SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  6
Télécharger pour lire hors ligne
cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 1
NOTE MENSUELLE
Paris, encore et toujours…
Ile-de-France | Mai 2016
 Près de 900 000 m² de bureaux ont été placés depuis le début de l’année 2016 en
Ile-de-France. En hausse de 29 % sur un an, ce volume équivaut quasiment à la
moyenne des dix dernières années.
 En mai 2016, l’activité locative a principalement été soutenue par la réalisation de
grandes transactions. Huit opérations de plus de 4 000 m² comptent ainsi pour un
peu plus de la moitié du volume total de la demande placée du mois écoulé.
 Le rebond de la demande placée dans Paris Rive Gauche, secteur qui avait été
peu animé au 1er
trimestre, est le fait le plus notable du mois de mai. Les grandes
transactions finalisées dans les 13e
et 15e
arrondissements permettent à la capitale
de conforter sa domination. Paris intra-muros concentre ainsi 46 % du volume de
la demande placée totale en Ile-de-France depuis le début de l’année 2016.
 24 des 39 mouvements de plus de 4 000 m² recensés depuis janvier 2016 portent
sur des actifs de seconde-main ou rénovés. Faisant l’objet des plus grandes
transactions, les bureaux de première main (neufs ou restructurés) constituent
toutefois la majorité des volumes placés sur ce segment de surfaces (57 % contre
47 % à la même période en 2015).
Tableau 1
Chiffres clés
CHIFFRES CLES DU MARCHE DES BUREAUX D’ILE-DE-FRANCE
Fin mai 2015 Fin mai 2016 Tendance
Demande placée (m²) 691 739 895 730 ▲
Nombre de transactions 1 244 1 250 ▲
Nombre de transactions > 4 000 m² 20 38 ▲
Part de la demande placée > 4 000 m² (%) 30 43 ▲
Demande placée > 4 000 m² | Part du neuf (%) 47 57 ▲
Fin 1T 2015 Fin 1T 2016 Tendance
Offre disponible à moins de 6 mois 4 379 207 m² 3 932 829 m² ▼
Loyer prime (€/m²/an)1
745 766 ▲
Loyer moyen (€/m²/an)2
395 407 ▲
Source: Cushman & Wakefield/Immostat ¹Loyer prime: moyenne des cinq transactions les plus élevées
(valeurs faciales des transactions > 1000 m² de l'année en cours). ²Loyer moyen : moyenne des valeurs
locatives de transaction (valeurs faciales de signature) toutes surfaces confondues.
9 juin 2016
Sommaire
Demande placée 2
Le marché en mai 2016 3
Actualités générales 4
Auteur
David Bourla
Head of Research France
+33 (0)1 53 76 91 91
david.bourla@cushwake.com
Contacts
David Bourla
Head of Research France
+33 (0)1 53 76 91 91
david.bourla@cushwake.com
Magali Marton
Head of EMEA Research
+33 (0)1 49 64 49 54
magali.marton@cushwake.com
Ludovic Delaisse
Directeur Agence France
Bureaux, Industriel, Développement
+33 (0)1 53 76 92 73
ludovic.delaisse@cushwake.com
Ile-de-France | Mai 2016
cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 2
Demande placée
Près de 900 000 m² de bureaux ont été placés depuis le début
de l’année 2016 en Ile-de-France. En hausse de 29 % sur un
an, ce volume équivaut quasiment à la moyenne des dix
dernières années (graphique 1). Tous les segments de surfaces
sont orientés à la hausse. Si la progression des volumes placés
est modeste pour les transactions de moins de 1 000 m² (+ 2 %),
elle est nettement plus marquée pour les moyennes surfaces,
celles comprises entre 1 000 et 4 000 m² (+ 14 %), ainsi que
pour les transactions de plus de 4 000 m². Ce créneau de
marché, bien plus dynamique que l’an passé (+ 95 % en nombre
et + 84 % en volume), retrouve même une activité conforme à
son niveau de long-terme (- 1 % par rapport à la moyenne des
dix dernières années, en volume).
A l’origine de plusieurs grandes transactions, les secteurs de la
banque-assurance (BNP dans « Le Millénaire 4 », AG2R dans
« Vivacity », etc.) et de l’industrie-distribution (Saint-Gobain à La
Défense, etc.) concentrent une part importante du volume de la
demande placée supérieure à 4 000 m² en Ile-de-France (49 %).
La communication, les TIC et les services sont également
dynamiques, même s’il convient de distinguer, au sein de ces
secteurs, des types d’activités très divers. Aux mouvements de
rationalisation opérés par des entreprises « traditionnelles »
s’ajoute ainsi l’expansion, sur de grandes et moyennes
surfaces, de plusieurs représentants de la nouvelle économie
(OCTO TECHNOLOGY, THE BUREAU, HOMEFRIEND, etc.).
L’essor des incubateurs et des espaces alloués au coworking
(WEWORK, KWERK, NEXTDOOR, etc.) est également
significatif. Essentiellement situées à Paris et dans les
principaux pôles tertiaires franciliens, les surfaces prises à bail
par de tels acteurs totalisent un peu plus de 35 000 m² à la fin
mai, soit 4 % environ de l’ensemble du volume placé depuis le
début de 2016 en Ile-de-France. Relativement modeste, leur
part augmentera sans nul doute à l’avenir. A Londres (Central
London), les espaces de coworking constituaient ainsi 10 % des
volumes commercialisés en 2015 contre 4 % en 2013.
Les grandes transactions récemment finalisées sur la rive
gauche de la capitale (ALTICE dans « Quadrans », BPCE dans
« France Avenue ») ont conforté la domination de Paris intra-
muros, qui concentre un peu moins de la moitié de la demande
placée totale devant La Défense et le QAO (graphique 2). Les
autres secteurs sont à la peine, et ce pour diverses raisons
(nombre restreint de grandes offres neuves, concurrence
