SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  14
Télécharger pour lire hors ligne
ECO-H2O & ECO-WATT
          Consommez moins, gagnez plus.

 La SOCIETE GENERALE est là pour vous soutenir.


                                                  « Il n'y a pas de crise de l'énergie, il y a
                                                  une crise de l'ignorance »

                                                              [Richard Buckminster Fuller]




                                                  C'est l'eau qui fait le cygne. Qui veut
                                                  faire le cygne sans l'eau fait l'oie.
                                                                     [Gilbert Cesbron]

                 MAROC
Plan de présentation


      Introduction


Développement du concept


     Implémentation


 Plan de communication


     Business model


       Conclusion
Développement du concept


                                   Un rapport des Nations Unis prévoit que dans les 25 années
                             suivantes l’accès à l'eau sera la première cause de conflit et de guerre en
                             Afrique et Moyen Orient.

                                 De nos jours il existe encore 1,2 milliard d’hommes sans accès à l’eau
                            potable.


                                   1/5 personnes n’ont pas d’accès à l’électricité dans le monde.
                                  Selon l'Agence internationale pour l'énergie (AIE), plus de 20% de la
                            population mondiale, soit 1,4 milliard de personnes, n'ont pas accès à
                            l'électricité, et 40% dépendent encore de réchauds rudimentaires et
                            toxiques pour cuisiner.

               La SOCIETE GENERALE EST AU CŒUR DE CETTE PROBLEMATIQUE


Inconscience             Conscience–
                         implication -
Indifférence             Rationalisation
 Gaspillage
Une part importante des réponsent affirment un
constat :
On est conscients de la problématique de pénurie
d’eau et énergie electrique mais on ne connait pas
sa consommation annuelle en ces matières et on ne
connaît pas les produits bancaires écorésponsables
et on est intéréssé à participer au jeu ECO-H2O &
ECO-WATT.
Qu’est ce qui motive les parties prenantes de ce projet à y adhérer?
Implémentation
Départements en charge                                                          Code de                 Ressources humaines                Ressources matérielles
                                                                                          Taches à effectuer                      Durée
                                                                                                                         Tache

                                                                                   Création de l’application réseau       A        81       *Ingénieurs & développeurs             *infrastructures intranet
                                                                                                                                                   informatiques

                                                                                      Elaboration du manuel de            E        10         *auditeurs des systèmes                          -
                                                                                             procédures                                            d’information
Equip support (ECO-H2O & ECO-WATT Team + Experts RSE)




                                                        Direction des Systèmes   Phase création site web (étude des       B        21     *marketeurs en collaboration avec       *questionnaire, entretiens
                                                            d’Information
                                                                                    attentes auprès de la cible)                                 les développeurs                      téléphoniques

                                                                                 Elaboration du contenu du site web       C        22        *service communication +                          -
                                                                                                                                            marketeurs + équipe support

                                                                                 Conception (code informatique) et        D        21             *externalisation             logiciels de création de site web
                                                                                    hébergement sur domaine.                                                                       (conception graphique et
                                                                                                                                                                              programmation) , outils hardware.

                                                                                 Préparation de la formation au pour       F       15       *équipe support + service RH      Locaux équipés en adéquation avec
                                                        Pole réseau Marché des             les intervenants                                                                          l’objet de formation
                                                           Particuliers et des
                                                                                   Exécution et déroulement de la         G         6       * Equipe support + service RH      Infrastructures du département
                                                            Professionnels
                                                                                             formation

                                                                                  Communication (préparation des          H        10         *Service communication           Infrastructures du département
                                                                                   brochures à envoyer à la cible)
                                                         Direction Marketing
                                                          et Communication        Envoi et réception par la cible des      I        9       Service des correspondances         Infrastructures matérielles du
                                                                                     relevés bancaires munis des                                                                         département
                                                                                   brochures du jeu et des affiches.
TECHNIQUE D’EVALUATION ET D’EXAMEN DU PROGRAMME :



                                              Chemin critique




      Phase N° 1 : phase       Phase N° 2 :        Phase N° 3 :
1                          2                  3    phase de
      de préparation.          phase du
                               lancement.          développement.
Plan de communication

    Objectifs de la communication du projet " ECO H2O & ECO WATT ":
Objectif de notre projet est d'introduire un jeu afin de :

          Sensibiliser la clientèle à la préservation des richesses hydrauliques et énergétiques.
          Les tenir informé du processus du jeu.
          Mettre à leur disposition un site d’éducation citoyenne et environnementale.

          Analyse du groupe cible:


   Groupe cibles                        Qu’attendez-vous d'eux?       Leur principale souci -barrière   Message associé à chaque cible



   -Collaborateurs .                    -Convaincre la clientèle de   -Une surcharge du travail         -pour la réussite du projet nous savons que
                                        l'intérêt de jeu.                                               votre professionnalisme ne nous décevra pas.

   -Les clients de la société           -Etre informé du rôle éco    -Contrainte de non                 -nous nous portons garant de votre satisfaction
   générale et les clients potentiels   responsable du jeu et qu'ils compréhension de la                nous comptons sur vous pour faire de même
                                        y participent.               procédure de jeu                   pour l’environnement.


