SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  5
Télécharger pour lire hors ligne
Au CRIPS Ile de France, nos objectifs sont :
La prévention, des risques sexuels et en particulier du VIH /Sida, la prévention de l’usage
de produits psycho-actif et la lutte contre les discriminations et leur impact sur la santé.

Dans ce cadre, je suis plus particulièrement spécialisé en prévention auprès de publics
vulnérables. Parmi ces publics, nous intervenons auprès de jeunes personnes handicapées
moteurs et des équipes médico-sociales qui en ont la charge.

Et ce, toujours par une approche qui se veut originale, ludique et déculpabilisante.

Nous souhaitons libérer la parole afin de mieux évaluer le niveau de connaissance du
public ciblé, faciliter les échanges, et informer sur les plaisirs comme sur les risques liés a
l’activité sexuelle.

Dans ce but, le CRIPS propose trois services complémentaires :
•- L’ animation spécifique en structures spécialisées

•- L’accueil de groupes de jeunes personnes handicapées au Cyber Crips

•- La formation des professionnels
1) Les animations spécifiques du CRIPS Ile de France en structures spécialisées.
Ex : Clinique Edouart Rist (Paris 16em), Lycée/ERAEA mixte Toulouse Lautrec (Vaucresson)
Centre Saint Jean de Dieu (Paris 15em) Et autres lieux ………I.E.M et foyers de l’ A.P.F

Le handicap moteur est souvent co-facteur de vulnérabilité donc de prise de risque
sexuel.

A travers les témoignages de jeunes que nous rencontrons, nous pouvons faire
brièvement quelques constatations :

Les ados handicapés moteurs entrent en général plus tardivement que d’autres dans la
sexualité, par manque d’autonomie et du fait des tabous autour de la vie affective et
sexuelle, tabous souvent aussi très importants dans leur l’entourage.

Néanmoins, ils ont parfois un désir plus fort de maternité ou paternité que les autres.

Beaucoup d’entre eux ont un besoin de reconstruction de l’image de soi. En
effet, manipulé par beaucoup de monde, il arrive que leur corps ne leur appartienne
plus, ils peuvent en avoir honte et vouloir l’offrir à n’importe qui ou à n’importe quel
prix….

Ainsi, on peut assister parfois à une désaffection du corps, un clivage protecteur entre
le haut et le bas, ou parfois l’on néglige l’hygiène intime, ou même quelque part on sort
par tous les moyens de ce corps dans lequel on ne se reconnaît pas.
Nous assistons donc souvent à un besoin de « re-narciser » ce corps et de renforcer
l’estime de soi, élément essentiel à toute démarche préventive et plus
particulièrement auprès de personnes handicapées moteurs.
La promotion du plaisir sexuel partagé ou individuel et du bien-être qui en découle,
passe alors par une promotion des sensorialités corporelles et ce, afin aussi de sortir
du modèle des relations sexuelles « pénétro-centriste » souvent sources de
frustrations.
Ce plaisir corporel est un droit et parfois une nécessité pour ceux pour qui le corps est
souvent synonyme de douleurs.

La dimension affective est aussi primordiale quand on voit que certains jeunes ont
peur d’être aimés par charité voire par compassion.

Enfin, en 2012, comment ne pas parler avec les jeunes des avantages et risques liés à
l’usage des nouvelles technologies (internet, blog ou téléphones portables) et de
l’impact possible de la confrontation précoce à la pornographie.

Mais ces sujets sont bien évidement communs à tous les jeunes d’aujourd’hui, et pas
seulement aux personnes handicapées moteur qui demandent le plus souvent à être
traitées comme chacun d’entre nous….
2) L’Accueil de groupes au Cyber Crips

Espace de santé ludique et original ( sur rdv pour les groupes) !

3) La formation de professionnels spécialisés par le CRIPS Ile de France :

Formation : « Vie affective et sexuelle des jeunes handicapés moteurs » 04/2007
- Pour le personnel de l’EREA Toulouse-Lautrec de Vaucresson
- Ou au profit de l’équipe éducative Cabestan du centre Saint Jean de Dieu PARIS
15eme (dont certains éducateurs animent des groupes de parole vie affective et
sexuelle).

