SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Télécharger pour lire hors ligne
L a r e v u e m e n s u e l l e d e l ’ e x p e r t i s e m é d i a
D E N T S U A E G I S N E T W O R K
Numéro 13
Octobre 2017
Signifie référence ou poivre en japonais
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Edito
Isabelle VIGNON
Quelles sont les performances des vagues
TV ? Et quelles sont les différences 10 ans
après ?
On a coutume de dire que ‘’la pression
moyenne pour émerger en TV est de 400
GRP’’, que ‘’pour tout lancement 1000 GRP
sont au moins nécessaires, mais ‘’que pour
durer dans le temps, on n’a pas forcément
besoin d’un gros budget’’… autant
d’affirmations que de présomptions qui au
final laissent s’installer le doute sur leur
réalité.
Notre département Business Intelligence fait
le point avec son étude ‘’Normes TV
2017/2007. Sur les deux cibles de tarification
des écrans publicitaires FRDA-50 et 25/49
ans et sur les secteurs associés Alimentation,
Hygiène/Beauté, Distribution, Entretien,
Auto./Transports, Banques/ Assurances, et
les Télécoms, qui pèsent pour 66% des
Investissements en TV, nous avons étudié
toutes les vagues des annonceurs afin d’en
déterminer une typologie de vague et d’en
connaître les performances associées.
Les moyennes cachent des aspérités qu’il ne
faut pas ignorer : en effet une vague moyenne
d’un annonceur Beauté ne correspond pas à
une vague moyenne d’un annonceur
appartenant au secteur Entretien.
2
Directrice Expertise
Médias
Notre typologie exclusive de SMALL, MEDIUM, et LARGE vagues nous dévoilent les
performances atteintes en termes de GRP/Vague, Couverture à 1+ et à 3+, poids de
la pression sur les chaînes Historiques, Poids de la pression sur le Peak-Time que
nous pouvons comparer aux mêmes types de Vagues en 2007. Par exemple, sur le
marché de la Beauté, deux key learnings à retenir sont que la pression par vague
atteint 370 GRP et est assez peu en recul sur 10 ans (-2,6%), la typologie de 2017
donne la part belle aux SMALL vagues qui sont plus nombreuses.
Cette étude qui se veut opérationnelle, sera complétée d’un outil exclusif, qui
permettra de connaître la stratégie idéale à adopter en fonction de son marché.
A bientôt et bonne lecture de SANSHO !
Les Normes TV 2017
vs 2007
3 Typologies de vagues
7 marchés
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Agenda
Lexique
TV :
Un cumul toujours en forme malgré un
mauvais mois d’août. La pub après
20h sur FTV ne reviendra pas, TF1 et
M6 s’associe durablement pour la
diffusion du foot et peut être des JO,
TF1 lance les écrans ‘’Dancefloor’’.
4
7
10
13
18
22
24
29
S O M M AI R E
TRANSMEDIA :
Les résultats du marché publicitaire en
Net selon l’Irep / France Pub sont
encourageants et confirment la reprise
économique.
Clin d’œil : Les prévisions DAN et nos
concurrents
30
Contacts32
CINÉMA :
Oscar 2018 : 120 battements par
minute candidat, Publicité dans les
théâtres, Le cinéma : activité culturelle
préférée des Français
RADIO :
RTL a rejoint le groupe M6 le 1er
octobre, la musique au travail, une
radio brésilienne crée une appli mobile
qui diffuse de la musique mais à une
certaine condition…
OOH ET COURRIER :
L’innovation s’exprime en OOH : de
nouveaux dispositifs dans les gares,
l’anamorphose au service de la
sécurité et un écran impressionnant à
Times Square
DIGITAL :
Baromètre de la qualité digitale,
Advertpayment, Director Mix de
YouTube, Une appli gaming drive to
store, News des réseaux sociaux
PRESSE :
Marie Claire lance Machin Chose, la
version masculine de Stylist, L’ACPM
retient Kantar et Médiamétrie pour sa
future mesure d’audience de la
presse, Lancements et nouvelles
formules en bref
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Les indicateurs
Août 2017 vs 2016
DEI TTV * 3h08’ (-1.6%)
PDA autres TV
dont TNT**
41.9% (+2.8 pts)
20.5% (-0.2 pt)
Top Audience
FOOT Elim. CdM
France / Pays-Bas
TF1 – 31/08/17 – 20h45
7.7 Mi téléspectateurs /
30.6% PDA
Audience consolidée - 4 ans et plus Top AUDIENCE 4 écrans
Source : Médiamétrie – Médiamat / Netratings
INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS
3 083
1 776
878 484 509 351 146 104
3 355
1 898
659 612 535 359 126 124+8,8%
+6,8%
-24,9% +26,5% +5,1% +2,3% -13,8%
+20,1%
2016 2017
4
AUDIENCE TV
Source : Médiamétrie - Mediamat
* Chaînes marquées / ** Hors chaînes lancées le 12/12/12
AUDIENCE 4 ECRANS
Jan-Août. 2017 vs 2016
DEI TTV * 3h34’ (-0.7%)
PDA autres TV
dont TNT**
42.1% (+3.2 pts)
22.0% (+0.7 pt)
Top Audience
Div. : Les Enfoirés
TF1 – 03/03/17 – 21h05
10.6 Mi téléspectateurs /
45.0% PDA
TOTAL TTV Dont Ch.Nat +
TNT
Dont
Thématiques
Dont
Parrainage
Août 2017
vs 2016
634 M€
(-4.3%)
553 M€
(-3.6%)
37 M€
(+1.8%)
44 M€
(-16.5%)
Jan.-Août. 2017 vs
2016
7 834 M€
(+4.5%)
6 793 M€
(+5.3%)
430 M€
(+0.3%)
610 M€
(-1.4%)
Source : Kantar Média
Top 8 régies TTV en M€ (cumul)
TV
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
quarantaine de rencontres des
Les innovations, les lancements, les faits marquants
TV
5
Le retour de la pub après 20h sur FTV ? : c’est perdu
Bruno Le Maire est contre le retour de la pub après 20h sur les
chaînes du service public
"Je ne suis pas favorable au retour de la publicité sur les chaînes du
service public après 20h00. Si dans le service public, on a exactement
la même offre que dans le privé, ce n'est pas la peine d'avoir un
service public. Je crois à sa singularité", a expliqué M. Le Maire. La
position de notre ministre de l’Economie rejoint celle d’Olivier
Schrameck, Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel qui
déclarait dans Le Monde le 22/09 n’être "pas favorable" à une telle
éventualité, considérant que "le service public doit cultiver sa
spécificité et jouer pleinement son rôle d'éducation et de cohésion
sociale". Delphine Ernotte quant à elle avait déclaré fin août que le
groupe pourrait "faire de la publicité après 20 h sans problèmes, mais
il ne faut pas qu'on coupe les œuvres". "Ce spot de pub entre le
Spots musicaux dans Danse avec les Stars à partir du 21/10
Après les écrans ‘’Broadway’’ lancés en mai dans The Voice, place aux
écrans ’’Dancefloor’’ dans Danse avec les Stars. Dancefloor sera
lancé en direct par l’animatrice Sandrine Quétier lors de la coupure du
prime. Tous les annonceurs sont invités sous réserve de disposer d’une
copy dansée à communiquer dans l’écran 2122 dédié, pour le tarif de
58 000€ les 30’’.
TF1 et M6 se partageront le gâteau entre 2018
et 2022
M6 et TF1 se partageront équitablement la diffusion
des matchs de l’équipe de France de football entre
2018 et 2022, a affirmé dimanche le patron de M6
Nicolas de Tavernost sur RTL.
"Pendant quatre ans vous aurez un partage
égalitaire", a t-il précisé.
journal télévisé et le programme de première partie de soirée, celui pendant lequel on couche les
enfants ou on fait la vaisselle, c'est 80 millions d'euros par an de revenus potentiels !’’ (Society le
14/09).
Une belle timbale qui aurait soulagé la dirigeante, confrontée à une équation budgétaire pour le
moins ardue.
Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a confirmé la baisse des moyens alloués à l'audiovisuel
public l'an prochain. L'effort demandé à France Télévisions portera sur 36 millions d'euros. Les
crédits accordés au groupe audiovisuel public diminueront de près de 50 millions d'euros par
rapport au contrat d'objectifs et de moyens signé en 2016 et qui anticipait une augmentation
progressive de ses revenus jusqu'en 2020.
La patronne de FTV devra donc couper dans les programmes et la création, son cheval de bataille
de prédilection.
Les deux chaînes se partageraient une quarantaine de rencontres des Bleus, avec celles des
éliminatoires de l’Euro 2020, celles de la Coupe du monde 2022 ainsi que d’autres entrant dans le
cadre de la nouvelle Ligue des Nations de l’UEFA, qui remplacera la plupart des matchs amicaux.
Du côté de TF1, le président du groupe Gilles Pélisson avait indiqué qu’après "une expérience
intéressante et positive sur l’Euro 2016", TF1 devrait à nouveau partager les matchs de l’équipe de
France avec M6 à partir de 2018. TF1 et M6 ont "dans l’esprit de les partager" mais tout n’a pas
encore été finalisé avec l’UEFA à ce stade. M6 s’était lancée dans la diffusion de matchs en 2016 en
partageant l’Euro avec TF1, réalisant des records d’audience à ces occasions. TF1 et M6 pourraient
également s’entendre pour codiffuser les JO 2024 qui ont été attribués à Paris.
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
• Les changements
possibles dans le
médiaplanning TV / opérés
par les régies, les agences,
les annonceurs.
• Consommation de la
télévision sur les
nouveaux écrans :
ordinateur, tablette
et/ou mobile
• Pratique de la Catch
Up
• Usage de la VOD et
SVOD
• Usage de la Social TV
Tell a vision La TV autrement
Le futur du
Médiaplanning TV
Chiffres consommation
et usages de ces
nouvelles pratiques
en TV
6
Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents
• Nos coups de cœur
• Les valeurs sûres
• Programmes fédérateurs
• Changements de décor
• 1ers résultats d’audience
Les nouveautés et
les programmes
récurrents phare
DAN a analysé
Programmes TV
de Rentrée
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
13+ AC% DEA
Audience
instantanée
(QHM%)
Top Stations Ranking AC%
Juillet-août 2017
vs Juillet-août
2016
75.4%
(+0.3 pt)
2h53
(+4 min)
11.4%
(+0.3 pt)
Total radio :
NRJ, Chérie FM, Nostalgie, Rire & Chansons, Europe 1, Virgin Radio, RFM, Les Indés, RTL, Sud Radio, RTL2, Fun Radio, MFM, F. Inter, F.
Info, Radio Classique, Skyrock, RMC, BFM
15 Stations :
Hors Radio France, Radio Classique et BFM
7
AUDIENCE
Les indicateurs
INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS
Total Radio Hors Parrainage Offre 15 stations Volume
Août 2017
vs 2016
258 M€
(-7.3%)
245 M€
(-6.7%)
248 M€
(-7.1%)
650 h 09’
(-0.7%)
Jan.-Août 2017
vs 2016
2 804 M€
(-1.3%)
2 665 M€
(-0.7%)
2 643 M€
(-1.6%)
6 856 h 59’
(+2.9%)
RADIO
Source : Kantar Média
Source : Médiamétrie Etude Grilles Radio d’été Juillet-août 2017 vs Juillet-août 2016
Audiences juillet-août 2017
Ranking en Part d’audience par stations - Juillet-août 2017 sur 13+*
AC 15.3% / PDA 13.1%
AC 10.6% / PDA 10.7%
AC 9.6% / PDA 9.7%
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
8
RADIO
RTL a rejoint le groupe M6
Le 1er octobre, le groupe M6 a pris le contrôle du groupe RTL, 9 mois après avoir annoncé leur
rapprochement. Cette opération – classique dans le secteur des médias où l’on s’allie pour peser davantage
sur un marché très concentré et pour faire face aux GAFA – a été approuvée par le CSA et associe le 1er
groupe radio avec le 2ème groupe TV français. Les deux groupes étaient déjà apparentés, M6 étant détenue à
48% par RTL Group, dont l’actionnaire majoritaire s’appelle Bertelsmann. Ainsi, RTL a quitté ses bureaux
historiques de la rue Bayard, pour rejoindre Neuilly, dans un immeuble faisant face à M6. Les principaux effets
de cette opération sont d’une part la fusion des régies publicitaires des 2 groupes, qui permettra d’allier la
puissance de la radio à celle de la TV, sans oublier le numérique, faisant ainsi peser davantage le nouveau
groupe sur le marché publicitaire. D’autre part, l’autre changement de taille est organisationnel : le nouveau
groupe est dirigé par Nicolas de Tavernost, actuel président du groupe M6, à la tête d’un groupe dont le
chiffre d’affaires s’élève à 1.4 milliard d’€. Il va être secondé par Christopher Baldelli, actuel Président du
directoire de RTL, nommé vice-président du groupe M6 et responsable de la radio. Pour Tavernost, RTL peut
apporter ‘’beaucoup à M6’’, notamment sur le terrain de ‘’l’information’’ et sur la culture du ‘’direct’’. Aucun plan
de départ n’a été annoncé, mais à terme 30 à 50 postes ne seront pas remplacés.
Les innovations, les lancements, les faits marquants
Pourquoi les salariés écoutent-ils de la musique au travail ?
Une étude de LinkedIn et Spotify* s’est penchée sur la musique au
travail, celle-ci faisant partie du quotidien de nombreux salariés. Ainsi, il
en ressort que pour près de 80% des Français, la musique au travail
leur permet de stimuler leur productivité. Mais elle produit des effets
différents sur chacun : ainsi, elle est motivante pour 65% d’entre eux,
apaisante pour 42%, stimulante pour 40%, et pour 33% elle leur permet
de rester concentrés. Seuls 18% disent l’écouter dans le but de s’isoler de leur environnement, et 26% au
contraire pour combattre le silence. La pop est le genre le plus plébiscité avec 55% des suffrages.
Cependant, force est de constater que certains genres musicaux plaisent davantage selon les types de
professions : les ingénieurs par exemple se disent amateurs de jazz (32%), alors que les professionnels du
luxe vont davantage écouter du hip-hop et du R’n’B (71%). Plus étonnant, 17% des professionnels des RH
disent écouter du métal au travail ! Coldplay (33%), Adele (32%), Ed Sheeran (24%) et Julien Doré
(21%) sont les artistes les plus écoutés d’après l’étude. A l’inverse, le rap n’est pas le bienvenu dans
l’entreprise, puisque Booba, Jul ou encore Nekfeu sont ceux qui ressortent le plus à la question ‘’l’artiste
que l’on écoute le moins au travail’’. Quoi qu’il en soit, LinkedIn recommande des règles d’usage à
respecter : se renseigner sur la politique de l’entreprise à ce sujet (certaines entreprises considèrent les
écouteurs ou les casques comme antisociaux), veiller à ne pas gêner ses collègues et supérieurs…
LinkedIn et Spotify ont d’ailleurs établi la playlist idéale à écouter au bureau, car il s’agit en réalité d’un
élément essentiel à l’image que l’on renvoie dans le milieu professionnel.
*Etude menée auprès de 13 383 personnes aux Etats-Unis, en Australie et en Europe
Une appli radio qui se coupe si vous roulez trop vite !
Au Brésil, la radio Sulamerica Paradiso FM est la radio la plus populaire,
et également la 8ème radio la plus écoutée au monde. Très populaire, la
station l’est un peu moins de 19h à 20h, heure à laquelle toutes les radios
du pays doivent diffuser des messages du gouvernement, et ce depuis
1935 ! Sans surprise, ce programme est celui que les Brésiliens
apprécient le moins, allant jusqu’à couper leur poste pour ne pas entendre
ces messages. Afin de remédier à cela, la station a eu une idée : créer
une appli mobile permettant aux auditeurs écoutant la radio en voiture
de continuer à écouter de la musique pendant cette heure, à une
condition : ne pas dépasser les limitations de vitesse ! Pour ce faire,
l’appli fonctionne comme un GPS en détectant votre vitesse, et, si jamais
l’utilisateur dépasse les limites autorisées, le programme gouvernemental
sera de nouveau diffusé pendant 1 minute. Le 1er mois, 2000 ‘’pénalités’’
ont été émises…
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Fiches stations
1er semestre
2017
en RADIO
9
Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents
Un bref rappel historique :
• Les chiffres clés
• La courbe d’audience
de la journée
• Les performances sur
cibles
• L’évolution de la PDA
• La grille 2016 – 2017
DAN a analysé
Des fiches d’audience
détaillées sur les
stations nationales
Les résultats de la 126 000
RADIO pour la période
Avril-juin 2017, dès la
publication des résultats de
Médiamétrie le même jour
Résultats
d’audience radio
126 000
Avril-juin 2017
Communiqué du 20/07
Tableau de synthèse
Evolution des stations,
évolution des programmes
par station, rang des
stations, structures et
affinités des stations
Les grilles 2017/2018 des
stations nationales –
généralistes et musicales.
Tous les programmes, tous les
animateurs par thématiques :
• Information
• Culture
• Divertissement
• Sport
• Musique
• Conseils
Grilles Radio
2017/2018
Les grilles détaillées par
station sur la saison
2017/2018
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
PRESSE
10
Les indicateurs
AUDIENCE
Source : Kantar Media - Univers retraité DENTSU AEGIS : hors Info. Media (sauf TV) – pubs diverses (P.A.) - annonces légales – hors suppléments (sauf
réguliers) & HS - éditions régionales hors PQR (sauf PQR66)
INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS
Total Presse Presse quotidienne Presse magazine
Août 2017
vs 2016
239 M€
(-8.0%)
72 M€
(-6.2%)
167 M€
(-8.8%)
Jan-Août 2017
vs 2016
3 035 M€
(-5.5%)
1 354 M€
(-3.7%)
1 681 M€
(-6.9%)
77%
des Français 15 + (40.6 M
d’individus) lisent au
moins une marque de
presse en version digitale
(ordinateur, mobile ou
tablette)
Une consommation numérique qui touche
près de 8 Français sur 10
La presse papier, un média présent dans le quotidien des Français
95%
de la population Française
déclare lire la presse
papier chaque mois, soit
49,7 millions de lecteurs
L’ACPM a publié les résultats de la vague 2016-2017 de son étude ONE, mesure de
référence de l’audience de la presse papier en France, ainsi que les données de la dernière
vague (2017 V3) de son étude ONE GLOBAL, mesure d’audience des marques de presse.
One 2016-2017 / One Global 2017 V3
Des Français de 15 ans et +
lisent au moins une marque de
presse sur mobile
(+1 pt vs One Global 2017 V2)
Des Français de 15 ans et +
lisent au moins une marque de
presse sur tablette
(-1 pt vs One Global 2017 V2)
59%
24%
lisent au moins un quotidien
ET un magazine
23%
lisent chaque jour au
moins un quotidien
OU un magazine60%
lisent au moins un quotidien39%
lisent au moins un magazine
62%
des lectures
se font à domicile
(Hors presse TV)
5,6
Le nombre moyen de
titres différents lus
Source : ACPM - ONE GLOBAL 2017 V3
Source : ACPM – ONE 2016-2017
44%
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Les innovations, les lancements, les faits marquants
11
PRESSE
Marie Claire lance Machin Chose, la version masculine de Stylist
L’ACPM retient Kantar et Médiamétrie pour sa future mesure d’audience
de la presse
Après un appel d’offres lancé en juillet 2016, l’ACPM a confié à Kantar, en
partenariat technologique et scientifique avec Médiamétrie, la réalisation de la
nouvelle étude de mesure d'audience des marques de presse, One Next.
L’objectif ? Une unification de la mesure du print et du digital pour permettre
d’enrichir les possibilités de media planning.
Il faudra toutefois attendre 2019 pour les premiers résultats. L'étude One actuelle se
poursuivra jusqu'à la fin 2017, avec des derniers résultats publiés en avril 2018 pour
le print et en juillet 2018 pour ONE Global (print et digital). La mise en place du
terrain de la nouvelle étude est prévue pour 2018 après une phase de tests dès
septembre 2017.
Selon Nicolas Cour, Directeur Général Audience de l’ACPM, ‘’ce dispositif va
permettre de franchir une nouvelle étape dans la mesure d'audience pour une
meilleure valorisation dans un paysage média en pleine mutation’’.
C’est le 22 septembre dernier que le groupe Marie-Claire a lancé le
premier numéro de Machin Chose, pendant masculin de Stylist. Ce
nouveau semestriel gratuit s’adresse aux hommes urbains, trentenaires,
actifs et hyper connectés. Selon un communiqué, chaque numéro sera
pensé autour d’un objet du quotidien ‘’qui servira de fil rouge pour explorer
l’actualité, la mode, les manières de vivre, de consommer et de penser’’.
Machin Chose est dans un premier temps distribué à 250 000 exemplaires
dans dix villes françaises, sur les trajets de vie des hommes (métro, bars,
clubs de sport, barber shops…).
Gwenaëlle Thebault, l’éditrice de Stylist et de Machin Chose, indique dans
le communiqué de presse : ‘’Avec le lancement de Machin Chose, nous
nous donnons pour ambition de poursuivre notre dynamique et de montrer
que la presse peut se réinventer en allant à la rencontre de nouveaux
lecteurs avec un contrat de lecture hyper innovant.
Après Stylist, qui a déjà trouvé sa place auprès des jeunes femmes, c’est une nouvelle génération
d’hommes que nous voulons aller chercher. C’est une cible sur laquelle il y a finalement peu d’offres
presse et un véritable rendez-vous à créer.’’
En bref…
• Nouveau nom et périodicité pour L’Express Styles (supplément féminin de
L’Express), qui devient L’Express diX, en raison de ses 10 numéros par an.
• A l’occasion de ses 30 ans, le magazine Abricot lance une nouvelle formule
autour d’une mascotte, ‘’Blou le petit koala coquin’’, et s’enrichit d’une rubrique de
questions-réponses : ‘’Pourquoi…’’ pour permettre aux enfants de mieux
découvrir le monde.
• Triste nouvelle pour les amateurs du magazine de charme ‘’Playboy’’ : son
fondateur, Hugh Hefner, est décédé le 27 septembre à l’âge de 91 ans dans sa
fameuse ‘’Playboy Mansion’’.
• Le 26 septembre dernier a vu le retour en kiosque du magazine ‘’Les Cahiers
