PLANPLAN
I- II- Introductionntroduction
II-II- RappelsRappels
1/-Anatomique1/-Anatomique
2/-Histologique2/-Histologique
3/...
VI-VI- Formes cliniquesFormes cliniques
1/- hypertrophie amygdalienne isolée1/- hypertrophie amygdalienne isolée
2/- Amygd...
I-I- IntroductionIntroduction
-Pathologie fréquente en ORL-Pathologie fréquente en ORL
-Inflammation chronique de la muque...
II-RAPPEL
1/ ANATOMIQUE :
- Formations lymphoïdes
- Éléments le plus volumineux de l’anneau lymphatique de
Waldeyer
- Plaq...
 une face externe lisseune face externe lisse :: qui repond enqui repond en
dehors , par l’intermidiaire d’une capsule fi...
2/ Rappel histologique :2/ Rappel histologique :
 Face médiale : endobuccale , un revetementFace médiale : endobuccale , ...
3/ Physiologie amygdalienne :3/ Physiologie amygdalienne :
 Développement des amygdales après laDéveloppement des amygdal...
III- Anatomie pathologiqueIII- Anatomie pathologique
1/-1/- Macroscopie:Macroscopie: lacunes rétrécies à lalacunes rétréci...
IV- EtiopathogénieIV- Etiopathogénie
1/-1/- Pathogénie:Pathogénie:
Rétention de caséum dans les cryptes au pôleRétention d...
V-V- Étude cliniqueÉtude clinique :TDD ::TDD :
""Amygdalites caséeuses cryptiquesAmygdalites caséeuses cryptiques
de l’adu...
permet de crever un kyste faisant soudre un liquide
louche et fetide
-Muq de coloration normale ou parfois très vascularis...
VI-VI- Formes cliniquesFormes cliniques
1/-1/- hypertrophie amygdalienne isolé :hypertrophie amygdalienne isolé :
- sans m...
-- Poussés d’angines fr et parfois sévèresPoussés d’angines fr et parfois sévères
- Les poussés sont a type d’angine eryté...
VII-VII- Diagnostic:Diagnostic:
1/-1/-DiagnosticDiagnostic positifpositif
2/-2/-Diagnostic différentiel:Diagnostic différe...
VII-VII- ComplicationsComplications
 1/-1/- Complications inflammatoiresComplications inflammatoires:: scarlatine , RAA ,...
--Abcès parapharyngé:Abcès parapharyngé:
entre muscle constricteurentre muscle constricteur
sup. et aponévrose cervicalesu...
IX-IX- TraitementTraitement
1/-1/-Buts:Buts:
--Éradiquer le foyer inflammatoire amygdalienÉradiquer le foyer inflammatoire...
X-X- ConclusionsConclusions
 L’amygdalite chronique , entité différenteL’amygdalite chronique , entité différente
de l’an...
Amygdalite chronique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Amygdalite chronique

1 762 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 762
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Amygdalite chronique

  1. 1. PLANPLAN I- II- Introductionntroduction II-II- RappelsRappels 1/-Anatomique1/-Anatomique 2/-Histologique2/-Histologique 3/-Physiologique3/-Physiologique III-III- Anatomie pathologiqueAnatomie pathologique 1/-Macroscopie1/-Macroscopie 2/-Microscopie2/-Microscopie IV-IV- EtiopathogénieEtiopathogénie 1/- Pathogénie1/- Pathogénie 2/-Facteurs favorisants2/-Facteurs favorisants V-V- Études cliniqueÉtudes clinique:: Type de description : L’amygdalite caséeuseType de description : L’amygdalite caséeuse cryptique de l’adultecryptique de l’adulte 1/- Signes fonctionnels1/- Signes fonctionnels
  2. 2. VI-VI- Formes cliniquesFormes cliniques 1/- hypertrophie amygdalienne isolée1/- hypertrophie amygdalienne isolée 2/- Amygdalites chroniques chez les allergiques2/- Amygdalites chroniques chez les allergiques 3/- Amygdalites chroniques chez l’enfant3/- Amygdalites chroniques chez l’enfant 4/-Kyste isolé4/-Kyste isolé VII-VII- DiagnosticDiagnostic 1/- Diagnostic positif1/- Diagnostic positif 2/- Diagnostic différentiel2/- Diagnostic différentiel VIII-VIII- ComplicationsComplications 1 /- Complications inflammatoires1 /- Complications inflammatoires 2/- Complications infectieuses2/- Complications infectieuses IX-IX- TraitementTraitement X-X- ConclusionConclusion
