L’engagementdes Professionnelsdu Médicamentpour la récupérationet la valorisationdes MédicamentsNon Utilisés              ...
Rapport annuel 2008                           SOMMAIRELe message du Président                    3Le dispositif           ...
Le message du PrésidentChers Amis, Chers Confrères,L’année dernière je vous disais quel honneur je ressentais deprendre en...
Le dispositifRappel sur le fonctionnementLe dispositif CYCLAMED® a subi fin 2008 une mutation importante avecl’abandon de ...
Le dispositifÉvolution du contexte règlementaire Au terme de l’article 32 de la loi n° 2007-248, parue au JournalOfficiel...
La politique de communicationUne nouvelle communication s’est mise en place début 2008. Elle a pour butessentiel de sensib...
La politique de communicationLe congrès des pharmaciensCYCLAMED® a participé au Congrès National des Pharmaciens qui s’est...
La politique de communicationCommunication externe (suite)L’étude de notoriétéConfiée à LH2 (Institut Louis Harris), cette...
Les résultats quantitatifsLe bilan globalAprès 3 années de baisses successives de 7% environ par an, larécupération énergé...
Les résultats quantitatifs                                      Région   Ville   PartenaireLes incinérateurspartenairesPou...
Les résultats quantitatifsLa valorisation totale 2008En 2008, la valorisation totale des déchets médicamenteux des ménages...
Les résultats quantitatifsL’évolution du gisementDepuis la convention établie en 2006 entre les Entreprises du Médicamente...
L’étude CEMAGREFL’étude sur la composition des déchets médicamenteux est réalisée chaqueannée depuis 1996, par la division...
Les articles CyclamedLes articles CYCLAMED®Ces articles sont disponibles gratuitement auprès de tous les grossistesréparti...
Les résultats financiersComptes de résultats                              Compte de résultats                          Exe...
Conception et réalisation : Agence Café Serré 01 39 18 13 32L’engagement des Professionnels du Médicament     pour la récu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport annuel-2008-version-couleur

503 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
503
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
39
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport annuel-2008-version-couleur

  1. 1. L’engagementdes Professionnelsdu Médicamentpour la récupérationet la valorisationdes MédicamentsNon Utilisés RAPPORT ANNUEL 2008
  2. 2. Rapport annuel 2008 SOMMAIRELe message du Président 3Le dispositif 4Fonctionnement 4Évolution du contexte règlementaire 5La politique de communication 6Communication interne 6Communication externe 7Les résultats quantitatifs 9Le bilan global 9La récupération énergétique 9Les incinérateurs partenaires 10La valorisation totale 11L’évolution du gisement 12L’étude CEMAGREF 13Les articles Cyclamed 14Les résultats financiers 15
  3. 3. Le message du PrésidentChers Amis, Chers Confrères,L’année dernière je vous disais quel honneur je ressentais deprendre en charge CYCLAMED®. Aujourd’hui c’est de la fierté queje ressens grâce au travail accompli par le Conseil d’Administrationet les permanents et grâce à l’implication de chacun des maillons decette chaîne de prise en charge des MNU, patients, pharmaciens,grossistes répartiteurs, industriels et autorités. Plus que jamais,CYCLAMED® a confirmé son rôle d’acteur majeur dans la protectionde l’environnement.Une nouvelle gouvernance, une mission clarifiée et une orientationsur la protection environnementale et sanitaire ont, dès 2008, permisde poser les premières bases du nouveau dispositif CYCLAMED®.La reprise d’une communication intensive auprès des professionnelsde