Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Historique et enjeux de la lecture publique intercommunale

1 682 vues

Publié le

Intervention devant le personnel du réseau des médiathèques de l’agglomération de Dracénie (Var)
à Draguignan le 7 janvier 2016

  • Soyez le premier à commenter

Historique et enjeux de la lecture publique intercommunale

  1. 1. Métiers et enjeux, module 1 : Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016 Historique et enjeux de la lecture publique intercommunale par Dominique Lahary – dom.lahary@orange.fr http://www.lahary.fr/pro | http://lahary.wordpress.com La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  2. 2. Plan  1. La montée de l’intercommunalité en France métropolitaine 2. La lecture publique intercommunale Cinq approches Deux focus Débat La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  3. 3. 1 La montée de l’intercommunalité en France métropolitaine La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  4. 4. La France des communes La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016 Allemagne 8 414 Espagne 8 111 Italie 8 101 Royaume-Uni 238 France + de 36 000
  5. 5. L’interco, déjà toute une histoire 1890 à nos jours Les syndicats de communes Techniques, spécialisés, chacun son périmètre 1965 à nos jours Les villes nouvelles Défrichage des solutions 1999 : La loi Chevènement Loi n°99-586 du 12 juillet 1999 EPCI à fiscalité propre : périmètre unique, compétences multiples 2010 : La première « réforme territoriale » Loi n°2010-1563 du 16 décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales Achèvement de la carte et réduction du nombre d’EPCI 2015: La loi NOTRe Loi n°2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République Nouveau seuil démographique et nouvelle réduction du nombre d’EPCI au 01/01/2017 La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  6. 6. Les EPCI à fiscalité propre Types créés entre 1966 et 1999 Communautés urbaines Communautés de communes Communautés d’agglomération Avec la « réforme territoriale » (2010-2015) Métropoles Ce ne sont pas des collectivités territoriales mais des groupements de communes Les compétences exclusives : substitution à la commune obligatoires, optionnelles, facultatives souvent modulées par la libre définition de l’intérêt communautaire Chaque EPCI est un cas particulier La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  7. 7. La France des communes La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  8. 8. La France des EPCI à fiscalité propre La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  9. 9. Les compétences des comm. d’agglo 4 compétences obligatoires Économie : zones d’activité, développement économique Urbanisme et mobilité Politique du logement Politique de la ville Au moins 3 compétences optionnelles Voirie et stationnement Assainissement Eau Environnement et déchets ménagers Équipements culturels Action sociale Compétences facultatives Dans la liste ci-dessus + divers La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  10. 10. Les compétences des comm. d’agglo 4 compétences obligatoires Économie : zones d’activité, développement économique Urbanisme et mobilité Politique du logement Politique de la ville Au moins 3 compétences optionnelles Voirie et stationnement Assainissement Eau Environnement et déchets ménagers Équipements culturels Action sociale Compétences facultatives Dans la liste ci-dessus + divers La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016 Intérêt communautaire déterminé à la majorité des 2/3
  11. 11. Les compétences des comm. d’agglo 4 compétences obligatoires Économie : zones d’activité, développement économique Urbanisme et mobilité Politique du logement Politique de la ville Au moins 3 compétences optionnelles Voirie et stationnement Assainissement Eau Environnement et déchets ménagers Équipements culturels Action sociale Compétences facultatives Dans la liste ci-dessus + divers La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016 Intérêt communautaire déterminé à la majorité des 2/3
  12. 12. Les compétences en Dracénie 4 compétences obligatoires Économie : zones d’activité, développement économique Urbanisme et mobilité Politique du logement Politique de la ville 3 compétences optionnelles Voirie et stationnement Environnement et déchets ménagers Équipements culturels Compétences facultatives Urbanisme Hygiène Protection contre l’incendie La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  13. 13. Les compétences en Dracénie 4 compétences obligatoires Économie : zones d’activité, développement économique Urbanisme et mobilité Politique du logement Politique de la ville 3 compétences optionnelles Voirie et stationnement Environnement et déchets ménagers Équipements culturels Compétences facultatives Urbanisme Hygiène Protection contre l’incendie La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016 Toutes les médiathèques sont d’intérêt communautaire
  14. 14. 2 La lecture publique intercommunale La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  15. 15. L’enjeu intercommunal Une montée de l’intercommunalité indiscutable inégale selon les régions et départements multiforme : chaque interco est différente Un enjeu à saisir Consolider l’organisation de la lecture publique en prenant appui sur l’intercommunalité Le territoire est d’abord humain Une affaire de compétence ? Une affaire de recette ? La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  16. 16. Un point de départ : Les territoires, ce sont d’abord des gens Les gens vivent sur des territoires enchevêtrés Autour du domicile… des aires de mobilités diverses au sein d’un même foyer Maillage territorial des services Complémentarité des petites bibliothèques et des plus grande, entre proximité et attractivité Monofréquentants et multifréquentants Les gens font réseaux Autant l’organiser pratiquement et politiquement La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  17. 