de la BD’’ fondé en 1969 puis arrêté en 1990. Le trimestriel de 204 pages
s’articule en 8 cahiers : Chronique, Iconique, Technique, Esthétique,
Muséographique, Thématique, Historique et Critique. Tiré à 20 000 exemplaires, il
est vendu au prix de 12,50€.
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
L’audience papier sur 2016
affiche une légère érosion : -
0.4% (Presse Quotidienne et
Presse Magazine) vs 2015.
La Presse demeure un media
puissant avec 95% des
Français soit 49.4 millions de
lecteurs de 15 ans et plus qui
lisent au moins un titre de
Presse. 60% lisent un titre de
Presse chaque jour.
Si la Presse Papier est
toujours fortement plébiscitée,
la consommation du média est
aujourd’hui multi-support et sa
digitalisation une réalité.
One 2016 / One
Global 2017 V1
Née sous l’impulsion de
créatifs, d’indépendants, la
presse tendance a la volonté
de faire passer une autre
forme d’information de façon
décalée. Il s’agit non
seulement d’une presse
d’avant-garde qui essaie de
détecter les nouvelles
tendances mais aussi d’une
presse d’influence. Elle n’est
pas le résultat de grands
groupes de presse mais
plutôt de foyers créatifs, avec
des moyens sous-
dimensionnés, mais avec la
volonté de faire des grandes
choses et d’exister à tout
prix.
Panorama
Presse Tendance
en PRESSE
12
Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents
DAN a analysé
• Les chiffres clés
• Les faits marquants 2016 :
réorganisations des groupes
et régies presse, mercato
2016, lancements,
nouvelles formules et arrêts,
innovation, solutions de
diversification, mesure
• Diffusion, audience,
investissements
publicitaires et tarifs
presse
• Les perspectives 2017 : la
modernisation des kiosques
parisiens, le baromètre La
Croix sur la confiance des
Français dans les médias, le
« fact checking » à l’heure
des élections, les projets de
l’ACPM…
Bilan Presse
2016
Retrouvez les spécificités,
les faits marquants et les
données clés sur cette
famille de presse phare
L’essentiel sur le média
pour l’année 2016
La synthèse des
derniers résultats
d’études d’audience de
l’ACPM
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
d’internautes Dernier Mois (DM) tout écran*, près de 46 millions d’individus
(+2,4 pts vs Q2 2016)
13
85%
de foyers équipés ordinateur
(+2,1 pts vs Q2 2016)
90%
de Français équipés mobile**
(+0,3 pt vs Q2 2016)
DIGITAL
Les indicateurs
USAGES ET ÉQUIPEMENT
Taux d’équipement et pénétration internautes par écran – Q2 2017
59%
de foyers équipés TV connectée
(+2,2 pts vs Q2 2016)
47%
de foyers équipés tablette
(+2,6 pts vs Q2 2016)
88%
Source : Médiamétrie Netratings internet juillet 2017 Base France Entière 15+
INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS (Display)
Source : Kantar Média
80%
de Français internautes DM
(-1,3 pt vs Q2 2016)
67%
de Français mobinautes DM
(+4,0 pts vs Q2 2016)
32%
de Français télénautes DM
(-0,8 pt vs Q2 2016)
30%
de Français ans tablonautes DM
(= vs Q2 2016)
De foyers équipés Ordinateur
+ Tablette + Smartphone
(+2,8 pts vs Q2 2016)
40%
71 51 42 20
Couverture quotidienne par écran – Q2 2017
Top 10 annonceurs en K€Total
Internet
Display
Nombre de
marques
Août 2017
vs 2016
246 M€
(-33,6%)
10 263
(+14,9%)
Jan.-Août 2017
vs 2016
2 382 M€
(-20,8%)
25 398
(+11,5%)
Août 2016 2017 Evol. %
TOTAL DISPLAY 369 744 245 577 -34%
ACCOR HOTELS 460 14 221 +2992%
AMAZON 11 832 13 342 +13%
MEETIC NETWORK 7 572
UNICEF 3 071 5 030 +64%
PMU PARI MUTUEL URBAIN 3 316 4 946 +49%
PROCTER & GAMBLE 9 326 4 488 -52%
MONDADORI 4 588 4 149 -10%
SFR 3 083 3 545 +15%
PRISMA MEDIA 863 3 266 +278%
COFIDIS 4 324 2 938 -32%
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Réseaux sociaux - Top 5 audiences brands (visiteurs uniques en 000)
14
40%
Des individus 15-24 ans
internautes DM ont effectué
un achat sur internet au cours
du dernier mois
vs 45% pour les15+
DIGITAL
Les indicateurs
AUDIENCE ET USAGES
Source : Youtube Ads Leaderboard
6 007
4 585 4 427
3 731
2 685
1 810
3 710
2 981
1 975
961
355 352
Des individus 15+ sont inscrits sur au moins un
site communautaire (-3,6 pts vs Q2 2016)76%
Internet Global
iPhone 7 – The Rock x Siri
Dominate the Day - APPLE
Lien Youtube
Top vidéos publicitaires du mois (juillet 2017) - France
Clash of Clans: The Giant's
Surprise (Builder Has Left
Week 2)
Lien Youtube
3,2 M
d’individus 15-24 ans vidéonautes
uniques dernier mois
Vs 4,0 M en 2016
7h00’
Temps passé par personne
par mois
134
Vidéos vues par
personne par mois
Vidéo – Internet fixe
E-commerce
La cible du mois :
Individus 15-24 ans
Sources : Médiamétrie Web Observatoire Q2 2017– Netratings Global Juillet 2017 –
Source : Médiamétrie Web Observatoire Q2 2017
Source : Médiamétrie Netratings vidéo Moyenne Janvier-Juin 2017
vs 167 pour en 2016
Audience mensuelle
Audience jour moyen
(vs 10h27 en 2016)
32 min
par jour
25 min
par jour
Temps passé sur les réseaux
sociaux et sites communautaires
67%
Des individus 15-24 ans
internautes DM ont cherché
des informations sur des
produits en vue d’un achat
vs 71% pour les15+
47%
Des individus 15-24 ans
internautes DM ont déjà écrit
un avis sur un produit sur
Internet
vs 56% pour les15+
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Baromètre de la qualité digitale
Youtube lance Director Mix, un outil qui permet de créer des variations
de publicités vidéo
15
DIGITAL
Les innovations, les lancements, les faits marquants
Pour adapter la publicité aux différents segments d’audience déterminés par YouTube, la technologie
Director Mix propose des versions alternatives à la publicité en changeant les pistes audio ou les
décors de la publicité. Ce nouveau système de création et de diffusion de publicités va permettre aux
annonceurs de servir plus d’annonces personnalisées.
Avec cette étude, Integral Ad Science observe 3 dimensions de la qualité
digitale : la fraude (activité empêchant délibérément la bonne exposition
des publicités), le contexte inapproprié ou brand safety (impressions
situées sur des pages présentant un risque pour la marque et son image),
enfin la visibilité (affichage des impressions à 50% pendant 1sec ou 2sec
pour les vidéos).
Côté fraude, on distingue 2 univers : ‘’optimisé et non-optimisé’’ (utilisation ou-non d’un outil de
filtrage des impressions frauduleuses). En France, sur l’univers optimisé on dénombre 0,2%
d’impressions frauduleuses vs 14,6% en non-optimisé.
Au 1er semestre 2017, le taux de visibilité moyen des impressions est de 51,8% sur le total
display, un niveau moyen vs les autres pays du monde, le meilleur taux étant détenu par la
Turquie (64%) et le plus faible en Italie (40,8%). Concernant les bannières, les grands angles
(300X600) sont les plus visibles. En France la visibilité pour le display vidéo est bien
supérieure avec un taux de 73,7% vs une moyenne monde à 61,1%.
L’advertpayment, un écrin publicitaire impactant
Via une étude réalisée par Kantar TNS auprès du panel propriétaire 366, la régie
analyse le phénomène advertpayment et les attentes des Français.
L’advertpayment, c’est un mode de monétisation permettant aux internautes d’avoir
accès à un contenu réservé (articles de presse payante…) en visionnant une
Personnalisées sur le contexte de l’utilisateur, ce qu’il
aime, ce qu’il regarde, et même ce qu’il compte regarder.
Quitte à voir plus de publicités, autant que cela soit bien
adapté.
Des annonceurs ont testé cette solution aux Etats-Unis, pour
les soupes Campbell, Director Mix a permis de cibler une
audience avec des publicités personnalisées selon leur
intention. Par exemple, si l’utilisateur comptait regarder des
vidéos sur Orange is the New Black, la publicité qu’il allait voir
avait comme accroche : ‘’est-ce que votre cuisine rend la
nourriture de prison plus appétissante ? Nous avons une soupe pour ça.’’ Grâce à cette accroche
adaptée au contenu, la marque a enregistré une hausse des ventes de 55% et une augmentation
de 24% de la mémorisation de l’annonce.
publicité. 47% des internautes connaissent ce principe et parmi eux 74% l’apprécie. Ce type
d’exposition publicitaire ‘’choisie’’ a déjà été pratiqué par 30% des internautes (38% des CSP+, 40%
des hommes de 18-34 ans). 83% considèrent cette solution comme respectueuse car c’est
l’internaute qui choisit s’il veut regarder une publicité ou non. Une solution considérée économique par
74% des internautes car elle permet d’accéder à des contenus normalement payants. Enfin la durée
idéale d’une publicité vidéo online est plus élevée dans le contexte de l’advertpayment, avec +6
points d’agrément pour une durée de 20 secondes (23% vs 17% hors cadre adverpayment).
Côté Brand Safety, 5% des impressions ont été distribuées dans un contexte présentant un
risque modéré à très élevé. Parmi les 7 catégories de contextes potentiellement inappropriés 4
sont plus importants : Violence, Sites adultes, Langage offensant/contenu controversé et
discours haineux qui enregistre une forte progression.
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Innovation sur les réseaux sociaux
16
MOBILE SOCIAL
Les innovations, les lancements, les faits marquants
Facebook teste le ciblage publicitaire en fonction des magasins fréquentés
Facebook va toujours plus loin pour servir les intérêts des annonceurs. Dernier exemple en
date, la firme californienne va introduire un nouvel outil publicitaire permettant de diffuser des
publicités en fonction des magasins fréquentés récemment par l’utilisateur. Pour ce faire,
l’appli doit avoir accès au GPS de votre téléphone, et, le cas échéant, des annonceurs
sélectionnés pourront diffuser leurs publicités auprès d’utilisateurs ayant déjà visité un de leurs
points de vente. Pas de crainte cependant si vous ne laissez pas Facebook accéder à votre
géolocalisation, ce ciblage ne sera techniquement pas possible.
Ce que rapportent les Instant Articles aux éditeurs chaque jour selon Facebook
Alors qu’il est souvent critiqué par les éditeurs présents sur le format Instant Articles pour le
faible retour sur investissement qu’il dégage, la réalité serait tout autre selon Facebook. En
effet, Fidji Simo, la vice-présidente produit l’a affirmé dans les colonnes du Monde : ‘’Nous
reversons désormais plus d’un million de dollars par jour aux éditeurs’’, expliquant par
ailleurs que ce revenu avait crû de 50% lors des 6 derniers mois. Cette monétisation croissante
aurait ainsi fait revenir beaucoup de médias, jusqu’alors dubitatifs quant aux intérêts
économiques des Instant Articles. La plateforme souhaite également proposer aux lecteurs la
possibilité de s’inscrire à une newsletter, afin de permettre aux éditeurs de récupérer davantage
de datas.
Instagram : les stories sur le web, le format Canvas disponible
Depuis le 1er septembre, les Stories, format de diaporama qui mêle vidéo et images, peuvent
être visionnées sur le site web d’Instagram.
Autre nouveauté, l’arrivée des Canvas, format mobile lancé en 2016 par Facebook et dont
l’efficacité a été prouvée. Ce format publicitaire, dont le temps de chargement est 10 fois plus
rapide que sur un site classique, permet aux annonceurs d’intégrer du texte, des photos, des
vidéos, des contenus interactifs, etc., en utilisant la totalité de l’écran mobile. En outre, un outil a
été mis en place afin de sponsoriser des contenus publiés précédemment dans des stories
des marques, afin d’utiliser les ressorts créatifs disponibles sur Instagram.
Enfin, il est désormais possible d’intégrer les stories d’Instagram à une campagne cross-
canal, sur Facebook, Instagram et sur Audience Network de Facebook. 3 ans après son
ouverture à la pub, le réseau dédié à l’image peut s’enorgueillir de rassembler 2 millions
d’annonceurs chaque mois !
Twitter annonce lancer une expérimentation pour des tweets à 280 caractères, au lieu de 140
actuellement.
Snapchat propose aux créateurs de contenus de créer leur story officielle, afin notamment de
retenir les influenceurs sur l’appli…
Zeez, l’application de gaming drive-to-store
L’application Zeez lancée en mai 2017, permet aux utilisateurs de jouer avec les marques dans la rue
afin de recevoir des récompenses en se rendant à des endroits précis ou en magasin.
Semblable à Pokémon Go, Zeez transforme la rue en terrain de jeu et invite les joueurs à accéder à des
contenus secrets (promotions, gains…) en se déplaçant aux lieux indiqués pour les débloquer.
Plusieurs marques, NYX, Adidas, Deezer, Levi’s et Ouibus, ont déjà mis en place des campagnes de
marketing géolocalisées. Ainsi, Deezer proposait de trouver 5 playlists en se promenant dans Paris
pour gagner des abonnements Deezer premium.
Les bénéfices pour les marques sont multiples :
générer du trafic en magasin, accroître leur
notoriété, améliorer leur image à travers des
histoires ludiques et addictives. Mais ce n’est pas
tout, Zeez souhaite également collecter des
données géographiques et socio-démographiques
pour favoriser la compréhension des
consommateurs pour les marques inscrites sur sa
plateforme.
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Chiffres clés
Q2 2017
Le baromètre Digital Du mobile first au mobile
only : éclairage sur le
marché du mobile
en DIGITAL
17
Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents
Mobile Centric
Des chiffres clés
d’équipement et d’usage sur
mobile en passant par les
investissements, Mobile
Centric vous permet de
comprendre les enjeux de
cet écran en 2016.
Des focus particuliers sont
dédiés au divertissement,
au m-commerce et à la
publicité.
BILAN & PERSPECTIVES
DE L'E-COMMERCE
Dossier e-
commerce
Avec un parcours d’achat en
mutation, les business modèles
sont passés de l’opposition
(brick & mortar vs e-commerce)
au modèle unique (l’omnicanal).
Les consommateurs sont plus
experts. La concurrence n’est
plus locale mais mondiale.
C’est aussi le commerce
physique qui se transforme sous
l’influence du Digital : Drive,
gestion des flux et des stocks,
assistance personnalisée,
immersion…
Notre dossier revient sur ces
bouleversements.
• Les données de cadrage
équipements et utilisateurs
• Les usages digitaux sur 4
écrans : ordinateur fixe,
mobile, tablette, TV
connectée
• Le marché publicitaire
La BDD des usages
digitaux
Ce fichier vous donne accès
aux données d’usages
digitaux sur plus de 1000
cibles et ceci sur 4 écrans.
DAN a analysé
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
18
Investissements TOTAL Publicité Extérieure en millions d’euros
Part d’investissement par régie Part d’investissement par univers
45,3%
23,5%
18,0%
3,9%
3,0%
2,8%
1,4%
0,9%
0,7% 0,3%
0,2%
JC DECAUX
MEDIATRANSPORTS
EXTERIONMEDIA
INSERT
MEDIAKIOSK
CLEAR CHANNEL
FUTURAMEDIA
MEDIAPERFORMANCES
AFFIMEXT
ABRI SERVICES
QUADRIPLAY
35,1%
27,4%
17,5%
13,4%
3,9%
2,5%
0,1%
VITRINE
TRANSPORT
CLASSIC
PERMANENT
PIETONS
SHOPPING
LOISIRS
A noter : Depuis Janvier 2017 CLEAR CHANNEL ne déclare pas ses investissements ou partiellement et EXTERIONMEDIA
déclare en Net. Il convient donc d’observer les résultats avec la plus grande prudence car ils ne sont pas comparables.
!
1 245 M€*
investis en Jan.-Août 2017
Les indicateurs
OOH
INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS
Jan.-Août 2017 vs Jan.-Août 2016
Top 10 secteurs en K€ Top 10 annonceurs en K€
Source : Kantar Média
205 181
249
236 247
258
200
169
0 0 0 0
181
125
177
164 159
175
150
113
0 0 0 0-11,8% -30,9% -28,8% -30,5% -35,5% -32,3% -25,0% -33,2%
0 0 0 0
-100%
199900%
399900%
599900%
799900%
999900%
0
50
100
150
200
250
300
Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Dec.
2016
2017
Jan.-Août 2017
TOTAL PUB. EXT. 1 244 520
DISTRIBUTION 241 150
CULTURE & LOISIRS 221 985
BOISSONS 96 219
TOURISME-RESTAURATION 96 194
AUTOMOBILE TRANSPORT 78 365
HYGIENE BEAUTE 64 397
SERVICES 61 096
MODE ET ACCESSOIRES 54 680
ALIMENTATION 53 864
TELECOMMUNICATIONS 51 780
Jan.-Août 2017
TOTAL PUB. EXT. 1 244 520
HEINEKEN ENTREPRISE 16 524
RENAULT AUTOMOBILES 12 678
ORANGE 12 602
CASTORAMA 12 588
BRICO DEPOT 11 034
MC DONALDS 10 733
BRASSERIES KRONENBOURG 10 648
COCA COLA 10 596
FORD AUTOMOBILES 10 527
UNIVERSAL PICTURES FILMS 10 230
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Les innovations, les lancements, les faits marquants
19
OOH
La sensation DOOH au cœur de New York !
Parmi les iconiques écrans de Times Square, il en
est un qui se distingue de par son innovation
technologique et sa performance technique. Après
4 années de recherche, le nouvel écran de 20
mètres de haut et 12 mètres de large de Coca Cola
a vu le jour. Entièrement robotisé, cet écran géant
bluffant composé de centaines de pixels mobiles
permet de créer des effets et de diffuser des
images en 3D ! Le dispositif est programmé pour
adapter la
L’anamorphose, technique ingénieuse, exploitée en OOH et utilisée en Islande est
peut-être la solution …
lien vidéocréation en fonction de l’heure et de la fréquentation de Times Square.
Comment amener les automobilistes à réduire leur vitesse à l’approche d’un
passage piéton ?
Dans le centre-ville de Ísafjörður une toute nouvelle forme de
passage piéton peint sur la route de manière à donner un effet 3D a
vu le jour.
Force est de constater que le résultat de cette idée préalablement
testée à New Delhi est probant; l’attention des automobilistes est
attirée par ce marquage et ils passent avec davantage de
précaution afin d’éviter d’endommager leur véhicule !
Un "contrat transitoire", actuellement en cours de négociations avec le groupe JCDecaux,
sera proposé en novembre au vote des élus parisiens, après l'annulation par le Conseil
d'Etat le 18 septembre dernier de la réattribution au groupe du marché des panneaux
d'affichage de Paris.
Parallèlement, la ville lancera une nouvelle procédure de passation d'une concession de
services. Le tribunal administratif de Paris avait annulé au printemps ce marché, qui
prévoyait une partie de panneaux avec écrans numériques, pour non-respect des
règlements locaux en matière de publicité numérique.
Un contrat transitoire est négocié avec JCDecaux à Paris
La digitalisation des gares se poursuit et investit de nouveaux
espaces. Médiagares vient d’implanter plus de 110 écrans digitaux
sur les quais des principales gares en France. Ce déploiement
permet de développer l’offre DOOH et de positionner les dispositifs
au plus près des déplacements, pour capter l’audience des
voyageurs des zones Départ et Arrivées.
Encore plus d’innovations en gares !
Parallèlement, suite à la présentation de son tout nouveau dispositif
événementiel permettant de diffuser des images à effet holographique
3D sur un mur équipé d’hélices de leds tournant à grande vitesse, la
régie envisage de développer cette solution innovante sur son
dispositif ‘‘Expo Gares’’, composé de faces 12 m² suspendues dans
les zones d’attente et de flux dans 5 grands gares de région et 6
grandes gares parisiennes.
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
en OOH et COURRIER
20
DAN a analysé
Posterscope France et Clear
Channel France se sont
projetés dans la ville de 2050
pour en imaginer ses
principales caractéristiques,
notamment la mobilité, les
moyens de transport, la place
des technologies et analyser
les attentes des Français en
matière de communication
Out-Of-Home.
Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents
Villes, mobilités et
technologies : quel
futur pour la
communication OOH ?
Cette étude permet de
dresser un bilan de la
relation des Français au
média et apporter des
réponses pour mieux
anticiper le futur.
Nombre d’écrans, univers
concernés, caractéristiques
du support ou encore
technologies et utilisations
sont présentés dans ce tour
d’horizon, qui conclut sur les
tendances à court et moyen
terme.
Le DOOH en France
Un panorama complet du
marché du Digital-Out-
Of-Home en France
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Les indicateurs
CINÉMA
21
ENTRÉES
Fréquentation cinéma en millions d’entrées PdM en % films français vs étrangers
9,0%
12,7%
56,7%
53,4%
34,2%
34,0%
Janvier
- Août
2016
Janvier
- Août
2017
Films français
Films américains
Autres
Source : CNC – Evolution vs 2016
Note du CNC: les données sur l’année sont des estimations de fréquentation. Elles sont fiables à 5 % près, et leur précision augmente avec le
cumul des mois. En revanche, la précision est moins grande dans le calcul des parts de marché. Il s’agit donc de considérer ces parts de marché
avec prudence.
16,6
24,9
19,4 19,3
13,0
11,7
17,5
16,4
2016 2017
-1.0%
-4.2%
-1,5%
+5,4%
INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS
Total Cinéma
Nombre de
marques
Jan.-Août 2017
vs 2016
317 M€
(+1,8%)
224
(-0,9%)
Top 5 annonceurs en K€
138,8 M
d’entrées en Jan.- Août 2017
(-0,8% vs 2016)
