PN876703Rev.B7/13
Qu'Est-ce-que La Prostate? Quelle Est Sa Fonction?
 Glande de l’appareil
reproducteur masculin
 Sécrèt...
L’adénome prostatique
 La partie centrale de la prostate augmente de
volume avec l’âge et ce de manière variable
(25-300c...
L’adénome prostatique
 Vessie de lutte
 Décompensation progressive
– Résidu, diverticules, calculs
– Rétention urinaire ...
Traitement de L’ Adénome
Prostatique
 Médicament (phytothérapie, alpha-
bloquant)
 Résection endoscopique
 Adénomectomie
Adénomectomie
 Adénome bénin symptomatique
– Volume >60-65cc
– Voie trans-vésicale (Hrynschack)
– Voie trans-capsulaire (...
Résection endoscopique
 Adénome bénin symptomatique
– Volume< 60cc (1g/min)
– Procédure < une heure (turp syndrome)
Résecteur endoscopique
Résection endoscopique
PN876703Rev.B7/13
Le Cancer De La Prostate?
 Cellules anormales qui
prolifèrent de manière
anarchique
 D’abord dans la
p...
PN876703Rev.B7/13
Facteurs De Risque Du Cancer De La
Prostate1,2
 Âge
Plus fréquent chez les
hommes de 40+
 Antécédents ...
PN876703Rev.B7/13
Symptômes Possibles Du Cancer De La Prostate
 Difficulté à uriner
 Ecoulement d’urine faible
 Miction...
PN876703Rev.B7/13
Si Vous Ne Présentez Aucun Symptôme, Comment Savoir
Si Vous Avez Un Cancer De La Prostate?
Dosage de la ...
PN876703Rev.B7/13
Vous Vous Demandez Si Vous Devez Faire Un
Dosage Du PSA?
 Vous avez peut-être entendu des discours conf...
PN876703Rev.B7/13
Eléments A Discuter Avec Votre Médecin Lorsque Vous Avez Décidé De Vous
Faire Dépister
Avantages des Tes...
PN876703Rev.B7/13
Que Se Passe-t-il Si Votre Taux De PSA Est Au-dessus De La
Normale?
 Votre médecin peut vous prescrire ...
PN876703Rev.B7/13
Biopsie et Score de Gleason
 Biopsie
 Pour confirmer le diagnostic
 Aiguille fine pour prélever de
pe...
PN876703Rev.B7/13
Comprendre Les Résultats De La Biopsie
 Votre médecin utilise les résultats de la biopsie pour
détermin...
PN876703Rev.B7/13
Si vous êtes diagnostiqué avec un cancer de
la prostate…
Il est important que vous COMPRENIEZ bien
TOUTE...
PN876703Rev.B7/13
C'est VOTRE Décision, Vous Avez Le Contrôle
 C’est votre choix personnel, ensemble avec votre
médecin, ...
PN876703Rev.B7/13
Options de Traitement pour Les Cancers De La Prostate
Localisés
Surveillance
Active
Chirurgie Radiothéra...
PN876703Rev.B7/13
Surveillance Active
Pour
Généralement une bonne option si
l’espérance de vie est <10 ans et/ou si le
ca...
PN876703Rev.B7/13
Radiothérapie
Irradiation externe
Utilise un ordinateur et un scanner pour
cibler les cellules cancéreu...
PN876703Rev.B7/13
Radiothérapie
Pour
Bonne chance de guérison pour les
patients adaptés
Pas de séjour en hôpital
Peu de...
PN876703Rev.B7/13
32
La Prostatectomie Totale
PN876703Rev.B7/13
Chirurgie (Prostatectomie)
Pour
Meilleure chance de guérison pour un
cancer de la prostate localisé1-3
...
PN876703Rev.B7/13
Un Autre Regard Sur Le Traitement & Les
Options Chirurgicales
Indéfini
Tests réguliers; si le cancer évo...
PN876703Rev.B7/13
Avantages Potentiels Par Rapport A La Chirurgie Traditionnelle
Ouverte (suite)
Moins de pertes de sang
...
PN876703Rev.B7/13
Soyez Proactif!
 Soyez conscient de vos facteurs de risques
personnels et parlez-en avec votre famille
...
Service d’ Urologie
la chirurgie assistée par
robot…
Service d’ Urologie
le robot Da Vinci ( Intuitive )
console de commande robot à 4 bras
Service d’ Urologie
vision binoculaire
deux lentilles fusionnées
vision en relief
Service d’ Urologie
vision binoculaire
deux lentilles fusionnées
vision en relief
Service d’ Urologie
apporte un “plus”
extraordinaire
difficilement descriptible…
vision en relief
Service d’ Urologie
avantages combinés:
vue à ciel ouvert, en relief
vue agrandie par la caméra
vision en relief
Service d’ Urologie
instruments standard instruments robot
liberté des mouvements
Service d’ Urologie
reproduit les
mouvements
• des doigts
• des bras
• des poignets
Service d’ Urologie
Service d’ Urologie
chirurgie coelioscopique
naturelle et “intuitive”
• vue 3D
• instruments à bouts mobiles
Service d’ Urologie
 coordination yeux-mains
 mouvements intuitifs
 miniaturisation des gestes
 précision
 tremblemen...
Prostate grand public
Prostate grand public
Prostate grand public
Prostate grand public
Prostate grand public
Prostate grand public
Prostate grand public
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Prostate grand public