17. La « compétence lecture publique » … ça n’existe pas ! Compétence optionnelle des comm. de communes Construction, entretien et fonctionnement d’équipements culturels d’intérêt communautaire Compétence optionnelle des comm. d’agglo. Construction, aménagement, entretien et gestion d’équipements culturels d’intérêt communautaire Compétence obligatoire des comm. urbaines Construction ou aménagement, entretien, gestion et animation d’équipements ou d’établissements culturels lorsqu’ils sont d’intérêt communautaire Compétence obligatoire des métropoles Construction, aménagement, entretien et fonctionnement d’équipements culturels d’intérêt métropolitain Mais tout cela revient strictement au même La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  18. 18. La compétence « équipement culturel » … on en fait ce qu’on veut ! L’intérêt communautaire est librement défini par le conseil communautaire Et en dehors de cette compétence on peut faire des tas de choses : mise en réseau informatique action culturelle… On peut distinguer cinq approches intercommunales La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  19. 19. L’interco des équipements Transfert ou création de bâtiments de personnel de collections Tout est possible avec l’intérêt communautaire Aucune bibliothèque Une bibliothèque Quelques bibliothèques Toutes les bibliothèques La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  20. 20. L’interco de gestion SIGB commun condition pour un service de prêt étendu Gestion intégrée des collections Choix Acquisitions Traitement La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  21. 21. L’interco des ressources humaines Modèle intégré Une direction Des services communs Des équipes réparties Éventuellement : une circulation des agents Modèle non intégré Des équipes relevant de collectivités différentes Une éventuelle mission de coordination Dans tous les cas : ne pas impliquer que les directions L’esprit réseau se construit dans le travail commun Des groupes de travail mêlant des membres d’équipes différentes sont indispensables La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  22. 22. L’interco des services au public Ressources documentaires Catalogue unique, carte unique, tarif unique Les usagers se déplacent Les documents se déplacent Ressources numériques communes Action culturelle Offre commune ou coordonnée Services à distance Portail commun Ouverture au public Coordination des horaires La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  23. 23. L’interco de projet État des lieux des équipements et services Maillage Organiser la complémentarité des équipements Situer les bibliothèques aux bons endroits Améliorer, créer Une politique communautaire de lecture publique ? Un projet pour la population, pour les populations La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  24. 24. Une drôle de recette Des ingrédients Transferts Réseau informatique Ressources humaines Mutualisation Services et animations On prend ceux qu’on veut On fait tout d’un coup ou par étape et dans n’importe quel ordre Transférer bien avant de mutualiser, ou l’inverse Il n’y a pas de modèle Liberté de choix des acteurs La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  25. 25. Trois préoccupations La gouvernance Cohésion et créativité Motivation et efficacité Efficacité et efficience La taille critique A partir de quelle taille perd-on en efficacité ? Le lien avec la commune en cas de transfert Services communaux Tissu associatif et culturel La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  26. 26. L’interco, c’est politique L’intercommunalité est une construction politique Les élus locaux à la manoeuvre pour accepter les périmètres et définir les compétences Un rôle important des préfets pour la construction des périmètres Cela ne nie pas le rôle des professionnels territoriaux dans l’aide à la décision dans la mise en oeuvre Un EPCI reste un groupement de communes mais peut être le cadre d’une politique affirmée La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  27. 27. L’interco, c’est territorial Le territoire c’est d’abord les gens Chacun a son rayon de mobilité Les bassins de vie : quartier, agglomération… Les usagers des bibliothèques Monofréquentants et multifréquentants Usagers de proximité ou non Usagers réguliers et occasionnels C’est pourquoi on ne peut raisonner commune par commune en voulant proposer « mes collections » à « mes usagers » : les collections comme les usagers se déploient et bougent au sein du territoire L’interco permet de déployer des services à une meilleure échelle Il faut un maillage (une bibliothèque à ¼ d’heure) Complémentarité entre les équipements de proximité et les autres La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  28. 28. Intermède Offert par Jean Bosc dit Bosc (1924-1973) La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  29. 29. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  30. 30. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  31. 31. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  32. 32. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  33. 33. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  34. 34. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  35. 35. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  36. 36. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  37. 37. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  38. 38. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  39. 39. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  40. 40. La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  41. 41. 1er focus : La mutualisation La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  42. 