SlideShare une entreprise Scribd logo
Architectures de terre crue
Avril 2013 - Sophie BRONCHART,
Architecte, conseillère en énergie et construction durable
des savoir-faire millénaires à la
construction durable contemporaine
Sommaire
• Pourquoi parler de l’architecture de terre?
• L’architecture de terre dans le monde
- L’universalité de l’architecture de terre
- Les techniques de construction
• L’architecture de terre en Europe et en Belgique
- Patrimoines
- Des années 1970 à aujourd’hui
• Réalisation contemporaines
• Le futur?
Sommaire
• Pourquoi parler de l’architecture de terre?
• L’architecture de terre dans le monde
- L’universalité de l’architecture de terre
- Les techniques de construction
• L’architecture de terre en Europe et en Belgique
- Patrimoines
- Des années 1970 à aujourd’hui
• Réalisation contemporaines
• Le futur?
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
=> Environnement écologique
=> Environnement économique
=> Environnement culturel
=> Environnement sanitaire - santé
- Les architectures de terre abritent aujourd’hui 1/3 de la population
mondiale et la terre est disponible partout,
- Le paysage réglementaire pour les produits de construction évolue,
notion d’ECOBILAN
- 40 années d’investissement et de recherches (< 1970) qui démontrent
que l’architecture de terre apporte des réponses à la préservation
des environnements – développement durable :
Respect de l’environnement écologique : peu énergivore, ne participe pas à
la déforestation, exploite le matériau sur le site (pas de transport),utilise très
peu d’eau, recyclage sans déchet.
Refonte d’une partie d’une habitation à
Ségou (Mali) pour la création de nouvelles
pièces + renouvellement de couverture de
toiture.
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Moteur de développement économique :
Matériau accessible à tous, dynamisation de sociétés locales, création
d’emploi.
Nombreux projets de développement de petites unités locales de production de
BTC.
Projet de développement de « module de base » en BTC en Afrique du Sud, East London.
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prise
de conscience de la valeur des patrimoines.
Mosquée de Djenné - construction 1907 – classée à la liste mondiale du Patrimoine de
l’Unesco depuis 1988 - Festivité annuelle : musiques et restauration traditionnelles – cours
des « quartiers » © Peeyush Sekhsaria
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prise
de conscience de la valeur des patrimoines.
Les Tata Somba des Betammaribè (Togo) - châteaux
fortifiés contre les ennemis et les animaux – protection
des hommes et des divinités. Constructions chargées
de symbolismes, base de nombreux rituels. Liste du
Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2003
© Sophie Bronchart
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prise
de conscience de la valeur des patrimoines.
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Intégrer les savoir-
faire traditionnelles
dans un nouveau
projet = intégrer et
respecter les acteurs
locaux
Projet d’école à
Koulangou, Togo
© Sophie Bronchart
Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prise
de conscience de la valeur des patrimoines.
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Les savoir-faire traditionnels sont encore transmis aux
nouvelles générations
Les « nouvelles » Tata – Pays Tamberma, Togo.
© Sophie Bronchart
Environnement sanitaire : propriétés thermo-physiques et hydriques, grand
confort intérieur, bien-être physique et psychologique de l’homme, absence de
polluants. Inertie – perspiration/respiration des parois – régulation de l’humidité.
Par sa grande inertie, la terre crue offre un grand confort
d’été (limite la surchauffe)
Grande capacité à stocker de la chaleur (confort hivernal)
Maison en terre paille et pisé à Leuven – Architecte
Herman Remmes (bureau Brik) et réalisation Bouwen
Met Aarde (Peter Willem)
Construction en
parpaings dans la
vallée de Dadès
(Maroc), maison en
terre à l’abandon.
Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Sommaire
• Pourquoi parler de l’architecture de terre?
• L’architecture de terre dans le monde
- L’universalité de l’architecture de terre
- Les techniques de construction
• L’architecture de terre en Europe et en Belgique
- Patrimoines
- Des années 1970 à aujourd’hui
• Réalisation contemporaines
• Le futur?
L’universalité des architectures de terre
La terre est présente dans la construction sur
tous les continents ;
+ de 2 milliards de personnes (150 pays)
vivent aujourd’hui dans un habitat en terre.
- 30% de la population mondiale,
- 50% qui vivent en pays en voie de
développement,
- 80% en zones rurales,
- 20% en zones urbaines.
Tulou, Xiashi village, Fujian Province, China. Shibam - Yemen
L’universalité des architectures de terre
Mosquée de Djenné, Mali.
Shibam - Yemen
Taos Pueblo, New Mexico
Architecture Kassena (Burkina)
La terre est présente dans la construction sur
tous les continents ;
+ de 2 milliards de personnes (150 pays)
vivent aujourd’hui dans un habitat en terre.
- 30% de la population mondiale,
- 50% qui vivent en pays en voie de
développement,
- 80% en zones rurales,
- 20% en zones urbaines.
L’universalité des architectures de terre
Les hommes construisent des habitats en dur
depuis le néolithique : la terre crue s’est
imposée (torchis et bauge):
- facile à mettre en œuvre,
- pas de transformation,
- peu d’outils.
Grande diversité des modes constructifs sur
base des techniques du torchis et bauge,
adobes et pisé
Reconstitutions d’habitations du
néolithique
L’universalité des architectures de terre
Premières traces de constructions en terre il y a 10 000 en
Mésopotamie (Jéricho – Babylone – Tour de Babel)
En Europe, sous l’Empire romain, uniformisation des
techniques de construction : pierre, adobes, pisé, ossatures
bois, bétons banchés, terre cuite, chaux et métaux.
Au Moyen-âge les cultures constructives se re-diversifient par
régions.
Aux époques « modernes » de nouveau grands changements
s’opèrent sous l’influence des théoriciens du bâti.
Restes du bâtiment des audiences sur le site de
Chan Chan au Pérou (750 – 1450 ap. JC)
Maisons gauloises (5è s.
av. JC – France - adobes
De nombreux centres urbains construits en terre :
Lyon, Troyes, Strasbourg, Porto, Lubeck, Brême,
Hambourg, …)
L’universalité des architectures de terre
Dans les régions du « Sud » (Amérique latine, Afrique, Inde et Chine), la terre est restée
un matériau d’actualité (1/3 de la population vit aujourd’hui dans un habitat en terre
Inde – Altiplano – Bolivie (©http://www.6climats6habitats.com)
Egypte – Ethiopie – Kenya (©http://www.6climats6habitats.com)
L’universalité des architectures de terre
Dans les régions du « Sud » le patrimoine a fait l’objet d’une reconnaissance –:
Programme du patrimoine mondial pour l’architecture de terre (WHEAP) – 150
biens/sites classés par l’UNESCO.
Djenné (Mali) – Pays Tamberma (Togo) – Pays Dogon (Mali)
Aït Ben-Haddou (Maroc) ville de Sana (Yemen) – Ville de Bam (Iran)
L’universalité des architectures de terre
Dans les régions du « Nord », après la Seconde Guerre Mondiale, l’emploi de la terre
crue comme matériau de construction a totalement régressé :
- Processus d’industrialisation (construction « bon marché » et standards d’habitation
plus élevés)
- Construction déléguée à des professionnels,
- Les ouvriers se spécialisent dans les techniques modernes – perte de mémoire
- Lois et règlements qui imposent des standards peu flexibles.
Les dernières
constructions en pisé
dans le Dauphiné
(France) vers 1950
Savoir-faire traditionnels
encore vivants en
Sardaigne et Alentejo
Château de Vaugirard en Pisé
– 19è siècle, Montbrison,
France
L’universalité des architectures de terre
A partir des années 70 (choc pétrolier), dans les régions du Sud, croissance des
architectures de terre, surtout dans le domaine de l’habitat social (Première presse
Cinva Ram 1956 en Colombie).
Dans les pays du nord, vers les années 70, a commencé une recherche d’alternatives
à l’utilisation des ressources non-renouvelables.
Ce sont les pays scandinaves, suivi de l’Allemagne et de la Suisse, puis des Etats-Unis,
du Canada qui ont développé les grands concepts de l’écologie de l’habitat
L’universalité des architectures de terre
A partir des années 70, l’Europe est à la pointe du renouveau des architectures de terre
(France d’abord, Allemagne et Italie (1980) et aujourd’hui Autriche et Portugal).
- Projets pilotes d’habitats (Domaine de la Terre - 65 logements sociaux à
Villefontaine 1983 – 1985)
- Développement de la recherche fondamentale et expérimentale sur les avantages
environnementaux, sociaux et économiques de la terre
- Organisation de conférences internationales (Lehm,Terra, Grains d’Isère, …)
- Organisation de formations : curricula universitaires (architectes et ingénieurs) et
formations professionnelles (entrepreneurs, maçons) en France, Italie, Espagne,
Portugal, Allemagne et Angleterre.
- Création d’une chaire de l’UNESCO - 1998, publications…
L’universalité des architectures de terre
Quelques repères historiques, quelques personnalités …
François Cointereaux (France) – 1789
Diffusion d’écrits sur l’architecture traditionnelle rurale en terre
(Europe – USA et Australie)
Hassan Fathy (Egyptien) – 1900-1989
« Construire avec le peuple »- 1973 (Egypte – Iraq et Pakistan)
Hassan Fathy cherche à s’ancrer dans les traditions
autochtones pour mieux les dépasser.
Première construction en terre en 1930
Création de CRATerre (Grenoble) – 1979
Hubert Guillaud et Hugo Houben
Publications - Recherches – formations – projets de préservation co)
Projets pilotes (Mayotte – Domaine de la Terre, …)
Exposition « des Architectures de terre »
au Centre Georges Pompidou - 1982
Sommaire
• Pourquoi parler de l’architecture de terre?
• L’architecture de terre dans le monde
- L’universalité de l’architecture de terre
- Les techniques de construction
• L’architecture de terre en Europe et en Belgique
- Patrimoines
- Des années 1970 à aujourd’hui
• Réalisation contemporaines
• Le futur?
Des techniques de construction en terre
Développement des techniques constructives en fonction de la nature des sols :
Techniques « terre et bois » : Sols riches en argiles –
sols limoneux – sols de sables argileux (ajout de fibres)
Brique de terre crue : Sols alluvionnaires à granularité
bien étalée.
Terre crue compactée (pisé) : Sols alluvionnaires –
sols glaciaires – moraines
Des techniques de construction en terre
Les composants de la terre
Les argiles : Particules < à 2 µ (sujettes au gonflement et au retrait
– servent de liants)
Les limons: Particules > 2 µ et < 50 µ (stables)
Les sables : Particules > 0.5 mm et < 2mm (stables)
Les graviers : Particules > 2mm et < 10 mm (stables)
Des techniques de construction en terre
Les types de terres
Terres propices à la
construction en terre crue
