SlideShare une entreprise Scribd logo
Actu Défense
Synthèse du point presse du ministère des armées 26 octobre 2017
BARKHANE : TĖMOIGNAGES OPĖRATIONNELS
Le colonel Thierry Crepin, qui a commandé le Groupement tactique logistique (GT LOG) de l’opé-
ration Barkhane et le lieutenant-colonel Pierre de Thieulloy, qui était à la tête du Groupement
tactique désert blindé (GTD), ont livré un témoignage croisé de leur engagement au sein de l’opé-
ration déployée au Sahel. Après une longue préparation de près de cinq mois, gage d’efficacité de
l’opération Barkhane, les 600 combattants-logisticiens du GT LOG El Parras et les 800 militaires du
GTD Edelweiss ont été déployés pendant quatre mois au Sahel.
« Rendre Barkhane possible «
La logistique opérationnelle rend possible Barkhane. Planifiée et
conduite comme toutes les opérations, elle assure dans la bande
sahélo-saharienne le maintien en condition opérationnelle du
matériel, le soutien du combattant et des infrastructures ou en-
core l’acheminement du matériel de santé. Elle relève des défis
de taille puisqu’elle doit prendre en compte la situation tactique
du terrain, les distances, les itinéraires, les conditions météorolo-
giques extrêmes, tout en faisant face à des ennemis fugaces. Au
total, le groupement logistique El Parras aura parcouru 1,5 mil-
lions de kilomètres soit 36 fois le tour de la Terre.
Présence dissuasive et lien avec la population
Un ennemi invisible, c’est la principale difficulté à laquelle ont dû faire face
les militaires du GTD Edelweiss. Déployés au Mali, au Niger et au Tchad, ils
ont conduit sept opérations majeures. Ils ont mené plus de 500 missions
de patrouille au plus près des populations pour maintenir les groupes ter-
roristes à distance et maintenir la confiance de la population. Par des aides
médicales ou encore des actions destinées à relancer l’activité écono-
mique, le GTD a conservé et entretenu le lien avec la population locale.
Les deux officiers ont conclu leur propos en insistant sur le courage et le professionnalisme des jeunes soldats fran-
çais qui relèvent quotidiennement ce double défi : faire basculer l’incertitude dans le camp de l’ennemi tout en ten-
dant la main à la population.
LIBERATION DE RAKKA
Une victoire décisive a été remportée par les forces démocratiques syriennes appuyées par la coalition interna-
tionale, à Rakka, contre Daech.
Cette ville fut le sanctuaire terroriste d’où sont partis les ordres pour frapper la France, en novembre 2015. Sa libé-
ration constituait l’un des principaux objectifs de l’action militaire française au Levant. Aujourd’hui, au terme de
quatre mois de bataille acharnée, grâce également à l’appui massif et permanent de la coalition, cet objectif est
atteint. De nombreux combattants des forces démocratiques syriennes ont donné leur vie dans cette lutte contre la
barbarie. La ministre des armées tient à rendre hommage au courage, au professionnalisme, à la détermination
et à l’efficacité des soldats français de l’opération Chammal qui, au sein de la coalition, ont contribué à cette vic-
toire, par les frappes aériennes qu’ils ont effectuées.
Lien vers le communiqué de presse
Agendas ministériels
Actu Défense
Page 2
DéplacementenindeetauxÉmiratsarabesunis
Après les Ėtats-Unis la semaine dernière, la ministre
des armées poursuit ses déplacements à l’ international
en Inde et aux Emirats arabes unis (EAU) du jeudi 26
au dimanche 29 octobre. Ils visent à consolider les liens
forts avec ces deux pays partenaires clés dans la revue
stratégique et à rendre visite aux forces françaises.
En Inde, la ministre s’entretiendra avec les principales
autorités politiques du pays, dont le premier ministre,
Narendra Modi, et la ministre de la défense, Nirmala
Sitharaman. Florence Parly souhaite en particulier ren-
forcer la coopération dans l’océan Indien et approfon-
dir le partenariat industriel.
Aux EAU, elle s’entretiendra avec le prince héritier Mo-
hammed bin Zayed afin de conforter les relations bila-
térales de défense et d'évoquer les enjeux régionaux.
Elle rendra par ailleurs visite aux forces françaises pré-
positionnées aux EAU.
Lien vers le communiqué de presse
Csfm : Plan Familles
La séance plénière de la 99e
session du Conseil supé-
rieur de la fonction militaire (CSFM), consacrée au Plan
Plan d’accompagnement des familles et d’améliora-
tion des conditions de vie des militaires, s’est tenue
mardi 24 octobre, en présence de Florence Parly et de
Geneviève Darrieussecq.
La ministre des armées avait été chargée d’élaborer ce
plan à la suite du discours du Président de la Répu-
blique, Emmanuel Macron à Istres le 20 juillet 2017,
qui avait rappelé l’exigence de la condition du person-
nel des armées – civils comme militaires, dans l’exer-
cice de ses missions. Il avait particulièrement souligné
le haut niveau d’engagement demandé, et l’impact sur
les familles.
Mardi 31 octobre, la ministre des armées présentera
le Plan Familles lors d’un point presse, à Balard.
34e
anniversaire de l’attentat du drakkar
Geneviève
Darrieussecq,
secrétaire
d’état auprès
de la ministre
des armées, a
participé à la
cérémonie de
ravivage de la
flamme à l'Arc
de Triomphe
lundi 23 octobre à l’occasion du 34e
anniversaire de
l'attentat du Drakkar à Beyrouth. Cet attentat avait
visé le poste Drakkar du contingent français de la Force
multinationale de sécurité à Beyrouth, 58 militaires
français avaient trouvé la mort.
6e
cospace
Le sixième Comité de concertation entre l’Ėtat et
l’industrie dans le domaine spatial (COSPACE) s’est réu-
ni le mardi 24 octobre 2017 sous la coprésidence de
Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supé-
rieur, de la recherche et de l’innovation, de Florence
Parly, ministre des armées et de Bruno Le Maire, mi-
nistre de l’économie et des finances.
Les travaux du COSPACE ont été présentés lors de cette
réunion par le CNES et le GIFAS. Dans un contexte de
compétition internationale accrue et de profonde
transformation, le COSPACE a souligné que la France
maintient sa place de premier plan dans tous les do-
maines : lanceurs comme satellites. Florence Parly a
déclaré à cette occasion que l’espace, peu régulé, est
une zone d’opportunités comme de nouvelles menaces.
Les progrès techniques de différents acteurs, parfois
non-étatiques, posent de nouveaux défis. La France doit
continuer d’innover dans sa stratégie pour le domaine
spatial, afin de rester en pointe dans les domaines civil
et militaire.
Lien vers le communiqué de presse
Actualité de la Défense
Actu Défense
Page 3
Marine nationale
MISSION DE LONGUE DUREE POUR LE BEAU-
TEMPS-BEAUPRE
Le Bâtiment hydrographique et océanographique (BHO)
Beautemps-Beaupré rentrera à Brest le vendredi 27
octobre 2017 après un déploiement de plus de neuf
mois, essentiellement en océan Indien. L’occasion de
revenir sur l’importance des missions hydrographiques
pour la Marine.
Ouragan Irma : l’armée au chevet des Antilles
(#JDEF)
En quelques heures, Saint-Martin et Saint-Barthélemy,
les îles paradisiaques des Antilles françaises, ont chan-
gé de visage. L'ouragan Irma a tout emporté sur son
passage, provoquant un véritable chaos. Une course
contre la montre pour porter assistance à la population
sinistrée est alors enclenchée.
Mobilisées deux jours avant, aux côtés des autres ser-
vices de l’Etat, les armées ont poursuivi leur déploie-
ment après le passage du cyclone. À Saint-Martin,
l’équipe du Journal de la Défense était présente aux
côtés des militaires, venus sécuriser et secourir.
Lien vers le JDEF
Rediffusion sur la chaîne @LCP :
- Vendredi 27 octobre à 10h15 et 14h45;
- Vendredi 03 novembre à 00h15;
- Samedi 04 novembre à 10h15;
- Dimanche 05 novembre à 16h45;
- Jeudi 09 novembre à 21h45;
- Vendredi 10 novembre à 14h30.
