Claudine
Gélinas

GELC23608500





















APPLE…
IL
FAIT
QUOI
DANS
LE
MONDE
DU
2.0?

Travail
Présenté
à
Monsieur...
APPLE…
IL
FAIT
QUOI
DANS
LE
MONDE
DU
2.0?

Les
salles
de
cours
sont
illuminées
par
la
petite

d’un
Laptop
blanc
ou
de
Sta...
Premièrement,
en
2001
Apple
lançait
le
IPod.
Ce
dernier
n’a
pas
seulement
changé
la
façon

que
nous
avons
d’écouter
de
la
...
minutes.

À
partir
de
là,
on
a
compris
que
tout
allait
maintenant
toujours
aller
plus
vite
et
de

façon
 plus
 efficace.
 ...
IPAD

Cette
tablette
qui
a
plusieurs
ressemblance
avec
le
IPhone,
est
entièrement
dirigée
vers
les

medias
:Journaux,
livr...
impressionnant
le
nombre
de
personne
avec
un
IPhone.
Quand
je
pense
à
appeler
quelqu’un

automatiquement
 je
 m’imagine
 q...
réalisé

par
le
Junior
Achivment5
révèle
que
les
adolescents
ont
voté
pour
Steve
Jobs
comme

entrepreneur
le
plus
admiré
d...
ici
une
nouvelle
méthode
d’apprendre
qui
est
entrain
de
faire
son
apparition.
Un
blog
pour

la
classe,
des
affiliations
av...
monde
des
réseaux
sociaux,
autre
que
celui
de
plate‐forme
électronique.
Tout
bouge
un
peu

quand
Apple
lance
un
nouveau
pr...
Je
ne
sais
pas
si
plus
ça
change
plus
c’est
pareil,
je
peux
pas
comparer
assez
loin
je
crois,

mais
 ce
 que
 je
 sais,
 c...
C’est
 des
 commentaires
 courts
 avec
 peu
 de
 caractères
 qui
 renvoient
 souvent
 à
 des
 liens

comme
Britney
nous
re...

 Bref,
les
réseaux
sociaux
se
déploient
de
jour
en
jour,
les
gens
adhèrent
de
plus
en

plus.
Les
blogs
se
multiplient,
Tw...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Apple

344 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
344
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Apple

  1. 1. Claudine
Gélinas
 GELC23608500
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 APPLE…
IL
FAIT
QUOI
DANS
LE
MONDE
DU
2.0?
 Travail
Présenté
à
Monsieur
Patrice
Leroux
 Dans
le
cadre
du
cours
REP.2400
 
 
 
 
 
 
 
 Université
de
Montréal
 18
Octobre
2010

  2. 2. APPLE…
IL
FAIT
QUOI
DANS
LE
MONDE
DU
2.0?
 Les
salles
de
cours
sont
illuminées
par
la
petite

d’un
Laptop
blanc
ou
de
Stainless.
 Logo
 important
 dans
 le
 milieu
 de
 l’informatique,
 aujourd’hui
 placé
 troisième
 dans
 le
 marché1,
 Apple
 ne
 se
 contente
 pas
 seulement
 d’être
 une
 plate‐forme
 ou
 un
 gadget
 électronique,
 
 la
 marque
 est
 à
 la
 base
 d’un
 grand
 bouleversement
 dans
 le
 monde
 des
 communications
2.0.

 Il
y
a
25
ans,
Apple
sortait
son
premier
ordinateur.
Je
ne
me
souviens
pas
de
ma
vie
 sans
un
ordinateur,
je
suis
né
en
même
temps.
Je
me
souviens
la
satisfaction
de
dessiner,
à
 l’aide
d’un
premier
Paint,
des
bonhommes
de
neige
à
la
tête
plus
ou
moins
ronde
ou
des
 arbres
avec
feuillages
très
similaire
au
tronc
et
pouvoir
utiliser
l’inventaire
de
textures
et
 couleurs
quasiment
limité
à
CMYK
et
à
des
lignes,
à
des
points
et
à
des
carrés
de
toutes
 formes.

