Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Longtemps, j'ai voulu
                      voyager sur des lignes
                      exotiques…
                      ...
Dormir dans un
             siège Air France et
               se réveiller si
                   loin…




Partir pour de...
N'emprunter que des cartes de sécurité.
Même : se faire offrir des cartes de sécurité.
Voilà la solution. Prendre tous les...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Avion safetycard

430 vues

Publié le

Pourquoi collectionner les Cartes de sécurité et ne pas se contenter de voyager comme tout le monde ?

Publié dans : Divertissement et humour
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Avion safetycard

  1. 1. Longtemps, j'ai voulu voyager sur des lignes exotiques… Les lignes aériennes australiennes paraissaient remplir tous les critères nécessaires au voyage. Natacha, la charmante hotesse de l'air semblait aussi promettre de l'exotisme. Cependant, certains risques devaient également appartenir à ce type de voyage. Pas seulement des requins. Se posait également un autre problème: quel avion prendre ? Le DC3 était une bonne option. Robuste, il sillonait tous les ciels de la planète. Où alors le Super- Constellation ? Il semblait pourtant bien moins solide, ce bel oiseau. Les méchantes langues l'avaient même surnommé "le plus beau trimoteur du monde ".
  2. 2. Dormir dans un siège Air France et se réveiller si loin… Partir pour de lointain horizon, sans beaucoup de bagage. Dormir dans un lit douillet et découvrir d'autres senteurs, d'autres végétaux. Entendre des oiseaux inconnus, frôler des insectes aux formes bizarres. Cependant, la crainte de trouver un environnement hostile, de ne pas savoir quoi faire, demeurait. Réagir. Tout de suite.
  3. 3. N'emprunter que des cartes de sécurité. Même : se faire offrir des cartes de sécurité. Voilà la solution. Prendre tous les avions du monde. Fouler les tarmacs de tous les aéroports. Voyager partout… et pourtant, ne pas partir, ne pas bouger.

×