SlideShare une entreprise Scribd logo
CONFÉRENCE
LEAN CONSTRUCTION FRANCE
Témoignages et
Tables Rondes
BIENVENUE
2e Conférence Lean Construction
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 2
BIENVENUE
2e Conférence Lean Construction
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 3
BIENVENUE A TOUS A LA 2e CONFERENCE
PROGRAMME
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 4
09H20 : Introduction, Florian GAYRAUD
09H30 : Optimisation de la logistique interne du chantier, Alexis GROSSKOPF, BOUYGUES Rénovation
Privée
09H45 : Table Ronde : Préfabrication, kitting et logistique
10H15 : Retour d'un Maitre d'ouvrage sur un chantier de logement plus rapide, moins cher et de
meilleure qualité, Chris LEE, Pierre JANGOUX, JM Construction
10H45 : Le Last planner system pour piloter un grand projet hospitalier, Vincent LEGROS, BESIX
11H15 : PAUSE
11H30 : Campus des métiers design et habitat, Michel SAUZET, ENISE
12H00 : Pourquoi mettre en place une démarche Lean? Hervé SMADJA, ROUGNON
12H30 : TR: Conduite du changement, devenir une entreprise apprenante
PROGRAMME
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 5
13H-14H : PAUSE REPAS
14H15 : Le Lean Construction dans le monde, Patrick DUPIN, DELTA PARTNERS
14H45 : Mise en place du lean en entreprise générale, Willy MOREL, NCN Bâtiment
15H15 : Quelles passerelles entre Lean et Prévention, Jean-François CANAL, OPPBTP
15H45 : TR: La sécurité du chantier avec le Lean, agir indirectement
16H15 : L'organisation autonome des équipes, Philippe BENQUET, ACORUS
17H15 - 18H : COCKTAIL DE CLÔTURE
Règles du jeu
2e Conférence Lean Construction
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 6
• 15 à 20 minutes de présentation
• 5 à 10 minutes sont réservés pour les questions à la fin
des interventions
• Les questions sont bienvenues lors des tables rondes
Introduction
2e Conférence Lean Construction France
Florian GAYRAUD
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 7
Témoignages
Optimisation de la logistique interne du
chantier
Alexis GROSSKOPF,
Resp. Innovation BOUYGUES Construction
Rénovation Privée
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 8
Table ronde
Préfabrication, kitting et logistique
Chris Lee, JM
Pierre Jangoux, JM
Alexis Grosskopf, BOUYGUES RP
Thibaut LANTHIEZ, Delta Partners
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 9
Outils logistiques et ergonomiques
ERGOBAT
Présentation des premiers outils développés:
établis à bacs et Lean X
Retrouvez les outils en accès libre
au 1er étage lors des pauses
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 10
Témoignages
Changement vers le lean
Chris LEE & Pierre JANGOUX,
Directeur Général & Chef de Production JM
Belgium / LDPS
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 11
Lean@QuartierdesMusiciens.be
Chris Lee – Pierre Jangoux – JM-LDPS – Delta - Paris 10 mai 2016
Préalables et pourquois – année 0
« …Trois mois ?
Mais euh à partir,
euh, avec combien
de temps de
retard? »
Pourquoi l’image “grand public” des professionnels de la construction…
…ne correspond pas à la nôtre?
Pourquoi nous exigeons le “sans défaut” pour nous-mêmes…
…mais pas pour nos clients?
Pourquoi un chantier moyen d’aujourd’hui ressemble à cette usine des années 30…
…et l’usine d’aujourd’hui à ceci?
La bonne réponse c’est que nous avons loupé quelque chose…*
*…mais vous savez tous ça sinon vous ne seriez pas là aujourd’hui
Contrairement aux idées reçus…
… nous pouvons proposer du mieux ET du plus vite ET du moins cher.
Car nous l’avons fait…
…et continuons à le faire.
Pratique – année 3
Une décennie de projets chez JM
Belgium
2ème Conférence Lean Construction – Paris 10 mai 2016 – Chris LEE & Pierre JANGOUX pour les sociétés LDPS sprl / JM Belgium SA,
Une nouvelle ère, le Quartier des Musiciens (Anderlecht - phase II):
Le Quartier de Musiciens :
Une friche industrielle assainie et réaffectée
La méthodologie ‘Lean Construction’ et l’accompagnement par Patrick Dupin & Delta Partners
Une ère nouvelle : Quartier des Musiciens Phase II : notre laboratoire.
1. YSAYE : initiation
2. CHOPIN : déploiement
3. VIVALDI : consolidation
 Mise en place de la méthodologie LEAN
1
2
3
Phase II
Phase
I
1. Projet Ysaye 37 appartements livrés en mai2015 – initiation et prise en main à partir du 2nd œuvre.
Team building
Jeux de rôles
Mise en place des jalons
Last Planner System
Mise en place des routines :
Weekly Work Plan
Make Ready
Daily Standup
5S sur chantier
Il faut :
- Maintenir le planning
- Livrer à temps et sans remarque
 La méthode empirique / essai jm001 : suivi planning & La tresse des livraisons
Début du travail collaboratif avec l’entreprise : l’accompagnement du planning –
sessions de travail hebdomadaires
Pré-pré-réception (interne)
Pré-réception (avec client)
Réception provisoire et livraison (avec client)
Le temps de la RECHERCHE & du DEVELOPPEMENT
RESULTATS :
• 1ère Livraison le 8 avril 2015 (planifié août 2015)
• 95% des appartements livrés sans réserves
• 4 réserves au total (intra unités)
RESULTATS 5S
Coexistence de projets livrés et
en occupation et de chantiers.
2. Projet Chopin 62 appartements
déploiement complet de la démarche LEAN avec intégration de l’entreprise de Gros-œuvre
Fin des abords – livraison àpd juin 2016
3. Projet VIVALDI 42 appartements
consolidation de la démarche LEAN avec les entreprises partenaires et en amont des choses …
En cours 3ième étage GO – TS au sol – châssis sur 3 niveaux qui seront chapés avant juillet2016 – livraison mars2017
L’information
Enchaînement : 1 étage tampon
Enchaînement : pose des menuiseries extérieures en 2 phases
Écoute, respect, dialogue,
gestion &
amélioration continue.
MERCI
Ceux qui font …
L’importance d’embarquer l’humain.
Ceux qui feront…
Quelques lectures inspirantes …
A SUIVRE …
Témoignages
Le Last Planner System™ pour piloter un
important projet hospitalier
Vincent LEGROS,
Directeur de Projet BESIX
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 42
© BESIX 2016
Retour d’Expérience du
Lean Construction appliqué sur le
chantier du Centre Hospitalier de
Melun comme vecteur de
performance
« Regarder autrement
ce que l’on connaît
sur le bout des doigts »
© BESIX 2016
Vincent LEGROS
Formation
 Architecte, Coordinateur sécurité, Préventionniste incendie
 Cours de Management des Grands Projets ULB
Expérience professionnelle
 20 années d’expérience dans le bâtiment
 Dirigeant d’entreprise de construction
 Directeur de projets :
• LOIX : Construction de plusieurs immeubles résidentiels
• BAM : Construction du nouveau siège de l’OTAN (Bruxelles)
• BESIX : Construction du Centre Hospitalier et la Clinique de Melun (Paris)
 Applique le Lean Construction depuis 2014
Formateur
 Coordinateur Sécurité Niveau A
© BESIX 2016
Sécurité, qualité, productivité et délais sont liés:
10% du chiffre d’affaire passe en reprises qualité
30% des heures sur chantier sont gaspillées
35% du délai chantier peut être réduit
En moyenne:
- un compagnon marche 20% de son temps (7-12km) par jour
- Un chef de chantier est interrompu toutes les 6 minutes !
Le saviez-vous ?
© BESIX 2016
Le Projet du Centre Hospitalier de Melun
Un hôpital (+ une Clinique)
A Melun ( 30 km Sud Est de Paris )
© BESIX 2016
 Février 2010 : remise de l’offre
 Juin 2012 : notification du marché conception-réalisation
 Juillet 2014 : installation de chantier, travaux de
terrassement et de voierie.
 Novembre 2014 : démarrage du Gros Œuvre
 Décembre 2014 : arrêt de chantier suite à la découverte de
problèmes géotechniques
 Avrils 2015 : démarrage des pieux
 Septembre 2015 : démarrage du LEAN
 Novembre 2015 : démarrage des Corps d’Etat Secondaires
 Avril 2016 : fin du Gros Œuvre du bâtiment principal
 Juin 2016 : fin du Gros Œuvre du Pôle énergie
 Février 2018 : fin du Projet
Quelques dates
© BESIX 2016
 Budget : 117 millions d’euros
 510 lits
 76.000 m³ de mouvements de terre sans évacuation.
 26.000 m³ de béton
 1.100 tonnes d’acier
 19.000 m² de dallages
 56.000 m² de surface exploitable (88% de prédalles)
 32.000 m² de murs (50/50 de voiles et de prémurs)
 810 colonnes
 6,7 km de poutres préfabriquées
Quelques Chiffres
© BESIX 2016
Gros œuvre :
 Préfabrication de poutres
 Préfabrication des planchers
 Préfabrication de murs
Corps d’état secondaires
 Préfabrication des nappes de chauffage
 Préfabrication de la chaufferie
 Préfabrication des salles de bain
Modes constructifs innovants
© BESIX 2016
Gros œuvre :
 Préfabrication de poutres
 Préfabrication des planchers
 Préfabrication de murs
Corps d’état secondaires
 Préfabrication des nappes de chauffage
 Préfabrication de la chaufferie
 Préfabrication des salles de bain…
Modes constructifs innovants
© BESIX 2016
Gros œuvre :
 Préfabrication de poutres
 Préfabrication des planchers
 Préfabrication de murs
Corps d’état secondaires
 Préfabrication des nappes de chauffage
 Préfabrication de la chaufferie
 Préfabrication des salles de bain…
Modes constructifs innovants
© BESIX 2016
Gros œuvre :
 Préfabrication de poutres
 Préfabrication des planchers
 Préfabrication de murs
Corps d’état secondaires
 Préfabrication des nappes de chauffage
 Préfabrication de la chaufferie
 Préfabrication des salles de bain…
Modes constructifs innovants
© BESIX 2016
Gros œuvre :
 Préfabrication de poutres
 Préfabrication des planchers
 Préfabrication de murs
Corps d’état secondaires
 Préfabrication des nappes de chauffage
 Préfabrication de la chaufferie
 Préfabrication des salles de bain…
Modes constructifs innovants
© BESIX 2016
Modes constructifs innovants
© BESIX 2016
Modes constructifs innovants
© BESIX 2016
COURBES DE PRODUCTION DU BETON
LEAN
 Last Planner System ®
• Master Planning
• Make Ready
• Weekly Work Progress
 5S
 Management Visuel
TODOist (système KABAN)
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
© BESIX 2016
0
86
714
904
1,258
1,346
1,346
1,346
1,346
1,789
1,988
2,649
2,268
2,268
2,520
2,345
2,345
1,838
2,110
2,204
1,811
1,607
1,766
1,382
1,176
1,536
1,239
1,333
911
570
354
389
389
389
389
389
105
468
426
363
363
418
455
455
91
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
724
1,437
1,066
1,418
820
809
615
1,357
1,400
2,3512,509
1,330
1,914
2,454
2,466
1,335
1,304
2,282
1,607
2,161
1,909
551
819
851
700
2,406
967
850
1,644
1,110
1,952
2,147
1,726
545
160
500
416
50025 (M2)
51445 (M2)
50612 (M2)
0
10,000
20,000
30,000
40,000
50,000
60,000
0
500
1000
1500
2000
2500
3000
Sem27
Sem28
Sem29
Sem30
Sem31
Sem32
Sem33
Sem34
Sem35
Sem36
Sem37
Sem38
Sem39
Sem40
Sem41
Sem42
Sem43
Sem44
Sem45
Sem46
Sem47
Sem48
Sem49
Sem50
Sem51
Sem52
Sem1
Sem2
Sem3
Sem4
Sem5
Sem6
Sem7
Sem8
Sem9
Sem10
Sem11
Sem12
Sem13
Sem14
Sem15
Sem16
Sem17
Sem18
Sem19
Sem20
Sem21
Sem22
Sem23
Sem24
Sem25
Sem26
PREDALLES (M2)
Planning Semaine(m²) Réel Semaine(m²) Planning Cumulé(m²) Réel Cumulé(m²)
714
904
1,258
1,346
1,346
1,346
1,346
1,789
1,988
1,838
1,811
1,607
1,766
1,382
724
1,437
1,066
1,418
820
809
615
1,357
1,400
1,330
1,914
1,335
1,304
1,607
500
1000
1500
2000
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Suivi de la Production hebdomadaire: Prédalles
© BESIX 2016
Faible activité à VA observée
G2
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
© BESIX 2016
Analyse des temps de grues
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Grue 2
Grue 3
Grue 4 Grue 5
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Comment en est on arrivé là?
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Mise en place du LEAN
Last Planner System ®
• Master Planning
• Make Ready
• Weekly Work Progress
5S
Management Visuel
Une philosophie
• Un état d’esprit, une façon de penser avec une volonté
d’amélioration permanente.
• Un mode de management tourné vers le travail collaboratif.
• L’idéal LEAN : fournir au client ce dont il ont besoin sans
gaspillage.
Plus que des outils….
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Last Planner® System
G2
G3
© BESIX 2016
0
86
714
904
1,258
1,346
1,346
1,346
1,346
1,789
1,988
2,649
2,268
2,268
2,520
2,345
2,345
1,838
2,110
2,204
1,811
1,607
1,766
1,382
1,176
1,536
1,239
1,333
911
570
354
389
389
389
389
389
105
468
426
363
363
418
455
455
91
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
724
1,437
1,066
1,418
820
809
615
1,357
1,400
2,3512,509
1,330
1,914
2,454
2,466
1,335
1,304
2,282
1,607
2,161
1,909
551
819
851
700
2,406
967
850
1,644
1,110
1,952
2,147
1,726
545
160
500
416
50025 (M2)
51445 (M2)
50612 (M2)
0
10,000
20,000
30,000
40,000
50,000
60,000
0
500
1000
1500
2000
2500
3000
Sem27
Sem28
Sem29
Sem30
Sem31
Sem32
Sem33
Sem34
Sem35
Sem36
Sem37
Sem38
Sem39
Sem40
Sem41
Sem42
Sem43
Sem44
Sem45
Sem46
Sem47
Sem48
Sem49
Sem50
Sem51
Sem52
Sem1
Sem2
Sem3
Sem4
Sem5
Sem6
Sem7
Sem8
Sem9
Sem10
Sem11
Sem12
Sem13
Sem14
Sem15
Sem16
Sem17
Sem18
Sem19
Sem20
Sem21
Sem22
Sem23
Sem24
Sem25
Sem26
PREDALLES (M2)
Planning Semaine(m²) Réel Semaine(m²) Planning Cumulé(m²) Réel Cumulé(m²)
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Last Planner® System
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Last Planner® System
PARETO
80% des problèmes proviennent de 20% des causes racines
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Last Planner® System
Adaptation de l’outil à la situation actuelle
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Last Planner® System
Adaptation de l’outil à la situation actuelle
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Mise en place du “5S” (ERNEST)
Créer des conditions de travail
propices à la performance
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Mise en place du “5S” (ERNEST)
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Mise en place du “5S” (ERNEST)
AVANT
APRES
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Management Visuel
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
Management Visuel
© BESIX 2016
Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
TODOist ®
…faire les choses différemment pour avoir un résultat différent
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
OBJECTIFS:
1. Mettre le bâtiment à disposition à temps pour
les CEA/CET
2. Terminer le chantier dans les délais.
3. Respecter les couts de construction.
4. Augmenter le niveau de qualité et de sécurité.
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
Mise à disposition d’un salle de reunion
dediée au LEAN : La “COCKPIT ROOM”
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
Micro-zoning
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
Micro-zoning
1 entreprise principale par zone
Stockage tampon localisé
Optimisation de l’espace chantier
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
Analyse du flux des travaux
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Planification Collaborative
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Planification Collaborative
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Planification Collaborative
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Make Ready
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Weekly Work Plan
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Weekly Work Plan
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Weekly Work Plan
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Weekly Work Plan
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS - Weekly Work Plan
Taux de respect des engagements (WWP)
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
LPS – Planifaction collaborative & Courbes
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
Avancement en images après
trois mois de travaux et 15 zones
ouvertes sur un total de 43
© BESIX 2016
L’application du LEAN pour les CES
© BESIX 2016
Next Step : clinique
 Méthodes prises en charge par BESIX
 Engagements des entreprises (article du contrat)
 Mise en application du LPS®
dés les études d’exécution
• Make ready pour la passation des contrats
• WWP pour le respect de nos propres engagements
• …
 Utilisation du Todoist ®
 Gestion contractuelle avec le représentant du client
• Utilisation du SDMS
• Utilisation du LEAN
• Formation de l’OPC
© BESIX 2016
Objectif futur: Comment chiffrer le gain
© BESIX 2016
Pistes d’améliorations
Utilisation du Lean par tout les acteurs dès les études
(Architecte, Ingénieur, BET, Entreprises,…)
Utilisation BIM et modélisation en 8D
Optimisation de la préfabrication du Gros Œuvre et
utilisation d’une main d’œuvre plus qualifiée
Préfabrication et supportage commun des réseaux
(Aéraulique, électrique et plomberie)
Préfabrication des cloisons intérieurs
Préfabrication des façades extérieurs
Témoignages
Campus des métiers design et habitat
Michel SAUZET,
Directeur relations entreprises et de la
communication ENISE
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 95
Conférence Lean-Construction
10-05-2016
Campus des métiers
« design et habitat »
Partenaires
• Les partenaires industriels;
• Les partenaires de formation : académie de LYON,