N’empêche,

je
suis
née
avec
la
marque
Apple
entre
les
mains,
et
il
va
de
soi
de
dire
 que
j’ai
(et
plusieurs
autres
de
ma
générations
et
celles
qui
suivent)
grandit
avec,
mais
à
 quel
point
Apple
se
charge
de
changer
nos
vies,
à
toutes
générations
confondues,
de
façon
 systématique
et
ce
chaque
fois
que
la
compagnie
développe
un
nouveau
produit
abordant
 un
nouvelle
façon
d’être
connecté
à
tous
les
médias
2.0
de
plus
en
plus
facilement.


 Apple
 n’a
 pas
 seulement
 changé
 le
 monde
 Apple
 lui‐même,
 mais
 toute
 l’industrie
 de
 l’informatique
et
des
communications.

Nous
avons
eu
le
Macintosh,
ensuite
le
IMac,
puis
le
 IBook.
Le
petit
portable,
efficace
et
ultra
pratique
à
transporter
a
changé
la
façon
d’utiliser
 les
 ordinateurs
 pour
 plusieurs.
 Apple
 se
 donne
 comme
 mission
 de
 changer
 les
 choses,
 d’innover.


 























































 1
http://bit.ly/cJEzgY

  3. 3. Premièrement,
en
2001
Apple
lançait
le
IPod.
Ce
dernier
n’a
pas
seulement
changé
la
façon
 que
nous
avons
d’écouter
de
la
musique,
mais
l’industrie
de
la
musique
au
complet.2

 IPOD

 C’est
en
2001
que
le
changement
a
commencé,
on
est
entré
dans
une
ère
nouvelle.
L’ère
du
 petit,
du
portable
et
du
rapide.
En
2001
(le
23
Octobre,
jour
de
ma
naissance,
quand
je
dis
 que
je
suis
née
avec
Apple…je
n’exagère
pas!)

Steve
Jobs
avait
trouvé
la
recette
pour
créer
 une
 nouvelle
 technologie
 performante.
 Ce
 qui
 était
 différent
 de
 toutes
 les
 autres
 technologies
 du
 moment,
 avec
 le
 IPod,
 c’est
 qu’il
 pouvait
 contenir
 une
 bibliothèque
 de
 musique
au
complet.
C’était
alors
du
jamais
vu.
On
pouvait
trainer
sur
soi

en
tout
temps
ce
 que
 nous
 avions
 l’habitude
 traîner
 sur
 25
 CD
 éparpiller
 un
 peu
 partout
 et
 graffignés,
 et
 donc,
 qui
 sautent
 toujours.
 Bref,
 L’IPod
 nous
 permettait
 d’avoir
 accès
 à
 une
 nouvelle
 technologie
presque
aussi
puissante
que
notre
portable
du
moment.

On
avait
maintenant
 accès
à
notre
bibliothèque
dans
nos
poches,
et
en
plus
on
avait
en
mains
un
objet
facile
à
 utiliser,
 fidèle
 à
 Apple,
 le
 commun
 des
 mortels
 pouvait
 arriver
 à
 se
 servir
 d’un
 IPod
 facilement.

En
plus
de
révolutionner
la
façon
d’écouter
de
la
musique,
Apple
venait
d’offrir
 un
produit,

qui
a
été
adopté
tout
de
suite
par
toutes
les
générations
confondues.
Le
monde
 venait
de
changer,
tous
avaient
accès
à
cette
facilité
et
cette
rapidité.

La
rapidité
était
un
 impact
important
dans
cette
révolution.
On
synchronisait
l’appareil
sur
notre
ordinateur
il
 nous
fallait
environ
15
minutes
pour
graver
un
CD,
il
nous
fallait
moins
de
deux
pour
avoir
 toute
notre
musique
sur
l’appareil.

Ça
y
était
déjà.
Ça
allait
vite.
On
sauvait
du
temps.
On
 pouvait
 en
 avoir
 plus,
 plus
 vite.
 Les
 informations
 étaient
 transmises
 en
 moins
 de
 deux
 























































 2
Steve
Jobs,
http://www.youtube.com/watch?v=ftf4riVJyqw&feature=related

  4. 4. minutes.

