Social entrepreneurship: the example of Kinomé

148 vues

Publié le

The lecture have been given by Damien Kuhn in AgroParisTech University. It gives concrete examples of social business in the field of life sciences. Kinomé turns trees and nature into solution for human and economic development.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
148
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Social entrepreneurship: the example of Kinomé

  1. 1. SOCIAL  ENTREPRENEURSHIP   October  12th    2015   Damien  Kuhn  
  2. 2. MON PARCOURS  Agro > ENGREF > Danone > Directeur opérations internationales Kinomé ▪  Expert associé au PNUD en Gestion Durable des Terres et des Forêts ▪  Expert membre du Comité Technique du Global Conservation Standard ▪  Membre de la Semaine Planétaire pour un Monde Meilleur
  3. 3. AGENDA   Qu’est ce que l’entreprenariat social ?   Exemple d’un entrepreneur social : Kinomé   Exemple 1 d’un projet entrepreneur social : Le projet Gomme Arabique au Sahel   Exemple 2 d’un entrepreneur social : Le projet Moringa au Togo   Exercice: le filière cacao
  4. 4. QUI EST ENTREPRENEUR SOCIAL? Guilhem Chéron, LH forum 2014 4000 producteurs connectés à 300 ruches
  5. 5. QUI EST ENTREPRENEUR SOCIAL?  Ashoka (réseau mondial d’entrepreneurs sociaux): ▪ Met ses qualités entrepreneuriales au service de la résolution d’un problème sociétal à grande échelle => Etat d’esprit, des statuts variés ▪ Bill Drayton: « L’entreprenariat social, c’est transformer les problèmes en opportunités. Ce n’est pas uniquement avoir de grandes idées, mais aussi savoir les mettre en œuvre. »
  6. 6. QUI EST ENTREPRENEUR SOCIAL?  Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux en France): ▪ Créer une activités économique viable pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux. Les entreprises sociales intègrent donc les objectifs de l’action publique tout en s’inscrivant pleinement dans le marché. ▪ => être performant économiquement pour résoudre de façon efficace les problèmes sociaux auxquels ni l’Etat, ni le marché ne savent répondre seul. ▪ => motivation des dirigeants par l’intérêt général
  7. 7. QUI EST ENTREPRENEUR SOCIAL?  Le Leadership Ethique (Mouvement des leaders éthiques): ▪ Positionnement : sur la base de son savoir-être, il conçoit et met en œuvre des solutions globales permettant de répondre aux besoins fondamentaux des êtres humains. ▪ 2nd objectif : modèle économique permettant de pérenniser et de déployer son innovation à grande échelle. ▪ => Le positionnement, avec des motivations profondes à la source, comme point de départ de son entreprise sociale.
  8. 8. QUI EST ENTREPRENEUR SOCIAL?  Qu’est ce qui vous tient à cœur? ? Les inégalités La faim dans le monde Les conditions de vie des paysans Le stress au travail
  9. 9. QUI EST ENTREPRENEUR SOCIAL?  Vous sentez vous entrepreneur social? De quoi avez vous besoin pour créer et innover?  L’entrepreneur social se positionne dans une nouvelle entité (entreprise sociale), dans un grand groupe ou dans une institution (intra-preneurship) On peut tous se positionner, à notre échelle, pour un monde meilleur!
  10. 10. LE REPOSITIONNEMENT DE L’ENTREPRENEUR SOCIAL?
