Le Guide Ultime Pour Augmenter SesVentes en LigneVous êtes vous déjà demandé s’il existait une méthode universelle pour fa...
• Si vous ne vous concentrez pas sur un objectif unique, vous vous disperserez et aurez du malà obtenir des résultats• Vou...
1. Connaître le Profil de Vos Acheteurs Plus vos clients auront l’impression que votre offre a été pensée pour eux, plus v...
de vue égocentrique.Pour résumer, il s’agit de déterminer à qui vous vendez, quel est le statut de cette personne,quelles ...
qualifié. Autrement dit, si vous cessez d’attirer des visiteurs qui ne font pas partie de votre cible,votre taux de conver...
Si jamais vous étiez sur le point d’utiliser le style « Sourire Colgate + Costume + Serrage demains », il est encore temps...
Voici un exemple tiré du site e­commerce Becquet.fr spécialisé dans le linge de maison.1. Dans un premier temps, l’oeil se...
● Offre des bénéfices précis (la valeur que vous apportez à vos clients)● Explique au client idéal pourquoi il devrait ach...
Ce qui saute aux yeux est qu’ils essayent directement de conclure la vente. Tout ce qu’on saitd’eux c’est qu’ils proposent...
Dans la plupart des marchés de niche, ces personnes forment la majorité de vos clientspotentiels. En arrivant sur votre si...
Assurez­vous que ces éléments sont faciles. Le plus rapide et le moins onéreux pour s’enassurer est de demander à son ento...
crédibilité :Exemple tiré du site PCavenue.frC’est encore mieux lorsque vos témoignages sont accompagnés du nom et de la p...
Listez toutes les PID de votre groupe cible et répondez point par point avec des preuves.Montrez à vos prospects qu’ils pe...
C’est plutôt clair, non? Pas de jargon compliqué. Vous n’avez pas besoin de grands mots, il fautsurtout que vous soyez cla...
Réduisez le “bruit” : A mesure que vos clients se rapprochent de l’acte d’achat, vous devezréduire leurs choix. Aidez vos ...
Faites attention à toujours mettre en avant l’action que vous aimeriez voir vos clients effectuer. Ilest recommandé de ne ...
Si vous vendez des voitures ou des ordinateurs, il est peu probable que vos prospects sedécident à acheter dès leur premiè...
Achetez maintenant ou vous passerez à côté ce bijou !Il y’a 3 moyens de provoquer un sentiment d’urgence chez vos clients ...
aider. Comparez votre site en fonction des différents critères présentés et modifiez­le enconséquence.Si votre projet s’in...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le Guide Ultime pour Booster ses Ventes

1 287 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 287
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Guide Ultime pour Booster ses Ventes

  1. 1. Le Guide Ultime Pour Augmenter SesVentes en LigneVous êtes vous déjà demandé s’il existait une méthode universelle pour faire décoller vos ventesen ligne ? Une méthode qui marcherait pour tous les sites e­commerce, ce serait le pied, non ?Il y en a une.Que vous vendiez des biens ou des services, cette méthode s’applique à tous les secteursd’activité.Utilisez ce guide de la manière suivante : prenez votre site web, comparez chacun des points denotre liste avec votre site, faites les améliorations suggérées et le nombre de commandes devotre boutique en ligne augmentera.Fixez­vous des objectifs raisonnablesAvant de vous lancer dans la lecture de ce guide, vérifiez vos objectifs. Ils doivent êtreraisonnables et précis (par exemple : “commencer à vendre des chaussures”, “doubler lenombre d’abonnés à ma newsletter”).