À
partir
de
là,
on
a
compris
que
tout
allait
maintenant
toujours
aller
plus
vite
et
de
 façon
 plus
 efficace.
 
 Facile
 d’aller
 plus
 loin…
 Rapidement,
 on
 fait
 plus
 vite,
 plus
 petit
 et
 encore
plus
facile,
on
voit
arriver
les
IPods
minis,
shuffles
et
Nano,
suivi
de
l’IPod
touch.
Une
 catégorie
à
part…

3

 IPHONE
&
IPOD
TOUCH
 Oui
on
avait
accès
à
notre
musique
en
tout
temps
et
facilement,
mais
on
voulait
plus.
Qu’est
 ce
qui
manquait
au
IPod?
Un
téléphone.
Ici
encore,
Steve
Jobs
se
fait
un
plaisir
de
dire
qu’il
 n’a
pas
seulement
changé
le
monde
de
la
téléphonie
cellulaire,
Apple
a
changé
le
monde
des
 communications
au
complet.

Le
téléphone
nous
permettait
d’avoir
accès
à
notre
desktop
en
 tout
temps
et
partout
de
manière
rapide
simple
et
le
comble.
Le
comble
du
Iphone
reste
 qu’il
 révolutionnait
 le
 monde
 de
 la
 communication
 et
 l’accessibilité
 à
 Internet.
 
 On
 avait
 donc
 dans
 un
 même
 appareil,
 un
 téléphone,
 un
 IPod
 et
 un
 accès
 internet.
 
 C’est
 avec
 le
 IPhone
 qu’Apple
 nous
 a
 dirigé
 vers
 un
 autre
 moyen
 d’utiliser
 les
 communications
 2.0.
 Rapidement,
les
multiples
applications
se
sont
multipliées.

On
a
accès
à
tout,
en
tout
temps
 et
tout
spécialement,
à
tous
les
réseaux
sociaux.


 C’est
la
que
ca
commence.
On
a
un
appareil,
connecté,
Wireless,
qui
entre
dans
notre
poche.
 Avec
l’IPhone,
on
a
accès
à
tout.
Tout
ce
qu’on
a
besoin
pour
être
connecté
en
tout
temps
 aux
médias
sociaux
ou
autres
médias.

Puis
est
venu
l’Ipad…
 
 
 























































 3
http://fr.wikipedia.org/wiki/IPod

  5. 5. IPAD
 Cette
tablette
qui
a
plusieurs
ressemblance
avec
le
IPhone,
est
entièrement
dirigée
vers
les
 medias
:Journaux,
livres,
musique,
magazine,
films.4

La
différence
majeure
entre
l’iPad
et
le
 IPhone
est
le
format
de
l’écran.
Le
IPad
nous
permet
de
lire.
Un
livre.
Parce
qu’avec
le
IPad,
 pourquoi
ne
pas
avoir
des
livres
électroniques.
Voilà
que
dans
la
bibliothèque
ITunes,
on
 peut
maintenant
acheter
Les
Fleurs
du
Mal,
version
intégrale.

 Ça
 y
 est,
 il
 n’y
 
 a
 plus
 d’excuses,
 on
 passe
 sans
 doute
 plus
 de
 temps
 avec
 tout
 médias
 confondu
que
nous‐mêmes.
C’est
un
peu
vrai,
on
a
plus
de
penser,
on
google,
on
chat,
on
 twit,
 on
 demande,
 on
 répond.
 On
 a
 même
 pu
 besoin
 d’attendre…
 Tout
 se
 fait
 vite,
 sans
 même
besoin
d’y
réfléchir.
Bon
je
ne
m’aventurerai
pas
là‐dedans,
parce
que
pour
ma
part
 (je
suis
paresseuse)
et
j’aime
ça
cet
accès
à
l’information
rapide.
Je
comprends
l’idée
qu’on
 en
vient
à
perdre
la
mémoire,
mais
en
même
temps
si
on
cherche
une
information
et
on
la
 trouve…je
me
dis
l’effort
est
là,
je
vais
jouer
à
Brain
Age
pour
cultiver
ma
mémoire…
au
 besoin!