Le Service hydrographique et océanographique de la
marine (SHOM) est un établissement public chargé
d’établir et d’entretenir la cartographie maritime et
littorale de référence. Il dispose aussi d’une capacité de
projection qu’il a notamment utilisée dans le cadre du
soutien apporté aux Antilles après le passage de l’oura-
gan Irma. Quatre hydrographes ont ainsi embarqué à
bord du BPC Tonnerre pour mettre en œuvre le Sys-
tème déployable d’hydrographie militaire (SDHM) qui a
permis de sécuriser le chenal d’accès en vue des opéra-
tions de débarquement amphibie.
Le SHOM recueille et diffuse des données sur le milieu
marin pour le soutien des opérations navales et pour la
conception des systèmes d’armes, en lien avec la Direc-
tion générale de l’armement (DGA). Quatre navires
spécialisés de la Marine Nationale constituent la flotte
hydrographiques: Borda, La Pérouse, Laplace et Beau-
temps-Beaupré. Ce dernier rejoindra son port-base de
Brest le vendredi 27 octobre, après l’avoir quitté le 15
janvier dernier.
Deux équipages se sont relayés pour mener à bien
cette mission de 285 jours. Les travaux réalisés par le
Beautemps-Beaupré répondent à deux grands objec-
tifs : améliorer la sécurité de la navigation et contribuer
à la fonction stratégique « connaissance et anticipa-
tion ». L’analyse des nombreuses données, recueillis
par le groupe hydrographique et océanographique de
l’Atlantique, nécessitera un traitement adapté pour
donner lieu ensuite à des productions ciblées. Certains
levés ont été effectués dans les eaux territoriales des
pays riverains du déploiement, en vertu d’accords de
coopération. Ces données sont alors transmises aux
autorités locales, une occasion de démontrer le savoir-
faire français dans le domaine de l’hydrographie et de
l’océanographie.
Actu Défense
Page 4
Armée de l’air :
l’armée de l’air ravitaille ses homologues
helvètes
Lundi 23 octobre, un Boeing C135-FR du groupe de ra-
vitaillement en vol (GRV) 2/91 « Bretagne » a ravitaillé
successivement un Mirage 2000B, deux Rafale et un F/
A-18 Hornet suisse. Une opération courante réalisée au
cours d’une mission d’entrainement alliant les moyens
des deux pays.
En effet, le GRV « Bretagne », placé sous le commande-
ment des forces aériennes stratégiques (FAS), survole
l’espace aérien français quotidiennement pour assurer
aux forces aériennes l’allonge stratégique indispensable
à l’accomplissement de l’ensemble des missions de l’ar-
mée de l’air (dissuasion, posture permanente de sûre-
té…). À ce titre, il ravitaille tous les avions de chasse
français – mais aussi divers avions étrangers, per-
mettant à la France d’honorer certains partenariats de
défense, de participer à des exercices interalliés d’en-
vergure et d’intervenir au sein de coalitions internatio-
nales sur des théâtres extérieurs.
La France et la Suisse sont liées par un accord relatif à la
zone aérienne d’entraînement transfrontalière com-
mune aux deux nations depuis le 25 février 2015. Cet
accord a pour objectif de favoriser l’entraînement opé-
rationnel des forces aériennes de la Confédération
suisse et des aéronefs des forces armées françaises,
dans le respect des conventions internationales en vi-
gueur. Les relations entre les chaînes de défense aé-
riennes franco-suisses sont d’excellent niveau, comme
en attestent les entraînements bilatéraux régulièrement
réalisés et, en particulier, ces opérations de ravitaille-
ment en vol.
Armée de terre :
L’aérocombat testé au CENTAC, une pre-
mière !
Pour la première fois, un Sous-groupement tactique
interarmes à dominante aéromobile (SGTIA-A) s’est
entraîné au Centre d’entraînement au combat
(CENTAC) du 9 au 20 octobre à Mailly-Le-Camp.
Objectif de cette rotation « test » : densifier l’intégra-
tion à l’aérocombat des unités terrestres et placer les
commandants d’unité de l’Aviation légère de l’armée
de terre (ALAT) à la tête d’une unité interarmes. Dans
le cadre du futur contrôle des commandants d’unité
des régiments de la 4e
brigade d’aérocombat, le 3e
ré-
giment d’hélicoptères de combat (3e
RHC), appuyé par
les 1er
et 5e
régiment d’hélicoptères de combat (1er
et
5e
RHC), a participé à une rotation inédite au CENTAC.
Au total, 6 Gazelle et 4 Puma ont participé à cette rota-
tion expérimentale. Après en avoir tiré les enseigne-
ments nécessaires, ce mode d’action inédit a vocation
à être pérennisé et 4 à 6 rotations du même type par
an devraient être programmées au profit des comman-
dants d’unité de l’ALAT. L’objectif est bien de placer
les commandants d’unité ALAT directement au cœur
de la préparation opérationnelle des forces ter-
restres.
Dans le même temps, cet exercice expérimental per-
met d’enrichir les connaissances dans le domaine de
l’aérocombat des unités interarmes. Ainsi, lors de cette
rotation, la 13e
demi-brigade de Légion étrangère (13e
DBLE) a commandé deux SGTIA infanterie mais égale-
ment le SGTIA aéromobile.
Actualité des opérations
Actu Défense
Page 5
FORCES ARMEES EN NOUVELLE CALEDONIE :
OPERATION NARCOPS
Lundi dernier, 578 kilos de cocaïne ont été découverts
à bord d’un voilier suspect intercepté trois jours plus
tôt par le Bâtiment multi-missions D’Entrecasteaux
dans la zone économique exclusive française.
Signalé le 17 octobre par le MAOC (centre opération-
nel d’analyse du renseignement maritime pour les
stupéfiants) comme étant une piste d’intérêt, le voi-
lier a été intercepté le 20 octobre par le D’Entrecas-
teaux , renforcé par des fusiliers marins de la base
navale de Nouméa, hélitreuillés à bord par un PUMA
de l’escadron de transport 52. La fouille approfondie
n’ayant donné aucun résultat, le haut-commissaire de
la république a autorisé son déroutement vers Nou-
méa où il a accosté le 23 octobre vers 10h.
Les investigations conduites par les Douanes ont alors
permis d’y découvrir sa cargaison illicite, bien dissimu-
lée dans des caches aménagées, impossibles à déceler
sans une fouille destructive.
Cette opération montre une fois de plus la pertinence
du dispositif français de surveillance maritime dans le
Pacifique Sud.
Levant : opération Chammal
SITUATION
En Syrie :
- Rakka libérée mais dévastée et soumis à une menace
EEI omniprésente.
A Rakka, l’entreprise de reconstruction a débuté. Le
défi est immense dans la mesure où la ville est dé-
truite à 80% et qu’elle est polluée par une impor-
tante quantité d’engins explosifs. Pour le seul hôpital,
les opérations de déminage devraient durer environ
un mois.
- Combats autour de Deir-Ez-Zor
Après la libération de Rakka, les combats en Syrie ren-
trent dans une nouvelle phase dont l’objectif est
maintenant la libération des zones situées autour de
Deir-Ez-Zor, Mayadin et d’Abou Kamal.
Dans cette zone, les combats se poursuivent à la fois
pour les forces démocratiques syriennes et les forces
pro-régimes. Ces dernières combattent toujours à
Deir-Ez-Zor et Mayadin où la situation a peu évolué
depuis la semaine dernière.
En Irak :
poursuite des opérations de sécurisation et des prépa-
ratifs aux futurs engagements dans la vallée de
l’Euphrate.
Alors qu’une partie des forces de sécurité irakiennes a
rejoint Kirkuk depuis Hawijah sans heurt ou incident
notable, les opérations de sécurisation des zones pré-
cédemment conquises à Daech se poursuivent. La
région des monts Hamrim à proximité d’Hawijah, où
Daech compte encore de nombreux combattants dé-
terminés, concentre les efforts des forces de sécurité
irakiennes.
Dans le même temps, les forces de sécurité ira-
kiennes débutent leur déploiement dans l’Anbar et la
vallée de l’Euphrate où se situent les derniers bas-
tions de Daech. Le lancement de l’offensive sur Al
Qaim a été annoncé par le premier ministre Irakien.
ACTIVITE DE LA SEMAINE
La TF Wagram toujours en redéploiement
Ces batailles seront appuyées par la TF Wagram qui