d’offres de marchés plus établis, secteur public peu actif, etc.).
Ainsi, seules deux transactions de plus de 4 000 m² ont pour le
moment été enregistrées hors de Paris et des Hauts-de-Seine :
ADP dans « Askia » à Orly et le Groupe IONIS à Ivry-sur-Seine.
Toutefois, quelques mouvements d’envergure sont attendus à
plus ou moins court terme, comme la RATP à Fontenay-sous-
Bois ou le CONSEIL REGIONAL D’ILE-DE-FRANCE sur un site
à déterminer.
24 des 39 opérations de plus de 4 000 m² recensées depuis
janvier portent sur des actifs en état d’usage. Les bureaux
neufs-restructurés constituent toutefois la majorité des volumes
placés sur ce segment de marché (57 % contre 47 % à la même
période en 2015) grâce à la réalisation des plus grandes
transactions.
Graphique 1
Evolution de la demande placée en Ile-de-France (m²)
Fin mai de chaque année
Source: Cushman &Wakefield/Immostat
Graphique 2
Répartition géographique de la demande placée en Ile-de-
France (%)
A fin mai 2016
Source : Cushman &Wakefield/Immostat
Ile-de-France | Mai 2016
cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 3
Le marché en mai 2016
En dehors de quelques mouvements importants à La Défense
(NEXANS dans « Le Vinci », KPMG dans la « Tour Eqho », etc.),
Paris concentre la majeure partie de l’activité du mois de mai
sur le segment des grandes transactions. Avec quatre nouvelles
opérations de plus de 4 000 m², la capitale concentre désormais
près de 40 % du volume placé sur le créneau des grandes
transactions depuis le début de l’année 2016.
Si le QCA reste attractif (WEWORK au « 33 rue Lafayette »), le
net rebond de la demande placée dans un secteur de Paris Rive
Gauche jusque-là assez calme est le fait le plus notable du mois
écoulé. Avec près de 70 000 m² placés depuis le début de 2016,
les volumes commercialisés y sont désormais proches de leur
moyenne décennale sur les cinq premiers mois d’une année
(71 400 m²). En outre, d’autres grandes transactions devraient
encore y être finalisées d’ici la fin du 1er
semestre. Ce regain de
forme était attendu compte-tenu des grandes surfaces
disponibles ou en cours de développement dans les 13e
et 15e
arrondissements. La plus grande opération du mois concerne
l’achat par ALTICE d’un des quatre bâtiments du « Quadrans »
à Balard, près du « Pentagone à la française » et dans un
secteur géographique qui est aussi l’un des grands clusters de
la communication de l’Ile-de-France.
La location par BPCE de « France Avenue » dans le 13e
, peu
de temps après sa libération par le groupe ACCOR, est une
autre transaction significative du mois de mai à Paris. Illustrant
les atouts des immeubles existants de la ZAC Rive Gauche,
cette prise à bail confirme également le rôle moteur du secteur
banque-assurance. Celui-ci représente ainsi plus de 50 % du
volume total de la demande placée sur des surfaces de plus de
4 000 m² dans la ZAC Rive Gauche depuis 2000 (graphique 3).
D’autres prises à bail importantes seront probablement signées
dans les prochains mois, mais porteront avant tout sur les offres
neuves du secteur. C’est le cas de « Be Open », futur siège de
la METROPOLE DU GRAND PARIS. Bientôt livré, cet immeuble
marque le début de l’extension de la ZAC Rive Gauche dans le
secteur de la gare d’Austerlitz, avant d’autres développements
à venir, comme « Austerlitz » et « Eléments », en cours de
construction pour une livraison prévue en 2017. Si l’on y ajoute
les autres projets de la ZAC (« Panorama », siège du Monde,
« A9B », « Duo », etc.), ce sont au total plus de 230 000 m² de
bureaux qui devraient y être livrés entre 2016 et 2021, soit 44 %
de son parc de bureaux existant.
Graphique 3
Répartition de la demande placée par secteur d’activité
dans la ZAC Rive Gauche
Volume des transactions > 4 000 m² entre 2000 et 2016*
Source : Cushman &Wakefield/*à fin mai.
Tableau 2
Transactions significatives du mois de mai 2016
Source: Cushman & Wakefield
NOM DU PRENEUR IMMEUBLE COMMUNE SURFACE
Altice Quadrans Paris (75015) 25 800 m²
BPCE France Avenue Paris (75013) 15 500 m²
WeWork 33 rue Lafayette Paris (75009) 11 700 m²
Nexans Le Vinci Courbevoie/La Défense (92) 9 900 m²
KPMG Eqho Courbevoie/La Défense (92) 4 920 m²
Ile-de-France | Mai 2016
cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 4
Actualités générales
La France attire moins de centres de décision
Dans une note publiée en mai, le Conseil d'analyse économique
(CAE) dresse le constat d’une perte d’attractivité de la France
concernant l’implantation des centres de décision d’entreprises
étrangères. Passé du 1er
au 4e
rang européen entre 1980 et
2012, la France est désormais devancée par l’Allemagne, la
Belgique et le Royaume-Uni (tableau 3). L’Ile-de-France reste
une place forte au niveau régional, se plaçant même devant
Londres pour le nombre total de centres de décision. Le CAE
relativise cette performance : les centres de décision implantés
en France sont de taille plus modeste et appartiennent à des
secteurs d’activité moins dynamiques. Ils sont en outre pour
l’essentiel d’origine européenne et nord-américaine, illustrant la
difficulté de la France à attirer les entreprises des pays
émergents, qui lui préfèrent l’Allemagne et le Royaume-Uni.
Les transports tirent l’attractivité économique