  2. 2. • Si vous ne vous concentrez pas sur un objectif unique, vous vous disperserez et aurez du malà obtenir des résultats• Vous ne pouvez pas améliorer des éléments que vous ne mesurez pasCommencez avec des objectifs spécifiques et assurez­vous que les statistiques de votreboutique peuvent suivre l’évolution de ces objectifs.Les opinions des uns et des autres n’ont aucuneimportanceTout le monde a une opinion.Lorsque vous créez un site e­commerce, votre entourage aura tendance à vous donner sonavis. Mais les personnes qui les expriment sont souvent biaisées et incompétentes en matièrede e­commerce.Chacun voit midi à sa porte et s’imagine que le reste du monde fonctionne comme eux : «Personne ne clique jamais sur les pubs ! », «Tu devrais plutôt mettre du bleu ici » « Personnene donne son adresse e­mail ! » et ainsi de suite.Leur opinion comme la vôtre ont finalement peu d’importance. Vous n’êtes pas votre client…Ne tirez pas de conclusions sur le comportement de votre clientèle en vous basant survos préférences personnelles. C’est très naturel de vouloir le faire, mais renoncez­y !Utilisez des techniques marketing qui ont fait leur preuve.L’internet n’en est plus à ses balbutiements. Nous avons maintenant des années de tests etd’expériences derrière nous pour savoir ce qui fonctionne en ligne.La liste qui suit est un résumé des tactiques clés qui vous aideront à augmenter vos ventes enligne.Augmenter vos ventes en ligne : la check liste● Connaître le profil de vos acheteurs● Un trafic ciblé et des offres adaptées (au profil de vos acheteurs)● Design et hiérarchie visuelle● Créez une proposition de valeur● Comprendre les différentes phases d’achat● Réduisez les sources de doutes● Soyez clair● Eliminer les sources de distraction● Augmentez le taux d’engagement● Encouragez l’achat compulsif● Respectez les standards d’ergonomie
  3. 3. 1. Connaître le Profil de Vos Acheteurs Plus vos clients auront l’impression que votre offre a été pensée pour eux, plus vos augmentezvos chances de leur vendre vos produits.Pour vous le prouver, imaginons que vous vouliez vous acheter une nouvelle paire de basketpour faire votre jogging. Inconsciemment, vous allez chercher un produit qui correspond à :● Votre âge● Votre poids● Votre sexe● Vos habitudes d’entraînement● etc…Vous préférez des chaussures qui correspondent à vos critères personnels ou des chaussuresqui vont à Monsieur Tout­Le­Monde ?Inutile de me répondre ;)Votre objectif est donc d’identifier vos principaux types de clients : leurs besoins, leursdésirs, leurs exigences, et la manière dont ils veulent utiliser vos produits.Au fond, les profils de vos acheteurs représentent un “modèle” de personnes susceptiblesd’acheter sur votre site.En construisant votre site en fonction du profil de vos acheteurs, vous vous libérez de votre point
  4. 4. de vue égocentrique.Pour résumer, il s’agit de déterminer à qui vous vendez, quel est le statut de cette personne,quelles pensées l’animent et quels sont ses besoins et ses désirs. En créant une représentationexacte de la personne à qui vous vendez et des problèmes qu’elle cherche à résoudre, vousêtes en meilleure position pour lui vendre vos produits.Comment construire un bon profil d’acheteur?Si ça peut vous rassurer, la plupart des entreprises n’ont pas la moindre idée de qui se cachederrière une décision d’achat. On fait tous beaucoup de suppositions. Du coup, les profilsd’acheteurs sont un bon moyen de vous faire une meilleure idée de ce qui se trame dans la têtede votre client.Interviewez vos clients existants pour élaborer les différents profils.Chaque mot et chaque image de votre site web doivent être dictés par vos profils client. La miseen page de votre site, la navigation, tout ce qui le compose doivent répondre aux profils de vosclients.2. Un Trafic Ciblé et des Offres AdaptéesCela recouvre deux choses :● Cibler les bonnes personnes● Communiquer le bon messageC’est quasiment impossible de vendre aux gens des choses dont ils n’ont pas besoin oudont ils ne veulent pas.Si vous vendez des ordinateurs portables et réussissez d’une manière ou d’une autre à m’attirersur votre site, je n’achèterai rien parce que j’en possède déjà un. Ce que vous avez à offrir nem’intéresse pas aujourd’hui.La méthode la plus efficace pour obtenir un fort taux de conversion est d’attirer du trafic
