SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  29
Guide sur l'informatique et Internet
* Apprendre l'informatique autrement
pour utiliser l'ordinateur simplement *
Historique de l'informatique et d'Internet
D'1 clic©2012
1945 – ENIAC (Electronic Numerical Integrator Analyser and Computer)
Le premier ordinateur à intégrer des composants "électroniques".
Financé par l'armée américaine pour lui permettre d'effectuer des calculs de balistique, il
occupait 167 m², pesait 30 tonnes. Mais en plus de ses 17 500 tubes à vide, il fut le premier à
être aussi constitué de nombreuses diodes, condensateurs et résistances.
Chaque programmation devait être effectuée par une équipe de personnes qui manipulait une
série de câbles et de connecteurs. L'ENIAC ne pouvait mémoriser un programme.
Des insectes se faisaient parfois brûler sur un des tubes à vides provoquant la rupture de son
enveloppe de verre et donc sa destruction.
C'est pour cela que le mot « bug » (insecte en anglais) désigne une panne informatique.
1945 – Architecture de John Von Neumann
John Von Neumann est un scientifique de génie né à Budapest en décembre 1903. Il embrassa
différents domaines de recherches mais il est principalement connu pour avoir développé une
« architecture » informatique permettant à un ordinateur de travailler plus efficacement,
notamment par le fait de ne plus avoir à coder le programme par une série d'interrupteurs ou par
un câblage complexe.
John Von Neumann aura l'idée de stocker le programme directement dans la mémoire de
l'ordinateur :celui-ci peut alors communiquer avec l'unité de calcul pour effectuer des
opérations arithmétiques, le tout étant orchestré par le processeur. Les instructions du
programme sont entrées via divers périphériques et les résultats sortent sur divers supports.
Cette architecture est encore à la base des ordinateurs actuels.
John Von Neumann sera plus tard consultant sur le projet EDVAC. Il mourra en février 1957.
MEMOIRE
(exécution des programmes et stockage des données)
PROCESSEUR
(organisation des opérations)
CALCUL
(opérations arithmétiques)
ENTREE
(interrupteurs, ruban perforé, clavier...)
SORTIE
(papier, écran...)
1948 – EDVAC (Electronic Discrete Variable Automatic Computer)
Le premier ordinateur à utiliser un programme dédié.
C'est aussi le premier « code informatique » écrit pour l'occasion, il se présentait sous la forme
d'un ruban de papier perforé.
Il occupait 45 M² et pesait 7800 Kg et comportait encore 6000 tubes à vide.
Il ne calculait pas en mode décimal mais en mode binaire, comme les ordinateurs actuels.
Février 1951 – Ferranti Mark I
Le premier ordinateur commercialisé.
Constitué entre autres de 4000 tubes à vides, cette machine fut livrée à l'université de
Manchester en février 1951. Son programme était une suite de trous sur un ruban perforé.
Par la suite, certaines entreprises et universités en firent l’acquisition.
Mars 1951 – UNIVAC (UNIVersal Automatic Computer)
Le premier à disposer de programmes (sur bandes magnétiques).
Il sera rendu populaire en 1952 par la CBS pour la prévision du résultat de l'élection
présidentielle américaine (Eisenhower élu) et sera aussi utilisé par le Bureau du recensement
des États-Unis.
Il sera plus tard vendu à 46 exemplaires.
1956 – TRADIC (TRAnsistor DIgital Computer)
Le premier ordinateur sans tubes à vide.
Construit par Bell Labs pour l'USS Force, il était composé de nombreux composants
électroniques et était programmé à l'aide de plaque comportant une série de câblage.
1956 – Le disque dur
Le premier disque dur moderne.
Fabriqué par IBM pour l'US Air Force, le Ramac 305 (Random Acces Method of Accounting
and Control) était composé d'un empilement de 50 disques en aluminium de 61cm.
Il pesait une tonne et pouvait stocker 5 Mo de données (soit l'équivalent d'une photo numérique
de bonne qualité actuelle).
1963 – La souris
La première souris (en bois).
Elle fut créée par un ingénieur Américain, Douglas Engelbart. Ce visionnaire développa aussi
le concept du lien hypertexte, d'icône et d'interface graphique.
Un peu plus tard, il améliorera sa souris en y incluant 3 boutons. Il vendra plus tard son brevet à
la société Apple, qui se chargera de la rendre incontournable en informatique.
1964 – IBM 360
Le premier ordinateur compatible.
L’IBM 360 invente le concept de l'ordinateur « compatible », c'est-à-dire utilisant les mêmes
logiciels et périphériques dans toute la série de sa gamme.
Vendu à plus de 60000 exemplaires en 6 mois, il intégrera de nombreuses entreprises et
administrations.
Octobre 1969 – ARPANET (Advanced Research Projects Agency NETwork)
Les prémices d'Internet.
ARPANET désigne un réseau informatique décentralisé, où les informations circuleraient sans
passer par un serveur central.
Ce projet, financé par le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency ), une agence
du département de la défense Américaine, était en fait développé par de nombreux techniciens
et chercheurs de diverses universités américaines, tels que Leonard Kleinrock de l'UCLA
(Université de Californie à Los Angeles) et Paul Baran du MIT (Massachussett Institute of
Technology).
Le 29 octobre 1969, l'Université de Californie (UCLA) et l’Institut de Recherche de Standford
(SRI) reliés entrent eux via de gros IMP (l'équivalent de nos Box actuelles), communiquent
pour la première fois avec le protocole de communication NCP (Network Control Protocol),
différent et surtout moins fiable que celui actuellement utilisé pour l'Internet (TCP/IP).
A 22H30, l'UCLA commence à envoyer le message « LOGIN » mais après avoir tapé le « O »,
le système s'est planté. Quelques heures plus tard, le message sera bien transmis.
Par la suite, d'autres universités et centres de recherches se connecteront au réseau ARPANET.
Leonard Kleinrock devant un IMP
1972 – E-mail
Le premier e-mail.
Ray Tomlinsson était un ingénieur qui collaborait au développement d'un système
d'exploitation.
Il eut l'idée d'utiliser deux programmes de l'époque : SNDMSG (permettant à deux utilisateurs
connectés sur le même ordinateur de se laisser des messages) et CPYNET (permettant à des
ordinateurs connectés à ARPANET d'envoyer des fichiers).
Il eut aussi l'idée d'utiliser le touche arobase (@) pour séparer le nom de l'utilisateur du nom de
l'ordinateur, car ce caractère n'étant pas un nom commun ou un nom propre et qu'il signifie
« à » en Français, évita les risques de confusion. Un choix judicieux donc.
La première adresse mail fut donc : tomlinson@bbn-tenexa.
Les utilisateurs des quinze ordinateurs reliés sur le réseau ARPANET purent donc commencer à
s'envoyer des netmail (NetworkMail) comme on les désignait à cette époque.
Ray Tomlinsson
1972 – MICRAL
Le premier micro-ordinateur pour les particuliers.
Créé par la société française R2E qui a eu l'idée d'utiliser le processeur INTEL de l'époque
(le 8808) pour créer une machine à usage général.
Vendu à l'époque 8450 francs, son processeur fonctionnant à 0,5 Mhz, il ne possédait ni écran
