LES ESMS ET
L’ACCOMPAGNEMENT EN MILIEU
ORDINAIRE DE TRAVAIL
Essai de structuration du processus
d’inclusion active dans l’...
53
60
80
2015
53
60
80
2017
2020
1
1 1
1 2
1 200
1 200 Salariés ;
+ 2 000 Enfants, adolescents, adultes confiés à
l’association ;
+ 500 000 Journées de soins et interventi...
Essai de structuration du processus d’inclusion
active dans l’emploi à partir de diverses
expériences
« ...Aucune autre technique pour
conduire sa vie ne lie aussi
solidement l’individu à la réalité
(que le travail) »
in Mal...
LA REALITE C’EST AUSSI…
Conjoncture
LA REALITE C’EST AUSSI…
Conjoncture
Les Nouvelles Technologies
LA REALITE C’EST AUSSI…
Conjoncture
Les Nouvelles Technologies
-
LA REALITE C’EST AUSSI…
Conjoncture
Les Nouvelles Technologies
Compétence
LA REALITE C’EST AUSSI…
DE QUOI PARLE-T-ON ?
MILIEU ORDINAIRE
MILIEU ORDINAIRE
MEDICO SOCIALE
La philosophie de la Loi 2002-02
Le MO est le lieu où la personne
mène son parcours de vie...
RECHERCHES ET EXPERIENCES
MODELISATION DE
PARCOURS D’INCLUSION ACTIVE
I.M.E.
S.I.P.F.P.
Institut Médico-Educatif
Section d’Initiation et de Première
Formation Professionnelle
Espace d’apprenti...
ETAPE
AVANT Niveau
Inf IV
Inf V
BOE
81 %
55 %
Population
53 %
31 %
Des actions de préparations au
regard du niveau de form...
ETAPE
AVANT Niveau
Inf IV
Inf V
BOE
81 %
55 %
Population
53 %
31 %
Des actions de préparations au
regard du niveau de form...
ETAPE
APRES
Utilisation des ressources ordinaires en matière de formation ;
Trouver des relais en terme de placement en en...
CHAMPS
PROFESSIONNELS
METIERS
Espace Rural et
Environnement
Espace vert ;
Floriculture…
Agent Technique en Milieu
Familial...
CHAMPS
PROFESSIONNELS
METIERS
Espace Rural et
Environnement
Espace vert ;
Floriculture…
Agent Technique en Milieu
Familial...
Après les actions de préparation au sein de l’établissement par le biais des
ateliers internes et délocalisés (qui offrent...
Après les actions de préparation au sein de l’établissement par le biais des
ateliers internes et délocalisés (qui offrent...
Il existe une grande diversité d’acteurs concernés par l’insertion
professionnelle de nos publics.
Modèles
EXEMPLES DE TERRAIN A PARTIR DE 4 MODELES
MODELE PRENANT APPUI SUR LE MEDICO SOCIAL
ESAT
IMEESAT
ENTREPRISE
MODELE PRENANT APPUI SUR LE MEDICO SOCIAL
ESAT
IMEESAT
ENTREPRISE
FORMATION
MODELE PRENANT APPUI SUR LES COMPETENCES
PROFESSIONNELLES
MODELE PRENANT APPUI SUR LES COMPETENCES
PROFESSIONNELLES
IMEPJE
ENTREPRISE
MODELE PRENANT APPUI SUR LES COMPETENCES
PROFESSIONNELLES
IMEPJE
CFA
MODELE PRENANT APPUI SUR LA FORMATION DE
DROIT COMMUN
SERVICE
D’ACCOMPAGNEMENT
IMEFORMATION
MODELE PRENANT APPUI SUR LA FORMATION DE
DROIT COMMUN
ENTREPRISE
SERVICE
D’ACCOMPAGNEMENT
IMEFORMATION
SERVICE DE SUITE
MODELE PRENANT APPUI SUR LES COMPETENCES
D’ADAPTATION SOCIALE
IME
PROGRAMME
REGIONAL
ENTREPRISE
ESPACE
DY...
NOM Prénom
ACCOMPAGNEMENT EMPLOI
Partenaire Sortie
Sortie Actuellement
1er Emploi Statut Emploi Statut
AL-- Cédric M. Loca...
Ces exemples d’inclusion active mobilisent, pour chacun un espace
d’échanges, indispensable pour assurer l’hétérogénéité e...
CONSTATS
Les structures spécialisées dans l’ensemble,
manquent d’information sur les dispositifs
mobilisables ;
Les struct...
•6 SEGPA
•1 Lycée Professionnel
•1 MFR
Faciliter l’accès à une
qualification avec les
établissements
d’enseignement
Inclus...
•6 SEGPA
•1 Lycée Professionnel
•1 MFR
Faciliter l’accès à une
qualification avec les
établissements
d’enseignement
Partic...
•6 SEGPA
•1 Lycée Professionnel
•1 MFR
Faciliter l’accès à une
qualification avec les
établissements
d’enseignement
Stages...
•ADRIGE (Ent. d’Insertion)
•AFPA (bilan Orient - Comp)
•AGEFIPH – FIPHP –
PRITH – Missions Locales
•Dispositifs Régionaux
...
•ADRIGE (Ent. d’Insertion)
•AFPA (bilan Orient - Comp)
•AGEFIPH – FIPHP –
PRITH – Missions Locales
•Dispositifs Régionaux
...
•ADRIGE (Ent. d’Insertion)
•AFPA (bilan Orient - Comp)
•AGEFIPH – FIPHP –
PRITH – Missions Locales
•Dispositifs Régionaux
...
•ADRIGE (Ent. d’Insertion)
•AFPA (bilan Orient - Comp)
•AGEFIPH – FIPHP –
PRITH – Missions Locales
•Dispositifs Régionaux
...
Denis INARD
Fon-cdservice@eu-asso.fr
Inclusion active dans l'emploi
Inclusion active dans l'emploi
Inclusion active dans l'emploi
Inclusion active dans l'emploi
Inclusion active dans l'emploi
Inclusion active dans l'emploi
Inclusion active dans l'emploi
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Inclusion active dans l'emploi