L’INSEE vient de diffuser une étude sur la façon dont les
transports publics modifient le développement des villes, à partir
de l’exemple du réseau express régional (RER) d’Ile-de-France.
A l’heure où l’on s’interroge sur l’impact du réseau du Grand
Paris Express sur les quartiers de gare, cette étude confirme le
rôle moteur joué par les infrastructures de transport urbain sur
l’attractivité des territoires. Dans les communes franciliennes
reliées au RER et situées à moins de 20 km de Paris, les gains
d’emplois auraient été supérieurs de 13 % à ceux constatés
dans les communes qui ne bénéficient que d’une desserte par
train de banlieue. La croissance du nombre d’entreprises y
aurait quant à elle été plus importante de 10 %, et plus marquée
encore s’agissant des entreprises détenues par des capitaux
étrangers. Enfin, le passage du RER a aussi eu un impact sur
l’évolution sociologique des communes, avec une augmentation
de 10 % de la population dotée d’un diplôme de l’enseignement
supérieur.
Ile-de-France : retour au niveau d’emploi d’avant-crise
Le climat des affaires s’est encore amélioré en mai. Légèrement
supérieur à son niveau de long-terme, l’indice synthétique qui le
mesure s’établit à 102, contre 101 en avril et 100 en mars 2016.
Les secteurs du commerce de détail (+ 4) et des services (+ 2)
affichent la plus forte progression sur un mois. Ces tendances
constatées à l’échelle du pays s’ajoutent aux progrès observés
à la fin de 2015 en Ile-de-France. L’emploi salarié francilien, en
hausse de 0,2 % au 4T 2015 et de 0,8 % sur l’ensemble de
l’année 2015, dépasse son point haut de 2008 et retrouve ainsi
son niveau d’avant-crise (graphique 5). La tertiarisation de
l’économie francilienne s’est par ailleurs accentuée : le tertiaire
marchand (+ 1,1 % en 2015) et le commerce (+ 1,0 %) affichent
les gains les plus significatifs, tandis que les suppressions
d’emplois ont été particulièrement importantes dans les
secteurs de la construction (- 1,1 %) et de l’industrie (- 1,5 %).
Enfin, l’Ile-de-France a enregistré une hausse marquée des
créations d’entreprises entre septembre 2015 et février 2016
(+ 5,8 %), alors même que celles-ci stagnaient à l’échelle du
pays (- 0,3 %).
¹Source : Conseil d’analyse économique, L’attractivité de la France pour les
centres de décision des entreprises. ²Source : INSEE, Comment les transports
publics modifient-ils le développement des villes ? ³Source : INSEE.
Tableau 3
Les pays d’accueil des centres de décision en Europe
Principaux pays, en % du nombre total
PAYS 1980 1996 2012
Allemagne 14,9 16,1 19,0
Belgique 17,0 17,3 17,9
Royaume-Uni 19,3 19,8 17,9
France 20,5 18,5 16,8
Espagne 11,1 12,0 11,9
Autriche 4,7 4,7 5,6
Pays-Bas 2,9 2,3 2,2
Source : Conseil d’analyse économique, à partir de la base Amadeus
Graphique 4
Evolution de la répartition de l’emploi en Ile-de-France
Répartition selon la distance à Paris, en %
Source: INSEE
Graphique 5
Evolution de l’emploi salarié
Source: INSEE
Ile-de-France | Mai 2016
cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 5
Définitions
Demande placée :
Ensemble des transactions, à la location ou à la vente,
réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les pré-
commercialisations, les clés en main et les opérations pour
compte-propre, sous réserve de la levée des conditions
suspensives.
Offre à moins de six mois :
Ensemble des surfaces vacantes proposées à la
commercialisation d’ici à moins de six mois. Sont exclus les
recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la
sortie effective du locataire.
Loyer moyen :
Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen
correspond à la moyenne des valeurs locatives de transaction
(valeurs faciales de signature) toutes surfaces confondues.
Loyer prime :
Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer prime
correspond à la moyenne des cinq transactions les plus
élevées (valeurs faciales des transactions de plus de 1 000 m²
de l'année en cours).
Sectorisation
EMEA
John Forrester
Chief Executive
+44 (0)20 3296 2002
john.forrester@cushwake.com
France
Antoine Derville
Président
+33 (0)1 49 64 90 70
antoine.derville@cushwake.com
Olivier Gérard
Chairman
+33 (0)1 53 76 95 74
olivier.gerard@cushwake.com
Disclaimer
Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l’appui d’un avis professionnel spécifique
et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de Cushman &
Wakefield ne saurait être engagée en aucune manière en cas d’erreur ou inexactitude figurant dans le présent
document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations
qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de Cushman & Wakefield. En tout état de cause, toute
référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source.
©2016 Cushman&Wakefield, Inc. Tous droits réservés
Accédez à l’ensemble des
publications de Cushman &
Wakefield sur notre site
internet :
www.cushmanwakefield.fr
Global Headquarters
77 West Wacker Drive
18th Floor
Chicago, IL 60601 USA
phone +1 312 424 8000
fax +1 312 424 8080
email info@cushwake.com
Cushman & Wakefield France
8 rue de l’Hôtel de Ville
92522 Neuilly-sur-Seine Cedex
France
phone +33 (0)1 49 64 49 64
Cushman & Wakefield France
21 rue Balzac
75008 Paris
France
Phone +33 (0)1 53 76 92 92
cushmanwakefield.fr