Source : Kantar Média
PUBLIC DES SALLES Août 2017
Sources : CNC
3-10
ans
11,9%
11-14
ans
5,6%
15-24
ans
19,8%
25-34
ans
18,3%
35-49
ans
24,5%
50-59
ans
9,0%
60 ans
et plus
11,0%
Par âge
CSP+
33,6%
CSP-
24,6%
Inactifs
41,8%
Par CSP
< 20 000
28,1%
20 000 -
100 000
13,1%
> 100 000
34,9%
Paris
23,9%
Par agglomération
-8,4%
-2,4%
-0,2%
Jan.-Août 2016 2017 Evol. %
TOTAL CINEMA 276 132 285 785 +3%
TWENTIETH CENTURYFOX 23 125 20 008 -13%
UNIVERSAL PICTURES FILMS 18 549 16 135 -13%
COCACOLA 942 15 107 +1504%
SAMSUNG 5 994 14 352 +139%
WARNER BROS CINEMA 9 474 14 289 +51%
+5,9%
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Les innovations, les lancements, les faits marquants
22
CINÉMA
La régie ODW propose une offre inédite aux
annonceurs : diffuser leurs publicités avant le
début des spectacles dans les salles de théâtre
de l’Hexagone. A l’instar des publicités au cinéma,
ODW régie propose 2 minutes de publicité
traditionnelle entrecoupée de 2 minutes de
promotion des autres spectacles en début de
présentation. Les annonces seront uniquement
nationales et plutôt haut de gamme car comme
l’explique Alexandre Vernier, Directeur général de
La publicité diffusée dans les théâtres françaises
Avec un record de 213 millions d’entrées l’année dernière, la sortie au
cinéma reste l’activité culturelle préférée des français.
Cela s’explique par de nombreuses raisons :
La France détient le plus grand parc cinématographique du continent
européen avec 9 écrans pour 10 000 habitants. Le CNC informe que 70%
de la population dispose d’un accès rapide aux salles de cinéma. De
plus, ce succès est dû au fait que les salles de cinéma françaises sont les
plus modernes d’Europe avec un processus de numérisation effectué
en moins de quatre ans.
Enfin, la diversité de l’offre cinématographique contribue à maintenir
une excellente fréquentation.
Oscar 2018 : 120 battements par minute candidat
Après avoir triomphé à Cannes en recevant le Grand Prix du Festival en
mai dernier, le film de Robin Campillo a été désigné candidat pour l’Oscar
du ‘’meilleur film en langue étrangère’’.
Ce film retraçant les années Act Up – groupe d’activistes qui visait à
défendre les droits de toutes les personnes touchées par le sida dans les
années 90 – en salles depuis le 23 août, rencontre un grand succès
auprès du public avec déjà plus de 600 000 spectateurs.
Décrit comme un film ‘’ambitieux, engagé, porté par l’interprétation
remarquable d’une nouvelle génération d’acteurs’’ par la Présidente du
CNC, 120 battements par minute a bénéficié du soutien du CNC mais
aussi des régions Île-de-France et Centre-Val-de-Loire.
Le film devra toutefois attendre janvier pour savoir si l’Académie des
Oscars le nomme dans la catégorie.
Le cinéma est l’activité culturelle préférée des Français
ODW ’’Le théâtre est un lieu prestigieux et permet de séduire un public urbain, aisé, attentif et disponible
avec un fort taux de mémorisation.’’
Plusieurs partenariats ont été noués, même si le dispositif touche pour l’instant les théâtres de boulevard
ou des salles spécialisées dans la comédie et le stand-up (le Gymnase et l’Apollo à Paris ou le Palace à
Avignon). Ce nouveau type de marketing permettra aux salles de théâtre de bénéficier d’un apport financier
non négligeable. Des négociations sont en cours pour 20 salles supplémentaires d’ici 2018.
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
7 497
4 063
3 006 2 985
1 746
311
7 834
3 817
2 382
2 945
1 245
317
+4,5% -6,1% -20,8% -1,3%
+1,8%
2016 2017
42,3%
20,6%
12,9%
15,9%
6,7%
1,7%
Les indicateurs
TRANSMÉDIA
23
Investissements par média en millions d’€
A noter :
• le périmètre prend en compte TOUS les médias sauf e-mailing, courrier, media tactiques, et prend en compte TOUTES les familles sauf
Annonces légales et Publicités diverses , ce qui peut expliquer certaines variations vs les investissements par media analysés dans cette lettre
• la mesure de Kantar d’Internet est aujourd’hui Multi-Sources (Kantar, Médiamétrie, Régies), le périmètre étudié restant le Display (toujours hors
Facebook et Youtube) mais intégrant dorénavant les investissements réalisés en indirect (programmatique)
• Concernant l’affichage depuis le début de l’année Clear Channel n’est plus en mesure de déclarer ses IP et Exterion déclare désormais en net;
• Concernant internet, ne sont pigés que les investissements Desktop et on sait qu’il y a un report sur les écrans mobiles. Toutes les régies ne
déclarent pas, notamment Facebook. De plus en plus d’investissements sont faits en programmatique, ce qui fait baisser le média en valeur.
!
Top 10 familles sectorielles en millions d’€
3 180
1 936
1 689
1 549
1 408
1 236
1 169
1 058
963
800
3 219
1 853
1 626
1 371
1 254
1 137
1 070
1 019
873
824
+1%
-4%
-4%
-12%
-11%
-8%
-8%
-4%
-9%
+3%
-50 450 950 1 4501 9502 4502 9503 450
DISTRIBUTION
AUTOMOBILE TRANSPORT
ALIMENTATION
CULTURE & LOISIRS
HYGIENE BEAUTE
ETS FINANCIERS ASSURANCES
TOURISME-RESTAURATION
INFORMATION MEDIA
SERVICES
TELECOMMUNICATIONS
2016
2017
INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS
Jan.-Août 2017 vs Jan.-Août 2016
18.5 Mds €
investis en Jan.-Août. 2017
TOTAL PLURIMEDIA
(-5.5% vs 2016)
Part d’investissement par média en %
Source : Kantar Média
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Résultats du marché publicitaire 1er Semestre 2017
Un premier semestre 2017 stable.
• La télévision accuse une baisse de -1,0% malgré la forte progression du parrainage à +17,7%.
• Le Cinéma faible en valeur absolue et assez variable, connaît également une baisse de -1,7%
• La Radio continue de chuter à -8,3% au global
• Internet génère la pus forte progression à +9,8%.
• La Presse (PA incluses) reste dans une baisse qui ne ralentit pas à -8,3%
• La Publicité extérieure habituellement épargnée baisse de -4,0%
• Les Imprimés Sans Adresse tirent leur épingle du jeu avec une hausse de +3,2%
• Le Courrier Publicitaire en revanche chute de -7,1%.
Au premier semestre 2017, les
recettes publicitaires nettes des
médias enregistrent une très
faible hausse de +0,1% d’après
les données fournies
conjointement par France Pub,
l’Irep et Kantar Media.
Au 1er semestre 2016, la
progression était de +1,1%. Tous
les médias historiques subissent
ce ralentissement et, en dehors
du numérique, quasiment
aucun média ne connait
d’évolution positive ce
semestre. Quelques ‘’niches’’ de
progression apparaissent comme
le parrainage TV (+17,7%), la
Publicité Extérieure Digitale
(+13,2%) et l’ensemble du
segment ‘’shopping’’ (+9,4%),
ainsi que les ISA (imprimés sans
adresse) (+3,2%).
Sur le périmètre Total médias
historiques + Internet, la
progression du 1er semestre est
de +0,6%. Sur ce même
périmètre, la prévision annuelle de
dépense des annonceurs (France
Pub) pour 2017 est de +0,2%.
A fin 2017, France Pub prévoit
une progression à +1,6%,
intégrant les médias propriétaires.
Rappelons que nous prévoyons
un atterrissage fin 2017 à +1,7%
tous médias.
24
TRANSMÉDIA
Les innovations, les lancements, les faits marquants
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Les prévisions Dentsu Aegis Network France 2017
25
CLIN D’OEIL
Prévisions d’investissements publicitaires 2017
En bref
Les prévisions d’investissements publicitaires plutôt positives de Dentsu Aegis Network prennent en
comptent plusieurs facteurs. Macro-économiques tout d’abord avec la reprise de la croissance du PIB
et pourrait accélérer légèrement (jusqu’à 1,4% en 2017). Par ailleurs les équipements numériques
continuent de progresser au sein des foyers français et de ce fait les usages digitaux sont
accélérés.
Ces derniers facteurs ont une influence directe sur la répartition des investissements et la forte
progression du digital. 1er média investit depuis 2016 la croissance de ce dernier tirent l’ensemble des
investissements une progression portée par le mobile, la vidéo le social et le programmatique.
Concernant les autres médias, la presse et la radio devraient être en recul à la fin 2017 tandis que le
Cinéma – boosté par les blockbusters -, l’OOH - grâce à une forte dynamique du DOOH -, enfin la
Télévision – malgré un démarrage compliqué du à la période électorale le 2ème semestre devraient
reprendre un trend positif.
Montant
en millions d'euros net
Evolution vs 2016
TV 3 277 +0,7
Presse quotidienne 833 -5,5
Presse magazine 942 -6,1
Radio 701 -1,5
Cinéma 94 +4,0
OOH 1 217 +1,0
Internet 3 717 +7,6
Total 10 781 +1,7
Evolution des investissements jusqu’en 2020
11 396
M €
11 203
M €
10 996
M €
10 781
M €
+1,7% +2,0% +1,9% +1,7%
+1,6%
+1,6%
+1,7%
+1,7%
+1,8%
+1,8%
+1,9%
+1,9%
+2,0%
+2,0%
+2,1%
2017 2018 2019 2020
Prévisions des autres agences
En moyenne les prévisions des
agences annoncent un total
plurimédia à +1% avec de fortes
disparités selon les agences. Côté
Publicis avec un digital à +10% le
total plurimédia monte à +2,2%, à
l’inverse OMNICOM moins optimiste
sur l’ensemble des médias voit un
recul du marché publicitaire sur
l’année 2017. Enfin Havas non
présent dans les tableaux faisait état
début 2017 d’un atterrissage entre
+0,8% et +1,5%.
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
Pratiques Médias et
Multimédias sur une journée
26
Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents
Media In Life
2016
• Nous avons analysé 11
cibles dont les
consommations médias
diffèrent en fonction des
moments de la journée
• Les médias classiques
doivent désormais se
battre avec leurs
nouveaux challengers.
• La tablette émerge sur
certaines cibles et
tranches de la journée
Transmédia
DAN a analysé
Un dossier en anglais pour
vos présentations clients :
• France’s profile, trends &
facts
• General media overview
• Key facts & figures by
media : audience,
investments, top/flop…
The French Media
Landscape 2016
Le panorama média 2016 en
anglais
Le panorama du 1er
semestre média 2017
Media Review 1erS
2017
• Retour sur les tendances
médias de 2017
• Retour sur l’actualité /
équipement /
Convergence
• Audiences actualités et
faits marquants par
média
• Investissements
publicitaires et prévisions
AGENDA
A noter sur les 3 prochains mois
27
PRESSE
Octobre
2017
One
Premium
2016/2017
17/10/2017
Novembre
2017
16 au
19/10/2017
Résultats
Grilles Radio
Nationales
(Septembre-
Octobre
2017)
Résultats
Grilles Radio
IDF
(Septembre-
Octobre
2017)
TV
Publication
des CGV
2018
MIPCOM
2017 au
Palais des
Festivals à
Cannes
Novembre
2017
06 et
07/12/2017
Future TV
Advertising
Forum à
Londres
14 au
22/10/2017
03 au
12/11/2017
17/10/2017
9ème édition
du Festival
Lumière,
Lyon
Arras Film
Festival
IREP Forum
CINÉMA TRANSMEDIADIGITAL
17/10/2017
10 et
11/10/2017
HUBFORUM
Paris
15/11/2017
Grand Prix
data &
créativité
07/11/2017
Colloque
NPA-le
Figaro
à la Maison
des travaux
publics,
Paris
EBG : Data,
analytics et
intelligence
augmentée : la
donnée au
coeur de toutes
les réflexions
RADIO
11 au
18/11/2017
Festival
international
Jean Rouch
12 au
14/12/2017
Radio 2.0 -
Webinar #7
Focus
Audience
CSP+
#Audience
16/11/2017
EBG : Digital
Innovation
2017
29 et
30/11/2017
La Presse au
futur 2017
11ème
édition
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
28
AC : Audience Cumulée
Indicateur d'audience de la radio et de la télévision. Il
s'agit du nombre ou du pourcentage de personnes
ayant eu au moins un contact avec le média étudié au
cours d'une période (tranche horaire, journée,
semaine, etc...), quel qu'en soit la durée. L'audience
cumulée est en relation avec les durées d'écoute.
Achat programmatique
Ensemble des transactions publicitaires opérées de
manière automatisée et à l’unité : c’est l’acheteur
qui sélectionne l’impression et le profil sur lequel il
souhaite diffuser. L’achat programmatique peut être
réalisé aux enchères (RTB) ou à CPM fixe.
DEA : Durée d’écoute par auditeur
Indicateur d'audience de la radio. Moyenne du temps
passé par auditeur, à l'écoute d'une émission, d'une
station ou du média radio, sur une tranche horaire ou
sur l'ensemble de la journée. Elle est exprimée en
minutes.
DEI : Durée d’écoute par individu
Indicateur d'audience d'une station radio ou d'une
chaîne de télévision. Moyenne du temps passé à
l'écoute de la radio, de la télévision par un individu
composant la population ou sous-population étudiée.
Elle peut être calculée pour une émission, une tranche
horaire ou l'ensemble de la journée. Elle est exprimée
en minutes.
Différé
Regarder un programme en différé c'est prendre le
contrôle du temps ; c'est choisir le laps de temps qui
sépare la diffusion « live » d'un programme et le
moment où on va le regarder. Ce laps de temps peut-
être de quelques secondes à plusieurs jours.
Display
La publicité display désigne la publicité digitale utilisant
des éléments graphiques ou visuels, déclinés sous
plusieurs formats (skyscraper, bannières, pavé,
habillage de page, interstitiel, vidéos…).
DOOH :
Digital Out Of Home = Affichage digital dans des
commerces ou lieux publics, kiosques et écrans
géants.
IP : Investissements Publicitaires
IPTV : Réception de la télévision par une box TV
pourvue par un opérateur Télécom ou Câble.
LNM : Lecteur d’un numéro moyen
Nombre moyen de lecteurs par numéro, calculé à partir
du nombre de numéros lus sur les six derniers parus.
LDP : Lecture dernière période
Nombre de personnes déclarant avoir lu, parcouru ou
consulté un ou plusieurs numéros d'un titre de presse
au cours d'une période de référence (la veille pour les
quotidiens, les 7 derniers jours pour les
hebdomadaires…).
Mobinaute :
Le terme «Mobinaute» est la contraction de «Mobile»
et «Internaute». Individu qui a accès au réseau
Internet, lors de ses déplacements à partir d'un
appareil mobile intégrant un micronavigateur Web.
OTT : Over The Top, se dit d'un diffuseur qui utilise
l'infrastructure d’un fournisseur d’accès à Internet
pour délivrer son service. Par exemple, les services
de vidéo à la demande tels que Netflix ou Canalplay
sont des OTT car ils utilisent le réseau internet pour
fournir leur service à leurs abonnés.
PdA : Part d’audience
Pourcentage d'audience d'un support (station de
radio, chaîne de télévision) ou d'un ensemble de
supports (agrégats, couplages), calculé par rapport à
l'audience du média ou d'un sous ensemble. Cet
indicateur peut être calculé pour une émission ou une
tranche horaire, et par cible. Synonyme : part de
marché.
PQR : Presse Quotidienne Régionale
QHM : Quart d’heure Moyen
Nombre (ou proportion) de personnes présentes en
moyenne à l'écoute de la radio ou d'une station,
durant un quart d'heure au cours d'une période
considérée (tranche horaire, journée...), le quart
d'heure moyen étant l'unité de mesure de l'audience
radio. Le quart d'heure moyen est un indicateur
d'Audience moyenne.
RTB (Real Time Bidding) : Achat en temps réel
Streaming :
Désigne un principe utilisé principalement pour l'envoi
de contenu en «direct» qui s'oppose ainsi à la
diffusion par téléchargement de fichiers qui nécessite
de récupérer l'ensemble des données d'un morceau
ou d'un extrait vidéo avant de pouvoir l'écouter ou le
regarder
SVOD :
La SVoD (Subscription Video On Demand) est un
mode d'accès de la VoD basé sur
l'abonnement/souscription à un pack de vidéos
renouvelées entièrement ou en partie sur une période
donnée.
TTV : Total Télévision
VOD : Video On Demand
La VOD fait appel à une technologie qui permet aux
personnes de visionner un programme vidéo à l'heure
de leur choix. L’utilisateur peut ainsi choisir parmi une
liste de programmes, lancer la diffusion et l’arrêter à
sa guise. L'accès au programme se fait au moment
où le téléspectateur le décide, contrairement au Pay
Per View ou Paiement à la séance, où la diffusion du
programme est proposée à horaires fixes.
LEXIQUE
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
29
CPM : Coût pour mille
C’est le mode dominant de valorisation et de
facturation des espaces publicitaires Internet par lequel
un annonceur est facturé selon un prix de l’espace
publicitaire exprimé pour 1000 affichages de la création
(bannière, vidéo, etc…)
CPC : Coût par clic
C’est le montant payé par un annonceur à un moteur
de recherche ou un éditeur de site pour un clic
amenant un visiteur depuis le lien d’une publicité (texte,
image, vidéo…) vers le site de l’annonceur.
CPA : Coût par Action
C’est un mode de facturation d’un espace publicitaire
ou d’une action marketing qui consiste à facturer
l’annonceur en fonction des résultats obtenus lors de la
campagne. Selon les cas, l’action prise en compte pour
la rémunération du support ou prestataire peut être un
clic, une commande, le fait de remplir un formulaire,
l’installation d’une application ou une prise de rendez
vous.
CPL : Coût par lead
C’est mode de facturation à la performance pouvant
être utilisé dans le cadre d’action marketing Internet. Le
support utilisé est rémunéré par l’annonceur en
fonction du nombre de contacts commerciaux plus ou
moins qualifiés qui sont générés. Le CPL est un mode
de rémunération relativement souvent utilisé dans les
programmes d’affiliation, notamment lorsque le site
affilieur n’est pas un site marchand.
CPE : Coût par engagement
C’est un mode de facturation utilisé sur les réseaux
sociaux. La facturation s’applique à chaque interaction
telle qu’un retweet ou une réponse à un tweet, un like,
etc…
VCPM : Coût par engagement
C’est un acronyme utilisé pour désigner le CPM visible,
mode de tarification au CPM par lequel seul les
publicités visibles sont facturées. Voici le calcul associé
dépenses totales / (total du nombre d’impressions * %
des impressions visibles)/ 1000
SEA : Search Engine Advertising
Se rapporte à la publicité sur les moteurs de recherche.
Le SEA désigne l'utilisation de liens commerciaux ou
publicitaires sur les moteurs de recherche
SEO : Search Engine Optimization
Concerne l’action de positionner un site, une page web
ou une application dans les premiers résultats naturels
des moteurs de recherche
Capping
Technique utilisée dans le domaine du marketing
digital pour limiter le nombre d’affichage d’un même
élément visuel pour un même individu. Le capping est
surtout utilisé dans le domaine publicitaire pour
optimiser les campagnes et réduire certains effets
intrusifs ou irritants
LEXIQUE FOCUS DIGITAL
Format Rich Media :
Appellation générique désignant l’ensemble des
technologies qui permettent d’inclure dans les
annonces publicitaires sur Internet des contenus
multimédias (vidéo, son, animations).
Taux de clic :
Nombre de clics /nombre d’impressions
Taux d’arrivée :
Nombre d’arrivées /nombre de clics
Taux de rebond :
Nombre de visiteurs ayant vu 1 seule page /
nombre de visiteurs
Taux de conversion :
Nombre de visiteurs réalisant une action donnée /
nombre de visiteurs total.
Taux de complétion :
Nombre de visiteurs ayant vu une vidéo en entier
/nombre de visiteurs total.
Vidéo out stream :
Désigne un format publicitaire vidéo qui n’est pas
lui-même inséré dans contenu ou flux vidéo (vidéo
in-stream). Les formats les plus courants de
publicités vidéo out-stream concernent les
publicités vidéo in-banner ou les vidéos in-text ou
in-read.
Vidéo in stream :
Vidéo publicitaire insérée dans un contenu vidéo
diffusé en streaming sur Internet. La part des
vidéos instream dans les différents formats
publicitaires utilisés est en augmentation constante
depuis le développement des plateformes vidéos
(YouTube, Dailymotion) et des services de catchup
TV. La forme la plus courante de vidéo instream est
le pre-roll vidéo. Une vidéo instream est intégrée à
la volée et en temps réel en cours de lecture d’un
contenu vidéo par un serveur publicitaire en
fonction des critères de ciblage retenus. Deux
individus regardant la même vidéo sur Internet au
même moment ne verront donc pas forcément la
même vidéo publicitaire. Une vidéo publicitaire
instream peut être une adaptation ou une reprise
d’un spot publicitaire TV, ou être créée
spécifiquement pour être diffusée sur Internet.
S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7
30
Gwendolyne AUBERT
Consultante Études
GWENDOLYNE.AUBERT@dentsuaegis.com
Isabelle VIGNON
DGA Expertise Médias
ISABELLE.VIGNON@dentsuaegis.com
Adeline JUMEL
Consultante Études Junior
ADELINE.JUMEL@dentsuaegis.com
Pauline LEGRAND-GOUTELLE
Consultante Études Junior
PAULINE.LEGRANDGOUTELLE@dentsuaegis.com
CONTACTS BUSINESS INTELLIGENCE
Design by : © Anais Ravoux
E-mail: ravouxana@yahoo.com
Nathalie CRISTOFOLI
Responsable études OOH & Courrier
NATHALIE.CRISTOFOLI@dentsuaegis.com
Julie HUMEAU
Directrice Études Digitales
JULIE.HUMEAU@dentsuaegis.com
Dorian MALARDEL
Senior Account Manager &
Location Strategist
DORIAN.MALARDEL@dentsuaegis.com