  3. 3. I-I- IntroductionIntroduction -Pathologie fréquente en ORL-Pathologie fréquente en ORL -Inflammation chronique de la muqueuse-Inflammation chronique de la muqueuse amygdalienne et rétention intra-cryptiqueamygdalienne et rétention intra-cryptique de caséum , faisant le lit des surinfectionsde caséum , faisant le lit des surinfections - Succède svt a des maladies infectieuses- Succède svt a des maladies infectieuses aigues et/ou recidivantes qui ont diminuéaigues et/ou recidivantes qui ont diminué les conditions de resistance localeles conditions de resistance locale - Terrain favorable : terrain allergique ,- Terrain favorable : terrain allergique , insuffisance immunologique des voiesinsuffisance immunologique des voies aerodigestives supaerodigestives sup
  4. 4. II-RAPPEL 1/ ANATOMIQUE : - Formations lymphoïdes - Éléments le plus volumineux de l’anneau lymphatique de Waldeyer - Plaquées contre la paroi latérale de l’oropharynx - chaque amygdale est logée dans une fosse tonsillaire ou loge amygdaliènne , dont elle n’occupe que la partie superieure entre En avant : le pilier anerieur du voile En arrière : le pilier posterieur En bas : le fond du sillon glossoamygdalien et le repli glossoepiglottique lateral - amande a grand axe vertical aplatie de dehors en dedans avec:
  5. 5.  une face externe lisseune face externe lisse :: qui repond enqui repond en dehors , par l’intermidiaire d’une capsule fibreusedehors , par l’intermidiaire d’une capsule fibreuse a la paroi lateral de la loge amygdaliennea la paroi lateral de la loge amygdalienne  une face interneune face interne ::irréguliere mamelonnée etirréguliere mamelonnée et parsemée d’ orifices irreguliers :les cryptesparsemée d’ orifices irreguliers :les cryptes  un pole superieurun pole superieur :: effiléeffilé  un pole inferieurun pole inferieur :: renflérenflé  deux bords ant , postdeux bords ant , post Les rapports immédiats de l’amygdale sontLes rapports immédiats de l’amygdale sont des rapports avec la loge : rapportsdes rapports avec la loge : rapports d’interét chir ( amygdalectomie) etd’interét chir ( amygdalectomie) et pathologique ( phlegmon periamygdalien)pathologique ( phlegmon periamygdalien)
  6. 6. 2/ Rappel histologique :2/ Rappel histologique :  Face médiale : endobuccale , un revetementFace médiale : endobuccale , un revetement epithéliale qui tapisse egalement les cryptesepithéliale qui tapisse egalement les cryptes tonsillaires , épithélium pavimenteux stratifiétonsillaires , épithélium pavimenteux stratifié non kératinisénon kératinisé  Face latérale : capsulaire: fibres élastiquesFace latérale : capsulaire: fibres élastiques denses , fibres musculaires striés et plexusdenses , fibres musculaires striés et plexus vasculaire intracapsulairevasculaire intracapsulaire  Parenchyme :Parenchyme : -nappe de tissu conjonctif infiltré d’elts blancs-nappe de tissu conjonctif infiltré d’elts blancs mononuclés,mononuclés, des Lymphatiques , canaux excreteurs desdes Lymphatiques , canaux excreteurs des glandes salivaires accessoires et desglandes salivaires accessoires et des capillairescapillaires - follicules clos ( système réticulo-endothéliale )- follicules clos ( système réticulo-endothéliale )
  7. 7. 3/ Physiologie amygdalienne :3/ Physiologie amygdalienne :  Développement des amygdales après laDéveloppement des amygdales après la naissancenaissance  Position clé pour assuré la captation desPosition clé pour assuré la captation des antigènes passagers ( inhalés ou ingerés ) etantigènes passagers ( inhalés ou ingerés ) et initier une reponse immunitaire humorale etinitier une reponse immunitaire humorale et cellulairecellulaire  Pd leur phase active , les amygdales grace aPd leur phase active , les amygdales grace a leurs cryptes , recoivent et synthétisent les Acleurs cryptes , recoivent et synthétisent les Ac spécifiquesspécifiques  Pic de fonction entre 4 et 10 ans et involution àPic de fonction entre 4 et 10 ans et involution à l’adolescencel’adolescence
  8. 8. III- Anatomie pathologiqueIII- Anatomie pathologique 1/-1/- Macroscopie:Macroscopie: lacunes rétrécies à lalacunes rétrécies à la surface avec paroi épaissie, en dessoussurface avec paroi épaissie, en dessous ectasies et rétention de caséumectasies et rétention de caséum 2/-2/- Microscopie:Microscopie: caséum riche en ccaséum riche en c épithéliales desquamées + qq leucocytesépithéliales desquamées + qq leucocytes + germes saprophytes et/ou pathogènes (+ germes saprophytes et/ou pathogènes ( virus , bactéries et champignons )virus , bactéries et champignons ) - Éléments favorables aux surinfections- Éléments favorables aux surinfections