université de Saint Etienne, écoles d’ingénieurs,
CFA et opérateurs de formation continue et/ou
par alternance ; école d’architecture ; école d’art
et de design.
• Les partenaires institutionnels : Rectorat, Conseil
régional;
• Les syndicats professionnels et organismes
professionnels associés ;
• Les métropoles partenaires .
Objet du campus
• Thématiques
• Pédagogiques
– Sécurisation de parcours
– Innovation pédagogique
– Partage de moyens
• Positionnement
NUMÉRIQUE
DANS
L’HABITAT
CONSTRUCTION
RÉHABILITATION
GESTION
ANALYSE DES
USAGES
DESIGN POUR
TOUS
Entreprises
Campus des métiers
Pôles de
compétitivité et
Clusters
Objet du campus
• Usager : Cité du Design,
• Urbanité : l’habitat dans son environnement,
• Numérique dans et pour l’habitat : la maison
connectée et le BIM (Maquette Numérique 3D de
Projet de Construction),
• Efficacité énergétique : principalement l’enveloppe
du bâtiment.
Pas de compromis entre « l’équité d’accès aux
parcours de formation» et la « notion
d’excellence »
Projets
• Innovations pédagogiques – partage de moyen :
– BIM : concours BIM’SE
– Plateforme BIM - Lean-construction :
• Expérimentation (semaine Lean) en décembre 2016
• Formation des enseignants lean-construction
– PFE coachés
• Démonstrateurs –chantiers écoles
– Rue Paul BERT
– La Richelandière
• Parcours sécurisés :
– Bac pro – BTS (septembre 2014-mai 2016)
– BTS – INGE (novembre 2015-mai 2016)
– Apprentissage: livret électronique d’apprentissage (septembre 2015-)
• Amélioration du logement pour le Maintien à domicile
Semaine Lean
Projet visé
D’où on part
Chacun son rôle
102
Montrer la différence
entre un chantier
« classique » et un
chantier « lean »
Pourquoi BIM-Lean
103
Phase 1 :
PROGRAMME
Phase 2 :
PROJET
Phase 3 :
REALISATION
Temps
Valeur acquiseDépenses cumulées
Dréelles
VacquiseDoptimisées
Gains possibles
= 30%
Remise en question
du travail du maître
d’ouvrage
Remise en question du
travail du maître d’œuvre :
on cherche d’autres
solutions, des variantes
Reprise du travail fait par les
études de prix et les méthodes :
on cherche à travailler comme
on a l’habitude
Réserves : coûts de
non qualité
Maîtrise des processus
État des lieux CNQ dans le bâtiment
Maîtrise des processus
BIM-Lean
Maîtrise des processus
Prise en
compte
des usages
en amont
Marché OS Réception
Etudes de
Conception
Etudes
D’exécution
Préparation
De chantier
Production Exploitation
Maintenance
Offre de
Prix
Propre ST GO CES
RéalisationConception Exploitation
Programme
Maître
d’ouvrage
Architectes BET Entreprises
BET
d’exécution Entreprises Entreprises
Normes en
vigueur
DCE DCENormes Orchestra
Plans
d’exécution
DIUO
:
Lean-construction
BIM-Lean
Maîtrise des processus
Prise en
compte
des usages
en amont
Marché OS Réception
Etudes de
Conception
Etudes
D’exécution
Préparation
De chantier
Production Exploitation
Maintenance
Offre de
Prix
Propre ST GO CES
RéalisationConception Exploitation
Programme
Maître
d’ouvrage
Architectes BET Entreprises
BET
d’exécution Entreprises Entreprises
Normes en
vigueur
DCE DCENormes Orchestra
Plans
d’exécution
DIUO
:
Lean-construction
Efficience des processus
Démarche d’amélioration
Indicateurs de performance
BIM-Lean
Maîtrise des processus
Prise en
compte
des usages
en amont
Marché OS Réception
Etudes de
Conception
Etudes
D’exécution
Préparation
De chantier
Production Exploitation
Maintenance
Offre de
Prix
Propre ST GO CES
RéalisationConception Exploitation
Programme
Maître
d’ouvrage
Architectes BET Entreprises
BET
d’exécution Entreprises Entreprises
Normes en
vigueur
DCE DCENormes Orchestra
Plans
d’exécution
DIUO
:
Maquette numérique de projet
Lean-construction
Efficience du processus
Démarche d’amélioration
Indicateurs de performance
Optimiser les échanges d’informations
Système d’information
109
Tableurs, Courbes,
Notes, Rapports,
Plans, Vidéos
3D, …
Thermique
Structure
CET
Méthodes,
Planning,
Sécurité
Synthèse
Suivi de
Chantier
Métrés &
Etudes de prix
Architecture MNP
Facility
management
Communication
compagnons
Programmation
Documentation
Conclusion
• BIM et lean :
– des objectifs communs
• BIM au service de l’approche
processus - projet
Sécurité / pénibilité
qualité
Délais-réactivité
coûts
Réflexion Manufacturing
 Excellence opérationnelle
► Cartographie des processus
► Indicateurs de mesures
► Démarche de progrès PDCA
 Lean construction
 VA – NVA
► Valeur ajoutée
► NVA : le client de souhaite pas la payer
 7 sources de gaspillage
 5S
Définition
du
programme
Conception
Du
projet
Réponse
À Appel
d’offre
Préparation
méthodes
Réalisation
Achats Gestion
RH
Pilotage
Stratégie
Politiques
 RV - RA
Sortir des Paradigmes du BTP
 L’entreprise du BTP produit des prototypes,
► Ce qui rend complétement caduque les transferts d’outils d’amélioration
provenant de l’industrie.
 Résoudre l’équation impossible
► Pression sur les prix de vente à qualité supérieure
► Augmentation de la Marge
► Amélioration du bien être dans l’entreprise (+ développement des
partenaires ST)
Témoignages
Pourquoi mettre en place une démarche
Lean?
Hervé SMADJA,
Gérant ROUGNON
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 113
Table ronde
Conduite du changement, devenir une
« entreprise apprenante »
Pierre Jangoux, JM
Hervé Smadja, Rougnon
Philippe Benquet, Acorus
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 114
Outils Lean
Rappels Lean Construction
Patrick DUPIN
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 115
© Delta Partners 2015
Lean
Gros Oeuvre
DEMARCHES LEAN CONSTRUCTION
© Delta Partners 2015
OUTILS
ERGONOMIQUES
Réduire les distances, les efforts,
les risques, les pertes.
© Delta Partners 2015
Des résultats visibles
AVANT
APRES
© Delta Partners 2015
Implication de tous
IMPLICATION
OUVRIERS
CTX
© Delta Partners 2015
Lean TCE
Entrepreneur Général
DEMARCHES LEAN CONSTRUCTION
© Delta Partners 2015
LAST PLANER®
SYSTEM
© Delta Partners 2015
12
2
© Delta Partners 2015
© Delta Partners 2015
© Delta Partners 2015
© Delta Partners 2015
COLLEGE MONTREUIL 17068
PPC 83% 34
Je Ve Sa Sa Lu Ma Me
10/4 11/4 12/4 13/4 14/4 15/4 16/4
x x x x x x
x x x x x x
x x x x x
x x x
x x x
x x
x x
X
x
X X X X X
X X X
X X X X X
x X
x x
X X
X X
X X X
x x x
X X X
X X X
x x x x
Chantier:
Anticipation 15 jours
ENTREPRISE Activité de la semaine
Promesse
Tenue ?
Raison(s)
1 GRT suite ventil R+2 (Fin) 1
1 BTB Début VDI CFA R+1 Circulations
1 GRT Pb Test R+2 1
1 CARI MEN
pose tablettes, lisses protections,
plinthes Zone 1.1
1
1 BTB
Début distri cloisons salles de classes
R+3
1 PANS EN COURS DE VALIDATION
1 BTB R+2 distribution circulations (FIN)
1 GRT Fin calorifugeage R+1 1
1 OLI Ragréage de sol R+1 A PARTIR DE VENDREDI APRES MIDI
1 TT DEBARRASSER R+1 (Stockage, outils…)
1 GRT Fin ventilation R+3 1
1 GRT Plomberie Cuisine (Plénum)
0
FAY GRT Point sur Test GRT R+1 11
1 GRT CVC Cuisine (Plénum) 0
1 GRT Pb Test R+1 1 Toujours en test suite à demande de Marc
12
6
© Delta Partners 2015
MICRO ZONING
© Delta Partners 2015
12
8
© Delta Partners 2015
12
9
© Delta Partners 2015
Séance Weekly Work Plan
© Delta Partners 2015
13
1
Menuiseries
extérieures
Etage tampon
Gros Œuvre en
cours
Stockage limité
Accès
unique
© Delta Partners 2015
Lean CET
Techniques Spéciales
DEMARCHES LEAN CONSTRUCTION
© Delta Partners 2015
ERGONOMIE &
PREFABRICATION
Réduire les distances, les efforts,
les risques, les pertes.
© Delta Partners 2015
© Delta Partners 2015
© Delta Partners 2015
Pré-assemblage des colliers et tiges
© Delta Partners 2015 ©P
roj
Flux tiré d’équipements
© Delta Partners 2015
© Delta Partners 2015
Pré-découpage et connectique pour câblage rapide
Déroulage facilité et potentiel disparition diminué
© Delta Partners 2015
© Delta Partners 2015
QUELQUES
EXEMPLES CONCRETS
Observer, mesurer,
améliorer, re-mesurer
Et recommencer ! …
© Delta Partners 2015
Analyse poste: Pose 1 radiateur (cc alim,
distribution et raccordement)
© Delta Partners 2015
Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur
Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle
Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié
Tâche Minutes VA NVA SYS NVA
1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5
2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5
3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5
4 préparation reste outils 2,5 2,5
5 amenée radiateur à poste 1 1
6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5
7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66
8 perçage 0,33 0,33
9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5
10 Pré-serrage 1 1
11 vérification niveau 0,33 0,33
12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2
13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5
14 mise en place radiateur 0,33 0,33
15 Déballage tuyaux 0,4 0,4
16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33
17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33
18 vérification implantation 0,2 0,2
19 chercher des chevilles 0,33 0,33
20 serrage chevilles 2,66 2,66
21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33
22 découpe tuyaux 2,66 2,66
30,59 7,61 22,15 0,83
ANALYSE VA-NVA SYS- NVA
Précadre
Précadre
intervention à même le sol. A faire préassembler par séries.
Commentaire/ Axe d'amélioration
Mise en place d'un outil dédié
Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage
Servante à poste
Voir pour lift véhicule
dans pièce adjacente
gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus
poste de découpe dessus servante à développer
Précadre
7,61
22,15
0,83
VA
NVA SYS
NVA
ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement)
Mesure initiale (par un
Ouvrier Qualifié)
© Delta Partners 2015
Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur
Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle
Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié
Tâche Minutes VA NVA SYS NVA
1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5
2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5
3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5
4 préparation reste outils 2,5 2,5
5 amenée radiateur à poste 1 1
6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5
7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66
8 perçage 0,33 0,33
9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5
10 Pré-serrage 1 1
11 vérification niveau 0,33 0,33
12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2
13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5
14 mise en place radiateur 0,33 0,33
15 Déballage tuyaux 0,4 0,4
16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33
17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33
18 vérification implantation 0,2 0,2
19 chercher des chevilles 0,33 0,33
20 serrage chevilles 2,66 2,66
21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33
22 découpe tuyaux 2,66 2,66
30,59 7,61 22,15 0,83
ANALYSE VA-NVA SYS- NVA
Précadre
Précadre
intervention à même le sol. A faire préassembler par séries.
Commentaire/ Axe d'amélioration
Mise en place d'un outil dédié
Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage
Servante à poste
Voir pour lift véhicule
dans pièce adjacente
gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus
poste de découpe dessus servante à développer
Précadre
7,61
22,15
0,83
VA
NVA SYS
NVA
ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement)
Mesure initiale (par un
Ouvrier Qualifié)
© Delta Partners 2015
Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur
Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle
Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié
Tâche Minutes VA NVA SYS NVA
1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5
2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5
3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5
4 préparation reste outils 2,5 2,5
5 amenée radiateur à poste 1 1
6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5
7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66
8 perçage 0,33 0,33
9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5
10 Pré-serrage 1 1
11 vérification niveau 0,33 0,33
12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2
13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5
14 mise en place radiateur 0,33 0,33
15 Déballage tuyaux 0,4 0,4
16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33
17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33
18 vérification implantation 0,2 0,2
19 chercher des chevilles 0,33 0,33
20 serrage chevilles 2,66 2,66
21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33
22 découpe tuyaux 2,66 2,66
30,59 7,61 22,15 0,83
ANALYSE VA-NVA SYS- NVA
Précadre
Précadre
intervention à même le sol. A faire préassembler par séries.
Commentaire/ Axe d'amélioration
Mise en place d'un outil dédié
Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage
Servante à poste
Voir pour lift véhicule
dans pièce adjacente
gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus
poste de découpe dessus servante à développer
Précadre
7,61
22,15
0,83
VA
NVA SYS
NVA
ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement)
Mesure initiale (par un
Ouvrier Qualifié)
© Delta Partners 2015
Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur
Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle
Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié
Tâche Minutes VA NVA SYS NVA
1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5
2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5
3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5
4 préparation reste outils 2,5 2,5
5 amenée radiateur à poste 1 1
6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5
7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66
8 perçage 0,33 0,33
9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5
10 Pré-serrage 1 1
11 vérification niveau 0,33 0,33
12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2
13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5
14 mise en place radiateur 0,33 0,33
15 Déballage tuyaux 0,4 0,4
16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33
17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33
18 vérification implantation 0,2 0,2
19 chercher des chevilles 0,33 0,33
20 serrage chevilles 2,66 2,66
21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33
22 découpe tuyaux 2,66 2,66
30,59 7,61 22,15 0,83
ANALYSE VA-NVA SYS- NVA
Précadre
Précadre
intervention à même le sol. A faire préassembler par séries.
Commentaire/ Axe d'amélioration
Mise en place d'un outil dédié
Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage
Servante à poste
Voir pour lift véhicule
dans pièce adjacente
gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus
poste de découpe dessus servante à développer
Précadre
7,61
22,15
0,83
VA
NVA SYS
NVA
ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement)
Mesure initiale (par un
Ouvrier Qualifié)
© Delta Partners 2015
Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur
Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle
Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié
Tâche Minutes VA NVA SYS NVA
1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5
2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5
3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5
4 préparation reste outils 2,5 2,5
5 amenée radiateur à poste 1 1
6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5
7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66
8 perçage 0,33 0,33
9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5
10 Pré-serrage 1 1
11 vérification niveau 0,33 0,33
12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2
13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5
14 mise en place radiateur 0,33 0,33
15 Déballage tuyaux 0,4 0,4
16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33
17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33
18 vérification implantation 0,2 0,2
19 chercher des chevilles 0,33 0,33
20 serrage chevilles 2,66 2,66
21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33
22 découpe tuyaux 2,66 2,66
30,59 7,61 22,15 0,83
ANALYSE VA-NVA SYS- NVA
Précadre
Précadre
intervention à même le sol. A faire préassembler par séries.
Commentaire/ Axe d'amélioration
Mise en place d'un outil dédié
Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage
Servante à poste
Voir pour lift véhicule
dans pièce adjacente
gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus
poste de découpe dessus servante à développer
Précadre
7,61
22,15
0,83
VA
NVA SYS
NVA
ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement)
Mesure initiale (par un
Ouvrier Qualifié)
© Delta Partners 2015
En quatre mois: 12 minutes par un apprenti (Le Sanitaire
Français, 2014)
ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement)
© Delta Partners 2015
7.61
22.15
0.83
VA
NVA SYS
NVA
Analyse poste: Pose 1 radiateur
(cc alim, distribution et raccordement)
5.95
4.7
VA
NVA SYS
NVA