638 vues

Publié le

Exposés la prostate par le Docteur TroisFontaines lors de la réunion statutaire du Kiwanis club de Vielsalm en date du mardi 27 octobre 2015.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
638
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
119
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Let’s start with the basics: What is the prostate? And what does it do?

    As you can see from this diagram, the prostate is located directly below the bladder and surrounds the urethra, the tube that urine passes through. But in spite of its location, it’s not related to urination.

    It’s actually a male sex gland, about the size of a walnut, that produces fluid that makes up part of the semen. The fluid is added to the sperm during ejaculation.

    Source:
    http://www.cancer.gov/cancertopics/wyntk/prostate/page2
  • Cancer is abnormal cells that have begun to grow out of control. Prostate cancer originates in the prostate gland.

    In the U.S., 85% of prostate cancers are clinically localized, meaning that the cancer is isolated to the prostate gland and hasn’t spread to other parts of the body.1 Why are so many cases of prostate cancer localized? Because in developed nations like the U.S., routine screening results in early detection, before the cancer spreads.


    1. Prostate-specific Antigen Best Practice Statement 2009 Update. American Urological Association Education and Research, Inc. 2009; 14.
  • Age is definitely a risk factor, as are family history and race. Let’s talk about age for a bit. Some people mistakenly think prostate cancer is only an old man’s disease. It is not true. While risk increases with age, men of all ages should know their personal risk factors, such as if their fathers and brothers have prostate cancer. Knowing your family history is important in determining your own risk, so talk to your father, brother and/or son.

    African-American men have the highest rates of prostate cancer, and it is less common in Asian-American and Hispanic/Latino men.2 African-American men are also twice as likely as Caucasian men to die from the disease.2

    References:
    http://www.cdc.gov/cancer/prostate/basic_info/risk_factors.htm
    http://www.cancer.org/Cancer/ProstateCancer/DetailedGuide/prostate-cancer-risk-factors
  • Different people experience different symptoms for prostate cancer. Here are some symptoms of prostate cancer, however, some men do not experience any symptoms even though they have prostate cancer. On the other hand, not all of these symptoms indicate prostate cancer. There are benign conditions, such as benign prostate enlargement or benign prostatic hyperplasia (BPH) that may also require treatment. However, talk to your doctor if you notice any of these symptoms.

    Source: http://www.cdc.gov/cancer/prostate/basic_info/symptoms.htm
  • There are two routine tests used to look for prostate cancer, even when there are no symptoms.

    One of the key screening tests is called a PSA. It’s a simple blood test that indicates the level of prostate-specific antigen, a protein produced by the prostate gland. Using this simple blood test, your doctor can see if there is a lot of PSA in the bloodstream, or just a little. A high PSA result alone isn’t a guarantee of cancer. What your doctor will be looking for – and what will raise a red flag – could include a sudden increase in your PSA score. By establishing a baseline, your doctor will be able to catch changes based on comparing your current stats to those of previous years.

    The other test is DRE, or digital rectal exam, which is a physical exam to feel for abnormalities in the prostate.

    A doctor may order a biopsy after evaluating the results from both tests, combined with your personal risk factors such as family history.

    Source: http://www.cancer.org/Cancer/ProstateCancer/DetailedGuide/prostate-cancer-detection
  • Reference:
    Prostate-specific Antigen Best Practice Statement 2009 Update. American Urological Association Education and Research, Inc. 2009; p6.
  • Source: http://www.cancer.org/Cancer/ProstateCancer/DetailedGuide/prostate-cancer-detection
  • References:
    What Patients Should Know About Prostate Cancer Testing With the PSA Test. American Urological Association. 2012 http://www.auanet.org/content/media/PSA_fact_sheet.pdf
    http://www.cancer.org/Cancer/ProstateCancer/DetailedGuide/prostate-cancer-detection
  • A biopsy is ordered to confirm if cancer is present. Doctors use a thin needle to remove small pieces of cells from the prostate, typically taking 12 samples. These cells are then viewed under a microscope to check for cancer cells. The biopsy report will note: how many samples have cancerous cells; the type of cancerous cells that were found; and the location where the cells were found - either on the left or right side of the prostate.