santé, pharmaciens puis médecins, dès le début de l’année2008, puis notre nouveau film télévisuel diffusé tout au long dumois de décembre, ont eu un effet immédiat sur les quantitésde MNU collectées. Tout d’abord en les stabilisant sur le premiersemestre puis en retrouvant une dynamique positive sur le deuxièmesemestre avec notamment une progression de plus de 35% pourle seul mois de décembre permettant ainsi d’atteindre un résultat2008 en progression de +2% par rapport à 2007.Un bilan quantitatif 2008 donc largement positif.Sur un plan administratif et réglementaire, l’approbation pour 6 ansde la partie du dispositif consacré aux emballages est une avancéeimportante ; il est donc maintenant prioritaire que notre agrémentsur les substances médicamenteuses vienne compléter celui desemballages, ce qui entraînera la reconnaissance totale de notredispositif auprès des autorités, des professionnels de santé et dugrand public.Je tiens ici à remercier chaleureusement tous les acteurs (pharma-ciens – grossistes – laboratoires – autorités) qui ont manifesté ainsileur confiance en CYCLAMED®. Thierry Moreau Defarges 3
  4. 4. Le dispositifRappel sur le fonctionnementLe dispositif CYCLAMED® a subi fin 2008 une mutation importante avecl’abandon de la redistribution humanitaire.CYCLAMED® a pour mission de récupérer et d’éliminer les MédicamentsNon Utilisés (MNU) des ménages. Depuis l’accord conclu avecADELPHE (filiale d’ECO-EMBALLAGES), les emballages vides demédicament sont orientés vers le tri sélectif.Depuis février 2007, toutes les pharmacies françaises sont obligées derécupérer les MNU des ménages. Après un tri primaire effectué parl’équipe officinale, ces MNU sont placés dans des cartons CYCLAMED®fermés par de l’adhésif « À détruire » pour les boîtes demédicaments entamées et périmées et par de l’adhésif« MNU valorisables » pour les boîtes intactes et non MÉNAGESpérimées.Les cartons « À détruire » sont repris par les répartiteursqui les déposent dans des conteneurs bennes fermés COLLECTIVITÉS PHARMACIESsitués dans leur agence. Une fois remplis, ces conteneurssont acheminés par des transporteurs à des incinérateursde proximité partenaires de CYCLAMED®. Les cartons« MNU valorisables » étaient remis à des organisations Flux des MNUhumanitaires reconnues qui s’engageaient à en faire un Emballages vides GROSSISTESusage licite. Flux financierL’incinération des médicaments non utilisés à des finshumanitaires est actuellement la solution qui répond lemieux, compte tenu de la nature des produits à traiter, INDUSTRIELS INCINÉRATEURSaux contraintes environnementales et de santé publique.Les unités retenues sont conformes à la règlementation etpermettent une récupération énergétique.Les laboratoires pharmaceutiques financent l’ensembledes coûts externes liés au fonctionnement du dispositifsoit par l’intermédiaire de leur cotisation à CYCLAMED® calculéeen fonction du nombre d’unités mises sur le marché, soit par larétrocession d’une partie de la cotisation versée à ADELPHE pour lesemballages.4
  5. 5. Le dispositifÉvolution du contexte règlementaire Au terme de l’article 32 de la loi n° 2007-248, parue au JournalOfficiel le 27 février 2007, la mission de collecte des MNU par lespharmaciens d’officine est devenue obligatoire. Au terme de l’article 8 de la loi n° 2008 – 337 du 15 avril 2008ratifiant l’ordonnance n°2007 – 613 du 26 février 2007, la redistributionhumanitaire des MNU par les associations partenaires de CYCLAMED®s’est arrêtée le 31 décembre 2008. Depuis cette date, tous les MNU,périmés ou non, sont détruits en toute sécurité et font l’objet d’unerécupération énergétique. Dans le cadre de la mise en œuvre du décret n° 92 – 