  11. 11. SAVOIR ÊTRE SAVOIR FAIRE SITUATIONS CONCRÈTES CRÉÉES Impacts et effets sur les Humains et la planète PROCESSUS D’EXPORTATION DE NOTRE SAVOIR- ETRE Le repositionnement du Dirigeant… SAVOIR-ETRE : NOS DISPOSITIONS POSITIVES OU NEGATIVES, ATTITUDES, CONVICTIONS, ETATS EMOTIONNELS, INTELLIGENCE GLOBALE OU MENTAL ABSTRAIT NIVEAU DE CONSCIENCE
  12. 12. AGENDA   Qu’est ce que l’entreprenariat social ?   Exemple d’un entrepreneur social : Kinomé   Exemple 1 d’un projet entrepreneur social : Le projet Gomme Arabique au Sahel   Exemple 2 d’un entrepreneur social : Le projet Moringa au Togo   Exercice: le filière cacao
  13. 13. Notre vision : « Faire de l'arbre une solution de développement humain et économique » Entreprise créée en 2005 Labellisée de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) Active dans 14 pays dont Togo, Sénégal, Mali, Bénin Cameroun, Angola, Madagascar , Soudan, Tchad 4 millions d’arbres plantés ou protégés 400 vies positivement impactées 7 personnes en France, 20 collaborateurs à l’étranger Réseau de 100 experts mobilisables
  14. 14. 19/10/15 14 MODIFIEZ LE STYLE DU TITRE MÉTIER 1: CONSEIL ET EXPERTISES ▪  Objectif: Influencer les décideurs et les programmes à grandes échelle ▪  Qui?: organisations internationales (ONU, BAfD), coopération bilatérales (GIZ, AFD), ministères environnement / agriculture des pays concernés ▪  Quoi?: accompagnement stratégique, montage de projets, assistance technique ▪  Comment? Appels d’offres, négociations de gré à gré.
  15. 15. 19/10/15 15 MODIFIEZ LE STYLE DU TITRE MÉTIER 2: GESTION DE PROJETS ▪  Objectif: Tester et déployer des solutions pragmatiques où l’arbre est une solution pour améliorer la vie quotidienne ▪  Qui? Paysans, ONG, scientifiques, entreprises, bailleurs, etc. ▪  Quoi? Développement de filières, mesure de l’impact des projets ▪  Comment? Fonds d’amorçage pour modèle économique
  16. 16. 19/10/15 16 MODIFIEZ LE STYLE DU TITRE MÉTIER 3: RECHERCHES APPLIQUÉES ▪  Objectif: Mieux connaître les bénéfices de la forêt ▪  Qui? Scientifiques, thèses (au Sud comme au Nord) ▪  Quoi? Montage, animation de consortiums, Co- encadrement de thèses, Mise à disposition de terrains expérimentaux grandeur nature ▪  Comment? Subvention publique et investissement de Kinomé.
  17. 17. REPONDRE AUX BESOINS FONDAMENTAUX 1.  Etre en bonne santé (vitalité, et bien sûr, accès à l’eau et à l’alimentation) 2.  Etre en sécurité (physique, psychique et économique) 3.  Pouvoir accéder à la connaissance (éducation, information juste) 4.  Respecter tout être humain, la planète et la vie en général 5.  Avoir un équilibre et un bien-être 6.  Inclure et non pas exclure (inclure également dans tous nos raisonnements les causes véritables et les effets ou impacts véritables) 7.  Se réaliser et pouvoir concrétiser un projet de qualité  
  18. 18. 19/10/15 18 MODIFIEZ LE STYLE DU TITRE §  Kinomé a créé et anime le mouvement Forest & Life (10 000 membres) §  Résultats à date §  Plus de 4 million d’arbres plantés et protégés en Afrique, Amérique Latine, Asie et Europe and 400 000 personnes positivement impactées LE DÉPLOIEMENT DE KINOMÉ
  19. 19. L’APPROCHE DES PROJETS DE KINOME   Approche des projets: ▪ Territoriale: identifier les besoins fondamentaux des parties prenantes pour concevoir une solution globale, faisant intervenir de nombreux partenaires. ▪ Filière / chaine de valeur: identifier les leviers de développement local (économie).   Etapes des projets: Diagnostic des problèmes et des potentiels Conception d’une solution globale Mise en œuvre en cassant les silos Suivi et mesure des impacts Démultiplication à grande échelle