par radiateur: 30 minutes par radiateur: 13 minutes
marge prévisionnelle : -7% marge réalisée: +8%
SCHEMA « CLASSIQUE » SCHEMA « LEAN »
Marge opérationnelle
AMÉLIORÉ DE 15 points!
L’utilisation de la préfabrication et préparation chantier
Moins d’aléas, plus d’efficacité
L’amélioration des rendements toujours possible:
© Delta Partners 2015
ERGONOMIE &
PREPARATION CHANTIER
Réduire les distances, les efforts,
les risques, les pertes.
1. Avitailler le chantier
© Delta Partners 2015
2. Organiser le stockage chantier
© Delta Partners 2015
3. Faciliter la prise et le déplacement des matériaux
© Delta Partners 2015 15
3
4. Disposer les matériaux à poste
© Delta Partners 2015
Mise en place 22 %
Transport 15%
Manutention 29 %
Chutes & gaspillages 22%
Autres coûts 12%
Analyse de coûts INITIALE:
Poste plaques de plâtres (hors fourniture)
© Delta Partners 2015
Analyse de coûts INITIALE: Poste plaques de plâtres (hors fourniture)
© Delta Partners 2015
Mise en place 49 %
Transport 12%
Manutention 10 %
Chutes & gaspillages 18%
Autres coûts 12%
 Valeur Ajoutée: +50%
 Processus repensés et standardisés
 AMELIORATION PRODUCTIVITE: + 55%
(Entreprise SOCOGYPS)
Analyse de coûts FINALE:
Poste plaques de plâtres (hors fourniture)
© Delta Partners 2015
Mise en place 49 %
Transport 12%
Manutention 10 %
Chutes & gaspillages 18%
Autres coûts 12%
STANDARDISER LES PROCESSUS DE TRAVAIL
Qualité et sécurité améliorées
L’amélioration des rendements toujours possible:
Poste Pose des plaques de plâtre:
AMÉLIORÉ DE 33%
Analyse de coûts FINALE:
Poste plaques de plâtres (hors fourniture)
© Delta Partners 2015
Transformation Lean: de 2012 à 2015
© Delta Partners 2015
Entreprise COGIR (du 20/01/2016 au 10/03/2016)
Calcul Efficience Chantier (Vente – Coûts) Par Chef d’équipe
Début action Lean Systématisation Amélioration
0,00
+
-
© Delta Partners 2015
Eliminer 20 % des gaspillages
=
+ 1,5 heure de production / jour
© Delta Partners 2015
Améliorer sa marge opérationnelle de
main d’œuvre de 5%
=
Faire en 57 minutes ce que l’on fait
généralement en 1 heure …
© Delta Partners 2015
CréationdesComitésde
PilotageetdeDirection
Formation/ Ateliers
Une Démarche Structurée et Structurante
Immersion
Analyses Postes
Outils physiques
5S/ LPS / MV
Préparation J-1
Autocontrôle
Formalisation
Lean_1.0
Intégration
Déploiement
© Delta Partners 2015
Réinventons ensemble le monde du BTP
 en construisant plus vite, de meilleure qualité, plus économique,
 en toute sécurité et sérénité, à l’aide du Lean Construction, …
…c’est notre mission depuis plus de 150 projets.
… Serez vous les prochains?
© Delta Partners 2015
patrick.dupin@delta-partners.eu
Patrick DUPIN, Gérant Fondateur; Delta Partners
www.delta-partners.fr / 06 79 08 96 58
164
Mini-Audit Gratuit
Témoignages
Mise en place du lean en entreprise générale
Willy MOREL & Aurélie JUILIEN
Président NCN & Service SQE
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 165
166
Présentation de
l’entreprise
167
Historique de NCN
16
8
16
9
Implantation du Groupe NCN
17
0
Localisation des ouvrages réalisés ou en cours
Comment
manager le
Groupe ?
171
Organigramme du Groupe
17
2
16 salariés 32 salariés
16 salariés
47 salariés
196 salariés
173
POURQUOI?
COMMENT?
QUOI?
Basé sur le cercle doré:
POURQUOI?
Depuis juin 2012, l’entreprise a été
certifiée ISO 9001 2008, auprès de
l’organisme de certification CERTIBAT.
COMMENT?
LEAN
CONSTRUCTION
LEAN CONSTRUCTION
QUOI?
En marche vers
l’amélioration
continue …
178
Les Valeurs du Groupe
17
9
Juillet 2015: Revue de la devise et des valeurs du
Groupe
La mise en place du LEAN
18
0
Octobre 2015: Intervention de Delta Partners pour
la mise en place du LEAN basé sur la méthode des
5S ou ERNEST
Qu’est ce que le LEAN??
Maximiser la valeur Client en minimisant les
gaspillages, en chassant tout ce qui produit de la
non-valeur ajoutée (ce que le client n’est pas prêt à
payer: transport, déplacement, …)
8 Sources de gaspillage:
Attentes
Déplacements
Transport
Sur-qualité
Sous-qualité
Stockage
Le potentiel humain
La débrouille
Les solutions
d’amélioration
181
Modification du fil à ligature
18
2
AVANT APRES
BOBINE DE 5KG = 5€50
22€00 pour 20 kg
1 min 30 pour faire une
boule.  2h15 pour
faire 90 boules
SCEAU DE 20 KG =
39€34
90 boules dans un sceau
prêtes à l’emploi
Moins de gâchis
Gain de 2h15 / sceau
En 2015: 450
bobines de 5 kg
consommées
En 2016: gain
d’environ 30 000€
grâce à la mise en
place des sceaux de
bobines
Création d’une desserte à banche
18
3
AVANT APRES
Investissement de 450€/desserte mais:
Moins de déplacements
Moins de gâchis dans les consommables banches
Gestion des flux de
chantiers et
approvisionnement
au poste
Réorganisation du Service Matériel:
Stockage Bois
18
4
AVANT APRES
Réorganisation du Service Matériel:
Stockage Consoles
18
5
AVANT APRES
Réorganisation du Service Matériel:
Stockage Apports de Banches
18
6
AVANT APRES
Réorganisation du Service Matériel:
Mise en place d’un « magasin
retour chantier »
18
7
AVANT APRES
Chaque chose à sa place
1 personne partie à la retraite non remplacée
(env. 45 000€/an)
Mise en place du Last Planner
System en réunion de chantier
18
8
Synchronisation
des tâches
Mise en place du micro zoning
18
9
Mise en place du 5S sur les
chantiers
Amélioration de l’image pour nos
clients
Dans le futur …
192
De la formation, de la
communication
«On ne peut
améliorer ce
que l’on ne peut
mesurer...»
Règle du CP²:
Communication
Pédagogie
Preuve
Situer les sources de gaspillage
VA OU NVA?
AVONS-NOUS LES OUTILS ADAPTES?
QUI EST MIEUX ADAPTE POUR ENLEVER LA MATRICE?
LE CHANTIER? LE SERVICE MATERIEL?
RETOUR D’EXPERIENCE ET CHIFFRAGE POUR
FUTURS PROJETS POUR PRISE DE DECISIONS
SI EN PREFA OU COULE EN PLACE?
Améliorer les processus de
production: réalisation des voiles
banchés
Prendre en compte la courbe du
changement
Témoignages
Quelles passerelles entre Lean et
Prévention?
Jean-François CANAL,
Cadre Conseiller Prévention OPPBTP
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 197
© OPPBTP
LA PRÉVENTION
AMÉLIORE AUSSI LA
PERFORMANCE
ECONOMIQUE DE
L’ENTREPRISE
© OPPBTP
Une action, quelle que soit
sa motivation d’origine,
réduit ou supprime un ou
plusieurs risques à effets
immédiats ou différés.
© OPPBTP200 Dimeco 2015
L’étude d’évaluation quantitative
 86 entreprises volontaires
 180 cas d’actions de prévention étudiés
• 69 cas ent. < 20 salariés
• 49 cas ent. de 20 à 50 salariés
• 62 cas ent. > 50 salariés
 Majorité de métiers couverts
 Cas tous duplicables et transposables
pour d’autres métiers
 3 grandes familles d’actions de
prévention étudiées : O, T, H
48 mois de terrain et d’analyse :
Quels
résultats
Une étude pour vérifier s’il y a un LIEN REEL et
QUANTIFIABLE entre la prévention et la
performance économique ?
© OPPBTP201 Dimeco 2015
Bilan global des 180 cas
© OPPBTP202 Dimeco 2015
Analyses par taille
© OPPBTP203 Dimeco 2015
Mêmes les bilans négatifs sont gagnants !
Des coûts supérieurs aux gains dans 10%
des cas.
 Rendement moyen de ces actions = 0,73
 Les gains couvrent les 2/3 des dépenses
Lorsque la prévention n’est pas
bénéficiaire, elle coûte bien moins
que ce que l’on imagine
initialement.
© OPPBTP204 Dimeco 2015
Enseignement n°1
L’impact économique de la
prévention est mesurable.
180 cas quantifiés
© OPPBTP205 Dimeco 2015
Enseignement n°2
La prévention génère des
GAINS ECONOMIQUES
1 € investi = 2,34 € de gain
© OPPBTP206 Dimeco 2015
Enseignement n°3
La prévention contribue à
l’excellence opérationnelle
 71 % des gains observés ont pour origine une meilleure productivité
 Des ressources mieux maitrisées génèrent des gains sur les achats à
hauteur de 14 %
 80% des actions étudiées ont un impact sur la qualité
 10% des gains proviennent de la marge obtenue par la croissance du
Chiffre d’Affaires liée à la naissance de nouvelles activités
© OPPBTP207 Dimeco 2015
Enseignement n°4
La prévention est à la portée de tous
 La prévention est accessible :
 le cout moyen d’une action est de 17 000 €
 Le bilan par an et par salarié d’une TPE est supérieur à celui d’une
PME 2800 € versus 1800 €
 Les ROP pour les TPE sont de 2,8 versus 2,4 pour les PME et 2,16
pour les entreprises dont les effectifs sont supérieurs à 50 salariés
 Les gains sont issus à 70 % de la productivité
 La trésorerie est épargnée : PAY BACK= 1,5 an
© OPPBTP
Les orientations retenues par le groupe permanent
d’orientation du COCT
pour le troisième Plan Santé au Travail (PST3)
« Inciter au développement de la
prévention en démontrant et en
faisant savoir que les
investissements dans la santé et la
sécurité au travail, outre qu’ils
participent au bien-être des personnels,
sont effectivement rentables…… »
© OPPBTP
Marine Jeantet, Directrice des risques
professionnels CNAM TS
« …ll faut convaincre les chefs d'entreprise que la
prévention est rentable pour eux. »…
« II faut aussi systématiser les études sur les gains
et avantages de la prévention, L'Organisme professionnel
de prévention du BTP (OPPBTP) a commencé
a mener ce type de démarche envers ses
bénéficiaires, et les premiers résultats indiquent
qu'il existe une vraie demande de la part des
employeurs envers ces actions…. »
© OPPBTP
Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc
L'action de prévention
Dans le cadre de la réorganisation
de sa structure logistique - parc,
dépôt et atelier, l'entreprise décide
de se faire accompagner par
l'Association française pour la
qualité et la performance (AFQP)
dans une démarche 5S.
L'association l'intègre dans un
groupe de travail avec d'autres
entreprises engagées pour deux
ans dans cette même démarche.
L'entreprise
75 personnes, travaux de VRD avec son propre bureau d'études techniques et
d'études de prix, et un parc d'engins et de camions lui offrant une totale autonomie.
Elle collabore également avec des entreprises sous-traitantes techniques pour pallier
les pics d'activité.
© OPPBTP
Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc
Après
Le magasin est structuré en zones dédiées. Il est équipé de racks de rangement
approvisionnés mécaniquement à l'aide d'un chariot élévateur.
Les circulations dans le magasin sont tracées et signalées.
L'atelier est ordonné, les engins sont levés sur colonnes pour la maintenance.
Les produits chimiques sont stockés séparément et protégés ou verrouillés en fonction
de la nature du risque. Les déchets sont triés dans des bacs distincts.
Le parc est nivelé et ordonné. Des conteneurs y sont installés pour stocker les pièces à
eau et les joints de grand format.
Avant
Le magasin, le parc et l'atelier étaient gérés au jour le jour par le magasinier, le chef de
parc et le chef d'atelier.
Les équipes s'approvisionnaient et s'équipaient sans se préoccuper de la façon dont ils
déposaient matériels et matériaux.
Le stock grossissait et devenait difficile à gérer. L'approvisionnement et la recherche de
pièces ou d'outils prenaient un temps excessif.
L'atelier était encombré de matériel divers, les circulations n'étaient pas fluides.
© OPPBTP
Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc
L'animatrice QPE de l'entreprise s'est engagée dans
une formation pratique constituée de rencontres
d'une journée, tous les 2 mois, pendant 2 ans.
Ces rencontres étaient ponctuées, pendant les
intersessions, par des travaux pratiques individuels
dans l'entreprise. Ils concernaient l'atelier de
réparation mécanique des engins et des machines, le
magasin pour les matériels et matériaux, l'outillage et
les équipements de travail, ainsi que le parc extérieur
recevant les véhicules, les engins et le matériel lourd.
Les personnes concernées en priorité par cette
démarche sont le magasinier, le chef de parc, le
chef d'atelier et l'animatrice QPE.
Le CHSCT a participé aux réflexions et aux décisions,
ainsi que le magasinier, les mécaniciens et le chef de
parc.
La préparation s'est tenue sur 2 ans, puis une durée
de 1 an a permis d'en évaluer l'efficacité.
© OPPBTP
Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc
La démarche a entraîné plusieurs actions marquantes :
• la réorganisation des espaces par zones ;
• la signalisation et le traçage des circulations séparées engins/piétons et des aires
de stockage ;
• l'agrandissement d'une porte d'accès à l'élévateur ;
• l'installation de bacs de rétention pour le stock des produits ;
• la mise en place de containers
extérieurs pour les grosses
pièces à eau en fonte et les
joints.
• le stockage sur des lieux dédiés ;
• le gain de place
© OPPBTP
Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc
Résultats prévention
• Suppression des manutentions manuelles dans des zones fortement
encombrées.
• Réduction des risques de chutes de plain-pied et de hauteur.
• Réduction du risque chimique.
• Suppression du stress grâce à la facilité de recherche et au temps gagné par
les responsables de parc, du magasin et de l'atelier.
• Vérification et remise en parfait état des équipements.
• Stockage des produits chimiques dans des conditions réglementaires et requises
pour éviter toutes émanations dangereuses.
Le stock apparent ne laisse se périmer ni se perdre aucune pièce.
Tous les équipements ont été vérifiés et remis en parfait état ; l'approvisionnement
en matériaux et matériels est complet...
© OPPBTP
Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc
Résultats économiques
http://www.preventionbtp.fr/Documentation/Explorer-par-produit/Terrain/Prevention-
et-performance/Methode-des-5S-du-magasin-de-l-atelier-et-du-parc/Bilan-
economique
© OPPBTP216 Dimeco 2015
Dès maintenant
Passer d’une logique
« D’évitement des pertes"
à une logique
« D’espérance de gains"
© OPPBTP217 Dimeco 2015
Conclusion
la prévention est à la portée de tous,
vite profitable,
et mesurable
la prévention est à la portée de tous,
vite profitable,
et mesurable
© OPPBTP218 Dimeco 2015
MERCI DE VOTRE ATTENTION
 www.preventionbtp.fr
Table ronde
La sécurité de chantier avec le Lean : agir
indirectement
Alex Maire, Casso & Associés
Jean-François Canal, OPPBTP
Patrick Dupin, Delta Partners
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 219
Témoignages
Qualité et satisfaction client
Philippe BENQUET,
Président ACORUS
03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 220
Autonomie des équipes et
Lean Construction
Comment optimiser l’organisation d’un service de dépannage
de 50 techniciens sur toute l’Ile de France ?
CENTRE D’APPEL « ASSISTANTES COMMERCIALES »
CLIENTS CHEFS TECHNICIENS
REALISATION D’UNE FICHE
DE TRAVAIL JOURNALIERE
TROP
CHARGEE
PAS ASSEZ
CHARGEE
Interventions inachevées
Matériels non adaptés
Gestion des urgences difficile
Insatisfactions techniciens
Insatisfactions clients
Déplacements inutiles
Sur-qualité
Reprogrammations
Insatisfactions techniciens
Insatisfactions clients
IL FAUT OPTIMISER !!!
Formation
Assistantes
commerciales
Amélioration
des stocks
camions et
veille
matériel
Planification
et contrôle
des
interventions
Logistique
dédiée à
l’urgence
Engagement
sur délais de
ré-
intervention
Mission Lean Construction
Avec Delta Partner (1)
Formation
Assistantes
commerciales
Amélioration
des stocks
camions et
veille
matériel
Planification
et contrôle
des
interventions
Logistique
dédiée à
l’urgence
Engagement
sur délais de
ré-
intervention
Mission Lean Construction
Avec Delta Partner
Toujours plus d’insatisfactions
des techniciens et des clients
Le cercle vicieux de
l’optimisation Lean sans
autonomie
AUTONOMIE
Ce n’est pas à moi de te dire
comment faire ton travail
(mais j’ai tout planifié et je contrôlerai !)
FAUSSE VRAIE
Tu as les moyens de décider
comment faire ton travail
(et je suis là pour t’aider, si besoin !)
AUTONOMIE
Tu es responsable de réaliser la journée
de travail que je t’ai préparé
FAUSSE VRAIE
Tu es responsable de résoudre
les problèmes de tes clients
Sectorisation
des
techniciens
Prise de
rendez-vous
par les
techniciens
Contact
directs
techniciens-
clients
Choix des
matériels et
stock
camions par
techniciens
Priorité à la
résolution du
problème
clients
Mission Lean Construction
Avec Delta Partner (2)
Sectorisation
des
techniciens
Prise de
rendez-vous
par les
techniciens
Contact
directs
techniciens-
clients
Choix des
matériels et
stock
camions par
techniciens
Priorité à la
résolution du
problème
clients
Mission Lean Construction
Avec Delta Partner (2)
Toujours plus de satisfactions
des techniciens et des clients
Le cercle vertueux de
l’optimisation Lean avec
autonomie
L’ORGANIGRAMME D’ACORUS
L’ORGANIGRAMME D’ACORUS
LA MINI-ENTREPRISE ACORUS
Autonomie
Et
collaboration
L’ORGANIGRAMME D’ACORUS
Autonomie
Et
collaboration
Rémunérati
on
autonome
Recrutemen
t autonome
Investisseme
nt
autonome
Développem
ent
autonome
Sécurité
autonome
Pour aller plus loin !
CA : +38 %
Eff. : +68 %
MERCI DE VOTRE PARTICIPATION
À votre disposition,
Florian Gayraud, florian.gayraud@delta-partners.eu, 06 26 53 64 36
Patrick Dupin, patrick.dupin@delta-partners.eu, 06 79 08 96 58
03/11/2016
LEAN CONSTRUCTION FRANCE
sponsored by Delta Partners
239