ni clavier et la programmation s'effectuait à l'aide d'interrupteurs et de voyants.
1973 – ALTO
Le premier ordinateur avec une interface graphique moderne.
Il a été développé au sein du groupe de recherche de l'entreprise Xerox (Xerox Palo Alto
Research Center). C'est le premier à disposer d'une interface graphique avec des fenêtres,
icônes, menu... et surtout d' une souris.
Malgré l'avance technologique de cet ordinateur sur ses concurrents, Xerox, pour des raisons
commerciales, ne le commercialisera pas.
Il se fera par contre une solide réputation auprès des universités et instituts de recherche
américains et inspirera beaucoup les futurs sociétés Microsoft et Apple.
1977 – Apple II
La machine qui inaugure l'ère de l'ordinateur grand public.
L'utilisateur d'apple II avait la possibilité de faire et sauvegarder ses propres programmes
(en langage BASIC) sur disquette.
Avec lui apparaissent aussi les premiers jeux vidéo car on pouvait y connecter un joystick et le
relier sur une télévision.
Plus de 2 millions de ces ordinateurs seront vendus pour un prix de 666 $.
1979 – Grid Compass 1101
Le premier ordinateur portable.
Il fut dessiné par Bill Moggridge, spécialisé dans le design industriel, et disposait d'un écran de
320 X 240 pixels (80 caractères de large), de 256 Kb de RAM et pesait 4,9 Kg.
1981 – Star 8010
L'interface graphique la plus évoluée de l'époque.
Bénéficiant des travaux réalisés sur l'Alto, cet ordinateur disposait d'une interface graphique
qualifiée de « métaphore de bureau » qui préfigurera donc celle que nous connaissons encore
aujourd'hui (bureau, menu, glisser/déposer, fenêtres, icônes...)
Il disposait aussi de 1 Mo de mémoire RAM, d'un disque dur de 8 Mo, d'une souris à boutons,
d'une imprimante et d'une interface réseaux.
Tout comme l'Alto, cette machine, très en avance sur son temps mais trop chère (17000 $), ne
rencontra pas de succès commercial.
1981 – IBM PC 5150
Le standard de l'informatique bureautique.
Pourtant moins "glamour" et performant que le Star 8010, le modèle 5150 d'IBM va conquérir
le marché et devenir l'outil préféré des secrétaires américaines.
Conçu à partir d'un microprocesseur Intel de 5 Mhz, disposant d'une mémoire RAM de 256 Ko,
d'un lecteur de disquette 5 pouces intégré et d'un écran monochrome.
Il fonctionnait avec un programme en langage BASIC de chez Microsoft.
Mars 1981 – Sinclair ZX81
L'ordinateur des premiers geeks.
Conçu et commercialisé par la Sinclair Research, doté d'un processeur cadencé à 3,25 MHz, de
1 Ko de mémoire RAM, il disposait d'un clavier souple, se connectait sur un téléviseur et
affichait des images en noir et blanc.
Il deviendra l'un des ordinateurs qui a appris les bases de l'informatique à toute une génération.
Août 1982 – Commodore 64
Le premier ordinateur vendu à plusieurs millions d'exemplaires.
Seulement 64Ko de RAM, système d'exploitation en BASIC, mais sa configuration graphique
(qui lui permettait d'afficher 16 couleurs) et audio, en avance pour l'époque, lui permettra d'être
très bien adapté pour le multimédia et de pouvoir utiliser de très nombreux jeux vidéo.
Janvier 1983 – Internet
La mort du réseau ARPANET.
En 1983, beaucoup d'universités, de centres de recherche et certaines administrations avaient
leur propre réseau d'ordinateurs. Cependant, beaucoup de ces réseaux étaient de nature ou de
conception différentes.
Ces différents réseaux pouvaient communiquer entre eux, via les lignes téléphoniques, grâce au
protocole NCP (Network Control Program).
Mais ce protocole s'est révélé peu fiable et, surtout, imposait à chaque réseau d'utiliser une
encombrante machine appelée IMP (Interface Message Processor). Grâce notamment aux
travaux de Louis Pouzin, Vinton Cerf et Robert E. Kahn, un nouveau protocole de
communication pour réseau informatique, plus fiable et plus simple à mettre en œuvre pour les
différents réseaux, fut créé et appelé TCP/IP.
Il est en fait basé sur deux protocoles distincts : TCP (Transmission Control Protocol) qui
assure le contrôle des paquets de données qui circulent sur le réseau et IP (Interne Protocol) qui
détermine la localisation des machines sur le réseau.
En janvier 1983 et sur ordre du Département de la défense américaine, l'historique réseau
ARPANET utilisa officiellement le protocole informatique TCP/IP.
Ce protocole a permis l'essor de l'Internet et est encore utilisé de nos jours.
Interface Message Processor (IMP)
Schéma de protocole TCP/IP
1984 – Macintosh
Le précurseur de l'informatique intuitive.
En "s'inspirant" du Star 8010, la société Apple jeta un pavé dans la mare avec le Macintosh. Cet
ordinateur disposait d'une interface graphique moderne et enfin en couleurs avec icônes,
fenêtres, d'une souris (Apple a racheté le brevet à Douglas Engelbart) et de quelques logiciels.
1985 – Atari ST520
L'ordinateur préféré des musiciens.
Un ordinateur dédié grand public avec un grand nombre de logiciels compatibles disponibles
(tournant sous le système d'exploitation TOS).
Il fut utilisé notamment par beaucoup de musiciens car il disposait d'une connectique MIDI
(norme de communication) et de logiciels dédiés lui permettant de piloter de nombreux
appareils de musique électronique.
1986 – Processeur INTEL DX386
Le premier processeur moderne.
Bien qu'étant déjà la troisième version des processeurs INTEL de l'époque, il fut le premier à
utiliser l'architecture 32 Bits, encore largement employée de nos jours.
Il comportait 275 000 transistors et était cadencé à 16 Mhz.
Ce processeur préfigure donc les futurs Pentium, il prit une part importante dans les ordinateurs
à venir et propulsa la société INTEL comme l'un des leaders pour la fabrication des composants
informatiques.
Août 1991 – Le Web
Avant l'année 1991, le réseau Internet permettait à ses divers utilisateurs de s'envoyer des
fichiers, des e-mails et de converser sur des newsgroups (équivalents à nos réseaux sociaux
actuels), mais aucune page web n'existait encore.
En mars 1989, Tim Berners-Lee, qui travaillait alors au laboratoire du CERN de Genève
(Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire) soumit à son responsable Mike Sendall un
rapport concernant un projet de système informatique, appelé WorldWideWeb, qui permettrait
de faciliter le partage de documents entre les différents centres du CERN.
Un fois lu ce rapport, Mike Sendall écrira dessus "Un peu vague mais prometteur"...
Tim Berners-Lee s'est inspiré du concept « d'HyperTexte », inventé en 1965 par Ted
Nelson (relier entre eux divers documents à l'aide de liens intégrés dans les documents eux-
mêmes).
Il a aussi mis au point un protocole informatique (HTTP), un langage de programmation
(HTML) ainsi qu'un logiciel dédié à son utilisation appelé WorldWideWeb.
Un peu plus tard, il mit en place son système, permettant à tous les ingénieurs de CERN de
mutualiser facilement leurs divers travaux, grâce à un simple ordinateur.
Une étiquette collée dessus indiquait : « cette machine est un serveur, ne pas la débrancher ».