  20. 20. AGENDA   Qu’est ce que l’entreprenariat social ?   Exemple d’un entrepreneur social : Kinomé   Exemple 1 d’un projet entrepreneur social : Le projet Gomme Arabique au Sahel   Exemple 2 d’un entrepreneur social : Le projet Moringa au Togo   Exercice: le filière cacao
  21. 21. 19/10/15 21 MODIFIEZ LE STYLE DU TITREProblèmes LE SAHEL ! Acacia%senegal% Acacia%seyal% ! Chad Northern Cameroon Sudan
  22. 22. 19/10/15 22 MODIFIEZ LE STYLE DU TITRE Solutions UN ARBRE: L’ACACIA
  23. 23. 19/10/15 23 MODIFIEZ LE STYLE DU TITRELE PROJET ACACIA ✚ = + =
  24. 24. 19/10/15 24 MODIFIEZ LE STYLE DU TITREImpact assessment of ACACIA Project step 1: Medium & long terms changes LES RESULTATS §  Production structuration & strengthening: 31 groups, 5 Unions, 700 collectors §  Improvement of working conditions & Quality– 800 women §  Access to clean water -1400 people §  Food security: cereals banks - 220 people §  Income diversification : market gardening -265 people §  Literacy training §  Environmental education §  Reduction of wood consumption: 750 efficient cook stoves, each 5 kg/day saved §  Gum Arabic production X2 §  Working conditions improvement §  Quality improvement §  Collectors integration in the value chain §  Local development §  Local development emergence §  Improvement of living and sanitary conditions : clean water, nutrition improvement §  Awareness of the financial and environmental value of trees §  Saving of carbon 2000tCO2/year Outputs Outcomes Positive media coverage • îdiseases  (linked  to  water)   • Nutri3on  ì   • ì    ability  to  pay  for  medical  cares   HEALTH   •   ì Income  from  GA  X2   • ì  Food  security   • î  risks   SECURITY   • ì    Ability  to  pay  for  medical  care   • A  beIer  land  management  with  a  very   par3cipatory  approach   BALANCE  AND  WELL   BEING     • ì  Collectors  groups,  especially  women     • ì  Women  empowerment   INCLUDSION  AND  NOT   EXCLUSION     • ìliteracy     • Capacity  building  accountability   • Nutri3on  &  health  awareness   • Price  informa3on   ACCESS  TO  KNOWLEDGE     • Improvement  of  the  rela3onship   between  men-­‐women-­‐children   • governance  improvment   • Acacia  preserva3on=  shelter  for  na3ve   fauna   RESPECT   • Common  vision  on  the  value  chain   future   •   coopera3on    between  collectors   groups   SELF-­‐REALIZATION  
  25. 25. 19/10/15 25 MODIFIEZ LE STYLE DU TITRE STEP 1 Chad/Cameroon Local Kinomé: - Original idea - Project design - Coordination STEP 2 Chad/Cameroon Regional Kinomé: -Feasibility analysis -Impact measurement STEP 3 Chad/Cameroon/Sudan National Kinomé: - Feasibility analysis - Technical assistance - Impact measurement 1 000 people 200 000 people 1 000 000 people => 200 000 people already positively impacted & 1,2 million trees saved LE DÉPLOIEMENT Scaling up
  26. 26. 19/10/15 26 EN  SAVOIR  PLUS  SUR  LE  PROJET TV   Prime  time  with  FR  3  (French  national  TV)   16th/08/10   (audience:  20%  of  all  prime  times)     Radio   RFI  23rd/06/  2009     RFI  08/07/2010   (French  international  radio,  audience:  35  millions  /  week)     Press   20  MINUTES,  28th/06/2010  and  31th/08/2011   (audience:  4.5  millions  /  day)   Case  studies   Which  challenges  for  cooperation  and  development?     (French  foreign  affairs  ministry,  2011)   The  Gum  Arabic     (Trade  for  development  center,  2013)     Short  film   What  if  the  acacia  become  a  strengh  for  the  Sahel  ?    
