Septembre 2008

419 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
419
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Septembre 2008

  1. 1. ISSN : 1964 471X la lettre N°32- septembre 2008 « NOS enjeux écologiques »éditorial Par Jacques Aumonier, Secrétaire Général de Cyclamed. L Photo : okea@fotolia a redistribution des MNU par les partenaires humanitaires de Cyclamed s’arrête le 31/12/2008. Qu’il me soit permis à cette occasion de rendre hommage à leur action exemplaire qui a permis d’apporter aux populations défavorisées des médicaments dont elles sont souvent privées. C’est la démarche éco-responsable pour deux raisons : Cette inflexion dans la mission de Cyclamed met dorénavant - L’incinération est le mode de traitement adapté, car il en lumière la facette écologique de notre dispositif, qui n’est permet de détruire les substances médicamenteuses tout en pas nouvelle mais qui était longtemps restée au second plan. récupérant l’énergie des emballages associés. Notre action s’inscrit clairement dans l’application du principe de précaution : en l’absence de certitude sur l’innocuité des - La collecte dans un circuit sécurisé est le seul moyen médicaments trouvés à faible dose dans l’eau, évitons que les de s’assurer que les MNU sont incinérés dans les unités Médicaments Non Utilisés (MNU) ne finissent dans ce milieu sélectionnées par Cyclamed. soit par rejet dans les toilettes, soit par mise en décharge. Faire comprendre et partager ces enjeux écologiques par nos Pour cela, faisons en sorte que les MNU soient rapportés aux concitoyens, tel est le nouvel horizon qui s’offre à nous, dans un pharmaciens pour être pris en charge dans un circuit sécurisé contexte favorable puisque la protection de l’environnement jusqu’à leur élimination par incinération. est dans tous les esprits. l Médicament et environnement eu.org), a permis de faire un état des lieux des connaissances actuelles surdossier ce sujet en considérant tout le cycle Les résidus médicamenteux, de vie du médicament, depuis sa fa- brication jusqu’à sa présence dans Préoccupants l’environnement et l’exposition des populations animales et végétales. mais pas inquiétants. Ces travaux permettent de donner des éléments de réponse à certaines inter- Le rejet de médicaments dans l’en- pilules contraceptives est aujourd’hui rogations. (Suite p.2) vironnement aquatique soulève avérée. plusieurs questions : ♦ De même, l’utilisation importante ♦ Les produits pharmaceutiques, conçus pour être biologiquement d’antibiotiques, pourrait être à l’origine d’un phénomène de résistance bacté- Le chiffre du mois : actifs, peuvent induire des effets secondaires non souhaités dans l’en- vironnement et ce, à de très faibles rienne observé. Une récente étude européenne, + 3% KNAPPE (Knowledge and Need Assess- C’est la progression enregistrée de concentrations. ment of Pharmaceutical Products in la collecte des M.N.U. pour ♦ La féminisation des poissons par Environmental waters), coordonnée par le 2e trimestre 2008, par rapport l’ethinylestradiol contenu dans les l’École des Mines d’Alès (www.knappe- à la même période en 2007.
  2. 2. Cyclamed, la lettre Médicament et environnementdossier sens (retour des MNU en pharmacie) Les résidus médicamenteux sont aujourd’hui effectives dans 20 pays européens (Cyclamed en France), dans l’environnement : ♦ Sensibiliser les prescripteurs, délivreurs et consommateurs de Préoccupants produits pharmaceutiques sur les considérations environnementales : mais pas inquiétants (suite) formation, information … Enfin, de manière plus collective, des partenariats entre les différentes parties prenantes, traiteurs d’eau, pres- cripteurs de médicaments (médecins, pharmaciens) et consommateurs sont nécessaires, au même titre qu’un engagement des décideurs politiques à l’échelle locale. l Benoît Roig et Evelyne Touraud Les conséquences des rejets dans l’eau des produits Coordinateurs KNAPPE pharmaceutiques à usage humain et vétérinaire ont fait École des Mines d’Alès l’objet de recherches intensives depuis une quinzaine d’années. Leur présence, leur impact et le devenir des résidus l La semaine médicamenteux dans l’environnement constituent encore du médicament du LEEM aujourd’hui un sujet d’intérêt et de préoccupation grandissant. Pour la 3e année consécutive, le LEEM organise une semaine de dialogue du 13 au 19 octobre 2008 sur le thème brèves Comment les médicaments De quels médicaments « Le patient d’abord ! ». 