377 du 1eravril 1992 portant application pour les déchets résultant de l’abandondes emballages, l’association CYCLAMED® a fait, en septembre 2008,une demande de renouvellement de l’approbation du dispositifpour la collecte des emballages accompagnant les substancesmédicamenteuses dans les MNU rapportés par les ménages. Cettedemande a été approuvée, pour une durée de 6 ans, par arrêté du 3mars 2009 et paru au Journal Officiel le 14 mars 2009. Nous attendons du Ministère de la Santé un décret relatif à lacollecte et à l’élimination des médicaments non utilisés des ménages. 5
  6. 6. La politique de communicationUne nouvelle communication s’est mise en place début 2008. Elle a pour butessentiel de sensibiliser l’opinion publique et de développer le réflexe decitoyenneté environnementale.Communication interneLa lettre d’informationPour l’année 2008, cinq numéros ont été réalisés et diffusés à 26.000 ISSN : 1964 471X la lettre N°31- juin 2008exemplaires à l’ensemble de nos partenaires. « L’ÉVIDENCE DE L’ENGAGEMENT » éditorial• Le premier numéro a mis en avant la nouvelle gouvernance et l’évolution par semaine au maximum ; tout le reste est trié, rapporté (verre, papier, ..) ou composté. Cinq poubelles a toujours été mon Par Druon Note, trésorier quotidien ! C’est peut-être à la faculté de pharmacie que j’avais appris la lettre de Cyclamed. Cyclamed cela de mes maîtres : rien ne se crée, rien ne se perd, tout se N° SPÉC IAL transforme.   à la télévisi - novembre évé nem ent du contexte règlementaire. 2008 on UNE NO A PLUS QUE JAMAIS, UV dministrateur depuis plus de 20 ans du SNIP (Syndicat ELLE CAMP National de l’Industrie Pharmaceutique) puis du LEEM DE CO CYCLAMED CONTINUE AGNE LA COLLECTE DES MMUNICA (Les Entreprises du Médicament) , j’ai participé durant TION les années 90 à la réflexion puis à la décision de créer un GRAN• Les deuxième et troisième ont mis surtout l’accent sur la dimension organisme de collecte des Médicaments Non Utilisés (MNU). MÉDICAMENTS NON UTILISÉS D PU Par À l’époque, bien que les quantités recyclées à usage humanitaire aient été modestes, cette mission a été très appréciée. Nous Thierry More au Defarges, BLIC C étions en pleine explosion du SIDA (et la trithérapie à ses Président La collecte des Médicaments Non Utilisés (M.N.U.) des ménages par balbutiements), nous constations en Afrique principalement de Cyclamed. les pharmacies dans le cadre du dispositif Cyclamed se poursuit plus des absences de médicaments et de soins élémentaires et de yclamque jamais. En effet, cette récupération effectuée de façon bénévole ed lance une nouve commpar les pharmaciens est désormais devenue obligatoire depuis février unica nombreux organismes caritatifs, des amis médecins, des confrères la mobil tion à la télévi lle camp agne environnementale. pharmaciens, des clubs services (Rotary,…) frappaient à notre isatio des Médic amen 2007 (Loi N° 2007-248 parue au J.O. le 27.02.07). de sion porte pour nous demander des médicaments en grand Cette nombre. tsUn patientn doit donc plus se voir refuser par une officine la reprise Non Utilisé patien ts pour renforcer ne s (MNU au Au-delà de cet aspect humanitaire nous connaissions en tant camp des ) en officin retou r des de produ agne MNU, périmés ou non. Cette mission, unanimement appréciée valori its et reconnue sera la fois e. que professionnels, les risques encourus à garder dans une ction de santé comm à patients-consommateurs, fait pleinement partie prote par les le conso mmat et l’ense mble l’environnem e professionnelles du pharmacie personnelle des boîtes de médicaments correspondant de des responsabilités acteu r éco-c itoyen pharmacien d’officine. eur à des traitements inachevés (parfois par mauvaise observance) des profe ent ainsi dans une démarche de tri sélectif et Cette participation s’inscrit que le de la Le « ssionn els ou inutilisés en raison d’un changement de prescriptions ou réflexe Cyclam ed s’insc rire du médic pharm acien permet d’éviter les rejets médicamenteux dans la nature (décharge, amen t.