Successfully reported this slideshow.
MINISTERE DE L’ARTISANAT REPUBLIQUE DU MALI
ET DU TOURISME Un Peuple – Un But – Une Foi
********************
OFFICE MALIEN...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Plan de relance touristique region kayes vf 30_10_2013

648 vues

Publié le

Ce Plan fait la synthèse des actions prioritaires pour la relance de l'activité touristique en Région de Kayes, République du Mali

Publié dans : Business
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Plan de relance touristique region kayes vf 30_10_2013

  1. 1. MINISTERE DE L’ARTISANAT REPUBLIQUE DU MALI ET DU TOURISME Un Peuple – Un But – Une Foi ******************** OFFICE MALIEN DU TOURISME ET DE L’HOTELLERIE ********************** Bureau Régional de Kayes PLAN DE RELANCE DE L’ACTIVITÉ TOURISTIQUE DANS LA RÉGION DE KAYES 2014-2016 Elaboré par le Bureau Régional de l’Office Malien du Tourisme et de l’Hôtellerie de Kayes (BRTH-Kayes) Kayes, Octobre 2013
  2. 2. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 2 sur 26 Sommaire Présentation générale du plan …………………………………………………………………………………………..3 I. Introduction ………………………………………………………………………………………………………….......4 II. Contexte et justification ……………………………………………………………………………………………….4 III. Objectifs …………………………………………………………………………………………………………………..6 3.1. Objectifs globaux …………………………………………………………………………………………….…...6 3.2. Objectifs spécifiques ……………………………………………………………………………………….….…6 IV. Axes prioritaires …………………………………………………………………………………………………….……7 4.1. La redynamisation des organisations professionnelles …………………………………………….…...7 4.2. L’appui aux entreprises en difficulté ……………………………………………………………………….…8 4.3. La structuration des interventions ……………………………………………………………………….……8 4.4. La valorisation de l’aéroport Dag Dag de Kayes ……………………………………………………………9 4.5. L’intensification de la Promotion et du partenariat public privé ……………………………………….11 4.6. La révision des textes législatifs et réglementaires de l’activité touristique…………………………..12 V. Résultats attendus ………………………………………………………………..……………………………………..12 VI. Acteurs …………………………………………………………………………………………………………………….13 VII. Chronogramme d’exécution ………………………………………………………………………………………….13 SYNTHESE DU PLAN ………………………………………………………….…………………………………………….14 ANNEXES…………………………………………………………………………………………………………………….22
  3. 3. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 3 sur 26 Présentation générale du plan Intitulé du plan : Plan de relance de l’activité touristique dans la région de Kayes Ministère en charge : Ministère de l’Artisanat et du Tourisme Ministères impliqués : Ministère de l’Administration Territoriale, Ministère des Finances, Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Ministère des Maliens de l’Extérieur, Ministère de la Sécurité, Ministère de la Culture, Ministère de l’Environnement et de l’Assainissement. Structure de coordination : Office Malien du Tourisme et de l’Hôtellerie (OMATHO) Pays de réalisation : Mali Localité : Région de Kayes. Représentant de la Structure de coordination : Bureau Régional du Tourisme et de l’Hôtellerie de Kayes Durée du plan : 36 mois Secteur économique : Tertiaire Sous-secteur : Tourisme Envergure : Régional Acteurs du plan : Tous les acteurs publics et privés
  4. 4. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 4 sur 26 I- Introduction Le Mali pays regorgeant d’importantes ressources touristiques a connu une crise sécuritaire née dans la zone sahélo-saharienne à partir de 2011. Ce climat a abouti aux évènements du 22 mars 2013 qui plongea le pays dans une crise multiforme sans précédent. Les deux tiers du territoire furent occupés par des narco-djihadistes dans la partie nord et une forte instabilité politique depuis le niveau central s’installa sur le tiers libre. Une bonne partie du « triangle touristique » (Tombouctou – Pays Dogon – Djenné) jadis considéré comme la zone d’intenses activités touristiques fit l’objet de théâtres d’opérations. Le corollaire de cette situation fut une baisse drastique de l’activité touristique sur l’ensemble du territoire national. Le pays s’est vu classé parmi les destinations les moins sécurisées du monde. La région de Kayes à l’instar des autres régions du Mali a connu la crise avec sa particularité. Nonobstant la baisse du flux, les difficultés des entreprises, le secteur (dans la quasi-totalité de ses acteurs publics et privés) a continué à formuler des propositions de sortie de crise. C’est dans cette optique que le Bureau Régional de l’Office Malien du Tourisme et de l’Hôtellerie (OMATHO) profitant de la fin de la crise et l’installation de nouvelles autorités formule le présent plan de relance de l’activité touristique dans la région. II- Contexte et justification La Région de Kayes s’étend sur 400 km d’Est en Ouest et presque à égale distance entre le Nord et le Sud. Pour une superficie de 120.000 km2, on y rencontre une mosaïque de peuples : Malinkés au sud, Khassonkés au centre et à l’ouest, Sarakolés, peulhs, Maures, Bambara au Nord et nord-ouest. La région de Kayes est l’une des régions du Mali les plus dotées en ressources touristiques. Malgré cette abondance, le secteur touristique reste sous-exploité. Avec la rénovation et l’accroissement continus du parc hôtelier à l’occasion de la CAN 2002, la réalisation de la Route Nationale 1, les travaux d’extension et de révision de l’aéroport Dag Dag et la réalisation de la route Kayes-Bafoulabé, la région dispose des atouts permettant son décollage effectif. Les acteurs de la Région sont organisés en différentes organisations professionnelles notamment les Syndicats d’Initiatives et de Tourisme (SIT), la Fédération de l’Industrie Hôtelière de Kayes, la