    The pathologist grades cancer aggressiveness, or how likely the cancer is to spread, often using Gleason Score. As you can see from the diagram above, the Grade 1 cells look fairly normal, consistent in shape and size. By the time you reach Grade 5, the cells look abnormal and irregular.

    Then the 2 scores from two different areas with the most cancer cells are added together. For example, if the area with the most cancer cells is graded as a 3, and the second most cancerous area is a 4, you would add them together. 3 + 4 = 7. This is very important information to have when making treatment decisions.

    1. http://www.cancer.org/cancer/prostatecancer/detailedguide/prostate-cancer-diagnosis
  • Source: http://www.cancer.org/cancer/prostatecancer/detailedguide/prostate-cancer-diagnosis
  • As we mentioned earlier, with active surveillance, it is about actively monitoring without actually treating it. Doctors may order screening tests every 3-6 months, and biopsies every 12 months. This may be recommended for men who have low grade prostate cancer and if they are expected to live less than 10 years.

    There can still be side effects; repeated biopsies may increase the likelihood of erectile dysfunction.

    References:
    Merglen A, Schmidlin F, Fioretta G, Verkooijen HM, Rapiti E, Zanetti R, Miralbell R, Bouchardy C. Short- and long-term mortality with localized prostate cancer. Arch Intern Med. 2007 Oct 8;167(18):1944-50
    Helfand, B. T., Glaser, A. P., Rimar, K., Zargaroff, S., Hedges, J., McGuire, B. B., Catalona, W. J. and McVary, K. T. Prostate cancer diagnosis is associated with an increased risk of erectile dysfunction after prostate biopsy. BJU International. Epub 2012 May 28. doi: 10.1111/j.1464-410X.2012.11268.x
    Barqawi AB, Turcanu R, Gamito EJ, Lucia SM, O'Donnell CI, Crawford ED, La Rosa DD, La Rosa FG. The value of second-opinion pathology diagnoses on prostate biopsies from patients referred for management of prostate cancer. Int J Clin Exp Pathol. 2011 Jun 20;4(5):468-75.
  • There are 2 main forms of radiation therapy used for prostate cancer.

    The first is external beam radiation. A machine directs high-energy radiation at the affected cells, killing cancer cells by damaging their DNA. The beam is directed by a computer for precise delivery of the radiation. Treatments are typically only a few minutes long, but require visits to an outpatient center 5 days a week for up to 9 weeks.

    Side effects from external radiation treatment may appear gradually. Patients can experience erectile dysfunction, urinary problems, bowel and bladder problems, scarring and fatigue that continues for some time after the treatment stops.

    The second type of radiation treatment is brachytherapy. In brachytherapy, radiation is sealed in tiny pellets, or “seeds.” They are implanted in the affected area and left behind to give off radiation for a prescribed period of time. Brachytherapy is used in men with low-grade, slow-growing tumors. As with external beam radiation, side effects can be slow to develop. The most common are bowel problems or low-grade urinary problems, like frequent urination.