Contenu connexe

Tendances

Cushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield Pop-Up Market VentesCushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield France
 
Présentation Adequation - Alpes-Maritimes - fév17
Présentation Adequation - Alpes-Maritimes - fév17Présentation Adequation - Alpes-Maritimes - fév17
Présentation Adequation - Alpes-Maritimes - fév17
Adequation
 
After Work adéquation - Languedoc Roussillon - 01032017
After Work adéquation - Languedoc Roussillon - 01032017After Work adéquation - Languedoc Roussillon - 01032017
After Work adéquation - Languedoc Roussillon - 01032017
Adequation
 
Rôle des collectivités dans les projets urbains : leviers ou risques marchés ...
Rôle des collectivités dans les projets urbains : leviers ou risques marchés ...Rôle des collectivités dans les projets urbains : leviers ou risques marchés ...
Rôle des collectivités dans les projets urbains : leviers ou risques marchés ...
Adequation
 
Présentation du 01/03/2015 - 2 Savoie/Franco Genevois - Bilan 2015 et perspec...
Présentation du 01/03/2015 - 2 Savoie/Franco Genevois - Bilan 2015 et perspec...Présentation du 01/03/2015 - 2 Savoie/Franco Genevois - Bilan 2015 et perspec...
Présentation du 01/03/2015 - 2 Savoie/Franco Genevois - Bilan 2015 et perspec...
Adequation
 
Conférence adequation lumière_24 novembre 2016
Conférence adequation lumière_24 novembre 2016Conférence adequation lumière_24 novembre 2016
Conférence adequation lumière_24 novembre 2016
Adequation
 
Présentation du 01/03/2015 - Marchés de l'agglomération lyonnaise - Bilan 201...
Présentation du 01/03/2015 - Marchés de l'agglomération lyonnaise - Bilan 201...Présentation du 01/03/2015 - Marchés de l'agglomération lyonnaise - Bilan 201...
Présentation du 01/03/2015 - Marchés de l'agglomération lyonnaise - Bilan 201...
Adequation
 
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield France
 

Tendances (20)

Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
 
Le marché français des commerces | 1T 2016
Le marché français des commerces | 1T 2016 Le marché français des commerces | 1T 2016
Le marché français des commerces | 1T 2016
 
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
 
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 4ème trimestre 2018
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 4ème trimestre 2018Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 4ème trimestre 2018
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 4ème trimestre 2018
 
Le marché locatif Le Défense - 3ème trimestre
Le marché locatif Le Défense - 3ème trimestre Le marché locatif Le Défense - 3ème trimestre
Le marché locatif Le Défense - 3ème trimestre
 
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
 
Région havraise - Observatoire de l'immobilier d'entreprise
Région havraise - Observatoire de l'immobilier d'entrepriseRégion havraise - Observatoire de l'immobilier d'entreprise
Région havraise - Observatoire de l'immobilier d'entreprise
 
Cushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield Pop-Up Market VentesCushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
 
Etude de marché 2018 - Arthur Loyd Lille
Etude de marché 2018 - Arthur Loyd LilleEtude de marché 2018 - Arthur Loyd Lille
Etude de marché 2018 - Arthur Loyd Lille
 
Présentation Adequation - Alpes-Maritimes - fév17
Présentation Adequation - Alpes-Maritimes - fév17Présentation Adequation - Alpes-Maritimes - fév17
Présentation Adequation - Alpes-Maritimes - fév17
 
After Work adéquation - Languedoc Roussillon - 01032017
After Work adéquation - Languedoc Roussillon - 01032017After Work adéquation - Languedoc Roussillon - 01032017
After Work adéquation - Languedoc Roussillon - 01032017
 
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
 
Rôle des collectivités dans les projets urbains : leviers ou risques marchés ...
Rôle des collectivités dans les projets urbains : leviers ou risques marchés ...Rôle des collectivités dans les projets urbains : leviers ou risques marchés ...
Rôle des collectivités dans les projets urbains : leviers ou risques marchés ...
 
Présentation du 01/03/2015 - 2 Savoie/Franco Genevois - Bilan 2015 et perspec...
Présentation du 01/03/2015 - 2 Savoie/Franco Genevois - Bilan 2015 et perspec...Présentation du 01/03/2015 - 2 Savoie/Franco Genevois - Bilan 2015 et perspec...
Présentation du 01/03/2015 - 2 Savoie/Franco Genevois - Bilan 2015 et perspec...
 
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
 
Conférence adequation lumière_24 novembre 2016
Conférence adequation lumière_24 novembre 2016Conférence adequation lumière_24 novembre 2016
Conférence adequation lumière_24 novembre 2016
 
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprisesLes perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
 
Le marché locatif IDF - 2ème semestre 2017
Le marché locatif IDF - 2ème semestre 2017 Le marché locatif IDF - 2ème semestre 2017
Le marché locatif IDF - 2ème semestre 2017
 
Présentation du 01/03/2015 - Marchés de l'agglomération lyonnaise - Bilan 201...
Présentation du 01/03/2015 - Marchés de l'agglomération lyonnaise - Bilan 201...Présentation du 01/03/2015 - Marchés de l'agglomération lyonnaise - Bilan 201...
Présentation du 01/03/2015 - Marchés de l'agglomération lyonnaise - Bilan 201...
 