N'étant qu'un simple employé de CERN, Tim aurait pu voir son invention devenir la propriété
de ce dernier. Mais il a réussi à imposer que son idée reste dans le domaine publique, ce qui à
donc permis que le Web reste ouvert à tous.
1er serveur Web au monde
1993 – Mosaic
Le premier navigateur Web grand public.
L'Internet de l'époque ne comprenait qu'environ 200 sites Web, permettant de n'afficher
que des images, du texte et des formulaires.
Novembre 1995 – Windows 95
La première interface graphique pour le grand public.
Microsoft améliore son système d'exploitation MS-DOS de l'époque (1980) en y ajoutant une
interface graphique utilisant des fenêtres, icônes et menus déroulants, spécialement conçue pour
monsieur tout le monde.
Un an après sa sortie, il s'impose comme le système d'exploitation le plus populaire.
Depuis cette époque, les différents systèmes d'exploitation de Microsoft se sont imposés sur la
plupart des ordinateurs de la planète.
Quelques dates à retenir
Juin 1994 – Internet en France
Le premier fournisseur d'accès à Internet pour le grand public en France est FranceNet.
Septembre 1998 – La recherche sur Internet généralisée
Création de la société Google avec son moteur de recherche qui deviendra un des plus utilisés
dans le monde.
Février 2005 – Des vidéos visibles par tous
Lancement de la plateforme de vidéo sur le Web, YouTube.
La première vidéo mis en ligne sur ce site fut celle d'un de ses créateurs qui commente sa visite
au zoo de San Diego. Google rachètera Youtube en 2006 pour 1,6 milliards de dollars.
Juillet 2006 – Le micro-blogging se fait un nom
Arrivée sur Internet de Twitter, un site permettant historiquement de poster des messages
textuels d'un maximum de 140 caractères. Sa simplicité d'utilisation et son application dédiée
aux smartPhones a permis son adoption, entre autres, par de nombreux journalistes et hommes
politiques.
Septembre 2006 – L’émergence des réseaux sociaux
Ouverture de Facebook au grand public.
Ce site Web, dédié à l'origine aux universités américaines, s'est imposé ensuite comme le plus
important « réseau social » sur Internet.
Fin 2012, son créateur Mark Zuckerberg déclare que son site regroupe plus d'un milliard de
membres actifs.
Novembre 2007 – Le téléphone connecté à Internet
Le système d'exploitation dédié aux téléphones mobiles Android est racheté par Google.
Ce dernier décide de le fournir gratuitement à tout constructeur de SmartPhone qui le désire.
Cette gratuité et sa complète intégration avec les nombreux services (mail, GPS, cloud...) que
propose Google va le propulser comme le système d'exploitation mobile le plus répandu.
Table des matières
Historique de l'informatique en images.........................................................................................1
1945 – ENIAC (Electronic Numerical Integrator Analyser and Computer).................................2
1945 – Architecture de John Von Neumann..................................................................................3
1948 – EDVAC (Electronic Discrete Variable Automatic Computer)...........................................4
Février 1951 – Ferranti Mark I......................................................................................................5
Mars 1951 – UNIVAC (UNIVersal Automatic Computer)............................................................6
1956 – TRADIC (TRAnsistor DIgital Computer).........................................................................7
1956 – Le disque dur.....................................................................................................................8
1963 – La souris.............................................................................................................................9
1964 – IBM 360...........................................................................................................................10
Octobre 1969 – ARPANET (Advanced Research Projects Agency NETwork)...........................11
1972 – E-mail...............................................................................................................................12
1972 – MICRAL..........................................................................................................................13
1973 – ALTO...............................................................................................................................14
1977 – Apple II............................................................................................................................15
1979 – Grid Compass 1101..........................................................................................................16
1981 – Star 8010..........................................................................................................................17
1981 – IBM PC 5150...................................................................................................................18
Mars 1981 – Sinclair ZX81.........................................................................................................19
Août 1982 – Commodore 64.......................................................................................................20
Janvier 1983 – Internet................................................................................................................21
1984 – Macintosh.........................................................................................................................22
1985 – Atari ST520......................................................................................................................23
1986 – Processeur INTEL DX386...............................................................................................24
Août 1991 – Le Web...................................................................................................................25
1993 – Mosaic..............................................................................................................................26
Novembre 1995 – Windows 95...................................................................................................27
Quelques dates à retenir...............................................................................................................28
Juin 1994 – Internet en France.................................................................................................28
Septembre 1998 – La recherche sur Internet généralisée........................................................28
Février 2005 – Des vidéos visibles par tous............................................................................28
Juillet 2006 – Le micro-blogging se fait un nom.....................................................................28
Septembre 2006 – L’émergence des réseaux sociaux..............................................................28
Novembre 2007 – Le téléphone connecté à Internet...............................................................28