  27. 27. AGENDA   Qu’est ce que l’entreprenariat social ?   Exemple d’un entrepreneur social : Kinomé   Exemple 1 d’un projet entrepreneur social : Le projet Gomme Arabique au Sahel   Exemple 2 d’un entrepreneur social : Le projet Moringa au Togo   Exercice: le filière cacao
  28. 28. Exemple du projet de développement de la filière Moringa au Togo
  29. 29. LE TOGO  Problèmes au Togo: ▪  Poverty (HDI 159th) ▪  Deforestation (1.5% p.a) ▪  Acute malnutrition (5%)
  30. 30. Le Moringa : Petites Feuilles… … Grands Impacts Source : Kuli Kuli Foods
  31. 31. Agroforesterie   Séchage  écologique   Préparation   feuilles   Récolte   Poudre  de  feuille   Pépinière     Accès  à  des  nutriments  de  qualité…   aux  urbains   …  et  aux  ruraux  (femmes  et  enfants)  du   réseau  des  Clubs  des  Mères   LE PROJET EN SYNTHESE Production Transformation Distribution (+/- transformation en produits plus élaborés)
  32. 32. AMÉLIORER LA FILIÈRE MORINGA
  33. 33. PRODUCTION
  34. 34. KINOMÉ ADDRESSES ALL HUMAN FUNDAMENTAL NEEDS Health Balance Security Respect Self Realization Inclusion Access to Knowledge Self-­‐consumption  
  35. 35. KINOMÉ ADDRESSES ALL HUMAN FUNDAMENTAL NEEDS Health Balance Security Respect Self Realization Inclusion Access to Knowledge Agroforestry  
  36. 36. TRANSFORMATION
  37. 37. KINOMÉ ADDRESSES ALL HUMAN FUNDAMENTAL NEEDS Health Balance Security Respect Self Realization Inclusion Access to Knowledge Drying  /  Processing  
  38. 38. PACKAGING
  39. 39. KINOMÉ ADDRESSES ALL HUMAN FUNDAMENTAL NEEDS Health Balance Security Respect Self Realization Inclusion Access to Knowledge Distribution:  mothers’  clubs  
  40. 40. DISTRIBUTION
  41. 41. KINOMÉ ADDRESSES ALL HUMAN FUNDAMENTAL NEEDS Health Balance Security Respect Self Realization Inclusion Access to Knowledge Distribution:  school  canteens  
  42. 42. EDUCATION
  43. 43. UN FONTIONNEMENT EN MULTI-PARTENARIAT Source : Kuli Kuli Foods Production de moringa et 1ère transformation Technologies de séchage écologique et de qualité Distribution Clubs des mères Fondations finançant la phase pilote Fondations finançant la phase de démultiplication !
  44. 44. 19/10/15 44 MODIFIEZ LE STYLE DU TITRE A l’issue de la phase pilote •  60 producteurs et transformatrices (1 coop.) (+ 32 en formation) •  50-80 t poudre/an (30 ha x 10-15 t feuilles/ha x 16% au séchage) •  150-200 femmes (5 Club des mères: service aux cantines scolaires) •  1 PME partenaire à Lomé (+1 à venir) Phase 2 •  500 producteurs et transformatrices (8 coop.) •  750 t poudre/an (165 ha x 20-30 t feuilles/ha/an x 16%) •  500 femmes (10-15 Clubs) •  3 PME Phase 3 •  1 000 producteurs et transformatrices (15-20 coop.) •  7 000 t poudre (1 440 ha x 30 t feuilles/ha/an x 16%) •  1 800 femmes de 40-50 Clubs •  5 PME LE PROJET PRÉPARE AUSSI LA DEMULTIPLICATION POUR MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS  Passage à l’échelle à venir au Togo : ▪  développer l’information sur le moringa ▪  contribuer à des modèles “sourcing durable et intégrés” ▪  accompagner la certification (BIO, HACCP) Vision : Accès au moringa à au moins 20% des Togolais
  45. 45. Le Moringa : graine de changement global Source : Kuli Kuli Foods
  46. 46. MerciUne pause?