Contenu connexe

Tendances

Thibaut Petit - Memento / Guide du Lean Construction
Thibaut Petit - Memento / Guide du Lean ConstructionThibaut Petit - Memento / Guide du Lean Construction
Thibaut Petit - Memento / Guide du Lean ConstructionThibaut PETIT
 
Introduction aux méthodes agiles pour conduite de projet
Introduction aux méthodes agiles pour conduite de projetIntroduction aux méthodes agiles pour conduite de projet
Introduction aux méthodes agiles pour conduite de projetStéphane Liétard
 
2001-03-29 Renée Thibeault Terminer vos projets en beauté
2001-03-29 Renée Thibeault Terminer vos projets en beauté2001-03-29 Renée Thibeault Terminer vos projets en beauté
2001-03-29 Renée Thibeault Terminer vos projets en beautéPMI Lévis-Québec
 
Petit-déjeuner OCTO Technology - Vers l'enteprise Agile
Petit-déjeuner OCTO Technology - Vers l'enteprise AgilePetit-déjeuner OCTO Technology - Vers l'enteprise Agile
Petit-déjeuner OCTO Technology - Vers l'enteprise AgileOCTO Technology
 
Notre aventure vers l’entreprise Agile @Thales - Andrée Loviat - Agile en Seine
Notre aventure vers l’entreprise Agile @Thales - Andrée Loviat - Agile en SeineNotre aventure vers l’entreprise Agile @Thales - Andrée Loviat - Agile en Seine
Notre aventure vers l’entreprise Agile @Thales - Andrée Loviat - Agile en SeineAgile En Seine
 
Elements de pratique du Set-Based Concurrent Engineering par Olivier Soulié
Elements de pratique du Set-Based Concurrent Engineering par Olivier SouliéElements de pratique du Set-Based Concurrent Engineering par Olivier Soulié
Elements de pratique du Set-Based Concurrent Engineering par Olivier SouliéInstitut Lean France
 
Symposium 2018 - Le projet Chinook - Olivier De La Durantaye et Émilie Demers...
Symposium 2018 - Le projet Chinook - Olivier De La Durantaye et Émilie Demers...Symposium 2018 - Le projet Chinook - Olivier De La Durantaye et Émilie Demers...
Symposium 2018 - Le projet Chinook - Olivier De La Durantaye et Émilie Demers...PMI-Montréal
 
Comment créer un produit en mode startup Agile @Digicoop - Maxime Bouroumeau-...
Comment créer un produit en mode startup Agile @Digicoop - Maxime Bouroumeau-...Comment créer un produit en mode startup Agile @Digicoop - Maxime Bouroumeau-...
Comment créer un produit en mode startup Agile @Digicoop - Maxime Bouroumeau-...Agile En Seine
 
Agile Tour Paris 2014 : Ma stack d'outils Agiles, tout un programme !, Cedric...
Agile Tour Paris 2014 : Ma stack d'outils Agiles, tout un programme !, Cedric...Agile Tour Paris 2014 : Ma stack d'outils Agiles, tout un programme !, Cedric...
Agile Tour Paris 2014 : Ma stack d'outils Agiles, tout un programme !, Cedric...ENSIBS
 
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...Agile En Seine
 
Catalogue formations EVEA 2015
Catalogue formations EVEA 2015Catalogue formations EVEA 2015
Catalogue formations EVEA 2015Novabuild
 
L'agilité vous va comme un Gange - Marie-Hélène Lemoine (Nielsen), Mallory Go...
L'agilité vous va comme un Gange - Marie-Hélène Lemoine (Nielsen), Mallory Go...L'agilité vous va comme un Gange - Marie-Hélène Lemoine (Nielsen), Mallory Go...
L'agilité vous va comme un Gange - Marie-Hélène Lemoine (Nielsen), Mallory Go...Agile En Seine
 
Symposium 2018 - Trouver le chemin de la performance - Frederic Moreau
Symposium 2018 - Trouver le chemin de la performance - Frederic MoreauSymposium 2018 - Trouver le chemin de la performance - Frederic Moreau
Symposium 2018 - Trouver le chemin de la performance - Frederic MoreauPMI-Montréal
 
De l'Agile au Lean, une véritable transformation d'entreprise @Michelin - Mat...
De l'Agile au Lean, une véritable transformation d'entreprise @Michelin - Mat...De l'Agile au Lean, une véritable transformation d'entreprise @Michelin - Mat...
De l'Agile au Lean, une véritable transformation d'entreprise @Michelin - Mat...Agile En Seine
 
Agilité à l'échelle à la dsi @Pôle Emploi (SAFe) - Michel Levaslot - Agile en...
Agilité à l'échelle à la dsi @Pôle Emploi (SAFe) - Michel Levaslot - Agile en...Agilité à l'échelle à la dsi @Pôle Emploi (SAFe) - Michel Levaslot - Agile en...
Agilité à l'échelle à la dsi @Pôle Emploi (SAFe) - Michel Levaslot - Agile en...Agile En Seine
 
Symposium 2018 - Transport collectif de l'intelligence des donnees a l'impla...
Symposium 2018 - Transport collectif  de l'intelligence des donnees a l'impla...Symposium 2018 - Transport collectif  de l'intelligence des donnees a l'impla...
Symposium 2018 - Transport collectif de l'intelligence des donnees a l'impla...PMI-Montréal
 
Campusfrance.org + D8 : Comment industrialiser la production et l'intégration...
Campusfrance.org + D8 : Comment industrialiser la production et l'intégration...Campusfrance.org + D8 : Comment industrialiser la production et l'intégration...
Campusfrance.org + D8 : Comment industrialiser la production et l'intégration...slybud
 
Présentation eZ Publish - PHP Québec
Présentation eZ Publish - PHP QuébecPrésentation eZ Publish - PHP Québec
Présentation eZ Publish - PHP QuébecGauthier Garnier
 
Manager sur le Gemba, manager autrement par Norbert Dubost, Thales - Lean Sum...
Manager sur le Gemba, manager autrement par Norbert Dubost, Thales - Lean Sum...Manager sur le Gemba, manager autrement par Norbert Dubost, Thales - Lean Sum...
Manager sur le Gemba, manager autrement par Norbert Dubost, Thales - Lean Sum...Institut Lean France
 

Tendances (20)

Thibaut Petit - Memento / Guide du Lean Construction
Thibaut Petit - Memento / Guide du Lean ConstructionThibaut Petit - Memento / Guide du Lean Construction
Thibaut Petit - Memento / Guide du Lean Construction
 
Introduction aux méthodes agiles pour conduite de projet
Introduction aux méthodes agiles pour conduite de projetIntroduction aux méthodes agiles pour conduite de projet
Introduction aux méthodes agiles pour conduite de projet
 
2001-03-29 Renée Thibeault Terminer vos projets en beauté
2001-03-29 Renée Thibeault Terminer vos projets en beauté2001-03-29 Renée Thibeault Terminer vos projets en beauté
2001-03-29 Renée Thibeault Terminer vos projets en beauté
 
Petit-déjeuner OCTO Technology - Vers l'enteprise Agile
Petit-déjeuner OCTO Technology - Vers l'enteprise AgilePetit-déjeuner OCTO Technology - Vers l'enteprise Agile
Petit-déjeuner OCTO Technology - Vers l'enteprise Agile
 
Notre aventure vers l’entreprise Agile @Thales - Andrée Loviat - Agile en Seine
Notre aventure vers l’entreprise Agile @Thales - Andrée Loviat - Agile en SeineNotre aventure vers l’entreprise Agile @Thales - Andrée Loviat - Agile en Seine
Notre aventure vers l’entreprise Agile @Thales - Andrée Loviat - Agile en Seine
 
Elements de pratique du Set-Based Concurrent Engineering par Olivier Soulié
Elements de pratique du Set-Based Concurrent Engineering par Olivier SouliéElements de pratique du Set-Based Concurrent Engineering par Olivier Soulié
Elements de pratique du Set-Based Concurrent Engineering par Olivier Soulié
 
Symposium 2018 - Le projet Chinook - Olivier De La Durantaye et Émilie Demers...
Symposium 2018 - Le projet Chinook - Olivier De La Durantaye et Émilie Demers...Symposium 2018 - Le projet Chinook - Olivier De La Durantaye et Émilie Demers...
Symposium 2018 - Le projet Chinook - Olivier De La Durantaye et Émilie Demers...
 
Comment créer un produit en mode startup Agile @Digicoop - Maxime Bouroumeau-...
Comment créer un produit en mode startup Agile @Digicoop - Maxime Bouroumeau-...Comment créer un produit en mode startup Agile @Digicoop - Maxime Bouroumeau-...
Comment créer un produit en mode startup Agile @Digicoop - Maxime Bouroumeau-...
 
Agile Tour Paris 2014 : Ma stack d'outils Agiles, tout un programme !, Cedric...
Agile Tour Paris 2014 : Ma stack d'outils Agiles, tout un programme !, Cedric...Agile Tour Paris 2014 : Ma stack d'outils Agiles, tout un programme !, Cedric...
Agile Tour Paris 2014 : Ma stack d'outils Agiles, tout un programme !, Cedric...
 
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...
L'agilité non IT dans une Caisse d'Epargne Régionale - Nathalie Retter (BPCE)...
 
Catalogue formations EVEA 2015
Catalogue formations EVEA 2015Catalogue formations EVEA 2015
Catalogue formations EVEA 2015
 
L'agilité vous va comme un Gange - Marie-Hélène Lemoine (Nielsen), Mallory Go...
L'agilité vous va comme un Gange - Marie-Hélène Lemoine (Nielsen), Mallory Go...L'agilité vous va comme un Gange - Marie-Hélène Lemoine (Nielsen), Mallory Go...
L'agilité vous va comme un Gange - Marie-Hélène Lemoine (Nielsen), Mallory Go...
 
Symposium 2018 - Trouver le chemin de la performance - Frederic Moreau
Symposium 2018 - Trouver le chemin de la performance - Frederic MoreauSymposium 2018 - Trouver le chemin de la performance - Frederic Moreau
Symposium 2018 - Trouver le chemin de la performance - Frederic Moreau
 
De l'Agile au Lean, une véritable transformation d'entreprise @Michelin - Mat...
De l'Agile au Lean, une véritable transformation d'entreprise @Michelin - Mat...De l'Agile au Lean, une véritable transformation d'entreprise @Michelin - Mat...
De l'Agile au Lean, une véritable transformation d'entreprise @Michelin - Mat...
 
Agilité à l'échelle à la dsi @Pôle Emploi (SAFe) - Michel Levaslot - Agile en...
Agilité à l'échelle à la dsi @Pôle Emploi (SAFe) - Michel Levaslot - Agile en...Agilité à l'échelle à la dsi @Pôle Emploi (SAFe) - Michel Levaslot - Agile en...
Agilité à l'échelle à la dsi @Pôle Emploi (SAFe) - Michel Levaslot - Agile en...
 
Symposium 2018 - Transport collectif de l'intelligence des donnees a l'impla...
Symposium 2018 - Transport collectif  de l'intelligence des donnees a l'impla...Symposium 2018 - Transport collectif  de l'intelligence des donnees a l'impla...
Symposium 2018 - Transport collectif de l'intelligence des donnees a l'impla...
 
Agile & Top Management
Agile & Top ManagementAgile & Top Management
Agile & Top Management
 
Campusfrance.org + D8 : Comment industrialiser la production et l'intégration...
Campusfrance.org + D8 : Comment industrialiser la production et l'intégration...Campusfrance.org + D8 : Comment industrialiser la production et l'intégration...
Campusfrance.org + D8 : Comment industrialiser la production et l'intégration...
 
Présentation eZ Publish - PHP Québec
Présentation eZ Publish - PHP QuébecPrésentation eZ Publish - PHP Québec
Présentation eZ Publish - PHP Québec
 
Manager sur le Gemba, manager autrement par Norbert Dubost, Thales - Lean Sum...
Manager sur le Gemba, manager autrement par Norbert Dubost, Thales - Lean Sum...Manager sur le Gemba, manager autrement par Norbert Dubost, Thales - Lean Sum...
Manager sur le Gemba, manager autrement par Norbert Dubost, Thales - Lean Sum...
 