• Le quatrième était un numéro spécial pour lancer la nouvelle campagne malheureusement de décès du malade. eaux…). » est un geste comm e une Ils seront donc éliminés proprement et valorisés à des fins Ce film évide énergétiques nce. naturel qui Il fallait donc réagir et les industriels du médicament, commen avance de 20 secon pour éclairer et chauffer des logements. doit ence des, tranch effect uée sur une série de geste e qui interviendra au 1 janvier 2009 est sur toutes les autres professions et industries faut-il le rappeler, Le changement important er de vie d’une partie (moins de 2 % des par une femm redistribution humanitaire réalis te, l’arrêt de la ont décidé de mettre en place CYCLAMED, filière dédiée à la s de la vie La de valorisation des MNU. Ils ont fait appel à toute la chaîne voix off dit : M.N.U.) quie éco-re spons able. quoti dienn était jusqu’à présent la deuxième mission de Cyclamed par e « Pour préser distribution, pharmaciens d’officine et grossistes répartiteurs l’intermédiaire d’organismes humanitaires (les Œuvres de l’Ordre de l’eau, nous ver notre enviro nnem grand public à la télévision. à travers l’Ordre et les syndicats qui ont répondu présents pour Malte, Pharmacie Humanitaire Internationale, Médecins du Monde, effectuer la collecte auprès des patients. trions nos d’Amitié…). ent, nous polluo ns moins Terre déche ts, En effet, l’arrêt de la redistribution humanitaire nous Utilisés, leécono mison utilisé s en , des Médicaments Nonfaison s du31/12/2008, s été entériné par le Au fil des ans, l’aspect humanitaire a peu à peu diminué . Cet pharmnous rappo rtons a vélo, Ils seront aspect de la collecte sera définitivement clos à la fin de l’année Parlement en avril derniermédicamen nous au J.O. le 16.04.08). acie. nos (Loi N° 2008-337 parue élimin és écolog ts non 2008 et nous nous tournons donc dès aujourd’huiRappo rter résolument iquem ent. Il est primordial - et nous vous en remercions - de continuer la vers l’aspect protection de l’environnement et économies ses un geste natur médicamen ts des patients au retour des MNU en officine. Ce « Réflexe mobilisation en d’énergie. pharm acie… el. » Cyclamed » est un geste pour préserver notre environnement, ainsi Ce film Cyclam ed,• Le cinquième a souligné l’engagement quasi unanime de l’Europe dans la Oui, on peut mieux faire : C’est ce nouveau Cyclamed, aidé parvolon tairem ent de santé publique pour une prévention des accidents l’était notre les qu’un acte nouvelles lois et règlementations, qui va s’efforcer de sensibiliser précé dent pharm acien domestiques. enviro nnem en ental, comm et d’inciter tous les habitants de notre pays à mieux rapporter , acteu r de santé 2005, met en Il répon d e consc ients ces MNU ; et nous, professionnels, à mieux les récupérer pour aussi aux incon testab valeu r le fortes attent le les incinérer. Le financement viendra toujours des entreprisesque l’aven ir de es des consoet recon nu. partie de leur Le chiffre du mois : du médicament, le travail de collecte sera effectué par toute la comp ortem planè te dépen d la ent au quoti mmat eurs, en dien.  grand e 4.210 tonnes PLAN ME récupération des MNU par les pharmaciens. chaîne de la distribution et il nous faudra communiquer sur cet engagement citoyen. Voilà pourquoi j’ai répondu présent quand le LEEM m’a sollicité UN pour rejoindre le bureau de Cyclamed. Anecdotiquement j’ai de MNU collectées à l’officine pour le premier quadrimestre Plus de DIA PUISS toujours été sensible aux déchets, au tri. J’ai la chance de vivre en semi-campagne et de tout temps je me suis habitué à rejeter 2008 soit moins de 2,7% par rapport à la même6 au 400 spots de 20 du période 2007. 