poursuit sa ré-articulation et son redéploiement dans
le but d’appuyer les opérations à venir des forces de
sécurité irakiennes.
Bilan de la TF WAGRAM du 18 au 24 octobre inclus :
aucune mission de tirs réalisée. Depuis le début de la
mission de la TFW : 1528 missions réalisées.
Dernier déploiement de l’année pour l’AWACS fran-
çais : 3 ans d’opération, 100 missions, 1000 heures de
vol.
Actu Défense
Page 6
Bande sahélo-saharienne : Barkhane
Appréciation de la situation
Une situation sécuritaire qui demeure fragile
La situation sécuritaire est marquée par des incidents
sécuritaires réguliers dans le centre et le Nord du Mali et
dans les zones transfrontalières entre le Mali, le Niger et
le Burkina Faso.
L’attaque menée contre la gendarmerie d’Ayorou au
Niger le samedi 21 octobre confirme ce constat.
Une intervention conjointe et coordonnée de Gazelle
nigériennes, de M2000 et d’un hélicoptère Tigre de la
Force Barkhane avait alors permis la poursuite des as-
saillants dans leur fuite. Fixé par les Gazelle nigériennes,
un pick-up appartenant au groupe armé terroriste a été
détruit dans l’action par l’hélicoptère Tigre.
Cette semaine a été marquée par la fin de mission de
l’AWACS français opérant à Chammal. Cette dernière
mission de l’année pour un AWACS est l’occasion de
tirer un bilan de la participation de cet avion de dé-
tection et de commandement à l’effort de la coalition
depuis le début de l’opération Chammal.
Véritable tour de contrôle aéroportée, l’AWACS est
chargé d’assurer l’intégrité de l’espace aérien et la
sécurité des avions de la Coalition opérant au-dessus
du théâtre irako-syrien. En trois ans d’engagement,
les AWACS français ont franchi la barre symbolique
des 1000 heures de vol et des 100 missions.
Activité aérienne
Cette semaine, l’activité aérienne s’est concentrée sur
des missions de renseignement. Une seule frappe a
eu lieu dans le secteur de Baiji.
Bilan du 18 au 24 octobre inclus : 39 sorties, 1
frappe , pas d’ objectif neutralisé.
Bilan total depuis le 19 septembre 2014 :
- 7349 sorties,
- 1413 frappes ,
- 2197 objectifs neutralisés.
Situation politique
La fin de semaine dernière a été marquée par la signa-
ture du procès-verbal de la 26e
Commission technique
de sécurité (CTS) qui précise les modalités de contrôle
de l’armement et des mouvements des groupes armés
signataires (GAS). Le bilan de cette CTS est positif dans la
mesure où il pose les bases des règles de circulation de
l’armement des GAS et organise la montée en puissance
du prochain mécanisme opérationnel de coordination
de Kidal.
Forces conjointes G5 Sahel
La force conjointe se prépare à ses prochaines opéra-
tions. Dans ce cadre, différentes actions d’entraînement
ont été menées :
- Entraînement au combat des forces armées burkina-
bées : après la mise à disposition de matériels et d’équi-
pement à leur profit, les Burkinabés ont déployé un ba-
taillon à Dori pour effectuer sous la direction des Elé-
ments Français au Sénégal (EFS) une période d’entraîne-
ment au combat de deux semaines en vue de leurs fu-
tures opérations au sein de la Force conjointe G5 Sahel.
- Formation contre-IED : du 17 au 19 octobre, des ins-
tructeurs du 2e
Régiment Etranger de Génie ont dispen-
sé une formation contre-IED à des soldats tchadiens
pour leur permettre de gagner en autonomie dans leurs
interventions sur des engins explosifs improvisés.
ACTIVITÉS DE LA FORCE
Opération conjointe de réassurance et de lutte contre
les GAT
Du 15 au 22 octobre, des détachements des forces ar-
mées maliennes (FAMa) et de Barkhane, ont réalisé une
opération de reconnaissance, de contrôle et de réassu-
rance dans la région de Tin hama au Mali, au sud de
Gao, à proximité de la frontière nigérienne au sud-est de
Gao.
Menée avec l’appui des avions de chasse et des drones
de Barkhane, cette opération de contrôle de zone a
Contact presse opérations et CEMA :
09 88 68 28 65 / 09 88 68 28 66 emapresse@gmail.com
Produit par le bureau porte-parole de la Délégation à l’information et à la communication de la Défense (DICoD)
Directrice de la publication : Valérie Lecasble
Rédacteur en chef : CF Lionel Delort
Rédacteurs: Chloé Ruard, Marie-Astrid Lefeuvre, Pauline Royer-Briand, CNE Gaëlle Rothureau
CONTACTS PRESSE : 09 88 67 33 33 ou presse@dicod.defense.gouv.fr
permis de maintenir la pression sur les groupes armés
terroristes (GAT) présents dans la région. L’opération a
également été mise à profit pour apporter des aides mé-
dicales aux populations rencontrées.
Opération d’opportunité contre les GAT
Au Nord du Mali,
dans la région
d’Abeïbara, la dé-
couverte d’une
position d’un
groupe armé ter-
roriste a entrainé
le déclenchement
d’une action com-
binée entre forces spéciales françaises et Barkhane.
Cette opération a donné lieu à une frappe par des Mi-
rage 2000 suivie d’une intervention d’hélicoptère Tigre
et s’est terminée par une opération au sol.
Cette opération a permis de mettre hors de combat 15
terroristes membres de ce groupe dépendant d’Ansar
Eddine (AQMI). Du matériel, des armes et des munitions
ont également été récupérés ou détruits.
RELEVES DE LA FORCE
Relève de la force Barkhane : près de 8000 hommes
concernés
Les relèves de Barkhane viennent de se terminer. En un
peu plus d’un mois, tous les groupements ont été rele-
vés par de nouvelles unités. Cette étape marque la fin
d’une manœuvre longue et particulièrement complexe.
- Une manœuvre sur la durée
La relève d’une force de l’envergure de Barkhane ne se
résume pas à la période d’un peu plus d’un mois du
chasser-croiser des forces sur le théâtre.
Celle-ci débute en effet beaucoup plus tôt avec la phase
d’entrainement des unités prévues de rejoindre le
théâtre d’opération. Cette période d’entraînement au
combat et d’imprégnation du théâtre permet aux unités
débutant leur mandat d’être rapidement opération-
nelles, aux standards des unités quittantes, prêtes à
prendre le relais et à débuter les opérations.
Elle se poursuit par la phase de tuilage entre unités
quittantes et prenantes, phase qui permet les néces-
saires passations de suite et l’acclimatation des forces
prenantes, tout en minimisant l’impact sur le tempo des
opérations.
Enfin, concernant les soldats quittant le théâtre, certains
réaliseront un passage au sas de décompression où ils
auront la possibilité de se reposer et de se réadapter à la
vie normale avant de rejoindre leurs familles.
- Une manœuvre complexe : une logistique d’archipel
dans un océan grand comme l’Europe
Au-delà des hommes et des matériels transportés,
l’élongation du théâtre constitue le défi le plus impor-
tant. La difficulté principale réside dans l’acheminement
du matériel depuis les différents points d’entrée, vers
les nombreuses emprises terrestres de Barkhane. De
nombreux convois terrestres sont nécessaires pour
transporter le matériel depuis les aéroports de N’Djame-
na et de Niamey, et les ports d’Abidjan ou de Douala
vers les unités déployées sur le théâtre. Le défi s’appa-
rente à une logistique d’archipel dans un océan grand
comme l’Europe.
- Une manœuvre qui engage de nombreux moyens
La relève des 4000 hommes engagés dans l’opération
Barkhane a nécessité 52 liaisons aériennes militaires (26
in, 26 out). 30 ont desservi Niamey, 12 ont desservi
N’Djamena et 10 ont été mixtes desservant N’Djamena
et Niamey. Outre le transport «in et out» des hommes,
ces liaisons ont permis le transport de plus de 200
tonnes de matériel. La partie la plus importante du ma-
tériel transite par voie maritime. Pour cette relève, 114
véhicules et 130 containers ont été acheminés par voie
maritime.
SORTIES AIR :
Bilan du 18 au 24 octobre inclus : 46 sorties chasse, 32
sorties RAV ISR, 45 sorties transport.
Total : 123 sorties (100 la semaine dernière).