Contenu connexe

Tendances

La veille de Ne Kid du 13.05.09 : la Télévision Mobile Personnelle
La veille de Ne Kid du 13.05.09 : la Télévision Mobile PersonnelleLa veille de Ne Kid du 13.05.09 : la Télévision Mobile Personnelle
La veille de Ne Kid du 13.05.09 : la Télévision Mobile PersonnelleNé Kid
 
Chiffres clés de l'audiovisuel français : Semestre 1 de 2014 par le CSA
Chiffres clés de l'audiovisuel français : Semestre 1 de 2014 par le CSAChiffres clés de l'audiovisuel français : Semestre 1 de 2014 par le CSA
Chiffres clés de l'audiovisuel français : Semestre 1 de 2014 par le CSAPhilippe KHATTOU
 
Cci 92 - Club Nelson - Kantar Média - Médias sociaux et communication de marq...
Cci 92 - Club Nelson - Kantar Média - Médias sociaux et communication de marq...Cci 92 - Club Nelson - Kantar Média - Médias sociaux et communication de marq...
Cci 92 - Club Nelson - Kantar Média - Médias sociaux et communication de marq...Club Nelson - CCI des Hauts-de-Seine
 
Etude innovation 2012 - Havas Media
Etude innovation 2012 - Havas MediaEtude innovation 2012 - Havas Media
Etude innovation 2012 - Havas MediaRomain Fonnier
 
L&rsquo;économie de la télévision de rattrapage en 2012 - CNC - mars 2012
L&rsquo;économie de la télévision de rattrapage en 2012 - CNC - mars 2012L&rsquo;économie de la télévision de rattrapage en 2012 - CNC - mars 2012
L&rsquo;économie de la télévision de rattrapage en 2012 - CNC - mars 2012Romain Fonnier
 
Kit media cgn général
Kit media cgn généralKit media cgn général
Kit media cgn généralEsteban74160
 
Nouveaux entrants, évolutions, mutations: la TV au futur
Nouveaux entrants, évolutions, mutations:  la TV au futur Nouveaux entrants, évolutions, mutations:  la TV au futur
Nouveaux entrants, évolutions, mutations: la TV au futur Sahar Baghery
 
HERVE LABEILLE & Associés - TV PARTNERSHIP
HERVE LABEILLE & Associés - TV PARTNERSHIPHERVE LABEILLE & Associés - TV PARTNERSHIP
HERVE LABEILLE & Associés - TV PARTNERSHIPromainrio
 
Chiffres clés de l'audiovisuel S2 2015
Chiffres clés de l'audiovisuel S2 2015Chiffres clés de l'audiovisuel S2 2015
Chiffres clés de l'audiovisuel S2 2015Nicolas Bouy
 
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1   Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1 Dr Sebastien Poulain
 
Veille de Né Kid 080213
Veille de Né Kid 080213Veille de Né Kid 080213
Veille de Né Kid 080213Nicolas Bard
 
Guide "Les + de la TV 2014" SNPTV
Guide "Les + de la TV 2014" SNPTVGuide "Les + de la TV 2014" SNPTV
Guide "Les + de la TV 2014" SNPTVSNPTV Pub TV
 
L\'avenir de la télévision
L\'avenir de la télévisionL\'avenir de la télévision
L\'avenir de la télévisionStephane Martin
 

Tendances (17)

Télévision : CGV 2016
Télévision : CGV 2016Télévision : CGV 2016
Télévision : CGV 2016
 
La veille de Ne Kid du 13.05.09 : la Télévision Mobile Personnelle
La veille de Ne Kid du 13.05.09 : la Télévision Mobile PersonnelleLa veille de Ne Kid du 13.05.09 : la Télévision Mobile Personnelle
La veille de Ne Kid du 13.05.09 : la Télévision Mobile Personnelle
 
Chiffres clés de l'audiovisuel français : Semestre 1 de 2014 par le CSA
Chiffres clés de l'audiovisuel français : Semestre 1 de 2014 par le CSAChiffres clés de l'audiovisuel français : Semestre 1 de 2014 par le CSA
Chiffres clés de l'audiovisuel français : Semestre 1 de 2014 par le CSA
 
Cci 92 - Club Nelson - Kantar Média - Médias sociaux et communication de marq...
Cci 92 - Club Nelson - Kantar Média - Médias sociaux et communication de marq...Cci 92 - Club Nelson - Kantar Média - Médias sociaux et communication de marq...
Cci 92 - Club Nelson - Kantar Média - Médias sociaux et communication de marq...
 
Iab sri 2010 vs 2009
Iab sri 2010 vs 2009Iab sri 2010 vs 2009
Iab sri 2010 vs 2009
 
Etude innovation 2012 - Havas Media
Etude innovation 2012 - Havas MediaEtude innovation 2012 - Havas Media
Etude innovation 2012 - Havas Media
 
L&rsquo;économie de la télévision de rattrapage en 2012 - CNC - mars 2012
L&rsquo;économie de la télévision de rattrapage en 2012 - CNC - mars 2012L&rsquo;économie de la télévision de rattrapage en 2012 - CNC - mars 2012
L&rsquo;économie de la télévision de rattrapage en 2012 - CNC - mars 2012
 
Kit media cgn général
Kit media cgn généralKit media cgn général
Kit media cgn général
 
Nouveaux entrants, évolutions, mutations: la TV au futur
Nouveaux entrants, évolutions, mutations:  la TV au futur Nouveaux entrants, évolutions, mutations:  la TV au futur
Nouveaux entrants, évolutions, mutations: la TV au futur
 
HERVE LABEILLE & Associés - TV PARTNERSHIP
HERVE LABEILLE & Associés - TV PARTNERSHIPHERVE LABEILLE & Associés - TV PARTNERSHIP
HERVE LABEILLE & Associés - TV PARTNERSHIP
 
Résultats petit-déjeuner étude SNPTV / Ipsos MediaCT -> Bilan, évolutions et ...
Résultats petit-déjeuner étude SNPTV / Ipsos MediaCT -> Bilan, évolutions et ...Résultats petit-déjeuner étude SNPTV / Ipsos MediaCT -> Bilan, évolutions et ...
Résultats petit-déjeuner étude SNPTV / Ipsos MediaCT -> Bilan, évolutions et ...
 