 C’ÉTAIT
UN
PEU
PRÉVU…
 Bon
avant
d’oublier
où
je
voulais
en
venir,
je
reviens
au
point.
Apple
a
lancé
trois
produits
 révolutionnaires
 dans
 le
 monde
 des
 communications
 et
 il
 va
 de
 soi
 que
 ces
 items
 ont
 complètement
révolutionné
le
monde
du
2.0.
Bien
qu’il
y
ait
eu
plusieurs
compagnies
qui
 ont
repris,
en
quelque
sorte,
les
idées
d’Apple,
il
n’en
reste
pas
moins
que
c’est
lui
qui
est
le
 leader
 de
 toute
 la
 machinerie
 qu’est
 devenu
 le
 monde
 2.0.
 C’est
 quand
 même
 























































 4
http://fr.wikipedia.org/wiki/IPad


  6. 6. impressionnant
le
nombre
de
personne
avec
un
IPhone.
Quand
je
pense
à
appeler
quelqu’un
 automatiquement
 je
 m’imagine
 que
 la
 personne
 répond
 avec
 son
 IPhone.
 
 C’est
 vrai,
 et
 pourtant
j’ai
longtemps
eu
l’image,
que
lorsque
la
personne
répond,
il
y
a
un
fil
d’impliquer
 quelque
part.

C’est
fou
quand
même,
je
prends
toujours
pour
acquis
qu’un
personne
peut
 aller
voir
son
Facebook
n’importe
quand.
Je
ne
fais
même
plus
le
lien
entre
l’internet
et
les
 réseaux
sociaux.
Pour
moi,
ca
va
de
soi,
c’est
comme
un
appel
;
Je
peux
le
faire
avec
mon
 téléphone.
 Pour
 moi
 (et
 je
 me
 permet
 de
 dire
 sans
 doute
 pour
 plusieurs
 autres)
 mes
 connections
sur
les
réseaux
sociaux
font
partie
des

gens
qui
peuvent
me
joindre
en
tout
 temps.
J’ai
une
alerte
twitter
quand
je
reçoit
un
Twit,
mon
téléphone
vibre
quand
quelqu’un
 me
 parle
 sur
 facebook,
 je
 reçoit
 un
 email
 si
 j’ai
 un
 commentaire
 sur
 mon
 blog,
 j’ai
 un
 commentaire
sur
mon
CV…bing
je
le
sais.


 Quand
même
tout
ça
est
parti
du
fait
 qu’on
voulait
écouter
de
la
musique.

Steve
 Jobs
 a
 quand
même
vu
venir
arriver
ce
monde
du
2.0
on
l’on
est
maintenant.
Apple
fait
rouler
ce
 monde
avec
des
succès
fous.


 ET
L’ÉDUCATION
UN
PEU
NON?

 Tout
 le
 monde
 adhère
 au
 monde
 2.0
 un
 jour
 ou
 l’autre.
 Ben
 oui,
 il
 y
 aura
 toujours
 une
 personne
qui
effacera
son
compte
facebook
la
journée
où
elle
verra
une
photo
de
son
ex
à
 un
party
et
elle
mettra
cet
effacement
soudain
sur
le
dos
du
:
Il
y
a
trop
d’informations
je
 trouve
ça
négligeable
je
ne
veux
plus
faire
partie
de
ce
monde
virtuel.
Mais
on
le
sait
tous
:
 la
journée
où
cette
personne
aura
repris
avec
son
ex,
sa
page
facebook
ressortira
des
limbes
 comme
par
magie.
LOL.