100 débats sont prévus partout en se dispersent-ils dans s’agit-il ? France pour échanger avec tous types la nature ? En Europe, environ 4000 références de publics (grand public, étudiants, enseignants, chercheurs, associations, Les produits pharmaceutiques peu- pharmaceutiques utilisées pour des institutionnels et élus locaux…). vent atteindre l’environnement à la usages humains et vétérinaires sont Un document grand public : « Le médi- suite de : susceptibles d’atteindre le comparti- cament à la maison en 10 conseils pratiques » et diffusé par les officinaux,  Leur ingestion par les humains et ment environnemental. favorisera le bon usage du médicament. les animaux : ils sont alors excrétés Seulement près de 200 molécules Le tri et le retour des MNU à la pharmacie (urines, selles, sueur, vomis …) après ont été recherchées et étudiées. sont bien évidemment développés. métabolisation totale ou partielle ; Elles appartiennent à 24 classes Pour connaître le programme, un site-blog :  www.le-medicament-parlons-en.com thérapeutiques parmi lesquelles 4  Du dépôt de médicaments non sont dominantes, 40% des études l Remettez exclusivement utilisés (MNU) ou périmés dans les concernent les anti-inflammatoires non vos cartons aux grossistes ! toilettes ou la poubelle ; stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac),  Certaines pratiques agricoles : les trois autres classes majeures Depuis 2003, les pharmacies parisiennes et de la petite couronne (92-93-94) pouvaient élevage (aquaculture), amendement ; correspondent aux anticonvulsants bénéficier d’un ramassage complémentaire  Une perte durant le procédé de (carbamazépine), antibiotiques à celui des grossistes répartiteurs pour les fabrication ou un défaut d’efficacité (sulfamethoxazole, erythromycine,…) cartons Cyclamed. des traitements d’eau conventionnels ; et régulateurs lipidiques (propranolol, Cette tournée assurée par la société ONYX (groupe VEOLIA) à raison d’une fois/mois, gemfibrozil). prendra fin pour la petite couronne à ... Dans quel type compter du 1er septembre 2008 et de façon d’environnement ? Que pouvons-nous définitive pour Paris à la fin de l’année 2008. Les études actuelles font état de la faire, individuellement et Ainsi, à partir du 01/01/09, la récupération des cartons pleins et la livraison de présence de résidus de médicaments collectivement ? cartons vides avec les adhésifs se feront exclusivement auprès de votre grossiste, dans les eaux usées urbaines (avant comme c’est le cas partout en France. Quelles que soient les données scien- et après assainissement), les eaux tifiques actuelles et à venir, il reste pri- de surface et les eaux souterraines. l Des acteurs de la société mordial d’agir à la source pour réduire Les concentrations mesurées dans civile au sein de Cyclamed la présence des produits pharmaceuti- l’environnement aquatique varient du ques dans notre environnement. Dans le cadre de sa prise de fonction, le ng/L à quelques μg/L. président de Cyclamed, Thierry Moreau Parmi les nombreuses voies possibles, Defarges met en place une nouvelle Peu d’études sont actuellement dispo- les plus pragmatiques seraient de : gouvernance. nibles concernant le risque d’effets ♦ Promouvoir les schémas actuels En plus des représentants de la profession néfastes à long terme. En l’état actuel, de retour des médicaments non pharmaceutique, le conseil d’administration les concentrations mesurées dans les utilisés/périmés de Cyclamed accueillera d’autres parties ou tout autre prenantes issues des collectivités locales, eaux n’ont pas d’effets immédiats (toxi- système d’élimination respectueux de d’associations environnementales et de cité aigüe) sur les hommes, animaux ou l’environnement : des actions dans ce patients-consommateurs. les plantes.
