AERATEURAERATEUR
TRANSTYMPANIQUETRANSTYMPANIQUE
I. DEFINITIONI. DEFINITION
 Drain permettant de rétablir l’equipression de part etDrain permettant de rétablir l’equipres...
I. DEFINITION (suite)I. DEFINITION (suite)
 Plus de 100 modèles dans le mondePlus de 100 modèles dans le monde
 Ex: Drai...
II. Technique de mise en placeII. Technique de mise en place
 Enfants: sous AGEnfants: sous AG
 Adulte: parfois sous ALA...
II. Technique (suite)II. Technique (suite)
 La rapidité de l’expulsion dépend du siège de laLa rapidité de l’expulsion dé...
II. Technique (suite)II. Technique (suite)
 Aspiration du liquideAspiration du liquide
 MéfianceMéfiance
 Risque de tra...
III. INDICATIONIII. INDICATION
A/ Otite séromuqueuse de l’enfantA/ Otite séromuqueuse de l’enfant
Définition / généralités...
A/ OSM (suite)A/ OSM (suite)
EtiologieEtiologie
Dysfonctionnement de la trompe d’Eustache : étapeDysfonctionnement de la t...
A/ OSM (suite)A/ OSM (suite)
CliniqueClinique
Grand enfant :Grand enfant :
 AsymptomatiqueAsymptomatique
 HypoacousieHyp...
A/OSM (suite)A/OSM (suite)
Aspect otoscopiqueAspect otoscopique
 Perte de la transparencePerte de la transparence
 Élarg...
A/OSM (suite)A/OSM (suite)
Examen audiométrique:Examen audiométrique:
 Audiométrie tonale: ST de 25 à 35 dBAudiométrie to...
A/OSM (suite)A/OSM (suite)
EvolutionEvolution
 Résolution spontanée dans la majorité des casRésolution spontanée dans la ...
A/OSM (suite)A/OSM (suite)
TraitementTraitement
a/ Médical: controversé (après attentisme)a/ Médical: controversé (après a...
A/OSM (suite)A/OSM (suite)
b/ Chirurgicalb/ Chirurgical
 Adénoïdectomie:Adénoïdectomie: (associée aux ATT/paracentèse+++)...
B/ Otite séromuqueuse de l’adulteB/ Otite séromuqueuse de l’adulte
 2% dysperméabilité tubaire2% dysperméabilité tubaire ...
C/ Otite moyenne aigueC/ Otite moyenne aigue
 Récidivante: enfant sup. 1 anRécidivante: enfant sup. 1 an
 Compliquée : m...
D/ Dysfonctionnement tubaire chroniqueD/ Dysfonctionnement tubaire chronique
E/ Poche de rétraction:E/ Poche de rétraction...
IV. Durée des drains / ablationIV. Durée des drains / ablation
 Diabolo tombent généralement après 6 moisDiabolo tombent ...
V. Incidents / ComplicationsV. Incidents / Complications
 Expulsion précoce du tube (erreur technique+++)Expulsion précoc...
VI. AlternativeVI. Alternative
 Myringotomie laser (CO2 Otoscope-Otoscan) associée àMyringotomie laser (CO2 Otoscope-Otos...
