SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Au CRIPS Ile de France, nos objectifs sont :

La prévention, des risques sexuels et en particulier du VIH
/Sida, la prévention de l’usage de produits psycho-actif et
la lutte contre les discriminations et leur impact sur la
santé.

Dans ce cadre, je suis plus particulièrement spécialisé en
prévention auprès de publics vulnérables.
Parmi ces publics, nous intervenons auprès de jeunes
personnes handicapées moteurs et des équipes médico-
sociales qui en ont la charge.

Et ce, toujours par une approche qui se veut originale,
ludique et déculpabilisante.

Nous souhaitons libérer la parole afin de mieux évaluer le
niveau de connaissance du public ciblé, faciliter les
échanges, et informer sur les plaisirs comme sur les risques
liés a l’activité sexuelle.

Dans ce but, le         CRIPS    propose    trois   services
complémentaires :

  - L’ animation spécifique en structures spécialisées

  - L’accueil de groupes de jeunes personnes handicapées
    au Cyber Crips

  - La formation des professionnels
1) Les animations spécifiques du CRIPS Ile de France en
   structures spécialisées.

     Ex : Clinique Edouart Rist (Paris 16em),
        Lycée/ERAEA mixte Toulouse Lautrec (Vaucresson)
       Centre Saint Jean de Dieu (Paris 15em)
       Et autres lieux ………I.E.M et foyers de l’ A.P.F




    Le handicap moteur est souvent co-facteur de
vulnérabilité donc de prise de risque sexuel.

A travers les témoignages de jeunes que nous rencontrons,
nous pouvons faire brièvement quelques constatations :


Les ados handicapés moteurs entrent en général plus tardivement que
d’autres dans la sexualité, par manque d’autonomie et du fait des
tabous autour de la vie affective et sexuelle, tabous souvent aussi très
importants dans leur l’entourage.

Néanmoins, ils ont parfois un désir plus fort de maternité ou paternité
que les autres.

Beaucoup d’entre eux ont un besoin de reconstruction de l’image de
soi. En effet, manipulé par beaucoup de monde, il arrive que leur
corps ne leur appartienne plus, ils peuvent en avoir honte et vouloir
l’offrir à n’importe qui ou à n’importe quel prix….

Ainsi, on peut assister parfois à une désaffection du corps, un clivage
protecteur entre le haut et le bas, ou parfois l’on néglige l’hygiène
intime, ou même quelque part on sort par tous les moyens de ce corps
dans lequel on ne se reconnaît pas.
Nous assistons donc souvent à un besoin de « re-narciser » ce corps
et de renforcer l’estime de soi, élément essentiel à toute démarche
préventive et plus particulièrement auprès de personnes handicapées
moteurs.
La promotion du plaisir sexuel partagé ou individuel et du bien-être
qui en découle, passe alors par une promotion des sensorialités
corporelles et ce, afin aussi de sortir du modèle des relations sexuelles
« pénétro-centriste » souvent sources de frustrations.
Ce plaisir corporel est un droit et parfois une nécessité pour ceux pour
qui le corps est souvent synonyme de douleurs.

La dimension affective est aussi primordiale quand on voit que
certains jeunes ont peur d’être aimés par charité voire    par
compassion.

Enfin, en 2012, comment ne pas parler avec les jeunes des
avantages et risques liés à l’usage des nouvelles technologies
(internet, blog ou téléphones portables) et de l’impact possible
de la confrontation précoce à la pornographie.

Mais ces sujets sont bien évidement communs à tous les
jeunes d’aujourd’hui, et pas seulement aux personnes
handicapées moteur qui demandent le plus souvent à être
traitées comme chacun d’entre nous….




2) L’Accueil de groupes au Cyber Crips

Espace de santé ludique et original ( sur rdv pour les groupes) !




3) La Formation de Professionnels
 spécialisés par le CRIPS Ile de France :
- Formation : « Vie affective et sexuelle des jeunes
    handicapés moteurs » 04/2007
Pour le personnel de l’EREA Toulouse-Lautrec de
Vaucresson

Ou au profit de l’équipe éducative Cabestan du centre Saint
Jean de Dieu PARIS 15eme (dont         certains     éducateurs
animent des groupes de parole vie affective et sexuelle).

Il apparaît ainsi que pour l’ensemble de ces professionnels, la
formation leur permet de partager leurs expériences
respectives, comme de découvrir de nouveaux outils
pédagogiques adaptés au public comme aux nouvelles
technologies, enfin de mieux évaluer les groupes et projets
qu’ils mettent en œuvre.