    1. http://www.cancer.org/Cancer/ProstateCancer/DetailedGuide/prostate-cancer-treating-radiation-therapy
  • References:
    Merglen A, Schmidlin F, Fioretta G, Verkooijen HM, Rapiti E, Zanetti R, Miralbell R, Bouchardy C. Short- and long-term mortality with localized prostate cancer. Arch Intern Med. 2007 Oct 8;167(18):1944-50
    Cooperberg, MR, Vickers, AJ, Broering, JM, Carroll, PR. and the CaPSURE (Cancer of the Prostate Strategic Urologic Research Endeavor) Investigators, Comparative risk-adjusted mortality outcomes after primary surgery, radiotherapy, or androgen-deprivation therapy for localized prostate cancer. Cancer. 2010 Nov 15;116(22): 5226–5234. doi: 10.1002/cncr.25456
    http://www.cancer.gov/cancertopics/coping/radiation-therapy-and-you/page8#SE3
    Sanda MG, Dunn RL, Michalski J, et al. Quality of life and satisfaction with outcome among prostate-cancer survivors. N Engl J Med. 2008 Mar 20;358(12):1250-61.
    Zelefsky MJ, Chan H, Hunt M, Yamada Y, Shippy AM, Amols H. Long-term outcome of high dose intensity modulated radiation therapy for patients with clinically localized prostate cancer. J Urol. 2006 Oct;176(4 Pt 1):1415-9.
    Alicikus ZA, Yamada Y, Zhang Z, Pei X, Hunt M, Kollmeier M, Cox B, Zelefsky MJ. Ten-year outcomes of high-dose, intensity-modulated radiotherapy for localized prostate cancer. Cancer. 2011 Apr 1;117(7):1429-37. doi: 10.1002/cncr.25467.
    Bhojani N, Capitanio U, Suardi N, et al. The rate of secondary malignancies after radical prostatectomy versus external beam radiation therapy for localized prostate cancer: a population-based study on 17,845 patients. Int J Radiat Oncol Biol Phys. 2010 Feb 1;76(2):342-8.
    Zelefsky MJ, Housman DM, Pei X, et al. Incidence of Secondary Cancer Development After High-Dose Intensity-Modulated Radiotherapy and Image-Guided Brachytherapy for the Treatment of Localized Prostate Cancer. Int J Radiat Oncol Biol Phys. 2012 Jul 1;83(3):953-9. Epub 2011 Dec 13.
  • References:
    Merglen A, Schmidlin F, Fioretta G, Verkooijen HM, Rapiti E, Zanetti R, Miralbell R, Bouchardy C. Short- and long-term mortality with localized prostate cancer. Arch Intern Med. 2007 Oct 8;167(18):1944-50
    American Urological Association. Guideline for the Management of Clinically Localized Prostate Cancer: 2007 Update. Reviewed and validity confirmed 2011.
    Cooperberg, MR, Vickers, AJ, Broering, JM, Carroll, PR. and the CaPSURE (Cancer of the Prostate Strategic Urologic Research Endeavor) Investigators, Comparative risk-adjusted mortality outcomes after primary surgery, radiotherapy, or androgen-deprivation therapy for localized prostate cancer. Cancer. 2010 Nov 15;116(22): 5226–5234. doi: 10.1002/cncr.25456
    Rocco B, Matei DV, Melegari S, Ospina JC, Mazzoleni F, Errico G, Mastropasqua M, Santoro L, Detti S, de Cobelli O. Robotic vs open prostatectomy in a laparoscopically naive centre: a matchedpair analysis. BJU Int. 2009 Oct;104(7):991-5. Epub 2009 May 5.
    Ficarra V, Novara G, Fracalanza S, D’Elia C, Secco S, Iafrate M, Cavalleri S, Artibani W. A prospective, non-randomized trial comparing robot-assisted laparoscopic and retropubic radical prostatectomy in one European institution. BJU Int. 2009 Aug;104(4):534-9. Epub 2009 Mar 5.
    Sanda MG, Dunn RL, Michalski J, et al. Quality of life and satisfaction with outcome among prostate-cancer survivors. N Engl J Med. 2008 Mar 20;358(12):1250-61.