27/12 /2008 ANT secon des Le marché pharmaceutique a régressé au mêmeCes choix seron t diffus le moins possible, une poubelle générale et une poubelle jaune és, les mères privil égien t moment de 1,3% en nombre de boîtes vendues (source GERS). notre volon de conso mmat famill es et senio té de touch médic amen eurs de soins de rs, partic ulière er ts. santé et de ment Chaînes hertz iennes TF1 Chaînes de la TNT France 2 W9 France 3 TMC France 5 i>TELE M6 BFM TVLa mobilisation des étudiants en pharmacieEn accompagnement de la nouvelle communication, des visites officinales,par une vingtaine d’étudiants de 3e, 4e et 5e année de pharmacie, se sontdéroulées de juin à octobre 2008 dans trois régions : Bretagne – Midi Pyrénéeset Limousin.Les étudiants ont reçu, dans un premier temps, une formation complètesur CYCLAMED® et, dans un deuxième temps, ont visité les pharmacies enappréciant leur implication dans le dispositif.De nombreux enseignements se sont dégagés :• Sur les 2.623 pharmacies concernées, 97% ont été visitées. Dans 53% des cas, l’étudiant a été reçu par le titulaire ; 25% par le préparateur et 21% par l’assistant.• Les produits CYCLAMED® sont unanimement utilisés avec 99% pour les cartons et 94% pour les adhésifs.• L’apposition de la vitrophanie concerne 19% des pharmacies.• La reprise des cartons CYCLAMED® est jugée satisfaisante dans 94% des pharmacies.• Enfin, 60% des officines tolèrent la présence, dans les retours de MNU, de quelques produits vétérinaires ou de parapharmacie ; mais elles sont plus de 97% à refuser systématiquement la présence de déchets d’activités de soins (DASRI), de produits chimiques ou de radiographies.6
  7. 7. La politique de communicationLe congrès des pharmaciensCYCLAMED® a participé au Congrès National des Pharmaciens qui s’est dé-roulé les 11 et 12 octobre 2008 à Deauville. L’association a pu ainsi reprendrecontact directement avec la profession grâce à son stand, un dossier remis àtous les congressistes, un atelier spécifique et une intervention lors de l’assem-blée plénière.La brochure « les bonnes raisons »Tirée à 50.000 exemplaires, elle a été envoyée avec la première lettred’information. Elle décline les trois valeurs de CYCLAMED® (protection del’environnement, sécurité sanitaire et redistribution humanitaire qui s’est arrêtéele 31 décembre 2008). Elles constituent les « bonnes raisons » de participerpour l’équipe officinale afin de sensibiliser au mieux la clientèle au dispositif.Communication externeLa campagne téléviséeLe principal objectif de cette nouvelle campagne télévisuelle a été deremobiliser les patients à rapporter leurs médicaments non utilisés à leurpharmacien.Le spot choisi a une très forte connotation environnementale et s’inscrit dansles gestes quotidiens éco-responsables car il était difficile de faire passerla sécurité sanitaire du dispositif. Il évoque ainsi l’importance d’économiserl’eau, du tri sélectif des déchets, de ne pas polluer en adoptant des modesde transport propres comme le vélo et de ramener ses MNU en pharmacie.La signature se fait sur le logo CYCLAMED® avec en voix off « CYCLAMED®, ungeste naturel ».Le média-planning retenu comprend une vague grand public de 3 semaineset d’un fil rouge mensuel tout au long de l’année. La vague grand publics’est déroulée du 6 au 27 décembre 2008 essentiellement sur les chaineshertziennes complétées par un positionnement sur la TNT. Le fil rouge, sousforme de « piqûres de rappel », se déroulera tout au long de l’année 2009.L’utilisation répétitive du spot sur le mois de décembre a permis de toucherenviron 80% des ménagères avec des enfants de moins 15 ans et environ 70%des séniors (ensemble de plus de 50 ans). Affiche de la campagne 2008 7