Contenu connexe

Tendances

Architecture de l'ordinateur Et Systeme d'exploitation
Architecture de l'ordinateur Et Systeme d'exploitationArchitecture de l'ordinateur Et Systeme d'exploitation
Architecture de l'ordinateur Et Systeme d'exploitationTunisie collège
 
Architecture ordinateur-2-architecture-de-base
Architecture ordinateur-2-architecture-de-baseArchitecture ordinateur-2-architecture-de-base
Architecture ordinateur-2-architecture-de-baseAbdoulaye Dieng
 
chapitre 01.ppt
chapitre 01.pptchapitre 01.ppt
chapitre 01.pptSamoSamo18
 
Chapitre iv entrées sorties et bus
Chapitre iv entrées sorties et busChapitre iv entrées sorties et bus
Chapitre iv entrées sorties et busSana Aroussi
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURIMansouri Khalifa
 
Analyse et conception des systèmes d’information
Analyse et conception des systèmes d’informationAnalyse et conception des systèmes d’information
Analyse et conception des systèmes d’informationMireille Blay-Fornarino
 
Le microprocesseur
Le microprocesseurLe microprocesseur
Le microprocesseurISIG
 
Exposé Le Microprocesseur
Exposé   Le MicroprocesseurExposé   Le Microprocesseur
Exposé Le MicroprocesseurTheCrazyMan
 
Cours informatique chapitre 1 ordinateur et système d'exploitation 7ème
Cours informatique chapitre 1 ordinateur et système d'exploitation   7ème Cours informatique chapitre 1 ordinateur et système d'exploitation   7ème
Cours informatique chapitre 1 ordinateur et système d'exploitation 7ème Tunisie collège
 
Cours informatique éléments de présentation - 8ème
Cours  informatique éléments de présentation - 8èmeCours  informatique éléments de présentation - 8ème
Cours informatique éléments de présentation - 8èmeTunisie collège
 
Ordinateur & ses constituants
Ordinateur & ses constituantsOrdinateur & ses constituants
Ordinateur & ses constituantssaidnord
 
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)Ines Ouaz
 
Chapitre i architecture générale de l’unité centrale d’un ordinateur
Chapitre i architecture générale de l’unité centrale d’un ordinateurChapitre i architecture générale de l’unité centrale d’un ordinateur
Chapitre i architecture générale de l’unité centrale d’un ordinateurSana Aroussi
 

Tendances (20)

Cours 1 -_bases_d_informatique
Cours 1 -_bases_d_informatiqueCours 1 -_bases_d_informatique
Cours 1 -_bases_d_informatique
 
Exercices algo
Exercices algoExercices algo
Exercices algo
 
Architecture de l'ordinateur Et Systeme d'exploitation
Architecture de l'ordinateur Et Systeme d'exploitationArchitecture de l'ordinateur Et Systeme d'exploitation
Architecture de l'ordinateur Et Systeme d'exploitation
 
Architecture ordinateur-2-architecture-de-base
Architecture ordinateur-2-architecture-de-baseArchitecture ordinateur-2-architecture-de-base
Architecture ordinateur-2-architecture-de-base
 
chapitre 01.ppt
chapitre 01.pptchapitre 01.ppt
chapitre 01.ppt
 
Chapitre iv entrées sorties et bus
Chapitre iv entrées sorties et busChapitre iv entrées sorties et bus
Chapitre iv entrées sorties et bus
 
Exercice2
Exercice2Exercice2
Exercice2
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
 
Analyse et conception des systèmes d’information
Analyse et conception des systèmes d’informationAnalyse et conception des systèmes d’information
Analyse et conception des systèmes d’information
 
Le microprocesseur
Le microprocesseurLe microprocesseur
Le microprocesseur
 
Exposé Le Microprocesseur
Exposé   Le MicroprocesseurExposé   Le Microprocesseur
Exposé Le Microprocesseur
 
Cours informatique chapitre 1 ordinateur et système d'exploitation 7ème
Cours informatique chapitre 1 ordinateur et système d'exploitation   7ème Cours informatique chapitre 1 ordinateur et système d'exploitation   7ème
Cours informatique chapitre 1 ordinateur et système d'exploitation 7ème
 
02 correction-td smi-s3-algo2
02 correction-td smi-s3-algo202 correction-td smi-s3-algo2
02 correction-td smi-s3-algo2
 
Cours informatique éléments de présentation - 8ème
Cours  informatique éléments de présentation - 8èmeCours  informatique éléments de présentation - 8ème
Cours informatique éléments de présentation - 8ème
 
Composants
ComposantsComposants
Composants
 
Ordinateur & ses constituants
Ordinateur & ses constituantsOrdinateur & ses constituants
Ordinateur & ses constituants
 
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
 
Chapitre i architecture générale de l’unité centrale d’un ordinateur
Chapitre i architecture générale de l’unité centrale d’un ordinateurChapitre i architecture générale de l’unité centrale d’un ordinateur
Chapitre i architecture générale de l’unité centrale d’un ordinateur
 
Video
VideoVideo
Video
 
Projet bt1 informatique
Projet bt1 informatiqueProjet bt1 informatique
Projet bt1 informatique
 

En vedette

Réseaux Sociaux, Révolution des usages sur Internet, et nouvelles problémati...
Réseaux Sociaux, Révolution des usages sur Internet,et nouvelles problémati...Réseaux Sociaux, Révolution des usages sur Internet,et nouvelles problémati...
Réseaux Sociaux, Révolution des usages sur Internet, et nouvelles problémati...Adrien Joly
 
Bien utiliser Google
Bien utiliser GoogleBien utiliser Google
Bien utiliser GoogleD1clic
 
L'adresse d'un site Web
L'adresse d'un site WebL'adresse d'un site Web
L'adresse d'un site WebD1clic
 
La connexion à Internet
La connexion à InternetLa connexion à Internet
La connexion à InternetD1clic
 
Le web marketing 2 dans le e commerce equitable
Le web marketing 2 dans le e commerce equitableLe web marketing 2 dans le e commerce equitable
Le web marketing 2 dans le e commerce equitableDésiré Dupas
 
Boucle locale et_reseau_optique_optronique
Boucle locale et_reseau_optique_optroniqueBoucle locale et_reseau_optique_optronique
Boucle locale et_reseau_optique_optroniqueconstyfan21
 
Diaporama initiation informatique
Diaporama initiation informatiqueDiaporama initiation informatique
Diaporama initiation informatiquebibriom
 
Formation stratégie web marketing Espaces Numériques Entreprises mars 2014
Formation stratégie web marketing Espaces Numériques Entreprises mars 2014Formation stratégie web marketing Espaces Numériques Entreprises mars 2014
Formation stratégie web marketing Espaces Numériques Entreprises mars 2014Gilles Gilles
 
Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?
Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?
Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?Loïc Haÿ
 
Présentation mémoire : CRM ou Social CRM, avons-nous encore le choix?
Présentation mémoire : CRM ou Social CRM, avons-nous encore le choix?Présentation mémoire : CRM ou Social CRM, avons-nous encore le choix?
Présentation mémoire : CRM ou Social CRM, avons-nous encore le choix?Linda DUQUENNE
 
Initiation à internet
Initiation à internetInitiation à internet
Initiation à internetJustin Yarga
 
Technologies d'accès à Internet
Technologies d'accès à InternetTechnologies d'accès à Internet
Technologies d'accès à InternetRetis be
 
Chapitre2 internet
Chapitre2 internet Chapitre2 internet
Chapitre2 internet Saad Loula
 
La veille de ne kid du 02.02.11 : le media packaging
La veille de ne kid du 02.02.11 : le media packagingLa veille de ne kid du 02.02.11 : le media packaging
La veille de ne kid du 02.02.11 : le media packagingNé Kid
 

En vedette (18)

Réseaux Sociaux, Révolution des usages sur Internet, et nouvelles problémati...
Réseaux Sociaux, Révolution des usages sur Internet,et nouvelles problémati...Réseaux Sociaux, Révolution des usages sur Internet,et nouvelles problémati...
Réseaux Sociaux, Révolution des usages sur Internet, et nouvelles problémati...
 