    Carlsson S, Nilsson AE, Schumacher MC, et al. Surgery-related complications in 1253 robot-assisted and 485 open retropubic radical prostatectomies at the Karolinska University Hospital, Sweden. Urology. 2010 May;75(5):1092-7.
  • References:
    Merglen A, Schmidlin F, Fioretta G, Verkooijen HM, Rapiti E, Zanetti R, Miralbell R, Bouchardy C. Short- and long-term mortality with localized prostate cancer. Arch Intern Med. 2007 Oct 8;167(18):1944-50
    Rocco B, Matei DV, Melegari S, Ospina JC, Mazzoleni F, Errico G, Mastropasqua M, Santoro L, Detti S, de Cobelli O. Robotic vs open prostatectomy in a laparoscopically naive centre: a matchedpair analysis. BJU Int. 2009 Oct;104(7):991-5. Epub 2009 May 5.
    Ficarra V, Novara G, Fracalanza S, D’Elia C, Secco S, Iafrate M, Cavalleri S, Artibani W. A prospective, non-randomized trial comparing robot-assisted laparoscopic and retropubic radical prostatectomy in one European institution. BJU Int. 2009 Aug;104(4):534-9. Epub 2009 Mar 5.
    Tewari A, Sooriakumaran P, Bloch DA, Seshadri-Kreaden U, Hebert AE, Wiklund P. Positive surgical margin and perioperative complication rates of primary surgical treatments for prostate cancer: a systematic review and meta-analysis comparing retropubic, laparoscopic, and robotic prostatectomy. Eur Urol. 2012 Jul;62(1):1-15. Epub 2012 Feb 24.
    Miller J, Smith A, Kouba E, Wallen E, Pruthi RS. Prospective evaluation of short-term impact and recovery of health related quality of life in men undergoing robotic assisted laparoscopic radical prostatectomy versus open radical prostatectomy. J Urol. 2007 Sep;178(3 Pt 1):854-8; discussion 859.Epub 2007 Jul 16.
    Hohwu L, Akre O, Pedersen KV, Jonsson M, Nielsen CV, Gustafsson O. Open retropubic prostatectomy versus robot-assisted laparoscopic prostatectomy: A comparison of length of sick leave. Scand. J. Urol. Nephrol. Apr 7 2009:1-6.
    Cooperberg, MR, Vickers, AJ, Broering, JM, Carroll, PR. and the CaPSURE (Cancer of the Prostate Strategic Urologic Research Endeavor) Investigators, Comparative risk-adjusted mortality outcomes after primary surgery, radiotherapy, or androgen-deprivation therapy for localized prostate cancer. Cancer. 2010 Nov 15;116(22): 5226–5234. doi: 10.1002/cncr.25456
    Sanda MG, Dunn RL, Michalski J, et al. Quality of life and satisfaction with outcome among prostate-cancer survivors. N Engl J Med. 2008 Mar 20;358(12):1250-61.
    Zelefsky MJ, Chan H, Hunt M, Yamada Y, Shippy AM, Amols H. Long-term outcome of high dose intensity modulated radiation therapy for patients with clinically localized prostate cancer. J Urol. 2006 Oct;176(4 Pt 1):1415-9.
    Alicikus ZA, Yamada Y, Zhang Z, Pei X, Hunt M, Kollmeier M, Cox B, Zelefsky MJ. Ten-year outcomes of high-dose, intensity-modulated radiotherapy for localized prostate cancer. Cancer. 2011 Apr 1;117(7):1429-37. doi: 10.1002/cncr.25467.
    Bhojani N, Capitanio U, Suardi N, et al. The rate of secondary malignancies after radical prostatectomy versus external beam radiation therapy for localized prostate cancer: a population-based study on 17,845 patients. Int J Radiat Oncol Biol Phys. 2010 Feb 1;76(2):342-8.
    Zelefsky MJ, Housman DM, Pei X, et al. Incidence of Secondary Cancer Development After High-Dose Intensity-Modulated Radiotherapy and Image-Guided Brachytherapy for the Treatment of Localized Prostate Cancer. Int J Radiat Oncol Biol Phys. 2012 Jul 1;83(3):953-9. Epub 2011 Dec 13.
  • Prostate grand public