101 vues

Publié le

Le présent travail n’est pas construit sur les résultats d’une recherche au sens strict. Il s’appuie sur des observations que j’ai pu mener au cours d’expériences différentes réalisées dans des contextes souvent éclectiques, et qui ont éclairé une réflexion que j’ai engagée il y a plusieurs années. Les pages qui vont suivre donneront quelques exemples de stratégies et actions visant à faire du droit au travail des personnes handicapées de l’IME René Fontaine une réalité.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
101
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Universitaire : Universitas-Coricorum ie la confrérie des maîtres (maîtrise : savoir-faire, mise au service d’un cheminement commun)

    L’EU a été créée en 1954 à l’initiative d’enseignants syndicalistes et de la MAE. Elle prendra son indépendance en 1996.
  • Aujourd’hui l’EU c’est 53 Ets qui touchent tous les âges de la vie (17 champs de compétences social-MS et sanitaire)n, répartis en RP – Auvergne - RH
  • EU Sollicitée par les autorités de contrôle pour la reprise d’autres associations, à l’horizon 2020 : 75/80 ets
  • CDS - SESSAD (45) (K SEUROT – connaissance affinée) – IME et SIPFP – j’y reviendrai lors de la présentation des exemples
  • Le titre de cet exposé «  Essai de structuration du processus d’inclusion active dans l’emploi à partir de diverses expériences » - est un intitulé ambitieux

    Ce n’est pas une Intervention mais un Partage:
    Mes constats (intervenir) => Ma réflexion (approfondie par vos commentaires) => présentation Mes recherches de solutions (trouveront à être complétées par nos échanges et vos expériences)
  • ---
    Le travail est un facteur de lien social
    Autonomie financière et à la consommation
    Statut social
    Et comme le souligne Freud : c’est un espace essentiel dans la vie de tout personne.