  5. 5. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 5 sur 26 Coordination Régionale des Artisans de Kayes (CRAK), etc. Cette plate-forme constitue aujourd’hui un véritable levier d’intervention des différents programmes et projets. La région est essaimée par les sites touristiques qui présentent une grande diversité. Tous les types de tourisme aujourd’hui présents au Mali sont possibles dans la région grâce à l’immense diversité du paysage et des cultures. Les produits touristiques de la région peuvent s’insérer dans trois (03) thématiques différentes, à savoir : Nature, Histoire et Culture. La particularité de la région est qu’elle est desservie par les quatre voies de transport connues au Mali. Il s’agit : de la voie aérienne, de la voie routière, de la voie fluviale et de la voie ferroviaire. Une quarantaine d’établissements assure l’accueil dans la région offrant les différents services dont 400 chambres pour plus de 500 lits. La présence d’une plate-forme d’institutions financières de plus d’une trentaine de structures allant des banques aux établissements de microfinance passant par les entreprises d’envoi/réception de fonds constitue un véritable atout qui accompagne non seulement les investisseurs mais qui facilite le séjour des visiteurs dans la région à travers des prestations de qualité pouvant favoriser le rallongement du taux de séjour moyen de la Région qui est de deux (02) jours aujourd’hui. Le Mali est un pays émetteur de flux migratoire depuis de longues dates. Selon les données exposées par le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine à l’atelier d’élaboration de la stratégie de mise en œuvre de la politique nationale de la migration le 15 aout 2013, la diaspora apporte à l’économie nationale 656 milliards de F CFA, soit 8% du PIB du Mali. Près de la moitié de cette diaspora malienne est ressortissante de la Région de Kayes. Elle constitue un atout à mettre à contribution pour les différentes politiques dans la région. La position géographique de la région l’ouvre à trois pays frontaliers de la région qui présentent chacun des intérêts particuliers pour le tourisme. Il s’agit de la Guinée, du Sénégal et de la Mauritanie. Ces pays comme le Mali émettent un flux de migration depuis des villes voisines de la région. Le constat fait ressortir qu’aucune des villes de ces pays cités ne dispose d’aéroport ouvert au trafic international. L’aéroport Dag Dag apparait comme la meilleure opportunité pour les flux concernés.
  6. 6. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 6 sur 26 Les pèlerinages (Hadj et Oumra) étant une activité régulière pour les agences de voyage, demeurent l’apanage de la seule ville de Bamako. Au regard de l’importance de l’aéroport de Dag Dag (deuxième du pays en terme de standing et de l’équipement) le constat fait ressortir une sous-exploitation qui pourtant pourrait servir de levier dans la politique d’ouverture de nouveaux pôles économiques et dont l’ouverture de nouvelles destinations touristiques est une composante. La crise a impacté de manière très sensible la capacité opérationnelle des acteurs. Plus d’une soixantaine d’empois directs et près de deux cent (200) emplois indirects furent supprimés selon une enquête menée par le Bureau Régional de Tourisme et de l’Hôtellerie. La morosité a marqué le climat des activités, le flux touristique objet de tous les investissements était réduit aux voyageurs nationaux d’affaire. Le retour à la normalité insuffle un réel espoir chez les acteurs. Il est perçu par les uns et les autres comme une bouffée d’oxygène devant permettre un nouveau départ voire permettre une croissance optimale à long terme et soutenue de leur activité. III-Objectifs Le présent Plan intervient à une période transitoire : de la fin d’une crise à l’avènement d’une stabilité. À cet effet, il vise globalement et spécifiquement un certain nombre d’objectifs. 3.1.Objectifs globaux :  Permettre un nouveau démarrage de l’activité touristique dans la région de Kayes ;  Réduire la vulnérabilité du secteur face aux éventuelles menaces de nature diverse et aux rythmes saisonniers de l’activité. 3.2.Objectifs spécifiques :  Permettre aux entreprises touristiques existantes de contribuer de manière sensible à l’économie de la région et susciter la création de nouvelles entreprises s’intégrant dans la même logique ;  Permettre une plus grande création d’emplois (directs et indirects) ;  Rallonger le taux de séjour dans la région ;  Permettre une plus grande pratique de l’activité touristique sur l’étendue du territoire de la Région ;
  7. 7. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 7 sur 26  Contribuer effectivement à la politique de diversification de destinations du pays en faisant de Kayes un pôle touristique  Renforcer les capacités du secteur privé en faisant de lui le moteur du développement de l’activité ;  Donner plus de visibilité nationale et internationale au tourisme de la région  Favoriser le retour des migrants par l’investissement dans le secteur de l’hôtellerie et du Tourisme IV- Axes prioritaires Le présent plan regroupe en son sein un ensemble d’axes prioritaires qui vont de la réorganisation du secteur au positionnement de la région sur le marché international par le renforcement des acteurs, la valorisation des équipements existants et l’avènement de nouveaux investissements. Nous pouvons dénombrer ainsi six (06) principaux axes prioritaires. Il s’agit de : 1- la redynamisation des organisations professionnelles 