Chiffres clés de l'audiovisuel S2 2015
Chiffres clés de l'audiovisuel S2 2015Chiffres clés de l'audiovisuel S2 2015
Chiffres clés de l'audiovisuel S2 2015
 
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1   Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
 
Veille de Né Kid 080213
Veille de Né Kid 080213Veille de Né Kid 080213
Veille de Né Kid 080213
 
Guide "Les + de la TV 2014" SNPTV
Guide "Les + de la TV 2014" SNPTVGuide "Les + de la TV 2014" SNPTV
Guide "Les + de la TV 2014" SNPTV
 
L\'avenir de la télévision
L\'avenir de la télévisionL\'avenir de la télévision
L\'avenir de la télévision
 
2012 13-guide-snptv
2012 13-guide-snptv2012 13-guide-snptv
2012 13-guide-snptv
 

Similaire à Sanshô Octobre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise média

Sanshô Décembre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise média
Sanshô Décembre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise médiaSanshô Décembre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise média
Sanshô Décembre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise médiaDentsu Aegis Network France
 
L'optimisation des services OTT des médias audiovisuels sportifs face aux nou...
L'optimisation des services OTT des médias audiovisuels sportifs face aux nou...L'optimisation des services OTT des médias audiovisuels sportifs face aux nou...
L'optimisation des services OTT des médias audiovisuels sportifs face aux nou...Benoit Payen
 
SYNTHESE. Rapport sur l'avenir de France Télévisions : le chemin de l'ambitio...
SYNTHESE. Rapport sur l'avenir de France Télévisions : le chemin de l'ambitio...SYNTHESE. Rapport sur l'avenir de France Télévisions : le chemin de l'ambitio...
SYNTHESE. Rapport sur l'avenir de France Télévisions : le chemin de l'ambitio...Guillaume Kordonian
 
20150304 avenir ftv-synthese-rapport
20150304 avenir ftv-synthese-rapport20150304 avenir ftv-synthese-rapport
20150304 avenir ftv-synthese-rapportFrançois Boulard
 
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...Séverine LAURENT
 
Kantar - tendances et predictions media 2020
Kantar - tendances et predictions media 2020Kantar - tendances et predictions media 2020
Kantar - tendances et predictions media 2020Romain Spinazzé
 
Les Plus de la TV Guide SNPTV 2019
Les Plus de la TV Guide SNPTV 2019Les Plus de la TV Guide SNPTV 2019
Les Plus de la TV Guide SNPTV 2019Christian RIEDI
 
Etude PwC sur l'industrie des médias et loisirs : bilan et perspectives 2013-...
Etude PwC sur l'industrie des médias et loisirs : bilan et perspectives 2013-...Etude PwC sur l'industrie des médias et loisirs : bilan et perspectives 2013-...
Etude PwC sur l'industrie des médias et loisirs : bilan et perspectives 2013-...PwC France
 
Les nouveaux territoires publicitaires (synthèse)
Les nouveaux territoires publicitaires (synthèse)Les nouveaux territoires publicitaires (synthèse)
Les nouveaux territoires publicitaires (synthèse)Nicolas Bouy
 
Keynote de Bruno Liesse au MMMediashow2023
Keynote de Bruno Liesse au MMMediashow2023Keynote de Bruno Liesse au MMMediashow2023
Keynote de Bruno Liesse au MMMediashow2023Paperjam_redaction
 
Etude CSA - nouveaux territoires publicitaires - 2016
Etude CSA - nouveaux territoires publicitaires - 2016Etude CSA - nouveaux territoires publicitaires - 2016
Etude CSA - nouveaux territoires publicitaires - 2016SCREENVIEW
 
Les nouveaux territoires publicitaires
Les nouveaux territoires publicitairesLes nouveaux territoires publicitaires
Les nouveaux territoires publicitairesNicolas Bouy
 
Irep 1er semestre perspectives 2012
Irep 1er semestre perspectives 2012Irep 1er semestre perspectives 2012
Irep 1er semestre perspectives 2012union_des_annonceurs
 
FullSix Day 2007 - Les Médias ont changé
FullSix Day 2007 - Les Médias ont changéFullSix Day 2007 - Les Médias ont changé
FullSix Day 2007 - Les Médias ont changéCharles Liebert
 
Dossier de presse BFMTV 2017 2018
Dossier de presse BFMTV 2017 2018Dossier de presse BFMTV 2017 2018
Dossier de presse BFMTV 2017 2018Ivan Valerio
 
12 tendances fortes de 2012 vue d'Omnicom Media Group - Janvier 2012
12 tendances fortes de 2012 vue d'Omnicom Media Group - Janvier 201212 tendances fortes de 2012 vue d'Omnicom Media Group - Janvier 2012
12 tendances fortes de 2012 vue d'Omnicom Media Group - Janvier 2012Romain Fonnier
 
Une année de pub 2012 kantar media
Une année de pub 2012   kantar mediaUne année de pub 2012   kantar media
Une année de pub 2012 kantar mediaRomain Fonnier
 
L’économie de la télévision
L’économie de la télévisionL’économie de la télévision
L’économie de la télévisionPhilippe KHATTOU
 

Similaire à Sanshô Octobre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise média (20)

Sanshô Décembre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise média
Sanshô Décembre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise médiaSanshô Décembre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise média
Sanshô Décembre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise média
 
L'optimisation des services OTT des médias audiovisuels sportifs face aux nou...
L'optimisation des services OTT des médias audiovisuels sportifs face aux nou...L'optimisation des services OTT des médias audiovisuels sportifs face aux nou...
L'optimisation des services OTT des médias audiovisuels sportifs face aux nou...
 
SYNTHESE. Rapport sur l'avenir de France Télévisions : le chemin de l'ambitio...
SYNTHESE. Rapport sur l'avenir de France Télévisions : le chemin de l'ambitio...SYNTHESE. Rapport sur l'avenir de France Télévisions : le chemin de l'ambitio...
SYNTHESE. Rapport sur l'avenir de France Télévisions : le chemin de l'ambitio...
 
20150304 avenir ftv-synthese-rapport
20150304 avenir ftv-synthese-rapport20150304 avenir ftv-synthese-rapport
20150304 avenir ftv-synthese-rapport
 
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
 
Kantar - tendances et predictions media 2020
Kantar - tendances et predictions media 2020Kantar - tendances et predictions media 2020
Kantar - tendances et predictions media 2020
 
Les Plus de la TV Guide SNPTV 2019
Les Plus de la TV Guide SNPTV 2019Les Plus de la TV Guide SNPTV 2019
Les Plus de la TV Guide SNPTV 2019
 
Etude PwC sur l'industrie des médias et loisirs : bilan et perspectives 2013-...
Etude PwC sur l'industrie des médias et loisirs : bilan et perspectives 2013-...Etude PwC sur l'industrie des médias et loisirs : bilan et perspectives 2013-...
Etude PwC sur l'industrie des médias et loisirs : bilan et perspectives 2013-...
 
Veille medias et tendances 09121
Veille medias et tendances 09121Veille medias et tendances 09121
Veille medias et tendances 09121
 
Rp 49
Rp 49Rp 49
Rp 49
 
Les nouveaux territoires publicitaires (synthèse)
Les nouveaux territoires publicitaires (synthèse)Les nouveaux territoires publicitaires (synthèse)
Les nouveaux territoires publicitaires (synthèse)
 
Keynote de Bruno Liesse au MMMediashow2023
Keynote de Bruno Liesse au MMMediashow2023Keynote de Bruno Liesse au MMMediashow2023
Keynote de Bruno Liesse au MMMediashow2023
 
Etude CSA - nouveaux territoires publicitaires - 2016
Etude CSA - nouveaux territoires publicitaires - 2016Etude CSA - nouveaux territoires publicitaires - 2016
Etude CSA - nouveaux territoires publicitaires - 2016
 
Les nouveaux territoires publicitaires
Les nouveaux territoires publicitairesLes nouveaux territoires publicitaires
Les nouveaux territoires publicitaires
 
Irep 1er semestre perspectives 2012
Irep 1er semestre perspectives 2012Irep 1er semestre perspectives 2012
Irep 1er semestre perspectives 2012
 
FullSix Day 2007 - Les Médias ont changé
FullSix Day 2007 - Les Médias ont changéFullSix Day 2007 - Les Médias ont changé
FullSix Day 2007 - Les Médias ont changé
 
Dossier de presse BFMTV 2017 2018
Dossier de presse BFMTV 2017 2018Dossier de presse BFMTV 2017 2018
Dossier de presse BFMTV 2017 2018
 
12 tendances fortes de 2012 vue d'Omnicom Media Group - Janvier 2012
12 tendances fortes de 2012 vue d'Omnicom Media Group - Janvier 201212 tendances fortes de 2012 vue d'Omnicom Media Group - Janvier 2012
12 tendances fortes de 2012 vue d'Omnicom Media Group - Janvier 2012
 
Une année de pub 2012 kantar media
Une année de pub 2012   kantar mediaUne année de pub 2012   kantar media
Une année de pub 2012 kantar media
 
L’économie de la télévision
L’économie de la télévisionL’économie de la télévision
L’économie de la télévision
 