  47. 47. AGENDA   Qu’est ce que l’entreprenariat social ?   Exemple d’un entrepreneur social : Kinomé   Exemple 1 d’un projet entrepreneur social : Le projet Gomme Arabique au Sahel   Exemple 2 d’un entrepreneur social : Le projet Moringa au Togo   Exercice: le filière cacao
  48. 48. Cas d’étude: la filière cacao
  49. 49. LA FILIÈRE CACAO: DES CHALLENGES IMPORTANTS
  50. 50. LA FILIÈRE CACAO: DES CHALLENGES IMPORTANTS   Value distribution on the cocoa value chain: ▪ Farmers / producers: 6.6% ▪ Traders / grinders: 13.9% ▪ Manufacturers: 35.2% ▪ Retail: 44.2%
  51. 51. LA FILIÈRE CACAO: DES CHALLENGES IMPORTANTS   Les constats sur le terrain: ▪ De moins en moins de jeunes veulent devenir producteurs de cacao ▪ Les producteurs vivent dans la pauvreté et gagnent 0,5$ par jour en Côte d’Ivoire / 0,84$ par jour au Ghana  Les causes: ▪ Cours du cacao fluctuant (dépendance des paysans) ▪ Peu d’organisations de paysans ▪ Les paysans sont peu entendus dans la filière ▪ Fermes de petites tailles ▪ Faible productivité des cacaoyères ▪ Vieillissement des cacaoyères ▪ Peu d’infrastructures et faible accès au marché
  52. 52. LA FILIÈRE CACAO: DES CHALLENGES IMPORTANTS   Les constats sur le terrain: ▪ De moins en moins de jeunes veulent devenir producteurs de cacao ▪ Les producteurs vivent dans la pauvreté et gagnent 0,5$ par jour en Côte d’Ivoire / 0,84$ par jour au Ghana
  53. 53. A VOUS!   Vous êtes au board d’une multi-nationale produisant du chocolat de qualité qui anticipe une crise future de la filière cacao.  Vous avez la confiance du DG et carte blanche pour mener un projet sur la filière.  L’entreprise souhaite inventer un nouveau modèle de cacaoculture à l’horizon 2030, et ainsi mieux maitriser sa filière  Elle souhaite impliquer toutes les parties prenantes de la filière (producteurs, chocolatiers, clients finaux, institut de recherche, centre de formation, etc.)  Le projet doit permettre de sécuriser l’approvisionnement en cacao en: ▪  Générant des revenus supplémentaires pour les producteurs (comment? Diversification des productions, intensification agricole, etc.) ▪  Respecter l’environnement et empêcher la déforestation
  54. 54. UN OUTIL DE CONCEPTION DES PROJETS: LE CADRE LOGIQUE   Le cadre logique permet de structurer la logique d’intervention d’un projet ▪ Objectif global = la vision = là où le projet doit amener une situation ▪ Objectif spécifique = la stratégie = les effets spécifiques que le projet doit atteindre ▪ Les résultats (attendus) et les activités à mettre en œuvre
  55. 55. MERCI DE VOTRE ATTENTION ET PARTICIPATION!  Contact: damien.kuhn@kinome.fr Kinomé - Campus du Jardin Tropical
  56. 56. UN PARTENARIAT PIONNIER ENTRE DES PAYSANS, DES EXPERTS ET UN RÉSEAU D’ÉPARGNANTS SOLIDAIRES
  57. 57. Une entreprise rurale solidaire pour lutter contre la pauvreté au Sénégal 1. LE PROGRAMME EESF
  58. 58. ▪  Faible accès à l’énergie ▪  Contamination de l’eau au fluor ▪  Dégradation des terres et spécialisation agricole LE PROGRAMME EESF (1/3): LE CONSTAT
  59. 59. Le développement des populations rurales (accès à l’énergie, à l’eau potable et filières économiques durables)  Axe 1: l’agroforesterie ▪  Aménagement des terres dégradées ▪  Reboisement (100 000 arbres / an) ▪  400 paysans impliqués  Axe 2: l’éducation des jeunes ▪  1500 enfants de 84 classes ▪  80 enseignants impliqués LE PROGRAMME EESF (2/3): VISION ET STRATÉGIE ¡  Axe 3: le développement économique local et l’accès à l’énergie et à l’eau §  15 emplois créés §  Des huiles de hautes qualités produites