2- l’appui aux entreprises en difficulté 3- la structuration des interventions 4- la valorisation de l’aéroport Dag Dag de Kayes 5- l’intensification de la Promotion et du partenariat public/privé 6- la révision des textes législatifs et réglementaires de l’activité touristique 4.1.La redynamisation des organisations professionnelles : Les organisations professionnelles du secteur étant les répondants pour les partenaires manifestent la volonté de création de synergie pour le développement de l’activité. Elles sont présentes dans tous les cercles de la région. Pendant la crise, elles ont permis aux acteurs de cadre de réflexion et d’action. Nonobstant ce dynamisme, ces organisations sont dans un triple besoin de formation, d’équipements et de coopération avec leurs homologues extérieurs. Le défi de rendre ces organisations performantes permettra à l’Etat et ses partenaires de créer un véritable et meilleur relais pour leurs politiques. Il faudra signaler ici que certaines des
  8. 8. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 8 sur 26 organisations sont déjà membres de réseaux s’étendant de la sous-région à la zone hors-Afrique. En ouvrant davantage et en développant ces partenariats après des actions de formation et d’équipement, l’on permettra aux organisations de contribuer de manière pertinente à la politique de l’Etat consistant à faire du secteur privé, le moteur la croissance économique. 4.2.L’appui aux entreprises en difficulté : Les entreprises du secteur ont connu la plus grande récession depuis le difficile et fragile décollage amorcé à partir de 2008. Plus d’une soixantaine d’empois directs et près de deux cent (200) emplois indirects furent supprimés1. Leur fonctionnement fut sérieusement hypothéqué. Le poids des charges fixes a été presque insupportable. Cette situation s’est manifestée essentiellement à travers les arriérés de paiements des factures d’eau et d’électricité, des paiements des impôts et taxes, des paiements des charges de personnel (salaires et obligations de sécurité sociale), les polices d’assurances, etc. Ces difficultés ont miné énormément la qualité des prestations des entreprises et entamant l’image de toute la destination. Pour juguler ce fléau, l’Etat à travers des synergies interministérielles doit adopter un ensemble de mesures accordant des facilités aux différentes entreprises concernées. Parmi ces mesures nous pouvons citer en priorité :  l’échelonnement des paiements des dettes créées au titre de charges fixes sur une longue période et l’allègement de certaines dettes fiscales;  l’application d’une tarification préférentielle pour les services de l’eau et de l’électricité ;  l’allègement des procédures fiscales ;  la diligence de l’application de certains avantages au titre de la loi N°12-016 du 27 février 2012 portant Code des Investissements ;  une assistance technique (formation /conseil) permanente et efficace ;  la facilitation de l’accès au crédit. Ce dispositif permettra non seulement de préserver les emplois existants mais d’en créer. Il aura également comme autre objectif le nouveau positionnement des entreprises de la région sur les marchés national et international. 1 Enquête d’évaluation de l’impact de la crise sécuritaire sur le secteur tourisme menée par le Bureau Régional de Tourisme de Kayes en juillet 2012.
  9. 9. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 9 sur 26 4.3.La structuration des interventions Avec la crise et précisément à partir de mars 2012, outre les organisations œuvrant dans l’humanitaire, l’essentiel des partenaires bilatéraux et multilatéraux du Mali avaient observé un arrêt à leurs activités. Malgré ce retrait, quelques partenaires ont accompagné la région de Kayes parmi lesquels nous pouvons citer,  l’Organisation Néerlandaise pour le Développement (SNV) à travers le programme Hight Impact Training and Tourisme (HITT) : la formation en métiers de tourisme ;  le PNUD à travers le programme Extension et Renforcement du Système des Aires Protégées (ERSAP) : promotion de l’écotourisme  la Region Île-de-France dans plusieurs actions de renforcement des capacités des acteurs du tourisme communautaire. Avec la mise en place de nouvelles autorités et l’avènement de la stabilité, c’est le moment de faire un diagnostic de leur intervention. Cela permettra un double objectif. Primo, il permettra de voir les avancées selon les domaines de spécificités de chacun. Secundo il permettra de mieux orienter les nouvelles interventions et de mieux reprogrammer les interventions arrêtées. Cette action de coordination verra son application à la mise en place du « Cadre de Concertation et d’Orientation du Tourisme de la région de Kayes ». Se retrouveront dans cette instance tous les acteurs publics et privés et directs et indirects pour examiner, discuter et valider les grandes décisions, orientations et options concernant le tourisme dans la région. C’est le meilleur cadre fécond pour la cohérence et la convergence des idées et initiatives. 4.4.La valorisation de l’aéroport Dag Dag de Kayes L’aéroport Dag Dag de Kayes est le deuxième du pays après Bamako-Sénou en termes de standing et d’équipement. De son ouverture en 2011 (après les travaux de son adaptation aux vols internationaux) à nos jours, il reste fermé au trafic international. Cette infrastructure constitue pourtant une grande potentialité pouvant contribuer à la politique de desserte domestique et internationale. Trois grandes opportunités justifient voire imposent à la Région une valorisation rapide de l’infrastructure aéroportuaire de Dag Dag.