Outre l’intervention de psychologues          et   de   médecins
spécialisés, nous leur apportons un

  - rappel du cadre légal de la sexualité des jeunes en France
    et plus particulièrement en institution spécialisée;
  - rappel aussi des grandes étapes de la sexualité des
    adolescents et des particularismes aux personnes
    handicapées moteur dans l’accès à l’information comme
    dans le passage à l’acte lui-même.
  - la présentation de techniques et surtout d’outils
    pédagogiques adaptés à chaque tranche d’âge ainsi
    qu’aux handicaps
  - et bien sûr, les risques et outils de prévention liés à l’usage
    des nouvelles technologies par les jeunes.

                               Conclusion

Contenu connexe

En vedette

GPS_presentation generale (2)
GPS_presentation generale (2)GPS_presentation generale (2)
GPS_presentation generale (2)Martin Duriau
 
Haiti: Rapport de la Commission Consultative
Haiti: Rapport de la Commission ConsultativeHaiti: Rapport de la Commission Consultative
Haiti: Rapport de la Commission ConsultativeStanleylucas
 
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santéAnalyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santévaléry ridde
 
Haiti: Rapport sur la Corruption des Contrats entre Jean Max Bellerive et le ...
Haiti: Rapport sur la Corruption des Contrats entre Jean Max Bellerive et le ...Haiti: Rapport sur la Corruption des Contrats entre Jean Max Bellerive et le ...
Haiti: Rapport sur la Corruption des Contrats entre Jean Max Bellerive et le ...Stanleylucas
 
Conference recruter pour innover aritt centre de conférence olreans- 23 oct...
Conference recruter pour innover   aritt centre de conférence olreans- 23 oct...Conference recruter pour innover   aritt centre de conférence olreans- 23 oct...
Conference recruter pour innover aritt centre de conférence olreans- 23 oct...Véronique BOUTHEGOURD
 
Présentation métaux rares version 2
Présentation métaux rares version 2Présentation métaux rares version 2
Présentation métaux rares version 2larouchepascale
 
Newsletter avec le programme des conférences du Festival de la Communication ...
Newsletter avec le programme des conférences du Festival de la Communication ...Newsletter avec le programme des conférences du Festival de la Communication ...
Newsletter avec le programme des conférences du Festival de la Communication ...Festival de la Communication Santé
 
Performances Web Mobile
Performances Web MobilePerformances Web Mobile
Performances Web MobileWilly Leloutre
 
Le climat à chipre
Le climat à chipreLe climat à chipre
Le climat à chipremariastyli
 
Loi masculine 101123143632-phpapp02
Loi masculine 101123143632-phpapp02Loi masculine 101123143632-phpapp02
Loi masculine 101123143632-phpapp02loubnayacoubi
 
Suis je une-bonne_mere
Suis je une-bonne_mereSuis je une-bonne_mere
Suis je une-bonne_mereloubnayacoubi
 
Presentation du FabLab Artilect
Presentation du FabLab ArtilectPresentation du FabLab Artilect
Presentation du FabLab Artilectantic Pays basque
 
Une intervention avortée de courtage en connaissances pour influencer les act...
Une intervention avortée de courtage en connaissances pour influencer les act...Une intervention avortée de courtage en connaissances pour influencer les act...
Une intervention avortée de courtage en connaissances pour influencer les act...valéry ridde
 
L'histoire du guerrier légendaire
L'histoire du guerrier légendaireL'histoire du guerrier légendaire
L'histoire du guerrier légendaireSkerozias
 
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxeEcart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxeEmploiPublic
 
168 fr eb_ebook_consumerisation
168 fr eb_ebook_consumerisation168 fr eb_ebook_consumerisation
168 fr eb_ebook_consumerisationPierre AVRIL
 

En vedette (19)

GPS_presentation generale (2)
GPS_presentation generale (2)GPS_presentation generale (2)
GPS_presentation generale (2)
 
Haiti: Rapport de la Commission Consultative
Haiti: Rapport de la Commission ConsultativeHaiti: Rapport de la Commission Consultative
Haiti: Rapport de la Commission Consultative
 
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santéAnalyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
 
Méthodo et cadre marketing nouvelle image
Méthodo et cadre marketing nouvelle imageMéthodo et cadre marketing nouvelle image
Méthodo et cadre marketing nouvelle image
 
Haiti: Rapport sur la Corruption des Contrats entre Jean Max Bellerive et le ...
Haiti: Rapport sur la Corruption des Contrats entre Jean Max Bellerive et le ...Haiti: Rapport sur la Corruption des Contrats entre Jean Max Bellerive et le ...
Haiti: Rapport sur la Corruption des Contrats entre Jean Max Bellerive et le ...
 
