux flux commerciaux internationaux pour les produits manufacturés, accroître les flux de technologies et d’investissements, développer l'entrepreneuriat, promouvoir des techniques de production respectueuses de l'environnement, développer des énergies renouvelables et rurales à des fins productives, accroître l'efficacité énergétique en vue de soutenir la mise en œuvre des principaux accords multilatéraux sur l'environnement. La Division comprend le Bureau du Directeur principal, et les Services du développement de l’agrobusiness ; de l’appui au secteur privé et à la promotion des investissements et de la technologie ; du renforcement des capacités commerciales, de l'énergie et du changement climatique ; de la gestion de l'environnement ; et du Protocole de Montréal, ainsi que le Bureau des programmes régionaux. L’expert travaillera pour la Cluster and Business Linkages Unit (CBL) appartenant au service d’appui au secteur privé et à la promotion des investissements et de la technologie (BIT) et pour l’Unité de Qualité, Standards et Conformité (QSC) appartenant au service du renforcement des capacités commerciales (TCB). CONTEXTE DU PROJET
  2. 2. 2/6 Le projet d’accès aux marchés des produits agro-alimentaires et de terroir en Tunisie (PAMPAT) financé par le Secrétariat d'Etat à l'Économie Suisse (SECO) s’aligne sur la Stratégie de développement des exportations tunisiennes de fruits et légumes transformés et constitue aussi un appui à la mise en œuvre des politiques tunisiennes agroindustrielles de promotion de la qualité et la labellisation des produits de niche. Les trois chaînes de valeur retenues, l’harissa, la figue de Djebba et le cactus/ figue de barbarie bio de Kasserine ont été identifiées selon une approche participative avec les contreparties nationales - Ministère de l’Industrie et Ministère de l’Agriculture -lors de la phase d’assistance préparatoire, car elles offrent des perspectives très prometteuses en termes de contribution à la croissance économique, à la création d’emplois, à la participation féminine au développement économique et à la réduction de la pauvreté, notamment dans des régions défavorisées. Le projet vise l’amélioration de l’accès aux marchés (national et export) et des conditions socio- économiques des opérateurs au sein des chaînes de valeur bénéficiaires et suit une approche de chaîne de valeur globale ciblant l’ensemble des activités qui déterminent la performance d’une chaîne (de l’amont à l’aval). Les activités prévues dans le cadre du projet touchent : - la mise en place des commissions réunissant les principaux acteurs de chaque chaîne de valeur pour développer une vision et un plan d’action communs ; - le renforcement des capacités des différents maillons de la chaîne de valeur ; - le renforcement des liens et partenariats entre les différents maillons de la chaîne de valeur ; - la labellisation des produits de «terroir»; - l’amélioration du marketing mix et accès aux marchés internationaux ; - la diversification et l’innovation des produits le long de la chaîne de valeur Un projet PAMPAT pour le Maroc a également été développé et des échanges réguliers sont prévus pour capitaliser sur les expériences respectives des deux pays. Afin d’assurer la durabilité des résultats obtenus, un axe stratégique du projet est aussi le renforcement des capacités nationales en matière de valorisation des produits agricoles labélisés de terroir et bio. Cette composante couvre : - Formation aux institutions d’appui pour qu’elles puissent se prendre en charge pour la valorisation des produits labélisés de terroir et bio - Appui au Centre Technique d’Agriculture Biologique pour qu’il puisse offrir de nouveaux types d’analyses de laboratoire aux agriculteurs biologiques en Tunisie à bon marché Pour plus d’information sur le projet, voir la brochure et la vidéo sur le site web suivant : www.unido.org/pampat-tunisie Ou veuillez consulter l’avancement des activités du projet sur : https://www.facebook.com/PAMPAT.tn CONTEXTE QUALITE, CERTIFICATION ET TECHNOLOGIE Le projet PAMPAT en Tunisie promeut la mise en place de quatre types de signes distinctifs liés à la qualité autour des trois chaînes de valeur sélectionnées ; notamment, le «Food Quality Label Tunisia» pour la harissa, l’Appellation d’Origine Contrôlée pour la figue de Djebba, le label bio et un signe distinctif pour les figues de barbarie de la région Zelfen à Kasserine. La mise en œuvre de ces signes distinctifs requiert un appui tout le long de la filière pour assurer la traçabilité et la certification.