N’empêche
que
toutes
générations
font
maintenant
partie
de
ce
 monde
du
2.0,
mais
en
lien
avec
Apple,
j’avoue
avoir
été
surprise
par
le
fait
qu’un
sondage

  7. 7. réalisé

par
le
Junior
Achivment5
révèle
que
les
adolescents
ont
voté
pour
Steve
Jobs
comme
 entrepreneur
le
plus
admiré
devancent
ainsi
Mark
Zuckerberg
de
Facebook6
 Suite
 à
 ce
 que
 je
 viens
 de
 sortir
 sur
 Apple,
 je
 me
 préoccupe
 un
 peu
 par
 le
 fait
 que
 les
 adolescents
soient
aussi
fans
de
Steve
Jobs.
Je
les
comprends.
Mais
c’est
vrai
quand
même
 que
lorsqu’on
parle
de
réseaux
sociaux,
on
pense
entreprise
et
organisation.
Mais
il
y
a
tout
 le
côté
éducationnel
aussi.
C’est
vrai,
sur
ce
j’ai
un
flash,
mes
cousins
et
cousines
de
12
et
15
 ans
ont
un
IPhone.
Quand
même.
Avoir
accès
à
autant
d’informations
change
toute
la
façon
 d’apprendre
et
d’enseigner.
Bien
sur,
encore
une
fois
Apple
le
sait
et
favorise
l’acquisition
 de
ses
produits
auprès
des
écoles.

Ça
m
‘amené
quand
même
à
la
question
suivante
:
Est‐il
 juste
de
dire
qu’Apple
vend
un
produit
où
il
vend
vraiment
un
rêve7/un
futur?

Est‐ce
qu’on
 pourrait
vraiment
adhérer
à
cette
idée
qu’Apple
nous
présente
vraiment
ce
à
quoi
il
faut
 adhérer
 pour
 faire
 partie
 du
 mouvement
 2.0.
 C’est
 quand
 même
 pas
 fou
 d’avoir
 un
 blog
 pour
sa
classe.
C’est
encore
moins
fou
si
mes
étudiants
peuvent
me
suivre
de
partout.
Bon
il
 y
 a
 question
 de
 coûts
 et
 bien
 évidemment,
 pas
 tous
 les
 enfants
 peuvent
 être
 garni
 de
 IPhone,
mais
un
IPad?
Est‐ce
qu’un
IPad
pourrait
devenir
un
livre
scolaire?
Pourquoi
pas?
 Est‐ce
qu’Apple
est
en
train
de
nous
guider
vers
l’école
du
futur?

Pour
ma
part,
je
dirais
que
 oui.
Je
pourrais
m’étendre
sur
ma
vision,
mais
comme
j’ai
tendance
à
trop
m’éloigner,
je
vais
 me
 retenir
 un
 peu.
 Je
 crois
 quand
 même
 qu’il
 y
 quelque
 chose
 qui
 s’en
 vient
 avec
 ce
 nouveau
monde
2.0.
Il
me
semble
que
c’est
génial
de
pouvoir
discuter
d’un
problématique
 avec
 autrui
 ailleurs
 dans
 le
 monde.
 (J’ai
 dis
 que
 j’avais
 tendance
 è
 m’étendre…j’ai
 aussi
 tendance
à
m’emporter
génial
est
peut‐être
fort,
mais
je
trouve
ça
génial)
Il
y
a
clairement
 























































 5
http://www.ja.org
 6
http://bit.ly/9vK2sJ

 7
http://blogs.forbes.com/kymmcnicholas/2010/10/15/how‐to‐innovate‐like‐steve‐jobs/

  8. 8. ici
une
nouvelle
méthode
d’apprendre
qui
est
entrain
de
faire
son
apparition.
Un
blog
pour
 la
classe,
des
affiliations
avec
d’autres
écoles
à
l’échelle
mondiale.
Je
le
vois
quand
même.
Je
 ne
suis
pas
la
seule
parce
qu’Apple
favorise
l’achat
de
ses
produit
pour
les
écoles.

Ce
que
 j’amène
ici,
c’est
que
cette
vision,
de
l’école
«
2.0
»
si
on
veut,
je
la
voit
avec
des
Ipads,
des
 Macs…mais
sans
doute
qu’elle
serait
possible
avec
toute
autre
technologie,
mais
il
n’en
reste
 pas
moins
que
c’est
Apple
qui
m’apporte
à
y
croire.
C’est
l’innovation
Apple
qui
nous
amène
 à
voir
plus
loin
dans
le
monde
des
réseaux
ou
médias
sociaux.
Je
me
dis
tant
qu’à
y
croire,
 pourquoi
ne
pas
y
croire
dès
le
départ.