  3. 3. Cyclamed, la lettre Développement durabledossier un engagement et des enjeux de développement pour la profession Photo : Chlorophylle@fotolia Dans le prolongement du Grenelle de l’environnement, un séminaire organisé par le LEEM le 3 juillet dernier a présenté les objectifs d’une politique environnementale responsable. C haque jour, nous prenons conscience Bruno David, Directeur Sourcing Plantes du par les faits et la réalité des données scientifiques que la protection de laboratoire Pierre Fabre, s’exprimait comme témoin privilégié du recul de la biodiversité Qu’est-ce que l’environnement est un enjeu planétaire avec la déforestation, la disparition d’éco- l’éco-conception ? qui s’impose à tous. Le réchauffement systèmes, d’espèces et d’organismes… On climatique, l’eau, l’énergie, la gestion des dénombre actuellement 850.000 espèces. Il s’agit tout à la fois d’agir directement ou déchets, la rareté des ressources…, sont Cela signifie par conséquent la disparition indirectement sur la conception ou l’amélioration des produits : des défis à relever. de candidats médicaments, avant d’avoir pu être découverts. Heureusement, la ♦ Mieux maîtriser les risques et les coûts liés au La biodiversité représente un intérêt nature nous réserve encore beaucoup de cycle de vie des produits. considérable pour la santé humaine. Elle richesses et de substances naturelles à ♦ Anticiper les attentes naissantes des donneurs est actuellement en danger. découvrir. d’ordre ou des consommateurs favorables à une Mais il y a réellement urgence meilleure prise en compte de l’environnement. pour agir en faveur de cette Ou La responsabilité sociétale préservation. ♦ Faire de l’environnement un facteur nouveau de des Entreprises du dynamisation et de créativité lors des processus de Médicament L’environnement est indissoluble- création et de conception de produit. ment lié à notre santé :Le LEEM s’est engagé dans une démarche de Responsabilité Sociétale Canicules, pollution de l’air etdes Entreprises (R.S.E.), afin d’instaurer un dialogue avec tous lesreprésentants de la société. Ce concept permet de mieux comprendre les des eaux, allergies en sont des élus locaux, associations …)attentes du public, en amont des décisions et des choix du secteur. illustrations. Nous pouvons - et En ce qui concerne les substances médica-Parmi leurs enjeux prioritaires, figure la réussite rapide de la prise en compte nous devons - maîtriser ses enjeux menteuses, les impacts environnementaux etenvironnementale sur tout le cycle du produit. Dans le prolongement du environnementaux. sanitaires sont difficiles à évaluer concer-Grenelle de l’Environnement, le LEEM a identifié 10 objectifs sur lesquels le Sachant que la France est le nant les effets toxiques chroniques, lasecteur veut progresser dans les 3 ans à venir pour développer une politique premier producteur européen, présence et les effets des métabolites etenvironnementale responsable : les entreprises du médicament produits de transformation…1. Maximaliser la performance de Cyclamed (tri, récupération, développent de façon préventive D’où une préoccupation importante et laincinération) dans le cadre de la filière (entreprises, officinaux, grossistes)et de manière pédagogique auprès des patients en s’inscrivant dans la et globale l’éco-conception des réaffirmation du principe de précaution àpolitique de Bon Usage des Entreprises du Médicament. emballages de médicaments pour travers le dispositif Cyclamed.2. Participer aux travaux en cours sur les rejets des médicaments dans «intégrer l’environnement dans la Le rôle de notre filière est fondamentall’eau et sur l’évaluation de leurs impacts potentiels en vue de dégager des conception des produits». pour :axes de prévention, avec les parties prenantes. (Encadré ci-dessus) - S’inscrire dans une démarche de tri3. Établir un référentiel commun au secteur sur la comptabilité carbone sélectif et éviter les rejets médicamenteuxen vue de programmes de réduction globale des émissions de gaz à effet de De nombreux bénéfices en sont dans la nature (décharge, eaux…).serre (GES) et d’efficacité énergétique. attendus, sur plusieurs plans : - Éliminer proprement les MNU et4. Développer l’éco-conception des emballages en intégrant la double ● Environnement : préservation récupérer l’énergie permettant d’éclairerexigence sécurité/qualité pharmaceutique et environnement. des ressources et meilleure gestion et de chauffer des logements. Sans oublier5. Participer à la préservation de la biodiversité et au développement de des déchets, que, le médicament n’étant pas un produitbonnes pratiques sectorielles. ● Innovation : grâce au dévelop- comme les autres, «le réflexe Cyclamed»6. Suivre la prise en compte des facteurs environnementaux (notamment pement de nouveaux concepts et permet également de prévenir et réduiredans le cadre du réchauffement climatique) et de leur impact sur lespathologies et thérapeutiques au niveau des activités de recherche et une amélioration du service, les risques d’accidents domestiques.des plans de continuité d’activité dans le cadre d’une politique « santé- ● Respect et l’anticipation vis-à-environnement ». vis de la législation et des réactions Marie-Claire Daveu, directrice de cabinet7. Favoriser avec les entreprises amont-aval, la prise en compte des enjeux de l’opinion, de Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaireenvironnementaux associés dans une logique cycle de vie du médicament. ● Source potentielle de d’État chargée de l’Ecologie, a conclu8. Répondre aux attentes d’information des parties prenantes locales sur profitabilité : réduction en coût de ainsi ce séminaire : « Le développementl’impact environnemental des sites. matière première et /ou d’énergie durable n’est pas une mode, mais un mode9. Informer les parties prenantes sur l’état des connaissances et et/ou en logistique, de compétitivité de demain, qui doit sel’utilisation des nanoparticules dans le médicament. ● Levier d’image : auprès des concrétiser dans un esprit partenarial dans10. Participer au chantier plus large du développement durable dans le consommateurs, de tous les parte- des démarches concrètes ».secteur de la santé en favorisant la coopération entre les acteurs et avec naires (professionnels, autorités, Cyclamed en est un parfait exemple ! ltoutes les parties prenantes.