  5. 5. qualifié. Autrement dit, si vous cessez d’attirer des visiteurs qui ne font pas partie de votre cible,votre taux de conversion augmentera. Quand vous gérez un site e­commerce, vous devezrégulièrement améliorer votre mix marketing :● Le bon média (où faire de la pub/promouvoir vos produits – de manière gratuite oupayante)● Le bon message (qu’avez­vous à dire)● La bonne offre (quel prix pour quel produit)Une fois que vous avez trouvé le bon média (référencement gratuit, publicité payante, affiliation,partenariats..) et que l’essentiel de votre trafic est qualifié (en gros, que les gens que vous attirezsur votre site sont vraiment intéressés par ce que vous vendez), votre business a déjà reprisdes couleurs.Vous pouvez maintenant définir la proposition de valeur qui fonctionne le mieux avec votreclientèle. Pour ce faire, revenez à l’étape #1 et au profil de vos acheteurs.Quand les gens (votre public cible) ont le sentiment d’être compris, vous pouvez commencer àles convaincre.Lectures annexes :L’art du positionnement et comment cela peut doubler vos ventesCatalyste : 3 conseils pour optimiser vos appels à l’action3. Design et Hiérarchie VisuelleJe ne vous apprends rien si je vous dis qu’un beau design vend plus qu’un design moche. Mais «beau », qu’est ce que ça veut dire ?Si j’aime les images animées, les paillettes ou les photos de bébés chats : est­ce une raisonpour les mettre sur mon site ? Non. Un « beau » design est avant tout un design qui produit desrésultats.BMW, Apple ou Nike investissent des millions dans le design de leurs produits parce qu’ilssavent que ça leur permet de vendre davantage que leurs concurrents. Le design de leursproduits (et il ne s’agit pas seulement de leur apparence mais aussi de leur fonctionnement) estla raison principale pour laquelle les gens achètent chez eux.Comment savoir si votre site est moche ?Si vous avez créé votre site vous­même et que vous n’êtes pas un designer, vous pouvezcertainement faire beaucoup mieux.Si vous utilisez des photos que vous avez achetées sur une banque d’image (comme une jeunefemme portant un casque téléphonique pour représenter votre service client) il est probable quevotre site souffre de certaines carences.
  6. 6. Si jamais vous étiez sur le point d’utiliser le style « Sourire Colgate + Costume + Serrage demains », il est encore temps de renoncer.Si un « ami qui fait des sites internet » ou un freelance payé 10 € de l’heure a pris encharge le design de votre site, je suis prêt à parier que votre boutique en ligne nereçoit pas plus de 2 commandes par jour.Ne prenez pas de risques avec un des éléments les plus critiques pour augmenter les ventes devotre site. Utilisez un template e­commerce développé par une équipe de designersprofessionnels ou contactez un designer de métier si vous souhaitez obtenir un résultat pluspersonnalisé.Connaître son sujet à fond, c’est savoir mieuxl’expliquerQue vous travailliez dans le design ou n’importe quel autre secteur, c’est l’expérience deplusieurs années de pratique et de réflexion qui vous permettent de juger un travail et de justifierce jugement.Le problème est que beaucoup de sites sont beaux aux yeux de leur créateur, mais hideux pourle reste du monde.Il y’a de rares exceptions, comme Le Bon Coin. Le design du site est relativement moche maisle site marche du tonerre. Ce choix très simpliste est devenu sa marque de fabrique. Mais si unautre site devait s’en inspirer aujourd’hui, il ferait un flop.Hiérarchiser l’Information et Guider l’UtilisateurLe design de votre site joue un autre rôle primordial : il montre ce qui est important et doit êtrecapable de guider un utilisateur de façon instinctive. La hiérarchie est un principe essentiellorsqu’on crée un site. La hiérarchie visuelle détermine de quelle manière l’œil humain sedéplace et enregistre les informations.