Les techniques de construction en terre
La terre est utilisée à travers le monde sous diverses formes : terre moulée,
terre compactée, terre façonnée, terre comprimée, terre empilée, … on
dénombre 12 familles de techniques de construction :
La bauge (cob)
> Bauge
préfabriquée
Le torchis (wattle and
daub)
> Terre paille
L’adobe
> Bloc de Terre
Comprimée
Le pisé (rammed
earth)
> Pisé préfabriqué
– damage
pneumatique/mécaniq
ue
Les techniques de construction en terre
L’adobe
La brique séchée au soleil est
plus communément connue sous
le nom d’adobe.
L’adobe est moulée à la main ou
moulée dans des formes en bois
ou en métal
Les techniques de construction en terre
L’adobe
Habitations des pueblos Taos dans le
Nouveau Mexique aux USA
Mosquée de Bani, Burkina (adobes)
Les techniques de construction en terre
L’adobe – évolutions
Les évolutions de la brique de terre moulée
concernant principalement le processus de
production à plus grande échelle.
Des matériaux « prêts à l’emploi » sont
disponibles sur le marché.
Les techniques de construction en terre
L’adobe – réalisations
Les adobes sont utilisées comme
matériau porteur ou non porteur ;
parfois en complément d’autres
techniques (pisé) pour les étages
moins accessibles.
Voûte nubienne – construction sans bois
Arizona - USA
Les techniques de construction en terre
L’adobe – évolutions
La brique de terre comprimée
(BTC) est une évolution de l’adobe.
La terre est stabilisée (chaux –
ciment) et compactée à l’aide de
presse manuelle ou mécaniques.
De nombreux projets de
développement d’habitat ont étés
réalisés en BTC dans le pays en
voie de développement (première
presse CINVA RAM à Bogota en
1956).
= réponse à des exigences
scientifiques de contrôle de la qualité
des produits
Arch. Pierre –Paul
Brichant – LLN Be
Des milliers de logements et des dispensaires, écoles, collèges,
lycées ont été construits en 30 ans à Mayotte
Les techniques de construction en terre
L’adobe – évolutions
La brique de terre comprimée (BTC)
Module d’habitation en auto-construction
(Cavaillon) - http://associationlevillage.fr
Chantier à Terre Vivante -
Réalisation d’une coupole
en Corse – maison des 24
heures à Grenoble
Les techniques de construction en terre
L’adobe – évolutions
La brique de terre comprimée « belge »
Usine à Tubize
(< Novembre 2012) –
Matière premières :
terre (locale), sable et
chaux
Maçonnerie porteuse
(14cm) ou non
porteuse (9cm)
Les techniques de construction en terre
Le pisé
La terre, à faible teneur en eau, est
compactée, ou damée dans un
coffrage traditionnellement en bois
ou « banches ». Grâce à l’état
relativement sec de la terre, la
construction peut progresser très
rapidement.
Maroc – Vietnam -
France
Les techniques de construction en terre
Le pisé
Kasbah sud du Maroc
(pisé et adobes)
La ville de Shibam au Yémen du Sud 5 à 7
étages en pisé
Technique traditionnelle du
pisé en Chine
Les techniques de construction en terre
Le pisé – évolutions
Les évolutions du pisé concernent les
type de coffrages, les méthodes de
compactage (avec plaques vibrantes), la
pré-fabrication, l’intégration des
techniques
+ Recherches sur le plan esthétique
Diverses
expérimentations lors
du Festival « Grains
d’Isère » - Lyon 2010
Les techniques de construction en terre
Le pisé – évolutions
Les évolutions du pisé concernent les
type de coffrages, les méthodes de
compactage (avec plaques vibrantes), la
pré-fabrication, l’intégration des
techniques
+ Recherches sur le plan esthétique
Voir « réalisations » de Martin Rauch
Les techniques de construction en terre
Le pisé – réalisations en Belgique
Beauraing : Maison
bois/terre copeaux
bois et mur en pisé
(mur trombe)
Réalisation : Shin
Geun-Shik
http://brusselscooperation.be/
Les techniques de construction en terre
Le pisé – réalisations en Belgique :
Workshop à Leuven,
avril 2012
http://brusselscooperation.be/
Les techniques de construction en terre
Le pisé – réalisations en Belgique :
Workshop à Leuven,
avril 2012
Chaudfontaine : Hall d’accueil du centre « Source O Rama »
Réalisation Druwid (Michaël Thonnes) et Philippe Lecomte)
Les techniques de construction en terre
Le pisé – réalisations en Belgique
Les techniques de construction en terre
Le pisé – caractéristiques
- Densité comprise entre 1,7 et 2,2 (soit 1700 à 2200 kg/m³),
- Conductivité thermique (à sec) allant de 0,45 et 1,6 W/m.K (grande
variabilité en fonction des terres et des méthodes de mesure)
- Capacité calorifique massique de l’ordre de 900J/kg.K.
- Période de construction : (zones tempérée) pas de construction 3 mois
avant et lors du gel et (climats chauds) pas pendant la saison des pluie.
- La composition de la terre à pisé doit être uniforme pour un même
ouvrage; idéal de travailler avec un terre dont la composition et le taux
d’humidité sont naturellement bons pour la construction (beaucoup de
main d’œuvre en moins).
Des techniques de construction en terre
La bauge
Mosquée
de Djenné
au Mali
Bauge à
Madagascar
Bauge au Togo
Normandie
Des techniques de construction en terre
La bauge
La terre est mise en œuvre à l’état plastique (sous forme
de boules), et construite en couches allant de 20 à 40
cm de hauteur.
On ne commence à mettre une couche en œuvre que si
la précédente est tout à fait sèche
Des techniques de construction en terre
La bauge
La terre est mise en œuvre à l’état plastique (sous forme
de boules), et construite en couches allant de 20 à 40
cm de hauteur.
On ne commence à mettre une couche en œuvre que si
la précédente est tout à fait sèche
Des techniques de construction en terre
La bauge – évolutions
Agrandissement à Rennes FR
La bauge se met encore aujourd’hui
en œuvre de manière traditionnelle
(empilement).
La bauge peut être préfabriquée
Projet Salvatierra – Rennes – 2007
programme européen Cepheus
Des techniques de construction en terre
Le torchis
la terre, très argileuse et abondamment
mêlée de paille ou d’autres fibres
végétales locales, est utilisée en
remplissage de structures portantes,
généralement en bois.
Le torchis est appliqué sur des claies de
bois, tressées ou clouées..
Des techniques de construction en terre
Le torchis
Centre de Troyes 500 ans en torchis
Construction en torchis dans la Haute
Ardenne (Belgique)
Des techniques de construction en terre
Le torchis - évolutions
La terre paille est une évolution de la
technique traditionnelle du torchis.
Elle a vu le jour en Allemagne (Frantz Volhard)
Mélange de 70kg de paille pour 600 kg de terre
pour le remplissage d’une ossature bois.
Voir « réalisations » en terre paille en Belgique
Les techniques de construction en terre
La terre-paille - caractéristiques
Voir « réalisations » en terre paille en Belgique
- Masse volumique comprise entre 300 à 1200 kg/m³ (70kg de paille pour
600kg de terre)
- Conductivité thermique (à sec) allant de 0,08 et 0.40 W/m.K (grande
variabilité en fonction de la densité du mélange)
- Période de construction : la terre paille doit être mise en œuvre pendant
une période sèche (séchage du mélange très humide); murs de
maximum 30 cm.
- La composition de la terre : la terre est débarrassée de ses granulats –
mouillée pour former une barbotine; la terre lie les brins de paille entre
eux.
- Applications : murs extérieurs (20 à 30cm), murs intérieurs (12cm),
planchers (entre gîtes).
Réalisations en terre-paille : principes
Les techniques de construction en terre
Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisation
Les techniques de construction en terre
Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisation
Les techniques de construction en terre
Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisation
Les techniques de construction en terre
Les techniques de construction en terre
La terre-paille – aller plus loin
Alain Marcom – Edition Terre Vivante
Nombreuses réalisations dans le Sud Ouest
de le France (Scop Inventerre)
Tests réalisés par Novastar (Olivier
Baele) à Mesnil l’Eglise – séchoir
solaire
* Blocs de terre paille
préfabriqués et séchés
dans un séchoir solaire
(Olivier Bal – Mesnil
l’Eglise)
Des techniques de construction en terre
Le torchis - évolutions
Essais de blocs lors du Festival
Grains d’Isère 2010
Ossature bois + terre copeaux
bois (bois haché)
- Coffrage en nattes de roseaux
- Remplissage d’un mélange
humide
préfabriqué de terre et copeaux
bois
 Nécessite moins de séchage
 Livraison du mélange
préfabriqué
en « big bag »
Eco Hameau de Maisoncelles
et Centre de formation Terre
Académy (Beauraing)
Architecte : Isabelle Prignot
Entreprise : Novastar
Des techniques de construction en terre
Le torchis - évolutions
Des techniques de construction en terre
Le torchis - évolutions
Bottes de paille + enduit terre intérieur (4-
6cm)
Construction en bottes de paille en pleine
expansion ces dernières années
• Technique « sèche » :
• La paille isole, la terre l’inertie et la régulation
hygrométrique
Construction neuve – Caracole (Isère- FR)
Des techniques de construction en terre
Le torchis - évolutions
Bottes de paille + enduit terre intérieur (4-6cm)
Construction en bottes de paille en pleine
expansion ces dernières années
•Technique « sèche »
• Possibilité de préfabrication
Des techniques de construction en terre
Le torchis - évolutions
Rénovation du torchis par blocs terre-paille
•Technique « sèche »
• Possibilité de préfabrication
Paroi (ext > Int) :
Enduit ext chaux / roseaux / mortier terre / 2 blocs/
mortier terre /roseaux / enduit intérieur
Les techniques de construction en terre
Autres techniques « moderne »
Terre projetée
Chantier à Bourg en Bresse
Technique développée par
Sylvain Soto (FR)
Les techniques de construction en terre
Autres techniques « moderne »
Sacs de terre ou « superadobes »
Technique développée par l’architecte iranien
Nader Khalili
Sommaire
• Pourquoi parler de l’architecture de terre?
• L’architecture de terre dans le monde
- L’universalité de l’architecture de terre
- Les techniques de construction
• L’architecture de terre en Belgique
- Patrimoine
- des années 1990 à aujourd’hui
• Réalisation contemporaines
• Le futur?
Patrimoine en terre en Belgique
Le torchis (pan de bois) est présent dans
toute la Belgique depuis le moyen–âge
jusqu’au 19è siècle
Grange, habitations, étables
Haute Ardennes du Nord
XVIè – XIXè siècle
Patrimoine en terre en Belgique
Le torchis (pan de bois) est présent dans
toute la Belgique depuis le moyen –âge
jusqu’au 19è siècle
Grange, habitations, étables
© Pierre BUCH
Bokrijk et
Borgoumont
Patrimoine en terre en Belgique
Le torchis (pan de bois) est présent dans
toute la Belgique depuis le moyen –âge
jusqu’au 19è siècle
Grange, habitations, étables
Pays de Herve
XVIè – XIXè siècle
© Charles GHEUR
© Charles GHEUR
Patrimoine en terre en Belgique
La bauge a été découverte en 1970 dans
quelques régions de Belgique
(grange, habitations, étables, fours à pain)
© Pierre BUCH© Gérard BAVAY
© Gérard BAVAY