  10. 10. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 10 sur 26 Premièrement, la diaspora malienne étant en grande partie originaire de Kayes, elle se trouve dans un besoin de rallier la Région depuis leur pays de résidence. De nos jours, Bamako fait l’objet d’une congestion du trafic aérien et de l’activité des agences de voyages (surtout le volet billetterie). Le marché de Bamako tend vers une saturation au regard de l’activité temporaire de certaines agences. Pour permettre un décongestionnement de l’activité billetterie et faciliter un allègement du mouvement itératif des migrants (qui ne souhaitent pas forcément passer par Bamako) Dag Dag est le meilleur outil indiqué. Depuis plus d’une décennie la région de Kayes fait l’objet d’une attention de la part des autorités françaises pour le volet migration, attention qui a abouti à la visite du Ministre français de l’Intérieur Nicolas Sarkozy en 2007. C’est aujourd’hui, le moment de mettre à profit cette opportunité. Il s’agit ici pour le Gouvernement du Mali de mener un plaidoyer et des discussions pour avoir une représentation diplomatique de la France afin de faciliter les formalités de séjour. Deuxièmement, la région est ouverte à trois pays de la sous-région, il s’agit de la Guinée- Conakry, du Sénégal et de la Mauritanie. Ces pays comme le Mali émettent un flux migratoire vers l’Occident et l’Asie depuis des villes voisines de la région (Sélibabi, Kaédi, Kiffa, Bakel, Kédougou, Tambacounda, Dinguiraye). Un élément important est à signaler ici. Il s’agit des liens séculaires existants entre ces villes et Kayes. Depuis 1970, elles organisent par rotation la Semaine de l’Amitié et de la Fraternité (SAFRA), grand moment de ferveur et d’expression culturelle entre elles. Aucune de ces villes des pays cités ne dispose d’aéroport ouvert au trafic international. A cela il faudra ajouter l’opportunité de la proximité du tourisme florissant du Sénégal qui peut être connecté à la région dans le cadre du développement des circuits inter-Etat de l’UEMOA. Troisièmement, l’organisation du pèlerinage (Hadj et Oumra) étant centralisée dans la seule ville de Bamako, a besoin aussi d’un décongestionnement. L’unité embryonnaire du dispositif organisant cette activité est déjà présente à Kayes. Il s’agit ici des agences de voyages, de l’administration nationale du tourisme, des structures chargées des visites médicales, des services de sécurité, des établissements d’hébergement et de restauration. Pour la situation actuelle de Kayes, les conditions de base sont l’installation d’un consulat du Royaume d’Arabie Saoudite et d’une antenne de la Maison du Hadj à Kayes. Pour ce faire, une
  11. 11. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 11 sur 26 forte synergie interministérielle et une dynamique diplomatique ont besoin d’être portées et justifiées devant le partenaire saoudien. Le constat fait ressortir une sous-exploitation de Dag Dag qui pourtant pourrait servir de levier dans la politique d’ouverture de nouveaux pôles économiques dont l’ouverture de nouvelles destinations touristiques est une composante. Cette valorisation de l’aéroport permettra de booster l’économie régionale. L’hôtellerie, la restauration, les établissements de loisir, les entreprises de l’artisanat, le guidage, les agences de voyages et de tourisme sont les principaux bénéficiaires des emplois directs. Par extrapolation, on peut estimer ces emplois directs à trois cents2 (300). Quant aux emplois indirects, une estimation du double de ceux directs est envisageable. Ici, peuvent être incluses toutes les filières et activités connexes résultant de la transversalité même du tourisme. Nous entendons par là le développement induit de certaines chaînes de valeur jadis identifiées dans la région3. 4.5.L’intensification de la Promotion et du partenariat public privé : Les actions de valorisation de l’aéroport et de renforcement des capacités des acteurs ne trouveront leur sens réel que lorsqu’elles sont soutenues par une politique intense de promotion. Pour ce faire, différents moyens sont à identifier et à utiliser. Parmi les plus adéquats, on peut citer : les salons et expositions, les outils promotionnels (affiches, dépliants, flyers et plaquettes), l’outil internet (site web, les réseaux sociaux et le blog) et les éductours. Cette politique de promotion impliquera tous les acteurs publics et privés. Elle permettra de donner plus de visibilité aux actions des uns et des autres mais aussi de mieux positionner la destination sur le marché international. Le BRTH-Kayes disposait déjà d’un site web et de comptes sur les réseaux sociaux qui faisaient l’objet d’un bon nombre de visites des internautes. Il vient d’ouvrir récemment un blog dédié à cette action de promotion. Quant aux outils promotionnels, des lots sont encore disponibles en son sein. Cet ensemble de moyens déjà disponibles contribuera énormément à la nouvelle politique de promotion. 2 Données recueillies à partir des ouvertures et extensions d’établissements au titre des dossiers d’agrément instruits au Bureau Régional 3 Programme de Développement de la Région de Kayes (PDRK), Novembre 2012, Conseil Régional