    Freud évoque la réalité
  • Facteurs conjoncturels non favorables : le taux de chômage des PH reste 2x supérieur à la moyenne nationale tout public.
    Troubles cognitifs

    Le HM – tbles cognitifs représentent 7% des PH BOE :
    => emploi de faibles qualifications, il est estimé que le % de chômage des BOE est supérieur au 18% (chômage est non inactivité)
  • Les nouveaux métiers demandent de nouveaux savoirs qui font évoluer le monde du travail.
    Demain sera mis l’accent sur la flexibilité,
    la mobilité,
    la responsabilité des salariés.
    Demander des qualités d’autodiscipline,
    d’organisation, d’autonomie qui vont dessiner de nouvelles relation au travail
  • La principale difficultés pour les JTH à l’embauche ?
    Mettez-vous dans la peau d’un employeur
  • … qui peut être étouffée par la situation de fragilité ou l’inadaptation sociale

    Les entreprises ne font pas de sociale. Elles embauchent des salariés compétents, productifs……..
    -----
    Entreprises (salariés parque compétents)
  • Ne pas oublier que les jh sont avant tout des j. comme les autres ils sont :
    ---
    Sous l’influence de certaines émissions de TV – parents et amis
  • Développe les mêmes insatisfactions face à l’emploi proposé
  • Et à la rémunération jugée insuffisante
  • L’effort assimilé à de la pénibilité (synonyme)

    Effort : Mobilisation volontaire de la force (physique, mentale) pour vaincre une résistance.

    Pénibilité : Exposition à des risques professionnelles liées à des contraintes (plus volontaire).
  • C’est dans ce contexte que nous évoquons l’insertion professionnelle des élèves présentant des troubles des fonctions cognitives et mentales.

    Nous allons évoquer essentiellement l’insertion professionnelle MOT :

    La question du MP n’est pas à évacuer et représente une vraie forme d’insertion, qui a toute sa pertinence – qui est souligné par programmation de ces journées d’études avec les interventions cet AM du GESAT et ESAT demain AM
  • 2 APPROCHES
    (étage 3-4)
    -----
    compétences recherchées par le MO
    ------
  • Ets plus ancien des Yvelines (52 ans)
  • CDS (SESSAD – IME – SIPFP)
    (---)
    Nous avons vu que la formation, le développement des compétences, est une ETAPE essentielle pour accéder PUIS se maintenir dans un emploi
  • Il y a un avant et un après
    --(tableau de bord)


  • Le public BOE 7% sont concernés par le handicap mental et les troubles cognitifs = 7% BOE (65-70% estimation niv V – se positionne sur des emplois de faibles qualifications)
  • Et il y a un après

    Jalonne un parcours – processus dynamique (appelé à évoluer => pour rejoindre l’étape suivante)
    COMMENT avons-nous structuré notre accompagnement dans ce parcours d’inclusion active.

  • Pour cela nous appliquons nos enseignement s en lien avec les référentiels techniques de la SEGPA sur les champs
    (SEGPA de prox – ESAT de prox – Bassin d’emploi)
  • Et les métiers ou activités professionnelles.
    - Les enseignements sont aménagés : cycle allongé (3-4 ans)
    Les contenus adaptés dans leur formalisation et leur différenciation dans l’opérationnalité des projets perso.

    Chaque fin de cycle donne lieu à la délivrance d’une attestation de compétences professionnelles (ulis pro/lycée pro – cafoc)
  • L’alternance est un élément important dans la capacité à s’intégrer, mais aussi
    C’est un élément fort pour que l’entreprise (appareil productif qui raisonne en termes de rentabilité) puisse lever ses dernières résistances vis-à-vis du recrutement d’un JTH.