Région de Soignies
Patrimoine en terre en Belgique
Les adobes sont rencontrées dans diverses
régions (brique destinées à être cuites à
l’origine)
Murs intérieurs, voussettes
Sommaire
• L’architecture de terre dans le monde
- L’universalité de l’architecture de terre
- Des techniques de construction traditionnelles
- Les avantages de la construction en terre
• L’architecture de terre en Belgique
- Patrimoine
- des années 1990 à aujourd’hui
• Réalisation contemporaines
• Le futur?
Des années 90 à aujourd’hui…
De 1990… … à aujourd’hui et demain?
Première réalisation en terre-paille de grande
ampleur : la Ferme Nos Pilifs (atelier protégé)
870 m²
Architecte : Synergia International –
Oswald Dellicours
Entreprise : Eric Pauporte
Des années 90 à aujourd’hui…
De 1990 à 2010 : +/-40 habitations
construites en terre paille :
* 80% auto-construction partielle
* 20% mises en œuvre par entreprise
Architecte : Herman Remmes
Entreprise : Bouwen Met Aarde – Peter Willem
Des années 90 à aujourd’hui…
Réalisations en terre-paille
* 5 Architectes
•2 entreprises
Nombreuses constructions
neuves en Flandre
Architecte : Alexis
Versele
Entreprise : Bouwen Met
Aarde – Peter Willem
Des années 90 à aujourd’hui…
Réalisations en terre-paille
* 5 Architectes
* 2 entreprises
Construction neuve à
Louvain La Neuve - 2005
Architecte : Jean-Marie
Delhaye
Réalisation terre paille
en auto-construction
Des années 90 à aujourd’hui…
Des années 90 à aujourd’hui : techniques « GO »
AVANTAGES INCONVÉNIENTS
TERRE-PAILLE Coût faible
Matériaux locaux
Technique accessible auto-construction
Séchage limite l’épaisseur
donc la Performance E
BLOCS TERRE PAILLE Blocs préfabriqués Problème de séchage
(grandes surfaces-
énergie)
TERRE – COPEAUX BOIS Mélange préfabriqué Coût élevé
BLOCS DE TERRE
COMPRIMÉE
Matériau porteur
Bonne tenue dans le temps
Main d’œuvre disponible (maçons)
Blocs porteur et non
porteur disponible sur le
marché belge
Isolant complémentaire
PISÉ Inertie – esthétique Coût – main d’œuvre ++
Isolant complémentaire
BALLOTS DE PAILLE +
TERRE
Accessibles pour l’auto-construction
Bonne performance énergétique
Possibilité de préfab
Main d’œuvre ++ si pas
préfab
Le réseau des acteurs belges
En 2011 et 2012 trois rencontres informelles ont été organisées
à Namur, 55 personnes y ont participé :
- Architectes
- Entrepreneurs – artisans
- Fabricants de matériaux / Carrières
- Vendeurs de matériaux
- Chercheurs
- Acteurs du Patrimoine (Centre de la Paix Dieu)
- Acteurs de l’économie sociale (formation professionnelle)
- Auto-constructeur
Un réseau à structurer?
Sommaire
• L’architecture de terre dans le monde
- L’universalité de l’architecture de terre
- Des techniques de construction traditionnelles
- Les avantages de la construction en terre
• L’architecture de terre en Belgique
- Patrimoine
- des années 1990 à aujourd’hui
• Réalisation contemporaines
• Le futur?
L’archenterre : magasin, atelier et habitation
en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
Architectes Charles Gheur et Agnès Kufferath « A l’Abri de l’Arbre » - Réalisation Etienne Guillaume
Projet primé à l’Eco-Building Award 2012, dans le cadre de la 7e édition du Prix belge de l'énergie et de l'environnement.
Construction neuve intégrant la terre crue :
- En murs intérieurs (béton de terre 10-12 cm)
- En murs extérieurs (25 cm terre paille + 6cm roseaux)
- Sol (terre paille – terre battue – hérissons)
- Enduits intérieurs (frein vapeur)
L’archenterre : magasin, atelier et habitation
en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
Enduits intérieurs :
- Maison : terre
- Magasin : terre/chaux durcie
à l’eau s avonneuse
L’archenterre : magasin, atelier et habitation
en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
Enduits extérieurs :
terre/chaux
Terre du site propice pour enduits
et terre paille
L’archenterre : magasin, atelier et habitation
en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
L’archenterre : magasin, atelier et habitation
en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
Rénovation à Tourinnes St Lambert – 2012
Architecte : Atelier d’Architecture et Développement Durable
Extension – rénovation :
- Enduits intérieurs en terre
- Sol extension : verre cellulaire +
terre battue (terre compactée)
finition terre type « tadelakt »
(blanc d’œuf)
- Sol chambres (acoustique) :
bloc de terre crue
Construction neuve à Beauvechain – en cours
Architecte : Géry Despret – blocs ARGIO
Chantier entamé au début de l’hiver
2012-213 avec les blocs ARGIO :
- Porteur et non porteurs (parement)
Construction neuve à Beauvechain – en cours
Architecte : Géry Despret – blocs ARGIO
Cloisons intérieure
en blocs terre crue
Murs extérieurs en
blocs terre crue +
bloc chaux-chanvre
Rénovations en Province de Namur
Entreprise Mélot - Tuttobene
Remplacement du torchis par blocs
terre allégée (paille) – produit Claytec
+ enduits terre
+ roseaux
Rénovations en Province de Namur
Entreprise Mélot - Tuttobene
Remplacement du torchis par blocs terre
allégée (paille) – produit Claytec
+ enduits chaux
+ roseaux
Aménagement – décorations intérieures en
terre (inertie – régulation hygrométrique)
Réalisations de DRUWID – Michael Thonnes
Réalisations de DRUWID – Michael Thonnes
Noyau central en pisé
(poêle de masse)
Murs extérieurs en
ossature
Construction neuve - Winseler (Lux)
Réalisations de DRUWID – Michael Thonnes
Murs intérieurs en
bois haché –
roseau
Plafonds en
panneaux
d’argile/roseaux
Murs extérieurs en
bois massif
Construction neuve - Roullingen (Lux)
Construction neuve – Gruffelange (St Vith) – 1996
Réalisations de Martin Rauch
Artisan céramiste, Martin Rauch a fait
évoluer la technique traditionnelle du pisé
pour des constructions contemporaines
-Pisé réalisé sur chantier : évolution des
coffrages, formes, outils de damage,
- Pisé préfabriqué – intégration des
techniques.
R & D depuis 1980 – premières
réalisations vers 1990.
« l’apparence du produit fini est le résultat
direct du processus constructif »
http://www.lehmtonerde.at
Réalisations de Martin Rauch
Hôpital régional, Feldkirch 1992 - 1993 (Aut)
- Mur en pisé de 6.5 m de haut * 133 m de long – 35 cm
épaisseur contre un mur en béton.
- Coffrage-damage sur chantier
- Mur trombe – stockage de la chaleur (possibilité en hiver
de chauffer 2° en moins, soit +/- 10% d’économie
annuelle.
Réalisations de Martin Rauch
Maison unifamiliale à Rankweilm 1993 – 1996 (Aut)
Combinaison de pisé « massif » et pisé « léger ». Terre issue des fondations.
Réalisations de Martin Rauch
Bureaux à Pielach - 1998-1999 – (Autr.)
Pisé préfabriqué - 160 éléments de 1,7 x 1,3 x 0,4m
Les éléments sont conçus avec des canaux d’air qui traversent
le mur en pisé jusqu’aux bureaux pour un refroidissement en
été et un préchauffage en hiver
Architects Ablinger and Vedral&Partner
Réalisations de Martin Rauch
Chapelle de la Réconciliation – 1990 - 2000 – (Berlin)
Mur oval de 7m de haut
en pisé (sur place)
- Réalisée pour fêter le
30ème anniversaire de la
chute du mur de Berlin
Réalisations de Martin Rauch
Chapelle de la Réconciliation – 1990 - 2000 – (Berlin)
Réalisation avec des
volontaires (association
pour la préservation de
l’architecture) et 3
entreprises spécialisées
dans le pisé.
Réalisations de Martin Rauch
Maison personnelle 2005-2008, Schlins (Aut)
Arch. Roger Boltshauser, Martin Rauch
Réalisations de Martin Rauch
Maison personnelle 2005-2008, Schlins (Aut)
Réalisations de Martin Rauch
Autres réalisations
Réalisations de Anna Heringer et Eike Roswag
METI - School à Rudrapur – 2005- 2006 (Bangladesh)
Prix Aga Khan
d’Architecture en 2007
http://www.anna-heringer.com
- Matériaux : Terre crue et bambou -
structure en bambou « préfabriquée »
- Participation des enfants à la
construction
Réalisations de Anna Heringer et Eike Roswag
METI - School à Rudrapur – 2005- 2006 (Bangladesh)
Sommaire
• L’architecture de terre dans le monde
- L’universalité de l’architecture de terre
- Des techniques de construction traditionnelles
- Les avantages de la construction en terre
• L’architecture de terre en Belgique
- Patrimoine
- des années 1990 à aujourd’hui
• Réalisation contemporaines
• Le futur?
Le futur: obstacles rencontrés
* Méconnaissance du matériau et du patrimoine, demande limitée pour le gros
œuvre (mais émergeante pour les finitions)
* Nécessité de recourir à des produits normalisés (assurances). Les normes
s’appliquent aux produits et pas au bâtiment dans son ensemble.
Spécificités des normes dans les régions sismiques.
* Europe : Renforcement des exigences en matière de performances
énergétiques des bâtiments – nécessité de faire évoluer les techniques.
* Belgique : Contraintes sur la période de construction dans les pays
« humides et froid » (3 mois secs – trop court)
* Belgique : Arrivée des matériaux écologiques à grande échelle (isolants
écologiques dans ossature bois)
* …
Le futur : Leviers
• La recherche pour des matériaux moins énergivores devient prioritaire
(réglementation européenne « Produits de construction 305/2011 » -
écobilan/ACV), projet de base de données matériaux - soutien financier dans ce
domaine.
• Evolution d’une filière humide à une filière sèche : réduction de la main
d’œuvre et possibilité de construire toute l’année.
• Matériau terre largement reconnu (grâce au marché des enduits en terre entre
autre)
• Création de réseaux nationaux et internationaux (normes – règles
professionnelles, …)
* Nouveaux acteurs avec des objectifs de développement de nouveau matériaux
à grande échelle, industrialisés et surtout, accessibles pour tous.
• Intérêt d’acteur institutionnels pour le matériau terre crue
• Formations universitaires et professionnelles
Le futur : Leviers
Analyse de cycle de vie : une place de choix pour les cultures
constructives en terre crue
Prise en compte de l’énergie grise : quels outils d’évaluation? quelles
données?
Pays bas :
classification NIBE
France: logiciel
Cocon
La sensibilisation…
Construction d’une
coupole en adobes et
pavillon en terre paille au
Festival Couleur Café
(2002)
Coordination: Sophie
Bronchart
La sensibilisation…
Pour aller plus loin…
Le réseau français des constructeurs en terre
http://www.asterre.org
Le réseau européen des acteur de la construction en terre
http://earthbuildingeurope.wordpress.com/
Le centre International de la construction en terre
http://www.craterre.org
Projet européen Terra Incognita (2007 – 2013)
http://culture-terra-incognita.org/
Personnes clés – projets – institutions
Dans tous les pays européens
Pour aller plus loin…
Traité de construction
en terre (Parenthèses) ,
Hugo Houben et Hubert
Guilaud,
1989
Construire en terre
(L’Harmattan),
le CRATerre
1995
Des Architectures de
Terre ou l’avenir d’une
tradition millénaire
(Centre Georges
Pomidou),
Jean Dethier 1980
Merci pour votre attention
Avril 2013 - Sophie BRONCHART,
Architecte, conseillère en énergie et construction durable