Aérateur transtympanique
Aérateur transtympanique
Aérateur transtympanique
Aérateur transtympanique
Aérateur transtympanique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Aérateur transtympanique

751 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
751
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aérateur transtympanique

  1. 1. AERATEURAERATEUR TRANSTYMPANIQUETRANSTYMPANIQUE
  2. 2. I. DEFINITIONI. DEFINITION  Drain permettant de rétablir l’equipression de part etDrain permettant de rétablir l’equipression de part et d’autre de la membrane tympanique , de drainer lesd’autre de la membrane tympanique , de drainer les sécrétions de l’oreille moyenne, restaurant ainsi unesécrétions de l’oreille moyenne, restaurant ainsi une audition normale et diminuant la fréquence des épisodesaudition normale et diminuant la fréquence des épisodes infectieux.infectieux.  Invention en 1867 par POLITZER puis abandonInvention en 1867 par POLITZER puis abandon  Réutilisation en 1954 par ARMSTRONGRéutilisation en 1954 par ARMSTRONG
  3. 3. I. DEFINITION (suite)I. DEFINITION (suite)  Plus de 100 modèles dans le mondePlus de 100 modèles dans le monde  Ex: Drains typeEx: Drains type SheppardSheppard (diabolo)(diabolo) s’expulsent en 6-7 moiss’expulsent en 6-7 mois Tubes avec ailettesTubes avec ailettes (T tube de goode, longue durée)(T tube de goode, longue durée) Perforations ++++Perforations ++++ Aérateurs de PaparellaAérateurs de Paparella (gros diamètre)(gros diamètre)  Ils sont efficaces tant qu’ils sont fonctionnels et non expulsés ouIls sont efficaces tant qu’ils sont fonctionnels et non expulsés ou bouchés (pas tjs facile à voir)bouchés (pas tjs facile à voir)  Surveillance régulièreSurveillance régulière  Contrainte pour les enfantsContrainte pour les enfants
  4. 4. II. Technique de mise en placeII. Technique de mise en place  Enfants: sous AGEnfants: sous AG  Adulte: parfois sous ALAdulte: parfois sous AL  infiltrationinfiltration  contact (Bonain)contact (Bonain)  MicroscopeMicroscope  Micro pinceMicro pince  AspirationAspiration
  5. 5. II. Technique (suite)II. Technique (suite)  La rapidité de l’expulsion dépend du siège de laLa rapidité de l’expulsion dépend du siège de la myringotomiemyringotomie  La migration de l’épithélium tympanique se fait de façonLa migration de l’épithélium tympanique se fait de façon radiale du centre vers la périphérie cette migration estradiale du centre vers la périphérie cette migration est plus lente enplus lente en antéro supérieurantéro supérieur en avant du mancheen avant du manche  La direction deLa direction de l’incisionl’incision doit êtredoit être radiaireradiaire ::  Permettra une cicatrisation plus efficace et diminueraPermettra une cicatrisation plus efficace et diminuera l’expulsion (sinon les cellules épithéliales s’accumulentl’expulsion (sinon les cellules épithéliales s’accumulent sous la collerette, le flux migratoire est interrompu et lesous la collerette, le flux migratoire est interrompu et le drain est rejeté plus rapidement)drain est rejeté plus rapidement)  Jamais d’incisions complexes (épiderme dans la caisse)Jamais d’incisions complexes (épiderme dans la caisse)
  6. 6. II. Technique (suite)II. Technique (suite)  Aspiration du liquideAspiration du liquide  MéfianceMéfiance  Risque de traumatisme sonoreRisque de traumatisme sonore  Évacuation spontanée par la trompeÉvacuation spontanée par la trompe  Aspirer juste ce qui gène pour la mise enAspirer juste ce qui gène pour la mise en place du tubeplace du tube
  7. 7. III. INDICATIONIII. INDICATION A/ Otite séromuqueuse de l’enfantA/ Otite séromuqueuse de l’enfant Définition / généralitésDéfinition / généralités  Présence plus ou moins symptomatique d’unPrésence plus ou moins symptomatique d’un épanchement séro/muqueux dans la cavité de l’oreilleépanchement séro/muqueux dans la cavité de l’oreille moyennemoyenne  Incidence annuelle très importanteIncidence annuelle très importante  53% avant 1 an des enfants en collectivité53% avant 1 an des enfants en collectivité  61% dans la deuxième année61% dans la deuxième année  Prédominance hivernalePrédominance hivernale  60% de guérison en moins d’un mois60% de guérison en moins d’un mois  80% en moins de deux mois80% en moins de deux mois  La plupart des enfants guérissent sans traitement etLa plupart des enfants guérissent sans traitement et sans séquellesans séquelle