  4. 4. Cyclamed, la lettre 11-12 octobreévénement Rendez-vous à Deauville pour le congrès des Photo : O. Houdart pharmaciens « Rester maître de son avenir », tel est le thème de ce 61e Congrès . P endant deux jours, au sein d’ateliers thématiques, les après-midi de façon à informer, échanger sur l’évolution et le pharmaciens affirment leurs attentes, développent leur fonctionnement de sa mission… Le dimanche après-midi, en savoir-faire ou définissent des propositions, au moment où conférence plénière, une présentation sera assurée par Thierry la pharmacie d’officine est à un moment crucial de son évolution. Moreau Defarges, nouveau président de Cyclamed, pour réaffirmer Organisé par la FSPF, l’APR et l’UTIP, le Congrès permet d’identifier que « la récupération des Médicaments Non Utilisés s’impose à une politique de défense professionnelle face à des sujets d’actualité tous  » et préciser quels sont les engagements et les perspectives ou de leur quotidien officinal : le libre accès des médicaments, d’avenir de notre dispositif. l’annonce du projet de loi sur l’organisation des soins, « l’offensive » Pendant toute la durée du Congrès, Cyclamed se tiendra à votre de la grande distribution… disposition pour vous accueillir sur son stand. Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la santé, de la Jeunesse et Vous, pharmaciens, êtes plus que jamais invités à prendre part au des Sports fera l’honneur de sa présence le samedi matin. débat pour vous engager et pour faire part de vos suggestions. Cyclamed vous invite d’ores et déjà à un atelier animé le samedi Alors, rendez-vous à Deauville ! l Photo : Chlorophylle@fotolia Sensibilisationcommunication un partenariat avec le conseil National de l’ordre des médecins En amont du message transmis par l’officine, les médecins de ville sont des acteurs privilégiés de l’information auprès de leurs patients. U n partenariat avec le Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM), présidé par le Docteur Michel LEGMANN, vient d’être lancé pour la rentrée de septembre sur « le réflexe Cyclamed   ». Une circulaire du CNOM a été adressée cet été en avant-première à tous les présidents dans un état de réceptivité optimal. La brochure, accessible par tous, explicite ce geste, afin de réduire les risques d’accidents domestiques notamment par les enfants en bas âge et les personnes âgées. Les M.N.U. non périmés peuvent, jusqu’au 31/12/08, être redistribués départementaux ordinaux pour les mobiliser sur notre action de aux plus démunis à l’étranger ou en France par nos ONG partenaires, prévention des risques d’accidents domestiques et de notre action placées sous responsabilité pharmaceutique. environnementale. Un courrier co-signé vient d’être envoyé aux Les autres M.N.U. (et donc la totalité à partir du 1/1/2009) sont 100.000 médecins. éliminés proprement par incinération, afin d’éviter les rejets Dans le cadre d’une démarche volontaire de leur part, les généralistes médicamenteux dans la nature (décharge, eaux…). De plus, ils et spécialistes de ville de la métropole et des DOM peuvent ainsi fournissent de l’énergie en permettant d’éclairer et de chauffer recevoir gracieusement un présentoir de bandes dessinées à placer des logements. Nous vous tiendrons informés des résultats de dans la salle d’attente de leur cabinet. Cette sensibilisation en faveur cette opération nationale menée en partenariat avec les médecins de notre dispositif est proposée à un moment où les personnes sont prescripteurs. l « Cyclamed, la lettre » est une lettre d’information de cyclamed©, l’engagement des professionnels du médicament : pharmaciens d’officine, grossistes répartiteurs, industriels pour la récupération et la valorisation des Médicaments Non Utilisés. 68, boulevard Flandrin 75116 Paris. Tél. : 01 53 70 02 70. Directeur de la publication : Daniel  Robin. Rédactrice en chef : Bénédicte Niérat-Munier. Comité de rédaction : Jacques Aumonier, Thierry Moreau Defarges, Druon Note. Cette Lettre est imprimée sur papier recyclable, par une imprimerie «Imprim’Vert»

×