    1. 1. PN876703Rev.B7/13 Qu'Est-ce-que La Prostate? Quelle Est Sa Fonction?  Glande de l’appareil reproducteur masculin  Sécrète une partie du liquide séminal (30%)  L’urètre (canal transportant l’urine) passe par le centre de la prostate Prostate Rectum Vessie Urètre
    2. 2. L’adénome prostatique  La partie centrale de la prostate augmente de volume avec l’âge et ce de manière variable (25-300cc)  Hyperplasie fibro-glandulaire bénigne  Symptômes mictionnels  Dysurie, Pollakiurie, nycturie, urgences
    3. 3. L’adénome prostatique  Vessie de lutte  Décompensation progressive – Résidu, diverticules, calculs – Rétention urinaire aigüe-chronique
    4. 4. Traitement de L’ Adénome Prostatique  Médicament (phytothérapie, alpha- bloquant)  Résection endoscopique  Adénomectomie
    5. 5. Adénomectomie  Adénome bénin symptomatique – Volume >60-65cc – Voie trans-vésicale (Hrynschack) – Voie trans-capsulaire (Millin)
    6. 6. Résection endoscopique  Adénome bénin symptomatique – Volume< 60cc (1g/min) – Procédure < une heure (turp syndrome)
    7. 7. Résecteur endoscopique
    8. 8. Résection endoscopique
    9. 9. PN876703Rev.B7/13 Le Cancer De La Prostate?  Cellules anormales qui prolifèrent de manière anarchique  D’abord dans la prostate  Peuvent alors se propager dans d’autres tissus, organes et les os Cellules cancéreuses
    10. 10. PN876703Rev.B7/13 Facteurs De Risque Du Cancer De La Prostate1,2  Âge Plus fréquent chez les hommes de 40+  Antécédents familiaux Si votre père, frère ou fils ont eu un cancer de la prostate  Ethnie Les hommes d’origine africaine ou américaine ont deux fois plus de risque de mourir d’un cancer de la prostate qu’un homme d’origine caucasienne. MYTHE: Le cancer de la prostate est une maladie de l’homme âgé. FAUX! FAIT: Le risque augmente avec l’âge, mais les hommes de TOUS les âges doivent connaitre leurs facteurs de risque personnels.
    11. 11. PN876703Rev.B7/13 Symptômes Possibles Du Cancer De La Prostate  Difficulté à uriner  Ecoulement d’urine faible  Miction fréquente, surtout la nuit  Miction brûlante ou douloureuse  Sang dans les urines ou dans le liquide séminal  Douleurs persistantes dans le dos, les hanches ou le pelvis  Ejaculation douloureuse MYTHE: Si vous ne présentez aucun symptôme, vous n’avez pas de cancer de la prostate. Peut-être FAIT: Beaucoup d’hommes atteints de cancer de la prostate ne présentent AUCUN symptôme. Votre médecin est souvent le premier à détecter des signes de cancer de la prostate au cours d’un “check-up”.
    12. 12. PN876703Rev.B7/13 Si Vous Ne Présentez Aucun Symptôme, Comment Savoir Si Vous Avez Un Cancer De La Prostate? Dosage de la PSA (antigène spécifique de la prostate) Toucher rectal (TR): examen physique du rectum pour détecter des zones dures sur la prostate Tests de dépistage du cancer de la prostate Les médecins ont recours à des tests de dépistage du cancer de la prostate, pour savoir si vous pourriez en être atteint. Les résultats fournissent des informations de grande valeur.
    13. 13. PN876703Rev.B7/13 Vous Vous Demandez Si Vous Devez Faire Un Dosage Du PSA?  Vous avez peut-être entendu des discours confus dans la presse à propos du dosage du PSA  Le choix dépend de votre situation personnelle (âge, facteurs de risque, symptômes, etc.) et doit être discuté avec votre médecin  Selon les recommandations actuelles de l’Association Belge d’Urologie (BAU) aux médecins et aux patients1: “La BAU soutient fermement que les hommes soient informés des risques et avantages du dépistage du cancer de la prostate avant la biopsie et de l’option de la surveillance active au lieu d’un traitement immédiat pour certains hommes chez qui un cancer de la prostate a récemment été diagnostiqué.”
    14. 14. PN876703Rev.B7/13 Eléments A Discuter Avec Votre Médecin Lorsque Vous Avez Décidé De Vous Faire Dépister Avantages des Tests Actuels Détection précoce des cancers de la prostate, lorsqu’ils sont encore faciles à traiter Suivi au cours du temps des changements de la prostate Le dosage du PSA et le TR sont actuellement les seuls tests facilement disponibles pour le dépistage du cancer de la prostate Risques des Tests Actuels Des résultats de test peu clairs peuvent causer confusion et anxiété Le dosage du PSA et le TR ne sont pas 100% exacts Source: http://www.cancer.org/Cancer/ProstateCancer/DetailedGuide/prostate-cancer-detection
    15. 15. PN876703Rev.B7/13 Que Se Passe-t-il Si Votre Taux De PSA Est Au-dessus De La Normale?  Votre médecin peut vous prescrire une biopsie1  Sur la base des résultats du dosage du PSA ou du TR  Tout en considérant d’autres facteurs comme vos antécédents familiaux, vos origines ethniques, votre âge, votre état de santé global et les résultats de biopsies antérieures  La biopsie est le seul moyen de confirmer un diagnostic de cancer1  Votre médecin utilise une aiguille fine pour prélever de petits bouts de tissu (généralement 12 échantillons) et y déceler la présence de cellules cancéreuses  Les risques de douleur, infection, et saignements sont faibles2 1. What Patients Should Know About Prostate Cancer Testing With the PSA Test. American Urological Association. 2012 http://www.auanet.org/content/media/PSA_fact_sheet.pdf 2. http://www.cancer.org/Cancer/ProstateCancer/DetailedGuide/prostate-cancer-detection