Conference recruter pour innover aritt centre de conférence olreans- 23 oct...
Conference recruter pour innover   aritt centre de conférence olreans- 23 oct...Conference recruter pour innover   aritt centre de conférence olreans- 23 oct...
Conference recruter pour innover aritt centre de conférence olreans- 23 oct...
 
A la france
A   la franceA   la france
A la france
 
Présentation métaux rares version 2
Présentation métaux rares version 2Présentation métaux rares version 2
Présentation métaux rares version 2
 
Newsletter avec le programme des conférences du Festival de la Communication ...
Newsletter avec le programme des conférences du Festival de la Communication ...Newsletter avec le programme des conférences du Festival de la Communication ...
Newsletter avec le programme des conférences du Festival de la Communication ...
 
Performances Web Mobile
Performances Web MobilePerformances Web Mobile
Performances Web Mobile
 
Le climat à chipre
Le climat à chipreLe climat à chipre
Le climat à chipre
 
Loi masculine 101123143632-phpapp02
Loi masculine 101123143632-phpapp02Loi masculine 101123143632-phpapp02
Loi masculine 101123143632-phpapp02
 
Suis je une-bonne_mere
Suis je une-bonne_mereSuis je une-bonne_mere
Suis je une-bonne_mere
 
Presentation du FabLab Artilect
Presentation du FabLab ArtilectPresentation du FabLab Artilect
Presentation du FabLab Artilect
 
Une intervention avortée de courtage en connaissances pour influencer les act...
Une intervention avortée de courtage en connaissances pour influencer les act...Une intervention avortée de courtage en connaissances pour influencer les act...
Une intervention avortée de courtage en connaissances pour influencer les act...
 
L'histoire du guerrier légendaire
L'histoire du guerrier légendaireL'histoire du guerrier légendaire
L'histoire du guerrier légendaire
 
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxeEcart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
 
Scotch pdf
Scotch pdfScotch pdf
Scotch pdf
 
168 fr eb_ebook_consumerisation
168 fr eb_ebook_consumerisation168 fr eb_ebook_consumerisation
168 fr eb_ebook_consumerisation
 

Similaire à Animations du Crips auprès de jeunes handicapés

Les animations du crips auprès de jeunes handicapés
Les animations du crips auprès de jeunes handicapésLes animations du crips auprès de jeunes handicapés
Les animations du crips auprès de jeunes handicapésCripsIDF
 
actesviolencesado-18mai2016-cha-web
actesviolencesado-18mai2016-cha-webactesviolencesado-18mai2016-cha-web
actesviolencesado-18mai2016-cha-webSarah Colomé
 
L’échange international « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
L’échange international   « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...L’échange international   « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
L’échange international « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...Joke Van Dooren
 
Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016David Lacomme
 
Présentation fil santé jeunes / pros
Présentation fil santé jeunes / prosPrésentation fil santé jeunes / pros
Présentation fil santé jeunes / prosInfoJeunesse ValdOise
 
"Nos jeunes à risque" - Colloque en Haiti - URAMEL - 26.05.2015
"Nos jeunes à risque" - Colloque en Haiti - URAMEL - 26.05.2015"Nos jeunes à risque" - Colloque en Haiti - URAMEL - 26.05.2015
"Nos jeunes à risque" - Colloque en Haiti - URAMEL - 26.05.2015Université de Montréal
 
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhiEs 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhidocplanning
 
Dossier de présentation - Activité physique et pratique sportive pour toutes ...
Dossier de présentation - Activité physique et pratique sportive pour toutes ...Dossier de présentation - Activité physique et pratique sportive pour toutes ...
Dossier de présentation - Activité physique et pratique sportive pour toutes ...France Stratégie
 
L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation
L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation  L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation
L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation Gérard Marquié
 
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.Réseau Pro Santé
 
Les stéréotypes c'est pas moi, c'est les autres !
Les stéréotypes c'est pas moi, c'est les autres !Les stéréotypes c'est pas moi, c'est les autres !
Les stéréotypes c'est pas moi, c'est les autres !Egalco
 
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017Véronique Miszewski
 
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...Réseau Pro Santé
 
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida  Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida  Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida Situation Et Enjeux CléS Anne DomatobAlec Pemberton
 
Evaluation de l’impact du Plan Autisme 2008-201
 Evaluation de l’impact du Plan  Autisme 2008-201 Evaluation de l’impact du Plan  Autisme 2008-201
Evaluation de l’impact du Plan Autisme 2008-201Christophe Lemesre
 