Sanshô Octobre 2017 : Revue mensuelle de l’expertise média

  • 1. L a r e v u e m e n s u e l l e d e l ’ e x p e r t i s e m é d i a D E N T S U A E G I S N E T W O R K Numéro 13 Octobre 2017 Signifie référence ou poivre en japonais
  • 2. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Edito Isabelle VIGNON Quelles sont les performances des vagues TV ? Et quelles sont les différences 10 ans après ? On a coutume de dire que ‘’la pression moyenne pour émerger en TV est de 400 GRP’’, que ‘’pour tout lancement 1000 GRP sont au moins nécessaires, mais ‘’que pour durer dans le temps, on n’a pas forcément besoin d’un gros budget’’… autant d’affirmations que de présomptions qui au final laissent s’installer le doute sur leur réalité. Notre département Business Intelligence fait le point avec son étude ‘’Normes TV 2017/2007. Sur les deux cibles de tarification des écrans publicitaires FRDA-50 et 25/49 ans et sur les secteurs associés Alimentation, Hygiène/Beauté, Distribution, Entretien, Auto./Transports, Banques/ Assurances, et les Télécoms, qui pèsent pour 66% des Investissements en TV, nous avons étudié toutes les vagues des annonceurs afin d’en déterminer une typologie de vague et d’en connaître les performances associées. Les moyennes cachent des aspérités qu’il ne faut pas ignorer : en effet une vague moyenne d’un annonceur Beauté ne correspond pas à une vague moyenne d’un annonceur appartenant au secteur Entretien. 2 Directrice Expertise Médias Notre typologie exclusive de SMALL, MEDIUM, et LARGE vagues nous dévoilent les performances atteintes en termes de GRP/Vague, Couverture à 1+ et à 3+, poids de la pression sur les chaînes Historiques, Poids de la pression sur le Peak-Time que nous pouvons comparer aux mêmes types de Vagues en 2007. Par exemple, sur le marché de la Beauté, deux key learnings à retenir sont que la pression par vague atteint 370 GRP et est assez peu en recul sur 10 ans (-2,6%), la typologie de 2017 donne la part belle aux SMALL vagues qui sont plus nombreuses. Cette étude qui se veut opérationnelle, sera complétée d’un outil exclusif, qui permettra de connaître la stratégie idéale à adopter en fonction de son marché. A bientôt et bonne lecture de SANSHO ! Les Normes TV 2017 vs 2007 3 Typologies de vagues 7 marchés
  • 3. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Agenda Lexique TV : Un cumul toujours en forme malgré un mauvais mois d’août. La pub après 20h sur FTV ne reviendra pas, TF1 et M6 s’associe durablement pour la diffusion du foot et peut être des JO, TF1 lance les écrans ‘’Dancefloor’’. 4 7 10 13 18 22 24 29 S O M M AI R E TRANSMEDIA : Les résultats du marché publicitaire en Net selon l’Irep / France Pub sont encourageants et confirment la reprise économique. Clin d’œil : Les prévisions DAN et nos concurrents 30 Contacts32 CINÉMA : Oscar 2018 : 120 battements par minute candidat, Publicité dans les théâtres, Le cinéma : activité culturelle préférée des Français RADIO : RTL a rejoint le groupe M6 le 1er octobre, la musique au travail, une radio brésilienne crée une appli mobile qui diffuse de la musique mais à une certaine condition… OOH ET COURRIER : L’innovation s’exprime en OOH : de nouveaux dispositifs dans les gares, l’anamorphose au service de la sécurité et un écran impressionnant à Times Square DIGITAL : Baromètre de la qualité digitale, Advertpayment, Director Mix de YouTube, Une appli gaming drive to store, News des réseaux sociaux PRESSE : Marie Claire lance Machin Chose, la version masculine de Stylist, L’ACPM retient Kantar et Médiamétrie pour sa future mesure d’audience de la presse, Lancements et nouvelles formules en bref
  • 4. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Les indicateurs Août 2017 vs 2016 DEI TTV * 3h08’ (-1.6%) PDA autres TV dont TNT** 41.9% (+2.8 pts) 20.5% (-0.2 pt) Top Audience FOOT Elim. CdM France / Pays-Bas TF1 – 31/08/17 – 20h45 7.7 Mi téléspectateurs / 30.6% PDA Audience consolidée - 4 ans et plus Top AUDIENCE 4 écrans Source : Médiamétrie – Médiamat / Netratings INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS 3 083 1 776 878 484 509 351 146 104 3 355 1 898 659 612 535 359 126 124+8,8% +6,8% -24,9% +26,5% +5,1% +2,3% -13,8% +20,1% 2016 2017 4 AUDIENCE TV Source : Médiamétrie - Mediamat * Chaînes marquées / ** Hors chaînes lancées le 12/12/12 AUDIENCE 4 ECRANS Jan-Août. 2017 vs 2016 DEI TTV * 3h34’ (-0.7%) PDA autres TV dont TNT** 42.1% (+3.2 pts) 22.0% (+0.7 pt) Top Audience Div. : Les Enfoirés TF1 – 03/03/17 – 21h05 10.6 Mi téléspectateurs / 45.0% PDA TOTAL TTV Dont Ch.Nat + TNT Dont Thématiques Dont Parrainage Août 2017 vs 2016 634 M€ (-4.3%) 553 M€ (-3.6%) 37 M€ (+1.8%) 44 M€ (-16.5%) Jan.-Août. 2017 vs 2016 7 834 M€ (+4.5%) 6 793 M€ (+5.3%) 430 M€ (+0.3%) 610 M€ (-1.4%) Source : Kantar Média Top 8 régies TTV en M€ (cumul) TV
  • 5. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 quarantaine de rencontres des Les innovations, les lancements, les faits marquants TV 5 Le retour de la pub après 20h sur FTV ? : c’est perdu Bruno Le Maire est contre le retour de la pub après 20h sur les chaînes du service public "Je ne suis pas favorable au retour de la publicité sur les chaînes du service public après 20h00. Si dans le service public, on a exactement la même offre que dans le privé, ce n'est pas la peine d'avoir un service public. Je crois à sa singularité", a expliqué M. Le Maire. La position de notre ministre de l’Economie rejoint celle d’Olivier Schrameck, Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel qui déclarait dans Le Monde le 22/09 n’être "pas favorable" à une telle éventualité, considérant que "le service public doit cultiver sa spécificité et jouer pleinement son rôle d'éducation et de cohésion sociale". Delphine Ernotte quant à elle avait déclaré fin août que le groupe pourrait "faire de la publicité après 20 h sans problèmes, mais il ne faut pas qu'on coupe les œuvres". "Ce spot de pub entre le Spots musicaux dans Danse avec les Stars à partir du 21/10 Après les écrans ‘’Broadway’’ lancés en mai dans The Voice, place aux écrans ’’Dancefloor’’ dans Danse avec les Stars. Dancefloor sera lancé en direct par l’animatrice Sandrine Quétier lors de la coupure du prime. Tous les annonceurs sont invités sous réserve de disposer d’une copy dansée à communiquer dans l’écran 2122 dédié, pour le tarif de 58 000€ les 30’’. TF1 et M6 se partageront le gâteau entre 2018 et 2022 M6 et TF1 se partageront équitablement la diffusion des matchs de l’équipe de France de football entre 2018 et 2022, a affirmé dimanche le patron de M6 Nicolas de Tavernost sur RTL. "Pendant quatre ans vous aurez un partage égalitaire", a t-il précisé. journal télévisé et le programme de première partie de soirée, celui pendant lequel on couche les enfants ou on fait la vaisselle, c'est 80 millions d'euros par an de revenus potentiels !’’ (Society le 14/09). Une belle timbale qui aurait soulagé la dirigeante, confrontée à une équation budgétaire pour le moins ardue. Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a confirmé la baisse des moyens alloués à l'audiovisuel public l'an prochain. L'effort demandé à France Télévisions portera sur 36 millions d'euros. Les crédits accordés au groupe audiovisuel public diminueront de près de 50 millions d'euros par rapport au contrat d'objectifs et de moyens signé en 2016 et qui anticipait une augmentation progressive de ses revenus jusqu'en 2020. La patronne de FTV devra donc couper dans les programmes et la création, son cheval de bataille de prédilection. Les deux chaînes se partageraient une quarantaine de rencontres des Bleus, avec celles des éliminatoires de l’Euro 2020, celles de la Coupe du monde 2022 ainsi que d’autres entrant dans le cadre de la nouvelle Ligue des Nations de l’UEFA, qui remplacera la plupart des matchs amicaux. Du côté de TF1, le président du groupe Gilles Pélisson avait indiqué qu’après "une expérience intéressante et positive sur l’Euro 2016", TF1 devrait à nouveau partager les matchs de l’équipe de France avec M6 à partir de 2018. TF1 et M6 ont "dans l’esprit de les partager" mais tout n’a pas encore été finalisé avec l’UEFA à ce stade. M6 s’était lancée dans la diffusion de matchs en 2016 en partageant l’Euro avec TF1, réalisant des records d’audience à ces occasions. TF1 et M6 pourraient également s’entendre pour codiffuser les JO 2024 qui ont été attribués à Paris.
  • 6. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 • Les changements possibles dans le médiaplanning TV / opérés par les régies, les agences, les annonceurs. • Consommation de la télévision sur les nouveaux écrans : ordinateur, tablette et/ou mobile • Pratique de la Catch Up • Usage de la VOD et SVOD • Usage de la Social TV Tell a vision La TV autrement Le futur du Médiaplanning TV Chiffres consommation et usages de ces nouvelles pratiques en TV 6 Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents • Nos coups de cœur • Les valeurs sûres • Programmes fédérateurs • Changements de décor • 1ers résultats d’audience Les nouveautés et les programmes récurrents phare DAN a analysé Programmes TV de Rentrée
  • 7. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 13+ AC% DEA Audience instantanée (QHM%) Top Stations Ranking AC% Juillet-août 2017 vs Juillet-août 2016 75.4% (+0.3 pt) 2h53 (+4 min) 11.4% (+0.3 pt) Total radio : NRJ, Chérie FM, Nostalgie, Rire & Chansons, Europe 1, Virgin Radio, RFM, Les Indés, RTL, Sud Radio, RTL2, Fun Radio, MFM, F. Inter, F. Info, Radio Classique, Skyrock, RMC, BFM 15 Stations : Hors Radio France, Radio Classique et BFM 7 AUDIENCE Les indicateurs INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS Total Radio Hors Parrainage Offre 15 stations Volume Août 2017 vs 2016 258 M€ (-7.3%) 245 M€ (-6.7%) 248 M€ (-7.1%) 650 h 09’ (-0.7%) Jan.-Août 2017 vs 2016 2 804 M€ (-1.3%) 2 665 M€ (-0.7%) 2 643 M€ (-1.6%) 6 856 h 59’ (+2.9%) RADIO Source : Kantar Média Source : Médiamétrie Etude Grilles Radio d’été Juillet-août 2017 vs Juillet-août 2016 Audiences juillet-août 2017 Ranking en Part d’audience par stations - Juillet-août 2017 sur 13+* AC 15.3% / PDA 13.1% AC 10.6% / PDA 10.7% AC 9.6% / PDA 9.7%
  • 8. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 8 RADIO RTL a rejoint le groupe M6 Le 1er octobre, le groupe M6 a pris le contrôle du groupe RTL, 9 mois après avoir annoncé leur rapprochement. Cette opération – classique dans le secteur des médias où l’on s’allie pour peser davantage sur un marché très concentré et pour faire face aux GAFA – a été approuvée par le CSA et associe le 1er groupe radio avec le 2ème groupe TV français. Les deux groupes étaient déjà apparentés, M6 étant détenue à 48% par RTL Group, dont l’actionnaire majoritaire s’appelle Bertelsmann. Ainsi, RTL a quitté ses bureaux historiques de la rue Bayard, pour rejoindre Neuilly, dans un immeuble faisant face à M6. Les principaux effets de cette opération sont d’une part la fusion des régies publicitaires des 2 groupes, qui permettra d’allier la puissance de la radio à celle de la TV, sans oublier le numérique, faisant ainsi peser davantage le nouveau groupe sur le marché publicitaire. D’autre part, l’autre changement de taille est organisationnel : le nouveau groupe est dirigé par Nicolas de Tavernost, actuel président du groupe M6, à la tête d’un groupe dont le chiffre d’affaires s’élève à 1.4 milliard d’€. Il va être secondé par Christopher Baldelli, actuel Président du directoire de RTL, nommé vice-président du groupe M6 et responsable de la radio. Pour Tavernost, RTL peut apporter ‘’beaucoup à M6’’, notamment sur le terrain de ‘’l’information’’ et sur la culture du ‘’direct’’. Aucun plan de départ n’a été annoncé, mais à terme 30 à 50 postes ne seront pas remplacés. Les innovations, les lancements, les faits marquants Pourquoi les salariés écoutent-ils de la musique au travail ? Une étude de LinkedIn et Spotify* s’est penchée sur la musique au travail, celle-ci faisant partie du quotidien de nombreux salariés. Ainsi, il en ressort que pour près de 80% des Français, la musique au travail leur permet de stimuler leur productivité. Mais elle produit des effets différents sur chacun : ainsi, elle est motivante pour 65% d’entre eux, apaisante pour 42%, stimulante pour 40%, et pour 33% elle leur permet de rester concentrés. Seuls 18% disent l’écouter dans le but de s’isoler de leur environnement, et 26% au contraire pour combattre le silence. La pop est le genre le plus plébiscité avec 55% des suffrages. Cependant, force est de constater que certains genres musicaux plaisent davantage selon les types de professions : les ingénieurs par exemple se disent amateurs de jazz (32%), alors que les professionnels du luxe vont davantage écouter du hip-hop et du R’n’B (71%). Plus étonnant, 17% des professionnels des RH disent écouter du métal au travail ! Coldplay (33%), Adele (32%), Ed Sheeran (24%) et Julien Doré (21%) sont les artistes les plus écoutés d’après l’étude. A l’inverse, le rap n’est pas le bienvenu dans l’entreprise, puisque Booba, Jul ou encore Nekfeu sont ceux qui ressortent le plus à la question ‘’l’artiste que l’on écoute le moins au travail’’. Quoi qu’il en soit, LinkedIn recommande des règles d’usage à respecter : se renseigner sur la politique de l’entreprise à ce sujet (certaines entreprises considèrent les écouteurs ou les casques comme antisociaux), veiller à ne pas gêner ses collègues et supérieurs… LinkedIn et Spotify ont d’ailleurs établi la playlist idéale à écouter au bureau, car il s’agit en réalité d’un élément essentiel à l’image que l’on renvoie dans le milieu professionnel. *Etude menée auprès de 13 383 personnes aux Etats-Unis, en Australie et en Europe Une appli radio qui se coupe si vous roulez trop vite ! Au Brésil, la radio Sulamerica Paradiso FM est la radio la plus populaire, et également la 8ème radio la plus écoutée au monde. Très populaire, la station l’est un peu moins de 19h à 20h, heure à laquelle toutes les radios du pays doivent diffuser des messages du gouvernement, et ce depuis 1935 ! Sans surprise, ce programme est celui que les Brésiliens apprécient le moins, allant jusqu’à couper leur poste pour ne pas entendre ces messages. Afin de remédier à cela, la station a eu une idée : créer une appli mobile permettant aux auditeurs écoutant la radio en voiture de continuer à écouter de la musique pendant cette heure, à une condition : ne pas dépasser les limitations de vitesse ! Pour ce faire, l’appli fonctionne comme un GPS en détectant votre vitesse, et, si jamais l’utilisateur dépasse les limites autorisées, le programme gouvernemental sera de nouveau diffusé pendant 1 minute. Le 1er mois, 2000 ‘’pénalités’’ ont été émises…
  • 9. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Fiches stations 1er semestre 2017 en RADIO 9 Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents Un bref rappel historique : • Les chiffres clés • La courbe d’audience de la journée • Les performances sur cibles • L’évolution de la PDA • La grille 2016 – 2017 DAN a analysé Des fiches d’audience détaillées sur les stations nationales Les résultats de la 126 000 RADIO pour la période Avril-juin 2017, dès la publication des résultats de Médiamétrie le même jour Résultats d’audience radio 126 000 Avril-juin 2017 Communiqué du 20/07 Tableau de synthèse Evolution des stations, évolution des programmes par station, rang des stations, structures et affinités des stations Les grilles 2017/2018 des stations nationales – généralistes et musicales. Tous les programmes, tous les animateurs par thématiques : • Information • Culture • Divertissement • Sport • Musique • Conseils Grilles Radio 2017/2018 Les grilles détaillées par station sur la saison 2017/2018
  • 10. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 PRESSE 10 Les indicateurs AUDIENCE Source : Kantar Media - Univers retraité DENTSU AEGIS : hors Info. Media (sauf TV) – pubs diverses (P.A.) - annonces légales – hors suppléments (sauf réguliers) & HS - éditions régionales hors PQR (sauf PQR66) INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS Total Presse Presse quotidienne Presse magazine Août 2017 vs 2016 239 M€ (-8.0%) 72 M€ (-6.2%) 167 M€ (-8.8%) Jan-Août 2017 vs 2016 3 035 M€ (-5.5%) 1 354 M€ (-3.7%) 1 681 M€ (-6.9%) 77% des Français 15 + (40.6 M d’individus) lisent au moins une marque de presse en version digitale (ordinateur, mobile ou tablette) Une consommation numérique qui touche près de 8 Français sur 10 La presse papier, un média présent dans le quotidien des Français 95% de la population Française déclare lire la presse papier chaque mois, soit 49,7 millions de lecteurs L’ACPM a publié les résultats de la vague 2016-2017 de son étude ONE, mesure de référence de l’audience de la presse papier en France, ainsi que les données de la dernière vague (2017 V3) de son étude ONE GLOBAL, mesure d’audience des marques de presse. One 2016-2017 / One Global 2017 V3 Des Français de 15 ans et + lisent au moins une marque de presse sur mobile (+1 pt vs One Global 2017 V2) Des Français de 15 ans et + lisent au moins une marque de presse sur tablette (-1 pt vs One Global 2017 V2) 59% 24% lisent au moins un quotidien ET un magazine 23% lisent chaque jour au moins un quotidien OU un magazine60% lisent au moins un quotidien39% lisent au moins un magazine 62% des lectures se font à domicile (Hors presse TV) 5,6 Le nombre moyen de titres différents lus Source : ACPM - ONE GLOBAL 2017 V3 Source : ACPM – ONE 2016-2017 44%
  • 11. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Les innovations, les lancements, les faits marquants 11 PRESSE Marie Claire lance Machin Chose, la version masculine de Stylist L’ACPM retient Kantar et Médiamétrie pour sa future mesure d’audience de la presse Après un appel d’offres lancé en juillet 2016, l’ACPM a confié à Kantar, en partenariat technologique et scientifique avec Médiamétrie, la réalisation de la nouvelle étude de mesure d'audience des marques de presse, One Next. L’objectif ? Une unification de la mesure du print et du digital pour permettre d’enrichir les possibilités de media planning. Il faudra toutefois attendre 2019 pour les premiers résultats. L'étude One actuelle se poursuivra jusqu'à la fin 2017, avec des derniers résultats publiés en avril 2018 pour le print et en juillet 2018 pour ONE Global (print et digital). La mise en place du terrain de la nouvelle étude est prévue pour 2018 après une phase de tests dès septembre 2017. Selon Nicolas Cour, Directeur Général Audience de l’ACPM, ‘’ce dispositif va permettre de franchir une nouvelle étape dans la mesure d'audience pour une meilleure valorisation dans un paysage média en pleine mutation’’. C’est le 22 septembre dernier que le groupe Marie-Claire a lancé le premier numéro de Machin Chose, pendant masculin de Stylist. Ce nouveau semestriel gratuit s’adresse aux hommes urbains, trentenaires, actifs et hyper connectés. Selon un communiqué, chaque numéro sera pensé autour d’un objet du quotidien ‘’qui servira de fil rouge pour explorer l’actualité, la mode, les manières de vivre, de consommer et de penser’’. Machin Chose est dans un premier temps distribué à 250 000 exemplaires dans dix villes françaises, sur les trajets de vie des hommes (métro, bars, clubs de sport, barber shops…). Gwenaëlle Thebault, l’éditrice de Stylist et de Machin Chose, indique dans le communiqué de presse : ‘’Avec le lancement de Machin Chose, nous nous donnons pour ambition de poursuivre notre dynamique et de montrer que la presse peut se réinventer en allant à la rencontre de nouveaux lecteurs avec un contrat de lecture hyper innovant. Après Stylist, qui a déjà trouvé sa place auprès des jeunes femmes, c’est une nouvelle génération d’hommes que nous voulons aller chercher. C’est une cible sur laquelle il y a finalement peu d’offres presse et un véritable rendez-vous à créer.’’ En bref… • Nouveau nom et périodicité pour L’Express Styles (supplément féminin de L’Express), qui devient L’Express diX, en raison de ses 10 numéros par an. • A l’occasion de ses 30 ans, le magazine Abricot lance une nouvelle formule autour d’une mascotte, ‘’Blou le petit koala coquin’’, et s’enrichit d’une rubrique de questions-réponses : ‘’Pourquoi…’’ pour permettre aux enfants de mieux découvrir le monde. • Triste nouvelle pour les amateurs du magazine de charme ‘’Playboy’’ : son fondateur, Hugh Hefner, est décédé le 27 septembre à l’âge de 91 ans dans sa fameuse ‘’Playboy Mansion’’. • Le 26 septembre dernier a vu le retour en kiosque du magazine ‘’Les Cahiers de la BD’’ fondé en 1969 puis arrêté en 1990. Le trimestriel de 204 pages s’articule en 8 cahiers : Chronique, Iconique, Technique, Esthétique, Muséographique, Thématique, Historique et Critique. Tiré à 20 000 exemplaires, il est vendu au prix de 12,50€.