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
 

Similaire à Note mensuelle | Marché des bureaux d'Ile-de-France

Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield France
 

Similaire à Note mensuelle | Marché des bureaux d'Ile-de-France (19)

Zoom sur le coworking - 3T 2020
Zoom sur le coworking - 3T 2020Zoom sur le coworking - 3T 2020
Zoom sur le coworking - 3T 2020
 
Vers un redémarrage de l’immobilier de bureaux francilien ?
Vers un redémarrage de l’immobilier de bureaux francilien ?Vers un redémarrage de l’immobilier de bureaux francilien ?
Vers un redémarrage de l’immobilier de bureaux francilien ?
 
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016 Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
 
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
 
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
 
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
 
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
 
Le marché locatif - 3ème trimestre 2017
Le marché locatif - 3ème trimestre 2017Le marché locatif - 3ème trimestre 2017
Le marché locatif - 3ème trimestre 2017
 
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
 
Observatoire de l'immobilier d'entreprise n° 23- Bilan du marché 2018
Observatoire de l'immobilier d'entreprise n° 23- Bilan du marché 2018Observatoire de l'immobilier d'entreprise n° 23- Bilan du marché 2018
Observatoire de l'immobilier d'entreprise n° 23- Bilan du marché 2018
 
S11 revue de presse kylia - semaine du 9 au 15 mars 2015
S11   revue de presse kylia - semaine du 9 au 15 mars  2015S11   revue de presse kylia - semaine du 9 au 15 mars  2015
S11 revue de presse kylia - semaine du 9 au 15 mars 2015
 
Cushman & Wakefield France Chiffres Clés Investissement Décembre 2017
Cushman & Wakefield France Chiffres Clés Investissement Décembre 2017Cushman & Wakefield France Chiffres Clés Investissement Décembre 2017
Cushman & Wakefield France Chiffres Clés Investissement Décembre 2017
 
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
 
E 1475 oie-19-hd-vd
E 1475 oie-19-hd-vdE 1475 oie-19-hd-vd
E 1475 oie-19-hd-vd
 
Observatoire de l'immobilier d'entreprise n°18
Observatoire de l'immobilier d'entreprise n°18Observatoire de l'immobilier d'entreprise n°18
Observatoire de l'immobilier d'entreprise n°18
 
Le marché locatif QCA - 1T 2017
Le marché locatif QCA - 1T 2017Le marché locatif QCA - 1T 2017
Le marché locatif QCA - 1T 2017
 
La marché locatif - La Défense 1T2017
La marché locatif - La Défense 1T2017La marché locatif - La Défense 1T2017
La marché locatif - La Défense 1T2017
 
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
 
Étude sectorielle - La Défense -1er trimestre 2016
Étude sectorielle - La Défense -1er trimestre 2016Étude sectorielle - La Défense -1er trimestre 2016
Étude sectorielle - La Défense -1er trimestre 2016
 

Plus de David Bourla

Plus de David Bourla (20)

Le marché français des commerces | 1er semestre 2016
Le marché français des commerces | 1er  semestre 2016Le marché français des commerces | 1er  semestre 2016
Le marché français des commerces | 1er semestre 2016
 
European shopping centre development report | April 2016
European shopping centre development report | April 2016European shopping centre development report | April 2016
European shopping centre development report | April 2016
 
Brooklyn: the epicenter of hip
Brooklyn: the epicenter of hipBrooklyn: the epicenter of hip
Brooklyn: the epicenter of hip
 
Retail property market france 2016
Retail property market france  2016Retail property market france  2016
Retail property market france 2016
 
Etude annuelle Commerces | France 2016
Etude annuelle Commerces | France 2016Etude annuelle Commerces | France 2016
Etude annuelle Commerces | France 2016
 
Regard sur le marché français du luxe
Regard sur le marché français du luxeRegard sur le marché français du luxe
Regard sur le marché français du luxe
 
Bureaux : Point sur l'offre future en Ile-de-France
Bureaux : Point sur l'offre future en Ile-de-FranceBureaux : Point sur l'offre future en Ile-de-France
Bureaux : Point sur l'offre future en Ile-de-France
 
European Shopping Centre Development Report
European Shopping Centre Development ReportEuropean Shopping Centre Development Report
European Shopping Centre Development Report
 
Main Streets Across the World 2015-2016
Main Streets Across the World 2015-2016Main Streets Across the World 2015-2016
Main Streets Across the World 2015-2016
 
Retail Marketbeat France - Q3 2015
Retail Marketbeat France - Q3 2015Retail Marketbeat France - Q3 2015
Retail Marketbeat France - Q3 2015
 
Point marché commerces | France 3T 2015
Point marché commerces | France 3T 2015Point marché commerces | France 3T 2015
Point marché commerces | France 3T 2015
 
Point Marché Commerces | Bilan au 2T 2015
Point Marché Commerces | Bilan au 2T 2015 Point Marché Commerces | Bilan au 2T 2015
Point Marché Commerces | Bilan au 2T 2015
 
The Paris Luxury Market - Outlook for 2020
The Paris Luxury Market - Outlook for 2020The Paris Luxury Market - Outlook for 2020
The Paris Luxury Market - Outlook for 2020
 
Point marché commerces 1T 2015
Point marché commerces   1T 2015Point marché commerces   1T 2015
Point marché commerces 1T 2015
 
French Property market 2015 - Cushman & Wakefield
French Property market 2015 - Cushman & WakefieldFrench Property market 2015 - Cushman & Wakefield
French Property market 2015 - Cushman & Wakefield
 
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & WakefieldLes marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
 