   -Les instituons candidates aux       -Apprécier l'initiative       -Sous -estimé la porté sociale    -pour donner plus d’élan aux politiques de
   partenariat de benchmarking                                        et environnementale du projet     développement durable la SGMA se met à votre
   générique (ONG, Etat…)               -Echanger les informations                                      entière disposition.
                                        -Initier les partenariats
Planning de communication
Date           Groupe cible                     Moyens                             Matériel                    Responsables
28/11/2011     Chargés de clientèle de SOC      Formation                          Notes, instructions         Equipe support
               GEN au niveau de Casablanca                                         Présentation PPT+document
                                                                                   à distribuer

20/12/2011     Les clients immobiliers de la    Contact direct, site internet      Brochures, téléphone        Chargés de clientèle
               SG au niveau de Casablanca
(périodique)                                    Correspondance

01/03/2012     Les clients potentiels au        Street marketing, bouche à         Affiches, les journaux,     Service communication
               niveau de Casablanca             oreille, Les réseaux sociaux,      brochures
(durable)
                                                annonces

01/01/2013     Les clients participant au jeu   Correspondance, contact direct     Brochures                   Chargés de clientèle

(périodique)                                    Bouche à oreille.

01/01/2014     Les clients potentiels au niveau Street marketing , site internet   Affiches, les journaux,     Service communication en
               du Maroc vue l'extension du jeu                                     brochures                   collaboration avec
(Durable)                                       , Les réseaux sociaux, annonces
               sur l'échelle nationale                                                                         l'ensemble des agences du
                                                                                                               Maroc.

01/01/2014     les instituons candidates aux    Journées au sein des grandes       Présentation +document      Equipe support
               partenariat de Benchmarking      écoles, engouement des médias.
(durable)
               générique ( ONG, Etat…)
Business Model
       Condition
      d’éligibilité          Indicateurs environnementaux              Formule de calcul

                             la moyenne des variations de              (∑des variations)/nombre de participants
     Client éligible
                             consommation d'eau et / ou d’énergies :

                             Le total des M3 et/ou KWATT économisés    ∑des consommations N - ∑ des
                             par les participants :                    consommations N-1
 Etat de consommation
        annuelle             Le pourcentage des participants ayant     ∑des participants ayant des variations
                             réduit leur consommation :                négatives / total des participants

                             Taux réel d’insertion :                   Total des participants / total des clients en
  Saisie des données du                                                cour de règlement de crédit immobilier
client par les chargées de
         clientèle
                                                                                  Elaboration et publication du
                                                                                        tableau de bord
                                                                                       environnemental


                                                                                   Annonce des résultats (sur site
                                                                                    internet du jeu /envois des
                                                                                       résultats par courrier)



                                                                                    Traitement automatique des
                                                                                    données par l’infrastructure
                                                                                       de l’application réseau
Les classes           Récompense               Nombre de           Montant de                   total
                                                      bénéficiaires        l’assurance
                                                   2013 2014 2015       offerte /personne   2013     2014         2015
        CLASSE A         100% assurance domicile    7*      9     21         148 €          1036 €   1332 €     3108 €
                                offerte.
        CLASSE B         50 % assurance domicile    21     31     71          74 €          1554 €   2294 €     5254 €
                                offerte.
        CLASSE C         25 % assurance domicile    83    125    284          37 €          3071 €   4625 €     10508 €
                                offerte.
          Total                     -               111   165    376            -           5661 €   8251 €     18870 €


     la méthode utilisée pour décider du nombre de gagnants est faite à travers une loi normale centrée réduite des
     pourcentages de réduction :

*gagnants par Classe = nombre de clients éligibles au jeux * taux d’insertion * 0.13% (B = 0.43% ; C = 1 .72%).
     Prenons comme taux d’insertion de la cible dans le jeu 30%, 45% ,55% et 60% pour la première, deuxième, troisième et
     quatrième année du jeu.
Compte d’exploitation

                         Rubriques                                      2011           2012            2013            2014          2015
1 -Nombre de clients éligibles au jeu                                                  16000           16400           35000         39000
2 -Estimation du nombre des clients participants                                       4800            7380            19250         23400
Entrées de souscriptions d’assurances domicile                             -         710.400 €      1.092.240 €     2.849.000€ 3.463.000€
3 -Création, maintenance et hébergement du site web                    5.900 €         960 €           960 €           960 €          960 €
4 –Création et maintenance Application réseau                         30.000 €         500 €           500 €         10.000 €        1.000 €
Budget des infrastructures informatiques (3+4)                        35.900 €        1.460 €         1.460 €        10.960 €        1.960 €
Brochures (budget communication)                                       2.654 €        2.654 €         3.540 €         7.000 €        7.400 €
Affiches sur les agences et espaces publics (street marketing)        15.000 €       15.000 €        17.000 €        25.000 €       25.000 €
Publicité (journal, radio)                                            20.000 €       10.000 €        10.000 €        40.000 €       40.000 €
Budget de communication                                               37.645 €       27.654 €        30.540 €        72.000 €       72.400 €
Récompense                                                                 -              -           5.661 €         8.251 €       18.870 €
Total des dépenses (y compris le montant de la récompense)            73.545 €       29.114 €        37.661 €        91.211 €       93.230 €


Un site web coute :(charte graphique : 1000 € + programmation de 10 pages : 900 € pour un site web interactif il faut ajouter 4000 € à cela.
Maintenance (30 * 30 H) : (900 € / an) + hébergement sur domaine = (60 € / an).
Conclusion




                             Original
                            Universel


Extension géographique dans les pays ou la SOCIETE GENERALE est
                           implantée.
    Opportunités de partenariats et de benchmarking générique.