  60. 60. LE PROGRAMME EESF (3/3): MESURE L’IMPACT
  61. 61.  Croissance du modèle  Objectifs: ▪  Equilibre budgétaire (fin 2014) ▪  Financements innovants ▪  Capacité de production de SOPREEF ▪  Equipement des villages PÉRENNITÉ ET DÉPLOIEMENT DU MODÈLE 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Enfants 2 2 2 2 4 15 15 90 1 16 0 20 40 60 80 100 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Emplois créés 400 400 400 400 400 400 8000 13000 0 2000 4000 6000 8000 10000 12000 14000 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Familles
  62. 62. 2. LE PARTENARIAT Une entreprise rurale solidaire pour lutter contre la pauvreté au Sénégal
  63. 63.  SOPREEF, entreprise rurale solidaire, est le résultat du partenariat innovant qui associe 3 entités ▪  Une organisation paysanne (FPTF) ▪  Des experts du développement (Performances) ▪  Un réseau d’épargnants (Présent d’Avenir) UN PARTENARIAT PIONNIER BASÉ SUR LA SOLIDARITÉ (1/2) FPTF Perfor- mances Présent d’Avenir Accompagnement par Kinomé
  64. 64. La démultiplication du programme ▪  En collaboration avec les collectivités locales ▪  Déploiement sur 4 autres sites UN PARTENARIAT PIONNIER BASÉ SUR LA SOLIDARITÉ (2/2)
  65. 65.  Un modèle centré sur l’Homme  Un projet de territoire: donner les moyens de valoriser le potentiel d’un terroir  Un modèle de gouvernance unique LES INNOVATIONS DU PROGRAMME
  66. 66. Ils  sont  aussi  partenaires  de  la  SOPREEF     Agence  nationale  de   la  météorologie   (Fatick)   Agence  nationale  des   Ecovillages  (ANEV)   Association  Cap   Développement  Sénégal   Inspection  départementale  de  l’éducation  nationale  (IDEN)   Mairie  de  Sokone  
  67. 67. L’ENTREPRENARIAT SOCIAL ET VOUS   Des envies d’entreprendre?  L’entrepreneur social dans une entreprise classique: ▪ Que retenez-vous pour porter des innovations dans vos futures entreprises? ▪ Quelles pépites rapportez vous pour vos entreprises? Contact: damien.kuhn@kinome.fr Directeur des Opérations
  68. 68. ANNEXES
  69. 69. LE PROGRAMME EESF (3/3)
  70. 70. EESF, UNE DYNAMIQUE DE DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Vaine pâture et parcages sur jachères d’arbres en RNA Bas fonds: Jardins agroforestiers avec haies de jatropha Agriculture (arachide, mils) sous parcs (plantés ou préservés par RNA)Pentes: Restauration des sols par plantation en courbes de niveaux (jatropha &) Direction de la pente dominante AXE 1: AGROFORESTERIE
  71. 71. GEOLOCALISATION DES RÉSULTATS ET DES IMPACTS
  72. 72. EESF, DYNAMIQUE DE DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ANIMEE PAR L’UNITE SOPREEF I N T E G R A T I O N A G R I & E L E V A G E Vaine pâture et parcages sur jachères d’arbres en RNA Bas fonds: Jardins agroforestiers avec haies de jatropha Valorisation des huiles vers les marchés nationaux et internationaux (agro alimentaire, cosmétique) Valorisation des graines en tourteaux pour les animaux en stabulation permanente Biofuels pour les ménages Agriculture (arachide, mils) sous parcs (plantés ou préservés par RNA)Pentes: Restauration des sols par plantation en courbes de niveaux (jatropha &) Direction de la pente dominante Valorisation des graines en huiles et tourteaux (tourteaux aliments et en tourteaux compost)
  73. 73. VISION LES MOYENS ÉTAPES STRATÉGIE DE RÉUSSITE SITUATION D’AUJOURD’HUI +/- PREAMBULE: VISION VS STRATEGIE

×