  7. 7. Voici un exemple tiré du site e­commerce Becquet.fr spécialisé dans le linge de maison.1. Dans un premier temps, l’oeil se concentre sur le visuel coloré et imposant de linge de lit(ça me donne des idées pour ma chambre…)2. La proposition de valeur est le deuxième élément le plus visible (la réduction de ­40%)3. Le bouton principal (Toute la sélection) est ce qu’on remarque dans un troisième temps4. Le quatrième élément qui attire le plus l’attention est les liens d’accès aux catégories enpromotion5. Viennent ensuite les facteurs de réassurance de la boutique.Ce n’est pas une coïncidence mais une bonne hiérarchie visuelle. Les créateurs du sitevoulaient que vous voyez les choses dans cet ordre là. Ce que vous n’avez pas remarqué esttout aussi important : la navigation par exemple (6) et toutes les informations secondaires qui nesont pas vraiment importantes au départ.Ressource supplémentaire :Les 7 Principes Fondamentaux de Design d’un Site4. Créez une proposition de valeurUne proposition de valeur résume ce que vos clients peuvent attendre de leur achat chez vous.C’est la principale raison pour laquelle un prospect devrait acheter sur votre boutiqueen ligne plutôt que chez vos concurrents.En gros, une proposition de valeur est une phrase claire qui :● Explique comment votre produit résout un problème ou améliore la situation de vosclients (pertinence de votre offre)
  8. 8. ● Offre des bénéfices précis (la valeur que vous apportez à vos clients)● Explique au client idéal pourquoi il devrait acheter chez vous plutôt que chez vosconcurrents (ce qui vous distingue)Votre proposition de valeur doit être la première phrase que vos visiteurs voient lorsqu’ils arriventsur votre page d’accueil. Elle doit également être sur les pages principales de votre sitee­commerce.Si vos pages principales (page d’accueil, pages de produit etc) n’affichent pas votre propositionde valeur ou si elle est incompréhensible, vous êtes en train de perdre des ventes.Mr. Bière le fait plutôt bien :● Qu’est­ce que c’est : achetez des bières dont la sélection est renouvelée chaquesemaine.● Bénéfice final une bière différente tous les mercredis, un tarif très avantageux.● A qui ça s’adresse : cela mériterait d’être précisé.5. Comprendre les Différentes Phases de l’AchatImaginons que vous surfiez sur le web et que vous tombiez sur ce site :
  9. 9. Ce qui saute aux yeux est qu’ils essayent directement de conclure la vente. Tout ce qu’on saitd’eux c’est qu’ils proposent des sacs au look original – ce qui n’est pas suffisant pour motiverl’achat à ce stade.C’est comme si vous remarquiez une jolie fille/un beau garçon dans la rue et que vous essayezde l’approcher avec une phrase insignifiante puis immédiatement de l’embrasser.Vous pensez que ça peut marcher ? Moi non plus. Et pourtant les commerçants utilisent tousles jours cette technique pour vendre en ligne.Comprendre les phases d’achat de vos clients, c’est comprendre comment fonctionnent lesindividus.En général, vos clients se divisent en 3 groupes :● Les acheteurs qui s’ignorent : ils ont un problème/un besoin mais ils l’ignorent encore● Les acheteurs avisés : ils cherchent plusieurs options et comparent les prix● Les acheteurs qui ont déjà fait leur choixEn fonction de votre secteur d’activité, il vous faudra peut­être ajouter quelques groupessupplémentaires. Profitez des interviews avec vos clients et prospects (point #1) pourcomprendre à quelle phase d’achat ils se trouvent.Chaque groupe nécessite un argumentaire de vente différent. Les personnes du premier groupesont des cas désespérés et il est très difficile de leur vendre quoi que ce soit tant qu’ils ne seseront pas rendu compte qu’ils ont un besoin à satisfaire.Les acheteurs avisés
  10. 10. Dans la plupart des marchés de niche, ces personnes forment la majorité de vos clientspotentiels. En arrivant sur votre site ils veulent savoir pour quelle raison(s) ils devraient acheterchez vous.Si vous ne leur expliquez pas clairement pourquoi vous êtes meilleur ou différent de vosconcurrents, la vente vous échappera à coup sûr – surtout si vous n’êtes pas le moins cher.Les gens n’aiment pas réfléchir. Ils préfèrent comparer les produits en fonction d’un nombrelimité de paramètres. Comme le prix et peut­être un autre critère (le prix et le délai de livraisonpar exemple).Si vos prospects ne peuvent pas comprendre la différence entre votre produit et celuide votre concurrent, ils choisiront toujours en fonction du prix « Si c’est la même chose,pourquoi payer