 PLUS
ÇA
CHANGE
PLUS
C’EST
PAREIL???
 C’est
quand
même
une
question
sur
laquelle
on
ne
se
serait
pas
attardée
sans
les
 propulsions
 de
 produits
 Apple.
 Bien
 sur
 ses
 produits
 nous
 amène
 à
 utiliser
 les
 réseaux
 sociaux
et
on
ne
dépend
pas
des
produits
Apple
pour
adhérer
aux
réseaux
sociaux,
mais
je
 crois
juste
de
dire
que
ces
trois
outils
nous
ont
amené
à
être
aussi
à
l’affut
de
ce
qui
se
passe
 sur
 tous
 les
 réseaux
 dont
 on
 est
 membre.
 Bien
 sur
 on
 pourra
 toujours
 se
 servir
 de
 l’ordinateur
en
soi
pour
aller
voir
tout
nos
compte.
Mais
la
différence
que
ça
fait
de
pouvoir
 recevoir
l’informations
sans
même
aller
la
chercher.

Je
parle
d’IPhone,
parce
que
je
crois
 qu’Apple
a
lancé
des
produits
qui
ont
révolutionnés
le
web
2.0,
mais
les
concurrents
ont
 suivi
 de
 près
 ce
 qu’Apple
 a
 créé
 (Blackberry,
 Sony…
 ).
 Ce
 qui
 fait
 en
 sorte
 que
 non
 seulement
les
consommateurs
d’IPhone
et
IPad
peuvent
être
perpétuellement
branché
sur
 les
 réseaux
 sociaux,
 mais
 de
 plus
 en
 plus,
 toute
 personne
 qui
 va
 se
 chercher
 un
 simple
 cellulaire.


J’en
reviens
donc
à
ce
que
je
disais
plus
haut,
le
monde
change,
Apple
a
créé
un
 mode
 de
 vie,
 pas
 seulement
 un
 produit.
 C’est
 donc
 juste
 de
 dire
 qu’il
 a
 un
 rôle
 dans
 le

  9. 9. monde
des
réseaux
sociaux,
autre
que
celui
de
plate‐forme
électronique.
Tout
bouge
un
peu
 quand
Apple
lance
un
nouveau
produit.

Je
suis
contente
d’avoir
un
IPhone,
je
suis
contente
 d’avoir
 un
 MacBook,
 mais
 un
 soir
 récemment,
 assise
 confortable
 dans
 ma
 banquette
 au
 Leméac,
je
me
suis
surprise
à
dire
:
«

c’est
bête
que
je
n’ai
pas
de
IPad
pour
vous
montrer
 les
commentaires
du
blog
et
de
Facebook»

Mais
qu’est
ce
que
je
n’ai
pas
acheté
en
ligne
en
 arrivant…ben
oui
un
IPad
(pour
l’entreprise
bien
sur…
pas
pour
moi)
Aussi
petit
soit‐on
sur
 la
toile,
et
aussi
minimalement
participons‐nous
au
monde
des
réseaux
sociaux,
il
n’en
reste
 pas
moins
qu’on
trouvera
toujours
une
utilité
aux
produits
offerts
et
lancés
par
Apple.