  12. 12. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 12 sur 26 Pour ce qui concerne les espaces de promotion (salons et expositions), il faudra une plus grande implication du Ministère de l’Artisanat et du Tourisme pour la participation de la Région ou la présence des produits de la destination. Les possibilités d’organisation des espaces de promotion à Kayes sont envisageables dans le cadre du partenariat public/privé. La redynamisation du partenariat public/privé s’impose aujourd’hui en nécessité absolue. Actuellement, le handicap majeur pour l’opérationnalisation de l’aéroport est l’absence du dépôt d’avitaillement en kérosène. Un projet de décret portant approbation du marché pour la réalisation du dit dépôt ainsi que les travaux d’aménagement connexes a été adopté en février 2013. De cette date à nos jours les travaux n’ont pas encore démarré. De manière générale, les actions de valorisation ont certes besoin d’une grande dynamique institutionnelle (installation de la représentation de la Maison du Hadj, une représentation diplomatique française pour les formalités de séjour des migrants et saoudienne pour les formalités de séjour des pèlerins) mais le ravitaillement en kérosène est un élément de taille. Certains opérateurs de la Région se proposent d’assurer le ravitaillement en kérosène avant la réalisation du dépôt par l’Etat. Ceci constitue un exemple du partenariat à dupliquer et à exploiter. La mise en place et l’animation du « Cadre de Concertation et d’Orientation du Tourisme de la région de Kayes » sont impossibles sans une implication effective des différents acteurs privés et publics. 4.6.La révision des textes législatifs et réglementaires de l’activité touristique : L’accomplissement des missions de l’Office se matérialisant dans les activités de tous les jours, fait ressortir progressivement les insuffisances de la législation. La quasi-totalité des textes ont besoin d’être relue. L’avènement de la décentralisation devrait faire l’objet d’une réflexion particulière sur les textes régissant les activités du tourisme pour les y adapter. Permanemment, les Bureau Régionaux font l’objet d’interpellation ou de plainte de la part des exécutifs régionaux ou des prestataires ou des populations pour la gestion des situations dont les textes actuels deviennent insuffisants voire incapables. Incessamment, les Bureaux Régionaux font face sinon assistent à des conflits de compétences avec d’autres services régionaux tantôt dus à des confusions contenues dans les textes et tantôt dus à des différences d’interprétation des textes. Pour un bon assainissement du secteur et une protection de l’activité et les
  13. 13. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 13 sur 26 prestataires, cette révision générale des textes est une nécessité impérieuse. La révision unique des textes ne saurait aussi être une fin en soit si un mécanisme de leur suivi n’est pas mis en place permettant une adaptation permanent et dynamique aux réalités. Cette relance de l’activité constitue une refondation et une réflexion sur les nouvelles responsabilités de l’Etat, celles des Collectivités Territoriales et celles des acteurs privés et parapublics. V- Résultats attendus En 2016, à la fin du dit plan,  L’activité touristique est mieux connue des acteurs ;  Les organisations du secteur sont mieux structurées et mieux outillées pour conduire le développement du secteur et formuler elles-mêmes les projets ;  Quatre cent (400) emplois directs et huit cent (800) emplois indirects sont créés par le tourisme ;  Des chaînes de valeurs indirectement liées au tourisme sont promues dans la région ;  Le taux de séjour est de sept (07) jours dans la région ;  La région de Kayes constitue un pole économique et de croissance ;  La destination touristique Kayes fait partie des cinq premières de la zone UEMOA en terme de flux et du choix des visiteurs chez les professionnels du voyage ;  La région de Kayes a contribué efficacement à la politique de diversification de destinations et de produits touristiques du Mali ;  Le pèlerinage vers l’Arabie Saoudite est organisé directement à partir de la région de Kayes et les départs sont effectués depuis l’aéroport de Dag Dag ;  Les expatriés de Kayes rallient directement la Région depuis leur pays de résidence ;  Des investissements nouveaux sont réalisés  Le secteur fait l’objet de retour des migrants à travers des projets d’investissement ;  Au minimum dix (10) agences de voyage et de tourisme sont présentes à Kayes ;  Les textes règlementaires et législatifs sont adaptés aux réalités de l’activité touristique