Il apparaît ainsi que pour l’ensemble de ces professionnels, la formation leur
permet de partager leurs expériences respectives, comme de découvrir de
nouveaux outils pédagogiques adaptés au public comme aux nouvelles
technologies, enfin de mieux évaluer les groupes et projets qu’ils mettent en
œuvre.
Outre l’intervention de psychologues et de médecins spécialisés, nous leur apportons
un
- rappel du cadre légal de la sexualité des jeunes en France et plus particulièrement en
institution spécialisée;
- rappel aussi des grandes étapes de la sexualité des adolescents et des
particularismes aux personnes handicapées moteur dans l’accès à l’information
comme dans le passage à l’acte lui-même.
- la présentation de techniques et surtout d’outils pédagogiques adaptés à chaque
tranche d’âge ainsi qu’aux handicaps
- et bien sûr, les risques et outils de prévention liés à l’usage des nouvelles
technologies par les jeunes.

Contenu connexe

En vedette

Projet de Loi Minière d'Haiti 31 juillet 2014
Projet de Loi Minière d'Haiti 31 juillet 2014Projet de Loi Minière d'Haiti 31 juillet 2014
Projet de Loi Minière d'Haiti 31 juillet 2014Stanleylucas
 
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeIntérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeInstitut Pasteur de Madagascar
 
Documentation
DocumentationDocumentation
Documentationydemange
 
Cash piscines catalogue 2013 jouer dans sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 jouer dans sa piscineCash piscines catalogue 2013 jouer dans sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 jouer dans sa piscineCashPiscines
 
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscineCash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscineCashPiscines
 
Pneumologie affections respiratoires ovines
Pneumologie   affections respiratoires ovinesPneumologie   affections respiratoires ovines
Pneumologie affections respiratoires ovinesGuillaume Michigan
 
Cctt s4 fr-nlle-granville-2050
Cctt s4 fr-nlle-granville-2050Cctt s4 fr-nlle-granville-2050
Cctt s4 fr-nlle-granville-2050Cctt Comenius
 
Motiver par la tâche
Motiver par la tâcheMotiver par la tâche
Motiver par la tâchee3944813
 
Guide d’utilisation des boîtiers CPS Pulse pour le passage de l’A...
Guide d’utilisation des boîtiers CPS Pulse pour le passage de l’A...Guide d’utilisation des boîtiers CPS Pulse pour le passage de l’A...
Guide d’utilisation des boîtiers CPS Pulse pour le passage de l’A...eInstruction EMEA
 
Condamnation pénale de Robert Eringer pour diffamation et injure publique env...
Condamnation pénale de Robert Eringer pour diffamation et injure publique env...Condamnation pénale de Robert Eringer pour diffamation et injure publique env...
Condamnation pénale de Robert Eringer pour diffamation et injure publique env...Berntin
 
Réussir un powerpoint
Réussir un powerpointRéussir un powerpoint
Réussir un powerpointPierre AVRIL
 
La Tribune Publicité Supports Numériques 2012
La Tribune Publicité Supports Numériques 2012La Tribune Publicité Supports Numériques 2012
La Tribune Publicité Supports Numériques 2012La Tribune
 
Analisis de sitio def.
Analisis de sitio def.Analisis de sitio def.
Analisis de sitio def.Yoryvict
 

En vedette (19)

Projet de Loi Minière d'Haiti 31 juillet 2014
Projet de Loi Minière d'Haiti 31 juillet 2014Projet de Loi Minière d'Haiti 31 juillet 2014
Projet de Loi Minière d'Haiti 31 juillet 2014
 
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludismeIntérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
Intérêt des mesures de la morbidité liée au paludisme
 
Documentation
DocumentationDocumentation
Documentation
 
Cash piscines catalogue 2013 jouer dans sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 jouer dans sa piscineCash piscines catalogue 2013 jouer dans sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 jouer dans sa piscine
 
Colour effect
Colour effectColour effect
Colour effect
 
Festival communication santé 2014 les projets nominés.
Festival communication santé 2014 les projets nominés.Festival communication santé 2014 les projets nominés.
Festival communication santé 2014 les projets nominés.
 