plus ? »Pour y remédier, suivez mon conseil :● Listez vos bénéfices et ce qui vous différencie sur la page d’accueil de votre sitee­commerce● Si vous vendez des produits de masse (par exemple, des télés Sony, des portables Dell,des parfums Dior) ET que vous ne proposez pas les prix les plus bas : vous allez devoircommuniquer clairement sur la valeur ajoutée de votre boutique en ligneLes acheteurs avisés recherchent des informations qui les aideront à prendre une décision.Votre travail consiste donc à leur fournir le maximum d’informations pour qu’ils prennent unedécision d’achat positive.Si vous vous précipitez pour conclure la vente – que vous leur demandez de cliquer sur unbouton « Acheter maintenant » avant qu’ils aient obtenu suffisamment d’informations, vous allezles effrayer.Les acheteurs qui ont déjà fait leur choixCertains prospects, après avoir comparé votre offre et celle de vos concurrents, reviendrontvers vous pour conclure la transaction. Ils chercheront alors des « call­to­action » clairs etvisibles (par exemple, votre bouton « Ajouter au panier »).
  11. 11. Assurez­vous que ces éléments sont faciles. Le plus rapide et le moins onéreux pour s’enassurer est de demander à son entourage d’utiliser votre site sous vos yeux. Proposez­leurd’expliquer à haute voix ce qu’ils sont en train de faire. S’ils ont un problème pour trouver lebouton principal, vous vous en apercevrez immédiatement.6. Réduisez les Sources de DouteQuand on demande aux gens de faire quelque chose ou de s’engager à faire quelque chose, oncrée invariablement du doute. Il n’est pas possible de faire complètement disparaître les doutesde vos clients au moment de finaliser leur commande mais vous pouvez les minimiser.En général, les questions de dernière minute de vos clients ressemblent à ça :Le produit vaut­il vraiment son prix ? Est­ce qu’il tombera en panne ? Puis­je faire confiance àcette société ? Vais­je recevoir l’article à temps ? Et si ça ne me va pas ? Est­ce que c’est unearnaque ? Est­ce qu’elle aimera ce cadeau ?Le meilleur moyen de convertir vos prospects aux clients est d’identifier la nature de leurhésitation et de leur donner le maximum d’informations possibles. Vous leur permettrez ainsi dese convaincre eux­mêmes.Les facteurs de friction et de doutes habituels :● Des formulaires longs et compliqués: Les demandes de devis avec plus de 10champs à remplir, les processus de commande sur 5 pages etc.● Les sites web avec une navigation difficile : Quand l’utilisateur ne trouve pasfacilement comment payer ou vos informations de contact, par exemple.● Les sites anonymes: Pas de nom, 0 photo, aucun numéros de téléphone et pasd’adresse physique… Vous donnez l’impression de vouloir cacher quelque chose. Sivous ne publiez pas de photo de vous, est­ce parce que vous ne voulez pas qu’on vousreconnaisse ? C’est mauvais signe.● Un site web moche et amateur: Soignez le design une bonne fois pour toutes.● S’autoproclamer le meilleur: Si vous voulez être convaincant, utilisez des termesspécifiques plutôt que des superlatifs trop généraux. Par exemple : « notre pâtisserie estla meilleure de France » est moins puissant que « notre pâtisserie a remporté 3 fois leprix du meilleur ouvrier de France ».● Des informations trop vagues: N’ayez pas peur de donner le maximum de détails survos produits, même le plus infime peut faire la différence. Les études prouvent que50% des abandons de panier sont dus à une information trop légère sur lesproduits.● Peur, Incertitude, Doutes (PID): Toute personne s’apprêtant à finaliser un achat a desPID. Pour les supprimer, vous allez devoir anticiper et publier sur votre site internettoutes les informations qui pourront minimiser ces questions de dernières minutes.Pensez à interroger vos clients pour identifiez ces PID et l’intégrer dans les textes devotre site.Les témoignages et les évaluations de vos clients sont un excellent moyen pour booster la
  12. 12. crédibilité :Exemple tiré du site PCavenue.frC’est encore mieux lorsque vos témoignages sont accompagnés du nom et de la photo depersonnes réputées ou de vos clients. Les témoignages anonymes ne servent à rien etprovoquent même l’effet inverse.Personne ne veut être le seul idiot à acheter votre produit...L’entreprise britannique Bodyhack l’a très bien compris. Les internautes l’accusaient de publierdes photos retouchées sur Photoshop et de faire de la publicité mensongère.Le site a répondu en publiant de petits films qui montraient les changements de physiques sur 3mois.