Contenu connexe

Tendances

Actu Défense du 31 mars 2016
Actu Défense du 31 mars 2016Actu Défense du 31 mars 2016
Actu Défense du 31 mars 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 2 mars 2017
Actu Défense du 2 mars 2017Actu Défense du 2 mars 2017
Actu Défense du 2 mars 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 23 février 2017
Actu Défense du 23 février 2017Actu Défense du 23 février 2017
Actu Défense du 23 février 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 11 mai 2017
Actu Défense du 11 mai 2017Actu Défense du 11 mai 2017
Actu Défense du 11 mai 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 13 avril 2017
Actu Défense du 13 avril 2017Actu Défense du 13 avril 2017
Actu Défense du 13 avril 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 5 janvier 2017
Actu Défense du 5 janvier 2017Actu Défense du 5 janvier 2017
Actu Défense du 5 janvier 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 17 mars 2016
Actu Défense du 17 mars 2016Actu Défense du 17 mars 2016
Actu Défense du 17 mars 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 7 juin 2018
Actu Défense du 7 juin 2018Actu Défense du 7 juin 2018
Actu Défense du 7 juin 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 14 septembre 2017
Actu Défense du 14 septembre 2017Actu Défense du 14 septembre 2017
Actu Défense du 14 septembre 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 3 novembre 2016
Actu Défense du 3 novembre 2016Actu Défense du 3 novembre 2016
Actu Défense du 3 novembre 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 1er décembre 2016
Actu Défense du 1er décembre 2016Actu Défense du 1er décembre 2016
Actu Défense du 1er décembre 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 9 novembre 2017
Actu Défense du 9 novembre 2017Actu Défense du 9 novembre 2017
Actu Défense du 9 novembre 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense 24 mai 2017
Actu Défense 24 mai 2017Actu Défense 24 mai 2017
Actu Défense 24 mai 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 17 novembre 2016
Actu Défense du 17 novembre 2016Actu Défense du 17 novembre 2016
Actu Défense du 17 novembre 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 11 juillet 2017
Actu Défense du 11 juillet 2017Actu Défense du 11 juillet 2017
Actu Défense du 11 juillet 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 6 avril 2017
Actu Défense du 6 avril 2017Actu Défense du 6 avril 2017
Actu Défense du 6 avril 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 12 octobre 2017
Actu Défense du 12 octobre 2017Actu Défense du 12 octobre 2017
Actu Défense du 12 octobre 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 1er février 2018
Actu Défense du 1er février 2018Actu Défense du 1er février 2018
Actu Défense du 1er février 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 21 avril 2016
Actu Défense du 21 avril 2016Actu Défense du 21 avril 2016
Actu Défense du 21 avril 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 19 mai 2016
Actu Défense du 19 mai 2016Actu Défense du 19 mai 2016
Actu Défense du 19 mai 2016
Ministère des Armées
 

Tendances (20)

Actu Défense du 31 mars 2016
Actu Défense du 31 mars 2016Actu Défense du 31 mars 2016
Actu Défense du 31 mars 2016
 
Actu Défense du 2 mars 2017
Actu Défense du 2 mars 2017Actu Défense du 2 mars 2017
Actu Défense du 2 mars 2017
 
Actu Défense du 23 février 2017
Actu Défense du 23 février 2017Actu Défense du 23 février 2017
Actu Défense du 23 février 2017
 
Actu Défense du 11 mai 2017
Actu Défense du 11 mai 2017Actu Défense du 11 mai 2017
Actu Défense du 11 mai 2017
 
Actu Défense du 13 avril 2017
Actu Défense du 13 avril 2017Actu Défense du 13 avril 2017
Actu Défense du 13 avril 2017
 
Actu Défense du 5 janvier 2017
Actu Défense du 5 janvier 2017Actu Défense du 5 janvier 2017
Actu Défense du 5 janvier 2017
 
Actu Défense du 17 mars 2016
Actu Défense du 17 mars 2016Actu Défense du 17 mars 2016
Actu Défense du 17 mars 2016
 
Actu Défense du 7 juin 2018
Actu Défense du 7 juin 2018Actu Défense du 7 juin 2018
Actu Défense du 7 juin 2018
 
Actu Défense du 14 septembre 2017
Actu Défense du 14 septembre 2017Actu Défense du 14 septembre 2017
Actu Défense du 14 septembre 2017
 
Actu Défense du 3 novembre 2016
Actu Défense du 3 novembre 2016Actu Défense du 3 novembre 2016
Actu Défense du 3 novembre 2016
 
Actu Défense du 1er décembre 2016
Actu Défense du 1er décembre 2016Actu Défense du 1er décembre 2016
Actu Défense du 1er décembre 2016
 
Actu Défense du 9 novembre 2017
Actu Défense du 9 novembre 2017Actu Défense du 9 novembre 2017
Actu Défense du 9 novembre 2017
 
Actu Défense 24 mai 2017
Actu Défense 24 mai 2017Actu Défense 24 mai 2017
Actu Défense 24 mai 2017
 
Actu Défense du 17 novembre 2016
Actu Défense du 17 novembre 2016Actu Défense du 17 novembre 2016
Actu Défense du 17 novembre 2016
 
Actu Défense du 11 juillet 2017
Actu Défense du 11 juillet 2017Actu Défense du 11 juillet 2017
Actu Défense du 11 juillet 2017
 
Actu Défense du 6 avril 2017
Actu Défense du 6 avril 2017Actu Défense du 6 avril 2017
Actu Défense du 6 avril 2017
 
Actu Défense du 12 octobre 2017
Actu Défense du 12 octobre 2017Actu Défense du 12 octobre 2017
Actu Défense du 12 octobre 2017
 
Actu Défense du 1er février 2018
Actu Défense du 1er février 2018Actu Défense du 1er février 2018
Actu Défense du 1er février 2018
 
Actu Défense du 21 avril 2016
Actu Défense du 21 avril 2016Actu Défense du 21 avril 2016
Actu Défense du 21 avril 2016
 
Actu Défense du 19 mai 2016
Actu Défense du 19 mai 2016Actu Défense du 19 mai 2016
Actu Défense du 19 mai 2016
 

Similaire à Actu Défense du 26 octobre 2017

Actu Défense du 8 décembre 2016
Actu Défense du 8 décembre 2016Actu Défense du 8 décembre 2016
Actu Défense du 8 décembre 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 16 mars 2017
Actu Défense du 16 mars 2017Actu Défense du 16 mars 2017
Actu Défense du 16 mars 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 27 avril 2017
Actu Défense du 27 avril 2017Actu Défense du 27 avril 2017
Actu Défense du 27 avril 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 8 février 2018
Actu Défense du 8 février 2018Actu Défense du 8 février 2018
Actu Défense du 8 février 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 9 juin 2016
Actu Défense du 9 juin 2016Actu Défense du 9 juin 2016
Actu Défense du 9 juin 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 12 mai 2016
Actu Défense du 12 mai 2016Actu Défense du 12 mai 2016
Actu Défense du 12 mai 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 4 février 2016
Actu Défense du 4 février 2016Actu Défense du 4 février 2016
Actu Défense du 4 février 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 19 avril 2018
Actu Défense du 19 avril 2018Actu Défense du 19 avril 2018
Actu Défense du 19 avril 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 31 août 2017
Actu Défense du 31 août 2017Actu Défense du 31 août 2017
Actu Défense du 31 août 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 2 juin 2016
Actu Défense du 2 juin 2016Actu Défense du 2 juin 2016
Actu Défense du 2 juin 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 4 mai 2016
Actu Défense du 4 mai 2016Actu Défense du 4 mai 2016
Actu Défense du 4 mai 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 15 juin 2017
Actu Défense du 15 juin 2017Actu Défense du 15 juin 2017
Actu Défense du 15 juin 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 20 octobre 2017
Actu Défense du 20 octobre 2017  Actu Défense du 20 octobre 2017
Actu Défense du 20 octobre 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 18 janvier 2018
Actu Défense du 18 janvier 2018Actu Défense du 18 janvier 2018
Actu Défense du 18 janvier 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 13 octobre 2016
Actu Défense du 13 octobre 2016Actu Défense du 13 octobre 2016
Actu Défense du 13 octobre 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 21 septembre 2017
Actu Défense du 21 septembre 2017Actu Défense du 21 septembre 2017
Actu Défense du 21 septembre 2017
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 16 novembre
Actu Défense du 16 novembreActu Défense du 16 novembre
Actu Défense du 16 novembre
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 23 juin 2016
Actu Défense du 23 juin 2016Actu Défense du 23 juin 2016
Actu Défense du 23 juin 2016
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 12 avril 2018
Actu Défense du 12 avril 2018Actu Défense du 12 avril 2018
Actu Défense du 12 avril 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 2 février 2017
Actu Défense du 2 février 2017Actu Défense du 2 février 2017
Actu Défense du 2 février 2017
Ministère des Armées
 