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscineCash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
 
Social power
Social powerSocial power
Social power
 
Pneumologie affections respiratoires ovines
Pneumologie   affections respiratoires ovinesPneumologie   affections respiratoires ovines
Pneumologie affections respiratoires ovines
 
Cctt s4 fr-nlle-granville-2050
Cctt s4 fr-nlle-granville-2050Cctt s4 fr-nlle-granville-2050
Cctt s4 fr-nlle-granville-2050
 
Motiver par la tâche
Motiver par la tâcheMotiver par la tâche
Motiver par la tâche
 
Le lac des cygnes11
Le lac des cygnes11Le lac des cygnes11
Le lac des cygnes11
 
Guide d’utilisation des boîtiers CPS Pulse pour le passage de l’A...
Guide d’utilisation des boîtiers CPS Pulse pour le passage de l’A...Guide d’utilisation des boîtiers CPS Pulse pour le passage de l’A...
Guide d’utilisation des boîtiers CPS Pulse pour le passage de l’A...
 
Condamnation pénale de Robert Eringer pour diffamation et injure publique env...
Condamnation pénale de Robert Eringer pour diffamation et injure publique env...Condamnation pénale de Robert Eringer pour diffamation et injure publique env...
Condamnation pénale de Robert Eringer pour diffamation et injure publique env...
 
St valentin-ng2012
St valentin-ng2012St valentin-ng2012
St valentin-ng2012
 
le "je citoyen"
le "je citoyen"le "je citoyen"
le "je citoyen"
 
Réussir un powerpoint
Réussir un powerpointRéussir un powerpoint
Réussir un powerpoint
 
La Tribune Publicité Supports Numériques 2012
La Tribune Publicité Supports Numériques 2012La Tribune Publicité Supports Numériques 2012
La Tribune Publicité Supports Numériques 2012
 
Analisis de sitio def.
Analisis de sitio def.Analisis de sitio def.
Analisis de sitio def.
 

Similaire à Les animations du crips auprès de jeunes handicapés

Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...Réseau Pro Santé
 
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhiEs 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhidocplanning
 
Pomm psychomotricité et ouverture sur le monde du maternage
Pomm   psychomotricité et ouverture sur le monde du maternagePomm   psychomotricité et ouverture sur le monde du maternage
Pomm psychomotricité et ouverture sur le monde du maternageRéseau Pro Santé
 
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017Véronique Miszewski
 
actesviolencesado-18mai2016-cha-web
actesviolencesado-18mai2016-cha-webactesviolencesado-18mai2016-cha-web
actesviolencesado-18mai2016-cha-webSarah Colomé
 
Presentation Ali et les Princes de la Rue 2011
Presentation Ali et les Princes de la Rue 2011Presentation Ali et les Princes de la Rue 2011
Presentation Ali et les Princes de la Rue 2011Jean-Philippe Vezina
 
Programme du Colloque "peur sur l'institution" 2018
Programme du Colloque "peur sur l'institution" 2018Programme du Colloque "peur sur l'institution" 2018
Programme du Colloque "peur sur l'institution" 2018Elsie-anne Casse
 
Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016David Lacomme
 
L’échange international « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
L’échange international   « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...L’échange international   « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
L’échange international « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...Joke Van Dooren
 
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidoseTexte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidoseLa Fabrique Narrative
 
Annexe pédo guide de l'externe
Annexe pédo guide de l'externeAnnexe pédo guide de l'externe
Annexe pédo guide de l'externetfovet
 

Similaire à Les animations du crips auprès de jeunes handicapés (20)

Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
Solidarité Internationale : présentation de l'Associations PSF ; Association ...
 