Point marché commerces 3T 2014
Point marché commerces   3T 2014Point marché commerces   3T 2014
Point marché commerces 3T 2014
 
France | Retail Snapshot Q2 2014
France | Retail Snapshot Q2 2014 France | Retail Snapshot Q2 2014
France | Retail Snapshot Q2 2014
 
Point marché Commerces - 2T 2014
Point marché Commerces - 2T 2014Point marché Commerces - 2T 2014
Point marché Commerces - 2T 2014
 
French Property Market 2014
French Property Market 2014French Property Market 2014
French Property Market 2014
 

Note mensuelle | Marché des bureaux d'Ile-de-France

  • 1. cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 1 NOTE MENSUELLE Paris, encore et toujours… Ile-de-France | Mai 2016  Près de 900 000 m² de bureaux ont été placés depuis le début de l’année 2016 en Ile-de-France. En hausse de 29 % sur un an, ce volume équivaut quasiment à la moyenne des dix dernières années.  En mai 2016, l’activité locative a principalement été soutenue par la réalisation de grandes transactions. Huit opérations de plus de 4 000 m² comptent ainsi pour un peu plus de la moitié du volume total de la demande placée du mois écoulé.  Le rebond de la demande placée dans Paris Rive Gauche, secteur qui avait été peu animé au 1er trimestre, est le fait le plus notable du mois de mai. Les grandes transactions finalisées dans les 13e et 15e arrondissements permettent à la capitale de conforter sa domination. Paris intra-muros concentre ainsi 46 % du volume de la demande placée totale en Ile-de-France depuis le début de l’année 2016.  24 des 39 mouvements de plus de 4 000 m² recensés depuis janvier 2016 portent sur des actifs de seconde-main ou rénovés. Faisant l’objet des plus grandes transactions, les bureaux de première main (neufs ou restructurés) constituent toutefois la majorité des volumes placés sur ce segment de surfaces (57 % contre 47 % à la même période en 2015). Tableau 1 Chiffres clés CHIFFRES CLES DU MARCHE DES BUREAUX D’ILE-DE-FRANCE Fin mai 2015 Fin mai 2016 Tendance Demande placée (m²) 691 739 895 730 ▲ Nombre de transactions 1 244 1 250 ▲ Nombre de transactions > 4 000 m² 20 38 ▲ Part de la demande placée > 4 000 m² (%) 30 43 ▲ Demande placée > 4 000 m² | Part du neuf (%) 47 57 ▲ Fin 1T 2015 Fin 1T 2016 Tendance Offre disponible à moins de 6 mois 4 379 207 m² 3 932 829 m² ▼ Loyer prime (€/m²/an)1 745 766 ▲ Loyer moyen (€/m²/an)2 395 407 ▲ Source: Cushman & Wakefield/Immostat ¹Loyer prime: moyenne des cinq transactions les plus élevées (valeurs faciales des transactions > 1000 m² de l'année en cours). ²Loyer moyen : moyenne des valeurs locatives de transaction (valeurs faciales de signature) toutes surfaces confondues. 9 juin 2016 Sommaire Demande placée 2 Le marché en mai 2016 3 Actualités générales 4 Auteur David Bourla Head of Research France +33 (0)1 53 76 91 91 david.bourla@cushwake.com Contacts David Bourla Head of Research France +33 (0)1 53 76 91 91 david.bourla@cushwake.com Magali Marton Head of EMEA Research +33 (0)1 49 64 49 54 magali.marton@cushwake.com Ludovic Delaisse Directeur Agence France Bureaux, Industriel, Développement +33 (0)1 53 76 92 73 ludovic.delaisse@cushwake.com
  • 2. Ile-de-France | Mai 2016 cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 2 Demande placée Près de 900 000 m² de bureaux ont été placés depuis le début de l’année 2016 en Ile-de-France. En hausse de 29 % sur un an, ce volume équivaut quasiment à la moyenne des dix dernières années (graphique 1). Tous les segments de surfaces sont orientés à la hausse. Si la progression des volumes placés est modeste pour les transactions de moins de 1 000 m² (+ 2 %), elle est nettement plus marquée pour les moyennes surfaces, celles comprises entre 1 000 et 4 000 m² (+ 14 %), ainsi que pour les transactions de plus de 4 000 m². Ce créneau de marché, bien plus dynamique que l’an passé (+ 95 % en nombre et + 84 % en volume), retrouve même une activité conforme à son niveau de long-terme (- 1 % par rapport à la moyenne des dix dernières années, en volume). A l’origine de plusieurs grandes transactions, les secteurs de la banque-assurance (BNP dans « Le Millénaire 4 », AG2R dans « Vivacity », etc.) et de l’industrie-distribution (Saint-Gobain à La Défense, etc.) concentrent une part importante du volume de la demande placée supérieure à 4 000 m² en Ile-de-France (49 %). La communication, les TIC et les services sont également dynamiques, même s’il convient de distinguer, au sein de ces secteurs, des types d’activités très divers. Aux mouvements de rationalisation opérés par des entreprises « traditionnelles » s’ajoute ainsi l’expansion, sur de grandes et moyennes surfaces, de plusieurs représentants de la nouvelle économie (OCTO TECHNOLOGY, THE BUREAU, HOMEFRIEND, etc.). L’essor des incubateurs et des espaces alloués au coworking (WEWORK, KWERK, NEXTDOOR, etc.) est également significatif. Essentiellement situées à Paris et dans les principaux pôles tertiaires franciliens, les surfaces prises à bail par de tels acteurs totalisent un peu plus de 35 000 m² à la fin mai, soit 4 % environ de l’ensemble du volume placé depuis le début de 2016 en Ile-de-France. Relativement modeste, leur part augmentera sans nul doute à l’avenir. A Londres (Central London), les espaces de coworking constituaient ainsi 10 % des volumes commercialisés en 2015 contre 4 % en 2013. Les