En vedette

Impression 3D, Fab Lab : Start-ups, concrétisez vos idées ! - ICPS 3D
Impression 3D, Fab Lab : Start-ups, concrétisez vos idées ! - ICPS 3DImpression 3D, Fab Lab : Start-ups, concrétisez vos idées ! - ICPS 3D
Impression 3D, Fab Lab : Start-ups, concrétisez vos idées ! - ICPS 3DYannick Bonnet
 
Tobeca, l'imprimante 3D Opensource
Tobeca, l'imprimante 3D OpensourceTobeca, l'imprimante 3D Opensource
Tobeca, l'imprimante 3D OpensourceMaker Faire Paris
 
Jn7 bat bd-fsitedelta-09032015
Jn7 bat bd-fsitedelta-09032015Jn7 bat bd-fsitedelta-09032015
Jn7 bat bd-fsitedelta-09032015PHIL-DELTA
 
Conférence sur les bots et la relation client
Conférence sur les bots et la relation clientConférence sur les bots et la relation client
Conférence sur les bots et la relation clientConversationnel
 
Introduction à l'impression 3D | 3dilla.com
Introduction à l'impression 3D | 3dilla.comIntroduction à l'impression 3D | 3dilla.com
Introduction à l'impression 3D | 3dilla.com3dilla
 
Philippe Heinrich - Impression 3D
Philippe Heinrich - Impression 3DPhilippe Heinrich - Impression 3D
Philippe Heinrich - Impression 3DIgniteDijon
 
Fiche récapitulative des projets réalisés
Fiche récapitulative des projets réalisésFiche récapitulative des projets réalisés
Fiche récapitulative des projets réalisésAmine ZANNED
 
Exposé imprimante 3 d
Exposé imprimante 3 dExposé imprimante 3 d
Exposé imprimante 3 ddihiaselma
 
Management de projet agile vs classique pmi atlantic 20120322
Management de projet agile vs classique pmi atlantic 20120322Management de projet agile vs classique pmi atlantic 20120322
Management de projet agile vs classique pmi atlantic 20120322Jean-Luc MAZE
 
Procédure d'implication des sous-traitants par Delta Partners
Procédure d'implication des sous-traitants par Delta PartnersProcédure d'implication des sous-traitants par Delta Partners
Procédure d'implication des sous-traitants par Delta PartnersDELTA PARTNERS
 
Guide de conception des routes version finale
Guide de conception des routes  version finaleGuide de conception des routes  version finale
Guide de conception des routes version finaleHaffoudi abdelhaq
 
lean construction and integrated project delivery
lean construction and integrated project delivery lean construction and integrated project delivery
lean construction and integrated project delivery Mahendra Bhuva
 
Les 14 principes lean management du système Toyota
Les 14 principes lean management du système ToyotaLes 14 principes lean management du système Toyota
Les 14 principes lean management du système ToyotaPascal Méance
 
Google Scholar : un moteur de recherche pour l'information scientifique
Google Scholar : un moteur de recherche pour l'information scientifiqueGoogle Scholar : un moteur de recherche pour l'information scientifique
Google Scholar : un moteur de recherche pour l'information scientifiqueJulien Sicot
 
Tout sur l'impression 3D
Tout sur l'impression 3DTout sur l'impression 3D
Tout sur l'impression 3DPricitive
 
[Paris 3DPrintShow] Impression 3D : Quels changements pour les consommateurs,...
[Paris 3DPrintShow] Impression 3D : Quels changements pour les consommateurs,...[Paris 3DPrintShow] Impression 3D : Quels changements pour les consommateurs,...
[Paris 3DPrintShow] Impression 3D : Quels changements pour les consommateurs,...Thierry Rayna
 
Impression 3D (2013)
Impression 3D (2013)Impression 3D (2013)
Impression 3D (2013)200ideas
 
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgoM03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgoimad-sektaoui
 

En vedette (20)

Impression 3D, Fab Lab : Start-ups, concrétisez vos idées ! - ICPS 3D
Impression 3D, Fab Lab : Start-ups, concrétisez vos idées ! - ICPS 3DImpression 3D, Fab Lab : Start-ups, concrétisez vos idées ! - ICPS 3D
Impression 3D, Fab Lab : Start-ups, concrétisez vos idées ! - ICPS 3D
 
Tobeca, l'imprimante 3D Opensource
Tobeca, l'imprimante 3D OpensourceTobeca, l'imprimante 3D Opensource
Tobeca, l'imprimante 3D Opensource
 
Jn7 bat bd-fsitedelta-09032015
Jn7 bat bd-fsitedelta-09032015Jn7 bat bd-fsitedelta-09032015
Jn7 bat bd-fsitedelta-09032015
 
Conférence sur les bots et la relation client
Conférence sur les bots et la relation clientConférence sur les bots et la relation client
Conférence sur les bots et la relation client
 
Introduction à l'impression 3D | 3dilla.com
Introduction à l'impression 3D | 3dilla.comIntroduction à l'impression 3D | 3dilla.com
Introduction à l'impression 3D | 3dilla.com
 
Philippe Heinrich - Impression 3D
Philippe Heinrich - Impression 3DPhilippe Heinrich - Impression 3D
Philippe Heinrich - Impression 3D
 
Fiche récapitulative des projets réalisés
Fiche récapitulative des projets réalisésFiche récapitulative des projets réalisés
Fiche récapitulative des projets réalisés
 
Exposé imprimante 3 d
Exposé imprimante 3 dExposé imprimante 3 d
Exposé imprimante 3 d
 
Management de projet agile vs classique pmi atlantic 20120322
Management de projet agile vs classique pmi atlantic 20120322Management de projet agile vs classique pmi atlantic 20120322
Management de projet agile vs classique pmi atlantic 20120322
 
Procédure d'implication des sous-traitants par Delta Partners
Procédure d'implication des sous-traitants par Delta PartnersProcédure d'implication des sous-traitants par Delta Partners
Procédure d'implication des sous-traitants par Delta Partners
 
Guide de conception des routes version finale
Guide de conception des routes  version finaleGuide de conception des routes  version finale
Guide de conception des routes version finale
 
Lean construction
Lean constructionLean construction
Lean construction
 
lean construction and integrated project delivery
lean construction and integrated project delivery lean construction and integrated project delivery
lean construction and integrated project delivery
 
Les 14 principes lean management du système Toyota
Les 14 principes lean management du système ToyotaLes 14 principes lean management du système Toyota
Les 14 principes lean management du système Toyota
 
Lean management
Lean managementLean management
Lean management
 
Google Scholar : un moteur de recherche pour l'information scientifique
Google Scholar : un moteur de recherche pour l'information scientifiqueGoogle Scholar : un moteur de recherche pour l'information scientifique
Google Scholar : un moteur de recherche pour l'information scientifique
 
Tout sur l'impression 3D
Tout sur l'impression 3DTout sur l'impression 3D
Tout sur l'impression 3D
 
[Paris 3DPrintShow] Impression 3D : Quels changements pour les consommateurs,...
[Paris 3DPrintShow] Impression 3D : Quels changements pour les consommateurs,...[Paris 3DPrintShow] Impression 3D : Quels changements pour les consommateurs,...
[Paris 3DPrintShow] Impression 3D : Quels changements pour les consommateurs,...
 
Impression 3D (2013)
Impression 3D (2013)Impression 3D (2013)
Impression 3D (2013)
 
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgoM03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
 

Similaire à Conférence lean construction 10 mai 2016

Présentation K-LINE - Visite du chantier (BRP) de K-LINE - Jeudi 10 Janvier 2019
Présentation K-LINE - Visite du chantier (BRP) de K-LINE - Jeudi 10 Janvier 2019Présentation K-LINE - Visite du chantier (BRP) de K-LINE - Jeudi 10 Janvier 2019
Présentation K-LINE - Visite du chantier (BRP) de K-LINE - Jeudi 10 Janvier 2019Novabuild
 
ACOUCIBE | Présentation corporate 2020
ACOUCIBE | Présentation corporate 2020ACOUCIBE | Présentation corporate 2020
ACOUCIBE | Présentation corporate 2020Gerald MERCIER
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)LUXEMBOURG CREATIVE
 
JedisBIM - Coordination des équipes - Présentation WAPP6-ACONEX
JedisBIM - Coordination des équipes - Présentation WAPP6-ACONEXJedisBIM - Coordination des équipes - Présentation WAPP6-ACONEX
JedisBIM - Coordination des équipes - Présentation WAPP6-ACONEXNovabuild
 
Matinée PMI 5 fév : Bibliothèque du Boisé – Prix Élixir du Projet de l’année ...
Matinée PMI 5 fév : Bibliothèque du Boisé – Prix Élixir du Projet de l’année ...Matinée PMI 5 fév : Bibliothèque du Boisé – Prix Élixir du Projet de l’année ...
Matinée PMI 5 fév : Bibliothèque du Boisé – Prix Élixir du Projet de l’année ...PMI-Montréal
 
BtoBIM : Les pitchs
BtoBIM : Les pitchsBtoBIM : Les pitchs
BtoBIM : Les pitchsNovabuild
 
Préparez avec NOVABUILD la construction de demain
Préparez avec NOVABUILD la construction de demainPréparez avec NOVABUILD la construction de demain
Préparez avec NOVABUILD la construction de demainNovabuild
 
Bim world 2015 : « Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
Bim world 2015 : « Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »Bim world 2015 : « Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
Bim world 2015 : « Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »Novabuild
 
La performance des bâtiments de la conception à l’opération
La performance des bâtiments  de la conception à l’opérationLa performance des bâtiments  de la conception à l’opération
La performance des bâtiments de la conception à l’opérationMaitriseEnergie
 
Contrats de performance énergétique globaux : Les premiers chantiers de rénov...
Contrats de performance énergétique globaux : Les premiers chantiers de rénov...Contrats de performance énergétique globaux : Les premiers chantiers de rénov...
Contrats de performance énergétique globaux : Les premiers chantiers de rénov...Monimmeuble.com
 
BtoBIM 2017 - Catalogue exposant
BtoBIM 2017 - Catalogue exposant BtoBIM 2017 - Catalogue exposant
BtoBIM 2017 - Catalogue exposant Novabuild
 
"Etes vous bim ready ?"
"Etes vous bim ready ?""Etes vous bim ready ?"
"Etes vous bim ready ?"Novabuild
 
2015-04-29 Patrick Vallerand Succès en gestion de projet - Cas vécus
2015-04-29 Patrick Vallerand Succès en gestion de projet - Cas vécus2015-04-29 Patrick Vallerand Succès en gestion de projet - Cas vécus
2015-04-29 Patrick Vallerand Succès en gestion de projet - Cas vécusPMI Lévis-Québec
 
« Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
« Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »« Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
« Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »Novabuild
 
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019Cluster TWEED
 
Démarrer un projet BIM avec Revit
Démarrer un projet BIM avec RevitDémarrer un projet BIM avec Revit
Démarrer un projet BIM avec RevitGeomap GIS America
 
JedisBIM & Gestion Patrimoine : Que peut-on faire avec un logiciel de gestion...
JedisBIM & Gestion Patrimoine : Que peut-on faire avec un logiciel de gestion...JedisBIM & Gestion Patrimoine : Que peut-on faire avec un logiciel de gestion...
JedisBIM & Gestion Patrimoine : Que peut-on faire avec un logiciel de gestion...Novabuild
 

Similaire à Conférence lean construction 10 mai 2016 (20)

Présentation K-LINE - Visite du chantier (BRP) de K-LINE - Jeudi 10 Janvier 2019
Présentation K-LINE - Visite du chantier (BRP) de K-LINE - Jeudi 10 Janvier 2019Présentation K-LINE - Visite du chantier (BRP) de K-LINE - Jeudi 10 Janvier 2019
Présentation K-LINE - Visite du chantier (BRP) de K-LINE - Jeudi 10 Janvier 2019
 
ACOUCIBE | Présentation corporate 2020
ACOUCIBE | Présentation corporate 2020ACOUCIBE | Présentation corporate 2020
ACOUCIBE | Présentation corporate 2020
 
Fit4 start présentation
Fit4 start présentationFit4 start présentation
Fit4 start présentation
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
 
JedisBIM - Coordination des équipes - Présentation WAPP6-ACONEX
JedisBIM - Coordination des équipes - Présentation WAPP6-ACONEXJedisBIM - Coordination des équipes - Présentation WAPP6-ACONEX
JedisBIM - Coordination des équipes - Présentation WAPP6-ACONEX
 
Matinée PMI 5 fév : Bibliothèque du Boisé – Prix Élixir du Projet de l’année ...
Matinée PMI 5 fév : Bibliothèque du Boisé – Prix Élixir du Projet de l’année ...Matinée PMI 5 fév : Bibliothèque du Boisé – Prix Élixir du Projet de l’année ...
Matinée PMI 5 fév : Bibliothèque du Boisé – Prix Élixir du Projet de l’année ...
 
BtoBIM : Les pitchs
BtoBIM : Les pitchsBtoBIM : Les pitchs
BtoBIM : Les pitchs
 
Préparez avec NOVABUILD la construction de demain
Préparez avec NOVABUILD la construction de demainPréparez avec NOVABUILD la construction de demain
Préparez avec NOVABUILD la construction de demain
 
Bim world 2015 : « Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
Bim world 2015 : « Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »Bim world 2015 : « Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
Bim world 2015 : « Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
 
La performance des bâtiments de la conception à l’opération
La performance des bâtiments  de la conception à l’opérationLa performance des bâtiments  de la conception à l’opération
La performance des bâtiments de la conception à l’opération
 
Contrats de performance énergétique globaux : Les premiers chantiers de rénov...
Contrats de performance énergétique globaux : Les premiers chantiers de rénov...Contrats de performance énergétique globaux : Les premiers chantiers de rénov...
Contrats de performance énergétique globaux : Les premiers chantiers de rénov...
 
BtoBIM 2017 - Catalogue exposant
BtoBIM 2017 - Catalogue exposant BtoBIM 2017 - Catalogue exposant
BtoBIM 2017 - Catalogue exposant
 
"Etes vous bim ready ?"
"Etes vous bim ready ?""Etes vous bim ready ?"
"Etes vous bim ready ?"
 
Le BOOK de BATISAFE
Le BOOK de BATISAFELe BOOK de BATISAFE
Le BOOK de BATISAFE
 
2015-04-29 Patrick Vallerand Succès en gestion de projet - Cas vécus
2015-04-29 Patrick Vallerand Succès en gestion de projet - Cas vécus2015-04-29 Patrick Vallerand Succès en gestion de projet - Cas vécus
2015-04-29 Patrick Vallerand Succès en gestion de projet - Cas vécus
 
CV apprenti Cnam
CV apprenti CnamCV apprenti Cnam
CV apprenti Cnam
 
« Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
« Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »« Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
« Le BIM au service de tous les acteurs de la construction »
 
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
 
Démarrer un projet BIM avec Revit
Démarrer un projet BIM avec RevitDémarrer un projet BIM avec Revit
Démarrer un projet BIM avec Revit
 
JedisBIM & Gestion Patrimoine : Que peut-on faire avec un logiciel de gestion...
JedisBIM & Gestion Patrimoine : Que peut-on faire avec un logiciel de gestion...JedisBIM & Gestion Patrimoine : Que peut-on faire avec un logiciel de gestion...
JedisBIM & Gestion Patrimoine : Que peut-on faire avec un logiciel de gestion...
 