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhiEs 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
 
Manifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillanteManifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillante
 
Pomm psychomotricité et ouverture sur le monde du maternage
Pomm   psychomotricité et ouverture sur le monde du maternagePomm   psychomotricité et ouverture sur le monde du maternage
Pomm psychomotricité et ouverture sur le monde du maternage
 
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
Association Cerep-Phymentin : rapport d'activité 2017
 
Projet de sensibilisation
Projet de sensibilisationProjet de sensibilisation
Projet de sensibilisation
 
#DevenirParent : Propositions pour des Politiques publiques volontaristes de ...
#DevenirParent : Propositions pour des Politiques publiques volontaristes de ...#DevenirParent : Propositions pour des Politiques publiques volontaristes de ...
#DevenirParent : Propositions pour des Politiques publiques volontaristes de ...
 
actesviolencesado-18mai2016-cha-web
actesviolencesado-18mai2016-cha-webactesviolencesado-18mai2016-cha-web
actesviolencesado-18mai2016-cha-web
 
Presentation Ali et les Princes de la Rue 2011
Presentation Ali et les Princes de la Rue 2011Presentation Ali et les Princes de la Rue 2011
Presentation Ali et les Princes de la Rue 2011
 
Lapierre
LapierreLapierre
Lapierre
 
Lapierre
LapierreLapierre
Lapierre
 
Sexualités et culture
Sexualités et cultureSexualités et culture
Sexualités et culture
 
Programme du Colloque "peur sur l'institution" 2018
Programme du Colloque "peur sur l'institution" 2018Programme du Colloque "peur sur l'institution" 2018
Programme du Colloque "peur sur l'institution" 2018
 
Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016
 
L’échange international « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
L’échange international   « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...L’échange international   « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
L’échange international « mon corps, mon éducation, mes droits » - rapport ...
 
Guia Sexualidades en clave cultural - FRANCES
Guia Sexualidades en clave cultural - FRANCESGuia Sexualidades en clave cultural - FRANCES
Guia Sexualidades en clave cultural - FRANCES
 
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidoseTexte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
 
Brigitte jeanvoine intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
Brigitte jeanvoine intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidantsBrigitte jeanvoine intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
Brigitte jeanvoine intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
Annexe pédo guide de l'externe
Annexe pédo guide de l'externeAnnexe pédo guide de l'externe
Annexe pédo guide de l'externe
 

Plus de CripsIDF

Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"CripsIDF
 
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"CripsIDF
 
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesVaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesCripsIDF
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...CripsIDF
 
Données épidémiologiques
Données épidémiologiquesDonnées épidémiologiques
Données épidémiologiquesCripsIDF
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anusCripsIDF
 
Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?CripsIDF
 
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...CripsIDF
 
Comment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionComment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionCripsIDF
 
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembreLes dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembreCripsIDF
 
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteLe soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteCripsIDF
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihCripsIDF
 
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)CripsIDF
 
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? CripsIDF
 
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...CripsIDF
 
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacStamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacCripsIDF
 
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...CripsIDF
 
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. CripsIDF
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionCripsIDF
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CCripsIDF
 

Plus de CripsIDF (20)

Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
 
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
 
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesVaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
 
Données épidémiologiques
Données épidémiologiquesDonnées épidémiologiques
Données épidémiologiques
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anus
 
Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?
 
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
 
Comment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionComment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injection
 
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembreLes dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
 
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteLe soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
 
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
 
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
 
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
 
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacStamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
 