Bien utiliser Google
Bien utiliser GoogleBien utiliser Google
Bien utiliser Google
 
L'adresse d'un site Web
L'adresse d'un site WebL'adresse d'un site Web
L'adresse d'un site Web
 
La connexion à Internet
La connexion à InternetLa connexion à Internet
La connexion à Internet
 
Cours réseauxf
Cours réseauxfCours réseauxf
Cours réseauxf
 
Le web marketing 2 dans le e commerce equitable
Le web marketing 2 dans le e commerce equitableLe web marketing 2 dans le e commerce equitable
Le web marketing 2 dans le e commerce equitable
 
Internet Web
Internet WebInternet Web
Internet Web
 
Boucle locale et_reseau_optique_optronique
Boucle locale et_reseau_optique_optroniqueBoucle locale et_reseau_optique_optronique
Boucle locale et_reseau_optique_optronique
 
Diaporama initiation informatique
Diaporama initiation informatiqueDiaporama initiation informatique
Diaporama initiation informatique
 
Formation stratégie web marketing Espaces Numériques Entreprises mars 2014
Formation stratégie web marketing Espaces Numériques Entreprises mars 2014Formation stratégie web marketing Espaces Numériques Entreprises mars 2014
Formation stratégie web marketing Espaces Numériques Entreprises mars 2014
 
Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?
Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?
Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?
 
Initiation à l'informatique
Initiation à l'informatiqueInitiation à l'informatique
Initiation à l'informatique
 
Présentation mémoire : CRM ou Social CRM, avons-nous encore le choix?
Présentation mémoire : CRM ou Social CRM, avons-nous encore le choix?Présentation mémoire : CRM ou Social CRM, avons-nous encore le choix?
Présentation mémoire : CRM ou Social CRM, avons-nous encore le choix?
 
Initiation à internet
Initiation à internetInitiation à internet
Initiation à internet
 
Technologies d'accès à Internet
Technologies d'accès à InternetTechnologies d'accès à Internet
Technologies d'accès à Internet
 
Supports de cours
Supports de coursSupports de cours
Supports de cours
 
Chapitre2 internet
Chapitre2 internet Chapitre2 internet
Chapitre2 internet
 
La veille de ne kid du 02.02.11 : le media packaging
La veille de ne kid du 02.02.11 : le media packagingLa veille de ne kid du 02.02.11 : le media packaging
La veille de ne kid du 02.02.11 : le media packaging
 

Similaire à Historique de l'informatique et d'Internet

cours_archi_2006-20071 (1).ppt
cours_archi_2006-20071 (1).pptcours_archi_2006-20071 (1).ppt
cours_archi_2006-20071 (1).pptZeinabMhanna2
 
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 6 Naissance de l'informatique moderne
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 6 Naissance de l'informatique moderne2016_Huguet_l1ICC11 séquence 6 Naissance de l'informatique moderne
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 6 Naissance de l'informatique moderneFrançois Huguet
 
Histoire Informatique Et Hackers
Histoire Informatique Et HackersHistoire Informatique Et Hackers
Histoire Informatique Et HackersPatrick Plante
 
Ordinateur
OrdinateurOrdinateur
Ordinateurj_lipaz
 
Du design au design numérique
Du design au design numériqueDu design au design numérique
Du design au design numériqueStéphane Vial
 
Grappe d'innovation des TIC
Grappe d'innovation des TICGrappe d'innovation des TIC
Grappe d'innovation des TICBoris Adam
 
Des ordinateurs et des hommes : les interfaces homme-machine
Des ordinateurs et des hommes : les interfaces homme-machineDes ordinateurs et des hommes : les interfaces homme-machine
Des ordinateurs et des hommes : les interfaces homme-machineVincent Mabillot
 
COURS D'INITIATION A L'INFORMATIQUE
COURS D'INITIATION A L'INFORMATIQUECOURS D'INITIATION A L'INFORMATIQUE
COURS D'INITIATION A L'INFORMATIQUEMANY PHARES MANAKAKA
 
The supply chain is susceptible to market volatility, driven by changing cons...
The supply chain is susceptible to market volatility, driven by changing cons...The supply chain is susceptible to market volatility, driven by changing cons...
The supply chain is susceptible to market volatility, driven by changing cons...DanielMohamed4
 
Linux_history.pdf
Linux_history.pdfLinux_history.pdf
Linux_history.pdfjaweb1
 

Similaire à Historique de l'informatique et d'Internet (20)

cours_archi_2006-20071 (1).ppt
cours_archi_2006-20071 (1).pptcours_archi_2006-20071 (1).ppt
cours_archi_2006-20071 (1).ppt
 
Chap8 extrait
Chap8 extraitChap8 extrait
Chap8 extrait
 
Une histoire du di
Une histoire du diUne histoire du di
Une histoire du di
 
L’ordinateur
L’ordinateurL’ordinateur
L’ordinateur
 
01 une histoire du di
01 une histoire du di01 une histoire du di
01 une histoire du di
 
Notions IHM
Notions IHMNotions IHM
Notions IHM
 
Notions ihm
Notions ihmNotions ihm
Notions ihm
 
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 6 Naissance de l'informatique moderne
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 6 Naissance de l'informatique moderne2016_Huguet_l1ICC11 séquence 6 Naissance de l'informatique moderne
2016_Huguet_l1ICC11 séquence 6 Naissance de l'informatique moderne
 
1er cours
1er cours1er cours
1er cours
 
Histoire Informatique Et Hackers
Histoire Informatique Et HackersHistoire Informatique Et Hackers
Histoire Informatique Et Hackers
 
Ordinateur
OrdinateurOrdinateur
Ordinateur
 
Du design au design numérique
Du design au design numériqueDu design au design numérique
Du design au design numérique
 
Ordinateur : module 1
Ordinateur : module 1Ordinateur : module 1
Ordinateur : module 1
 
Bases informatiques 2
Bases informatiques 2Bases informatiques 2
Bases informatiques 2
 
Grappe d'innovation des TIC
Grappe d'innovation des TICGrappe d'innovation des TIC
Grappe d'innovation des TIC
 
Des ordinateurs et des hommes : les interfaces homme-machine
Des ordinateurs et des hommes : les interfaces homme-machineDes ordinateurs et des hommes : les interfaces homme-machine
Des ordinateurs et des hommes : les interfaces homme-machine
 
COURS D'INITIATION A L'INFORMATIQUE
COURS D'INITIATION A L'INFORMATIQUECOURS D'INITIATION A L'INFORMATIQUE
COURS D'INITIATION A L'INFORMATIQUE
 
The supply chain is susceptible to market volatility, driven by changing cons...
The supply chain is susceptible to market volatility, driven by changing cons...The supply chain is susceptible to market volatility, driven by changing cons...
The supply chain is susceptible to market volatility, driven by changing cons...
 