  3. 3. 3/6 Surtout pour les petits producteurs et groupements ruraux le processus de labellisation représente un grand défi. De plus, tenant compte que beaucoup des prérequis réglementaires, techniques et technologiques doivent être respectés pour pouvoir vendre les produits agroalimentaires labélisés à travers les canaux de distribution modernes. En outre, pour pouvoir être compétitifs sur les marchés, les petits producteurs doivent diversifier leur offre et valoriser davantage leur production en respectant les exigences de la réglementation en vigueur. Le projet PAMPAT offre de l’appui et de l’assistance technique aux petits opérateurs ruraux (groupements de développement agricole, sociétés mutuelles de services agricoles, centre de collecte, entrepôts, etc) pour pouvoir adhérer aux processus de labellisation, diversifier leur offre et pouvoir respecter les exigences des marchés de niche. CONTEXTE DE LA FILIERE FIGUE DE DJEBBA Le projet PAMPAT a démarré les activités d’appui à la filière figue de Djebba fin 2013. Djebba est un petit village dans le gouvernorat de Béja. 800 agriculteurs et leurs familles cultivent plus de 25.000 figuiers de 17 variétés différentes. La figue, et concrètement la variété locale Bouhouli, est la culture ancestrale phare et constitue la source principale de revenus. En 2012, l’aspect unique de la figue de Djebba a été officiellement reconnu par le Ministère de l’agriculture à travers l’octroi d’une «Appellation d’Origine Contrôlée» (AOC). L’accent de l’intervention du projet PAMPAT a été placé sur la promotion des processus d’agrégation d’agriculteurs et sur la mise en œuvre et l’exploitation commerciale de l’AOC pour la figue de Djebba. La Société Mutuelle des Services Agricoles (SMSA) «Djebba Fruits» a été créé début 2014. Elle regroupe 63 agriculteurs et reçoit l’appui continu du projet PAMPAT (voir: www.facebook.com/djebbafruits). Avec l’assistance du projet, la SMSA a commencé en 2014 à commercialiser les figues de premier choix avec label AOC sur les marchés. Ainsi, la figue de Djebba est devenue le premier et seul fruit en Tunisie commercialisé avec AOC. Le projet PAMPAT est aussi en train d’appuyer les femmes de Djebba qui sont dépositaires d’un savoir- faire traditionnel pour la préparation des produits à base de figues tels que la confiture et les figues séchées. Les femmes ont été formées pour produire des produits selon les bonnes pratiques de transformation et ont démarré les ventes à des différentes foires à Tunis et Béja. Pour plus d’information sur les activités développées à Djebba, veuillez regarder la vidéo suivante: https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_ikvyVL8dzg TACHES PRINCIPALES : L’expert travaillera sous la supervision du coordonnateur international du projet et relèvera du responsable du projet au siège de l’ ONUDI (PTC/BIT/CBL). L’expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation dans le contexte rural assurera deux types de fonctions. D’une côté, l’expert assistera les petits opérateurs ruraux des trois filières (harissa, figue de Djebba et figue de barbarie) à mettre en place des ateliers de production et unités de stockage pour les produits labélisés en conformité avec la réglementation agroalimentaire. De l’autre côté, l’expert développera des tâches de vulgarisation, d’animation et de suivi des acteurs dans la filière spécifique de la figue de Djebba. Les tâches peuvent se résumer comme suit :  60% du temps: Assistance technique pour les opérateurs ruraux (notamment pour les groupements de développement agricole, sociétés mutuelles des services agricoles, centres de collecte) opérant
  4. 4. 4/6 dans les filières de la harissa, figue de Djebba et figue de barbarie par rapport à la sécurité alimentaire, la qualité des aliments, la traçabilité et la labellisation  40% du temps : Appui et suivi aux agriculteurs et agricultrices de Djebba et leurs groupements pour la préparation et mise en œuvre participative des plans d’action pour la valorisation et promotion de la figue de Djebba avec AOC, tout en dynamisant le développement économique local Les tâches principales sont spécifiées à la suite : Tâches Lieu Résultats attendus A. Appui aux opérateurs ruraux pour le respect de la réglementation agroalimentaire (60%) «L’expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation dans le contexte rural» assurera les tâches suivantes sous la supervision de l’Expert Senior en vue d’appuyer les opérateurs ruraux bénéficiaires du projet PAMPAT, notamment les groupements de développement agricole (GDA), les sociétés mutuelles des services agricoles (SMSA) et centres de collecte opérant dans les trois filières de la harissa, figue de Djebba et figue de barbarie (y compris, le produits dérivés): 1. Assister les opérateurs ruraux dans la validation et l’amélioration des procédés de fabrication Tunis (bureau ONUDI) avec des déplacements fréquents sur le terrain Procédés de fabrication validés et/ou améliorés 2. Assister et conseiller les opérateurs ruraux du projet dans le choix du matériel de