  14. 14. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 14 sur 26 VI- Acteurs Pour la mise en œuvre du présent plan, l’implication des acteurs suivants est nécessaire :  Les départements ministériels : Ministère de l’Artisanat et du Tourisme, Ministère de l’Administration Territoriale, Ministère des Finances, Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Ministère des Maliens de l’Extérieur, Ministère de la Sécurité, Ministère de la Culture, Ministère de l’Environnement et de l’Assainissement ;  Le Gouvernorat de la Région de Kayes ;  Toutes les organisations professionnelles du secteur de la Région de Kayes ;  Les Collectivités Territoriales ;  Les partenaires techniques et financiers de la Région de Kayes ;  Les associations des migrants ;  Les leaders d’opinion de la Région de Kayes ;  Les Aéroports du Mali (ADM)  L’ASECNA VII- Chronogramme d’exécution PÉRIODES 2014 2015 2016 1er Trim. 2ème Trim. 3ème Trim. 4ème Trim . 1er Trim. 2ème Trim. 3ème Trim. 4ème Trim. 1er Trim. 2ème Trim. 3ème Trim . 4ème Trim . AXESPRIORITAIRES 1.La redynamisation des organisations 2.L’appui aux entreprises en difficulté 3.La structuration des interventions 4.La valorisation de l’aéroport Dag Dag de Kayes 5.L’intensification de la Promotion et du partenariat public/privé 6.La révision des textes législatif et réglementaire de l’activité touristique
  15. 15. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 15 sur 26 SYNTHESE DU PLAN
  16. 16. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 16 sur 26 AXE PRIORITAIRE 1: Redynamisation des organisations professionnelles OBJECTIF GENERAL: Renforcer les capacités des organisations professionnelles Objectifs spécifiques Activités et stratégie de mise en œuvre Résultats attendus Structures impliquées Période d’exécution - Permettre aux organisations de formuler des projets et conduire le plaidoyer pour leur financement et leur mise en œuvre ; - Créer plus de synergie entre les différentes organisations ; - Permettre une grande coopération avec des organisations étrangères et une participation aux réseaux d’organisations Phase 1 : Formation des organisations sur les nouveaux enjeux et sur leurs rôles dans la mise en cohérence des démarches pour la politique régionale de développement du tourisme. Phase 2 : Equipement des organisations à travers la coopération d’Etat et décentralisées pour mener à bien leurs missions et permettre une participation aux réseaux internationaux.  Les organisations sont mieux outillées et évoluent en synergie ;  Les organisations mènent le plaidoyer pour le financement et la mise en œuvre des projets qu’elles formulent ;  Les organisations participent aux réseaux nationaux et internationaux de manière active.  Collectivités territoriales  OMATHO  Les Partenaires techniques et financiers  Acteurs locaux du tourisme et de la culture  Direction Nationale de l’Artisanat  Autres Services techniques concernés Phase 1 1er trimestre 2014 Phase 2 A partir du 3ème Trimestre 2014
  17. 17. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 17 sur 26 AXE PRIORITAIRE 2 : Appui aux entreprises en difficulté OBJECTIF GENERAL: Alléger l’impact de la crise sur les entreprises touristiques Objectifs spécifiques Activités et stratégie de mise en œuvre Résultats attendus Structures impliquées Période d’exécution - Permettre aux entreprises d’amorcer une croissance soutenable ; - Accroitre la capacité de création d’emplois et de valeur-ajoutée des entreprises de la région ; - Doter les entreprises d’une grande capacité de rénovation de leur infrastructure et apporter plus de qualité aux prestations. Phase 1 : Application d’un plan d’échelonnement des paiements des dettes créées au titre des charges fixes sur une longue période et l’annulation de certaines dettes fiscales : Phase 2 : Application d’une tarification préférentielle pour les services de l’eau et de l’électricité et l’allègement de l’imposition et des procédures fiscales. Phase 3 : Assistance technique (formation/conseil) efficace et facilitation de l’accès au crédit  Les indicateurs de performance des entreprises en difficulté sont améliorés ;  Les prestations des entreprises sont marquées par la qualité ;  Les équipements des entreprises sont conformes aux tendances mondiales ;  Les entreprises accèdent facilement aux financements adaptés à leur situation et à la nature de leur activité.  Ministère des Finances  Ministère de l’Artisanat et du Tourisme  Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique  Organisations professionnelles  Services techniques concernés  Institutions financières Phase 1 Toute l’année 2014 Phase 2 A partir du 1er Trimestre 2015 Phase 3 A partir du 1er Trimestre 2014