  8. 8. La politique de communicationCommunication externe (suite)L’étude de notoriétéConfiée à LH2 (Institut Louis Harris), cette étude s’est déroulée avant et aprèsla campagne télévisuelle pour mesurer l’impact de cette campagne sur lescomportements en matière de tri et sur la notoriété de CYCLAMED®. Son Sur 1000 personnes interrogées :déroulement s’est fait par interview téléphonique auprès de 1.000 personnes 0 20 40 60 80âgées de 18 ans et plus.Globalement, ce qui ressort le plus concerne :• Un tri sélectif des MNU davantage effectué par les 35 à 49 ans (78%) alors 75% que jusqu’à présent les séniors étaient les plus impliqués.• Les trois quarts des Français déclarent effectuer ce retour des MNU en ... répondent positivement à pharmacie. Il est fait systématiquement par 57% d’entre eux et souvent la question « Connaissez-vous Cyclamed ? » par 19%.• Une notoriété spontanée de CYCLAMED® qui passe de 15% à 18%. Elle 0 20 40 60 80 100 monte à 27% chez les personnes âgées de 35-49 ans.• La notoriété assistée de CYCLAMED® atteint 75% avec un pic chez les personnes habitant le Nord (84%), ayant au moins un enfant de 15 ans au 93% sein du foyer (82%) et chez les femmes (80%).• Après la télévision, la pharmacie s’affirme comme le deuxième mode de ... estiment que Cyclamed contribue connaissance de CYCLAMED®. à la protection de l’environnement.• L’adhésion aux valeurs environnementales que porte CYCLAMED® est très forte puisque 93% de nos concitoyens sont d’accord avec l’opinion que ... déclarent rapporter leur CYCLAMED® contribue à la protection de l’environnement, 92% que « ça Médicaments Non Utilisés évite que les médicaments finissent à la décharge », 88% que « ça évite en pharmacie les risques de pollution de l’eau ». 75% 19% ... « Souvent » 0 20 40 60 « Systématiquement »... 57%L’opération « bandes dessinées » 0 20 40 60 80 100Cette opération s’est déroulée en deux temps :• Tout d’abord, dans les salles d’attente des médecins, en partenariatavec le Conseil National de l’Ordre des Médecins, où 12.000 généralisteset spécialistes (soit 12% de la profession) ont accepté, dans une démarchevolontaire de leur part, de mettre un présentoir et 100 bandes dessinéesrappelant les différentes valeurs de CYCLAMED®.• Puis, dans les pharmacies, où 5.000 d’entre elles (soit 22% de laprofession) ont mis volontairement à la disposition de leur clientèle les 100bandes dessinées.8
  9. 9. Les résultats quantitatifsLe bilan globalAprès 3 années de baisses successives de 7% environ par an, larécupération énergétique est repartie à la hausse. Cette reprise s’estfaite grâce à la communication mise en place depuis mars 2008 avecles lettres d’information, les bandes dessinées et la campagne télévi-suelle. 2007 2008 (en tonnes)En baisse régulière depuis l’exis-tence du dispositif, la redistribution 11.990humanitaire représente en 2008moins de 2% des quantités col- 251lectées par CYCLAMED®.Elle s’est arrêtée définitivement le VALORISATION TOTALE 12.241 12.530 +231 décembre 2008 par décisiondes Pouvoirs Publics.La valorisation totale, avec 12.530tonnes récupérées, est en haussede 2%. Région 2007 progression (en tonnes)La récupérationénergétiqueLes plus fortes progressionsconcernent la Picardie (+13%),la Basse-Normandie (+8%) et laLorraine (+7%).En 2008, pour assurer la récupé-ration énergétique, il a fallu utiliser1.100.900 cartons.Le poids moyen d’un carton videCYCLAMED® étant de 706 grammes,le poids total de l’ensemble descartons utilisés pour la récupérationénergétique est donc de 777tonnes.Les cartons réalisés en matériauxrecyclés ont fait eux-mêmes l’objetd’une récupération énergétiqueavec les déchets médicamenteuxqu’ils contenaient. TOTAL 11.990 12.311 +3 9