Cours linux
Cours linuxCours linux
Cours linux
 
Linux_history.pdf
Linux_history.pdfLinux_history.pdf
Linux_history.pdf
 

Historique de l'informatique et d'Internet

  • 1. Guide sur l'informatique et Internet * Apprendre l'informatique autrement pour utiliser l'ordinateur simplement * Historique de l'informatique et d'Internet D'1 clic©2012
  • 2. 1945 – ENIAC (Electronic Numerical Integrator Analyser and Computer) Le premier ordinateur à intégrer des composants "électroniques". Financé par l'armée américaine pour lui permettre d'effectuer des calculs de balistique, il occupait 167 m², pesait 30 tonnes. Mais en plus de ses 17 500 tubes à vide, il fut le premier à être aussi constitué de nombreuses diodes, condensateurs et résistances. Chaque programmation devait être effectuée par une équipe de personnes qui manipulait une série de câbles et de connecteurs. L'ENIAC ne pouvait mémoriser un programme. Des insectes se faisaient parfois brûler sur un des tubes à vides provoquant la rupture de son enveloppe de verre et donc sa destruction. C'est pour cela que le mot « bug » (insecte en anglais) désigne une panne informatique.
  • 3. 1945 – Architecture de John Von Neumann John Von Neumann est un scientifique de génie né à Budapest en décembre 1903. Il embrassa différents domaines de recherches mais il est principalement connu pour avoir développé une « architecture » informatique permettant à un ordinateur de travailler plus efficacement, notamment par le fait de ne plus avoir à coder le programme par une série d'interrupteurs ou par un câblage complexe. John Von Neumann aura l'idée de stocker le programme directement dans la mémoire de l'ordinateur :celui-ci peut alors communiquer avec l'unité de calcul pour effectuer des opérations arithmétiques, le tout étant orchestré par le processeur. Les instructions du programme sont entrées via divers périphériques et les résultats sortent sur divers supports. Cette architecture est encore à la base des ordinateurs actuels. John Von Neumann sera plus tard consultant sur le projet EDVAC. Il mourra en février 1957. MEMOIRE (exécution des programmes et stockage des données) PROCESSEUR (organisation des opérations) CALCUL (opérations arithmétiques) ENTREE (interrupteurs, ruban perforé, clavier...) SORTIE (papier, écran...)
  • 4. 1948 – EDVAC (Electronic Discrete Variable Automatic Computer) Le premier ordinateur à utiliser un programme dédié. C'est aussi le premier « code informatique » écrit pour l'occasion, il se présentait sous la forme d'un ruban de papier perforé. Il occupait 45 M² et pesait 7800 Kg et comportait encore 6000 tubes à vide. Il ne calculait pas en mode décimal mais en mode binaire, comme les ordinateurs actuels.
  • 5. Février 1951 – Ferranti Mark I Le premier ordinateur commercialisé. Constitué entre autres de 4000 tubes à vides, cette machine fut livrée à l'université de Manchester en février 1951. Son programme était une suite de trous sur un ruban perforé. Par la suite, certaines entreprises et universités en firent l’acquisition.
  • 6. Mars 1951 – UNIVAC (UNIVersal Automatic Computer) Le premier à disposer de programmes (sur bandes magnétiques). Il sera rendu populaire en 1952 par la CBS pour la prévision du résultat de l'élection présidentielle américaine (Eisenhower élu) et sera aussi utilisé par le Bureau du recensement des États-Unis. Il sera plus tard vendu à 46 exemplaires.
  • 7. 1956 – TRADIC (TRAnsistor DIgital Computer) Le premier ordinateur sans tubes à vide. Construit par Bell Labs pour l'USS Force, il était composé de nombreux composants électroniques et était programmé à l'aide de plaque comportant une série de câblage.
  • 8. 1956 – Le disque dur Le premier disque dur moderne. Fabriqué par IBM pour l'US Air Force, le Ramac 305 (Random Acces Method of Accounting and Control) était composé d'un empilement de 50 disques en aluminium de 61cm. Il pesait une tonne et pouvait stocker 5 Mo de données (soit l'équivalent d'une photo numérique de bonne qualité actuelle).
  • 9. 1963 – La souris La première souris (en bois). Elle fut créée par un ingénieur Américain, Douglas Engelbart. Ce visionnaire développa aussi le concept du lien hypertexte, d'icône et d'interface graphique. Un peu plus tard, il améliorera sa souris en y incluant 3 boutons. Il vendra plus tard son brevet à la société Apple, qui se chargera de la rendre incontournable en informatique.
  • 10. 1964 – IBM 360 Le premier ordinateur compatible. L’IBM 360 invente le concept de l'ordinateur « compatible », c'est-à-dire utilisant les mêmes logiciels et périphériques dans toute la série de sa gamme. Vendu à plus de 60000 exemplaires en 6 mois, il intégrera de nombreuses entreprises et administrations.
  • 11. Octobre 1969 – ARPANET (Advanced Research Projects Agency NETwork) Les prémices d'Internet. ARPANET désigne un réseau informatique décentralisé, où les informations circuleraient sans passer par un serveur central. Ce projet, financé par le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency ), une agence du département de la défense Américaine, était en fait développé par de nombreux techniciens et chercheurs de diverses universités américaines, tels que Leonard Kleinrock de l'UCLA (Université de Californie à Los Angeles) et Paul Baran du MIT (Massachussett Institute of Technology). Le 29 octobre 1969, l'Université de Californie (UCLA) et l’Institut de Recherche de Standford (SRI) reliés entrent eux via de gros IMP (l'équivalent de nos Box actuelles), communiquent pour la première fois avec le protocole de communication NCP (Network Control Protocol), différent et surtout moins fiable que celui actuellement utilisé pour l'Internet (TCP/IP). A 22H30, l'UCLA commence à envoyer le message « LOGIN » mais après avoir tapé le « O », le système s'est planté. Quelques heures plus tard, le message sera bien transmis. Par la suite, d'autres universités et centres de recherches se connecteront au réseau ARPANET. Leonard Kleinrock devant un IMP
  • 12. 1972 – E-mail Le premier e-mail. Ray Tomlinsson était un ingénieur qui collaborait au développement d'un système d'exploitation. Il eut l'idée d'utiliser deux programmes de l'époque : SNDMSG (permettant à deux utilisateurs connectés sur le même ordinateur de se laisser des messages) et CPYNET (permettant à des ordinateurs connectés à ARPANET d'envoyer des fichiers). Il eut aussi l'idée d'utiliser le touche arobase (@) pour séparer le nom de l'utilisateur du nom de l'ordinateur, car ce caractère n'étant pas un nom commun ou un nom propre et qu'il signifie « à » en Français, évita les risques de confusion. Un choix judicieux donc. La première adresse mail fut donc : tomlinson@bbn-tenexa. Les utilisateurs des quinze ordinateurs reliés sur le réseau ARPANET purent donc commencer à s'envoyer des netmail (NetworkMail) comme on les désignait à cette époque. Ray Tomlinsson
  • 13. 1972 – MICRAL Le premier micro-ordinateur pour les particuliers. Créé par la société française R2E qui a eu l'idée d'utiliser le processeur INTEL de l'époque (le 8808) pour créer une machine à usage général. Vendu à l'époque 8450 francs, son processeur fonctionnant à 0,5 Mhz, il ne possédait ni écran ni clavier et la programmation s'effectuait à l'aide d'interrupteurs et de voyants.