  13. 13. Listez toutes les PID de votre groupe cible et répondez point par point avec des preuves.Montrez à vos prospects qu’ils peuvent vous faire confiance en affichant les chiffres de votreentreprise. Le nombre de vos clients ou de vos expéditions par exemple.7. Soyez Clairgens n’achètent pas ce qu’ils ne comprennent pas. En fait, les gens craignent ce qu’ils neconnaissent pas.Peu importe ce que vous vendez, l’acheteur est humain. Qu’il s’agisse de votre grand­mère oud’un ingénieur, si le contenu de votre site est persuasif et facile à comprendre, vousaugmenterez vos ventes.Pour éviter d’utiliser un jargon trop spécifique, faites lire les textes de votre site à vos amis. Vouspouvez aussi lire ce texte à haute­voix et imaginez une conversation avec un ami. Si un motvous choque, retirez­le et reformulez votre phrase de façon plus simple. Votre contenu ne doitdemander aucune réflexion poussée.Lorsqu’un prospect arrive sur le site de Clicboutic, il doit immédiatement comprendre ce quenous faisons :
  14. 14. C’est plutôt clair, non? Pas de jargon compliqué. Vous n’avez pas besoin de grands mots, il fautsurtout que vous soyez clair.Si le texte sur votre site web est difficile à comprendre, vous vous y prenez de la mauvaisemanière.8. Eliminer les Sources de Distraction« La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rienà retirer ». Antoine de Saint­Exupéry.Plus vous donnez le choix à vos clients, plus le choix est difficile. Lorsqu’il y’a tropd’options, le plus simple reste encore de ne rien choisir. Etude après étude, cette règle seconfirme.Si vous vendez une grande quantité de produits, vous avez besoin de filtres ! Lorsqu’on gère unsite e­commerce avec un catalogue conséquent, il faut utiliser une navigation par filtres poursimplifier les options de vos clients.
  15. 15. Réduisez le “bruit” : A mesure que vos clients se rapprochent de l’acte d’achat, vous devezréduire leurs choix. Aidez vos clients à trouver le produit qu’ils cherchent en utilisant un systèmede filtres. Une fois que le client atteint la page de paiement, il ne faut rien d’autre à l’écran quedes éléments qui favorisent la conversion.Regardez cette page de confirmation de commande sur le site d’Amazon : pas de colonnelatérale, aucune bannière, le menu a disparu. Tout est étudié pour que vous ayez simplementenvie de cliquer sur « Valider votre commande » et rien d’autre.