 Mais
je
me
suis
quand
même
demandé
si
c’était
trop.
Je
voulais
avoir
un
IPad
pour
parler
 business,
je
n’étais
pas
dans
un
contexte
business.
Est‐ce
qu’on
utilise
les
réseaux
sociaux
à
 des
fins
uniquement
professionnelles.
Est‐ce
qu’on
contruit
un
blog
uniquement
pour
un
 blog
ou
on
espère
un
peu
être
populaire
et
avoir
éventuellement
du
trafic
et
des
articles
et
 des
références?
Est‐ce
qu’on
espères
toujours
être
vu?
Oui
sans
doute
un
peu.
Est‐ce
que
 c’est
mal?
Je
crois
pas
non
plus.
Ce
que
je
vois
encore
ici
par
contre,
c’est
que
juste
avec
 l’idée
d’avoir
un
IPad,
j’ai
vu
un
peu
plus
loin.
J’ai
vu
que
je
pouvais
montrer,
apprendre,
 démontrer
un
peu
plus
que
sans
l’outil.
J’ai
cru
pendant
assez
longtemps
pour
en
acheter
 un,
que
d’en
avoir
un
m’amènerais
(mon
entreprise)
un
peu
plus
loin.
Apple
réussit
à
faire
 voir
qu’il
y
a
plus
avec
tout
ce
qu’il
nous
offre,
c’est
marketing
ok.
Mais
c’est
vrai.
C’est
vrai
 qu’en
ayant
autant
accès
au
médias
et
réseaux
sociaux,
on
croit
toujours
à
voir
un
peu
plus
 grand,
à
connaître
un
peu
plus
de
gens,
à
connaître
un
peu
plus
de
chose.


  10. 10. Je
ne
sais
pas
si
plus
ça
change
plus
c’est
pareil,
je
peux
pas
comparer
assez
loin
je
crois,
 mais
 ce
 que
 je
 sais,
 c’est
 que
 plus
 ça
 change
 plus
 on
 adopte
 
 le
 changement.
 Je
 crois
 fermement
qu’Apple
va
de
paire
avec
les
médias
sociaux.

 2.0
 On
dit
2.0.
Jusqu’à
date,
j’ai
parlé
du
fait
qu’Apple
nous
propose
une
gamme
de
produits
 révolutionnaires
pour
le
monde
des
communications
2.0.
Mais
est‐ce
qu’Apple
fait
partie
de
 ce
monde?
Ben
oui!

 On
retrouve
déjà
Apple
sur
les
principaux
réseaux
tel
twitter
ou
facebook.
Mais
ca
va
quand
 même
plus
loin.


 Sur
le
site
web
d’Apple,
on
retrouve
la
section
Communauté
qui
permet
è
tous
d’émettre
des
 commentaires,
poser
des
questions
et
y
répondre,
pour
tous
les
produits
différents.
C’est
 donc
de
faire
interagir
entre
eux
les
consommateurs
afin
de
créer
une
communauté
Apple.
 Interaction
web…2.0
 Bon
 ok,
 ce
 n’Est
 pas
 ce
 qu’il
 y
 a
 de
 plus
 interactif
 à
 ce
 jour
 dans
 le
 monde
 2.0.
 Mais
 la
 possibilité
est
là.
Ils
la
connaissent
et
l’utilise
de
la
bonne
façon.
Mais
la
nouveauté
Apple
 c’est
Ping.8
Un
réseau
social
pour
la
musique.
On
avait
Itunes,
Itunes
store
et
on
y
ajoute
 Ping.
 C’est
 quand
 même
 génial.
 Tout
 se
 fait
 tout
 seul.
 Selon
 notre
 bibliothèque,
 on
 nous
 propose
une
panoplie
d’artistes
à
suivre.

Je
sais
maintenant
que
Lady
Gaga
a
hâte
qu’on
 entendre
sa
musique
et
qu’elle
aime
Michael
Jackson.

Je
sais
aussi
que
Britney
Spears
est
en
 nomination
 au
 PeopleChoice
 award
 2011.
 
 Bref,
 Ping
 fonctionne
 un
 peu
 comme
 twitter.
 























































 8
http://www.apple.com/itunes/ping/

  11. 11. C’est
 des
 commentaires
 courts
 avec
 peu
 de
 caractères
 qui
 renvoient
 souvent
 à
 des
 liens
 comme
Britney
nous
renvoie,
bien
poliment,
voter
pour
elle.
Ok.
C’est
Britney
je
comprend
 on
 a
 pas
 tous
 envie
 de
 voter
 pour
 elle,
 mais
 quand
 même
 le
 concept
 est
 bien.
 Il
 va
 être
 améliorer
c’est
sur
c’est
un
premier
jet,
mais
il
n’en
reste
pas
moins
que
quelqu’un
qui
aime
 la
musique
se
sent
vraiment
prêt
de
ses
artistes.
Est‐ce
qu’on
peut
aller
jusqu’à
dire
qu’on
 sent
qu’on
fait
partie
de
sa
musique
surement.
Chaque
artiste
se
doit
de
prendre,
ne
serait‐ ce
qu’un
minimum,
un
peu
conscience
de
la
pensée
de
son
public.