Conférence lean construction 10 mai 2016

  • 2. BIENVENUE 2e Conférence Lean Construction 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 2
  • 3. BIENVENUE 2e Conférence Lean Construction 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 3 BIENVENUE A TOUS A LA 2e CONFERENCE
  • 4. PROGRAMME 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 4 09H20 : Introduction, Florian GAYRAUD 09H30 : Optimisation de la logistique interne du chantier, Alexis GROSSKOPF, BOUYGUES Rénovation Privée 09H45 : Table Ronde : Préfabrication, kitting et logistique 10H15 : Retour d'un Maitre d'ouvrage sur un chantier de logement plus rapide, moins cher et de meilleure qualité, Chris LEE, Pierre JANGOUX, JM Construction 10H45 : Le Last planner system pour piloter un grand projet hospitalier, Vincent LEGROS, BESIX 11H15 : PAUSE 11H30 : Campus des métiers design et habitat, Michel SAUZET, ENISE 12H00 : Pourquoi mettre en place une démarche Lean? Hervé SMADJA, ROUGNON 12H30 : TR: Conduite du changement, devenir une entreprise apprenante
  • 5. PROGRAMME 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 5 13H-14H : PAUSE REPAS 14H15 : Le Lean Construction dans le monde, Patrick DUPIN, DELTA PARTNERS 14H45 : Mise en place du lean en entreprise générale, Willy MOREL, NCN Bâtiment 15H15 : Quelles passerelles entre Lean et Prévention, Jean-François CANAL, OPPBTP 15H45 : TR: La sécurité du chantier avec le Lean, agir indirectement 16H15 : L'organisation autonome des équipes, Philippe BENQUET, ACORUS 17H15 - 18H : COCKTAIL DE CLÔTURE
  • 6. Règles du jeu 2e Conférence Lean Construction 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 6 • 15 à 20 minutes de présentation • 5 à 10 minutes sont réservés pour les questions à la fin des interventions • Les questions sont bienvenues lors des tables rondes
  • 7. Introduction 2e Conférence Lean Construction France Florian GAYRAUD 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 7
  • 8. Témoignages Optimisation de la logistique interne du chantier Alexis GROSSKOPF, Resp. Innovation BOUYGUES Construction Rénovation Privée 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 8
  • 9. Table ronde Préfabrication, kitting et logistique Chris Lee, JM Pierre Jangoux, JM Alexis Grosskopf, BOUYGUES RP Thibaut LANTHIEZ, Delta Partners 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 9
  • 10. Outils logistiques et ergonomiques ERGOBAT Présentation des premiers outils développés: établis à bacs et Lean X Retrouvez les outils en accès libre au 1er étage lors des pauses 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 10
  • 11. Témoignages Changement vers le lean Chris LEE & Pierre JANGOUX, Directeur Général & Chef de Production JM Belgium / LDPS 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 11
  • 12. Lean@QuartierdesMusiciens.be Chris Lee – Pierre Jangoux – JM-LDPS – Delta - Paris 10 mai 2016
  • 13. Préalables et pourquois – année 0
  • 14. « …Trois mois ? Mais euh à partir, euh, avec combien de temps de retard? »
  • 15. Pourquoi l’image “grand public” des professionnels de la construction… …ne correspond pas à la nôtre?
  • 16.
  • 17. Pourquoi nous exigeons le “sans défaut” pour nous-mêmes… …mais pas pour nos clients?
  • 18. Pourquoi un chantier moyen d’aujourd’hui ressemble à cette usine des années 30… …et l’usine d’aujourd’hui à ceci?
  • 19. La bonne réponse c’est que nous avons loupé quelque chose…* *…mais vous savez tous ça sinon vous ne seriez pas là aujourd’hui
  • 20. Contrairement aux idées reçus… … nous pouvons proposer du mieux ET du plus vite ET du moins cher.
  • 21. Car nous l’avons fait… …et continuons à le faire.
  • 23. Une décennie de projets chez JM Belgium 2ème Conférence Lean Construction – Paris 10 mai 2016 – Chris LEE & Pierre JANGOUX pour les sociétés LDPS sprl / JM Belgium SA,
  • 24.
  • 25. Une nouvelle ère, le Quartier des Musiciens (Anderlecht - phase II):
  • 26. Le Quartier de Musiciens : Une friche industrielle assainie et réaffectée
  • 27. La méthodologie ‘Lean Construction’ et l’accompagnement par Patrick Dupin & Delta Partners Une ère nouvelle : Quartier des Musiciens Phase II : notre laboratoire. 1. YSAYE : initiation 2. CHOPIN : déploiement 3. VIVALDI : consolidation  Mise en place de la méthodologie LEAN 1 2 3 Phase II Phase I
  • 28. 1. Projet Ysaye 37 appartements livrés en mai2015 – initiation et prise en main à partir du 2nd œuvre. Team building Jeux de rôles Mise en place des jalons Last Planner System Mise en place des routines : Weekly Work Plan Make Ready Daily Standup 5S sur chantier
  • 29. Il faut : - Maintenir le planning - Livrer à temps et sans remarque  La méthode empirique / essai jm001 : suivi planning & La tresse des livraisons Début du travail collaboratif avec l’entreprise : l’accompagnement du planning – sessions de travail hebdomadaires Pré-pré-réception (interne) Pré-réception (avec client) Réception provisoire et livraison (avec client) Le temps de la RECHERCHE & du DEVELOPPEMENT RESULTATS : • 1ère Livraison le 8 avril 2015 (planifié août 2015) • 95% des appartements livrés sans réserves • 4 réserves au total (intra unités)
  • 30. RESULTATS 5S Coexistence de projets livrés et en occupation et de chantiers.
  • 31. 2. Projet Chopin 62 appartements déploiement complet de la démarche LEAN avec intégration de l’entreprise de Gros-œuvre Fin des abords – livraison àpd juin 2016
  • 32.
  • 33.
  • 34. 3. Projet VIVALDI 42 appartements consolidation de la démarche LEAN avec les entreprises partenaires et en amont des choses … En cours 3ième étage GO – TS au sol – châssis sur 3 niveaux qui seront chapés avant juillet2016 – livraison mars2017
  • 35.
  • 37.
  • 38. Enchaînement : 1 étage tampon
  • 39. Enchaînement : pose des menuiseries extérieures en 2 phases
  • 40. Écoute, respect, dialogue, gestion & amélioration continue. MERCI Ceux qui font … L’importance d’embarquer l’humain. Ceux qui feront…
  • 41. Quelques lectures inspirantes … A SUIVRE …
  • 42. Témoignages Le Last Planner System™ pour piloter un important projet hospitalier Vincent LEGROS, Directeur de Projet BESIX 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 42
  • 43. © BESIX 2016 Retour d’Expérience du Lean Construction appliqué sur le chantier du Centre Hospitalier de Melun comme vecteur de performance « Regarder autrement ce que l’on connaît sur le bout des doigts »
  • 44. © BESIX 2016 Vincent LEGROS Formation  Architecte, Coordinateur sécurité, Préventionniste incendie  Cours de Management des Grands Projets ULB Expérience professionnelle  20 années d’expérience dans le bâtiment  Dirigeant d’entreprise de construction  Directeur de projets : • LOIX : Construction de plusieurs immeubles résidentiels • BAM : Construction du nouveau siège de l’OTAN (Bruxelles) • BESIX : Construction du Centre Hospitalier et la Clinique de Melun (Paris)  Applique le Lean Construction depuis 2014 Formateur  Coordinateur Sécurité Niveau A
  • 45. © BESIX 2016 Sécurité, qualité, productivité et délais sont liés: 10% du chiffre d’affaire passe en reprises qualité 30% des heures sur chantier sont gaspillées 35% du délai chantier peut être réduit En moyenne: - un compagnon marche 20% de son temps (7-12km) par jour - Un chef de chantier est interrompu toutes les 6 minutes ! Le saviez-vous ?
  • 46. © BESIX 2016 Le Projet du Centre Hospitalier de Melun Un hôpital (+ une Clinique) A Melun ( 30 km Sud Est de Paris )
  • 47. © BESIX 2016  Février 2010 : remise de l’offre  Juin 2012 : notification du marché conception-réalisation  Juillet 2014 : installation de chantier, travaux de terrassement et de voierie.  Novembre 2014 : démarrage du Gros Œuvre  Décembre 2014 : arrêt de chantier suite à la découverte de problèmes géotechniques  Avrils 2015 : démarrage des pieux  Septembre 2015 : démarrage du LEAN  Novembre 2015 : démarrage des Corps d’Etat Secondaires  Avril 2016 : fin du Gros Œuvre du bâtiment principal  Juin 2016 : fin du Gros Œuvre du Pôle énergie  Février 2018 : fin du Projet Quelques dates
  • 48. © BESIX 2016  Budget : 117 millions d’euros  510 lits  76.000 m³ de mouvements de terre sans évacuation.  26.000 m³ de béton  1.100 tonnes d’acier  19.000 m² de dallages  56.000 m² de surface exploitable (88% de prédalles)  32.000 m² de murs (50/50 de voiles et de prémurs)  810 colonnes  6,7 km de poutres préfabriquées Quelques Chiffres
  • 49. © BESIX 2016 Gros œuvre :  Préfabrication de poutres  Préfabrication des planchers  Préfabrication de murs Corps d’état secondaires  Préfabrication des nappes de chauffage  Préfabrication de la chaufferie  Préfabrication des salles de bain Modes constructifs innovants
  • 50. © BESIX 2016 Gros œuvre :  Préfabrication de poutres  Préfabrication des planchers  Préfabrication de murs Corps d’état secondaires  Préfabrication des nappes de chauffage  Préfabrication de la chaufferie  Préfabrication des salles de bain… Modes constructifs innovants
  • 51. © BESIX 2016 Gros œuvre :  Préfabrication de poutres  Préfabrication des planchers  Préfabrication de murs Corps d’état secondaires  Préfabrication des nappes de chauffage  Préfabrication de la chaufferie  Préfabrication des salles de bain… Modes constructifs innovants
  • 52. © BESIX 2016 Gros œuvre :  Préfabrication de poutres  Préfabrication des planchers  Préfabrication de murs Corps d’état secondaires  Préfabrication des nappes de chauffage  Préfabrication de la chaufferie  Préfabrication des salles de bain… Modes constructifs innovants
  • 53. © BESIX 2016 Gros œuvre :  Préfabrication de poutres  Préfabrication des planchers  Préfabrication de murs Corps d’état secondaires  Préfabrication des nappes de chauffage  Préfabrication de la chaufferie  Préfabrication des salles de bain… Modes constructifs innovants
  • 54. © BESIX 2016 Modes constructifs innovants
  • 55. © BESIX 2016 Modes constructifs innovants
  • 56. © BESIX 2016 COURBES DE PRODUCTION DU BETON LEAN  Last Planner System ® • Master Planning • Make Ready • Weekly Work Progress  5S  Management Visuel TODOist (système KABAN) Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
  • 57. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
  • 58. © BESIX 2016 0 86 714 904 1,258 1,346 1,346 1,346 1,346 1,789 1,988 2,649 2,268 2,268 2,520 2,345 2,345 1,838 2,110 2,204 1,811 1,607 1,766 1,382 1,176 1,536 1,239 1,333 911 570 354 389 389 389 389 389 105 468 426 363 363 418 455 455 91 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 724 1,437 1,066 1,418 820 809 615 1,357 1,400 2,3512,509 1,330 1,914 2,454 2,466 1,335 1,304 2,282 1,607 2,161 1,909 551 819 851 700 2,406 967 850 1,644 1,110 1,952 2,147 1,726 545 160 500 416 50025 (M2) 51445 (M2) 50612 (M2) 0 10,000 20,000 30,000 40,000 50,000 60,000 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 Sem27 Sem28 Sem29 Sem30 Sem31 Sem32 Sem33 Sem34 Sem35 Sem36 Sem37 Sem38 Sem39 Sem40 Sem41 Sem42 Sem43 Sem44 Sem45 Sem46 Sem47 Sem48 Sem49 Sem50 Sem51 Sem52 Sem1 Sem2 Sem3 Sem4 Sem5 Sem6 Sem7 Sem8 Sem9 Sem10 Sem11 Sem12 Sem13 Sem14 Sem15 Sem16 Sem17 Sem18 Sem19 Sem20 Sem21 Sem22 Sem23 Sem24 Sem25 Sem26 PREDALLES (M2) Planning Semaine(m²) Réel Semaine(m²) Planning Cumulé(m²) Réel Cumulé(m²) 714 904 1,258 1,346 1,346 1,346 1,346 1,789 1,988 1,838 1,811 1,607 1,766 1,382 724 1,437 1,066 1,418 820 809 615 1,357 1,400 1,330 1,914 1,335 1,304 1,607 500 1000 1500 2000 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Suivi de la Production hebdomadaire: Prédalles
  • 59. © BESIX 2016 Faible activité à VA observée G2 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
  • 60. © BESIX 2016 Analyse des temps de grues Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Grue 2 Grue 3 Grue 4 Grue 5
  • 61. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Comment en est on arrivé là?
  • 62. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Mise en place du LEAN Last Planner System ® • Master Planning • Make Ready • Weekly Work Progress 5S Management Visuel Une philosophie • Un état d’esprit, une façon de penser avec une volonté d’amélioration permanente. • Un mode de management tourné vers le travail collaboratif. • L’idéal LEAN : fournir au client ce dont il ont besoin sans gaspillage. Plus que des outils….
  • 63. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Last Planner® System G2 G3
  • 64. © BESIX 2016 0 86 714 904 1,258 1,346 1,346 1,346 1,346 1,789 1,988 2,649 2,268 2,268 2,520 2,345 2,345 1,838 2,110 2,204 1,811 1,607 1,766 1,382 1,176 1,536 1,239 1,333 911 570 354 389 389 389 389 389 105 468 426 363 363 418 455 455 91 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 724 1,437 1,066 1,418 820 809 615 1,357 1,400 2,3512,509 1,330 1,914 2,454 2,466 1,335 1,304 2,282 1,607 2,161 1,909 551 819 851 700 2,406 967 850 1,644 1,110 1,952 2,147 1,726 545 160 500 416 50025 (M2) 51445 (M2) 50612 (M2) 0 10,000 20,000 30,000 40,000 50,000 60,000 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 Sem27 Sem28 Sem29 Sem30 Sem31 Sem32 Sem33 Sem34 Sem35 Sem36 Sem37 Sem38 Sem39 Sem40 Sem41 Sem42 Sem43 Sem44 Sem45 Sem46 Sem47 Sem48 Sem49 Sem50 Sem51 Sem52 Sem1 Sem2 Sem3 Sem4 Sem5 Sem6 Sem7 Sem8 Sem9 Sem10 Sem11 Sem12 Sem13 Sem14 Sem15 Sem16 Sem17 Sem18 Sem19 Sem20 Sem21 Sem22 Sem23 Sem24 Sem25 Sem26 PREDALLES (M2) Planning Semaine(m²) Réel Semaine(m²) Planning Cumulé(m²) Réel Cumulé(m²) Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist
  • 65. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Last Planner® System
  • 66. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Last Planner® System PARETO 80% des problèmes proviennent de 20% des causes racines
  • 67. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Last Planner® System Adaptation de l’outil à la situation actuelle
  • 68. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Last Planner® System Adaptation de l’outil à la situation actuelle
  • 69. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Mise en place du “5S” (ERNEST) Créer des conditions de travail propices à la performance
  • 70. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Mise en place du “5S” (ERNEST)
  • 71. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Mise en place du “5S” (ERNEST) AVANT APRES
  • 72. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Management Visuel
  • 73. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist Management Visuel
  • 74. © BESIX 2016 Les outils utilisés COURBES LEAN TODOist TODOist ® …faire les choses différemment pour avoir un résultat différent
  • 75. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES OBJECTIFS: 1. Mettre le bâtiment à disposition à temps pour les CEA/CET 2. Terminer le chantier dans les délais. 3. Respecter les couts de construction. 4. Augmenter le niveau de qualité et de sécurité.
  • 76. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES Mise à disposition d’un salle de reunion dediée au LEAN : La “COCKPIT ROOM”
  • 77. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES Micro-zoning
  • 78. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES Micro-zoning 1 entreprise principale par zone Stockage tampon localisé Optimisation de l’espace chantier
  • 79. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES Analyse du flux des travaux
  • 80. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Planification Collaborative
  • 81. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Planification Collaborative
  • 82. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Planification Collaborative
  • 83. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Make Ready
  • 84. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Weekly Work Plan
  • 85. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Weekly Work Plan
  • 86. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Weekly Work Plan
  • 87. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Weekly Work Plan
  • 88. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS - Weekly Work Plan Taux de respect des engagements (WWP)
  • 89. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES LPS – Planifaction collaborative & Courbes
  • 90. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES Avancement en images après trois mois de travaux et 15 zones ouvertes sur un total de 43
  • 91. © BESIX 2016 L’application du LEAN pour les CES
  • 92. © BESIX 2016 Next Step : clinique  Méthodes prises en charge par BESIX  Engagements des entreprises (article du contrat)  Mise en application du LPS® dés les études d’exécution • Make ready pour la passation des contrats • WWP pour le respect de nos propres engagements • …  Utilisation du Todoist ®  Gestion contractuelle avec le représentant du client • Utilisation du SDMS • Utilisation du LEAN • Formation de l’OPC
  • 93. © BESIX 2016 Objectif futur: Comment chiffrer le gain
  • 94. © BESIX 2016 Pistes d’améliorations Utilisation du Lean par tout les acteurs dès les études (Architecte, Ingénieur, BET, Entreprises,…) Utilisation BIM et modélisation en 8D Optimisation de la préfabrication du Gros Œuvre et utilisation d’une main d’œuvre plus qualifiée Préfabrication et supportage commun des réseaux (Aéraulique, électrique et plomberie) Préfabrication des cloisons intérieurs Préfabrication des façades extérieurs
  • 95. Témoignages Campus des métiers design et habitat Michel SAUZET, Directeur relations entreprises et de la communication ENISE 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 95