  • 12. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 L’audience papier sur 2016 affiche une légère érosion : - 0.4% (Presse Quotidienne et Presse Magazine) vs 2015. La Presse demeure un media puissant avec 95% des Français soit 49.4 millions de lecteurs de 15 ans et plus qui lisent au moins un titre de Presse. 60% lisent un titre de Presse chaque jour. Si la Presse Papier est toujours fortement plébiscitée, la consommation du média est aujourd’hui multi-support et sa digitalisation une réalité. One 2016 / One Global 2017 V1 Née sous l’impulsion de créatifs, d’indépendants, la presse tendance a la volonté de faire passer une autre forme d’information de façon décalée. Il s’agit non seulement d’une presse d’avant-garde qui essaie de détecter les nouvelles tendances mais aussi d’une presse d’influence. Elle n’est pas le résultat de grands groupes de presse mais plutôt de foyers créatifs, avec des moyens sous- dimensionnés, mais avec la volonté de faire des grandes choses et d’exister à tout prix. Panorama Presse Tendance en PRESSE 12 Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents DAN a analysé • Les chiffres clés • Les faits marquants 2016 : réorganisations des groupes et régies presse, mercato 2016, lancements, nouvelles formules et arrêts, innovation, solutions de diversification, mesure • Diffusion, audience, investissements publicitaires et tarifs presse • Les perspectives 2017 : la modernisation des kiosques parisiens, le baromètre La Croix sur la confiance des Français dans les médias, le « fact checking » à l’heure des élections, les projets de l’ACPM… Bilan Presse 2016 Retrouvez les spécificités, les faits marquants et les données clés sur cette famille de presse phare L’essentiel sur le média pour l’année 2016 La synthèse des derniers résultats d’études d’audience de l’ACPM
  • 13. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 d’internautes Dernier Mois (DM) tout écran*, près de 46 millions d’individus (+2,4 pts vs Q2 2016) 13 85% de foyers équipés ordinateur (+2,1 pts vs Q2 2016) 90% de Français équipés mobile** (+0,3 pt vs Q2 2016) DIGITAL Les indicateurs USAGES ET ÉQUIPEMENT Taux d’équipement et pénétration internautes par écran – Q2 2017 59% de foyers équipés TV connectée (+2,2 pts vs Q2 2016) 47% de foyers équipés tablette (+2,6 pts vs Q2 2016) 88% Source : Médiamétrie Netratings internet juillet 2017 Base France Entière 15+ INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS (Display) Source : Kantar Média 80% de Français internautes DM (-1,3 pt vs Q2 2016) 67% de Français mobinautes DM (+4,0 pts vs Q2 2016) 32% de Français télénautes DM (-0,8 pt vs Q2 2016) 30% de Français ans tablonautes DM (= vs Q2 2016) De foyers équipés Ordinateur + Tablette + Smartphone (+2,8 pts vs Q2 2016) 40% 71 51 42 20 Couverture quotidienne par écran – Q2 2017 Top 10 annonceurs en K€Total Internet Display Nombre de marques Août 2017 vs 2016 246 M€ (-33,6%) 10 263 (+14,9%) Jan.-Août 2017 vs 2016 2 382 M€ (-20,8%) 25 398 (+11,5%) Août 2016 2017 Evol. % TOTAL DISPLAY 369 744 245 577 -34% ACCOR HOTELS 460 14 221 +2992% AMAZON 11 832 13 342 +13% MEETIC NETWORK 7 572 UNICEF 3 071 5 030 +64% PMU PARI MUTUEL URBAIN 3 316 4 946 +49% PROCTER & GAMBLE 9 326 4 488 -52% MONDADORI 4 588 4 149 -10% SFR 3 083 3 545 +15% PRISMA MEDIA 863 3 266 +278% COFIDIS 4 324 2 938 -32%
  • 14. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Réseaux sociaux - Top 5 audiences brands (visiteurs uniques en 000) 14 40% Des individus 15-24 ans internautes DM ont effectué un achat sur internet au cours du dernier mois vs 45% pour les15+ DIGITAL Les indicateurs AUDIENCE ET USAGES Source : Youtube Ads Leaderboard 6 007 4 585 4 427 3 731 2 685 1 810 3 710 2 981 1 975 961 355 352 Des individus 15+ sont inscrits sur au moins un site communautaire (-3,6 pts vs Q2 2016)76% Internet Global iPhone 7 – The Rock x Siri Dominate the Day - APPLE Lien Youtube Top vidéos publicitaires du mois (juillet 2017) - France Clash of Clans: The Giant's Surprise (Builder Has Left Week 2) Lien Youtube 3,2 M d’individus 15-24 ans vidéonautes uniques dernier mois Vs 4,0 M en 2016 7h00’ Temps passé par personne par mois 134 Vidéos vues par personne par mois Vidéo – Internet fixe E-commerce La cible du mois : Individus 15-24 ans Sources : Médiamétrie Web Observatoire Q2 2017– Netratings Global Juillet 2017 – Source : Médiamétrie Web Observatoire Q2 2017 Source : Médiamétrie Netratings vidéo Moyenne Janvier-Juin 2017 vs 167 pour en 2016 Audience mensuelle Audience jour moyen (vs 10h27 en 2016) 32 min par jour 25 min par jour Temps passé sur les réseaux sociaux et sites communautaires 67% Des individus 15-24 ans internautes DM ont cherché des informations sur des produits en vue d’un achat vs 71% pour les15+ 47% Des individus 15-24 ans internautes DM ont déjà écrit un avis sur un produit sur Internet vs 56% pour les15+
  • 15. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Baromètre de la qualité digitale Youtube lance Director Mix, un outil qui permet de créer des variations de publicités vidéo 15 DIGITAL Les innovations, les lancements, les faits marquants Pour adapter la publicité aux différents segments d’audience déterminés par YouTube, la technologie Director Mix propose des versions alternatives à la publicité en changeant les pistes audio ou les décors de la publicité. Ce nouveau système de création et de diffusion de publicités va permettre aux annonceurs de servir plus d’annonces personnalisées. Avec cette étude, Integral Ad Science observe 3 dimensions de la qualité digitale : la fraude (activité empêchant délibérément la bonne exposition des publicités), le contexte inapproprié ou brand safety (impressions situées sur des pages présentant un risque pour la marque et son image), enfin la visibilité (affichage des impressions à 50% pendant 1sec ou 2sec pour les vidéos). Côté fraude, on distingue 2 univers : ‘’optimisé et non-optimisé’’ (utilisation ou-non d’un outil de filtrage des impressions frauduleuses). En France, sur l’univers optimisé on dénombre 0,2% d’impressions frauduleuses vs 14,6% en non-optimisé. Au 1er semestre 2017, le taux de visibilité moyen des impressions est de 51,8% sur le total display, un niveau moyen vs les autres pays du monde, le meilleur taux étant détenu par la Turquie (64%) et le plus faible en Italie (40,8%). Concernant les bannières, les grands angles (300X600) sont les plus visibles. En France la visibilité pour le display vidéo est bien supérieure avec un taux de 73,7% vs une moyenne monde à 61,1%. L’advertpayment, un écrin publicitaire impactant Via une étude réalisée par Kantar TNS auprès du panel propriétaire 366, la régie analyse le phénomène advertpayment et les attentes des Français. L’advertpayment, c’est un mode de monétisation permettant aux internautes d’avoir accès à un contenu réservé (articles de presse payante…) en visionnant une Personnalisées sur le contexte de l’utilisateur, ce qu’il aime, ce qu’il regarde, et même ce qu’il compte regarder. Quitte à voir plus de publicités, autant que cela soit bien adapté. Des annonceurs ont testé cette solution aux Etats-Unis, pour les soupes Campbell, Director Mix a permis de cibler une audience avec des publicités personnalisées selon leur intention. Par exemple, si l’utilisateur comptait regarder des vidéos sur Orange is the New Black, la publicité qu’il allait voir avait comme accroche : ‘’est-ce que votre cuisine rend la nourriture de prison plus appétissante ? Nous avons une soupe pour ça.’’ Grâce à cette accroche adaptée au contenu, la marque a enregistré une hausse des ventes de 55% et une augmentation de 24% de la mémorisation de l’annonce. publicité. 47% des internautes connaissent ce principe et parmi eux 74% l’apprécie. Ce type d’exposition publicitaire ‘’choisie’’ a déjà été pratiqué par 30% des internautes (38% des CSP+, 40% des hommes de 18-34 ans). 83% considèrent cette solution comme respectueuse car c’est l’internaute qui choisit s’il veut regarder une publicité ou non. Une solution considérée économique par 74% des internautes car elle permet d’accéder à des contenus normalement payants. Enfin la durée idéale d’une publicité vidéo online est plus élevée dans le contexte de l’advertpayment, avec +6 points d’agrément pour une durée de 20 secondes (23% vs 17% hors cadre adverpayment). Côté Brand Safety, 5% des impressions ont été distribuées dans un contexte présentant un risque modéré à très élevé. Parmi les 7 catégories de contextes potentiellement inappropriés 4 sont plus importants : Violence, Sites adultes, Langage offensant/contenu controversé et discours haineux qui enregistre une forte progression.
  • 16. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Innovation sur les réseaux sociaux 16 MOBILE SOCIAL Les innovations, les lancements, les faits marquants Facebook teste le ciblage publicitaire en fonction des magasins fréquentés Facebook va toujours plus loin pour servir les intérêts des annonceurs. Dernier exemple en date, la firme californienne va introduire un nouvel outil publicitaire permettant de diffuser des publicités en fonction des magasins fréquentés récemment par l’utilisateur. Pour ce faire, l’appli doit avoir accès au GPS de votre téléphone, et, le cas échéant, des annonceurs sélectionnés pourront diffuser leurs publicités auprès d’utilisateurs ayant déjà visité un de leurs points de vente. Pas de crainte cependant si vous ne laissez pas Facebook accéder à votre géolocalisation, ce ciblage ne sera techniquement pas possible. Ce que rapportent les Instant Articles aux éditeurs chaque jour selon Facebook Alors qu’il est souvent critiqué par les éditeurs présents sur le format Instant Articles pour le faible retour sur investissement qu’il dégage, la réalité serait tout autre selon Facebook. En effet, Fidji Simo, la vice-présidente produit l’a affirmé dans les colonnes du Monde : ‘’Nous reversons désormais plus d’un million de dollars par jour aux éditeurs’’, expliquant par ailleurs que ce revenu avait crû de 50% lors des 6 derniers mois. Cette monétisation croissante aurait ainsi fait revenir beaucoup de médias, jusqu’alors dubitatifs quant aux intérêts économiques des Instant Articles. La plateforme souhaite également proposer aux lecteurs la possibilité de s’inscrire à une newsletter, afin de permettre aux éditeurs de récupérer davantage de datas. Instagram : les stories sur le web, le format Canvas disponible Depuis le 1er septembre, les Stories, format de diaporama qui mêle vidéo et images, peuvent être visionnées sur le site web d’Instagram. Autre nouveauté, l’arrivée des Canvas, format mobile lancé en 2016 par Facebook et dont l’efficacité a été prouvée. Ce format publicitaire, dont le temps de chargement est 10 fois plus rapide que sur un site classique, permet aux annonceurs d’intégrer du texte, des photos, des vidéos, des contenus interactifs, etc., en utilisant la totalité de l’écran mobile. En outre, un outil a été mis en place afin de sponsoriser des contenus publiés précédemment dans des stories des marques, afin d’utiliser les ressorts créatifs disponibles sur Instagram. Enfin, il est désormais possible d’intégrer les stories d’Instagram à une campagne cross- canal, sur Facebook, Instagram et sur Audience Network de Facebook. 3 ans après son ouverture à la pub, le réseau dédié à l’image peut s’enorgueillir de rassembler 2 millions d’annonceurs chaque mois ! Twitter annonce lancer une expérimentation pour des tweets à 280 caractères, au lieu de 140 actuellement. Snapchat propose aux créateurs de contenus de créer leur story officielle, afin notamment de retenir les influenceurs sur l’appli… Zeez, l’application de gaming drive-to-store L’application Zeez lancée en mai 2017, permet aux utilisateurs de jouer avec les marques dans la rue afin de recevoir des récompenses en se rendant à des endroits précis ou en magasin. Semblable à Pokémon Go, Zeez transforme la rue en terrain de jeu et invite les joueurs à accéder à des contenus secrets (promotions, gains…) en se déplaçant aux lieux indiqués pour les débloquer. Plusieurs marques, NYX, Adidas, Deezer, Levi’s et Ouibus, ont déjà mis en place des campagnes de marketing géolocalisées. Ainsi, Deezer proposait de trouver 5 playlists en se promenant dans Paris pour gagner des abonnements Deezer premium. Les bénéfices pour les marques sont multiples : générer du trafic en magasin, accroître leur notoriété, améliorer leur image à travers des histoires ludiques et addictives. Mais ce n’est pas tout, Zeez souhaite également collecter des données géographiques et socio-démographiques pour favoriser la compréhension des consommateurs pour les marques inscrites sur sa plateforme.
  • 17. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Chiffres clés Q2 2017 Le baromètre Digital Du mobile first au mobile only : éclairage sur le marché du mobile en DIGITAL 17 Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents Mobile Centric Des chiffres clés d’équipement et d’usage sur mobile en passant par les investissements, Mobile Centric vous permet de comprendre les enjeux de cet écran en 2016. Des focus particuliers sont dédiés au divertissement, au m-commerce et à la publicité. BILAN & PERSPECTIVES DE L'E-COMMERCE Dossier e- commerce Avec un parcours d’achat en mutation, les business modèles sont passés de l’opposition (brick & mortar vs e-commerce) au modèle unique (l’omnicanal). Les consommateurs sont plus experts. La concurrence n’est plus locale mais mondiale. C’est aussi le commerce physique qui se transforme sous l’influence du Digital : Drive, gestion des flux et des stocks, assistance personnalisée, immersion… Notre dossier revient sur ces bouleversements. • Les données de cadrage équipements et utilisateurs • Les usages digitaux sur 4 écrans : ordinateur fixe, mobile, tablette, TV connectée • Le marché publicitaire La BDD des usages digitaux Ce fichier vous donne accès aux données d’usages digitaux sur plus de 1000 cibles et ceci sur 4 écrans. DAN a analysé
  • 18. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 18 Investissements TOTAL Publicité Extérieure en millions d’euros Part d’investissement par régie Part d’investissement par univers 45,3% 23,5% 18,0% 3,9% 3,0% 2,8% 1,4% 0,9% 0,7% 0,3% 0,2% JC DECAUX MEDIATRANSPORTS EXTERIONMEDIA INSERT MEDIAKIOSK CLEAR CHANNEL FUTURAMEDIA MEDIAPERFORMANCES AFFIMEXT ABRI SERVICES QUADRIPLAY 35,1% 27,4% 17,5% 13,4% 3,9% 2,5% 0,1% VITRINE TRANSPORT CLASSIC PERMANENT PIETONS SHOPPING LOISIRS A noter : Depuis Janvier 2017 CLEAR CHANNEL ne déclare pas ses investissements ou partiellement et EXTERIONMEDIA déclare en Net. Il convient donc d’observer les résultats avec la plus grande prudence car ils ne sont pas comparables. ! 1 245 M€* investis en Jan.-Août 2017 Les indicateurs OOH INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS Jan.-Août 2017 vs Jan.-Août 2016 Top 10 secteurs en K€ Top 10 annonceurs en K€ Source : Kantar Média 205 181 249 236 247 258 200 169 0 0 0 0 181 125 177 164 159 175 150 113 0 0 0 0-11,8% -30,9% -28,8% -30,5% -35,5% -32,3% -25,0% -33,2% 0 0 0 0 -100% 199900% 399900% 599900% 799900% 999900% 0 50 100 150 200 250 300 Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Dec. 2016 2017 Jan.-Août 2017 TOTAL PUB. EXT. 1 244 520 DISTRIBUTION 241 150 CULTURE & LOISIRS 221 985 BOISSONS 96 219 TOURISME-RESTAURATION 96 194 AUTOMOBILE TRANSPORT 78 365 HYGIENE BEAUTE 64 397 SERVICES 61 096 MODE ET ACCESSOIRES 54 680 ALIMENTATION 53 864 TELECOMMUNICATIONS 51 780 Jan.-Août 2017 TOTAL PUB. EXT. 1 244 520 HEINEKEN ENTREPRISE 16 524 RENAULT AUTOMOBILES 12 678 ORANGE 12 602 CASTORAMA 12 588 BRICO DEPOT 11 034 MC DONALDS 10 733 BRASSERIES KRONENBOURG 10 648 COCA COLA 10 596 FORD AUTOMOBILES 10 527 UNIVERSAL PICTURES FILMS 10 230
  • 19. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Les innovations, les lancements, les faits marquants 19 OOH La sensation DOOH au cœur de New York ! Parmi les iconiques écrans de Times Square, il en est un qui se distingue de par son innovation technologique et sa performance technique. Après 4 années de recherche, le nouvel écran de 20 mètres de haut et 12 mètres de large de Coca Cola a vu le jour. Entièrement robotisé, cet écran géant bluffant composé de centaines de pixels mobiles permet de créer des effets et de diffuser des images en 3D ! Le dispositif est programmé pour adapter la L’anamorphose, technique ingénieuse, exploitée en OOH et utilisée en Islande est peut-être la solution … lien vidéocréation en fonction de l’heure et de la fréquentation de Times Square. Comment amener les automobilistes à réduire leur vitesse à l’approche d’un passage piéton ? Dans le centre-ville de Ísafjörður une toute nouvelle forme de passage piéton peint sur la route de manière à donner un effet 3D a vu le jour. Force est de constater que le résultat de cette idée préalablement testée à New Delhi est probant; l’attention des automobilistes est attirée par ce marquage et ils passent avec davantage de précaution afin d’éviter d’endommager leur véhicule ! Un "contrat transitoire", actuellement en cours de négociations avec le groupe JCDecaux, sera proposé en novembre au vote des élus parisiens, après l'annulation par le Conseil d'Etat le 18 septembre dernier de la réattribution au groupe du marché des panneaux d'affichage de Paris. Parallèlement, la ville lancera une nouvelle procédure de passation d'une concession de services. Le tribunal administratif de Paris avait annulé au printemps ce marché, qui prévoyait une partie de panneaux avec écrans numériques, pour non-respect des règlements locaux en matière de publicité numérique. Un contrat transitoire est négocié avec JCDecaux à Paris La digitalisation des gares se poursuit et investit de nouveaux espaces. Médiagares vient d’implanter plus de 110 écrans digitaux sur les quais des principales gares en France. Ce déploiement permet de développer l’offre DOOH et de positionner les dispositifs au plus près des déplacements, pour capter l’audience des voyageurs des zones Départ et Arrivées. Encore plus d’innovations en gares ! Parallèlement, suite à la présentation de son tout nouveau dispositif événementiel permettant de diffuser des images à effet holographique 3D sur un mur équipé d’hélices de leds tournant à grande vitesse, la régie envisage de développer cette solution innovante sur son dispositif ‘‘Expo Gares’’, composé de faces 12 m² suspendues dans les zones d’attente et de flux dans 5 grands gares de région et 6 grandes gares parisiennes.
  • 20. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 en OOH et COURRIER 20 DAN a analysé Posterscope France et Clear Channel France se sont projetés dans la ville de 2050 pour en imaginer ses principales caractéristiques, notamment la mobilité, les moyens de transport, la place des technologies et analyser les attentes des Français en matière de communication Out-Of-Home. Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents Villes, mobilités et technologies : quel futur pour la communication OOH ? Cette étude permet de dresser un bilan de la relation des Français au média et apporter des réponses pour mieux anticiper le futur. Nombre d’écrans, univers concernés, caractéristiques du support ou encore technologies et utilisations sont présentés dans ce tour d’horizon, qui conclut sur les tendances à court et moyen terme. Le DOOH en France Un panorama complet du marché du Digital-Out- Of-Home en France
  • 21. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Les indicateurs CINÉMA 21 ENTRÉES Fréquentation cinéma en millions d’entrées PdM en % films français vs étrangers 9,0% 12,7% 56,7% 53,4% 34,2% 34,0% Janvier - Août 2016 Janvier - Août 2017 Films français Films américains Autres Source : CNC – Evolution vs 2016 Note du CNC: les données sur l’année sont des estimations de fréquentation. Elles sont fiables à 5 % près, et leur précision augmente avec le cumul des mois. En revanche, la précision est moins grande dans le calcul des parts de marché. Il s’agit donc de considérer ces parts de marché avec prudence. 16,6 24,9 19,4 19,3 13,0 11,7 17,5 16,4 2016 2017 -1.0% -4.2% -1,5% +5,4% INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS Total Cinéma Nombre de marques Jan.-Août 2017 vs 2016 317 M€ (+1,8%) 224 (-0,9%) Top 5 annonceurs en K€ 138,8 M d’entrées en Jan.- Août 2017 (-0,8% vs 2016) Source : Kantar Média PUBLIC DES SALLES Août 2017 Sources : CNC 3-10 ans 11,9% 11-14 ans 5,6% 15-24 ans 19,8% 25-34 ans 18,3% 35-49 ans 24,5% 50-59 ans 9,0% 60 ans et plus 11,0% Par âge CSP+ 33,6% CSP- 24,6% Inactifs 41,8% Par CSP < 20 000 28,1% 20 000 - 100 000 13,1% > 100 000 34,9% Paris 23,9% Par agglomération -8,4% -2,4% -0,2% Jan.-Août 2016 2017 Evol. % TOTAL CINEMA 276 132 285 785 +3% TWENTIETH CENTURYFOX 23 125 20 008 -13% UNIVERSAL PICTURES FILMS 18 549 16 135 -13% COCACOLA 942 15 107 +1504% SAMSUNG 5 994 14 352 +139% WARNER BROS CINEMA 9 474 14 289 +51% +5,9%