  18. 18. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 18 sur 26 AXE PRIRITAIRE 3 : Structuration des interventions OBJECTIF GENERAL: Créer une cohérence entre les interventions. Objectifs spécifiques Activités et stratégie de mise en œuvre Résultats attendus Structures impliquées Période d’exécution - Adapter les interventions aux besoins du secteur ; - Créer une plus grande complémentarité entre les différents partenaires techniques et financiers ; - Permettre aux PTF d’atteindre de manière optimale les objectifs. - Doter le secteur d’un cadre de référence unique de réflexion, de discussion et de d’orientation des différentes questions Phase 1 : Diagnostic par l’administration nationale du tourisme des interventions clôturées et celles en cours afin de dégager leurs impacts et pertinence. Phase 2 : Création et animation du « Cadre de Concertation et d’Orientation du Tourisme de la région de Kayes »  L’administration nationale du tourisme a relevé des impacts et les pertinences de l’action des différents PTF et a fait des recommandations pour les futures actions  Un cadre de concertation multi acteurs (publics et privés) est créé  Les acteurs locaux sont mieux impliqués dans les choix des orientations et leur mise en œuvre  OMATHO  Gouvernorat de la Région de Kayes ;  Partenaires techniques et financiers  Acteurs régionaux du tourisme  Services techniques concernés Phase 1 1er trimestre 2014 Phase 2 3ème Trimestre 2014
  19. 19. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 19 sur 26 AXE PRIORITAIRE 4: Valorisation de l’aéroport Dag Dag de Kayes OBJECTIF GENERAL: Faire de l’aéroport de Dag Dag le premier outil du développement touristique de la Région. Objectifs spécifiques Activités et stratégie de mise en œuvre Résultats attendus Structures impliquées Période d’exécution - Permettre la création et/ou l’arrivée d’entreprises du voyage et d’accroître l’activité et le nombre des établissements d’hébergement ; - Développer l’artisanat régional ; - Faire profiter au secteur le flux humain et financier des migrants de la Région et des pays limitrophes - Contribuer à la politique de développement inter-Etat de l’UEMOA - Contribuer à la politique de diversification de produits et de destinations touristiques du Mali ; - Faire de la Région un pole économique secondaire après Bamako ; - Contribuer à la politique nationale de l’emploi ; - Susciter la promotion induite d’autres chaînes de valeurs de la Région Phase 1 : Réalisation d’un dépôt d’avitaillement en kérosène Phase 2 : Installation des représentations diplomatiques (française et saoudienne) et de la Maison du Hadj. Phase 3 : Facilitation par des mesures particulières et circonscrites pour la création des entreprises du voyage et/ou l’arrivée de celles déjà créées.  L’aéroport Dag Dag est ouvert au trafic international  Les pèlerins de la région de Kayes font le départ depuis Kayes ;  Les professionnels du voyage contribuent au développement de la Région  L’artisanat régional crée de la valeur-ajoutée  La destination fait partie des 5 premières de l’UEMOA ;  Kayes est le second pôle économique du pays grâce au tourisme ;  Kayes est la 1ère région en termes de création d’emplois ;  Le Ministère de l’Administration Territoriale,  Ministère de l’équipement et des transports ;  Ministère de l’Artisanat et du Tourisme ;  Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale ;  Ministère des Maliens de l’Extérieur ;  Ministère de la Sécurité ;  Organisations professionnelles ;  Associations des migrants ;  ASECNA  Aéroports du Mali (ADM)  Partenaires techniques et financiers  Acteurs régionaux du tourisme  Services techniques concernés Phase 1 1er trimestre 2014 Phase 2 3ème Trimestre 2014 Phase 3 : 3ème Trimestre 2014
  20. 20. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 20 sur 26 AXE PRIORITAIRE 5 : Intensification de la Promotion et du partenariat public/privé OBJECTIF GENERAL: Donner une grande visibilité à la destination et faire du secteur privé le moteur de la croissance dans le secteur Objectifs spécifiques Activités et stratégie de mise en œuvre Résultats attendus Structures impliquées Période d’exécution - Faire connaitre davantage sur les marchés national et international les produits touristiques de la Région - Permettre une synergie entre les acteurs publics et privés - - Inciter le secteur privé à porter les initiatives Phase 1 : participation de la région aux espaces de promotion nationaux et internationaux. Création d’espace de promotion dans la région Edition et diffusion de supports promotionnels Phase 2 : Cf. à la phase 2 de l’Axe Prioritaire 3  La destination est connue sur les marchés national et international ;  Les acteurs privés sont mieux impliqués dans la politique de développement touristique de la Région  Les acteurs privés investissent davantage dans le secteur  Ministère de l’Artisanat et du Tourisme ;  Ministère de la Culture  OMATHO ;  Direction Nationale de l’Artisanat ;  Organisations professionnelles  Chambres consulaires  Services techniques concernés Phase 1 À partir du 1er Trimestre 2014 Phase 2 Cf. à la phase 2 de l’Axe Prioritaire 3
  21. 21. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 21 sur 26 AXE PRIRITAIRE 6 : Révision des textes législatifs et réglementaires de l’activité touristique OBJECTIF GENERAL: Permettre une adéquation des textes aux réalités du secteur Objectifs spécifiques Activités et stratégie de mise en œuvre Résultats attendus Structures impliquées Période d’exécution - Adapter les textes à l’évolution de l’activité touristique - Permettre une révision dynamique des textes - Rendre performante l’action de l’administration nationale du tourisme - Alléger les procédures administratives des révisions Phase unique : Révision générale de la réglementation de l’activité touristique et mise en place d’un comité de leur suivi- évaluation à travers des procédures allégées.  Les textes sont mieux adaptés à l’activité touristique  Le mécanisme de suivi a permis une révision dynamique permanente  Les procédures administratives de révision des textes sont très allégées  Ministère de l’Artisanat et du Tourisme  OMATHO  Instances interministérielles Phase unique À partir du 01er Trimestre 2014