grandes transactions récemment finalisées sur la rive gauche de la capitale (ALTICE dans « Quadrans », BPCE dans « France Avenue ») ont conforté la domination de Paris intra- muros, qui concentre un peu moins de la moitié de la demande placée totale devant La Défense et le QAO (graphique 2). Les autres secteurs sont à la peine, et ce pour diverses raisons (nombre restreint de grandes offres neuves, concurrence d’offres de marchés plus établis, secteur public peu actif, etc.). Ainsi, seules deux transactions de plus de 4 000 m² ont pour le moment été enregistrées hors de Paris et des Hauts-de-Seine : ADP dans « Askia » à Orly et le Groupe IONIS à Ivry-sur-Seine. Toutefois, quelques mouvements d’envergure sont attendus à plus ou moins court terme, comme la RATP à Fontenay-sous- Bois ou le CONSEIL REGIONAL D’ILE-DE-FRANCE sur un site à déterminer. 24 des 39 opérations de plus de 4 000 m² recensées depuis janvier portent sur des actifs en état d’usage. Les bureaux neufs-restructurés constituent toutefois la majorité des volumes placés sur ce segment de marché (57 % contre 47 % à la même période en 2015) grâce à la réalisation des plus grandes transactions. Graphique 1 Evolution de la demande placée en Ile-de-France (m²) Fin mai de chaque année Source: Cushman &Wakefield/Immostat Graphique 2 Répartition géographique de la demande placée en Ile-de- France (%) A fin mai 2016 Source : Cushman &Wakefield/Immostat
  • 3. Ile-de-France | Mai 2016 cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 3 Le marché en mai 2016 En dehors de quelques mouvements importants à La Défense (NEXANS dans « Le Vinci », KPMG dans la « Tour Eqho », etc.), Paris concentre la majeure partie de l’activité du mois de mai sur le segment des grandes transactions. Avec quatre nouvelles opérations de plus de 4 000 m², la capitale concentre désormais près de 40 % du volume placé sur le créneau des grandes transactions depuis le début de l’année 2016. Si le QCA reste attractif (WEWORK au « 33 rue Lafayette »), le net rebond de la demande placée dans un secteur de Paris Rive Gauche jusque-là assez calme est le fait le plus notable du mois écoulé. Avec près de 70 000 m² placés depuis le début de 2016, les volumes commercialisés y sont désormais proches de leur moyenne décennale sur les cinq premiers mois d’une année (71 400 m²). En outre, d’autres grandes transactions devraient encore y être finalisées d’ici la fin du 1er semestre. Ce regain de forme était attendu compte-tenu des grandes surfaces disponibles ou en cours de développement dans les 13e et 15e arrondissements. La plus grande opération du mois concerne l’achat par ALTICE d’un des quatre bâtiments du « Quadrans » à Balard, près du « Pentagone à la française » et dans un secteur géographique qui est aussi l’un des grands clusters de la communication de l’Ile-de-France. La location par BPCE de « France Avenue » dans le 13e , peu de temps après sa libération par le groupe ACCOR, est une autre transaction significative du mois de mai à Paris. Illustrant les atouts des immeubles existants de la ZAC Rive Gauche, cette prise à bail confirme également le rôle moteur du secteur banque-assurance. Celui-ci représente ainsi plus de 50 % du volume total de la demande placée sur des surfaces de plus de 4 000 m² dans la ZAC Rive Gauche depuis 2000 (graphique 3). D’autres prises à bail importantes seront probablement signées dans les prochains mois, mais porteront avant tout sur les offres neuves du secteur. C’est le cas de « Be Open », futur siège de la METROPOLE DU GRAND PARIS. Bientôt livré, cet immeuble marque le début de l’extension de la ZAC Rive Gauche dans le secteur de la gare d’Austerlitz, avant d’autres développements à venir, comme « Austerlitz » et « Eléments », en cours de construction pour une livraison prévue en 2017. Si l’on y ajoute les autres projets de la ZAC (« Panorama », siège du Monde, « A9B », « Duo », etc.), ce sont au total plus de 230 000 m² de bureaux qui devraient y être livrés entre 2016 et 2021, soit 44 % de son parc de bureaux existant. Graphique 3 Répartition de la demande placée par secteur d’activité dans la ZAC Rive Gauche Volume des transactions > 4 000 m² entre 2000 et 2016* Source : Cushman &Wakefield/*à fin mai. Tableau 2 Transactions significatives du mois de mai 2016 Source: Cushman & Wakefield NOM DU PRENEUR IMMEUBLE COMMUNE SURFACE Altice Quadrans Paris (75015) 25 800 m² BPCE France Avenue Paris (75013) 15 500 m² WeWork 33 rue Lafayette Paris (75009) 11 700 m² Nexans Le Vinci Courbevoie/La Défense (92) 9 900 m² KPMG Eqho Courbevoie/La Défense (92) 4 920 m²