Contenu connexe

Tendances

Paysage urbain
Paysage urbainPaysage urbain
Paysage urbainSami Sahli
 
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPTCentre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
AMINFERNANE
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Zizou Abid
 
Portfolio Architecture - Mahdi FEKI - Etudiant Enau
Portfolio Architecture - Mahdi FEKI - Etudiant EnauPortfolio Architecture - Mahdi FEKI - Etudiant Enau
Portfolio Architecture - Mahdi FEKI - Etudiant Enau
Mahdi Feki
 
la tendance Futuriste en architecture
la tendance Futuriste  en architecturela tendance Futuriste  en architecture
la tendance Futuriste en architecture
ToubaBenterki
 
Developpement durable et architecture responsable
Developpement durable et architecture responsableDeveloppement durable et architecture responsable
Developpement durable et architecture responsable
EricFreymond
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
sara ould ali
 
Analyse de la maison sur la cascade
Analyse de la maison sur la cascadeAnalyse de la maison sur la cascade
Analyse de la maison sur la cascade
Roumaissa Saib
 
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Archi Guelma
 
Centre de bab zouar
Centre de bab zouarCentre de bab zouar
Centre de bab zouar
Sarra Achoura
 
Hassan fethy houria.pptx
Hassan fethy houria.pptxHassan fethy houria.pptx
Hassan fethy houria.pptxSouha Üstün
 
Rapport de fin de stage professionnel- CLOA
Rapport de fin de stage professionnel- CLOARapport de fin de stage professionnel- CLOA
Rapport de fin de stage professionnel- CLOA
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Exposée sur jean nouve.l
Exposée sur  jean nouve.lExposée sur  jean nouve.l
Exposée sur jean nouve.lyahia menadi
 
Mémoire
MémoireMémoire
Mémoire
Ahmed Attallah
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04Sami Sahli
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
raouf1996
 
Projet urbain
Projet urbainProjet urbain
Projet urbain
Sami Sahli
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Archi Guelma
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
Asma LAOUEDJ
 
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes interventionDevelopement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
ILYES MHAMMEDIA
 

Tendances (20)

Paysage urbain
Paysage urbainPaysage urbain
Paysage urbain
 
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPTCentre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
 
Portfolio Architecture - Mahdi FEKI - Etudiant Enau
Portfolio Architecture - Mahdi FEKI - Etudiant EnauPortfolio Architecture - Mahdi FEKI - Etudiant Enau
Portfolio Architecture - Mahdi FEKI - Etudiant Enau
 
la tendance Futuriste en architecture
la tendance Futuriste  en architecturela tendance Futuriste  en architecture
la tendance Futuriste en architecture
 
Developpement durable et architecture responsable
Developpement durable et architecture responsableDeveloppement durable et architecture responsable
Developpement durable et architecture responsable
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
 
Analyse de la maison sur la cascade
Analyse de la maison sur la cascadeAnalyse de la maison sur la cascade
Analyse de la maison sur la cascade
 
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
 
Centre de bab zouar
Centre de bab zouarCentre de bab zouar
Centre de bab zouar
 
Hassan fethy houria.pptx
Hassan fethy houria.pptxHassan fethy houria.pptx
Hassan fethy houria.pptx
 
Rapport de fin de stage professionnel- CLOA
Rapport de fin de stage professionnel- CLOARapport de fin de stage professionnel- CLOA
Rapport de fin de stage professionnel- CLOA
 
Exposée sur jean nouve.l
Exposée sur  jean nouve.lExposée sur  jean nouve.l
Exposée sur jean nouve.l
 
Mémoire
MémoireMémoire
Mémoire
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
 
Projet urbain
Projet urbainProjet urbain
Projet urbain
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
 
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes interventionDevelopement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
 

Similaire à Architectures de terre crue_Sophie Bronchart_Conférence européenne Eco-Matériaux

Habiter le patrimoine patrimoine au présent
Habiter le patrimoine patrimoine au présentHabiter le patrimoine patrimoine au présent
Habiter le patrimoine patrimoine au présent
lamanufacturedespaysages
 
Synhtèse 2 - André MICOUD - UE2010
Synhtèse 2 - André MICOUD - UE2010Synhtèse 2 - André MICOUD - UE2010
Synhtèse 2 - André MICOUD - UE2010
UETR2011Bergerac
 
Lhabitat
LhabitatLhabitat
Lhabitat
nadjigouasmia
 
D2. L'appropriation locale du récit : condition de la dynamique collective et...
D2. L'appropriation locale du récit : condition de la dynamique collective et...D2. L'appropriation locale du récit : condition de la dynamique collective et...
D2. L'appropriation locale du récit : condition de la dynamique collective et...
Cap'Com
 
Patrimoine architectural et urbain
Patrimoine architectural et urbainPatrimoine architectural et urbain
Patrimoine architectural et urbainSami Sahli
 
Exposition - Plan Guide Onex. Un projet de territoire
Exposition  - Plan Guide Onex. Un projet de territoireExposition  - Plan Guide Onex. Un projet de territoire
Exposition - Plan Guide Onex. Un projet de territoire
3dd espace de concertation
 
La révolution des usages dans la construction des villes du futur … un monde ...
La révolution des usages dans la construction des villes du futur … un monde ...La révolution des usages dans la construction des villes du futur … un monde ...
La révolution des usages dans la construction des villes du futur … un monde ...Carlos Moreno
 
l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel
Nina Lee
 
Découverte et mise en valeur d’un site portuaire antique.
Découverte et mise en valeur d’un site portuaire antique.Découverte et mise en valeur d’un site portuaire antique.
Découverte et mise en valeur d’un site portuaire antique.
cirili_web
 
Lâme urbaine 5
Lâme urbaine 5Lâme urbaine 5
Lâme urbaine 5
Ambre Legrand
 
La cité radieuse
La cité radieuseLa cité radieuse
La cité radieuseSalle212
 
Habitat individuel à jijel
Habitat individuel à jijelHabitat individuel à jijel
Habitat individuel à jijel
BOUZIDA Djihene
 
Construire un tiers-lieu : LA TRESO
Construire un tiers-lieu : LA TRESOConstruire un tiers-lieu : LA TRESO
Construire un tiers-lieu : LA TRESO
Aurelien Denaes
 
Le bassin minier du nord
Le bassin minier du nordLe bassin minier du nord
Le bassin minier du nord
Mission Val de Loire
 
Minoterie, labo de Ville soutenable (présentation mai 2014)
Minoterie, labo de Ville soutenable (présentation mai 2014)Minoterie, labo de Ville soutenable (présentation mai 2014)
Minoterie, labo de Ville soutenable (présentation mai 2014)
Flore Trautmann
 
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Amar LAKEL, PhD
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
Sami Sahli
 
Construction moderne 94
Construction moderne 94Construction moderne 94
Construction moderne 94Immy Gray
 

Similaire à Architectures de terre crue_Sophie Bronchart_Conférence européenne Eco-Matériaux (20)

Habiter le patrimoine patrimoine au présent
Habiter le patrimoine patrimoine au présentHabiter le patrimoine patrimoine au présent
Habiter le patrimoine patrimoine au présent
 
Synhtèse 2 - André MICOUD - UE2010
Synhtèse 2 - André MICOUD - UE2010Synhtèse 2 - André MICOUD - UE2010
Synhtèse 2 - André MICOUD - UE2010
 
Lhabitat
LhabitatLhabitat
Lhabitat
 
Conference dd 30 mars 2012 michel cote
Conference dd 30 mars 2012 michel coteConference dd 30 mars 2012 michel cote
Conference dd 30 mars 2012 michel cote
 
Conference dd 30 mars 2012 michel cote
Conference dd 30 mars 2012 michel coteConference dd 30 mars 2012 michel cote
Conference dd 30 mars 2012 michel cote
 
D2. L'appropriation locale du récit : condition de la dynamique collective et...
D2. L'appropriation locale du récit : condition de la dynamique collective et...D2. L'appropriation locale du récit : condition de la dynamique collective et...
D2. L'appropriation locale du récit : condition de la dynamique collective et...
 
Patrimoine architectural et urbain
Patrimoine architectural et urbainPatrimoine architectural et urbain
Patrimoine architectural et urbain
 
Exposition - Plan Guide Onex. Un projet de territoire
Exposition  - Plan Guide Onex. Un projet de territoireExposition  - Plan Guide Onex. Un projet de territoire
Exposition - Plan Guide Onex. Un projet de territoire
 
La révolution des usages dans la construction des villes du futur … un monde ...
La révolution des usages dans la construction des villes du futur … un monde ...La révolution des usages dans la construction des villes du futur … un monde ...
La révolution des usages dans la construction des villes du futur … un monde ...
 
l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel
 
Découverte et mise en valeur d’un site portuaire antique.
Découverte et mise en valeur d’un site portuaire antique.Découverte et mise en valeur d’un site portuaire antique.
Découverte et mise en valeur d’un site portuaire antique.
 