  • 14. 1973 – ALTO Le premier ordinateur avec une interface graphique moderne. Il a été développé au sein du groupe de recherche de l'entreprise Xerox (Xerox Palo Alto Research Center). C'est le premier à disposer d'une interface graphique avec des fenêtres, icônes, menu... et surtout d' une souris. Malgré l'avance technologique de cet ordinateur sur ses concurrents, Xerox, pour des raisons commerciales, ne le commercialisera pas. Il se fera par contre une solide réputation auprès des universités et instituts de recherche américains et inspirera beaucoup les futurs sociétés Microsoft et Apple.
  • 15. 1977 – Apple II La machine qui inaugure l'ère de l'ordinateur grand public. L'utilisateur d'apple II avait la possibilité de faire et sauvegarder ses propres programmes (en langage BASIC) sur disquette. Avec lui apparaissent aussi les premiers jeux vidéo car on pouvait y connecter un joystick et le relier sur une télévision. Plus de 2 millions de ces ordinateurs seront vendus pour un prix de 666 $.
  • 16. 1979 – Grid Compass 1101 Le premier ordinateur portable. Il fut dessiné par Bill Moggridge, spécialisé dans le design industriel, et disposait d'un écran de 320 X 240 pixels (80 caractères de large), de 256 Kb de RAM et pesait 4,9 Kg.
  • 17. 1981 – Star 8010 L'interface graphique la plus évoluée de l'époque. Bénéficiant des travaux réalisés sur l'Alto, cet ordinateur disposait d'une interface graphique qualifiée de « métaphore de bureau » qui préfigurera donc celle que nous connaissons encore aujourd'hui (bureau, menu, glisser/déposer, fenêtres, icônes...) Il disposait aussi de 1 Mo de mémoire RAM, d'un disque dur de 8 Mo, d'une souris à boutons, d'une imprimante et d'une interface réseaux. Tout comme l'Alto, cette machine, très en avance sur son temps mais trop chère (17000 $), ne rencontra pas de succès commercial.
  • 18. 1981 – IBM PC 5150 Le standard de l'informatique bureautique. Pourtant moins "glamour" et performant que le Star 8010, le modèle 5150 d'IBM va conquérir le marché et devenir l'outil préféré des secrétaires américaines. Conçu à partir d'un microprocesseur Intel de 5 Mhz, disposant d'une mémoire RAM de 256 Ko, d'un lecteur de disquette 5 pouces intégré et d'un écran monochrome. Il fonctionnait avec un programme en langage BASIC de chez Microsoft.
  • 19. Mars 1981 – Sinclair ZX81 L'ordinateur des premiers geeks. Conçu et commercialisé par la Sinclair Research, doté d'un processeur cadencé à 3,25 MHz, de 1 Ko de mémoire RAM, il disposait d'un clavier souple, se connectait sur un téléviseur et affichait des images en noir et blanc. Il deviendra l'un des ordinateurs qui a appris les bases de l'informatique à toute une génération.
  • 20. Août 1982 – Commodore 64 Le premier ordinateur vendu à plusieurs millions d'exemplaires. Seulement 64Ko de RAM, système d'exploitation en BASIC, mais sa configuration graphique (qui lui permettait d'afficher 16 couleurs) et audio, en avance pour l'époque, lui permettra d'être très bien adapté pour le multimédia et de pouvoir utiliser de très nombreux jeux vidéo.
  • 21. Janvier 1983 – Internet La mort du réseau ARPANET. En 1983, beaucoup d'universités, de centres de recherche et certaines administrations avaient leur propre réseau d'ordinateurs. Cependant, beaucoup de ces réseaux étaient de nature ou de conception différentes. Ces différents réseaux pouvaient communiquer entre eux, via les lignes téléphoniques, grâce au protocole NCP (Network Control Program). Mais ce protocole s'est révélé peu fiable et, surtout, imposait à chaque réseau d'utiliser une encombrante machine appelée IMP (Interface Message Processor). Grâce notamment aux travaux de Louis Pouzin, Vinton Cerf et Robert E. Kahn, un nouveau protocole de communication pour réseau informatique, plus fiable et plus simple à mettre en œuvre pour les différents réseaux, fut créé et appelé TCP/IP. Il est en fait basé sur deux protocoles distincts : TCP (Transmission Control Protocol) qui assure le contrôle des paquets de données qui circulent sur le réseau et IP (Interne Protocol) qui détermine la localisation des machines sur le réseau. En janvier 1983 et sur ordre du Département de la défense américaine, l'historique réseau ARPANET utilisa officiellement le protocole informatique TCP/IP. Ce protocole a permis l'essor de l'Internet et est encore utilisé de nos jours. Interface Message Processor (IMP) Schéma de protocole TCP/IP
  • 22. 1984 – Macintosh Le précurseur de l'informatique intuitive. En "s'inspirant" du Star 8010, la société Apple jeta un pavé dans la mare avec le Macintosh. Cet ordinateur disposait d'une interface graphique moderne et enfin en couleurs avec icônes, fenêtres, d'une souris (Apple a racheté le brevet à Douglas Engelbart) et de quelques logiciels.
  • 23. 1985 – Atari ST520 L'ordinateur préféré des musiciens. Un ordinateur dédié grand public avec un grand nombre de logiciels compatibles disponibles (tournant sous le système d'exploitation TOS). Il fut utilisé notamment par beaucoup de musiciens car il disposait d'une connectique MIDI (norme de communication) et de logiciels dédiés lui permettant de piloter de nombreux appareils de musique électronique.
  • 24. 1986 – Processeur INTEL DX386 Le premier processeur moderne. Bien qu'étant déjà la troisième version des processeurs INTEL de l'époque, il fut le premier à utiliser l'architecture 32 Bits, encore largement employée de nos jours. Il comportait 275 000 transistors et était cadencé à 16 Mhz. Ce processeur préfigure donc les futurs Pentium, il prit une part importante dans les ordinateurs à venir et propulsa la société INTEL comme l'un des leaders pour la fabrication des composants informatiques.
  • 25. Août 1991 – Le Web Avant l'année 1991, le réseau Internet permettait à ses divers utilisateurs de s'envoyer des fichiers, des e-mails et de converser sur des newsgroups (équivalents à nos réseaux sociaux actuels), mais aucune page web n'existait encore. En mars 1989, Tim Berners-Lee, qui travaillait alors au laboratoire du CERN de Genève (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire) soumit à son responsable Mike Sendall un rapport concernant un projet de système informatique, appelé WorldWideWeb, qui permettrait de faciliter le partage de documents entre les différents centres du CERN. Un fois lu ce rapport, Mike Sendall écrira dessus "Un peu vague mais prometteur"... Tim Berners-Lee s'est inspiré du concept « d'HyperTexte », inventé en 1965 par Ted Nelson (relier entre eux divers documents à l'aide de liens intégrés dans les documents eux- mêmes). Il a aussi mis au point un protocole informatique (HTTP), un langage de programmation (HTML) ainsi qu'un logiciel dédié à son utilisation appelé WorldWideWeb. Un peu plus tard, il mit en place son système, permettant à tous les ingénieurs de CERN de mutualiser facilement leurs divers travaux, grâce à un simple ordinateur. Une étiquette collée dessus indiquait : « cette machine est un serveur, ne pas la débrancher ». N'étant qu'un simple employé de CERN, Tim aurait pu voir son invention devenir la propriété de ce dernier. Mais il a réussi à imposer que son idée reste dans le domaine publique, ce qui à donc permis que le Web reste ouvert à tous. 1er serveur Web au monde