production, dans l’installation des équipements et l’aménagement et l’organisation des ateliers de production et des lieux de stockage Plans d’aménagement des locaux de production et stockage préparés et unités de production/stockage aménagées 3. Conseiller par rapport au choix technique de l’emballage des produits et à l’organisation du processus de conditionnement et d’étiquetage Emballage approprié identifié 4. Assister et former pour la mise en place des procédures BPH et/ou BPF (y compris, les plan de nettoyage et de désinfection et de lutte contre les nuisibles, la gestion des déchets, etc.) et vérifier son application, notamment pendant la campagne de production Assistance fournie pour la mise en place et la vérification des procédures BPH et BPF 5. Assister et conseiller les unités pour la mise en place d’un plan de contrôle interne, pour la certification des produits et pour l’agrément techniques des unités Assistance fournie pour la certification et l’agrément technique des unités appuyées 6. Collecter des données relatives à la traçabilité des produits des trois filières bénéficiaires dans le cadre des procédures de labellisation Données préalables nécessaires pour la traçabilité disponibles B. Travail d’animation de la filière figue de Djebba (40%) 7. Préparer des plans d’action trimestriels pour les activités à Djebba en coordination avec les autres membres de l’équipe et les contreparties sur la base des besoins identifiés. Tunis (bureau ONUDI) avec des déplacements fréquents sur le terrain à Djebba Plan d’action trimestriel mis en place et validé avec l’équipe du projet
  5. 5. 5/6 8. Assurer la liaison, l’accompagnement, le coaching et le suivi continu avec les groupements locaux, les agriculteurs, agricultrices, femmes exerçant dans la transformation des figues, et autres acteurs locaux etc. afin de faciliter la mise en œuvre du plan d’action trimestriel pour le développement de la filière figue de Djebba Mise en œuvre du plan d’action de développement de la chaine de valeur 9. Organiser, préparer et animer des journées de sensibilisation et de formation pour les bénéficiaires à Djebba (sur des thèmes selon le profil d’expertise du candidat) et appuyer les autres membres de l’équipe de projet pour l’animation des séances de formation et l’intervention au niveau local Bénéficiaires du projet formés et intervention des autres membres de l’équipe facilitée 10. Fournir toutes les informations nécessaires pour le monitoring et la préparation des rapports d’avancement du projet (base des données sur les bénéficiaires de Djebba, procès-verbaux, rapports par filière) et pour la préparation du matériel de communication du projet (textes, photos, etc.) Contribution au monitoring et à la communication et visibilité du projet C. Autres tâches 11. Toute autre activité afférente au projet, demandée par le responsable et le coordinateur du projet Bonne mise en œuvre et promotion du projet EXIGENCES ORGANISATIONNELLES MINIMALES Education/ Formation : Ingénieur ou technicien supérieur en agroalimentaire ou diplôme équivalent Expérience professionnelle :  Au moins 10 ans d’expérience de travail dans la sécurité alimentaire et qualité des aliments  Expérience dans la formation et le conseil technique aux unités de transformation et/ou stockage  Expérience spécifique dans le secteur de transformation des fruits et légumes.  Bonne connaissance des systèmes de certification et de la mise en place des labels sera un atout  Expérience professionnelle pertinente dans la mise en œuvre de projets de développement  Expérience dans le travail avec les opérateurs ruraux  Connaissances et expérience spécifique dans le travail avec les femmes rurales sera considéré un atout  Compétences et bonne connaissance dans la planification et le travail par objectifs Langues et compétences informatiques et autres :  Excellente maîtrise (écrite et orale) de l’arabe et français  Esprit d’initiative et bonne capacité de travailler aussi bien en équipe que de façon autonome  Excellentes capacités de communication et de rédaction  Excellente maîtrise des principaux logiciels informatiques
  6. 6. 6/6 COMPETENCE REQUISES Valeurs fondamentales: 1. Intégrité 2. Professionnalisme 3. Respect de la diversité Compétences de base: 1. Orientation vers les résultats et la responsabilisation 2. Planification et organisation 3. Communication et confiance 4. Orientation au travail en l'équipe 5. Attention au client 6. Développement organisationnel et innovation Les dossiers de candidature, composés d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé, sont à transmettre, par courrier électronique d’ici le 21/Juin/2015 (compris) à l’adresse suivante: pampattunis@unido.org. Veuillez indiquer que vous présentez votre candidature pour le poste d’ « Expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation dans le contexte rural ». Une suite sera donnée uniquement aux candidatures répondant au profil demandé. L’ONUDI s’engage à promouvoir l’égalité des sexes. Par conséquent, les femmes sont encouragées à se porter candidates.

×