  16. 16. Faites attention à toujours mettre en avant l’action que vous aimeriez voir vos clients effectuer. Ilest recommandé de ne mettre en évidence qu’une seule action (un bouton par exemple)et de masquer/supprimer les actions secondaires. Tout ce qui n’est pas vital doit disparaître.9. Augmentez le Taux d’EngagementQuel est votre taux de conversion ? 1% ? 3% ? Même s’il atteint 5%, cela veut quand même direque 95% des visiteurs de votre site le quittent sans rien acheter. D’ailleurs, vous avez peut­êtrepayé (publicité, affiliation, etc.) pour attirer ces personnes sur votre site.Cela veut­il dire que vous les avez perdus pour de bon ? Pas forcément.Parfois il faut savoir perdre une vente pour en assurer une autre par la suite. Vous voussouvenez du point #5 sur les différentes phases d’achat ? Plutôt que d’essayer d’obtenir lenuméro de carte bleue de vos clients immédiatement, essayez plutôt de les amener à voussuivre : en s’abonnant à votre newsletter par exemple.Gardez la règle suivante à l’esprit : plus votre produit est cher/difficile à utiliser, plus lesgens prendront du temps à se décider.
  17. 17. Si vous vendez des voitures ou des ordinateurs, il est peu probable que vos prospects sedécident à acheter dès leur première visite. C’est pour cette raison que vous avez intérêt àobtenir leur adresse e­mail AVANT MÊME d’essayer de leur vendre quoi que ce soit.L’e­mail est un très bon moyen de créer une relation avec vos prospects. Mais ce n’est pas leseul :● Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest)● Les quizz et tests (les gens adorent)● Un essai/un échantillon gratuit de votre produit● Les jeux concours avec résultat rapideRessource supplémentaire :15 manière de réaliser sa première vente e­commerce10. Encouragez l’achat compulsifL’urgence est un puissant facteur de motivation, lorsque utilisée à bon escient.Vous pouvez encourager les achats compulsifs sur votre site en ajoutant des élémentsd’urgence, comme sur cette boutique :
  18. 18. Achetez maintenant ou vous passerez à côté ce bijou !Il y’a 3 moyens de provoquer un sentiment d’urgence chez vos clients :● La quantité limitée (comme ci­dessus)● Une vente flash (« Offre valable jusqu’à demain 16h »)● Les promotions limitées à des évènements ponctuels (Offre spéciale « Fête desMères » ­25% sur toute la boutique)Tant que la raison de cette urgence est justifiée et crédible, votre offre aura des chances defonctionner. Utilisez cette technique avec parcimonie et bon sens pour obtenir une augmentationponctuelle de vos ventes.Ressource supplémentaire :Compétition, Rareté et Pénurie : Comment Exploser Vos Ventes sur Internet11. Respectez les Standards d’ErgonomieSi votre site est difficile à utiliser, personne ne fera l’effort de s’intéresser à votre offre. Lesmeilleurs sites web offrent une expérience fluide, agréable et intuitive.Heureusement, les années 90 sont derrière nous. Nous ne sommes plus obligés de nous battreavec des sites indigestes.En 2010, le taux moyen d’échec des sites web en matière d’ergonomie était de 22%. Si vousavez besoin d’un guide sérieux sur l’ergonomie et la conception de sites, cet article devrait vous
  19. 19. aider. Comparez votre site en fonction des différents critères présentés et modifiez­le enconséquence.Si votre projet s’inscrit sur le long terme, concentrez­vous sur la fidélité client.Jakob Nielsen, principal expert de l’ergonomie web dans le monde, a énoncé la règle suivante :« Si vous voulez doubler les ventes de votre site, il faut, au choix, doubler le nombre de vosvisiteurs (très cher !), doubler votre taux de conversion (possible mais toujours limité) oudoubler votre base de clients fidèles. »Conclusion : Choisir une Stratégie pour Vendre PlusSi vous voulez augmenter les ventes de votre site e­commerce rapidement, concentrez­voussur le taux de conversion et la qualité de votre trafic.Si vous voulez augmenter vos ventes sur le long terme, misez sur la fidélité de vos clients.Vous êtes maintenant paré à faire décoller vos ventes en ligne et à comparer votre site actuel àcette check liste exhaustive. Faites les changements qui s’imposent et partagez avec moi vosrésultats dans les commentaires.

×