    De mon expérience c’est la voie la plus sûre.
  • Titré : inclusion active dans l’emploi.
    ----
    Dès lors il me parait nécessaire
    ----
    d’organiser, développer et d’animer différents modèles qui prennent appui sur un réseau dynamique.
  • MOD7LE PREND APPUI SUR ;;;
  • Exemple Lacina
    Exemple Sarah
  • Exemple Lacina
    Exemple Sarah
  • De cette collaboration je fais le double constat suivant :
    ---
    IE : Manque de connaissance mutuelle des structures et des prestations pour construire des parcours d’insertion cohérants, adaptés :
  • Pour facilité l’accès à la qualification
    Pour les jeunes élèves (alternance – qualification , suivi MS) – table ronde institutionnelle (début et fin d’année et plus) – échanges éducateurs/enseignants
  • Pour facilité l’accès à la qualification
    Pour les jeunes élèves (alternance – qualification , suivi MS) – table ronde institutionnelle (début et fin d’année et plus) – échanges éducateurs/enseignants
  • Pour facilité l’accès à la qualification
    Pour les jeunes élèves (alternance – qualification , suivi MS) – table ronde institutionnelle (début et fin d’année et plus) – échanges éducateurs/enseignants
  • Facilité l’accès à l’orientation et la formation
  • Facilité l’accès à l’orientation et la formation
  • Facilité l’accès à l’orientation et la formation
  • Facilité l’accès à l’orientation et la formation
  • Pour nos publics, la filière du travail protégé est trop souvent la seule qui organise la vie quotidienne autour d’une activité régulière… Souvent au prix d’une stigmatisation marquée

    Le MO est difficilement accessible. La principale difficulté réside dans l’inadéquation entre le niveau de qualification et les besoins de l’entreprise---- L’insertion professionnelle (l’inclusion active dans l’emploi) implique la mise en place d’un parcours qui prend en compte :
    l’évaluation des contraintes liées au handicap ;
    la construction d’un projet adapté et personnalisé
    Sa concrétisation par la formation initiale, la recherche d’emploi et l’intégration en entreprise ;
  • Inclusion active dans l'emploi