    16. 16. PN876703Rev.B7/13 Biopsie et Score de Gleason  Biopsie  Pour confirmer le diagnostic  Aiguille fine pour prélever de petits échantillons (généralement 12)  Score de Gleason (2-10)  Pour classer les cellules cancéreuses en fonction de leur agressivité  Correspond à la somme des scores des 2 zones contenant le plus de cellules cancéreuses  Exemple: Gleason 7 (3+4) Agressivité la plus faible Agressivité la plus forte Classement: Score de Gleason 1 2 3 4 5 Stade histologique de l’adénocarcinome prostatique
    17. 17. PN876703Rev.B7/13 Comprendre Les Résultats De La Biopsie  Votre médecin utilise les résultats de la biopsie pour déterminer:  Si vous êtes atteint d’un cancer de la prostate ou non  S’il progresse lentement ou s’il est agressif (progression rapide)  Selon les résultats, votre médecin peut:  Vous confirmer que vous n’avez pas de cancer de la prostate  Vous faire répéter la biopsie  Comparer les résultats obtenus avec ceux d’une biopsie antérieure, si vous en avez eu une  Vous prescrire une scintigraphie osseuse, un scanner ou une IRM (imagerie par résonance magnétique) pour voir si le cancer est localisé dans la prostate ou s’il s’est propagé
    18. 18. PN876703Rev.B7/13 Si vous êtes diagnostiqué avec un cancer de la prostate… Il est important que vous COMPRENIEZ bien TOUTES les Possibilités de Traitements & de Chirurgies …car vous avez des options.
    19. 19. PN876703Rev.B7/13 C'est VOTRE Décision, Vous Avez Le Contrôle  C’est votre choix personnel, ensemble avec votre médecin, de décider si et comment traiter votre cancer de la prostate  Ce qui est adapté pour un patient peut ne pas l’être pour VOUS  Votre médecin vous soutiendra pour demander un deuxième avis afin de vérifier et/ou d’obtenir plus d’information si vous en avez besoin
    20. 20. PN876703Rev.B7/13 Options de Traitement pour Les Cancers De La Prostate Localisés Surveillance Active Chirurgie Radiothérapie Qu’est-ce-que cela signifie pour vous? Vivre avec votre cancer de la prostate, et être testé régulièrement Ablation de la prostate et des cellules cancéreuses Mort des cellules cancéreuses mais pas suppression En quoi ça consiste? • PSA et TR tous les 3 à 6 mois • Biopsie une fois par année • Chirurgie mini-invasive robotisée (souvent préservant les nerfs) • Chirurgie mini-invasive traditionnelle ou laparoscopie • Chirurgie ouverte traditionnelle • Brachythérapie (ou curiethérapie) (grains radioactifs à l’intérieur de la prostate) • Radiothérapie externe (EBRT)  IMRT  IGRT  Autres EBRT
    21. 21. PN876703Rev.B7/13 Surveillance Active Pour Généralement une bonne option si l’espérance de vie est <10 ans et/ou si le cancer de la prostate est à croissance lente Pas de période d’arrêt / d’indisponibilité (mis à part les visites chez votre médecin pour les tests) Permet d’éviter les effets secondaires liés à la chirurgie, à la radiothérapie ou aux autres traitements Les progrès de la médecine pourront certainement rendre les traitements futurs plus supportables Contre Le risque de décéder du cancer de la prostate dans les 10 ans est plus haut par rapport à la chirurgie1 Possible de rater une opportunité de traiter le cancer avant qu’il ne se propage hors de la prostate Les biopsies régulières peuvent augmenter le risque de dysfonction érectile2 Le traitement peut être moins bien toléré chez les personnes plus âgées Plus de 40% des cancers de la prostate se propagent plus rapidement que prévu3
    22. 22. PN876703Rev.B7/13 Radiothérapie Irradiation externe Utilise un ordinateur et un scanner pour cibler les cellules cancéreuses avec l’irradiation depuis l’extérieur du corps Visites quotidiennes, généralement jusqu’à 9 semaines Certains tissus sains peuvent être atteints Brachythérapie Utilise de petits “grains” radioactifs implantés dans toute la prostate à l’aide d’une aiguille 1 jour de soins ambulatoires; peut nécessiter une anesthésie générale Les grains restent dans la prostate de manière permanente Les effets secondaires de la radiothérapie peuvent mettre du temps à apparaitre, et peuvent inclure une dysfonction érectile, des difficultés à uriner, des troubles intestinaux et urinaires et de la fatigue.
