EuropeAid                     DCI/NSAPVD/2010/64Acteurs non étatiques et autorités locales dans le Développement          ...
Partenaires CIRAD,    UMR Qualisud (Montpellier, France) Institut National Polytechnique    H.B.  (Yamoussoukro, Côte d’...
Un objectif global        Améliorer la sûreté des aliments        en Côte d’Ivoire par la mise en        œuvre d’une polit...
Quatre objectifs spécifiques   Créer un comité de coordination pour évaluer l’efficacité des    contrôles sanitaires actu...
Groupes cibles Pouvoirs    et acteurs publics (Ministères,  Collectivités locales, Chambre de commerce  et industrie). A...
Résultats attendus (1) Bilan et évaluation du cadre législatif et des  structures actuelles de contrôle. Outils de veill...
Résultats attendus (2) Renforcement       du    dispositif    national  d’évaluation des risques sanitaires. Création   ...
Le projet en quelques chiffres…   Durée : 36 mois (janvier 2011 à décembre 2013)   Coût total : 687 821 €   Financement...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation projet cncsa ci version fr

346 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
346
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation projet cncsa ci version fr

  1. 1. EuropeAid DCI/NSAPVD/2010/64Acteurs non étatiques et autorités locales dans le Développement Actions dans les pays partenaires Côte d’Ivoire Création du Comité National de Coordination des actions pour la Sûreté des Aliments en Côte d’Ivoire (3C.Ivoire)
  2. 2. Partenaires CIRAD, UMR Qualisud (Montpellier, France) Institut National Polytechnique H.B. (Yamoussoukro, Côte d’Ivoire) SupAgro, Institut des Régions Chaudes (Montpellier, France)
  3. 3. Un objectif global Améliorer la sûreté des aliments en Côte d’Ivoire par la mise en œuvre d’une politique concertée entre les pouvoirs publics et les acteurs de la société civile.
  4. 4. Quatre objectifs spécifiques Créer un comité de coordination pour évaluer l’efficacité des contrôles sanitaires actuellement réalisés. Prévenir les risques sanitaires et coordonner échanges scientifiques et actions d’envergure nationale. Diffuser l’information auprès de la société civile, acteurs publics et privés. Mettre en place un comité national d’experts, chargé d’étudier spécifiquement les problèmes de sûreté alimentaire en Côte d’Ivoire.
  5. 5. Groupes cibles Pouvoirs et acteurs publics (Ministères, Collectivités locales, Chambre de commerce et industrie). Associations de consommateurs. Organisations professionnelles. Universités, centres de recherche.
  6. 6. Résultats attendus (1) Bilan et évaluation du cadre législatif et des structures actuelles de contrôle. Outils de veille stratégique et documentaire. Création d’un label qualité. Préfiguration d’un système d’alerte. Information et formation des acteurs de la société civile (organisations professionnelles, associations de consommateurs).
  7. 7. Résultats attendus (2) Renforcement du dispositif national d’évaluation des risques sanitaires. Création d’un comité d’experts, appelé à devenir force de proposition en matière de politiques publiques de sûreté alimentaire, préfiguration d’une Agence de Sécurité Sanitaire Alimentaire Ivoirienne.
  8. 8. Le projet en quelques chiffres… Durée : 36 mois (janvier 2011 à décembre 2013) Coût total : 687 821 € Financement européen : 515 728 € Une équipe franco-ivoirienne composée de scientifiques (8 chercheurs, 2 ingénieurs, 2 techniciens, 3 doctorants) et d’un staff administratif.

×