Similaire à Actu Défense du 26 octobre 2017 (20)

Actu Défense du 8 décembre 2016
Actu Défense du 8 décembre 2016Actu Défense du 8 décembre 2016
Actu Défense du 8 décembre 2016
 
Actu Défense du 16 mars 2017
Actu Défense du 16 mars 2017Actu Défense du 16 mars 2017
Actu Défense du 16 mars 2017
 
Actu Défense du 27 avril 2017
Actu Défense du 27 avril 2017Actu Défense du 27 avril 2017
Actu Défense du 27 avril 2017
 
Actu Défense du 8 février 2018
Actu Défense du 8 février 2018Actu Défense du 8 février 2018
Actu Défense du 8 février 2018
 
Actu Défense du 9 juin 2016
Actu Défense du 9 juin 2016Actu Défense du 9 juin 2016
Actu Défense du 9 juin 2016
 
Actu Défense du 12 mai 2016
Actu Défense du 12 mai 2016Actu Défense du 12 mai 2016
Actu Défense du 12 mai 2016
 
Actu Défense du 4 février 2016
Actu Défense du 4 février 2016Actu Défense du 4 février 2016
Actu Défense du 4 février 2016
 
Actu Défense du 19 avril 2018
Actu Défense du 19 avril 2018Actu Défense du 19 avril 2018
Actu Défense du 19 avril 2018
 
Actu Défense du 31 août 2017
Actu Défense du 31 août 2017Actu Défense du 31 août 2017
Actu Défense du 31 août 2017
 
Actu Défense du 2 juin 2016
Actu Défense du 2 juin 2016Actu Défense du 2 juin 2016
Actu Défense du 2 juin 2016
 
Actu Défense du 4 mai 2016
Actu Défense du 4 mai 2016Actu Défense du 4 mai 2016
Actu Défense du 4 mai 2016
 
Actu Défense du 15 juin 2017
Actu Défense du 15 juin 2017Actu Défense du 15 juin 2017
Actu Défense du 15 juin 2017
 
Actu Défense du 20 octobre 2017
Actu Défense du 20 octobre 2017  Actu Défense du 20 octobre 2017
Actu Défense du 20 octobre 2017
 
Actu Défense du 18 janvier 2018
Actu Défense du 18 janvier 2018Actu Défense du 18 janvier 2018
Actu Défense du 18 janvier 2018
 
Actu Défense du 13 octobre 2016
Actu Défense du 13 octobre 2016Actu Défense du 13 octobre 2016
Actu Défense du 13 octobre 2016
 
Actu Défense du 21 septembre 2017
Actu Défense du 21 septembre 2017Actu Défense du 21 septembre 2017
Actu Défense du 21 septembre 2017
 
Actu Défense du 16 novembre
Actu Défense du 16 novembreActu Défense du 16 novembre
Actu Défense du 16 novembre
 
Actu Défense du 23 juin 2016
Actu Défense du 23 juin 2016Actu Défense du 23 juin 2016
Actu Défense du 23 juin 2016
 
Actu Défense du 12 avril 2018
Actu Défense du 12 avril 2018Actu Défense du 12 avril 2018
Actu Défense du 12 avril 2018
 
Actu Défense du 2 février 2017
Actu Défense du 2 février 2017Actu Défense du 2 février 2017
Actu Défense du 2 février 2017
 

Plus de Ministère des Armées

Actu Défense du 19 juillet 2018
Actu Défense du 19 juillet 2018Actu Défense du 19 juillet 2018
Actu Défense du 19 juillet 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 12 juillet 2018
Actu Défense du 12 juillet 2018Actu Défense du 12 juillet 2018
Actu Défense du 12 juillet 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 5 juillet 2018
Actu Défense du 5 juillet 2018Actu Défense du 5 juillet 2018
Actu Défense du 5 juillet 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 28 juin
Actu Défense du 28 juinActu Défense du 28 juin
Actu Défense du 28 juin
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 21 juin 2018
Actu Défense du 21 juin 2018Actu Défense du 21 juin 2018
Actu Défense du 21 juin 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 31 mai 2018
Actu Défense du 31 mai 2018Actu Défense du 31 mai 2018
Actu Défense du 31 mai 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 24 mai 2018
Actu Défense du 24 mai 2018Actu Défense du 24 mai 2018
Actu Défense du 24 mai 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 17 mai 2018
Actu Défense du 17 mai 2018Actu Défense du 17 mai 2018
Actu Défense du 17 mai 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 3 mai 2018
Actu Défense du 3 mai 2018Actu Défense du 3 mai 2018
Actu Défense du 3 mai 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 26 avril 2018
Actu Défense du 26 avril 2018Actu Défense du 26 avril 2018
Actu Défense du 26 avril 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 5 avril 2018
Actu Défense du 5 avril 2018Actu Défense du 5 avril 2018
Actu Défense du 5 avril 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 29 mars 2018
Actu Défense du 29 mars 2018Actu Défense du 29 mars 2018
Actu Défense du 29 mars 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 22 mars 2018
Actu Défense du 22 mars 2018Actu Défense du 22 mars 2018
Actu Défense du 22 mars 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 8 mars 2018
Actu Défense du 8 mars 2018  Actu Défense du 8 mars 2018
Actu Défense du 8 mars 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 1er mars 2018
Actu Défense du 1er mars 2018Actu Défense du 1er mars 2018
Actu Défense du 1er mars 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 22 février 2018
Actu Défense du 22 février 2018Actu Défense du 22 février 2018
Actu Défense du 22 février 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 15 février 2018
Actu Défense du 15 février 2018Actu Défense du 15 février 2018
Actu Défense du 15 février 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 26 janvier 2018
Actu Défense du 26 janvier 2018Actu Défense du 26 janvier 2018
Actu Défense du 26 janvier 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 11 janvier 2018
Actu Défense du 11 janvier 2018Actu Défense du 11 janvier 2018
Actu Défense du 11 janvier 2018
Ministère des Armées
 
Actu Défense du 4 janvier 2018
Actu Défense du 4 janvier 2018Actu Défense du 4 janvier 2018
Actu Défense du 4 janvier 2018
Ministère des Armées
 

Plus de Ministère des Armées (20)

Actu Défense du 19 juillet 2018
Actu Défense du 19 juillet 2018Actu Défense du 19 juillet 2018
Actu Défense du 19 juillet 2018
 
Actu Défense du 12 juillet 2018
Actu Défense du 12 juillet 2018Actu Défense du 12 juillet 2018
Actu Défense du 12 juillet 2018
 
Actu Défense du 5 juillet 2018
Actu Défense du 5 juillet 2018Actu Défense du 5 juillet 2018
Actu Défense du 5 juillet 2018
 
Actu Défense du 28 juin
Actu Défense du 28 juinActu Défense du 28 juin
Actu Défense du 28 juin
 
Actu Défense du 21 juin 2018
Actu Défense du 21 juin 2018Actu Défense du 21 juin 2018
Actu Défense du 21 juin 2018
 
Actu Défense du 31 mai 2018
Actu Défense du 31 mai 2018Actu Défense du 31 mai 2018
Actu Défense du 31 mai 2018
 
Actu Défense du 24 mai 2018
Actu Défense du 24 mai 2018Actu Défense du 24 mai 2018
Actu Défense du 24 mai 2018
 
Actu Défense du 17 mai 2018
Actu Défense du 17 mai 2018Actu Défense du 17 mai 2018
Actu Défense du 17 mai 2018
 
Actu Défense du 3 mai 2018
Actu Défense du 3 mai 2018Actu Défense du 3 mai 2018
Actu Défense du 3 mai 2018
 
Actu Défense du 26 avril 2018
Actu Défense du 26 avril 2018Actu Défense du 26 avril 2018
Actu Défense du 26 avril 2018
 
Actu Défense du 5 avril 2018
Actu Défense du 5 avril 2018Actu Défense du 5 avril 2018
Actu Défense du 5 avril 2018
 
Actu Défense du 29 mars 2018
Actu Défense du 29 mars 2018Actu Défense du 29 mars 2018
Actu Défense du 29 mars 2018
 