  • 96. Conférence Lean-Construction 10-05-2016 Campus des métiers « design et habitat »
  • 97. Partenaires • Les partenaires industriels; • Les partenaires de formation : académie de LYON, université de Saint Etienne, écoles d’ingénieurs, CFA et opérateurs de formation continue et/ou par alternance ; école d’architecture ; école d’art et de design. • Les partenaires institutionnels : Rectorat, Conseil régional; • Les syndicats professionnels et organismes professionnels associés ; • Les métropoles partenaires .
  • 98. Objet du campus • Thématiques • Pédagogiques – Sécurisation de parcours – Innovation pédagogique – Partage de moyens • Positionnement NUMÉRIQUE DANS L’HABITAT CONSTRUCTION RÉHABILITATION GESTION ANALYSE DES USAGES DESIGN POUR TOUS Entreprises Campus des métiers Pôles de compétitivité et Clusters
  • 99. Objet du campus • Usager : Cité du Design, • Urbanité : l’habitat dans son environnement, • Numérique dans et pour l’habitat : la maison connectée et le BIM (Maquette Numérique 3D de Projet de Construction), • Efficacité énergétique : principalement l’enveloppe du bâtiment. Pas de compromis entre « l’équité d’accès aux parcours de formation» et la « notion d’excellence »
  • 100. Projets • Innovations pédagogiques – partage de moyen : – BIM : concours BIM’SE – Plateforme BIM - Lean-construction : • Expérimentation (semaine Lean) en décembre 2016 • Formation des enseignants lean-construction – PFE coachés • Démonstrateurs –chantiers écoles – Rue Paul BERT – La Richelandière • Parcours sécurisés : – Bac pro – BTS (septembre 2014-mai 2016) – BTS – INGE (novembre 2015-mai 2016) – Apprentissage: livret électronique d’apprentissage (septembre 2015-) • Amélioration du logement pour le Maintien à domicile
  • 102. Chacun son rôle 102 Montrer la différence entre un chantier « classique » et un chantier « lean »
  • 104. Phase 1 : PROGRAMME Phase 2 : PROJET Phase 3 : REALISATION Temps Valeur acquiseDépenses cumulées Dréelles VacquiseDoptimisées Gains possibles = 30% Remise en question du travail du maître d’ouvrage Remise en question du travail du maître d’œuvre : on cherche d’autres solutions, des variantes Reprise du travail fait par les études de prix et les méthodes : on cherche à travailler comme on a l’habitude Réserves : coûts de non qualité Maîtrise des processus
  • 105. État des lieux CNQ dans le bâtiment Maîtrise des processus
  • 106. BIM-Lean Maîtrise des processus Prise en compte des usages en amont Marché OS Réception Etudes de Conception Etudes D’exécution Préparation De chantier Production Exploitation Maintenance Offre de Prix Propre ST GO CES RéalisationConception Exploitation Programme Maître d’ouvrage Architectes BET Entreprises BET d’exécution Entreprises Entreprises Normes en vigueur DCE DCENormes Orchestra Plans d’exécution DIUO : Lean-construction
  • 107. BIM-Lean Maîtrise des processus Prise en compte des usages en amont Marché OS Réception Etudes de Conception Etudes D’exécution Préparation De chantier Production Exploitation Maintenance Offre de Prix Propre ST GO CES RéalisationConception Exploitation Programme Maître d’ouvrage Architectes BET Entreprises BET d’exécution Entreprises Entreprises Normes en vigueur DCE DCENormes Orchestra Plans d’exécution DIUO : Lean-construction Efficience des processus Démarche d’amélioration Indicateurs de performance
  • 108. BIM-Lean Maîtrise des processus Prise en compte des usages en amont Marché OS Réception Etudes de Conception Etudes D’exécution Préparation De chantier Production Exploitation Maintenance Offre de Prix Propre ST GO CES RéalisationConception Exploitation Programme Maître d’ouvrage Architectes BET Entreprises BET d’exécution Entreprises Entreprises Normes en vigueur DCE DCENormes Orchestra Plans d’exécution DIUO : Maquette numérique de projet Lean-construction Efficience du processus Démarche d’amélioration Indicateurs de performance Optimiser les échanges d’informations
  • 109. Système d’information 109 Tableurs, Courbes, Notes, Rapports, Plans, Vidéos 3D, … Thermique Structure CET Méthodes, Planning, Sécurité Synthèse Suivi de Chantier Métrés & Etudes de prix Architecture MNP Facility management Communication compagnons Programmation Documentation
  • 110. Conclusion • BIM et lean : – des objectifs communs • BIM au service de l’approche processus - projet Sécurité / pénibilité qualité Délais-réactivité coûts
  • 111. Réflexion Manufacturing  Excellence opérationnelle ► Cartographie des processus ► Indicateurs de mesures ► Démarche de progrès PDCA  Lean construction  VA – NVA ► Valeur ajoutée ► NVA : le client de souhaite pas la payer  7 sources de gaspillage  5S Définition du programme Conception Du projet Réponse À Appel d’offre Préparation méthodes Réalisation Achats Gestion RH Pilotage Stratégie Politiques  RV - RA
  • 112. Sortir des Paradigmes du BTP  L’entreprise du BTP produit des prototypes, ► Ce qui rend complétement caduque les transferts d’outils d’amélioration provenant de l’industrie.  Résoudre l’équation impossible ► Pression sur les prix de vente à qualité supérieure ► Augmentation de la Marge ► Amélioration du bien être dans l’entreprise (+ développement des partenaires ST)
  • 113. Témoignages Pourquoi mettre en place une démarche Lean? Hervé SMADJA, Gérant ROUGNON 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 113
  • 114. Table ronde Conduite du changement, devenir une « entreprise apprenante » Pierre Jangoux, JM Hervé Smadja, Rougnon Philippe Benquet, Acorus 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 114
  • 115. Outils Lean Rappels Lean Construction Patrick DUPIN 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 115
  • 116. © Delta Partners 2015 Lean Gros Oeuvre DEMARCHES LEAN CONSTRUCTION
  • 117. © Delta Partners 2015 OUTILS ERGONOMIQUES Réduire les distances, les efforts, les risques, les pertes.
  • 118. © Delta Partners 2015 Des résultats visibles AVANT APRES
  • 119. © Delta Partners 2015 Implication de tous IMPLICATION OUVRIERS CTX
  • 120. © Delta Partners 2015 Lean TCE Entrepreneur Général DEMARCHES LEAN CONSTRUCTION
  • 121. © Delta Partners 2015 LAST PLANER® SYSTEM
  • 122. © Delta Partners 2015 12 2
  • 126. © Delta Partners 2015 COLLEGE MONTREUIL 17068 PPC 83% 34 Je Ve Sa Sa Lu Ma Me 10/4 11/4 12/4 13/4 14/4 15/4 16/4 x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x X x X X X X X X X X X X X X X x X x x X X X X X X X x x x X X X X X X x x x x Chantier: Anticipation 15 jours ENTREPRISE Activité de la semaine Promesse Tenue ? Raison(s) 1 GRT suite ventil R+2 (Fin) 1 1 BTB Début VDI CFA R+1 Circulations 1 GRT Pb Test R+2 1 1 CARI MEN pose tablettes, lisses protections, plinthes Zone 1.1 1 1 BTB Début distri cloisons salles de classes R+3 1 PANS EN COURS DE VALIDATION 1 BTB R+2 distribution circulations (FIN) 1 GRT Fin calorifugeage R+1 1 1 OLI Ragréage de sol R+1 A PARTIR DE VENDREDI APRES MIDI 1 TT DEBARRASSER R+1 (Stockage, outils…) 1 GRT Fin ventilation R+3 1 1 GRT Plomberie Cuisine (Plénum) 0 FAY GRT Point sur Test GRT R+1 11 1 GRT CVC Cuisine (Plénum) 0 1 GRT Pb Test R+1 1 Toujours en test suite à demande de Marc 12 6
  • 127. © Delta Partners 2015 MICRO ZONING
  • 128. © Delta Partners 2015 12 8
  • 129. © Delta Partners 2015 12 9
  • 130. © Delta Partners 2015 Séance Weekly Work Plan
  • 131. © Delta Partners 2015 13 1 Menuiseries extérieures Etage tampon Gros Œuvre en cours Stockage limité Accès unique
  • 132. © Delta Partners 2015 Lean CET Techniques Spéciales DEMARCHES LEAN CONSTRUCTION
  • 133. © Delta Partners 2015 ERGONOMIE & PREFABRICATION Réduire les distances, les efforts, les risques, les pertes.
  • 136. © Delta Partners 2015 Pré-assemblage des colliers et tiges
  • 137. © Delta Partners 2015 ©P roj Flux tiré d’équipements
  • 139. © Delta Partners 2015 Pré-découpage et connectique pour câblage rapide Déroulage facilité et potentiel disparition diminué
  • 141. © Delta Partners 2015 QUELQUES EXEMPLES CONCRETS Observer, mesurer, améliorer, re-mesurer Et recommencer ! …
  • 142. © Delta Partners 2015 Analyse poste: Pose 1 radiateur (cc alim, distribution et raccordement)
  • 143. © Delta Partners 2015 Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié Tâche Minutes VA NVA SYS NVA 1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5 2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5 3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5 4 préparation reste outils 2,5 2,5 5 amenée radiateur à poste 1 1 6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5 7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66 8 perçage 0,33 0,33 9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5 10 Pré-serrage 1 1 11 vérification niveau 0,33 0,33 12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2 13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5 14 mise en place radiateur 0,33 0,33 15 Déballage tuyaux 0,4 0,4 16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33 17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33 18 vérification implantation 0,2 0,2 19 chercher des chevilles 0,33 0,33 20 serrage chevilles 2,66 2,66 21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33 22 découpe tuyaux 2,66 2,66 30,59 7,61 22,15 0,83 ANALYSE VA-NVA SYS- NVA Précadre Précadre intervention à même le sol. A faire préassembler par séries. Commentaire/ Axe d'amélioration Mise en place d'un outil dédié Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage Servante à poste Voir pour lift véhicule dans pièce adjacente gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus poste de découpe dessus servante à développer Précadre 7,61 22,15 0,83 VA NVA SYS NVA ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement) Mesure initiale (par un Ouvrier Qualifié)
  • 144. © Delta Partners 2015 Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié Tâche Minutes VA NVA SYS NVA 1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5 2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5 3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5 4 préparation reste outils 2,5 2,5 5 amenée radiateur à poste 1 1 6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5 7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66 8 perçage 0,33 0,33 9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5 10 Pré-serrage 1 1 11 vérification niveau 0,33 0,33 12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2 13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5 14 mise en place radiateur 0,33 0,33 15 Déballage tuyaux 0,4 0,4 16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33 17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33 18 vérification implantation 0,2 0,2 19 chercher des chevilles 0,33 0,33 20 serrage chevilles 2,66 2,66 21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33 22 découpe tuyaux 2,66 2,66 30,59 7,61 22,15 0,83 ANALYSE VA-NVA SYS- NVA Précadre Précadre intervention à même le sol. A faire préassembler par séries. Commentaire/ Axe d'amélioration Mise en place d'un outil dédié Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage Servante à poste Voir pour lift véhicule dans pièce adjacente gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus poste de découpe dessus servante à développer Précadre 7,61 22,15 0,83 VA NVA SYS NVA ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement) Mesure initiale (par un Ouvrier Qualifié)
  • 145. © Delta Partners 2015 Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié Tâche Minutes VA NVA SYS NVA 1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5 2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5 3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5 4 préparation reste outils 2,5 2,5 5 amenée radiateur à poste 1 1 6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5 7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66 8 perçage 0,33 0,33 9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5 10 Pré-serrage 1 1 11 vérification niveau 0,33 0,33 12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2 13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5 14 mise en place radiateur 0,33 0,33 15 Déballage tuyaux 0,4 0,4 16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33 17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33 18 vérification implantation 0,2 0,2 19 chercher des chevilles 0,33 0,33 20 serrage chevilles 2,66 2,66 21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33 22 découpe tuyaux 2,66 2,66 30,59 7,61 22,15 0,83 ANALYSE VA-NVA SYS- NVA Précadre Précadre intervention à même le sol. A faire préassembler par séries. Commentaire/ Axe d'amélioration Mise en place d'un outil dédié Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage Servante à poste Voir pour lift véhicule dans pièce adjacente gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus poste de découpe dessus servante à développer Précadre 7,61 22,15 0,83 VA NVA SYS NVA ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement) Mesure initiale (par un Ouvrier Qualifié)
  • 146. © Delta Partners 2015 Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié Tâche Minutes VA NVA SYS NVA 1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5 2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5 3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5 4 préparation reste outils 2,5 2,5 5 amenée radiateur à poste 1 1 6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5 7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66 8 perçage 0,33 0,33 9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5 10 Pré-serrage 1 1 11 vérification niveau 0,33 0,33 12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2 13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5 14 mise en place radiateur 0,33 0,33 15 Déballage tuyaux 0,4 0,4 16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33 17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33 18 vérification implantation 0,2 0,2 19 chercher des chevilles 0,33 0,33 20 serrage chevilles 2,66 2,66 21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33 22 découpe tuyaux 2,66 2,66 30,59 7,61 22,15 0,83 ANALYSE VA-NVA SYS- NVA Précadre Précadre intervention à même le sol. A faire préassembler par séries. Commentaire/ Axe d'amélioration Mise en place d'un outil dédié Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage Servante à poste Voir pour lift véhicule dans pièce adjacente gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus poste de découpe dessus servante à développer Précadre 7,61 22,15 0,83 VA NVA SYS NVA ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement) Mesure initiale (par un Ouvrier Qualifié)
  • 147. © Delta Partners 2015 Client: LSF Poste: Mise en place d'un radiateur Date: 21.03.2014 Méthode: Traditionnelle Chantier: CREUZWALD Exécution: Ouvrier Qualifié Tâche Minutes VA NVA SYS NVA 1 Pré-assemblage chevilles + colliers 5,5 5,5 2 Préparation perceuse (mèche) 0,5 0,5 3 Recherche du niveau (outil) 0,5 0,5 4 préparation reste outils 2,5 2,5 5 amenée radiateur à poste 1 1 6 report de l'axe de la fenêtre 0,5 0,5 7 Implantation trous consoles(x4) 4,66 4,66 8 perçage 0,33 0,33 9 mise en place consoles + chevilles 0,5 0,5 10 Pré-serrage 1 1 11 vérification niveau 0,33 0,33 12 serrage complémentaire consoles 0,2 0,2 13 repérage trou bas (1x) 1,5 1,5 14 mise en place radiateur 0,33 0,33 15 Déballage tuyaux 0,4 0,4 16 montage té de réglage thermostatique 0,33 0,33 17 traçage des trous de coté (x5) 4,33 4,33 18 vérification implantation 0,2 0,2 19 chercher des chevilles 0,33 0,33 20 serrage chevilles 2,66 2,66 21 décollage scotch de packaging tuyaux 0,33 0,33 22 découpe tuyaux 2,66 2,66 30,59 7,61 22,15 0,83 ANALYSE VA-NVA SYS- NVA Précadre Précadre intervention à même le sol. A faire préassembler par séries. Commentaire/ Axe d'amélioration Mise en place d'un outil dédié Fixer le niveau sur le cadre, à côté de la molette de réglage Servante à poste Voir pour lift véhicule dans pièce adjacente gêne par la présence du radiateur, tourne vis (ou clé) butte dessus poste de découpe dessus servante à développer Précadre 7,61 22,15 0,83 VA NVA SYS NVA ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement) Mesure initiale (par un Ouvrier Qualifié)
  • 148. © Delta Partners 2015 En quatre mois: 12 minutes par un apprenti (Le Sanitaire Français, 2014) ANALYSE DE POSTE (cc alim, distribution et raccordement)
  • 149. © Delta Partners 2015 7.61 22.15 0.83 VA NVA SYS NVA Analyse poste: Pose 1 radiateur (cc alim, distribution et raccordement) 5.95 4.7 VA NVA SYS NVA par radiateur: 30 minutes par radiateur: 13 minutes marge prévisionnelle : -7% marge réalisée: +8% SCHEMA « CLASSIQUE » SCHEMA « LEAN » Marge opérationnelle AMÉLIORÉ DE 15 points! L’utilisation de la préfabrication et préparation chantier Moins d’aléas, plus d’efficacité L’amélioration des rendements toujours possible:
  • 150. © Delta Partners 2015 ERGONOMIE & PREPARATION CHANTIER Réduire les distances, les efforts, les risques, les pertes. 1. Avitailler le chantier
  • 151. © Delta Partners 2015 2. Organiser le stockage chantier
  • 152. © Delta Partners 2015 3. Faciliter la prise et le déplacement des matériaux
  • 153. © Delta Partners 2015 15 3 4. Disposer les matériaux à poste