Lâme urbaine 5
Lâme urbaine 5Lâme urbaine 5
Lâme urbaine 5
 
La cité radieuse
La cité radieuseLa cité radieuse
La cité radieuse
 
Habitat individuel à jijel
Habitat individuel à jijelHabitat individuel à jijel
Habitat individuel à jijel
 
Construire un tiers-lieu : LA TRESO
Construire un tiers-lieu : LA TRESOConstruire un tiers-lieu : LA TRESO
Construire un tiers-lieu : LA TRESO
 
Le bassin minier du nord
Le bassin minier du nordLe bassin minier du nord
Le bassin minier du nord
 
Minoterie, labo de Ville soutenable (présentation mai 2014)
Minoterie, labo de Ville soutenable (présentation mai 2014)Minoterie, labo de Ville soutenable (présentation mai 2014)
Minoterie, labo de Ville soutenable (présentation mai 2014)
 
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
Construction moderne 94
Construction moderne 94Construction moderne 94
Construction moderne 94
 

Plus de ecobuild.brussels

10 Mayor raisons why you should participate in the Belgian economic mission t...
10 Mayor raisons why you should participate in the Belgian economic mission t...10 Mayor raisons why you should participate in the Belgian economic mission t...
10 Mayor raisons why you should participate in the Belgian economic mission t...
ecobuild.brussels
 
Durable jusqu'aux fondations
Durable jusqu'aux fondationsDurable jusqu'aux fondations
Durable jusqu'aux fondations
ecobuild.brussels
 
ecobuild Networking Night 2015
ecobuild Networking Night 2015ecobuild Networking Night 2015
ecobuild Networking Night 2015
ecobuild.brussels
 
Conseil en biodiversité et services ecosystémiques - Christelle Philippart
Conseil en biodiversité et services ecosystémiques - Christelle PhilippartConseil en biodiversité et services ecosystémiques - Christelle Philippart
Conseil en biodiversité et services ecosystémiques - Christelle Philippart
ecobuild.brussels
 
BEEODIVERSITY - Be part of the cycle
BEEODIVERSITY - Be part of the cycleBEEODIVERSITY - Be part of the cycle
BEEODIVERSITY - Be part of the cycle
ecobuild.brussels
 
ecobuild.brussels @ Batibouw 2014 - Enquête de satisfaction
ecobuild.brussels @ Batibouw 2014 - Enquête de satisfactionecobuild.brussels @ Batibouw 2014 - Enquête de satisfaction
ecobuild.brussels @ Batibouw 2014 - Enquête de satisfaction
ecobuild.brussels
 
Sustainable Construction Research - Brussels Passive House Process 2015
Sustainable Construction Research - Brussels Passive House Process 2015Sustainable Construction Research - Brussels Passive House Process 2015
Sustainable Construction Research - Brussels Passive House Process 2015
ecobuild.brussels
 
Sustainable Construction Research - Micro Storage Energy Buildings
Sustainable Construction Research - Micro Storage Energy BuildingsSustainable Construction Research - Micro Storage Energy Buildings
Sustainable Construction Research - Micro Storage Energy Buildings
ecobuild.brussels
 
Sustainable Construction Research at Batir - 2014
Sustainable Construction Research at Batir - 2014Sustainable Construction Research at Batir - 2014
Sustainable Construction Research at Batir - 2014
ecobuild.brussels
 
Sustainable Construction Research - Smart City Block Project
Sustainable Construction Research - Smart City Block ProjectSustainable Construction Research - Smart City Block Project
Sustainable Construction Research - Smart City Block Project
ecobuild.brussels
 
Sustainable Construction Research - Architecture, development and Public acti...
Sustainable Construction Research - Architecture, development and Public acti...Sustainable Construction Research - Architecture, development and Public acti...
Sustainable Construction Research - Architecture, development and Public acti...
ecobuild.brussels
 
Sustainable Construction Research at IGEAT - 2014
Sustainable Construction Research at IGEAT - 2014Sustainable Construction Research at IGEAT - 2014
Sustainable Construction Research at IGEAT - 2014
ecobuild.brussels
 
Sustainable Construction Research at Vrije Universiteit Brussel - 2014
Sustainable Construction Research at Vrije Universiteit Brussel - 2014Sustainable Construction Research at Vrije Universiteit Brussel - 2014
Sustainable Construction Research at Vrije Universiteit Brussel - 2014
ecobuild.brussels
 
Subsides Entreprises Bruxelles
Subsides Entreprises BruxellesSubsides Entreprises Bruxelles
Subsides Entreprises Bruxelles
ecobuild.brussels
 
Financements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
Financements et Subsides des Entreprises à BruxellesFinancements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
Financements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
ecobuild.brussels
 
L'Instrumentation des Bâtiments_LQE
L'Instrumentation des Bâtiments_LQEL'Instrumentation des Bâtiments_LQE
L'Instrumentation des Bâtiments_LQE
ecobuild.brussels
 
Techniques de développement durable - Groupe CFE
Techniques de développement durable - Groupe CFETechniques de développement durable - Groupe CFE
Techniques de développement durable - Groupe CFEecobuild.brussels
 
Thibaut Hermans - Learning on the move - Brussels 2004-2015
Thibaut Hermans - Learning on the move - Brussels 2004-2015Thibaut Hermans - Learning on the move - Brussels 2004-2015
Thibaut Hermans - Learning on the move - Brussels 2004-2015
ecobuild.brussels
 
Paula Vandergert - Raising awareness in sustainable renovation - UK experiences
Paula Vandergert - Raising awareness in sustainable renovation - UK experiencesPaula Vandergert - Raising awareness in sustainable renovation - UK experiences
Paula Vandergert - Raising awareness in sustainable renovation - UK experiences
ecobuild.brussels
 
Chaux Chanvre_Hugues Baquet_Conference européenne éco-matériaux
Chaux Chanvre_Hugues Baquet_Conference européenne éco-matériauxChaux Chanvre_Hugues Baquet_Conference européenne éco-matériaux
Chaux Chanvre_Hugues Baquet_Conference européenne éco-matériaux
ecobuild.brussels
 

Plus de ecobuild.brussels (20)

10 Mayor raisons why you should participate in the Belgian economic mission t...
10 Mayor raisons why you should participate in the Belgian economic mission t...10 Mayor raisons why you should participate in the Belgian economic mission t...
10 Mayor raisons why you should participate in the Belgian economic mission t...
 
Durable jusqu'aux fondations
Durable jusqu'aux fondationsDurable jusqu'aux fondations
Durable jusqu'aux fondations
 
ecobuild Networking Night 2015
ecobuild Networking Night 2015ecobuild Networking Night 2015
ecobuild Networking Night 2015
 
Conseil en biodiversité et services ecosystémiques - Christelle Philippart
Conseil en biodiversité et services ecosystémiques - Christelle PhilippartConseil en biodiversité et services ecosystémiques - Christelle Philippart
Conseil en biodiversité et services ecosystémiques - Christelle Philippart
 
BEEODIVERSITY - Be part of the cycle
BEEODIVERSITY - Be part of the cycleBEEODIVERSITY - Be part of the cycle
BEEODIVERSITY - Be part of the cycle
 
ecobuild.brussels @ Batibouw 2014 - Enquête de satisfaction
ecobuild.brussels @ Batibouw 2014 - Enquête de satisfactionecobuild.brussels @ Batibouw 2014 - Enquête de satisfaction
ecobuild.brussels @ Batibouw 2014 - Enquête de satisfaction
 
Sustainable Construction Research - Brussels Passive House Process 2015
Sustainable Construction Research - Brussels Passive House Process 2015Sustainable Construction Research - Brussels Passive House Process 2015
Sustainable Construction Research - Brussels Passive House Process 2015
 
Sustainable Construction Research - Micro Storage Energy Buildings
Sustainable Construction Research - Micro Storage Energy BuildingsSustainable Construction Research - Micro Storage Energy Buildings
Sustainable Construction Research - Micro Storage Energy Buildings
 
Sustainable Construction Research at Batir - 2014
Sustainable Construction Research at Batir - 2014Sustainable Construction Research at Batir - 2014
Sustainable Construction Research at Batir - 2014
 
Sustainable Construction Research - Smart City Block Project
Sustainable Construction Research - Smart City Block ProjectSustainable Construction Research - Smart City Block Project
Sustainable Construction Research - Smart City Block Project
 
Sustainable Construction Research - Architecture, development and Public acti...
Sustainable Construction Research - Architecture, development and Public acti...Sustainable Construction Research - Architecture, development and Public acti...
Sustainable Construction Research - Architecture, development and Public acti...
 
Sustainable Construction Research at IGEAT - 2014
Sustainable Construction Research at IGEAT - 2014Sustainable Construction Research at IGEAT - 2014
Sustainable Construction Research at IGEAT - 2014
 
Sustainable Construction Research at Vrije Universiteit Brussel - 2014
Sustainable Construction Research at Vrije Universiteit Brussel - 2014Sustainable Construction Research at Vrije Universiteit Brussel - 2014
Sustainable Construction Research at Vrije Universiteit Brussel - 2014
 
Subsides Entreprises Bruxelles
Subsides Entreprises BruxellesSubsides Entreprises Bruxelles
Subsides Entreprises Bruxelles
 
Financements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
Financements et Subsides des Entreprises à BruxellesFinancements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
Financements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
 
L'Instrumentation des Bâtiments_LQE
L'Instrumentation des Bâtiments_LQEL'Instrumentation des Bâtiments_LQE
L'Instrumentation des Bâtiments_LQE
 
Techniques de développement durable - Groupe CFE
Techniques de développement durable - Groupe CFETechniques de développement durable - Groupe CFE
Techniques de développement durable - Groupe CFE
 
Thibaut Hermans - Learning on the move - Brussels 2004-2015
Thibaut Hermans - Learning on the move - Brussels 2004-2015Thibaut Hermans - Learning on the move - Brussels 2004-2015
Thibaut Hermans - Learning on the move - Brussels 2004-2015
 
Paula Vandergert - Raising awareness in sustainable renovation - UK experiences
Paula Vandergert - Raising awareness in sustainable renovation - UK experiencesPaula Vandergert - Raising awareness in sustainable renovation - UK experiences
Paula Vandergert - Raising awareness in sustainable renovation - UK experiences
 
Chaux Chanvre_Hugues Baquet_Conference européenne éco-matériaux
Chaux Chanvre_Hugues Baquet_Conference européenne éco-matériauxChaux Chanvre_Hugues Baquet_Conference européenne éco-matériaux
Chaux Chanvre_Hugues Baquet_Conference européenne éco-matériaux
 