Actu Défense du 22 mars 2018
Actu Défense du 22 mars 2018Actu Défense du 22 mars 2018
Actu Défense du 22 mars 2018
 
Actu Défense du 8 mars 2018
Actu Défense du 8 mars 2018  Actu Défense du 8 mars 2018
Actu Défense du 8 mars 2018
 
Actu Défense du 1er mars 2018
Actu Défense du 1er mars 2018Actu Défense du 1er mars 2018
Actu Défense du 1er mars 2018
 
Actu Défense du 22 février 2018
Actu Défense du 22 février 2018Actu Défense du 22 février 2018
Actu Défense du 22 février 2018
 
Actu Défense du 15 février 2018
Actu Défense du 15 février 2018Actu Défense du 15 février 2018
Actu Défense du 15 février 2018
 
Actu Défense du 26 janvier 2018
Actu Défense du 26 janvier 2018Actu Défense du 26 janvier 2018
Actu Défense du 26 janvier 2018
 
Actu Défense du 11 janvier 2018
Actu Défense du 11 janvier 2018Actu Défense du 11 janvier 2018
Actu Défense du 11 janvier 2018
 
Actu Défense du 4 janvier 2018
Actu Défense du 4 janvier 2018Actu Défense du 4 janvier 2018
Actu Défense du 4 janvier 2018
 

Dernier

Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juinAnimations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Philippe Villette
 
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdfLe-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
lecourrierdesstrateg
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024
Philippe Villette
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Guy Boulianne
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUINPETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
MAIRIEORGERUS
 

Dernier (8)

Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juinAnimations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
 
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdfLe-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
 
Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
 
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUINPETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
 