    1. 1. LES ESMS ET L’ACCOMPAGNEMENT EN MILIEU ORDINAIRE DE TRAVAIL Essai de structuration du processus d’inclusion active dans l’emploi. Denis INARD
    2. 2. 53 60 80 2015
    3. 3. 53 60 80 2017 2020
    4. 4. 1
    5. 5. 1 1
    6. 6. 1 2
    7. 7. 1 200
    8. 8. 1 200 Salariés ; + 2 000 Enfants, adolescents, adultes confiés à l’association ; + 500 000 Journées de soins et interventions socio- éducatives par an ; Une publication gratuite tirée à 4000 exemplaires
    9. 9. Essai de structuration du processus d’inclusion active dans l’emploi à partir de diverses expériences
    10. 10. « ...Aucune autre technique pour conduire sa vie ne lie aussi solidement l’individu à la réalité (que le travail) » in Malaise dans la culture
    11. 11. LA REALITE C’EST AUSSI…
    12. 12. Conjoncture LA REALITE C’EST AUSSI…
    13. 13. Conjoncture Les Nouvelles Technologies LA REALITE C’EST AUSSI…
    14. 14. Conjoncture Les Nouvelles Technologies - LA REALITE C’EST AUSSI…
    15. 15. Conjoncture Les Nouvelles Technologies Compétence LA REALITE C’EST AUSSI…
    16. 16. DE QUOI PARLE-T-ON ? MILIEU ORDINAIRE
    17. 17. MILIEU ORDINAIRE MEDICO SOCIALE La philosophie de la Loi 2002-02 Le MO est le lieu où la personne mène son parcours de vie au regard de ses besoins. ADMINISTRATIVE Le MO regroupe les employeurs privés de droit commun, la fonction publique, ainsi que les EA et les CDTD. Compétences sociales qui permettent d’entrer dans le monde des adultes ; Des savoirs cognitifs, opérationnels qui permettent de s’y faire une place.
    18. 18. RECHERCHES ET EXPERIENCES MODELISATION DE PARCOURS D’INCLUSION ACTIVE
    19. 19. I.M.E. S.I.P.F.P. Institut Médico-Educatif Section d’Initiation et de Première Formation Professionnelle Espace d’apprentissage qui permet des expérimentations au plus près de l’entreprise et de la formation.
    20. 20. ETAPE AVANT Niveau Inf IV Inf V BOE 81 % 55 % Population 53 % 31 % Des actions de préparations au regard du niveau de formation initiale. Tableau de bord national - AGEFIPH 2015
    21. 21. ETAPE AVANT Niveau Inf IV Inf V BOE 81 % 55 % Population 53 % 31 % Des actions de préparations au regard du niveau de formation initiale; Tableau de bord national - AGEFIPH 2015
    22. 22. ETAPE APRES Utilisation des ressources ordinaires en matière de formation ; Trouver des relais en terme de placement en entreprise ; et rechercher leur implication.
    23. 23. CHAMPS PROFESSIONNELS METIERS Espace Rural et Environnement Espace vert ; Floriculture… Agent Technique en Milieu Familial et Collectif Entretien du Linge ; Entretien des Locaux… Logistique – Magasinage - Mailing Préparateur de commande ; Employé de rayonnage et de conditionnement…
    24. 24. CHAMPS PROFESSIONNELS METIERS Espace Rural et Environnement Espace vert ; Floriculture… Agent Technique en Milieu Familial et Collectif Entretien du Linge ; Entretien des Locaux… Logistique – Magasinage - Mailing Préparateur de commande ; Employé de rayonnage et de conditionnement…
    25. 25. Après les actions de préparation au sein de l’établissement par le biais des ateliers internes et délocalisés (qui offrent des expérimentations proches des réalités concrètes de travail – collectivités locales, entreprises, associations, particuliers), le passage du système éducatif au monde du travail prend la forme d’un processus en 2 étapes : 1 - l’accès à des formations professionnelles par le biais de l’alternance ; 2 - et l’emploi au sein de l’entreprise.
    26. 26. Après les actions de préparation au sein de l’établissement par le biais des ateliers internes et délocalisés (qui offrent des expérimentations proches des réalités concrètes de travail – collectivités locales, entreprises, associations, particuliers), le passage du système éducatif au monde du travail prend la forme d’un processus en 2 étapes : 1 - l’accès à des formations professionnelles par le biais de l’alternance ; 2 - et l’emploi au sein de l’entreprise. 1 - l’accès à des formations professionnelles par le biais de l’alternance
    27. 27. Il existe une grande diversité d’acteurs concernés par l’insertion professionnelle de nos publics.