Contenu connexe

En vedette

Industrialisation en PHP
Industrialisation en PHPIndustrialisation en PHP
Industrialisation en PHPALTER WAY
 
Conferencia seguridad wifi
Conferencia seguridad wifiConferencia seguridad wifi
Conferencia seguridad wifiMauricio Mendoza
 
La semaine sociale by armstrong - 11022014
La semaine sociale by armstrong - 11022014La semaine sociale by armstrong - 11022014
La semaine sociale by armstrong - 11022014armstrong
 
De granada a chauen
De granada a  chauen De granada a  chauen
De granada a chauen JOSÉ TOMÁS
 
Clases de palabras. all stars.
Clases de palabras. all stars.Clases de palabras. all stars.
Clases de palabras. all stars.JOSÉ TOMÁS
 
Información Importante CNJ 2012
Información Importante CNJ 2012Información Importante CNJ 2012
Información Importante CNJ 2012ArcelorMittal
 
Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1mangeclous
 
Lettre ouverte Corpo Kiné Nancy Étudiant 2012
Lettre ouverte Corpo Kiné Nancy Étudiant 2012Lettre ouverte Corpo Kiné Nancy Étudiant 2012
Lettre ouverte Corpo Kiné Nancy Étudiant 2012Philippe Bloch
 
Reflexiones de un bloguero laboralista sobre el empleo y la formación. Recopi...
Reflexiones de un bloguero laboralista sobre el empleo y la formación. Recopi...Reflexiones de un bloguero laboralista sobre el empleo y la formación. Recopi...
Reflexiones de un bloguero laboralista sobre el empleo y la formación. Recopi...Universidad Autónoma de Barcelona
 
Royaume de l'imagination
Royaume de l'imaginationRoyaume de l'imagination
Royaume de l'imaginationFrancais3
 
Les salutations daniela velez uce
Les salutations daniela velez uceLes salutations daniela velez uce
Les salutations daniela velez uceDANIELA VELEZ
 
Location auvergne ski & nature
Location auvergne    ski & natureLocation auvergne    ski & nature
Location auvergne ski & natureKarine Le Bris
 
Grands Travaux
Grands TravauxGrands Travaux
Grands Travauxmoubamba
 
Jeu passage en îlot
Jeu passage en îlotJeu passage en îlot
Jeu passage en îlotCIPE
 
Los derechos de autor y el internet
Los derechos de autor y el internetLos derechos de autor y el internet
Los derechos de autor y el internetsidys camargo
 
Une séance à la salle pierre de coubertin
Une séance à la salle pierre de coubertinUne séance à la salle pierre de coubertin
Une séance à la salle pierre de coubertinJulietteLacour
 
Valeurs de l'éducation
Valeurs de l'éducationValeurs de l'éducation
Valeurs de l'éducationdidando_ballet
 
La semaine sociale 190911
La semaine sociale 190911La semaine sociale 190911
La semaine sociale 190911armstrong
 

En vedette (20)

Industrialisation en PHP
Industrialisation en PHPIndustrialisation en PHP
Industrialisation en PHP
 
Conferencia seguridad wifi
Conferencia seguridad wifiConferencia seguridad wifi
Conferencia seguridad wifi
 
La semaine sociale by armstrong - 11022014
La semaine sociale by armstrong - 11022014La semaine sociale by armstrong - 11022014
La semaine sociale by armstrong - 11022014
 
De granada a chauen
De granada a  chauen De granada a  chauen
De granada a chauen
 
Clases de palabras. all stars.
Clases de palabras. all stars.Clases de palabras. all stars.
Clases de palabras. all stars.
 
Información Importante CNJ 2012
Información Importante CNJ 2012Información Importante CNJ 2012
Información Importante CNJ 2012
 
Delta Desarrollo Gráfico
Delta Desarrollo GráficoDelta Desarrollo Gráfico
Delta Desarrollo Gráfico
 
Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
Lettre ouverte Corpo Kiné Nancy Étudiant 2012
Lettre ouverte Corpo Kiné Nancy Étudiant 2012Lettre ouverte Corpo Kiné Nancy Étudiant 2012
Lettre ouverte Corpo Kiné Nancy Étudiant 2012
 
Reflexiones de un bloguero laboralista sobre el empleo y la formación. Recopi...
Reflexiones de un bloguero laboralista sobre el empleo y la formación. Recopi...Reflexiones de un bloguero laboralista sobre el empleo y la formación. Recopi...
Reflexiones de un bloguero laboralista sobre el empleo y la formación. Recopi...
 
Royaume de l'imagination
Royaume de l'imaginationRoyaume de l'imagination
Royaume de l'imagination
 
Les salutations daniela velez uce
Les salutations daniela velez uceLes salutations daniela velez uce
Les salutations daniela velez uce
 
Location auvergne ski & nature
Location auvergne    ski & natureLocation auvergne    ski & nature
Location auvergne ski & nature
 
Grands Travaux
Grands TravauxGrands Travaux
Grands Travaux
 
Jeu passage en îlot
Jeu passage en îlotJeu passage en îlot
Jeu passage en îlot
 
Los derechos de autor y el internet
Los derechos de autor y el internetLos derechos de autor y el internet
Los derechos de autor y el internet
 
Une séance à la salle pierre de coubertin
Une séance à la salle pierre de coubertinUne séance à la salle pierre de coubertin
Une séance à la salle pierre de coubertin
 
Valeurs de l'éducation
Valeurs de l'éducationValeurs de l'éducation
Valeurs de l'éducation
 
AENC 2012- 2014.
AENC 2012- 2014.AENC 2012- 2014.
AENC 2012- 2014.
 
