Antrotomie du nourrisson
Définition- généralités
Rappel anatomique
Indications
Intervention
Préparation du malade
Instrumentation
Technique ( 4 tem...
Chez le nourrisson, la mastoïde n'est pas encore suffisamment
développée, de sorte que l'antre constitue l'essentiel du sy...
Développement anatomique et anatomie chirurgicale de la mastoïde
À la naissance, il n’y a qu’une seule cellule mastoïdienn...
Elles sont maintenant très rares, citons :
les otites aiguës avec antrite plus ou moins compliquées (signes
méningés, synd...
Aspect typique de
décollement du pavillon de
l’oreille par une mastoïdite
aiguë extériorisée dans la
région rétroauriculai...
Abcès rétro-auriculaireAbcès rétro-auriculaire
Mastoïdite aigue compliquée d’unMastoïdite aigue compliquée d’un
abcès céré...
Intervention
Position du nourrissonPosition du nourrisson:: Le petit malade est mis en décubitus dorsal , la
tête penchée...
L’Instrumentation:L’Instrumentation: est celle simplifiée de la mastoïdectomie.
•Bistouri classique, lames interchangeable...
TechniqueTechnique
Les temps opératoires sont ceux de la mastoïdectomie adaptés à cet âge.
 premier temps : voie d'accès ...
— L'incision cutanée est réalisée dans le sillon rétro-auriculaire depuis la linea
temporalis en haut ; attention au nerf ...
La ruginationLa rugination est réalisée de telle manière qu'elle explore la surface
osseuse de trépanation.
Elle est plus ...
DEUXIEME TEMPS : TREPANATION.DEUXIEME TEMPS : TREPANATION.
Une fois la paroi osseuse explorée, on note ses particularités ...
Il faut faire attentionIl faut faire attention, car la troisième portion du canal de Fallope est à cet
âge plus oblique en...
TROISIÈME TEMPS : ÉRADICATION DES LÉSIONS:TROISIÈME TEMPS : ÉRADICATION DES LÉSIONS:
 Celles-ci sont constituées de fongo...
Un double drain est placé dans l'aditus.
Les plans sont ensuite reconstitués en points sous-cutanés non
transfixiants.
l'o...
Ce sont les mêmes que pour la mastoïdectomie de l'adulte :
 ouverture du canal de Fallope et blessure du nerf facial (sur...
 Le petit malade est mis sous antibiotiques généraux et locaux ( instillations
journalières par les drains).
 la mèche d...
 Les mastoïdites sont des affections rares.
 Le pronostic est excellent sous traitement médical, éventuellement complété...
Antrotomie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Antrotomie