  • 154. © Delta Partners 2015 Mise en place 22 % Transport 15% Manutention 29 % Chutes & gaspillages 22% Autres coûts 12% Analyse de coûts INITIALE: Poste plaques de plâtres (hors fourniture)
  • 155. © Delta Partners 2015 Analyse de coûts INITIALE: Poste plaques de plâtres (hors fourniture)
  • 156. © Delta Partners 2015 Mise en place 49 % Transport 12% Manutention 10 % Chutes & gaspillages 18% Autres coûts 12%  Valeur Ajoutée: +50%  Processus repensés et standardisés  AMELIORATION PRODUCTIVITE: + 55% (Entreprise SOCOGYPS) Analyse de coûts FINALE: Poste plaques de plâtres (hors fourniture)
  • 157. © Delta Partners 2015 Mise en place 49 % Transport 12% Manutention 10 % Chutes & gaspillages 18% Autres coûts 12% STANDARDISER LES PROCESSUS DE TRAVAIL Qualité et sécurité améliorées L’amélioration des rendements toujours possible: Poste Pose des plaques de plâtre: AMÉLIORÉ DE 33% Analyse de coûts FINALE: Poste plaques de plâtres (hors fourniture)
  • 158. © Delta Partners 2015 Transformation Lean: de 2012 à 2015
  • 159. © Delta Partners 2015 Entreprise COGIR (du 20/01/2016 au 10/03/2016) Calcul Efficience Chantier (Vente – Coûts) Par Chef d’équipe Début action Lean Systématisation Amélioration 0,00 + -
  • 160. © Delta Partners 2015 Eliminer 20 % des gaspillages = + 1,5 heure de production / jour
  • 161. © Delta Partners 2015 Améliorer sa marge opérationnelle de main d’œuvre de 5% = Faire en 57 minutes ce que l’on fait généralement en 1 heure …
  • 162. © Delta Partners 2015 CréationdesComitésde PilotageetdeDirection Formation/ Ateliers Une Démarche Structurée et Structurante Immersion Analyses Postes Outils physiques 5S/ LPS / MV Préparation J-1 Autocontrôle Formalisation Lean_1.0 Intégration Déploiement
  • 163. © Delta Partners 2015 Réinventons ensemble le monde du BTP  en construisant plus vite, de meilleure qualité, plus économique,  en toute sécurité et sérénité, à l’aide du Lean Construction, … …c’est notre mission depuis plus de 150 projets. … Serez vous les prochains?
  • 164. © Delta Partners 2015 patrick.dupin@delta-partners.eu Patrick DUPIN, Gérant Fondateur; Delta Partners www.delta-partners.fr / 06 79 08 96 58 164 Mini-Audit Gratuit
  • 165. Témoignages Mise en place du lean en entreprise générale Willy MOREL & Aurélie JUILIEN Président NCN & Service SQE 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 165
  • 166. 166
  • 170. 17 0 Localisation des ouvrages réalisés ou en cours
  • 172. Organigramme du Groupe 17 2 16 salariés 32 salariés 16 salariés 47 salariés 196 salariés
  • 173. 173
  • 175. POURQUOI? Depuis juin 2012, l’entreprise a été certifiée ISO 9001 2008, auprès de l’organisme de certification CERTIBAT.
  • 179. Les Valeurs du Groupe 17 9 Juillet 2015: Revue de la devise et des valeurs du Groupe
  • 180. La mise en place du LEAN 18 0 Octobre 2015: Intervention de Delta Partners pour la mise en place du LEAN basé sur la méthode des 5S ou ERNEST Qu’est ce que le LEAN?? Maximiser la valeur Client en minimisant les gaspillages, en chassant tout ce qui produit de la non-valeur ajoutée (ce que le client n’est pas prêt à payer: transport, déplacement, …) 8 Sources de gaspillage: Attentes Déplacements Transport Sur-qualité Sous-qualité Stockage Le potentiel humain La débrouille
  • 182. Modification du fil à ligature 18 2 AVANT APRES BOBINE DE 5KG = 5€50 22€00 pour 20 kg 1 min 30 pour faire une boule.  2h15 pour faire 90 boules SCEAU DE 20 KG = 39€34 90 boules dans un sceau prêtes à l’emploi Moins de gâchis Gain de 2h15 / sceau En 2015: 450 bobines de 5 kg consommées En 2016: gain d’environ 30 000€ grâce à la mise en place des sceaux de bobines
  • 183. Création d’une desserte à banche 18 3 AVANT APRES Investissement de 450€/desserte mais: Moins de déplacements Moins de gâchis dans les consommables banches Gestion des flux de chantiers et approvisionnement au poste
  • 184. Réorganisation du Service Matériel: Stockage Bois 18 4 AVANT APRES
  • 185. Réorganisation du Service Matériel: Stockage Consoles 18 5 AVANT APRES
  • 186. Réorganisation du Service Matériel: Stockage Apports de Banches 18 6 AVANT APRES
  • 187. Réorganisation du Service Matériel: Mise en place d’un « magasin retour chantier » 18 7 AVANT APRES Chaque chose à sa place 1 personne partie à la retraite non remplacée (env. 45 000€/an)
  • 188. Mise en place du Last Planner System en réunion de chantier 18 8 Synchronisation des tâches
  • 189. Mise en place du micro zoning 18 9
  • 190. Mise en place du 5S sur les chantiers
  • 191. Amélioration de l’image pour nos clients
  • 192. Dans le futur … 192
  • 193. De la formation, de la communication «On ne peut améliorer ce que l’on ne peut mesurer...» Règle du CP²: Communication Pédagogie Preuve
  • 194. Situer les sources de gaspillage VA OU NVA? AVONS-NOUS LES OUTILS ADAPTES? QUI EST MIEUX ADAPTE POUR ENLEVER LA MATRICE? LE CHANTIER? LE SERVICE MATERIEL? RETOUR D’EXPERIENCE ET CHIFFRAGE POUR FUTURS PROJETS POUR PRISE DE DECISIONS SI EN PREFA OU COULE EN PLACE?
  • 195. Améliorer les processus de production: réalisation des voiles banchés
  • 196. Prendre en compte la courbe du changement
  • 197. Témoignages Quelles passerelles entre Lean et Prévention? Jean-François CANAL, Cadre Conseiller Prévention OPPBTP 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 197
  • 198. © OPPBTP LA PRÉVENTION AMÉLIORE AUSSI LA PERFORMANCE ECONOMIQUE DE L’ENTREPRISE
  • 199. © OPPBTP Une action, quelle que soit sa motivation d’origine, réduit ou supprime un ou plusieurs risques à effets immédiats ou différés.
  • 200. © OPPBTP200 Dimeco 2015 L’étude d’évaluation quantitative  86 entreprises volontaires  180 cas d’actions de prévention étudiés • 69 cas ent. < 20 salariés • 49 cas ent. de 20 à 50 salariés • 62 cas ent. > 50 salariés  Majorité de métiers couverts  Cas tous duplicables et transposables pour d’autres métiers  3 grandes familles d’actions de prévention étudiées : O, T, H 48 mois de terrain et d’analyse : Quels résultats Une étude pour vérifier s’il y a un LIEN REEL et QUANTIFIABLE entre la prévention et la performance économique ?
  • 201. © OPPBTP201 Dimeco 2015 Bilan global des 180 cas
  • 202. © OPPBTP202 Dimeco 2015 Analyses par taille
  • 203. © OPPBTP203 Dimeco 2015 Mêmes les bilans négatifs sont gagnants ! Des coûts supérieurs aux gains dans 10% des cas.  Rendement moyen de ces actions = 0,73  Les gains couvrent les 2/3 des dépenses Lorsque la prévention n’est pas bénéficiaire, elle coûte bien moins que ce que l’on imagine initialement.
  • 204. © OPPBTP204 Dimeco 2015 Enseignement n°1 L’impact économique de la prévention est mesurable. 180 cas quantifiés
  • 205. © OPPBTP205 Dimeco 2015 Enseignement n°2 La prévention génère des GAINS ECONOMIQUES 1 € investi = 2,34 € de gain
  • 206. © OPPBTP206 Dimeco 2015 Enseignement n°3 La prévention contribue à l’excellence opérationnelle  71 % des gains observés ont pour origine une meilleure productivité  Des ressources mieux maitrisées génèrent des gains sur les achats à hauteur de 14 %  80% des actions étudiées ont un impact sur la qualité  10% des gains proviennent de la marge obtenue par la croissance du Chiffre d’Affaires liée à la naissance de nouvelles activités
  • 207. © OPPBTP207 Dimeco 2015 Enseignement n°4 La prévention est à la portée de tous  La prévention est accessible :  le cout moyen d’une action est de 17 000 €  Le bilan par an et par salarié d’une TPE est supérieur à celui d’une PME 2800 € versus 1800 €  Les ROP pour les TPE sont de 2,8 versus 2,4 pour les PME et 2,16 pour les entreprises dont les effectifs sont supérieurs à 50 salariés  Les gains sont issus à 70 % de la productivité  La trésorerie est épargnée : PAY BACK= 1,5 an
  • 208. © OPPBTP Les orientations retenues par le groupe permanent d’orientation du COCT pour le troisième Plan Santé au Travail (PST3) « Inciter au développement de la prévention en démontrant et en faisant savoir que les investissements dans la santé et la sécurité au travail, outre qu’ils participent au bien-être des personnels, sont effectivement rentables…… »
  • 209. © OPPBTP Marine Jeantet, Directrice des risques professionnels CNAM TS « …ll faut convaincre les chefs d'entreprise que la prévention est rentable pour eux. »… « II faut aussi systématiser les études sur les gains et avantages de la prévention, L'Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP) a commencé a mener ce type de démarche envers ses bénéficiaires, et les premiers résultats indiquent qu'il existe une vraie demande de la part des employeurs envers ces actions…. »
  • 210. © OPPBTP Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc L'action de prévention Dans le cadre de la réorganisation de sa structure logistique - parc, dépôt et atelier, l'entreprise décide de se faire accompagner par l'Association française pour la qualité et la performance (AFQP) dans une démarche 5S. L'association l'intègre dans un groupe de travail avec d'autres entreprises engagées pour deux ans dans cette même démarche. L'entreprise 75 personnes, travaux de VRD avec son propre bureau d'études techniques et d'études de prix, et un parc d'engins et de camions lui offrant une totale autonomie. Elle collabore également avec des entreprises sous-traitantes techniques pour pallier les pics d'activité.
  • 211. © OPPBTP Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc Après Le magasin est structuré en zones dédiées. Il est équipé de racks de rangement approvisionnés mécaniquement à l'aide d'un chariot élévateur. Les circulations dans le magasin sont tracées et signalées. L'atelier est ordonné, les engins sont levés sur colonnes pour la maintenance. Les produits chimiques sont stockés séparément et protégés ou verrouillés en fonction de la nature du risque. Les déchets sont triés dans des bacs distincts. Le parc est nivelé et ordonné. Des conteneurs y sont installés pour stocker les pièces à eau et les joints de grand format. Avant Le magasin, le parc et l'atelier étaient gérés au jour le jour par le magasinier, le chef de parc et le chef d'atelier. Les équipes s'approvisionnaient et s'équipaient sans se préoccuper de la façon dont ils déposaient matériels et matériaux. Le stock grossissait et devenait difficile à gérer. L'approvisionnement et la recherche de pièces ou d'outils prenaient un temps excessif. L'atelier était encombré de matériel divers, les circulations n'étaient pas fluides.
  • 212. © OPPBTP Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc L'animatrice QPE de l'entreprise s'est engagée dans une formation pratique constituée de rencontres d'une journée, tous les 2 mois, pendant 2 ans. Ces rencontres étaient ponctuées, pendant les intersessions, par des travaux pratiques individuels dans l'entreprise. Ils concernaient l'atelier de réparation mécanique des engins et des machines, le magasin pour les matériels et matériaux, l'outillage et les équipements de travail, ainsi que le parc extérieur recevant les véhicules, les engins et le matériel lourd. Les personnes concernées en priorité par cette démarche sont le magasinier, le chef de parc, le chef d'atelier et l'animatrice QPE. Le CHSCT a participé aux réflexions et aux décisions, ainsi que le magasinier, les mécaniciens et le chef de parc. La préparation s'est tenue sur 2 ans, puis une durée de 1 an a permis d'en évaluer l'efficacité.
  • 213. © OPPBTP Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc La démarche a entraîné plusieurs actions marquantes : • la réorganisation des espaces par zones ; • la signalisation et le traçage des circulations séparées engins/piétons et des aires de stockage ; • l'agrandissement d'une porte d'accès à l'élévateur ; • l'installation de bacs de rétention pour le stock des produits ; • la mise en place de containers extérieurs pour les grosses pièces à eau en fonte et les joints. • le stockage sur des lieux dédiés ; • le gain de place
  • 214. © OPPBTP Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc Résultats prévention • Suppression des manutentions manuelles dans des zones fortement encombrées. • Réduction des risques de chutes de plain-pied et de hauteur. • Réduction du risque chimique. • Suppression du stress grâce à la facilité de recherche et au temps gagné par les responsables de parc, du magasin et de l'atelier. • Vérification et remise en parfait état des équipements. • Stockage des produits chimiques dans des conditions réglementaires et requises pour éviter toutes émanations dangereuses. Le stock apparent ne laisse se périmer ni se perdre aucune pièce. Tous les équipements ont été vérifiés et remis en parfait état ; l'approvisionnement en matériaux et matériels est complet...
  • 215. © OPPBTP Organisation 5S de l’atelier, du magasin et du parc Résultats économiques http://www.preventionbtp.fr/Documentation/Explorer-par-produit/Terrain/Prevention- et-performance/Methode-des-5S-du-magasin-de-l-atelier-et-du-parc/Bilan- economique
  • 216. © OPPBTP216 Dimeco 2015 Dès maintenant Passer d’une logique « D’évitement des pertes" à une logique « D’espérance de gains"
  • 217. © OPPBTP217 Dimeco 2015 Conclusion la prévention est à la portée de tous, vite profitable, et mesurable la prévention est à la portée de tous, vite profitable, et mesurable
  • 218. © OPPBTP218 Dimeco 2015 MERCI DE VOTRE ATTENTION  www.preventionbtp.fr
  • 219. Table ronde La sécurité de chantier avec le Lean : agir indirectement Alex Maire, Casso & Associés Jean-François Canal, OPPBTP Patrick Dupin, Delta Partners 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 219
  • 220. Témoignages Qualité et satisfaction client Philippe BENQUET, Président ACORUS 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE 220
  • 221. Autonomie des équipes et Lean Construction
  • 222. Comment optimiser l’organisation d’un service de dépannage de 50 techniciens sur toute l’Ile de France ?
  • 223. CENTRE D’APPEL « ASSISTANTES COMMERCIALES » CLIENTS CHEFS TECHNICIENS
  • 224. REALISATION D’UNE FICHE DE TRAVAIL JOURNALIERE TROP CHARGEE PAS ASSEZ CHARGEE Interventions inachevées Matériels non adaptés Gestion des urgences difficile Insatisfactions techniciens Insatisfactions clients Déplacements inutiles Sur-qualité Reprogrammations Insatisfactions techniciens Insatisfactions clients IL FAUT OPTIMISER !!!
  • 225. Formation Assistantes commerciales Amélioration des stocks camions et veille matériel Planification et contrôle des interventions Logistique dédiée à l’urgence Engagement sur délais de ré- intervention Mission Lean Construction Avec Delta Partner (1)
  • 226. Formation Assistantes commerciales Amélioration des stocks camions et veille matériel Planification et contrôle des interventions Logistique dédiée à l’urgence Engagement sur délais de ré- intervention Mission Lean Construction Avec Delta Partner Toujours plus d’insatisfactions des techniciens et des clients Le cercle vicieux de l’optimisation Lean sans autonomie
  • 227. AUTONOMIE Ce n’est pas à moi de te dire comment faire ton travail (mais j’ai tout planifié et je contrôlerai !) FAUSSE VRAIE Tu as les moyens de décider comment faire ton travail (et je suis là pour t’aider, si besoin !)
  • 228. AUTONOMIE Tu es responsable de réaliser la journée de travail que je t’ai préparé FAUSSE VRAIE Tu es responsable de résoudre les problèmes de tes clients
  • 229. Sectorisation des techniciens Prise de rendez-vous par les techniciens Contact directs techniciens- clients Choix des matériels et stock camions par techniciens Priorité à la résolution du problème clients Mission Lean Construction Avec Delta Partner (2)
  • 230.
  • 231. Sectorisation des techniciens Prise de rendez-vous par les techniciens Contact directs techniciens- clients Choix des matériels et stock camions par techniciens Priorité à la résolution du problème clients Mission Lean Construction Avec Delta Partner (2) Toujours plus de satisfactions des techniciens et des clients Le cercle vertueux de l’optimisation Lean avec autonomie
  • 237. CA : +38 %
  • 239. MERCI DE VOTRE PARTICIPATION À votre disposition, Florian Gayraud, florian.gayraud@delta-partners.eu, 06 26 53 64 36 Patrick Dupin, patrick.dupin@delta-partners.eu, 06 79 08 96 58 03/11/2016 LEAN CONSTRUCTION FRANCE sponsored by Delta Partners 239

Notes de l'éditeur

  1. Le LEAN est avant tout une philosophie, un outil de communication et de Managment
  2. Courbes de production = 1er outil connu et utilisé comme contrôle Inserer dans les slides suivants des photos : des courbes dans les couloir, Tableaux postit, vidéo compte à rebours, courbes de production dans l’escalier Faciliter la communication Suivre performance du chantier
  3. En S35 à 37 Productivité en baisse Tensions en Hausse Risque de perte de control
  4. Un triste constat qui se répète d’un chantier à l’autre. Parallèle TFE pour le chantier L’OTAN
  5. Pour les tâches Gros Œuvre 4 grues, 4 zones Planification à la semaine
  6. En S35 à 37 Productivité en baisse Tensions en Hausse Risque de perte de control
  7. 1 entreprise principale par zone Stockage tampon localisé Optimisation de l’espace chantier
  8. 5 mois pour obtenir le détail de toutes les zones
  9. 5 mois pour obtenir le détail de toutes les zones
  10. Une base de données unique alimentant l’ensemble des applications et recueillant l’ensemble des résultats. Utilisable avec une garantie de cohérence pour l’ensemble du cycle de vie de l’opération, de la programmation à l’exploitation-maintenance