Actu Défense du 26 octobre 2017

  • 1. Actu Défense Synthèse du point presse du ministère des armées 26 octobre 2017 BARKHANE : TĖMOIGNAGES OPĖRATIONNELS Le colonel Thierry Crepin, qui a commandé le Groupement tactique logistique (GT LOG) de l’opé- ration Barkhane et le lieutenant-colonel Pierre de Thieulloy, qui était à la tête du Groupement tactique désert blindé (GTD), ont livré un témoignage croisé de leur engagement au sein de l’opé- ration déployée au Sahel. Après une longue préparation de près de cinq mois, gage d’efficacité de l’opération Barkhane, les 600 combattants-logisticiens du GT LOG El Parras et les 800 militaires du GTD Edelweiss ont été déployés pendant quatre mois au Sahel. « Rendre Barkhane possible « La logistique opérationnelle rend possible Barkhane. Planifiée et conduite comme toutes les opérations, elle assure dans la bande sahélo-saharienne le maintien en condition opérationnelle du matériel, le soutien du combattant et des infrastructures ou en- core l’acheminement du matériel de santé. Elle relève des défis de taille puisqu’elle doit prendre en compte la situation tactique du terrain, les distances, les itinéraires, les conditions météorolo- giques extrêmes, tout en faisant face à des ennemis fugaces. Au total, le groupement logistique El Parras aura parcouru 1,5 mil- lions de kilomètres soit 36 fois le tour de la Terre. Présence dissuasive et lien avec la population Un ennemi invisible, c’est la principale difficulté à laquelle ont dû faire face les militaires du GTD Edelweiss. Déployés au Mali, au Niger et au Tchad, ils ont conduit sept opérations majeures. Ils ont mené plus de 500 missions de patrouille au plus près des populations pour maintenir les groupes ter- roristes à distance et maintenir la confiance de la population. Par des aides médicales ou encore des actions destinées à relancer l’activité écono- mique, le GTD a conservé et entretenu le lien avec la population locale. Les deux officiers ont conclu leur propos en insistant sur le courage et le professionnalisme des jeunes soldats fran- çais qui relèvent quotidiennement ce double défi : faire basculer l’incertitude dans le camp de l’ennemi tout en ten- dant la main à la population. LIBERATION DE RAKKA Une victoire décisive a été remportée par les forces démocratiques syriennes appuyées par la coalition interna- tionale, à Rakka, contre Daech. Cette ville fut le sanctuaire terroriste d’où sont partis les ordres pour frapper la France, en novembre 2015. Sa libé- ration constituait l’un des principaux objectifs de l’action militaire française au Levant. Aujourd’hui, au terme de quatre mois de bataille acharnée, grâce également à l’appui massif et permanent de la coalition, cet objectif est atteint. De nombreux combattants des forces démocratiques syriennes ont donné leur vie dans cette lutte contre la barbarie. La ministre des armées tient à rendre hommage au courage, au professionnalisme, à la détermination et à l’efficacité des soldats français de l’opération Chammal qui, au sein de la coalition, ont contribué à cette vic- toire, par les frappes aériennes qu’ils ont effectuées. Lien vers le communiqué de presse
  • 2. Agendas ministériels Actu Défense Page 2 DéplacementenindeetauxÉmiratsarabesunis Après les Ėtats-Unis la semaine dernière, la ministre des armées poursuit ses déplacements à l’ international en Inde et aux Emirats arabes unis (EAU) du jeudi 26 au dimanche 29 octobre. Ils visent à consolider les liens forts avec ces deux pays partenaires clés dans la revue stratégique et à rendre visite aux forces françaises. En Inde, la ministre s’entretiendra avec les principales autorités politiques du pays, dont le premier ministre, Narendra Modi, et la ministre de la défense, Nirmala Sitharaman. Florence Parly souhaite en particulier ren- forcer la coopération dans l’océan Indien et approfon- dir le partenariat industriel. Aux EAU, elle s’entretiendra avec le prince héritier Mo- hammed bin Zayed afin de conforter les relations bila- térales de défense et d'évoquer les enjeux régionaux. Elle rendra par ailleurs visite aux forces françaises pré- positionnées aux EAU. Lien vers le communiqué de presse Csfm : Plan Familles La séance plénière de la 99e session du Conseil supé- rieur de la fonction militaire (CSFM), consacrée au Plan Plan d’accompagnement des familles et d’améliora- tion des conditions de vie des militaires, s’est tenue mardi 24 octobre, en présence de Florence Parly et de Geneviève Darrieussecq. La ministre des armées avait été chargée d’élaborer ce plan à la suite du discours du Président de la Répu- blique, Emmanuel Macron à Istres le 20 juillet 2017, qui avait rappelé l’exigence de la condition du person- nel des armées – civils comme militaires, dans l’exer- cice de ses missions. Il avait particulièrement souligné le haut niveau d’engagement demandé, et l’impact sur les familles. Mardi 31 octobre, la ministre des armées présentera le Plan Familles lors d’un point presse, à Balard. 34e anniversaire de l’attentat du drakkar Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’état auprès de la ministre des armées, a participé à la cérémonie de ravivage de la flamme à l'Arc de Triomphe lundi 23 octobre à l’occasion du 34e anniversaire de l'attentat du Drakkar à Beyrouth. Cet attentat avait visé le poste Drakkar du contingent français de la Force multinationale de sécurité à Beyrouth, 58 militaires français avaient trouvé la mort. 6e cospace Le sixième Comité de concertation entre l’Ėtat et l’industrie dans le domaine spatial (COSPACE) s’est réu- ni le mardi 24 octobre 2017 sous la coprésidence de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supé- rieur, de la recherche et de l’innovation, de Florence Parly, ministre des armées et de Bruno Le Maire, mi- nistre de l’économie et des finances. Les travaux du COSPACE ont été présentés lors de cette réunion par le CNES et le GIFAS. Dans un contexte de compétition internationale accrue et de profonde transformation, le COSPACE a souligné que la France maintient sa place de premier plan dans tous les do- maines : lanceurs comme satellites. Florence Parly a déclaré à cette occasion que l’espace, peu régulé, est une zone d’opportunités comme de nouvelles menaces. Les progrès techniques de différents acteurs, parfois non-étatiques, posent de nouveaux défis. La France doit continuer d’innover dans sa stratégie pour le domaine spatial, afin de rester en pointe dans les domaines civil et militaire. Lien vers le communiqué de presse
  • 3. Actualité de la Défense Actu Défense Page 3 Marine nationale MISSION DE LONGUE DUREE POUR LE BEAU- TEMPS-BEAUPRE Le Bâtiment hydrographique et océanographique (BHO) Beautemps-Beaupré rentrera à Brest le vendredi 27 octobre 2017 après un déploiement de plus de neuf mois, essentiellement en océan Indien. L’occasion de revenir sur l’importance des missions hydrographiques pour la Marine. Ouragan Irma : l’armée au chevet des Antilles (#JDEF) En quelques heures, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, les îles paradisiaques des Antilles françaises, ont chan- gé de visage. L'ouragan Irma a tout emporté sur son passage, provoquant un véritable chaos. Une course contre la montre pour porter assistance à la population sinistrée est alors enclenchée. Mobilisées deux jours avant, aux côtés des autres ser- vices de l’Etat, les armées ont poursuivi leur déploie- ment après le passage du cyclone. À Saint-Martin, l’équipe du Journal de la Défense était présente aux côtés des militaires, venus sécuriser et secourir. Lien vers le JDEF Rediffusion sur la chaîne @LCP : - Vendredi 27 octobre à 10h15 et 14h45; - Vendredi 03 novembre à 00h15; - Samedi 04 novembre à 10h15; - Dimanche 05 novembre à 16h45; - Jeudi 09 novembre à 21h45; - Vendredi 10 novembre à 14h30. Le Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM) est un établissement public chargé d’établir et d’entretenir la cartographie maritime et littorale de référence. Il dispose aussi d’une capacité de projection qu’il a notamment utilisée dans le cadre du soutien apporté aux Antilles après le passage de l’oura- gan Irma. Quatre hydrographes ont ainsi embarqué à bord du BPC Tonnerre pour mettre en œuvre le Sys- tème déployable d’hydrographie militaire (SDHM) qui a permis de sécuriser le chenal d’accès en vue des opéra- tions de débarquement amphibie. Le SHOM recueille et diffuse des données sur le milieu marin pour le soutien des opérations navales et pour la conception des systèmes d’armes, en lien avec la Direc- tion générale de l’armement (DGA). Quatre navires spécialisés de la Marine Nationale constituent la flotte hydrographiques: Borda, La Pérouse, Laplace et Beau- temps-Beaupré. Ce dernier rejoindra son port-base de Brest le vendredi 27 octobre, après l’avoir quitté le 15 janvier dernier. Deux équipages se sont relayés pour mener à bien cette mission de 285 jours. Les travaux réalisés par le Beautemps-Beaupré répondent à deux grands objec- tifs : améliorer la sécurité de la navigation et contribuer à la fonction stratégique « connaissance et anticipa- tion ». L’analyse des nombreuses données, recueillis par le groupe hydrographique et océanographique de l’Atlantique, nécessitera un traitement adapté pour donner lieu ensuite à des productions ciblées. Certains levés ont été effectués dans les eaux territoriales des pays riverains du déploiement, en vertu d’accords de coopération. Ces données sont alors transmises aux autorités locales, une occasion de démontrer le savoir- faire français dans le domaine de l’hydrographie et de l’océanographie.
  • 4. Actu Défense Page 4 Armée de l’air : l’armée de l’air ravitaille ses homologues helvètes Lundi 23 octobre, un Boeing C135-FR du groupe de ra- vitaillement en vol (GRV) 2/91 « Bretagne » a ravitaillé successivement un Mirage 2000B, deux Rafale et un F/ A-18 Hornet suisse. Une opération courante réalisée au cours d’une mission d’entrainement alliant les moyens des deux pays. En effet, le GRV « Bretagne », placé sous le commande- ment des forces aériennes stratégiques (FAS), survole l’espace aérien français quotidiennement pour assurer aux forces aériennes l’allonge stratégique indispensable à l’accomplissement de l’ensemble des missions de l’ar- mée de l’air (dissuasion, posture permanente de sûre- té…). À ce titre, il ravitaille tous les avions de chasse français – mais aussi divers avions étrangers, per- mettant à la France d’honorer certains partenariats de défense, de participer à des exercices interalliés d’en- vergure et d’intervenir au sein de coalitions internatio- nales sur des théâtres extérieurs. La France et la Suisse sont liées par un accord relatif à la zone aérienne d’entraînement transfrontalière com- mune aux deux nations depuis le 25 février 2015. Cet accord a pour objectif de favoriser l’entraînement opé- rationnel des forces aériennes de la Confédération suisse et des aéronefs des forces armées françaises, dans le respect des conventions internationales en vi- gueur. Les relations entre les chaînes de défense aé- riennes franco-suisses sont d’excellent niveau, comme en attestent les entraînements bilatéraux régulièrement réalisés et, en particulier, ces opérations de ravitaille- ment en vol. Armée de terre : L’aérocombat testé au CENTAC, une pre- mière ! Pour la première fois, un Sous-groupement tactique interarmes à dominante aéromobile (SGTIA-A) s’est entraîné au Centre d’entraînement au combat (CENTAC) du 9 au 20 octobre à Mailly-Le-Camp. Objectif de cette rotation « test » : densifier l’intégra- tion à l’aérocombat des unités terrestres et placer les commandants d’unité de l’Aviation légère de l’armée de terre (ALAT) à la tête d’une unité interarmes. Dans le cadre du futur contrôle des commandants d’unité des régiments de la 4e brigade d’aérocombat, le 3e ré- giment d’hélicoptères de combat (3e RHC), appuyé par les 1er et 5e régiment d’hélicoptères de combat (1er et 5e RHC), a participé à une rotation inédite au CENTAC. Au total, 6 Gazelle et 4 Puma ont participé à cette rota- tion expérimentale. Après en avoir tiré les enseigne- ments nécessaires, ce mode d’action inédit a vocation à être pérennisé et 4 à 6 rotations du même type par an devraient être programmées au profit des comman- dants d’unité de l’ALAT. L’objectif est bien de placer les commandants d’unité ALAT directement au cœur de la préparation opérationnelle des forces ter- restres. Dans le même temps, cet exercice expérimental per- met d’enrichir les connaissances dans le domaine de l’aérocombat des unités interarmes. Ainsi, lors de cette rotation, la 13e demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) a commandé deux SGTIA infanterie mais égale- ment le SGTIA aéromobile.