  • 26. 1993 – Mosaic Le premier navigateur Web grand public. L'Internet de l'époque ne comprenait qu'environ 200 sites Web, permettant de n'afficher que des images, du texte et des formulaires.
  • 27. Novembre 1995 – Windows 95 La première interface graphique pour le grand public. Microsoft améliore son système d'exploitation MS-DOS de l'époque (1980) en y ajoutant une interface graphique utilisant des fenêtres, icônes et menus déroulants, spécialement conçue pour monsieur tout le monde. Un an après sa sortie, il s'impose comme le système d'exploitation le plus populaire. Depuis cette époque, les différents systèmes d'exploitation de Microsoft se sont imposés sur la plupart des ordinateurs de la planète.
  • 28. Quelques dates à retenir Juin 1994 – Internet en France Le premier fournisseur d'accès à Internet pour le grand public en France est FranceNet. Septembre 1998 – La recherche sur Internet généralisée Création de la société Google avec son moteur de recherche qui deviendra un des plus utilisés dans le monde. Février 2005 – Des vidéos visibles par tous Lancement de la plateforme de vidéo sur le Web, YouTube. La première vidéo mis en ligne sur ce site fut celle d'un de ses créateurs qui commente sa visite au zoo de San Diego. Google rachètera Youtube en 2006 pour 1,6 milliards de dollars. Juillet 2006 – Le micro-blogging se fait un nom Arrivée sur Internet de Twitter, un site permettant historiquement de poster des messages textuels d'un maximum de 140 caractères. Sa simplicité d'utilisation et son application dédiée aux smartPhones a permis son adoption, entre autres, par de nombreux journalistes et hommes politiques. Septembre 2006 – L’émergence des réseaux sociaux Ouverture de Facebook au grand public. Ce site Web, dédié à l'origine aux universités américaines, s'est imposé ensuite comme le plus important « réseau social » sur Internet. Fin 2012, son créateur Mark Zuckerberg déclare que son site regroupe plus d'un milliard de membres actifs. Novembre 2007 – Le téléphone connecté à Internet Le système d'exploitation dédié aux téléphones mobiles Android est racheté par Google. Ce dernier décide de le fournir gratuitement à tout constructeur de SmartPhone qui le désire. Cette gratuité et sa complète intégration avec les nombreux services (mail, GPS, cloud...) que propose Google va le propulser comme le système d'exploitation mobile le plus répandu.
  • 29. Table des matières Historique de l'informatique en images.........................................................................................1 1945 – ENIAC (Electronic Numerical Integrator Analyser and Computer).................................2 1945 – Architecture de John Von Neumann..................................................................................3 1948 – EDVAC (Electronic Discrete Variable Automatic Computer)...........................................4 Février 1951 – Ferranti Mark I......................................................................................................5 Mars 1951 – UNIVAC (UNIVersal Automatic Computer)............................................................6 1956 – TRADIC (TRAnsistor DIgital Computer).........................................................................7 1956 – Le disque dur.....................................................................................................................8 1963 – La souris.............................................................................................................................9 1964 – IBM 360...........................................................................................................................10 Octobre 1969 – ARPANET (Advanced Research Projects Agency NETwork)...........................11 1972 – E-mail...............................................................................................................................12 1972 – MICRAL..........................................................................................................................13 1973 – ALTO...............................................................................................................................14 1977 – Apple II............................................................................................................................15 1979 – Grid Compass 1101..........................................................................................................16 1981 – Star 8010..........................................................................................................................17 1981 – IBM PC 5150...................................................................................................................18 Mars 1981 – Sinclair ZX81.........................................................................................................19 Août 1982 – Commodore 64.......................................................................................................20 Janvier 1983 – Internet................................................................................................................21 1984 – Macintosh.........................................................................................................................22 1985 – Atari ST520......................................................................................................................23 1986 – Processeur INTEL DX386...............................................................................................24 Août 1991 – Le Web...................................................................................................................25 1993 – Mosaic..............................................................................................................................26 Novembre 1995 – Windows 95...................................................................................................27 Quelques dates à retenir...............................................................................................................28 Juin 1994 – Internet en France.................................................................................................28 Septembre 1998 – La recherche sur Internet généralisée........................................................28 Février 2005 – Des vidéos visibles par tous............................................................................28 Juillet 2006 – Le micro-blogging se fait un nom.....................................................................28 Septembre 2006 – L’émergence des réseaux sociaux..............................................................28 Novembre 2007 – Le téléphone connecté à Internet...............................................................28