  • 22. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Les innovations, les lancements, les faits marquants 22 CINÉMA La régie ODW propose une offre inédite aux annonceurs : diffuser leurs publicités avant le début des spectacles dans les salles de théâtre de l’Hexagone. A l’instar des publicités au cinéma, ODW régie propose 2 minutes de publicité traditionnelle entrecoupée de 2 minutes de promotion des autres spectacles en début de présentation. Les annonces seront uniquement nationales et plutôt haut de gamme car comme l’explique Alexandre Vernier, Directeur général de La publicité diffusée dans les théâtres françaises Avec un record de 213 millions d’entrées l’année dernière, la sortie au cinéma reste l’activité culturelle préférée des français. Cela s’explique par de nombreuses raisons : La France détient le plus grand parc cinématographique du continent européen avec 9 écrans pour 10 000 habitants. Le CNC informe que 70% de la population dispose d’un accès rapide aux salles de cinéma. De plus, ce succès est dû au fait que les salles de cinéma françaises sont les plus modernes d’Europe avec un processus de numérisation effectué en moins de quatre ans. Enfin, la diversité de l’offre cinématographique contribue à maintenir une excellente fréquentation. Oscar 2018 : 120 battements par minute candidat Après avoir triomphé à Cannes en recevant le Grand Prix du Festival en mai dernier, le film de Robin Campillo a été désigné candidat pour l’Oscar du ‘’meilleur film en langue étrangère’’. Ce film retraçant les années Act Up – groupe d’activistes qui visait à défendre les droits de toutes les personnes touchées par le sida dans les années 90 – en salles depuis le 23 août, rencontre un grand succès auprès du public avec déjà plus de 600 000 spectateurs. Décrit comme un film ‘’ambitieux, engagé, porté par l’interprétation remarquable d’une nouvelle génération d’acteurs’’ par la Présidente du CNC, 120 battements par minute a bénéficié du soutien du CNC mais aussi des régions Île-de-France et Centre-Val-de-Loire. Le film devra toutefois attendre janvier pour savoir si l’Académie des Oscars le nomme dans la catégorie. Le cinéma est l’activité culturelle préférée des Français ODW ’’Le théâtre est un lieu prestigieux et permet de séduire un public urbain, aisé, attentif et disponible avec un fort taux de mémorisation.’’ Plusieurs partenariats ont été noués, même si le dispositif touche pour l’instant les théâtres de boulevard ou des salles spécialisées dans la comédie et le stand-up (le Gymnase et l’Apollo à Paris ou le Palace à Avignon). Ce nouveau type de marketing permettra aux salles de théâtre de bénéficier d’un apport financier non négligeable. Des négociations sont en cours pour 20 salles supplémentaires d’ici 2018.
  • 23. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 7 497 4 063 3 006 2 985 1 746 311 7 834 3 817 2 382 2 945 1 245 317 +4,5% -6,1% -20,8% -1,3% +1,8% 2016 2017 42,3% 20,6% 12,9% 15,9% 6,7% 1,7% Les indicateurs TRANSMÉDIA 23 Investissements par média en millions d’€ A noter : • le périmètre prend en compte TOUS les médias sauf e-mailing, courrier, media tactiques, et prend en compte TOUTES les familles sauf Annonces légales et Publicités diverses , ce qui peut expliquer certaines variations vs les investissements par media analysés dans cette lettre • la mesure de Kantar d’Internet est aujourd’hui Multi-Sources (Kantar, Médiamétrie, Régies), le périmètre étudié restant le Display (toujours hors Facebook et Youtube) mais intégrant dorénavant les investissements réalisés en indirect (programmatique) • Concernant l’affichage depuis le début de l’année Clear Channel n’est plus en mesure de déclarer ses IP et Exterion déclare désormais en net; • Concernant internet, ne sont pigés que les investissements Desktop et on sait qu’il y a un report sur les écrans mobiles. Toutes les régies ne déclarent pas, notamment Facebook. De plus en plus d’investissements sont faits en programmatique, ce qui fait baisser le média en valeur. ! Top 10 familles sectorielles en millions d’€ 3 180 1 936 1 689 1 549 1 408 1 236 1 169 1 058 963 800 3 219 1 853 1 626 1 371 1 254 1 137 1 070 1 019 873 824 +1% -4% -4% -12% -11% -8% -8% -4% -9% +3% -50 450 950 1 4501 9502 4502 9503 450 DISTRIBUTION AUTOMOBILE TRANSPORT ALIMENTATION CULTURE & LOISIRS HYGIENE BEAUTE ETS FINANCIERS ASSURANCES TOURISME-RESTAURATION INFORMATION MEDIA SERVICES TELECOMMUNICATIONS 2016 2017 INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES BRUTS Jan.-Août 2017 vs Jan.-Août 2016 18.5 Mds € investis en Jan.-Août. 2017 TOTAL PLURIMEDIA (-5.5% vs 2016) Part d’investissement par média en % Source : Kantar Média
  • 24. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Résultats du marché publicitaire 1er Semestre 2017 Un premier semestre 2017 stable. • La télévision accuse une baisse de -1,0% malgré la forte progression du parrainage à +17,7%. • Le Cinéma faible en valeur absolue et assez variable, connaît également une baisse de -1,7% • La Radio continue de chuter à -8,3% au global • Internet génère la pus forte progression à +9,8%. • La Presse (PA incluses) reste dans une baisse qui ne ralentit pas à -8,3% • La Publicité extérieure habituellement épargnée baisse de -4,0% • Les Imprimés Sans Adresse tirent leur épingle du jeu avec une hausse de +3,2% • Le Courrier Publicitaire en revanche chute de -7,1%. Au premier semestre 2017, les recettes publicitaires nettes des médias enregistrent une très faible hausse de +0,1% d’après les données fournies conjointement par France Pub, l’Irep et Kantar Media. Au 1er semestre 2016, la progression était de +1,1%. Tous les médias historiques subissent ce ralentissement et, en dehors du numérique, quasiment aucun média ne connait d’évolution positive ce semestre. Quelques ‘’niches’’ de progression apparaissent comme le parrainage TV (+17,7%), la Publicité Extérieure Digitale (+13,2%) et l’ensemble du segment ‘’shopping’’ (+9,4%), ainsi que les ISA (imprimés sans adresse) (+3,2%). Sur le périmètre Total médias historiques + Internet, la progression du 1er semestre est de +0,6%. Sur ce même périmètre, la prévision annuelle de dépense des annonceurs (France Pub) pour 2017 est de +0,2%. A fin 2017, France Pub prévoit une progression à +1,6%, intégrant les médias propriétaires. Rappelons que nous prévoyons un atterrissage fin 2017 à +1,7% tous médias. 24 TRANSMÉDIA Les innovations, les lancements, les faits marquants
  • 25. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Les prévisions Dentsu Aegis Network France 2017 25 CLIN D’OEIL Prévisions d’investissements publicitaires 2017 En bref Les prévisions d’investissements publicitaires plutôt positives de Dentsu Aegis Network prennent en comptent plusieurs facteurs. Macro-économiques tout d’abord avec la reprise de la croissance du PIB et pourrait accélérer légèrement (jusqu’à 1,4% en 2017). Par ailleurs les équipements numériques continuent de progresser au sein des foyers français et de ce fait les usages digitaux sont accélérés. Ces derniers facteurs ont une influence directe sur la répartition des investissements et la forte progression du digital. 1er média investit depuis 2016 la croissance de ce dernier tirent l’ensemble des investissements une progression portée par le mobile, la vidéo le social et le programmatique. Concernant les autres médias, la presse et la radio devraient être en recul à la fin 2017 tandis que le Cinéma – boosté par les blockbusters -, l’OOH - grâce à une forte dynamique du DOOH -, enfin la Télévision – malgré un démarrage compliqué du à la période électorale le 2ème semestre devraient reprendre un trend positif. Montant en millions d'euros net Evolution vs 2016 TV 3 277 +0,7 Presse quotidienne 833 -5,5 Presse magazine 942 -6,1 Radio 701 -1,5 Cinéma 94 +4,0 OOH 1 217 +1,0 Internet 3 717 +7,6 Total 10 781 +1,7 Evolution des investissements jusqu’en 2020 11 396 M € 11 203 M € 10 996 M € 10 781 M € +1,7% +2,0% +1,9% +1,7% +1,6% +1,6% +1,7% +1,7% +1,8% +1,8% +1,9% +1,9% +2,0% +2,0% +2,1% 2017 2018 2019 2020 Prévisions des autres agences En moyenne les prévisions des agences annoncent un total plurimédia à +1% avec de fortes disparités selon les agences. Côté Publicis avec un digital à +10% le total plurimédia monte à +2,2%, à l’inverse OMNICOM moins optimiste sur l’ensemble des médias voit un recul du marché publicitaire sur l’année 2017. Enfin Havas non présent dans les tableaux faisait état début 2017 d’un atterrissage entre +0,8% et +1,5%.
  • 26. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 Pratiques Médias et Multimédias sur une journée 26 Contactez votre interlocuteur conseil ou achat pour obtenir un de ces documents Media In Life 2016 • Nous avons analysé 11 cibles dont les consommations médias diffèrent en fonction des moments de la journée • Les médias classiques doivent désormais se battre avec leurs nouveaux challengers. • La tablette émerge sur certaines cibles et tranches de la journée Transmédia DAN a analysé Un dossier en anglais pour vos présentations clients : • France’s profile, trends & facts • General media overview • Key facts & figures by media : audience, investments, top/flop… The French Media Landscape 2016 Le panorama média 2016 en anglais Le panorama du 1er semestre média 2017 Media Review 1erS 2017 • Retour sur les tendances médias de 2017 • Retour sur l’actualité / équipement / Convergence • Audiences actualités et faits marquants par média • Investissements publicitaires et prévisions
  • 27. AGENDA A noter sur les 3 prochains mois 27 PRESSE Octobre 2017 One Premium 2016/2017 17/10/2017 Novembre 2017 16 au 19/10/2017 Résultats Grilles Radio Nationales (Septembre- Octobre 2017) Résultats Grilles Radio IDF (Septembre- Octobre 2017) TV Publication des CGV 2018 MIPCOM 2017 au Palais des Festivals à Cannes Novembre 2017 06 et 07/12/2017 Future TV Advertising Forum à Londres 14 au 22/10/2017 03 au 12/11/2017 17/10/2017 9ème édition du Festival Lumière, Lyon Arras Film Festival IREP Forum CINÉMA TRANSMEDIADIGITAL 17/10/2017 10 et 11/10/2017 HUBFORUM Paris 15/11/2017 Grand Prix data & créativité 07/11/2017 Colloque NPA-le Figaro à la Maison des travaux publics, Paris EBG : Data, analytics et intelligence augmentée : la donnée au coeur de toutes les réflexions RADIO 11 au 18/11/2017 Festival international Jean Rouch 12 au 14/12/2017 Radio 2.0 - Webinar #7 Focus Audience CSP+ #Audience 16/11/2017 EBG : Digital Innovation 2017 29 et 30/11/2017 La Presse au futur 2017 11ème édition
  • 28. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 28 AC : Audience Cumulée Indicateur d'audience de la radio et de la télévision. Il s'agit du nombre ou du pourcentage de personnes ayant eu au moins un contact avec le média étudié au cours d'une période (tranche horaire, journée, semaine, etc...), quel qu'en soit la durée. L'audience cumulée est en relation avec les durées d'écoute. Achat programmatique Ensemble des transactions publicitaires opérées de manière automatisée et à l’unité : c’est l’acheteur qui sélectionne l’impression et le profil sur lequel il souhaite diffuser. L’achat programmatique peut être réalisé aux enchères (RTB) ou à CPM fixe. DEA : Durée d’écoute par auditeur Indicateur d'audience de la radio. Moyenne du temps passé par auditeur, à l'écoute d'une émission, d'une station ou du média radio, sur une tranche horaire ou sur l'ensemble de la journée. Elle est exprimée en minutes. DEI : Durée d’écoute par individu Indicateur d'audience d'une station radio ou d'une chaîne de télévision. Moyenne du temps passé à l'écoute de la radio, de la télévision par un individu composant la population ou sous-population étudiée. Elle peut être calculée pour une émission, une tranche horaire ou l'ensemble de la journée. Elle est exprimée en minutes. Différé Regarder un programme en différé c'est prendre le contrôle du temps ; c'est choisir le laps de temps qui sépare la diffusion « live » d'un programme et le moment où on va le regarder. Ce laps de temps peut- être de quelques secondes à plusieurs jours. Display La publicité display désigne la publicité digitale utilisant des éléments graphiques ou visuels, déclinés sous plusieurs formats (skyscraper, bannières, pavé, habillage de page, interstitiel, vidéos…). DOOH : Digital Out Of Home = Affichage digital dans des commerces ou lieux publics, kiosques et écrans géants. IP : Investissements Publicitaires IPTV : Réception de la télévision par une box TV pourvue par un opérateur Télécom ou Câble. LNM : Lecteur d’un numéro moyen Nombre moyen de lecteurs par numéro, calculé à partir du nombre de numéros lus sur les six derniers parus. LDP : Lecture dernière période Nombre de personnes déclarant avoir lu, parcouru ou consulté un ou plusieurs numéros d'un titre de presse au cours d'une période de référence (la veille pour les quotidiens, les 7 derniers jours pour les hebdomadaires…). Mobinaute : Le terme «Mobinaute» est la contraction de «Mobile» et «Internaute». Individu qui a accès au réseau Internet, lors de ses déplacements à partir d'un appareil mobile intégrant un micronavigateur Web. OTT : Over The Top, se dit d'un diffuseur qui utilise l'infrastructure d’un fournisseur d’accès à Internet pour délivrer son service. Par exemple, les services de vidéo à la demande tels que Netflix ou Canalplay sont des OTT car ils utilisent le réseau internet pour fournir leur service à leurs abonnés. PdA : Part d’audience Pourcentage d'audience d'un support (station de radio, chaîne de télévision) ou d'un ensemble de supports (agrégats, couplages), calculé par rapport à l'audience du média ou d'un sous ensemble. Cet indicateur peut être calculé pour une émission ou une tranche horaire, et par cible. Synonyme : part de marché. PQR : Presse Quotidienne Régionale QHM : Quart d’heure Moyen Nombre (ou proportion) de personnes présentes en moyenne à l'écoute de la radio ou d'une station, durant un quart d'heure au cours d'une période considérée (tranche horaire, journée...), le quart d'heure moyen étant l'unité de mesure de l'audience radio. Le quart d'heure moyen est un indicateur d'Audience moyenne. RTB (Real Time Bidding) : Achat en temps réel Streaming : Désigne un principe utilisé principalement pour l'envoi de contenu en «direct» qui s'oppose ainsi à la diffusion par téléchargement de fichiers qui nécessite de récupérer l'ensemble des données d'un morceau ou d'un extrait vidéo avant de pouvoir l'écouter ou le regarder SVOD : La SVoD (Subscription Video On Demand) est un mode d'accès de la VoD basé sur l'abonnement/souscription à un pack de vidéos renouvelées entièrement ou en partie sur une période donnée. TTV : Total Télévision VOD : Video On Demand La VOD fait appel à une technologie qui permet aux personnes de visionner un programme vidéo à l'heure de leur choix. L’utilisateur peut ainsi choisir parmi une liste de programmes, lancer la diffusion et l’arrêter à sa guise. L'accès au programme se fait au moment où le téléspectateur le décide, contrairement au Pay Per View ou Paiement à la séance, où la diffusion du programme est proposée à horaires fixes. LEXIQUE
  • 29. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 29 CPM : Coût pour mille C’est le mode dominant de valorisation et de facturation des espaces publicitaires Internet par lequel un annonceur est facturé selon un prix de l’espace publicitaire exprimé pour 1000 affichages de la création (bannière, vidéo, etc…) CPC : Coût par clic C’est le montant payé par un annonceur à un moteur de recherche ou un éditeur de site pour un clic amenant un visiteur depuis le lien d’une publicité (texte, image, vidéo…) vers le site de l’annonceur. CPA : Coût par Action C’est un mode de facturation d’un espace publicitaire ou d’une action marketing qui consiste à facturer l’annonceur en fonction des résultats obtenus lors de la campagne. Selon les cas, l’action prise en compte pour la rémunération du support ou prestataire peut être un clic, une commande, le fait de remplir un formulaire, l’installation d’une application ou une prise de rendez vous. CPL : Coût par lead C’est mode de facturation à la performance pouvant être utilisé dans le cadre d’action marketing Internet. Le support utilisé est rémunéré par l’annonceur en fonction du nombre de contacts commerciaux plus ou moins qualifiés qui sont générés. Le CPL est un mode de rémunération relativement souvent utilisé dans les programmes d’affiliation, notamment lorsque le site affilieur n’est pas un site marchand. CPE : Coût par engagement C’est un mode de facturation utilisé sur les réseaux sociaux. La facturation s’applique à chaque interaction telle qu’un retweet ou une réponse à un tweet, un like, etc… VCPM : Coût par engagement C’est un acronyme utilisé pour désigner le CPM visible, mode de tarification au CPM par lequel seul les publicités visibles sont facturées. Voici le calcul associé dépenses totales / (total du nombre d’impressions * % des impressions visibles)/ 1000 SEA : Search Engine Advertising Se rapporte à la publicité sur les moteurs de recherche. Le SEA désigne l'utilisation de liens commerciaux ou publicitaires sur les moteurs de recherche SEO : Search Engine Optimization Concerne l’action de positionner un site, une page web ou une application dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche Capping Technique utilisée dans le domaine du marketing digital pour limiter le nombre d’affichage d’un même élément visuel pour un même individu. Le capping est surtout utilisé dans le domaine publicitaire pour optimiser les campagnes et réduire certains effets intrusifs ou irritants LEXIQUE FOCUS DIGITAL Format Rich Media : Appellation générique désignant l’ensemble des technologies qui permettent d’inclure dans les annonces publicitaires sur Internet des contenus multimédias (vidéo, son, animations). Taux de clic : Nombre de clics /nombre d’impressions Taux d’arrivée : Nombre d’arrivées /nombre de clics Taux de rebond : Nombre de visiteurs ayant vu 1 seule page / nombre de visiteurs Taux de conversion : Nombre de visiteurs réalisant une action donnée / nombre de visiteurs total. Taux de complétion : Nombre de visiteurs ayant vu une vidéo en entier /nombre de visiteurs total. Vidéo out stream : Désigne un format publicitaire vidéo qui n’est pas lui-même inséré dans contenu ou flux vidéo (vidéo in-stream). Les formats les plus courants de publicités vidéo out-stream concernent les publicités vidéo in-banner ou les vidéos in-text ou in-read. Vidéo in stream : Vidéo publicitaire insérée dans un contenu vidéo diffusé en streaming sur Internet. La part des vidéos instream dans les différents formats publicitaires utilisés est en augmentation constante depuis le développement des plateformes vidéos (YouTube, Dailymotion) et des services de catchup TV. La forme la plus courante de vidéo instream est le pre-roll vidéo. Une vidéo instream est intégrée à la volée et en temps réel en cours de lecture d’un contenu vidéo par un serveur publicitaire en fonction des critères de ciblage retenus. Deux individus regardant la même vidéo sur Internet au même moment ne verront donc pas forcément la même vidéo publicitaire. Une vidéo publicitaire instream peut être une adaptation ou une reprise d’un spot publicitaire TV, ou être créée spécifiquement pour être diffusée sur Internet.
  • 30. S a n s h ô – O c t o b r e 2 0 1 7 30 Gwendolyne AUBERT Consultante Études GWENDOLYNE.AUBERT@dentsuaegis.com Isabelle VIGNON DGA Expertise Médias ISABELLE.VIGNON@dentsuaegis.com Adeline JUMEL Consultante Études Junior ADELINE.JUMEL@dentsuaegis.com Pauline LEGRAND-GOUTELLE Consultante Études Junior PAULINE.LEGRANDGOUTELLE@dentsuaegis.com CONTACTS BUSINESS INTELLIGENCE Design by : © Anais Ravoux E-mail: ravouxana@yahoo.com Nathalie CRISTOFOLI Responsable études OOH & Courrier NATHALIE.CRISTOFOLI@dentsuaegis.com Julie HUMEAU Directrice Études Digitales JULIE.HUMEAU@dentsuaegis.com Dorian MALARDEL Senior Account Manager & Location Strategist DORIAN.MALARDEL@dentsuaegis.com