La semaine sociale 190911
La semaine sociale 190911La semaine sociale 190911
La semaine sociale 190911
 

Similaire à ECO-H20 & ECO-WATT (Morocco)

Offre de services Baccou Bonneville Consultants
Offre de services Baccou Bonneville ConsultantsOffre de services Baccou Bonneville Consultants
Offre de services Baccou Bonneville ConsultantsAlterest
 
Fujitsu IT Future 2013 : l’ère du tout mobile, mode d’emploi..
Fujitsu IT Future 2013 : l’ère du tout mobile, mode d’emploi..Fujitsu IT Future 2013 : l’ère du tout mobile, mode d’emploi..
Fujitsu IT Future 2013 : l’ère du tout mobile, mode d’emploi..Fujitsu France
 
Prioriser les projets et gérer les risques : REX sur la gestion de portefeuil...
Prioriser les projets et gérer les risques : REX sur la gestion de portefeuil...Prioriser les projets et gérer les risques : REX sur la gestion de portefeuil...
Prioriser les projets et gérer les risques : REX sur la gestion de portefeuil...ANAP
 
OevO - Projets 2011 - 2011 Alain PAYSANT
OevO - Projets 2011 - 2011 Alain PAYSANTOevO - Projets 2011 - 2011 Alain PAYSANT
OevO - Projets 2011 - 2011 Alain PAYSANTampaysant
 
Investissements d'avenir axe cloud computing
Investissements d'avenir axe cloud computingInvestissements d'avenir axe cloud computing
Investissements d'avenir axe cloud computingcapdigital
 
Implementing E Learning Capacity In West Africa Vlight
Implementing E Learning Capacity In West Africa VlightImplementing E Learning Capacity In West Africa Vlight
Implementing E Learning Capacity In West Africa VlightRobertGregoire_UdeM
 
References
ReferencesReferences
Referenceshlefleur
 
étude filière tic en Corse
étude filière tic en Corseétude filière tic en Corse
étude filière tic en Corsemitic
 
BEEZEN : Présentation générale candidats
BEEZEN : Présentation générale candidatsBEEZEN : Présentation générale candidats
BEEZEN : Présentation générale candidatsBEEZEN
 
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"OCTO Technology
 
SYMPOSIUM MICROSOFT DE L'INNOVATION 2012 - L'innovation pour mieux maîtriser ...
SYMPOSIUM MICROSOFT DE L'INNOVATION 2012 - L'innovation pour mieux maîtriser ...SYMPOSIUM MICROSOFT DE L'INNOVATION 2012 - L'innovation pour mieux maîtriser ...
SYMPOSIUM MICROSOFT DE L'INNOVATION 2012 - L'innovation pour mieux maîtriser ...Inetum
 
D3Center* BackupBox - Le service de sauvegarde informatique
D3Center* BackupBox - Le service de sauvegarde informatique D3Center* BackupBox - Le service de sauvegarde informatique
D3Center* BackupBox - Le service de sauvegarde informatique Groupe D.FI
 
Conception Et Mise En œUvre D’Une Plate Forme Edi Pour La Communaté Portuaire...
Conception Et Mise En œUvre D’Une Plate Forme Edi Pour La Communaté Portuaire...Conception Et Mise En œUvre D’Une Plate Forme Edi Pour La Communaté Portuaire...
Conception Et Mise En œUvre D’Une Plate Forme Edi Pour La Communaté Portuaire...Ojdoc Quen
 
Catalogue pfe 2018 2019
Catalogue pfe 2018 2019Catalogue pfe 2018 2019
Catalogue pfe 2018 2019TELNETTunisie
 
Nuxeo Summer Seminar 2007 - Vision And Market (FR)
Nuxeo  Summer Seminar 2007 - Vision And Market (FR)Nuxeo  Summer Seminar 2007 - Vision And Market (FR)
Nuxeo Summer Seminar 2007 - Vision And Market (FR)Stefane Fermigier
 
Entrepreneurs & Solutions Cloud : réussir la mutation du S.I
Entrepreneurs & Solutions Cloud : réussir la mutation du S.IEntrepreneurs & Solutions Cloud : réussir la mutation du S.I
Entrepreneurs & Solutions Cloud : réussir la mutation du S.IYann Dieulangard
 
Table ronde inauguration solution center lexmark
Table ronde inauguration solution center lexmarkTable ronde inauguration solution center lexmark
Table ronde inauguration solution center lexmarkEtienne Maraval
 
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation SPIE
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation SPIEConférence smart grid du 5-12-12-Présentation SPIE
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation SPIEIFPEB
 
Fujitsu France 2012 - Chiffres et Stratégies
Fujitsu France 2012 - Chiffres et Stratégies Fujitsu France 2012 - Chiffres et Stratégies
Fujitsu France 2012 - Chiffres et Stratégies Fujitsu France
 

Similaire à ECO-H20 & ECO-WATT (Morocco) (20)

Offre de services Baccou Bonneville Consultants
Offre de services Baccou Bonneville ConsultantsOffre de services Baccou Bonneville Consultants
Offre de services Baccou Bonneville Consultants
 
Fujitsu IT Future 2013 : l’ère du tout mobile, mode d’emploi..
Fujitsu IT Future 2013 : l’ère du tout mobile, mode d’emploi..Fujitsu IT Future 2013 : l’ère du tout mobile, mode d’emploi..
Fujitsu IT Future 2013 : l’ère du tout mobile, mode d’emploi..
 