  10. 10. Les résultats quantitatifs Région Ville PartenaireLes incinérateurspartenairesPour l’année 2008, cinquante-deux incinérateurs ont été utiliséspar CYCLAMED® pour assurer larécupération énergétique.Ces incinérateurs couvrent toutle territoire national. Ils sonttous conformes aux normesenvironnementales et récupèrentl’énergie libérée sous formede vapeur (pour chauffer deslogements) et/ou sous formed’électricité (pour éclairer deslogements).10
  11. 11. Les résultats quantitatifsLa valorisation totale 2008En 2008, la valorisation totale des déchets médicamenteux des ménagesfrançais atteint 12.530 tonnes correspondant à 198 grammes par habitant.Les trois régions leaders sont le Limousin (284 gr/hab), la Champagne-Ardenne(251 gr/hab) et le Nord/Pas-de-Calais (239 gr/hab). Région Population Masse Valorisée TOTAL / Moyenne 63.392 198 11
  12. 12. Les résultats quantitatifsL’évolution du gisementDepuis la convention établie en 2006 entre les Entreprises du Médicamentet la société ADELPHE, les laboratoires pharmaceutiques cotisent à ADELPHEpour les emballages de médicaments à destination des ménages.Les déclarations qui permettent le calcul de ces cotisations assurent l’évaluationdu gisement des emballages de médicaments.Les derniers chiffres communiqués par la société ADELPHE sont les suivants : Gisement 2006 2007 Évolution des emballages % % % 38 37 31 31 24 24 7 8 TOTAL 68.899 100 71.221 100 +3,4 2008Le gisement des emballages de médicaments a donc augmenté de 3,4% entre2006 et 2007 alors que le nombre de boîtes vendues en officine a baissélégèrement de -0,2% sur la même période. Au vu des éléments communiqués,c’est le verre qui augmente le plus avec +6,7% et qui représente à lui tout seulprès des 2/3 de la progression totale en tonnage. 2006 2007 2006 2007 2006 2007 2006 2007En 2008, le nombre de boîtes de médicaments vendues en officine asensiblement baissé avec -2,2%. Logiquement, le gisement d’emballages Papier carton Verrede médicaments pour 2008 sera voisin de celui de 2007, soit environ 71.000 Plastique Aluminium et autrestonnes.Ces données ne concernent que l’estimation du gisement des emballageset non celui des Médicaments Non Utilisés qui nécessite une méthodologiedifférente.Selon les estimations effectuées par la profession, la quantité totale de MNUreprésente 5 à 7 % des substances médicamenteuses mises sur le marché, soitentre 5.000 et 7.000 tonnes.12
  13. 13. L’étude CEMAGREFL’étude sur la composition des déchets médicamenteux est réalisée chaqueannée depuis 1996, par la division «Gestion des Déchets et Environnement» duCEMAGREF de Rennes à la demande de l’ADEME (Agence de l’Environnementet de la Maîtrise de l’Energie).Les conteneurs de trois répartiteurs sont sélectionnés dans trois régions enfonction des performances.Après la pesée de l’échantillon, plusieurs tris ont été effectués entre :• Les médicaments et les non médicaments• Les différentes formes galéniques (comprimés - sirops - pommades …)• Les différents matériaux d’emballage (verre - carton - plastique - aluminium …) Étude Étude Catégorie 2008 2009 13