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
 
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
 

Les animations du crips auprès de jeunes handicapés

  • 1. Au CRIPS Ile de France, nos objectifs sont : La prévention, des risques sexuels et en particulier du VIH /Sida, la prévention de l’usage de produits psycho-actif et la lutte contre les discriminations et leur impact sur la santé. Dans ce cadre, je suis plus particulièrement spécialisé en prévention auprès de publics vulnérables. Parmi ces publics, nous intervenons auprès de jeunes personnes handicapées moteurs et des équipes médico-sociales qui en ont la charge. Et ce, toujours par une approche qui se veut originale, ludique et déculpabilisante. Nous souhaitons libérer la parole afin de mieux évaluer le niveau de connaissance du public ciblé, faciliter les échanges, et informer sur les plaisirs comme sur les risques liés a l’activité sexuelle. Dans ce but, le CRIPS propose trois services complémentaires : •- L’ animation spécifique en structures spécialisées •- L’accueil de groupes de jeunes personnes handicapées au Cyber Crips •- La formation des professionnels
  • 2. 1) Les animations spécifiques du CRIPS Ile de France en structures spécialisées. Ex : Clinique Edouart Rist (Paris 16em), Lycée/ERAEA mixte Toulouse Lautrec (Vaucresson) Centre Saint Jean de Dieu (Paris 15em) Et autres lieux ………I.E.M et foyers de l’ A.P.F Le handicap moteur est souvent co-facteur de vulnérabilité donc de prise de risque sexuel. A travers les témoignages de jeunes que nous rencontrons, nous pouvons faire brièvement quelques constatations : Les ados handicapés moteurs entrent en général plus tardivement que d’autres dans la sexualité, par manque d’autonomie et du fait des tabous autour de la vie affective et sexuelle, tabous souvent aussi très importants dans leur l’entourage. Néanmoins, ils ont parfois un désir plus fort de maternité ou paternité que les autres. Beaucoup d’entre eux ont un besoin de reconstruction de l’image de soi. En effet, manipulé par beaucoup de monde, il arrive que leur corps ne leur appartienne plus, ils peuvent en avoir honte et vouloir l’offrir à n’importe qui ou à n’importe quel prix…. Ainsi, on peut assister parfois à une désaffection du corps, un clivage protecteur entre le haut et le bas, ou parfois l’on néglige l’hygiène intime, ou même quelque part on sort par tous les moyens de ce corps dans lequel on ne se reconnaît pas.
  • 3. Nous assistons donc souvent à un besoin de « re-narciser » ce corps et de renforcer l’estime de soi, élément essentiel à toute démarche préventive et plus particulièrement auprès de personnes handicapées moteurs. La promotion du plaisir sexuel partagé ou individuel et du bien-être qui en découle, passe alors par une promotion des sensorialités corporelles et ce, afin aussi de sortir du modèle des relations sexuelles « pénétro-centriste » souvent sources de frustrations. Ce plaisir corporel est un droit et parfois une nécessité pour ceux pour qui le corps est souvent synonyme de douleurs. La dimension affective est aussi primordiale quand on voit que certains jeunes ont peur d’être aimés par charité voire par compassion. Enfin, en 2012, comment ne pas parler avec les jeunes des avantages et risques liés à l’usage des nouvelles technologies (internet, blog ou téléphones portables) et de l’impact possible de la confrontation précoce à la pornographie. Mais ces sujets sont bien évidement communs à tous les jeunes d’aujourd’hui, et pas seulement aux personnes handicapées moteur qui demandent le plus souvent à être traitées comme chacun d’entre nous….
  • 4. 2) L’Accueil de groupes au Cyber Crips Espace de santé ludique et original ( sur rdv pour les groupes) ! 3) La formation de professionnels spécialisés par le CRIPS Ile de France : Formation : « Vie affective et sexuelle des jeunes handicapés moteurs » 04/2007 - Pour le personnel de l’EREA Toulouse-Lautrec de Vaucresson - Ou au profit de l’équipe éducative Cabestan du centre Saint Jean de Dieu PARIS 15eme (dont certains éducateurs animent des groupes de parole vie affective et sexuelle). Il apparaît ainsi que pour l’ensemble de ces professionnels, la formation leur permet de partager leurs expériences respectives, comme de découvrir de nouveaux outils pédagogiques adaptés au public comme aux nouvelles technologies, enfin de mieux évaluer les groupes et projets qu’ils mettent en œuvre.
  • 5. Outre l’intervention de psychologues et de médecins spécialisés, nous leur apportons un - rappel du cadre légal de la sexualité des jeunes en France et plus particulièrement en institution spécialisée; - rappel aussi des grandes étapes de la sexualité des adolescents et des particularismes aux personnes handicapées moteur dans l’accès à l’information comme dans le passage à l’acte lui-même. - la présentation de techniques et surtout d’outils pédagogiques adaptés à chaque tranche d’âge ainsi qu’aux handicaps - et bien sûr, les risques et outils de prévention liés à l’usage des nouvelles technologies par les jeunes.