Prioriser les projets et gérer les risques : REX sur la gestion de portefeuil...
Prioriser les projets et gérer les risques : REX sur la gestion de portefeuil...Prioriser les projets et gérer les risques : REX sur la gestion de portefeuil...
Prioriser les projets et gérer les risques : REX sur la gestion de portefeuil...
 
OevO - Projets 2011 - 2011 Alain PAYSANT
OevO - Projets 2011 - 2011 Alain PAYSANTOevO - Projets 2011 - 2011 Alain PAYSANT
OevO - Projets 2011 - 2011 Alain PAYSANT
 
Investissements d'avenir axe cloud computing
Investissements d'avenir axe cloud computingInvestissements d'avenir axe cloud computing
Investissements d'avenir axe cloud computing
 
Implementing E Learning Capacity In West Africa Vlight
Implementing E Learning Capacity In West Africa VlightImplementing E Learning Capacity In West Africa Vlight
Implementing E Learning Capacity In West Africa Vlight
 
References
ReferencesReferences
References
 
étude filière tic en Corse
étude filière tic en Corseétude filière tic en Corse
étude filière tic en Corse
 
BEEZEN : Présentation générale candidats
BEEZEN : Présentation générale candidatsBEEZEN : Présentation générale candidats
BEEZEN : Présentation générale candidats
 
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"
 
SYMPOSIUM MICROSOFT DE L'INNOVATION 2012 - L'innovation pour mieux maîtriser ...
SYMPOSIUM MICROSOFT DE L'INNOVATION 2012 - L'innovation pour mieux maîtriser ...SYMPOSIUM MICROSOFT DE L'INNOVATION 2012 - L'innovation pour mieux maîtriser ...
SYMPOSIUM MICROSOFT DE L'INNOVATION 2012 - L'innovation pour mieux maîtriser ...
 
D3Center* BackupBox - Le service de sauvegarde informatique
D3Center* BackupBox - Le service de sauvegarde informatique D3Center* BackupBox - Le service de sauvegarde informatique
D3Center* BackupBox - Le service de sauvegarde informatique
 
Conception Et Mise En œUvre D’Une Plate Forme Edi Pour La Communaté Portuaire...
Conception Et Mise En œUvre D’Une Plate Forme Edi Pour La Communaté Portuaire...Conception Et Mise En œUvre D’Une Plate Forme Edi Pour La Communaté Portuaire...
Conception Et Mise En œUvre D’Une Plate Forme Edi Pour La Communaté Portuaire...
 
Catalogue pfe 2018 2019
Catalogue pfe 2018 2019Catalogue pfe 2018 2019
Catalogue pfe 2018 2019
 
Nuxeo Summer Seminar 2007 - Vision And Market (FR)
Nuxeo  Summer Seminar 2007 - Vision And Market (FR)Nuxeo  Summer Seminar 2007 - Vision And Market (FR)
Nuxeo Summer Seminar 2007 - Vision And Market (FR)
 
Entrepreneurs & Solutions Cloud : réussir la mutation du S.I
Entrepreneurs & Solutions Cloud : réussir la mutation du S.IEntrepreneurs & Solutions Cloud : réussir la mutation du S.I
Entrepreneurs & Solutions Cloud : réussir la mutation du S.I
 
Table ronde inauguration solution center lexmark
Table ronde inauguration solution center lexmarkTable ronde inauguration solution center lexmark
Table ronde inauguration solution center lexmark
 
PPT PFE.pptx
PPT PFE.pptxPPT PFE.pptx
PPT PFE.pptx
 
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation SPIE
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation SPIEConférence smart grid du 5-12-12-Présentation SPIE
Conférence smart grid du 5-12-12-Présentation SPIE
 
Fujitsu France 2012 - Chiffres et Stratégies
Fujitsu France 2012 - Chiffres et Stratégies Fujitsu France 2012 - Chiffres et Stratégies
Fujitsu France 2012 - Chiffres et Stratégies
 

Plus de CITIZEN ACT

Questions & Answers - Cas Pratique
Questions & Answers - Cas PratiqueQuestions & Answers - Cas Pratique
Questions & Answers - Cas PratiqueCITIZEN ACT
 
Question & Answers - Case Study
Question & Answers - Case StudyQuestion & Answers - Case Study
Question & Answers - Case StudyCITIZEN ACT
 
Ville durable - mythe et réalité
Ville durable - mythe et réalitéVille durable - mythe et réalité
Ville durable - mythe et réalitéCITIZEN ACT
 
Comment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie
Comment réaliser un projet qui se démarque ? MéthodologieComment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie
Comment réaliser un projet qui se démarque ? MéthodologieCITIZEN ACT
 
ENVIRONMENTAL AND SOCIAL RISK MANAGEMENT FOR SUSTAINABLE CITIES
ENVIRONMENTAL AND SOCIAL RISK MANAGEMENT FOR SUSTAINABLE CITIESENVIRONMENTAL AND SOCIAL RISK MANAGEMENT FOR SUSTAINABLE CITIES
ENVIRONMENTAL AND SOCIAL RISK MANAGEMENT FOR SUSTAINABLE CITIESCITIZEN ACT
 