Architectures de terre crue_Sophie Bronchart_Conférence européenne Eco-Matériaux

  • 1. Architectures de terre crue Avril 2013 - Sophie BRONCHART, Architecte, conseillère en énergie et construction durable des savoir-faire millénaires à la construction durable contemporaine
  • 2. Sommaire • Pourquoi parler de l’architecture de terre? • L’architecture de terre dans le monde - L’universalité de l’architecture de terre - Les techniques de construction • L’architecture de terre en Europe et en Belgique - Patrimoines - Des années 1970 à aujourd’hui • Réalisation contemporaines • Le futur?
  • 3. Sommaire • Pourquoi parler de l’architecture de terre? • L’architecture de terre dans le monde - L’universalité de l’architecture de terre - Les techniques de construction • L’architecture de terre en Europe et en Belgique - Patrimoines - Des années 1970 à aujourd’hui • Réalisation contemporaines • Le futur?
  • 4. Pourquoi parler de l’architecture de terre? => Environnement écologique => Environnement économique => Environnement culturel => Environnement sanitaire - santé - Les architectures de terre abritent aujourd’hui 1/3 de la population mondiale et la terre est disponible partout, - Le paysage réglementaire pour les produits de construction évolue, notion d’ECOBILAN - 40 années d’investissement et de recherches (< 1970) qui démontrent que l’architecture de terre apporte des réponses à la préservation des environnements – développement durable :
  • 5. Respect de l’environnement écologique : peu énergivore, ne participe pas à la déforestation, exploite le matériau sur le site (pas de transport),utilise très peu d’eau, recyclage sans déchet. Refonte d’une partie d’une habitation à Ségou (Mali) pour la création de nouvelles pièces + renouvellement de couverture de toiture. Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  • 6. Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV) Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  • 7. Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV) Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  • 8. Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV) Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  • 9. Moteur de développement économique : Matériau accessible à tous, dynamisation de sociétés locales, création d’emploi. Nombreux projets de développement de petites unités locales de production de BTC. Projet de développement de « module de base » en BTC en Afrique du Sud, East London. Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  • 10. Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prise de conscience de la valeur des patrimoines. Mosquée de Djenné - construction 1907 – classée à la liste mondiale du Patrimoine de l’Unesco depuis 1988 - Festivité annuelle : musiques et restauration traditionnelles – cours des « quartiers » © Peeyush Sekhsaria Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  • 11. Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prise de conscience de la valeur des patrimoines. Les Tata Somba des Betammaribè (Togo) - châteaux fortifiés contre les ennemis et les animaux – protection des hommes et des divinités. Constructions chargées de symbolismes, base de nombreux rituels. Liste du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2003 © Sophie Bronchart Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  • 12. Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prise de conscience de la valeur des patrimoines. Pourquoi parler de l’architecture de terre? Intégrer les savoir- faire traditionnelles dans un nouveau projet = intégrer et respecter les acteurs locaux Projet d’école à Koulangou, Togo © Sophie Bronchart
  • 13. Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prise de conscience de la valeur des patrimoines. Pourquoi parler de l’architecture de terre? Les savoir-faire traditionnels sont encore transmis aux nouvelles générations Les « nouvelles » Tata – Pays Tamberma, Togo. © Sophie Bronchart
  • 14. Environnement sanitaire : propriétés thermo-physiques et hydriques, grand confort intérieur, bien-être physique et psychologique de l’homme, absence de polluants. Inertie – perspiration/respiration des parois – régulation de l’humidité. Par sa grande inertie, la terre crue offre un grand confort d’été (limite la surchauffe) Grande capacité à stocker de la chaleur (confort hivernal) Maison en terre paille et pisé à Leuven – Architecte Herman Remmes (bureau Brik) et réalisation Bouwen Met Aarde (Peter Willem) Construction en parpaings dans la vallée de Dadès (Maroc), maison en terre à l’abandon. Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  • 15. Sommaire • Pourquoi parler de l’architecture de terre? • L’architecture de terre dans le monde - L’universalité de l’architecture de terre - Les techniques de construction • L’architecture de terre en Europe et en Belgique - Patrimoines - Des années 1970 à aujourd’hui • Réalisation contemporaines • Le futur?
  • 16. L’universalité des architectures de terre La terre est présente dans la construction sur tous les continents ; + de 2 milliards de personnes (150 pays) vivent aujourd’hui dans un habitat en terre. - 30% de la population mondiale, - 50% qui vivent en pays en voie de développement, - 80% en zones rurales, - 20% en zones urbaines. Tulou, Xiashi village, Fujian Province, China. Shibam - Yemen
  • 17. L’universalité des architectures de terre Mosquée de Djenné, Mali. Shibam - Yemen Taos Pueblo, New Mexico Architecture Kassena (Burkina) La terre est présente dans la construction sur tous les continents ; + de 2 milliards de personnes (150 pays) vivent aujourd’hui dans un habitat en terre. - 30% de la population mondiale, - 50% qui vivent en pays en voie de développement, - 80% en zones rurales, - 20% en zones urbaines.
  • 18. L’universalité des architectures de terre Les hommes construisent des habitats en dur depuis le néolithique : la terre crue s’est imposée (torchis et bauge): - facile à mettre en œuvre, - pas de transformation, - peu d’outils. Grande diversité des modes constructifs sur base des techniques du torchis et bauge, adobes et pisé Reconstitutions d’habitations du néolithique
  • 19. L’universalité des architectures de terre Premières traces de constructions en terre il y a 10 000 en Mésopotamie (Jéricho – Babylone – Tour de Babel) En Europe, sous l’Empire romain, uniformisation des techniques de construction : pierre, adobes, pisé, ossatures bois, bétons banchés, terre cuite, chaux et métaux. Au Moyen-âge les cultures constructives se re-diversifient par régions. Aux époques « modernes » de nouveau grands changements s’opèrent sous l’influence des théoriciens du bâti. Restes du bâtiment des audiences sur le site de Chan Chan au Pérou (750 – 1450 ap. JC) Maisons gauloises (5è s. av. JC – France - adobes De nombreux centres urbains construits en terre : Lyon, Troyes, Strasbourg, Porto, Lubeck, Brême, Hambourg, …)
  • 20. L’universalité des architectures de terre Dans les régions du « Sud » (Amérique latine, Afrique, Inde et Chine), la terre est restée un matériau d’actualité (1/3 de la population vit aujourd’hui dans un habitat en terre Inde – Altiplano – Bolivie (©http://www.6climats6habitats.com) Egypte – Ethiopie – Kenya (©http://www.6climats6habitats.com)
  • 21. L’universalité des architectures de terre Dans les régions du « Sud » le patrimoine a fait l’objet d’une reconnaissance –: Programme du patrimoine mondial pour l’architecture de terre (WHEAP) – 150 biens/sites classés par l’UNESCO. Djenné (Mali) – Pays Tamberma (Togo) – Pays Dogon (Mali) Aït Ben-Haddou (Maroc) ville de Sana (Yemen) – Ville de Bam (Iran)
  • 22. L’universalité des architectures de terre Dans les régions du « Nord », après la Seconde Guerre Mondiale, l’emploi de la terre crue comme matériau de construction a totalement régressé : - Processus d’industrialisation (construction « bon marché » et standards d’habitation plus élevés) - Construction déléguée à des professionnels, - Les ouvriers se spécialisent dans les techniques modernes – perte de mémoire - Lois et règlements qui imposent des standards peu flexibles. Les dernières constructions en pisé dans le Dauphiné (France) vers 1950 Savoir-faire traditionnels encore vivants en Sardaigne et Alentejo Château de Vaugirard en Pisé – 19è siècle, Montbrison, France
  • 23. L’universalité des architectures de terre A partir des années 70 (choc pétrolier), dans les régions du Sud, croissance des architectures de terre, surtout dans le domaine de l’habitat social (Première presse Cinva Ram 1956 en Colombie). Dans les pays du nord, vers les années 70, a commencé une recherche d’alternatives à l’utilisation des ressources non-renouvelables. Ce sont les pays scandinaves, suivi de l’Allemagne et de la Suisse, puis des Etats-Unis, du Canada qui ont développé les grands concepts de l’écologie de l’habitat
  • 24. L’universalité des architectures de terre A partir des années 70, l’Europe est à la pointe du renouveau des architectures de terre (France d’abord, Allemagne et Italie (1980) et aujourd’hui Autriche et Portugal). - Projets pilotes d’habitats (Domaine de la Terre - 65 logements sociaux à Villefontaine 1983 – 1985) - Développement de la recherche fondamentale et expérimentale sur les avantages environnementaux, sociaux et économiques de la terre - Organisation de conférences internationales (Lehm,Terra, Grains d’Isère, …) - Organisation de formations : curricula universitaires (architectes et ingénieurs) et formations professionnelles (entrepreneurs, maçons) en France, Italie, Espagne, Portugal, Allemagne et Angleterre. - Création d’une chaire de l’UNESCO - 1998, publications…
  • 25. L’universalité des architectures de terre Quelques repères historiques, quelques personnalités … François Cointereaux (France) – 1789 Diffusion d’écrits sur l’architecture traditionnelle rurale en terre (Europe – USA et Australie) Hassan Fathy (Egyptien) – 1900-1989 « Construire avec le peuple »- 1973 (Egypte – Iraq et Pakistan) Hassan Fathy cherche à s’ancrer dans les traditions autochtones pour mieux les dépasser. Première construction en terre en 1930 Création de CRATerre (Grenoble) – 1979 Hubert Guillaud et Hugo Houben Publications - Recherches – formations – projets de préservation co) Projets pilotes (Mayotte – Domaine de la Terre, …) Exposition « des Architectures de terre » au Centre Georges Pompidou - 1982
  • 26. Sommaire • Pourquoi parler de l’architecture de terre? • L’architecture de terre dans le monde - L’universalité de l’architecture de terre - Les techniques de construction • L’architecture de terre en Europe et en Belgique - Patrimoines - Des années 1970 à aujourd’hui • Réalisation contemporaines • Le futur?
  • 27. Des techniques de construction en terre Développement des techniques constructives en fonction de la nature des sols : Techniques « terre et bois » : Sols riches en argiles – sols limoneux – sols de sables argileux (ajout de fibres) Brique de terre crue : Sols alluvionnaires à granularité bien étalée. Terre crue compactée (pisé) : Sols alluvionnaires – sols glaciaires – moraines
  • 28. Des techniques de construction en terre Les composants de la terre Les argiles : Particules < à 2 µ (sujettes au gonflement et au retrait – servent de liants) Les limons: Particules > 2 µ et < 50 µ (stables) Les sables : Particules > 0.5 mm et < 2mm (stables) Les graviers : Particules > 2mm et < 10 mm (stables)