 Aussi,
on
voit
quelle
musique
l’artiste
en
question
aime.
Excellente
façon
de
découvrir
des
 nouveautés.
 C’est
 un
 petit
 plus
 qu’Apple
 nous
 apporte,
 mais
 qui
 reste
 encore
 une
 innovation.
 Je
 ne
 suis
 pas
 une
 grande
 fan
 de
 musique,
 mais
 j’ai
 quand
 pris
 le
 temps
 d’Ajouter
 mes
 artistes
 et
 allé
 voir
 ceux
 que
 je
 pourrais
 aimer.
 J’ai
 surement
 du
 acheter
 quelques
 nouveautés,
 mais
 bon.
 
 C’est
 quand
 même
 un
 nouveau
 réseau
 qui
 permettra
 encore
l’enrichissement
de
la
communauté
du
web
2.0.
De
plus,
ce
n’est
que
spéculations,
 mais
il
serait
question
d’intégrer
Ping
et
Facebook.9
Je
ne
m’avance
pas
trop,
mais
quand
 même,
ça
reste
à
surveiller.
Bref,
Ping
est
encore
en
phase
d’introduction,
mais
comme
Lady
 Gaga
a
déjà
540
455
abonnés,
je
me
dis
que
le
réseau
fructifie
de
jour
en
jour.

 























































 9
http://bit.ly/cGKR50

  12. 12. 
 Bref,
les
réseaux
sociaux
se
déploient
de
jour
en
jour,
les
gens
adhèrent
de
plus
en
 plus.
Les
blogs
se
multiplient,
Twitter
nous
affiche
la
grosse
baleine
de
capacité
maximale
 quasiment
 une
 fois
 par
 jour…
 Les
 réseaux
 sociaux
 bougent
 et
 nous
 font
 bouger.
 Ce
 changement,
ce
mouvement,
je
le
donne
en
partie
à
Apple.

Tout
est
partie
d’un
IPod,
mais
 tout
continu
dans
un
sens
ou
on
va
vite,
plus
vite,
plus
efficace.
C’est
pas
moi
qui
l’a
dit,
 chaque
produits
lancé
par
Apple,
avant
même
son
entrée
sur
le
marché,
faisait
bouger
et
 changer
la
vision
des
gens.

On
 ne
 peut
 même
 pas
 s’imaginer
 ce
 qui
 s’en
 vient
 parce
 que
 c’est
Steve
Jobs
le
géni.
Mais
ce
qu’on
peut
imaginer,
c’est
que
ça
ca
continuer
de
changer
et
 on
va
continuer
d’aller
sur
Facebook,
de
faire
plus
de
blogs
sur
plus
de
sujet,
de
Twitter,
de
 se
faire
des
contacts
inconnus
sur
Linkedin…
et
on
sait
qu’on
va
le
faire
de
mieux
en
mieux
 et
de
plus
en
plus
efficacement.
Pour
l’instant
on
le
fait
avec
la
plate‐forme
qu’on
a…il
y
en
a
 qui
ont
plus
de
plates‐formes
que
d’autres,
mais
on
sait
souvent
que
derrière
la
petite

qui
 allume
dans
les
salles
de
classes
(primaires,
secondaires,
collégiales
ou
universitaires)
il
y
 un
document
Word
et
plusieurs
conversations
Facebook.

On
sait
que
le
journaliste
assis
au
 Café
Souvenir
regarde
ce
que
son
attaché
de
presse
Twit
entre
son
document
Word
et
la
 petite

allumée…
 Tant
 qu’à
 moi,
 je
 me
 suis
 convaincue
 qu’Apple
 a
 vraiment
 révolutionné
 le
 monde
 des
 communications
2.0
avec
3
produits
qui
en
ont
inspirés
et
en
inspireront
plus
d’un.



×