  14. 14. Les articles CyclamedLes articles CYCLAMED®Ces articles sont disponibles gratuitement auprès de tous les grossistesrépartiteurs et accessibles par télétransmission grâce à leur code CIP. les cartons (CIP 7082099)1.100.900 unités ont été utilisées en 2008 par les pharmacies françaises pourassurer la récupération énergétique et la redistribution humanitaire (pourcette dernière 1,7% des cartons ont été pris en charge directement par nospartenaires soit un peu plus de 19.000 unités). Le poids moyen d’un cartonCYCLAMED® plein de déchets est de 11,4 Kg (il était de 18 Kg en 1995). les adhésifs (CIP 7084247 « À détruire » et CIP 7084253 « MNU Valorisables ») UIRE A DÉTRUIREPrès de 70.000 unités de 100 m de long ont été utilisées en 2008 par leséquipes officinales. 74 % des adhésifs concernent les bandes rouges « Àdétruire » réservées à la récupération énergétique et 26 % les bandes vertes« MNU valorisables » réservées à la redistribution humanitaire.Depuis l’arrêt de l’humanitaire le 31 décembre 2008, seul l’adhésif « Àdétruire » doit être dorénavant utilisé.14
  15. 15. Les résultats financiersComptes de résultats Compte de résultats Exercice 2007 Exercice 2008 COTISATIONSLes principaux commentaires du compte de 1. Reversement ADELPHE 2006-2007 3 328 672,13 189 521,50résultats sont les suivants : 2. Reversement ADELPHE 1 128 114,13 3. Cotisations 2007 2 803 393,58 467 730,61Cotisations 4. Cotisations 2008 3 603 224,92Elles sont obtenues d’une part par le 5. Cotisations 2007 à facturer et reprises 456 610,00 215 681,00reversement d’ADELPHE à CYCLAMED® surles emballages collectés avec les MNU et, 6. Cotisations 2008 à facturer 151 659,00d’autre part, directement des Laboratoires en TOTAL COTISATIONS 6 588 675,71 5 755 931,16appliquant 0,0013 € par boîte de médicament CHARGESvendue en officine. 1. Achats 784 449,27 882 750,44  Cartons 714 808,35 807 058,57Achats  Adhésifs 69 640,92 75 691,87Avec 883 K€, ils représentent près de 15%des charges totales de l’exercice. Les cartons 2. Élimination 3 090 815,07 3 195 231,64occupent le poste principal avec 91% des  Incinération 1 139 105,50 1 185 444,27achats.  Location bennes 308 798,80 317 687,64  Transport déchets 856 307,72 886 736,61Élimination  Autres Prestations 786 603,05 805 363,12Avec 3.195 K€ , l’élimination des déchets 3. Communication 30 710,45 1 395 778,16médicamenteux représente 54% des charges  Campagne grand public 0 964 792,37totales de l’exercice. Le coût d’élimination de  Communication interne 0 359 589,34la tonne de déchets (incinération + location  Autres Prestations de Com. 30 710,45 71 396,45benne + transport) est de 194 € pour 2008. 4. Frais de fonctionnement 387 233,74 414 596,09  Personnel 266 520,87 280 144,97Communication  Locaux 34 743,33 52 674,57Les dépenses s’élèvent à 1.396 K€ soit 24%des charges totales. 69% d’entre elles ont été  Prestations diverses 36 425,95 70 708,78utilisées pour la Campagne Grand Public.  Impôts et Taxes 46 921,28 6 279,51  Dotation aux amortissements 2 622,31 4 788,26Frais de Fonctionnement 5. Provisions pour risques 456 610,00 0,00Ils s’élèvent à 415 K€ et représentent 7% des TOTAL CHARGES D’EXPLOITATION 4 749 818,53 5 888 356,33charges totales de l’exercice. RÉSULTAT D’EXPLOITATION 1 838 857,18 (132 425,17) PROFIT FINANCIER 66 544,19 80 145,69Fonds dédiés RÉSULTAT EXCEPTIONNEL 0,00 (128 043)Un fonds dédié correspondant à 20% des FONDS DÉDIÉS (934 464,53) 213 819,53cotisations 2008 a été attribué aux dépenses RÉSULTAT COMPTABLE 970 936,84 33 497,05liées aux vagues de rappel TV de la campagneGrand Public 2008. RÉSULTAT FISCAL 0,00 0,00 15
  16. 16. Conception et réalisation : Agence Café Serré 01 39 18 13 32L’engagement des Professionnels du Médicament pour la récupération et la valorisation des Médicaments Non Utilisés 68, boulevard Flandrin - 75116 Paris

×