LES BANQUES ET L’ANALYSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POUR UNE VIL...
LES BANQUES ET L’ANALYSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POUR UNE VIL...LES BANQUES ET L’ANALYSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POUR UNE VIL...
LES BANQUES ET L’ANALYSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POUR UNE VIL...CITIZEN ACT
 
Substainable town - fact and fiction
Substainable town - fact and fictionSubstainable town - fact and fiction
Substainable town - fact and fictionCITIZEN ACT
 
Les risques environnementaux et sociaux de la construction d’une ville durab...
Les risques environnementaux et sociaux de la  construction d’une ville durab...Les risques environnementaux et sociaux de la  construction d’une ville durab...
Les risques environnementaux et sociaux de la construction d’une ville durab...CITIZEN ACT
 
Managing Environmental & Social Risk for Sustainable Cities
Managing Environmental & Social Risk for Sustainable Cities Managing Environmental & Social Risk for Sustainable Cities
Managing Environmental & Social Risk for Sustainable Cities CITIZEN ACT
 
How to run a stand-out project Methodology How to run a stand-out project ...
How to run a stand-out project   Methodology  How to run a stand-out project ...How to run a stand-out project   Methodology  How to run a stand-out project ...
How to run a stand-out project Methodology How to run a stand-out project ...CITIZEN ACT
 
De la ville durable à la performance durable
De la ville durable à la performance durableDe la ville durable à la performance durable
De la ville durable à la performance durableCITIZEN ACT
 
From sustainable city to sustainable performance
 From sustainable city to sustainable performance  From sustainable city to sustainable performance
From sustainable city to sustainable performance CITIZEN ACT
 
Programme Opening meeting - Citizen Act 2012
Programme Opening meeting - Citizen Act 2012Programme Opening meeting - Citizen Act 2012
Programme Opening meeting - Citizen Act 2012CITIZEN ACT
 
Opening meeting program - Citizen Act 2012
Opening meeting program - Citizen Act 2012Opening meeting program - Citizen Act 2012
Opening meeting program - Citizen Act 2012CITIZEN ACT
 
Citizen act memo_human resources_va
Citizen act memo_human resources_vaCitizen act memo_human resources_va
Citizen act memo_human resources_vaCITIZEN ACT
 
Citizen act memo_dd_va
Citizen act memo_dd_vaCitizen act memo_dd_va
Citizen act memo_dd_vaCITIZEN ACT
 
Citizen act memo_communication_va
Citizen act memo_communication_vaCitizen act memo_communication_va
Citizen act memo_communication_vaCITIZEN ACT
 
Citizen act memo_commercial_practices_va
Citizen act memo_commercial_practices_vaCitizen act memo_commercial_practices_va
Citizen act memo_commercial_practices_vaCITIZEN ACT
 
Citizen act memo_risk_management_va
Citizen act memo_risk_management_vaCitizen act memo_risk_management_va
Citizen act memo_risk_management_vaCITIZEN ACT
 

Plus de CITIZEN ACT (20)

Questions & Answers - Cas Pratique
Questions & Answers - Cas PratiqueQuestions & Answers - Cas Pratique
Questions & Answers - Cas Pratique
 
Question & Answers - Case Study
Question & Answers - Case StudyQuestion & Answers - Case Study
Question & Answers - Case Study
 
Livre blanc RSE
Livre blanc RSELivre blanc RSE
Livre blanc RSE
 
Ville durable - mythe et réalité
Ville durable - mythe et réalitéVille durable - mythe et réalité
Ville durable - mythe et réalité
 
Comment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie
Comment réaliser un projet qui se démarque ? MéthodologieComment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie
Comment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie
 
ENVIRONMENTAL AND SOCIAL RISK MANAGEMENT FOR SUSTAINABLE CITIES
ENVIRONMENTAL AND SOCIAL RISK MANAGEMENT FOR SUSTAINABLE CITIESENVIRONMENTAL AND SOCIAL RISK MANAGEMENT FOR SUSTAINABLE CITIES
ENVIRONMENTAL AND SOCIAL RISK MANAGEMENT FOR SUSTAINABLE CITIES
 
LES BANQUES ET L’ANALYSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POUR UNE VIL...
LES BANQUES ET L’ANALYSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POUR UNE VIL...LES BANQUES ET L’ANALYSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POUR UNE VIL...
LES BANQUES ET L’ANALYSE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POUR UNE VIL...
 
Substainable town - fact and fiction
Substainable town - fact and fictionSubstainable town - fact and fiction
Substainable town - fact and fiction
 
Les risques environnementaux et sociaux de la construction d’une ville durab...
Les risques environnementaux et sociaux de la  construction d’une ville durab...Les risques environnementaux et sociaux de la  construction d’une ville durab...
Les risques environnementaux et sociaux de la construction d’une ville durab...
 
Managing Environmental & Social Risk for Sustainable Cities
Managing Environmental & Social Risk for Sustainable Cities Managing Environmental & Social Risk for Sustainable Cities
Managing Environmental & Social Risk for Sustainable Cities
 
How to run a stand-out project Methodology How to run a stand-out project ...
How to run a stand-out project   Methodology  How to run a stand-out project ...How to run a stand-out project   Methodology  How to run a stand-out project ...
How to run a stand-out project Methodology How to run a stand-out project ...
 