558 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Antrotomie

  1. 1. Antrotomie du nourrisson
  2. 2. Définition- généralités Rappel anatomique Indications Intervention Préparation du malade Instrumentation Technique ( 4 temps voie d'accès à travers les plans mous. trépanation éradication des lésions drain, sutures et pansement Incidents opératoires. Soins post-opératoires. conclusion ANTROTOMIE DU NOURRISSON
  3. 3. Chez le nourrisson, la mastoïde n'est pas encore suffisamment développée, de sorte que l'antre constitue l'essentiel du système pneumatique mastoïdien. la mastoïdectomie se résume donc à l'ouverture de la seule cavité existante : l'antre; c'est l'antrotomie. L’antrotomie est nécessaire tant pour drainer l’abcès que pour faire l’exérèse des foyers d’ostéite rebelles à une antibiothérapie même massive et bien conduite Définition - généralités
  4. 4. Développement anatomique et anatomie chirurgicale de la mastoïde À la naissance, il n’y a qu’une seule cellule mastoïdienne, l’antre, qui communique avec la caisse du tympan par un canal étroit, l’aditus ad-antrum . La mastoïde continue à se pneumatiser après la naissance, par résorption ostéoblastique de l’os temporal et dédifférenciation de la moelle osseuse en mésenchyme lâche. À la naissance , l’antre est très haut situé , au-dessus du pôle supérieur du conduit , très proche de la corticale de la zone criblée que l’on peut effondrer facilement à la curette. Vers le cinquième mois, son développement est presque terminé. Chez le nourrisson; le nerf facial est très superficiel du fait que la pointe de la mastoïde n’est pas encore développée en bas L’antre est limité en haut par le tegmen antri,en arrière par le sinus latéral et médialement par le labyrinthe osseux.
  5. 5. Elles sont maintenant très rares, citons : les otites aiguës avec antrite plus ou moins compliquées (signes méningés, syndrome général infectieux et toujours grave, extériorisation mastoïdienne, paralysie faciale, etc.). Indications
  6. 6. Aspect typique de décollement du pavillon de l’oreille par une mastoïdite aiguë extériorisée dans la région rétroauriculaire. Examen TDM montrant un épaississement des parties molles rétroauriculaires gauches, une sténose du CAE par chute de sa paroi postérosup et une opacité complète des cavités aériques de l’oreille moyenne.
  7. 7. Abcès rétro-auriculaireAbcès rétro-auriculaire Mastoïdite aigue compliquée d’unMastoïdite aigue compliquée d’un abcès cérébralabcès cérébral
  8. 8. Intervention Position du nourrissonPosition du nourrisson:: Le petit malade est mis en décubitus dorsal , la tête penchée du côté opposé. Position de l’équipe chirurgicale:Position de l’équipe chirurgicale: Le chirurgien est assis du coté à opérer , le microscope assez éloigné éclaire le champs opératoire,
  9. 9. L’Instrumentation:L’Instrumentation: est celle simplifiée de la mastoïdectomie. •Bistouri classique, lames interchangeables 15-23 •Pinces hémostatiques; •Décolleur à sous-muqueuses •Rugine •Ciseaux chirurgicaux •Porte-aiguilles •Pinces à disséquer •Deux écarteurs autostatiques •Fraise d’acier et diamantées •Jeu de Curettes •Jeu de canules d’aspiration •Drains •Fils de sutures En effet, une simple curette suffit en général au temps de trépanation d'une région ostéitique. Sinon, l'opération implique l'utilisation de la fraise. l’anesthésie:l’anesthésie: L’intervention s’effectue sous anesthésie générale avec intubation La région mastoïdienne, le pavillon et le conduit sont nettoyés avec un antiseptique. Puis les champs opératoires sont placés.
  10. 10. TechniqueTechnique Les temps opératoires sont ceux de la mastoïdectomie adaptés à cet âge.  premier temps : voie d'accès à travers les plans mous.  deuxième temps: trépanation  troisième temps : éradication des lésions  quatrième temps : drain, sutures et pansement
  11. 11. — L'incision cutanée est réalisée dans le sillon rétro-auriculaire depuis la linea temporalis en haut ; attention au nerf facial qui est très superficielattention au nerf facial qui est très superficiel — Le décollement du pavillon s'effectue au-dessus et en arrière du conduit auditif. celui-ci n'est pas ouvert par le bistouri qui ne fait que le contourner. — L'incision du périoste est facile à cet âge et se fait autour du conduit en haut et eu arrière puis se poursuit vers la pointe de la mastoïde. Voie rétroauriculaire chez le nourrisson : la partie inférieure de l’incision est nettement à distance du sillon rétroauriculaire et ne doit pas dépasser l’horizontale passant par le plancher du méat auditif externe. PREMIER TEMPS : VOIE D'ACCES A TRAVERS LES PLANS MOUS.PREMIER TEMPS : VOIE D'ACCES A TRAVERS LES PLANS MOUS.
  12. 12. La ruginationLa rugination est réalisée de telle manière qu'elle explore la surface osseuse de trépanation. Elle est plus difficile en bas du fait de la présence d'insertion musculaire à ce niveau.
  13. 13. DEUXIEME TEMPS : TREPANATION.DEUXIEME TEMPS : TREPANATION. Une fois la paroi osseuse explorée, on note ses particularités pathologiques : piqueté hémorragique dans la zone rétro-méatique, bombement de la face externe de la mastoïde, présence de fistule avec extériorisation de pus, ostéite et ostéomyélite de la table externe plus ou moins étendue vers os de la voûte, écaille et occiput, etc. la trépanation se fait à la curette si l'os est suffisamment ostéitique ou à la fraise l'attaque est localisée au-dessous de la linea temporalis, en arrière et légèrement en haut par rapport à l'épine de Henlé. la corticale osseuse est enlevée progressivement.
  14. 14. Il faut faire attentionIl faut faire attention, car la troisième portion du canal de Fallope est à cet âge plus oblique en dehors et plus superficielle que chez l'enfant ou l'adulte. L'antre apparaît beaucoup plus superficiel que sur un rocher adulte. A la fraise diamantée, assez large, on poursuit la trépanation de la mastoïde autour de l'antre ainsi dégagé. Avec une fraise diamantée de petite dimension, on ouvre l'aditus et même l'attique sans détruire le pourtour osseux du CAE.
  15. 15. TROISIÈME TEMPS : ÉRADICATION DES LÉSIONS:TROISIÈME TEMPS : ÉRADICATION DES LÉSIONS:  Celles-ci sont constituées de fongosités, d'ostéite et de pus.  Un aspirateur assez gros permet de nettoyer les lésions au fur et à mesure de la trépanation.  A l'aide d'un coton imbibé de sérum et porté par une pince à glissement, l'on nettoie parfaitement la cavité mastoïdienne, tandis que l'aspirateur tenu de l'autre main absorbe les fongosités ainsi détachées et assèche au fur et à mesure le coton.
  16. 16. Un double drain est placé dans l'aditus. Les plans sont ensuite reconstitués en points sous-cutanés non transfixiants. l'on prend soin de fixer les drains correctement avec l'un des points. Un Mérocel est placé dans le conduit auditif. Un pansement sec maintenu par une bande est ensuite appliqué sur l'oreille. QUATRIEME TEMPS : DRAIN, SUTURES ET PANSEMENT.QUATRIEME TEMPS : DRAIN, SUTURES ET PANSEMENT.
  17. 17. Ce sont les mêmes que pour la mastoïdectomie de l'adulte :  ouverture du canal de Fallope et blessure du nerf facial (surtout dans sa troisième portion),  mise à nu de la dure-mère,  Ouverture du sinus latéral. Ces différents incidents réclament la même attitude que chez l'adulte lors d'une telle éventualité. Incidents opératoires:Incidents opératoires:
  18. 18.  Le petit malade est mis sous antibiotiques généraux et locaux ( instillations journalières par les drains).  la mèche du conduit est enlevée au 4° jour les drains au 8°jour, sauf complications (méningite, convulsion, suppuration locale...).  la guérison est obtenue après une semaine. Soins post-opératoiresSoins post-opératoires
  19. 19.  Les mastoïdites sont des affections rares.  Le pronostic est excellent sous traitement médical, éventuellement complété par une antrotomie en cas d’échec de celui-ci ou de complications à type d’abcès.  L’antrotomie est une technique simple, mais qui n’est dénudée de risque : nerf facial , labyrinthe, méninges, Elle est éventuellement complétée par un geste neurochirurgical en cas de complications neurologiques ( ex abcès cérébral) ConclusionConclusion

×