  22. 22. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 22 sur 26 ANNEXES
  23. 23. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 23 sur 26 Projet de liste des membres du Cadre de Concertation et d’Orientation du Tourisme de la région de Kayes 1. Le Gouvernorat 2. Bureau Régional de L’Office Malien de l’Hôtellerie et du Tourisme (OMATHO) 3. La Fédération Régionale de l’Industrie Hôtelière 4. Institut de Formation Professionnelle (IFP-Tertiaire) 5. La Coordination Régionale des Artisans de Kayes (CRAK) 6. L’Association des Pinassiers de Kayes 7. Centre Privé de Formation Professionnelle de Kayes (CPFP-K) de Lafiabougou 8. L’Association des Gargotières de Kayes 9. L’Association des Guide de Tourisme 10. Le Groupement de Recherche et de Réalisation pour le Développement Rural (GRDR) 11. ARIANE 12. Les Associations des Migrants 13. La Représentation de la Région Île-de-France (Conseil Régional de Kayes) 14. La Représentation de la Région Nord-Pas-de-Calais 15. L’Intercommunalité du Djombougou et de Sero-Djamano (CPCD) 16. L’Intercommunalité Hawa Dembaya – Logo – Diamou – Sadiola 17. Les Groupements Féminins et de Jeunes bénéficiaires du Programme Extension et Renforcement du Système des Aires Protégées (ERSAP) 18. Des groupements Féminins et de Jeunes de la région (à lister) 19. Le Conseil Régional du Patronat 20. Le GIE d’assainissement SANIYA 21. Le Conseil Régional de Kayes 22. Le Conseil de Cercle de Kayes 23. La Direction Régionale de la Police Nationale 24. La Légion de la Gendarmerie 25. Le Groupement de la Garde Nationale
  24. 24. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 24 sur 26 26. La Direction Régionale de la Protection Civile 27. La Direction Régionale des Eaux et Forêts 28. La Direction Régionale des Douanes 29. L’Académie d’Enseignement de Kayes 30. Les Aéroports du Mali (ADM) 31. La Société ASAM 32. La Direction Régionale du Commerce et de la Concurrence 33. La Direction Régionale de la Santé 34. Office de Protection des Végétaux (OPV) 35. Transrail-SA 36. La Direction Régionale des Impôts 37. La Direction Régionale des Routes 38. La Station Régionale de l’ORTM 39. La Direction Régionale de l’Artisanat 40. La Direction Régionale de la Jeunesse 41. La Direction Régionale de la Culture 42. Le Stade Abdoulaye Makoro Sissoko 43. La Direction Régionale du Plan de la Statistique, de l’Informatique, de la Population et l’Aménagement du Territoire 44. La Direction Régionale de l’Energie 45. La Direction Régionale de l’EDM 46. La Direction Régionale de l’Assainissement et du Contrôle des Pollutions et Nuisances 47. La Direction Régionale des Transports 48. La Direction Régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille 49. La Direction Régionale du Travail 50. La Direction Régionale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle 51. L’Antenne de l’ANICT 52. L’APEJ
  25. 25. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 25 sur 26 53. Le FAFPA 54. L’ANPE 55. Le Secrétariat Exécutif Régional de Lutte contre le SIDA 56. La Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie 57. La Chambre des Métiers 58. Enda-Mali 59. ONG AMSOPT 60. Le Conseil Malien des Transporteurs Routiers (CMTR) 61. La CAFO 62. RECOTRAD 63. Le Collectif des Banques de la Région 64. Le Conseil Exécutif Régional des Institutions de Microfinance 65. L’UNICEF
  26. 26. Plan de relance de l’activité touristique dans la Région de Kayes 2014-2016 élaboré par le Bureau Régional de l’OMATHO de Kayes Page 26 sur 26 Liste des textes nécessitant relecture et/ou abrogation  La Loi N°96 – 052 du 16 octobre 1996 instituant une taxe touristique en République du Mali ;  La Loi N°03 – 40 du 30 décembre 2003 régissant les professions d’organisateurs de voyages et de séjours et de guides de tourisme ;  La Loi N°04 – 058 du 25 novembre 2004 relative aux conditions d’entrée, de séjour et de d’établissement des étrangers en République du Mali ;  Le Décret N°06 – 340 /P-RM du 10 août 2006 portant réglementation de l’agrément et de l’exploitation des établissements de tourisme ;  Le Décret N°01 – 583 /P-RM du 18 décembre 2001 fixant les normes de classement des établissements d’hébergement de tourisme ;  Le Décret N°04-124/P-RM du 21 avril 2004 fixant les conditions d’exercice des Professions d’organisateurs de voyages et de séjours,  Le Décret N°03-269/P-RM du 07 juillet 2007 portant réglementation des collectivités éducatives en République du Mali NB : Aux lois citées, il est à signaler qu’il est nécessaire d’abroger et produire tous les autres textes y afférents notamment : les Décrets, les Décisions, les arrêtés et les Instructions

×