  • 4. Ile-de-France | Mai 2016 cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 4 Actualités générales La France attire moins de centres de décision Dans une note publiée en mai, le Conseil d'analyse économique (CAE) dresse le constat d’une perte d’attractivité de la France concernant l’implantation des centres de décision d’entreprises étrangères. Passé du 1er au 4e rang européen entre 1980 et 2012, la France est désormais devancée par l’Allemagne, la Belgique et le Royaume-Uni (tableau 3). L’Ile-de-France reste une place forte au niveau régional, se plaçant même devant Londres pour le nombre total de centres de décision. Le CAE relativise cette performance : les centres de décision implantés en France sont de taille plus modeste et appartiennent à des secteurs d’activité moins dynamiques. Ils sont en outre pour l’essentiel d’origine européenne et nord-américaine, illustrant la difficulté de la France à attirer les entreprises des pays émergents, qui lui préfèrent l’Allemagne et le Royaume-Uni. Les transports tirent l’attractivité économique L’INSEE vient de diffuser une étude sur la façon dont les transports publics modifient le développement des villes, à partir de l’exemple du réseau express régional (RER) d’Ile-de-France. A l’heure où l’on s’interroge sur l’impact du réseau du Grand Paris Express sur les quartiers de gare, cette étude confirme le rôle moteur joué par les infrastructures de transport urbain sur l’attractivité des territoires. Dans les communes franciliennes reliées au RER et situées à moins de 20 km de Paris, les gains d’emplois auraient été supérieurs de 13 % à ceux constatés dans les communes qui ne bénéficient que d’une desserte par train de banlieue. La croissance du nombre d’entreprises y aurait quant à elle été plus importante de 10 %, et plus marquée encore s’agissant des entreprises détenues par des capitaux étrangers. Enfin, le passage du RER a aussi eu un impact sur l’évolution sociologique des communes, avec une augmentation de 10 % de la population dotée d’un diplôme de l’enseignement supérieur. Ile-de-France : retour au niveau d’emploi d’avant-crise Le climat des affaires s’est encore amélioré en mai. Légèrement supérieur à son niveau de long-terme, l’indice synthétique qui le mesure s’établit à 102, contre 101 en avril et 100 en mars 2016. Les secteurs du commerce de détail (+ 4) et des services (+ 2) affichent la plus forte progression sur un mois. Ces tendances constatées à l’échelle du pays s’ajoutent aux progrès observés à la fin de 2015 en Ile-de-France. L’emploi salarié francilien, en hausse de 0,2 % au 4T 2015 et de 0,8 % sur l’ensemble de l’année 2015, dépasse son point haut de 2008 et retrouve ainsi son niveau d’avant-crise (graphique 5). La tertiarisation de l’économie francilienne s’est par ailleurs accentuée : le tertiaire marchand (+ 1,1 % en 2015) et le commerce (+ 1,0 %) affichent les gains les plus significatifs, tandis que les suppressions d’emplois ont été particulièrement importantes dans les secteurs de la construction (- 1,1 %) et de l’industrie (- 1,5 %). Enfin, l’Ile-de-France a enregistré une hausse marquée des créations d’entreprises entre septembre 2015 et février 2016 (+ 5,8 %), alors même que celles-ci stagnaient à l’échelle du pays (- 0,3 %). ¹Source : Conseil d’analyse économique, L’attractivité de la France pour les centres de décision des entreprises. ²Source : INSEE, Comment les transports publics modifient-ils le développement des villes ? ³Source : INSEE. Tableau 3 Les pays d’accueil des centres de décision en Europe Principaux pays, en % du nombre total PAYS 1980 1996 2012 Allemagne 14,9 16,1 19,0 Belgique 17,0 17,3 17,9 Royaume-Uni 19,3 19,8 17,9 France 20,5 18,5 16,8 Espagne 11,1 12,0 11,9 Autriche 4,7 4,7 5,6 Pays-Bas 2,9 2,3 2,2 Source : Conseil d’analyse économique, à partir de la base Amadeus Graphique 4 Evolution de la répartition de l’emploi en Ile-de-France Répartition selon la distance à Paris, en % Source: INSEE Graphique 5 Evolution de l’emploi salarié Source: INSEE
  • 5. Ile-de-France | Mai 2016 cushmanwakefield.fr NOTE MENSUELLE 5 Définitions Demande placée : Ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les pré- commercialisations, les clés en main et les opérations pour compte-propre, sous réserve de la levée des conditions suspensives. Offre à moins de six mois : Ensemble des surfaces vacantes proposées à la commercialisation d’ici à moins de six mois. Sont exclus les recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la sortie effective du locataire. Loyer moyen : Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des valeurs locatives de transaction (valeurs faciales de signature) toutes surfaces confondues. Loyer prime : Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer prime correspond à la moyenne des cinq transactions les plus élevées (valeurs faciales des transactions de plus de 1 000 m² de l'année en cours). Sectorisation
  • 6. EMEA John Forrester Chief Executive +44 (0)20 3296 2002 john.forrester@cushwake.com France Antoine Derville Président +33 (0)1 49 64 90 70 antoine.derville@cushwake.com Olivier Gérard Chairman +33 (0)1 53 76 95 74 olivier.gerard@cushwake.com Disclaimer Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l’appui d’un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de Cushman & Wakefield ne saurait être engagée en aucune manière en cas d’erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de Cushman & Wakefield. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source. ©2016 Cushman&Wakefield, Inc. Tous droits réservés Accédez à l’ensemble des publications de Cushman & Wakefield sur notre site internet : www.cushmanwakefield.fr Global Headquarters 77 West Wacker Drive 18th Floor Chicago, IL 60601 USA phone +1 312 424 8000 fax +1 312 424 8080 email info@cushwake.com Cushman & Wakefield France 8 rue de l’Hôtel de Ville 92522 Neuilly-sur-Seine Cedex France phone +33 (0)1 49 64 49 64 Cushman & Wakefield France 21 rue Balzac 75008 Paris France Phone +33 (0)1 53 76 92 92 cushmanwakefield.fr