42. Au commencement est l’autarcie A chaque collectivité sa ou ses bibliothèques A chaque bibliothèque son fonctionnement Public local, offre locale Chacun « chez soi » La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  43. 43. Aucune bibliothèque n'est autosuffisante. Dès lors que la bibliothèque est conçue et gérée comme un ensemble éternellement incomplet, la coopération entre bibliothèques n'est plus un service supplémentaire, ni un palliatif à une situation défectueuse mais un mode d'existence normal de toute bibliothèque, qui doit être intégré à sa conception et prévu dans ses règles de fonctionnement. Michel Melot Rapport du Président du Conseil supérieur des bibliothèques, 1991 http://www.enssib.fr/autres-sites/csb/rapport91/rapp-91- 4cooperation/csb-rapp91-textecooperation.html La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  44. 44. Mutualiser c’est quoi ? Ne pas faire 100 fois ce qu’on peut faire en une seule fois Faire ensemble ce qu’il est plus efficace de faire séparément Partager les compétences Partager les ressources humaines et physiques La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  45. 45. Cousins et voisins Coopération Partenariat Transversalité Subsidiarité Efficience Décloisonnement Rationalisation Économies d’échelle La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  46. 46. Les champs de la mutualisation Les services au public L’accès du public aux collections et services L’offre documentaire L’action culturelle La gestion Les ressources humaines L’informatique La gestion des collections La lecture publique intercommunale /A. Garrus. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  47. 47. Les modèles de la mutualisation Dédiée : mission transversale Partagée : collaboration transversale Autrement dit : Coordination Répartition Service commun
  48. 48. 2e focus : Intercommunalité et enjeux de la lecture publique La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  49. 49. Une bibliothèque… … ce n’est pas un robinet La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  50. 50. Troisième lieu Générations Brassage Lien social La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  51. 51. Diversité Laïcité Respect République La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  52. 52. Débat La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  53. 53. 3 apports au débat Morphologie des réseaux intercommunaux (Dominique Lahary, utilisé dans plusieurs interventions) Typologie des pratiques culturelles (Olivier Donnat, Les pratiques culturelles des Français à l’ère numérique : enquête 2008, La Découverte) Les deux jambes de la bibliothèque (Intervention au congrès de l’Association internationale francophone bibliothèques et documentation, Montréal, 3-6 août 2008 La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016
  54. 54. Morphologie des réseaux intercommunaux Dominique Lahary, intercommunalité et schéma de mobilité des populations, in diaporamas divers depuis 2009
  55. 55. Morphologie des réseaux intercommunaux Dominique Lahary, intercommunalité et schéma de mobilité des populations, in diaporamas divers depuis 2009
  56. 56. 4. Vers une lecture d’écran
  57. 57. Premier congrès de l’AIFBD, Montréal, 3-7 août 2008 : Innovations, changement et réseautage Les deux jambes de la bibliothèque
  58. 58.  Droite : La « mise en place »  Gauche : La gestion des demandes Les deux jambes de la bibliothèque Premier congrès de l’AIFBD, Montréal, 3-7 août 2008 : Innovations, changement et réseautage  Droite : Je viens fouiner  Gauche : Je sais ce que je veux  Droite : La bibliothèque visible  Gauche : La bibliothèque invisible  Droite : Prescrire  Gauche : Répondre à la demande
  59. 59.  Dépend de la surface  Pas trop de quantité  Présentation aérée  Renouvellement  La surprise comme épice La jambe droite « la bibliothèque visible » Premier congrès de l’AIFBD, Montréal, 3-7 août 2008 : Innovations, changement et réseautage
  60. 60. Le devoir de renouvellement  mode localiste : j’achète, je déstocke  mode coopératif : je fait tourner La jambe droite « la bibliothèque visible » Premier congrès de l’AIFBD, Montréal, 3-7 août 2008 : Innovations, changement et réseautage
  61. 61. Tout ce qui n’est pas là n’en est pas La bibliothèque visible n’est jamais la même La jambe visible n’égale pas la collection en libre accès Premier congrès de l’AIFBD, Montréal, 3-7 août 2008 : Innovations, changement et réseautage
  62. 62.  Dépend de la surface  Pas trop de quantité  Présentation aérée  Renouvellement  La surprise comme épice La jambe gauche « la bibliothèque invisible » Indépendant de la surface Quantités Présentation indifférente Constance Pas de surprise Premier congrès de l’AIFBD, Montréal, 3-7 août 2008 : Innovations, changement et réseautage
  63. 63. Le devoir de permanence  mode localiste : j’achète, je stocke  mode coopératif : je conserve, je fournis La jambe gauche « la bibliothèque invisible » Premier congrès de l’AIFBD, Montréal, 3-7 août 2008 : Innovations, changement et réseautage
  64. 64. La jambe gauche : la bibliothèque invisible La jambe droite : la bibliothèque visible Le fonds se dérobe à son regard L’usager découvre devant ses yeux L’usager commande L’usager se sert directement L’usager sait exactement ce qu’il veut L’usager qui vient fouiner s Prescrire, promouvoir, mettre en valeur La surprise ne sert à rien La surprise comme épice Permanence du stock Renouvellement régulier Stockage compact Présentations aérées et attrayantes La quantité peut être infinie Trop de quantité nuit Premier congrès de l’AIFBD, Montréal, 3-7 août 2008 : Innovations, changement et réseautage
  65. 65. Un lien pour poursuivre La lecture publique intercommunale en 10 leçons Billet du 23 janvier 2014 https://lahary.wordpress.com/2014/01/23/bibliotheques-en- territoires-1-la-lecture-publique-intercommunale-en-10-lecons/ La lecture publique intercommunale /D. Lahary. Médiathèques de l’agglomération dracénoise, 7 janvier 2016

×