De la ville durable à la performance durable
De la ville durable à la performance durableDe la ville durable à la performance durable
De la ville durable à la performance durable
 
From sustainable city to sustainable performance
 From sustainable city to sustainable performance  From sustainable city to sustainable performance
From sustainable city to sustainable performance
 
Programme Opening meeting - Citizen Act 2012
Programme Opening meeting - Citizen Act 2012Programme Opening meeting - Citizen Act 2012
Programme Opening meeting - Citizen Act 2012
 
Opening meeting program - Citizen Act 2012
Opening meeting program - Citizen Act 2012Opening meeting program - Citizen Act 2012
Opening meeting program - Citizen Act 2012
 
Citizen act memo_human resources_va
Citizen act memo_human resources_vaCitizen act memo_human resources_va
Citizen act memo_human resources_va
 
Citizen act memo_dd_va
Citizen act memo_dd_vaCitizen act memo_dd_va
Citizen act memo_dd_va
 
Citizen act memo_communication_va
Citizen act memo_communication_vaCitizen act memo_communication_va
Citizen act memo_communication_va
 
Citizen act memo_commercial_practices_va
Citizen act memo_commercial_practices_vaCitizen act memo_commercial_practices_va
Citizen act memo_commercial_practices_va
 
Citizen act memo_risk_management_va
Citizen act memo_risk_management_vaCitizen act memo_risk_management_va
Citizen act memo_risk_management_va
 

Dernier

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 

Dernier (18)

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 

ECO-H20 & ECO-WATT (Morocco)