    23. 23. PN876703Rev.B7/13 Radiothérapie Pour Bonne chance de guérison pour les patients adaptés Pas de séjour en hôpital Peu de restrictions, voire pas du tout, après le traitement Peut-être utilisée après la chirurgie si le cancer s’est propagé hors de la prostate Contre Le risque de décéder du cancer de la prostate dans les 10 ans est plus haut par rapport à la chirurgie Fatigue accrue après un long traitement3 Des troubles intestinaux et urinaires peuvent persister pendant plusieurs années et la puissance sexuelle a tendance à se détériorer avec le temps Risque d’avoir un autre cancer – votre prostate peut bouger pendant le traitement et les rayonnements peuvent toucher des tissus avoisinants Si le cancer revient après la radiothérapie, il sera très difficile à traiter
    24. 24. PN876703Rev.B7/13 32 La Prostatectomie Totale
    25. 25. PN876703Rev.B7/13 Chirurgie (Prostatectomie) Pour Meilleure chance de guérison pour un cancer de la prostate localisé1-3 Traitement court Récupération de la puissance sexuelle au bout d’1 an pour la plupart des patients Récupération de la fonction urinaire au bout de 1 à 3 mois pour la plupart des patients Si le cancer revient, il existe plusieurs autres traitements possibles Contre Changement possible de la puissance sexuelle et du contrôle urinaire, mais à court terme et normalement récupérés avec le temps Faible risque de complications majeures Hospitalisation nécessaire (la durée dépend du type de chirurgie choisie)* Cathéter en place pendant 1 à 2 semaines
    26. 26. PN876703Rev.B7/13 Un Autre Regard Sur Le Traitement & Les Options Chirurgicales Indéfini Tests réguliers; si le cancer évolue, les médecins peuvent répéter les tests et/ou recommander d’autres traitements. Les patients continuent d’être contrôlés et suivis par des tests comme le dosage de la PSA, le TR et les biopsies. Le risque de décéder du cancer de la prostate dans les 10 ans est plus haut par rapport à la chirurgie.1 1-3 Jours Hospitalisation pour la plupart des patients; Retour au travail et à des activités normales au bout de 2-3 semaines.2-6 La plupart des patients retrouve la fonction sexuelle et urinaire dans l’année suivant la chirurgie.2,3 L’espérance de vie à 10+ ans est la plus élevée avec la chirurgie.1,7 2 Mois Visites quotidiennes au centre de radiothérapie pour la majorité des patients (ex. IMRT: 5 j/semaine pour un total de 40 visites); normalement possibilité de continuer à travailler mais avec une fatigue accrue. De nombreux patients commencent à avoir des troubles sexuels, urinaires, et/ou intestinaux 1 an après la radiothérapie.8-10 Le risque de décéder du cancer de la prostate dans les 10 ans est plus haut par rapport à la chirurgie.1,7 Plus de patients risquent d’avoir un autre cancer dans les 10 ans.11,12 Période de Traitement Après 1 an Après 10 ans Surveillance Active Chirurgie Radio- thérapie References: see notes section.
    27. 27. PN876703Rev.B7/13 Avantages Potentiels Par Rapport A La Chirurgie Traditionnelle Ouverte (suite) Moins de pertes de sang Moins de risque d’avoir recours à la transfusion Moins de douleurs Risque plus faible de complications Risque plus faible d’infection des cicatrices Séjour à l’hôpital plus court Moins de risque de réhospitalisation Moins de risque d’avoir recours à une autre chirurgie Moins de jours avec cathéter Risque plus faible de thrombose des veines profondes (affection liée à la formation d’un caillot de sang dans une veine située en profondeur, et susceptible de menacer le pronostic vital) Rétablissement et retour à des activités normales plus rapides Incisions pour la chirurgie da Vinci Incision pour la chirurgie ouverte Chirurgie da Vinci® (suite)
    28. 28. PN876703Rev.B7/13 Soyez Proactif!  Soyez conscient de vos facteurs de risques personnels et parlez-en avec votre famille  Discutez avec votre médecin du dépistage du cancer de la prostate  Discutez de toutes les options de traitement avec votre médecin  Obtenez un deuxième avis médical  Choisissez l’option qui vous parait adaptée pour VOUS
    29. 29. Service d’ Urologie la chirurgie assistée par robot…
    30. 30. Service d’ Urologie le robot Da Vinci ( Intuitive )
    31. 31. console de commande robot à 4 bras
    32. 32. Service d’ Urologie vision binoculaire deux lentilles fusionnées vision en relief
    33. 33. Service d’ Urologie vision binoculaire deux lentilles fusionnées vision en relief
    34. 34. Service d’ Urologie apporte un “plus” extraordinaire difficilement descriptible… vision en relief
    35. 35. Service d’ Urologie avantages combinés: vue à ciel ouvert, en relief vue agrandie par la caméra vision en relief
    36. 36. Service d’ Urologie instruments standard instruments robot liberté des mouvements
    37. 37. Service d’ Urologie reproduit les mouvements • des doigts • des bras • des poignets
    38. 38. Service d’ Urologie
    39. 39. Service d’ Urologie chirurgie coelioscopique naturelle et “intuitive” • vue 3D • instruments à bouts mobiles
    40. 40. Service d’ Urologie  coordination yeux-mains  mouvements intuitifs  miniaturisation des gestes  précision  tremblement nul

    ×