Similaire à Animations du Crips auprès de jeunes handicapés (20)

Les animations du crips auprès de jeunes handicapés
Les animations du crips auprès de jeunes handicapésLes animations du crips auprès de jeunes handicapés
Les animations du crips auprès de jeunes handicapés
 
actesviolencesado-18mai2016-cha-web
actesviolencesado-18mai2016-cha-webactesviolencesado-18mai2016-cha-web
actesviolencesado-18mai2016-cha-web
 
L’échange international « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
L’échange international   « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...L’échange international   « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
L’échange international « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
 
Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016
 
Présentation fil santé jeunes / pros
Présentation fil santé jeunes / prosPrésentation fil santé jeunes / pros
Présentation fil santé jeunes / pros
 
Manifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillanteManifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillante
 
"Nos jeunes à risque" - Colloque en Haiti - URAMEL - 26.05.2015
"Nos jeunes à risque" - Colloque en Haiti - URAMEL - 26.05.2015"Nos jeunes à risque" - Colloque en Haiti - URAMEL - 26.05.2015
"Nos jeunes à risque" - Colloque en Haiti - URAMEL - 26.05.2015
 
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhiEs 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
 
Dossier de présentation - Activité physique et pratique sportive pour toutes ...
Dossier de présentation - Activité physique et pratique sportive pour toutes ...Dossier de présentation - Activité physique et pratique sportive pour toutes ...
Dossier de présentation - Activité physique et pratique sportive pour toutes ...
 
L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation
L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation  L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation
L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation
 
LA CORRIDA EST-ELLE UN SPECTACLE DANGEREUX POUR LES JEUNES ?
LA CORRIDA EST-ELLE UN SPECTACLE DANGEREUX POUR LES JEUNES ?LA CORRIDA EST-ELLE UN SPECTACLE DANGEREUX POUR LES JEUNES ?
LA CORRIDA EST-ELLE UN SPECTACLE DANGEREUX POUR LES JEUNES ?
 
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
 
Les stéréotypes c'est pas moi, c'est les autres !
Les stéréotypes c'est pas moi, c'est les autres !Les stéréotypes c'est pas moi, c'est les autres !
Les stéréotypes c'est pas moi, c'est les autres !
 
Késako le derpad.
Késako     le derpad.Késako     le derpad.
Késako le derpad.
 
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
 
Projet de sensibilisation
Projet de sensibilisationProjet de sensibilisation
Projet de sensibilisation
 
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
 
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida  Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida  Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
 
Evaluation de l’impact du Plan Autisme 2008-201
 Evaluation de l’impact du Plan  Autisme 2008-201 Evaluation de l’impact du Plan  Autisme 2008-201
Evaluation de l’impact du Plan Autisme 2008-201
 
Alcoolisation féotale
Alcoolisation féotaleAlcoolisation féotale
Alcoolisation féotale
 

Plus de CripsIDF

Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"CripsIDF
 
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"CripsIDF
 
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesVaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesCripsIDF
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...CripsIDF
 
Données épidémiologiques
Données épidémiologiquesDonnées épidémiologiques
Données épidémiologiquesCripsIDF
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anusCripsIDF
 
Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?CripsIDF
 
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...CripsIDF
 
Comment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionComment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionCripsIDF
 
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembreLes dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembreCripsIDF
 
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteLe soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteCripsIDF
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihCripsIDF
 
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)CripsIDF
 
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? CripsIDF
 
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...CripsIDF
 
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacStamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacCripsIDF
 
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...CripsIDF
 
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. CripsIDF
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionCripsIDF
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CCripsIDF
 

Plus de CripsIDF (20)

Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
 
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
 
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesVaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
 
Données épidémiologiques
Données épidémiologiquesDonnées épidémiologiques
Données épidémiologiques
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anus
 
Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?
 
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
 
Comment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionComment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injection
 
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembreLes dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
 
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteLe soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
 
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
 
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
 
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
 
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacStamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
 
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
 
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
 

Dernier

Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfssuser4a70ad1
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Aymen Masri
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementKhadija Moussayer
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxOuedraogoSoumaila3
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxKawTar253413
 

Dernier (7)

Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
 

Animations du Crips auprès de jeunes handicapés

  • 1. Au CRIPS Ile de France, nos objectifs sont : La prévention, des risques sexuels et en particulier du VIH /Sida, la prévention de l’usage de produits psycho-actif et la lutte contre les discriminations et leur impact sur la santé. Dans ce cadre, je suis plus particulièrement spécialisé en prévention auprès de publics vulnérables. Parmi ces publics, nous intervenons auprès de jeunes personnes handicapées moteurs et des équipes médico- sociales qui en ont la charge. Et ce, toujours par une approche qui se veut originale, ludique et déculpabilisante. Nous souhaitons libérer la parole afin de mieux évaluer le niveau de connaissance du public ciblé, faciliter les échanges, et informer sur les plaisirs comme sur les risques liés a l’activité sexuelle. Dans ce but, le CRIPS propose trois services complémentaires : - L’ animation spécifique en structures spécialisées - L’accueil de groupes de jeunes personnes handicapées au Cyber Crips - La formation des professionnels
  • 2. 1) Les animations spécifiques du CRIPS Ile de France en structures spécialisées. Ex : Clinique Edouart Rist (Paris 16em), Lycée/ERAEA mixte Toulouse Lautrec (Vaucresson) Centre Saint Jean de Dieu (Paris 15em) Et autres lieux ………I.E.M et foyers de l’ A.P.F Le handicap moteur est souvent co-facteur de vulnérabilité donc de prise de risque sexuel. A travers les témoignages de jeunes que nous rencontrons, nous pouvons faire brièvement quelques constatations : Les ados handicapés moteurs entrent en général plus tardivement que d’autres dans la sexualité, par manque d’autonomie et du fait des tabous autour de la vie affective et sexuelle, tabous souvent aussi très importants dans leur l’entourage. Néanmoins, ils ont parfois un désir plus fort de maternité ou paternité que les autres. Beaucoup d’entre eux ont un besoin de reconstruction de l’image de soi. En effet, manipulé par beaucoup de monde, il arrive que leur corps ne leur appartienne plus, ils peuvent en avoir honte et vouloir l’offrir à n’importe qui ou à n’importe quel prix…. Ainsi, on peut assister parfois à une désaffection du corps, un clivage protecteur entre le haut et le bas, ou parfois l’on néglige l’hygiène intime, ou même quelque part on sort par tous les moyens de ce corps dans lequel on ne se reconnaît pas.
  • 3. Nous assistons donc souvent à un besoin de « re-narciser » ce corps et de renforcer l’estime de soi, élément essentiel à toute démarche préventive et plus particulièrement auprès de personnes handicapées moteurs. La promotion du plaisir sexuel partagé ou individuel et du bien-être qui en découle, passe alors par une promotion des sensorialités corporelles et ce, afin aussi de sortir du modèle des relations sexuelles « pénétro-centriste » souvent sources de frustrations. Ce plaisir corporel est un droit et parfois une nécessité pour ceux pour qui le corps est souvent synonyme de douleurs. La dimension affective est aussi primordiale quand on voit que certains jeunes ont peur d’être aimés par charité voire par compassion. Enfin, en 2012, comment ne pas parler avec les jeunes des avantages et risques liés à l’usage des nouvelles technologies (internet, blog ou téléphones portables) et de l’impact possible de la confrontation précoce à la pornographie. Mais ces sujets sont bien évidement communs à tous les jeunes d’aujourd’hui, et pas seulement aux personnes handicapées moteur qui demandent le plus souvent à être traitées comme chacun d’entre nous…. 2) L’Accueil de groupes au Cyber Crips Espace de santé ludique et original ( sur rdv pour les groupes) ! 3) La Formation de Professionnels spécialisés par le CRIPS Ile de France :
  • 4. - Formation : « Vie affective et sexuelle des jeunes handicapés moteurs » 04/2007 Pour le personnel de l’EREA Toulouse-Lautrec de Vaucresson Ou au profit de l’équipe éducative Cabestan du centre Saint Jean de Dieu PARIS 15eme (dont certains éducateurs animent des groupes de parole vie affective et sexuelle). Il apparaît ainsi que pour l’ensemble de ces professionnels, la formation leur permet de partager leurs expériences respectives, comme de découvrir de nouveaux outils pédagogiques adaptés au public comme aux nouvelles technologies, enfin de mieux évaluer les groupes et projets qu’ils mettent en œuvre. Outre l’intervention de psychologues et de médecins spécialisés, nous leur apportons un - rappel du cadre légal de la sexualité des jeunes en France et plus particulièrement en institution spécialisée; - rappel aussi des grandes étapes de la sexualité des adolescents et des particularismes aux personnes handicapées moteur dans l’accès à l’information comme dans le passage à l’acte lui-même. - la présentation de techniques et surtout d’outils pédagogiques adaptés à chaque tranche d’âge ainsi qu’aux handicaps - et bien sûr, les risques et outils de prévention liés à l’usage des nouvelles technologies par les jeunes. Conclusion