  9. 9. IV- EtiopathogénieIV- Etiopathogénie 1/-1/- Pathogénie:Pathogénie: Rétention de caséum dans les cryptes au pôleRétention de caséum dans les cryptes au pôle sup rétréci ou obstrué par des infectionssup rétréci ou obstrué par des infections amygdaliennes superficielles récurrentesamygdaliennes superficielles récurrentes 2/-2/- Facteurs favorisants:Facteurs favorisants: -Facteurs allergiques-Facteurs allergiques -Insuffisances immunologiques-Insuffisances immunologiques -Causes bucco-dentaires-Causes bucco-dentaires -Reflux gastro-oesophagien-Reflux gastro-oesophagien -Amygdalites post-chirurgicales ( sur moignon)-Amygdalites post-chirurgicales ( sur moignon)
  10. 10. V-V- Étude cliniqueÉtude clinique :TDD ::TDD : ""Amygdalites caséeuses cryptiquesAmygdalites caséeuses cryptiques de l’adultede l’adulte""  Signes fonctionnels : dysphagie avecSignes fonctionnels : dysphagie avec odynophagie, otalgie , halitose ,paresthésiesodynophagie, otalgie , halitose ,paresthésies pharyngées , troubles phonatoires oupharyngées , troubles phonatoires ou respiratoires( hypertrophie amygdaliennerespiratoires( hypertrophie amygdalienne considerable ). Parfois retentissement sur l’etatconsiderable ). Parfois retentissement sur l’etat genérale : asthenie atteintes renales ,genérale : asthenie atteintes renales , articulaires ….articulaires ….  Signes physiques :Signes physiques : - Amygdales volumineuses congestives , avec des- Amygdales volumineuses congestives , avec des amas caséeux ou des formations kystiquesamas caséeux ou des formations kystiques - palpation: géne , echapper le caséeum ou- palpation: géne , echapper le caséeum ou
  11. 11. permet de crever un kyste faisant soudre un liquide louche et fetide -Muq de coloration normale ou parfois très vascularisé - amygdales peuvent ètre atrophiques enchatonnées ou d’apparence normales -Palpation des aires gg : ADP sous digastrique Examen ORL et somatique complet ( apprecier l’etat dentaire et le retentissement ) Prelevement de gorge avec etude bacteriologique
  12. 12. VI-VI- Formes cliniquesFormes cliniques 1/-1/- hypertrophie amygdalienne isolé :hypertrophie amygdalienne isolé : - sans mn infectieuses- sans mn infectieuses - gène mécanique se traduit par : dysphagie , une- gène mécanique se traduit par : dysphagie , une gène respiratoire et phonatoire et un developpementgène respiratoire et phonatoire et un developpement génerale médiocregénerale médiocre 2/-2/- Amygdalites chez les allergiquesAmygdalites chez les allergiques:: -- amygdalectomie discutée pour certainsamygdalectomie discutée pour certains - Necessaire dans certains cas : amygdalite ch infectante- Necessaire dans certains cas : amygdalite ch infectante ( infiltration et congestion des piliers ,ADP satellites )( infiltration et congestion des piliers ,ADP satellites ) 3/-3/- Amygdalites chroniques chez l’enfantAmygdalites chroniques chez l’enfant :: -- Importance des sg de réchauffement,Importance des sg de réchauffement,
  13. 13. -- Poussés d’angines fr et parfois sévèresPoussés d’angines fr et parfois sévères - Les poussés sont a type d’angine erytématopultacée- Les poussés sont a type d’angine erytématopultacée - Amygdale ferme ou molle : pression des piliers anterieurs- Amygdale ferme ou molle : pression des piliers anterieurs laissant s’ecouler un liquide louchelaissant s’ecouler un liquide louche - Reation gg cervicle fr : s/angulomaxillaire ………- Reation gg cervicle fr : s/angulomaxillaire ……… - retentissement staturo-pondéral- retentissement staturo-pondéral - Complications : nasosinusiennes , otologiques, trachéales,Complications : nasosinusiennes , otologiques, trachéales, phlegmon amygdalien , adenite et adenophlegmon , generalesphlegmon amygdalien , adenite et adenophlegmon , generales (renale , cardiaque , articulaires )(renale , cardiaque , articulaires ) 4/- Kyste isolé :4/- Kyste isolé : occlusion d’une crypte remplie de caseumocclusion d’une crypte remplie de caseum enrobé d’un liquide louche et nauséaband . Ce kyste peutenrobé d’un liquide louche et nauséaband . Ce kyste peut siéger au plein parenchyme comme peut ètre superficielle etsiéger au plein parenchyme comme peut ètre superficielle et l’examen laisse s’echapper un liquide dense +/- fetidel’examen laisse s’echapper un liquide dense +/- fetide