  • 1. ECO-H2O & ECO-WATT Consommez moins, gagnez plus. La SOCIETE GENERALE est là pour vous soutenir. « Il n'y a pas de crise de l'énergie, il y a une crise de l'ignorance » [Richard Buckminster Fuller] C'est l'eau qui fait le cygne. Qui veut faire le cygne sans l'eau fait l'oie. [Gilbert Cesbron] MAROC
  • 2. Plan de présentation Introduction Développement du concept Implémentation Plan de communication Business model Conclusion
  • 3. Développement du concept Un rapport des Nations Unis prévoit que dans les 25 années suivantes l’accès à l'eau sera la première cause de conflit et de guerre en Afrique et Moyen Orient. De nos jours il existe encore 1,2 milliard d’hommes sans accès à l’eau potable. 1/5 personnes n’ont pas d’accès à l’électricité dans le monde. Selon l'Agence internationale pour l'énergie (AIE), plus de 20% de la population mondiale, soit 1,4 milliard de personnes, n'ont pas accès à l'électricité, et 40% dépendent encore de réchauds rudimentaires et toxiques pour cuisiner. La SOCIETE GENERALE EST AU CŒUR DE CETTE PROBLEMATIQUE Inconscience Conscience– implication - Indifférence Rationalisation Gaspillage
  • 4. Une part importante des réponsent affirment un constat : On est conscients de la problématique de pénurie d’eau et énergie electrique mais on ne connait pas sa consommation annuelle en ces matières et on ne connaît pas les produits bancaires écorésponsables et on est intéréssé à participer au jeu ECO-H2O & ECO-WATT.
  • 5. Qu’est ce qui motive les parties prenantes de ce projet à y adhérer?
  • 7. Départements en charge Code de Ressources humaines Ressources matérielles Taches à effectuer Durée Tache Création de l’application réseau A 81 *Ingénieurs & développeurs *infrastructures intranet informatiques Elaboration du manuel de E 10 *auditeurs des systèmes - procédures d’information Equip support (ECO-H2O & ECO-WATT Team + Experts RSE) Direction des Systèmes Phase création site web (étude des B 21 *marketeurs en collaboration avec *questionnaire, entretiens d’Information attentes auprès de la cible) les développeurs téléphoniques Elaboration du contenu du site web C 22 *service communication + - marketeurs + équipe support Conception (code informatique) et D 21 *externalisation logiciels de création de site web hébergement sur domaine. (conception graphique et programmation) , outils hardware. Préparation de la formation au pour F 15 *équipe support + service RH Locaux équipés en adéquation avec Pole réseau Marché des les intervenants l’objet de formation Particuliers et des Exécution et déroulement de la G 6 * Equipe support + service RH Infrastructures du département Professionnels formation Communication (préparation des H 10 *Service communication Infrastructures du département brochures à envoyer à la cible) Direction Marketing et Communication Envoi et réception par la cible des I 9 Service des correspondances Infrastructures matérielles du relevés bancaires munis des département brochures du jeu et des affiches.
  • 8. TECHNIQUE D’EVALUATION ET D’EXAMEN DU PROGRAMME : Chemin critique Phase N° 1 : phase Phase N° 2 : Phase N° 3 : 1 2 3 phase de de préparation. phase du lancement. développement.
  • 9. Plan de communication Objectifs de la communication du projet " ECO H2O & ECO WATT ": Objectif de notre projet est d'introduire un jeu afin de : Sensibiliser la clientèle à la préservation des richesses hydrauliques et énergétiques. Les tenir informé du processus du jeu. Mettre à leur disposition un site d’éducation citoyenne et environnementale. Analyse du groupe cible: Groupe cibles Qu’attendez-vous d'eux? Leur principale souci -barrière Message associé à chaque cible -Collaborateurs . -Convaincre la clientèle de -Une surcharge du travail -pour la réussite du projet nous savons que l'intérêt de jeu. votre professionnalisme ne nous décevra pas. -Les clients de la société -Etre informé du rôle éco -Contrainte de non -nous nous portons garant de votre satisfaction générale et les clients potentiels responsable du jeu et qu'ils compréhension de la nous comptons sur vous pour faire de même y participent. procédure de jeu pour l’environnement. -Les instituons candidates aux -Apprécier l'initiative -Sous -estimé la porté sociale -pour donner plus d’élan aux politiques de partenariat de benchmarking et environnementale du projet développement durable la SGMA se met à votre générique (ONG, Etat…) -Echanger les informations entière disposition. -Initier les partenariats
  • 10. Planning de communication Date Groupe cible Moyens Matériel Responsables 28/11/2011 Chargés de clientèle de SOC Formation Notes, instructions Equipe support GEN au niveau de Casablanca Présentation PPT+document à distribuer 20/12/2011 Les clients immobiliers de la Contact direct, site internet Brochures, téléphone Chargés de clientèle SG au niveau de Casablanca (périodique) Correspondance 01/03/2012 Les clients potentiels au Street marketing, bouche à Affiches, les journaux, Service communication niveau de Casablanca oreille, Les réseaux sociaux, brochures (durable) annonces 01/01/2013 Les clients participant au jeu Correspondance, contact direct Brochures Chargés de clientèle (périodique) Bouche à oreille. 01/01/2014 Les clients potentiels au niveau Street marketing , site internet Affiches, les journaux, Service communication en du Maroc vue l'extension du jeu brochures collaboration avec (Durable) , Les réseaux sociaux, annonces sur l'échelle nationale l'ensemble des agences du Maroc. 01/01/2014 les instituons candidates aux Journées au sein des grandes Présentation +document Equipe support partenariat de Benchmarking écoles, engouement des médias. (durable) générique ( ONG, Etat…)
  • 11. Business Model Condition d’éligibilité Indicateurs environnementaux Formule de calcul la moyenne des variations de (∑des variations)/nombre de participants Client éligible consommation d'eau et / ou d’énergies : Le total des M3 et/ou KWATT économisés ∑des consommations N - ∑ des par les participants : consommations N-1 Etat de consommation annuelle Le pourcentage des participants ayant ∑des participants ayant des variations réduit leur consommation : négatives / total des participants Taux réel d’insertion : Total des participants / total des clients en Saisie des données du cour de règlement de crédit immobilier client par les chargées de clientèle Elaboration et publication du tableau de bord environnemental Annonce des résultats (sur site internet du jeu /envois des résultats par courrier) Traitement automatique des données par l’infrastructure de l’application réseau
  • 12. Les classes Récompense Nombre de Montant de total bénéficiaires l’assurance 2013 2014 2015 offerte /personne 2013 2014 2015 CLASSE A 100% assurance domicile 7* 9 21 148 € 1036 € 1332 € 3108 € offerte. CLASSE B 50 % assurance domicile 21 31 71 74 € 1554 € 2294 € 5254 € offerte. CLASSE C 25 % assurance domicile 83 125 284 37 € 3071 € 4625 € 10508 € offerte. Total - 111 165 376 - 5661 € 8251 € 18870 € la méthode utilisée pour décider du nombre de gagnants est faite à travers une loi normale centrée réduite des pourcentages de réduction : *gagnants par Classe = nombre de clients éligibles au jeux * taux d’insertion * 0.13% (B = 0.43% ; C = 1 .72%). Prenons comme taux d’insertion de la cible dans le jeu 30%, 45% ,55% et 60% pour la première, deuxième, troisième et quatrième année du jeu.
  • 13. Compte d’exploitation Rubriques 2011 2012 2013 2014 2015 1 -Nombre de clients éligibles au jeu 16000 16400 35000 39000 2 -Estimation du nombre des clients participants 4800 7380 19250 23400 Entrées de souscriptions d’assurances domicile - 710.400 € 1.092.240 € 2.849.000€ 3.463.000€ 3 -Création, maintenance et hébergement du site web 5.900 € 960 € 960 € 960 € 960 € 4 –Création et maintenance Application réseau 30.000 € 500 € 500 € 10.000 € 1.000 € Budget des infrastructures informatiques (3+4) 35.900 € 1.460 € 1.460 € 10.960 € 1.960 € Brochures (budget communication) 2.654 € 2.654 € 3.540 € 7.000 € 7.400 € Affiches sur les agences et espaces publics (street marketing) 15.000 € 15.000 € 17.000 € 25.000 € 25.000 € Publicité (journal, radio) 20.000 € 10.000 € 10.000 € 40.000 € 40.000 € Budget de communication 37.645 € 27.654 € 30.540 € 72.000 € 72.400 € Récompense - - 5.661 € 8.251 € 18.870 € Total des dépenses (y compris le montant de la récompense) 73.545 € 29.114 € 37.661 € 91.211 € 93.230 € Un site web coute :(charte graphique : 1000 € + programmation de 10 pages : 900 € pour un site web interactif il faut ajouter 4000 € à cela. Maintenance (30 * 30 H) : (900 € / an) + hébergement sur domaine = (60 € / an).
  • 14. Conclusion Original Universel Extension géographique dans les pays ou la SOCIETE GENERALE est implantée. Opportunités de partenariats et de benchmarking générique.