    28. 28. Modèles EXEMPLES DE TERRAIN A PARTIR DE 4 MODELES
    29. 29. MODELE PRENANT APPUI SUR LE MEDICO SOCIAL ESAT IMEESAT ENTREPRISE
    30. 30. MODELE PRENANT APPUI SUR LE MEDICO SOCIAL ESAT IMEESAT ENTREPRISE FORMATION
    31. 31. MODELE PRENANT APPUI SUR LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES
    32. 32. MODELE PRENANT APPUI SUR LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES IMEPJE
    33. 33. ENTREPRISE MODELE PRENANT APPUI SUR LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES IMEPJE CFA
    34. 34. MODELE PRENANT APPUI SUR LA FORMATION DE DROIT COMMUN SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT IMEFORMATION
    35. 35. MODELE PRENANT APPUI SUR LA FORMATION DE DROIT COMMUN ENTREPRISE SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT IMEFORMATION
    36. 36. SERVICE DE SUITE MODELE PRENANT APPUI SUR LES COMPETENCES D’ADAPTATION SOCIALE IME PROGRAMME REGIONAL ENTREPRISE ESPACE DYNAMIQUE D’INSERTION
    37. 37. NOM Prénom ACCOMPAGNEMENT EMPLOI Partenaire Sortie Sortie Actuellement 1er Emploi Statut Emploi Statut AL-- Cédric M. Locale Inconnu Commis Restau. Coll CDI AM-- Fabien SESSAD – CFA Employé Self CDD Employé Self Inconnu BEL-- Djamel EDI Entreprise familiale Gérant BELH-- Jean-Christ. SEGPA CFA Cuisinier Restau. Coll CDD Cuisinier Restau. Coll CDI BEN M-- Djamel M. Locale Commis Restau. Coll CIVIS Commis Restau. Coll CDI CHIL-- Mourad SEGPA Mairie - Commis Restauration Collective TITU CISS-- Moussa Ouvrier Bâtiment Travaux Public CDI DIA-- Mady SEGPA Mairie - Commis Restauration Collective TITU FONT-- Jean-Philip. SEGPA Déménagement Déménagement Inconnu QUIL-- Jean-François Mairie – Service Technique TITU KO-- Lacina ESAT ESAT CAS Mairie - EV TITU LAVO-- Nicolas PJE Déménagement - Inconnu Commis Restau. Coll CDI MAR-- Emmanuella Garde d’enfants à domicile NAPO-- Eddy PJE CFA Magasinier CDD Magasinier CDI ELD-- Joseph SEGPA ESAT Employé Libre Serv. Inconnu ESAT CAS
    38. 38. Ces exemples d’inclusion active mobilisent, pour chacun un espace d’échanges, indispensable pour assurer l’hétérogénéité et la complémentarité des différents acteurs de la
    39. 39. CONSTATS Les structures spécialisées dans l’ensemble, manquent d’information sur les dispositifs mobilisables ; Les structures de droit commun recherchent des interlocuteurs dans le réseau spécialisé pour accéder à l’information, et organiser les relais sur les prestations adaptées
    40. 40. •6 SEGPA •1 Lycée Professionnel •1 MFR Faciliter l’accès à une qualification avec les établissements d’enseignement Inclusions conventionnées à l’année sur les temps d’ateliers et passage du CFG
    41. 41. •6 SEGPA •1 Lycée Professionnel •1 MFR Faciliter l’accès à une qualification avec les établissements d’enseignement Participations – Echanges sur des projets d’atelier
    42. 42. •6 SEGPA •1 Lycée Professionnel •1 MFR Faciliter l’accès à une qualification avec les établissements d’enseignement Stages découvertes en lycée professionnel
    43. 43. •ADRIGE (Ent. d’Insertion) •AFPA (bilan Orient - Comp) •AGEFIPH – FIPHP – PRITH – Missions Locales •Dispositifs Régionaux Faciliter l’emploi par des actions d’orientation et de formations 3 séquences d’une semaine
    44. 44. •ADRIGE (Ent. d’Insertion) •AFPA (bilan Orient - Comp) •AGEFIPH – FIPHP – PRITH – Missions Locales •Dispositifs Régionaux Faciliter l’emploi par des actions d’orientation et de formations Même démarche
    45. 45. •ADRIGE (Ent. d’Insertion) •AFPA (bilan Orient - Comp) •AGEFIPH – FIPHP – PRITH – Missions Locales •Dispositifs Régionaux Faciliter l’emploi par des actions d’orientation et de formations Appui ou conseils ponctuels
    46. 46. •ADRIGE (Ent. d’Insertion) •AFPA (bilan Orient - Comp) •AGEFIPH – FIPHP – PRITH – Missions Locales •Dispositifs Régionaux Faciliter l’emploi par des actions d’orientation et de formations Accompagnement à l’acquisition de la maturité et de l’autonomie suffisante pour entrer de façon active en milieu ordinaire de travail.
    47. 47. Denis INARD Fon-cdservice@eu-asso.fr

    ×