  14. 14. VII-VII- Diagnostic:Diagnostic: 1/-1/-DiagnosticDiagnostic positifpositif 2/-2/-Diagnostic différentiel:Diagnostic différentiel: Chez l’enfant:Chez l’enfant: - hypertrophie amygdalienne : pas des- hypertrophie amygdalienne : pas des ss fonctionnels et retentissement sur l’EGss fonctionnels et retentissement sur l’EG - hyperplasie amygdaliennes- hyperplasie amygdaliennes Chez l’adulte :Chez l’adulte : - Apophyse styloïde longue : stylalgie- Apophyse styloïde longue : stylalgie - pharyngokératose : formations- pharyngokératose : formations hyperkeratosiques ,blanchyperkeratosiques ,blanc jaunatres( A.palatines et linguales) . Traduitjaunatres( A.palatines et linguales) . Traduit par une sensation de sécheressepar une sensation de sécheresse douleureuse pharyngiendouleureuse pharyngien - cancer de l’amygdale- cancer de l’amygdale
  15. 15. VII-VII- ComplicationsComplications  1/-1/- Complications inflammatoiresComplications inflammatoires:: scarlatine , RAA , GNA,scarlatine , RAA , GNA, poussées de réchauffement ( poussées aiguespoussées de réchauffement ( poussées aigues hivernales)hivernales)  2/-2/- Complications infectieusesComplications infectieuses:: -- Phlegmon péri-amygdalien: suppuration de la partie extra- capsulairePhlegmon péri-amygdalien: suppuration de la partie extra- capsulaire des la loge lors d’une poussée ( dysphagie intense,des la loge lors d’une poussée ( dysphagie intense, trismus,otalgie , fièvre ). TRT : ATB + drainage + amygdalectomietrismus,otalgie , fièvre ). TRT : ATB + drainage + amygdalectomie
  16. 16. --Abcès parapharyngé:Abcès parapharyngé: entre muscle constricteurentre muscle constricteur sup. et aponévrose cervicalesup. et aponévrose cervicale profonde, devp a partir d’ADPprofonde, devp a partir d’ADP cervicale accompagnant unecervicale accompagnant une amygdalite ch ( TDM, chirurgie )amygdalite ch ( TDM, chirurgie ) - Abcès rétropharyngé:- Abcès rétropharyngé: gg lymphatiques pharyngiensgg lymphatiques pharyngiens profondsprofonds -Cellulite péri amygdalienne:-Cellulite péri amygdalienne: ATB ; clindamycineATB ; clindamycine
  17. 17. IX-IX- TraitementTraitement 1/-1/-Buts:Buts: --Éradiquer le foyer inflammatoire amygdalienÉradiquer le foyer inflammatoire amygdalien -Éviter les surinfections-Éviter les surinfections -Éviter les complications-Éviter les complications 2/-2/- Moyens:Moyens: - Chirurgie : amygdalectomie , chg au laser, électrocoaguLation ,- Chirurgie : amygdalectomie , chg au laser, électrocoaguLation , - TRT médical : ATB, antiseptiques et anti-inflammatoires à usage- TRT médical : ATB, antiseptiques et anti-inflammatoires à usage locallocal 3/-3/- Indications:Indications: --Forme commune : amygdalectomieForme commune : amygdalectomie -Phlegmon : aspiration à l’aiguille et/ou incision et-Phlegmon : aspiration à l’aiguille et/ou incision et drainage+ATB+amygdalectomie à chaud pour certains , en gl à 4-drainage+ATB+amygdalectomie à chaud pour certains , en gl à 4- 12 sem à distance de l’infection12 sem à distance de l’infection -Abcès : drainage par voie transbuccale ou par voie-Abcès : drainage par voie transbuccale ou par voie externe+prlvts+ATBexterne+prlvts+ATB -Cellulite : ATB : clindamycine en IV-Cellulite : ATB : clindamycine en IV -Poussée de réchauffement : ATB-Poussée de réchauffement : ATB
  18. 18. X-X- ConclusionsConclusions  L’amygdalite chronique , entité différenteL’amygdalite chronique , entité différente de l’angine aiguede l’angine aigue  Le traitement fait appel àLe traitement fait appel à l’amygdalectomie , pas d’indication aul’amygdalectomie , pas d’indication au TRT ATB par voie générale dansTRT ATB par voie générale dans l’amygdalite chronique simplel’amygdalite chronique simple  Ne pas ignorer les complicationsNe pas ignorer les complications

×