  • 29. Des techniques de construction en terre Les types de terres Terres propices à la construction en terre crue
  • 30. Les techniques de construction en terre La terre est utilisée à travers le monde sous diverses formes : terre moulée, terre compactée, terre façonnée, terre comprimée, terre empilée, … on dénombre 12 familles de techniques de construction : La bauge (cob) > Bauge préfabriquée Le torchis (wattle and daub) > Terre paille L’adobe > Bloc de Terre Comprimée Le pisé (rammed earth) > Pisé préfabriqué – damage pneumatique/mécaniq ue
  • 31. Les techniques de construction en terre L’adobe La brique séchée au soleil est plus communément connue sous le nom d’adobe. L’adobe est moulée à la main ou moulée dans des formes en bois ou en métal
  • 32. Les techniques de construction en terre L’adobe Habitations des pueblos Taos dans le Nouveau Mexique aux USA Mosquée de Bani, Burkina (adobes)
  • 33. Les techniques de construction en terre L’adobe – évolutions Les évolutions de la brique de terre moulée concernant principalement le processus de production à plus grande échelle. Des matériaux « prêts à l’emploi » sont disponibles sur le marché.
  • 34. Les techniques de construction en terre L’adobe – réalisations Les adobes sont utilisées comme matériau porteur ou non porteur ; parfois en complément d’autres techniques (pisé) pour les étages moins accessibles. Voûte nubienne – construction sans bois Arizona - USA
  • 35. Les techniques de construction en terre L’adobe – évolutions La brique de terre comprimée (BTC) est une évolution de l’adobe. La terre est stabilisée (chaux – ciment) et compactée à l’aide de presse manuelle ou mécaniques. De nombreux projets de développement d’habitat ont étés réalisés en BTC dans le pays en voie de développement (première presse CINVA RAM à Bogota en 1956). = réponse à des exigences scientifiques de contrôle de la qualité des produits Arch. Pierre –Paul Brichant – LLN Be Des milliers de logements et des dispensaires, écoles, collèges, lycées ont été construits en 30 ans à Mayotte
  • 36. Les techniques de construction en terre L’adobe – évolutions La brique de terre comprimée (BTC) Module d’habitation en auto-construction (Cavaillon) - http://associationlevillage.fr Chantier à Terre Vivante - Réalisation d’une coupole en Corse – maison des 24 heures à Grenoble
  • 37. Les techniques de construction en terre L’adobe – évolutions La brique de terre comprimée « belge » Usine à Tubize (< Novembre 2012) – Matière premières : terre (locale), sable et chaux Maçonnerie porteuse (14cm) ou non porteuse (9cm)
  • 38. Les techniques de construction en terre Le pisé La terre, à faible teneur en eau, est compactée, ou damée dans un coffrage traditionnellement en bois ou « banches ». Grâce à l’état relativement sec de la terre, la construction peut progresser très rapidement. Maroc – Vietnam - France
  • 39. Les techniques de construction en terre Le pisé Kasbah sud du Maroc (pisé et adobes) La ville de Shibam au Yémen du Sud 5 à 7 étages en pisé Technique traditionnelle du pisé en Chine
  • 40. Les techniques de construction en terre Le pisé – évolutions Les évolutions du pisé concernent les type de coffrages, les méthodes de compactage (avec plaques vibrantes), la pré-fabrication, l’intégration des techniques + Recherches sur le plan esthétique Diverses expérimentations lors du Festival « Grains d’Isère » - Lyon 2010
  • 41. Les techniques de construction en terre Le pisé – évolutions Les évolutions du pisé concernent les type de coffrages, les méthodes de compactage (avec plaques vibrantes), la pré-fabrication, l’intégration des techniques + Recherches sur le plan esthétique Voir « réalisations » de Martin Rauch
  • 42. Les techniques de construction en terre Le pisé – réalisations en Belgique Beauraing : Maison bois/terre copeaux bois et mur en pisé (mur trombe) Réalisation : Shin Geun-Shik
  • 43. http://brusselscooperation.be/ Les techniques de construction en terre Le pisé – réalisations en Belgique : Workshop à Leuven, avril 2012
  • 44. http://brusselscooperation.be/ Les techniques de construction en terre Le pisé – réalisations en Belgique : Workshop à Leuven, avril 2012
  • 45. Chaudfontaine : Hall d’accueil du centre « Source O Rama » Réalisation Druwid (Michaël Thonnes) et Philippe Lecomte) Les techniques de construction en terre Le pisé – réalisations en Belgique
  • 46. Les techniques de construction en terre Le pisé – caractéristiques - Densité comprise entre 1,7 et 2,2 (soit 1700 à 2200 kg/m³), - Conductivité thermique (à sec) allant de 0,45 et 1,6 W/m.K (grande variabilité en fonction des terres et des méthodes de mesure) - Capacité calorifique massique de l’ordre de 900J/kg.K. - Période de construction : (zones tempérée) pas de construction 3 mois avant et lors du gel et (climats chauds) pas pendant la saison des pluie. - La composition de la terre à pisé doit être uniforme pour un même ouvrage; idéal de travailler avec un terre dont la composition et le taux d’humidité sont naturellement bons pour la construction (beaucoup de main d’œuvre en moins).
  • 47. Des techniques de construction en terre La bauge Mosquée de Djenné au Mali Bauge à Madagascar Bauge au Togo Normandie
  • 48. Des techniques de construction en terre La bauge La terre est mise en œuvre à l’état plastique (sous forme de boules), et construite en couches allant de 20 à 40 cm de hauteur. On ne commence à mettre une couche en œuvre que si la précédente est tout à fait sèche
  • 49. Des techniques de construction en terre La bauge La terre est mise en œuvre à l’état plastique (sous forme de boules), et construite en couches allant de 20 à 40 cm de hauteur. On ne commence à mettre une couche en œuvre que si la précédente est tout à fait sèche
  • 50. Des techniques de construction en terre La bauge – évolutions Agrandissement à Rennes FR La bauge se met encore aujourd’hui en œuvre de manière traditionnelle (empilement). La bauge peut être préfabriquée Projet Salvatierra – Rennes – 2007 programme européen Cepheus
  • 51. Des techniques de construction en terre Le torchis la terre, très argileuse et abondamment mêlée de paille ou d’autres fibres végétales locales, est utilisée en remplissage de structures portantes, généralement en bois. Le torchis est appliqué sur des claies de bois, tressées ou clouées..
  • 52. Des techniques de construction en terre Le torchis Centre de Troyes 500 ans en torchis Construction en torchis dans la Haute Ardenne (Belgique)
  • 53. Des techniques de construction en terre Le torchis - évolutions La terre paille est une évolution de la technique traditionnelle du torchis. Elle a vu le jour en Allemagne (Frantz Volhard) Mélange de 70kg de paille pour 600 kg de terre pour le remplissage d’une ossature bois. Voir « réalisations » en terre paille en Belgique
  • 54. Les techniques de construction en terre La terre-paille - caractéristiques Voir « réalisations » en terre paille en Belgique - Masse volumique comprise entre 300 à 1200 kg/m³ (70kg de paille pour 600kg de terre) - Conductivité thermique (à sec) allant de 0,08 et 0.40 W/m.K (grande variabilité en fonction de la densité du mélange) - Période de construction : la terre paille doit être mise en œuvre pendant une période sèche (séchage du mélange très humide); murs de maximum 30 cm. - La composition de la terre : la terre est débarrassée de ses granulats – mouillée pour former une barbotine; la terre lie les brins de paille entre eux. - Applications : murs extérieurs (20 à 30cm), murs intérieurs (12cm), planchers (entre gîtes).
  • 55. Réalisations en terre-paille : principes Les techniques de construction en terre
  • 56. Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisation Les techniques de construction en terre
  • 57. Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisation Les techniques de construction en terre
  • 58. Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisation Les techniques de construction en terre
  • 59. Les techniques de construction en terre La terre-paille – aller plus loin Alain Marcom – Edition Terre Vivante Nombreuses réalisations dans le Sud Ouest de le France (Scop Inventerre)
  • 60. Tests réalisés par Novastar (Olivier Baele) à Mesnil l’Eglise – séchoir solaire * Blocs de terre paille préfabriqués et séchés dans un séchoir solaire (Olivier Bal – Mesnil l’Eglise) Des techniques de construction en terre Le torchis - évolutions Essais de blocs lors du Festival Grains d’Isère 2010
  • 61. Ossature bois + terre copeaux bois (bois haché) - Coffrage en nattes de roseaux - Remplissage d’un mélange humide préfabriqué de terre et copeaux bois  Nécessite moins de séchage  Livraison du mélange préfabriqué en « big bag » Eco Hameau de Maisoncelles et Centre de formation Terre Académy (Beauraing) Architecte : Isabelle Prignot Entreprise : Novastar Des techniques de construction en terre Le torchis - évolutions
  • 62. Des techniques de construction en terre Le torchis - évolutions Bottes de paille + enduit terre intérieur (4- 6cm) Construction en bottes de paille en pleine expansion ces dernières années • Technique « sèche » : • La paille isole, la terre l’inertie et la régulation hygrométrique Construction neuve – Caracole (Isère- FR)
  • 63. Des techniques de construction en terre Le torchis - évolutions Bottes de paille + enduit terre intérieur (4-6cm) Construction en bottes de paille en pleine expansion ces dernières années •Technique « sèche » • Possibilité de préfabrication
  • 64. Des techniques de construction en terre Le torchis - évolutions Rénovation du torchis par blocs terre-paille •Technique « sèche » • Possibilité de préfabrication Paroi (ext > Int) : Enduit ext chaux / roseaux / mortier terre / 2 blocs/ mortier terre /roseaux / enduit intérieur
  • 65. Les techniques de construction en terre Autres techniques « moderne » Terre projetée Chantier à Bourg en Bresse Technique développée par Sylvain Soto (FR)
  • 66. Les techniques de construction en terre Autres techniques « moderne » Sacs de terre ou « superadobes » Technique développée par l’architecte iranien Nader Khalili
  • 67. Sommaire • Pourquoi parler de l’architecture de terre? • L’architecture de terre dans le monde - L’universalité de l’architecture de terre - Les techniques de construction • L’architecture de terre en Belgique - Patrimoine - des années 1990 à aujourd’hui • Réalisation contemporaines • Le futur?
  • 68. Patrimoine en terre en Belgique Le torchis (pan de bois) est présent dans toute la Belgique depuis le moyen–âge jusqu’au 19è siècle Grange, habitations, étables Haute Ardennes du Nord XVIè – XIXè siècle
  • 69. Patrimoine en terre en Belgique Le torchis (pan de bois) est présent dans toute la Belgique depuis le moyen –âge jusqu’au 19è siècle Grange, habitations, étables © Pierre BUCH Bokrijk et Borgoumont
  • 70. Patrimoine en terre en Belgique Le torchis (pan de bois) est présent dans toute la Belgique depuis le moyen –âge jusqu’au 19è siècle Grange, habitations, étables Pays de Herve XVIè – XIXè siècle © Charles GHEUR © Charles GHEUR