  • 5. Actualité des opérations Actu Défense Page 5 FORCES ARMEES EN NOUVELLE CALEDONIE : OPERATION NARCOPS Lundi dernier, 578 kilos de cocaïne ont été découverts à bord d’un voilier suspect intercepté trois jours plus tôt par le Bâtiment multi-missions D’Entrecasteaux dans la zone économique exclusive française. Signalé le 17 octobre par le MAOC (centre opération- nel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants) comme étant une piste d’intérêt, le voi- lier a été intercepté le 20 octobre par le D’Entrecas- teaux , renforcé par des fusiliers marins de la base navale de Nouméa, hélitreuillés à bord par un PUMA de l’escadron de transport 52. La fouille approfondie n’ayant donné aucun résultat, le haut-commissaire de la république a autorisé son déroutement vers Nou- méa où il a accosté le 23 octobre vers 10h. Les investigations conduites par les Douanes ont alors permis d’y découvrir sa cargaison illicite, bien dissimu- lée dans des caches aménagées, impossibles à déceler sans une fouille destructive. Cette opération montre une fois de plus la pertinence du dispositif français de surveillance maritime dans le Pacifique Sud. Levant : opération Chammal SITUATION En Syrie : - Rakka libérée mais dévastée et soumis à une menace EEI omniprésente. A Rakka, l’entreprise de reconstruction a débuté. Le défi est immense dans la mesure où la ville est dé- truite à 80% et qu’elle est polluée par une impor- tante quantité d’engins explosifs. Pour le seul hôpital, les opérations de déminage devraient durer environ un mois. - Combats autour de Deir-Ez-Zor Après la libération de Rakka, les combats en Syrie ren- trent dans une nouvelle phase dont l’objectif est maintenant la libération des zones situées autour de Deir-Ez-Zor, Mayadin et d’Abou Kamal. Dans cette zone, les combats se poursuivent à la fois pour les forces démocratiques syriennes et les forces pro-régimes. Ces dernières combattent toujours à Deir-Ez-Zor et Mayadin où la situation a peu évolué depuis la semaine dernière. En Irak : poursuite des opérations de sécurisation et des prépa- ratifs aux futurs engagements dans la vallée de l’Euphrate. Alors qu’une partie des forces de sécurité irakiennes a rejoint Kirkuk depuis Hawijah sans heurt ou incident notable, les opérations de sécurisation des zones pré- cédemment conquises à Daech se poursuivent. La région des monts Hamrim à proximité d’Hawijah, où Daech compte encore de nombreux combattants dé- terminés, concentre les efforts des forces de sécurité irakiennes. Dans le même temps, les forces de sécurité ira- kiennes débutent leur déploiement dans l’Anbar et la vallée de l’Euphrate où se situent les derniers bas- tions de Daech. Le lancement de l’offensive sur Al Qaim a été annoncé par le premier ministre Irakien. ACTIVITE DE LA SEMAINE La TF Wagram toujours en redéploiement Ces batailles seront appuyées par la TF Wagram qui poursuit sa ré-articulation et son redéploiement dans le but d’appuyer les opérations à venir des forces de sécurité irakiennes. Bilan de la TF WAGRAM du 18 au 24 octobre inclus : aucune mission de tirs réalisée. Depuis le début de la mission de la TFW : 1528 missions réalisées. Dernier déploiement de l’année pour l’AWACS fran- çais : 3 ans d’opération, 100 missions, 1000 heures de vol.
  • 6. Actu Défense Page 6 Bande sahélo-saharienne : Barkhane Appréciation de la situation Une situation sécuritaire qui demeure fragile La situation sécuritaire est marquée par des incidents sécuritaires réguliers dans le centre et le Nord du Mali et dans les zones transfrontalières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso. L’attaque menée contre la gendarmerie d’Ayorou au Niger le samedi 21 octobre confirme ce constat. Une intervention conjointe et coordonnée de Gazelle nigériennes, de M2000 et d’un hélicoptère Tigre de la Force Barkhane avait alors permis la poursuite des as- saillants dans leur fuite. Fixé par les Gazelle nigériennes, un pick-up appartenant au groupe armé terroriste a été détruit dans l’action par l’hélicoptère Tigre. Cette semaine a été marquée par la fin de mission de l’AWACS français opérant à Chammal. Cette dernière mission de l’année pour un AWACS est l’occasion de tirer un bilan de la participation de cet avion de dé- tection et de commandement à l’effort de la coalition depuis le début de l’opération Chammal. Véritable tour de contrôle aéroportée, l’AWACS est chargé d’assurer l’intégrité de l’espace aérien et la sécurité des avions de la Coalition opérant au-dessus du théâtre irako-syrien. En trois ans d’engagement, les AWACS français ont franchi la barre symbolique des 1000 heures de vol et des 100 missions. Activité aérienne Cette semaine, l’activité aérienne s’est concentrée sur des missions de renseignement. Une seule frappe a eu lieu dans le secteur de Baiji. Bilan du 18 au 24 octobre inclus : 39 sorties, 1 frappe , pas d’ objectif neutralisé. Bilan total depuis le 19 septembre 2014 : - 7349 sorties, - 1413 frappes , - 2197 objectifs neutralisés. Situation politique La fin de semaine dernière a été marquée par la signa- ture du procès-verbal de la 26e Commission technique de sécurité (CTS) qui précise les modalités de contrôle de l’armement et des mouvements des groupes armés signataires (GAS). Le bilan de cette CTS est positif dans la mesure où il pose les bases des règles de circulation de l’armement des GAS et organise la montée en puissance du prochain mécanisme opérationnel de coordination de Kidal. Forces conjointes G5 Sahel La force conjointe se prépare à ses prochaines opéra- tions. Dans ce cadre, différentes actions d’entraînement ont été menées : - Entraînement au combat des forces armées burkina- bées : après la mise à disposition de matériels et d’équi- pement à leur profit, les Burkinabés ont déployé un ba- taillon à Dori pour effectuer sous la direction des Elé- ments Français au Sénégal (EFS) une période d’entraîne- ment au combat de deux semaines en vue de leurs fu- tures opérations au sein de la Force conjointe G5 Sahel. - Formation contre-IED : du 17 au 19 octobre, des ins- tructeurs du 2e Régiment Etranger de Génie ont dispen- sé une formation contre-IED à des soldats tchadiens pour leur permettre de gagner en autonomie dans leurs interventions sur des engins explosifs improvisés. ACTIVITÉS DE LA FORCE Opération conjointe de réassurance et de lutte contre les GAT Du 15 au 22 octobre, des détachements des forces ar- mées maliennes (FAMa) et de Barkhane, ont réalisé une opération de reconnaissance, de contrôle et de réassu- rance dans la région de Tin hama au Mali, au sud de Gao, à proximité de la frontière nigérienne au sud-est de Gao. Menée avec l’appui des avions de chasse et des drones de Barkhane, cette opération de contrôle de zone a
  • 7. Contact presse opérations et CEMA : 09 88 68 28 65 / 09 88 68 28 66 emapresse@gmail.com Produit par le bureau porte-parole de la Délégation à l’information et à la communication de la Défense (DICoD) Directrice de la publication : Valérie Lecasble Rédacteur en chef : CF Lionel Delort Rédacteurs: Chloé Ruard, Marie-Astrid Lefeuvre, Pauline Royer-Briand, CNE Gaëlle Rothureau CONTACTS PRESSE : 09 88 67 33 33 ou presse@dicod.defense.gouv.fr permis de maintenir la pression sur les groupes armés terroristes (GAT) présents dans la région. L’opération a également été mise à profit pour apporter des aides mé- dicales aux populations rencontrées. Opération d’opportunité contre les GAT Au Nord du Mali, dans la région d’Abeïbara, la dé- couverte d’une position d’un groupe armé ter- roriste a entrainé le déclenchement d’une action com- binée entre forces spéciales françaises et Barkhane. Cette opération a donné lieu à une frappe par des Mi- rage 2000 suivie d’une intervention d’hélicoptère Tigre et s’est terminée par une opération au sol. Cette opération a permis de mettre hors de combat 15 terroristes membres de ce groupe dépendant d’Ansar Eddine (AQMI). Du matériel, des armes et des munitions ont également été récupérés ou détruits. RELEVES DE LA FORCE Relève de la force Barkhane : près de 8000 hommes concernés Les relèves de Barkhane viennent de se terminer. En un peu plus d’un mois, tous les groupements ont été rele- vés par de nouvelles unités. Cette étape marque la fin d’une manœuvre longue et particulièrement complexe. - Une manœuvre sur la durée La relève d’une force de l’envergure de Barkhane ne se résume pas à la période d’un peu plus d’un mois du chasser-croiser des forces sur le théâtre. Celle-ci débute en effet beaucoup plus tôt avec la phase d’entrainement des unités prévues de rejoindre le théâtre d’opération. Cette période d’entraînement au combat et d’imprégnation du théâtre permet aux unités débutant leur mandat d’être rapidement opération- nelles, aux standards des unités quittantes, prêtes à prendre le relais et à débuter les opérations. Elle se poursuit par la phase de tuilage entre unités quittantes et prenantes, phase qui permet les néces- saires passations de suite et l’acclimatation des forces prenantes, tout en minimisant l’impact sur le tempo des opérations. Enfin, concernant les soldats quittant le théâtre, certains réaliseront un passage au sas de décompression où ils auront la possibilité de se reposer et de se réadapter à la vie normale avant de rejoindre leurs familles. - Une manœuvre complexe : une logistique d’archipel dans un océan grand comme l’Europe Au-delà des hommes et des matériels transportés, l’élongation du théâtre constitue le défi le plus impor- tant. La difficulté principale réside dans l’acheminement du matériel depuis les différents points d’entrée, vers les nombreuses emprises terrestres de Barkhane. De nombreux convois terrestres sont nécessaires pour transporter le matériel depuis les aéroports de N’Djame- na et de Niamey, et les ports d’Abidjan ou de Douala vers les unités déployées sur le théâtre. Le défi s’appa- rente à une logistique d’archipel dans un océan grand comme l’Europe. - Une manœuvre qui engage de nombreux moyens La relève des 4000 hommes engagés dans l’opération Barkhane a nécessité 52 liaisons aériennes militaires (26 in, 26 out). 30 ont desservi Niamey, 12 ont desservi N’Djamena et 10 ont été mixtes desservant N’Djamena et Niamey. Outre le transport «in et out» des hommes, ces liaisons ont permis le transport de plus de 200 tonnes de matériel. La partie la plus importante du ma- tériel transite par voie maritime. Pour cette relève, 114 véhicules et 130 containers ont été acheminés par voie maritime. SORTIES AIR : Bilan du 18 au 24 octobre inclus : 46 sorties chasse, 32 sorties RAV ISR, 45 sorties transport. Total : 123 sorties (100 la semaine dernière).