  • 71. Patrimoine en terre en Belgique La bauge a été découverte en 1970 dans quelques régions de Belgique (grange, habitations, étables, fours à pain) © Pierre BUCH© Gérard BAVAY © Gérard BAVAY Région de Soignies
  • 72. Patrimoine en terre en Belgique Les adobes sont rencontrées dans diverses régions (brique destinées à être cuites à l’origine) Murs intérieurs, voussettes
  • 73. Sommaire • L’architecture de terre dans le monde - L’universalité de l’architecture de terre - Des techniques de construction traditionnelles - Les avantages de la construction en terre • L’architecture de terre en Belgique - Patrimoine - des années 1990 à aujourd’hui • Réalisation contemporaines • Le futur?
  • 74. Des années 90 à aujourd’hui… De 1990… … à aujourd’hui et demain?
  • 75. Première réalisation en terre-paille de grande ampleur : la Ferme Nos Pilifs (atelier protégé) 870 m² Architecte : Synergia International – Oswald Dellicours Entreprise : Eric Pauporte Des années 90 à aujourd’hui…
  • 76. De 1990 à 2010 : +/-40 habitations construites en terre paille : * 80% auto-construction partielle * 20% mises en œuvre par entreprise Architecte : Herman Remmes Entreprise : Bouwen Met Aarde – Peter Willem Des années 90 à aujourd’hui…
  • 77. Réalisations en terre-paille * 5 Architectes •2 entreprises Nombreuses constructions neuves en Flandre Architecte : Alexis Versele Entreprise : Bouwen Met Aarde – Peter Willem Des années 90 à aujourd’hui…
  • 78. Réalisations en terre-paille * 5 Architectes * 2 entreprises Construction neuve à Louvain La Neuve - 2005 Architecte : Jean-Marie Delhaye Réalisation terre paille en auto-construction Des années 90 à aujourd’hui…
  • 79. Des années 90 à aujourd’hui : techniques « GO » AVANTAGES INCONVÉNIENTS TERRE-PAILLE Coût faible Matériaux locaux Technique accessible auto-construction Séchage limite l’épaisseur donc la Performance E BLOCS TERRE PAILLE Blocs préfabriqués Problème de séchage (grandes surfaces- énergie) TERRE – COPEAUX BOIS Mélange préfabriqué Coût élevé BLOCS DE TERRE COMPRIMÉE Matériau porteur Bonne tenue dans le temps Main d’œuvre disponible (maçons) Blocs porteur et non porteur disponible sur le marché belge Isolant complémentaire PISÉ Inertie – esthétique Coût – main d’œuvre ++ Isolant complémentaire BALLOTS DE PAILLE + TERRE Accessibles pour l’auto-construction Bonne performance énergétique Possibilité de préfab Main d’œuvre ++ si pas préfab
  • 80. Le réseau des acteurs belges En 2011 et 2012 trois rencontres informelles ont été organisées à Namur, 55 personnes y ont participé : - Architectes - Entrepreneurs – artisans - Fabricants de matériaux / Carrières - Vendeurs de matériaux - Chercheurs - Acteurs du Patrimoine (Centre de la Paix Dieu) - Acteurs de l’économie sociale (formation professionnelle) - Auto-constructeur Un réseau à structurer?
  • 81. Sommaire • L’architecture de terre dans le monde - L’universalité de l’architecture de terre - Des techniques de construction traditionnelles - Les avantages de la construction en terre • L’architecture de terre en Belgique - Patrimoine - des années 1990 à aujourd’hui • Réalisation contemporaines • Le futur?
  • 82. L’archenterre : magasin, atelier et habitation en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre Architectes Charles Gheur et Agnès Kufferath « A l’Abri de l’Arbre » - Réalisation Etienne Guillaume Projet primé à l’Eco-Building Award 2012, dans le cadre de la 7e édition du Prix belge de l'énergie et de l'environnement. Construction neuve intégrant la terre crue : - En murs intérieurs (béton de terre 10-12 cm) - En murs extérieurs (25 cm terre paille + 6cm roseaux) - Sol (terre paille – terre battue – hérissons) - Enduits intérieurs (frein vapeur)
  • 83. L’archenterre : magasin, atelier et habitation en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
  • 84. Enduits intérieurs : - Maison : terre - Magasin : terre/chaux durcie à l’eau s avonneuse L’archenterre : magasin, atelier et habitation en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
  • 85. Enduits extérieurs : terre/chaux Terre du site propice pour enduits et terre paille L’archenterre : magasin, atelier et habitation en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
  • 86. L’archenterre : magasin, atelier et habitation en cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
  • 87. Rénovation à Tourinnes St Lambert – 2012 Architecte : Atelier d’Architecture et Développement Durable Extension – rénovation : - Enduits intérieurs en terre - Sol extension : verre cellulaire + terre battue (terre compactée) finition terre type « tadelakt » (blanc d’œuf) - Sol chambres (acoustique) : bloc de terre crue
  • 88. Construction neuve à Beauvechain – en cours Architecte : Géry Despret – blocs ARGIO Chantier entamé au début de l’hiver 2012-213 avec les blocs ARGIO : - Porteur et non porteurs (parement)
  • 89. Construction neuve à Beauvechain – en cours Architecte : Géry Despret – blocs ARGIO Cloisons intérieure en blocs terre crue Murs extérieurs en blocs terre crue + bloc chaux-chanvre
  • 90. Rénovations en Province de Namur Entreprise Mélot - Tuttobene Remplacement du torchis par blocs terre allégée (paille) – produit Claytec + enduits terre + roseaux
  • 91. Rénovations en Province de Namur Entreprise Mélot - Tuttobene Remplacement du torchis par blocs terre allégée (paille) – produit Claytec + enduits chaux + roseaux
  • 92. Aménagement – décorations intérieures en terre (inertie – régulation hygrométrique) Réalisations de DRUWID – Michael Thonnes
  • 93. Réalisations de DRUWID – Michael Thonnes Noyau central en pisé (poêle de masse) Murs extérieurs en ossature Construction neuve - Winseler (Lux)
  • 94. Réalisations de DRUWID – Michael Thonnes Murs intérieurs en bois haché – roseau Plafonds en panneaux d’argile/roseaux Murs extérieurs en bois massif Construction neuve - Roullingen (Lux) Construction neuve – Gruffelange (St Vith) – 1996
  • 95. Réalisations de Martin Rauch Artisan céramiste, Martin Rauch a fait évoluer la technique traditionnelle du pisé pour des constructions contemporaines -Pisé réalisé sur chantier : évolution des coffrages, formes, outils de damage, - Pisé préfabriqué – intégration des techniques. R & D depuis 1980 – premières réalisations vers 1990. « l’apparence du produit fini est le résultat direct du processus constructif » http://www.lehmtonerde.at
  • 96. Réalisations de Martin Rauch Hôpital régional, Feldkirch 1992 - 1993 (Aut) - Mur en pisé de 6.5 m de haut * 133 m de long – 35 cm épaisseur contre un mur en béton. - Coffrage-damage sur chantier - Mur trombe – stockage de la chaleur (possibilité en hiver de chauffer 2° en moins, soit +/- 10% d’économie annuelle.
  • 97. Réalisations de Martin Rauch Maison unifamiliale à Rankweilm 1993 – 1996 (Aut) Combinaison de pisé « massif » et pisé « léger ». Terre issue des fondations.
  • 98. Réalisations de Martin Rauch Bureaux à Pielach - 1998-1999 – (Autr.) Pisé préfabriqué - 160 éléments de 1,7 x 1,3 x 0,4m Les éléments sont conçus avec des canaux d’air qui traversent le mur en pisé jusqu’aux bureaux pour un refroidissement en été et un préchauffage en hiver Architects Ablinger and Vedral&Partner
  • 99. Réalisations de Martin Rauch Chapelle de la Réconciliation – 1990 - 2000 – (Berlin) Mur oval de 7m de haut en pisé (sur place) - Réalisée pour fêter le 30ème anniversaire de la chute du mur de Berlin
  • 100. Réalisations de Martin Rauch Chapelle de la Réconciliation – 1990 - 2000 – (Berlin) Réalisation avec des volontaires (association pour la préservation de l’architecture) et 3 entreprises spécialisées dans le pisé.
  • 101. Réalisations de Martin Rauch Maison personnelle 2005-2008, Schlins (Aut) Arch. Roger Boltshauser, Martin Rauch
  • 102. Réalisations de Martin Rauch Maison personnelle 2005-2008, Schlins (Aut)
  • 103. Réalisations de Martin Rauch Autres réalisations
  • 104. Réalisations de Anna Heringer et Eike Roswag METI - School à Rudrapur – 2005- 2006 (Bangladesh) Prix Aga Khan d’Architecture en 2007 http://www.anna-heringer.com
  • 105. - Matériaux : Terre crue et bambou - structure en bambou « préfabriquée » - Participation des enfants à la construction Réalisations de Anna Heringer et Eike Roswag METI - School à Rudrapur – 2005- 2006 (Bangladesh)
  • 106. Sommaire • L’architecture de terre dans le monde - L’universalité de l’architecture de terre - Des techniques de construction traditionnelles - Les avantages de la construction en terre • L’architecture de terre en Belgique - Patrimoine - des années 1990 à aujourd’hui • Réalisation contemporaines • Le futur?
  • 107. Le futur: obstacles rencontrés * Méconnaissance du matériau et du patrimoine, demande limitée pour le gros œuvre (mais émergeante pour les finitions) * Nécessité de recourir à des produits normalisés (assurances). Les normes s’appliquent aux produits et pas au bâtiment dans son ensemble. Spécificités des normes dans les régions sismiques. * Europe : Renforcement des exigences en matière de performances énergétiques des bâtiments – nécessité de faire évoluer les techniques. * Belgique : Contraintes sur la période de construction dans les pays « humides et froid » (3 mois secs – trop court) * Belgique : Arrivée des matériaux écologiques à grande échelle (isolants écologiques dans ossature bois) * …
  • 108. Le futur : Leviers • La recherche pour des matériaux moins énergivores devient prioritaire (réglementation européenne « Produits de construction 305/2011 » - écobilan/ACV), projet de base de données matériaux - soutien financier dans ce domaine. • Evolution d’une filière humide à une filière sèche : réduction de la main d’œuvre et possibilité de construire toute l’année. • Matériau terre largement reconnu (grâce au marché des enduits en terre entre autre) • Création de réseaux nationaux et internationaux (normes – règles professionnelles, …) * Nouveaux acteurs avec des objectifs de développement de nouveau matériaux à grande échelle, industrialisés et surtout, accessibles pour tous. • Intérêt d’acteur institutionnels pour le matériau terre crue • Formations universitaires et professionnelles
  • 109. Le futur : Leviers Analyse de cycle de vie : une place de choix pour les cultures constructives en terre crue Prise en compte de l’énergie grise : quels outils d’évaluation? quelles données? Pays bas : classification NIBE France: logiciel Cocon
  • 110. La sensibilisation… Construction d’une coupole en adobes et pavillon en terre paille au Festival Couleur Café (2002) Coordination: Sophie Bronchart
  • 112. Pour aller plus loin… Le réseau français des constructeurs en terre http://www.asterre.org Le réseau européen des acteur de la construction en terre http://earthbuildingeurope.wordpress.com/ Le centre International de la construction en terre http://www.craterre.org Projet européen Terra Incognita (2007 – 2013) http://culture-terra-incognita.org/ Personnes clés – projets – institutions Dans tous les pays européens
  • 113. Pour aller plus loin… Traité de construction en terre (Parenthèses) , Hugo Houben et Hubert Guilaud, 1989 Construire en terre (L’Harmattan), le CRATerre 1995 Des Architectures de Terre ou l’avenir d’une tradition millénaire (Centre Georges Pomidou), Jean Dethier 1980
  • 114. Merci pour votre attention Avril 2013 - Sophie BRONCHART, Architecte, conseillère en énergie et construction durable