  8. 8. A/ OSM (suite)A/ OSM (suite) EtiologieEtiologie Dysfonctionnement de la trompe d’Eustache : étapeDysfonctionnement de la trompe d’Eustache : étape indispensableindispensable Il doit être durable :Il doit être durable :  Allergie respiratoireAllergie respiratoire  Anomalie anatomique (fente, insuffisance vélaire )Anomalie anatomique (fente, insuffisance vélaire )  Hypertrophie des végétations adénoïdesHypertrophie des végétations adénoïdes  Infection répétée ou chronique du rhinopharynxInfection répétée ou chronique du rhinopharynx  Peut précéder ou suivre une OMAPeut précéder ou suivre une OMA On retrouve des bactéries dans 30 % des épanchements :On retrouve des bactéries dans 30 % des épanchements : haemophilius+++haemophilius+++
  9. 9. A/ OSM (suite)A/ OSM (suite) CliniqueClinique Grand enfant :Grand enfant :  AsymptomatiqueAsymptomatique  HypoacousieHypoacousie  BourdonnementBourdonnement  OtalgieOtalgie  Trouble de l’equilibreTrouble de l’equilibre Petit enfant:Petit enfant:  IrritabilitéIrritabilité  Retard deRetard de l’apprentissage de lal’apprentissage de la paroleparole  Baisse de l’acuitéBaisse de l’acuité auditiveauditive
  10. 10. A/OSM (suite)A/OSM (suite) Aspect otoscopiqueAspect otoscopique  Perte de la transparencePerte de la transparence  Élargissement des Vx radiés à la périphérieÉlargissement des Vx radiés à la périphérie  Niveau liquidienNiveau liquidien  Bulles aériques rétro tympaniquesBulles aériques rétro tympaniques  Membrane épaisse/ inflammatoire/ moins mobileMembrane épaisse/ inflammatoire/ moins mobile  Tympan bleu idiopathique (hémosidérine)Tympan bleu idiopathique (hémosidérine)  Rétraction tympaniqueRétraction tympanique
  11. 11. A/OSM (suite)A/OSM (suite) Examen audiométrique:Examen audiométrique:  Audiométrie tonale: ST de 25 à 35 dBAudiométrie tonale: ST de 25 à 35 dB  Réflexe d’orientation conditionné (1an 1/2 à 3 ans)Réflexe d’orientation conditionné (1an 1/2 à 3 ans) (Pas de CO , rien entre 0 et 20 dB)(Pas de CO , rien entre 0 et 20 dB)  Peep show (+grand)Peep show (+grand)  Audiométrie vocale (4 ans)Audiométrie vocale (4 ans)  PEAPEA  Autoemmission acoustiqueAutoemmission acoustique  Tympanogramme (tracé plat, dépression, diminution deTympanogramme (tracé plat, dépression, diminution de l’amplitude..)l’amplitude..)
  12. 12. A/OSM (suite)A/OSM (suite) EvolutionEvolution  Résolution spontanée dans la majorité des casRésolution spontanée dans la majorité des cas  OMAOMA  Perforation tympanique (résiduelle/poussée)Perforation tympanique (résiduelle/poussée)  Hypoacousie de perceptionHypoacousie de perception  Atrophie/rétraction tympaniqueAtrophie/rétraction tympanique  TympanoscléroseTympanosclérose  CholestéatomeCholestéatome  récidiverécidive
  13. 13. A/OSM (suite)A/OSM (suite) TraitementTraitement a/ Médical: controversé (après attentisme)a/ Médical: controversé (après attentisme)  antiHantiH  FluidifiantsFluidifiants  ATB-CCATB-CC  Décongestionants nasauxDécongestionants nasaux  ImmunostimulantsImmunostimulants  CrénothérapieCrénothérapie
  14. 14. A/OSM (suite)A/OSM (suite) b/ Chirurgicalb/ Chirurgical  Adénoïdectomie:Adénoïdectomie: (associée aux ATT/paracentèse+++)(associée aux ATT/paracentèse+++)  ATTATT::  multiples épisodes de réchauffementmultiples épisodes de réchauffement  hypoacousie bilatérale supérieure à 25/30hypoacousie bilatérale supérieure à 25/30 dB, gênante, retard scolaire….dB, gênante, retard scolaire….  Poches de rétractionsPoches de rétractions
  15. 15. B/ Otite séromuqueuse de l’adulteB/ Otite séromuqueuse de l’adulte  2% dysperméabilité tubaire2% dysperméabilité tubaire de l’enfancede l’enfance  98% OSM secondaire98% OSM secondaire::  Tumeur du cavum (carcinome, lymphome)Tumeur du cavum (carcinome, lymphome)  Infection rhinosinusienneInfection rhinosinusienne  BarotraumatismeBarotraumatisme  IrradiationIrradiation  MAI: PAN, Wegener, Gougerot, angéite nécrosanteMAI: PAN, Wegener, Gougerot, angéite nécrosante Traitement en fonction de l’étiologieTraitement en fonction de l’étiologie Souvent récidivanteSouvent récidivante
  16. 16. C/ Otite moyenne aigueC/ Otite moyenne aigue  Récidivante: enfant sup. 1 anRécidivante: enfant sup. 1 an  Compliquée : méningite, paralysie faciale,Compliquée : méningite, paralysie faciale, mastoidite, abcès cérébral (US+++)mastoidite, abcès cérébral (US+++)
  17. 17. D/ Dysfonctionnement tubaire chroniqueD/ Dysfonctionnement tubaire chronique E/ Poche de rétraction:E/ Poche de rétraction:  Quand elle est circonscrite, contrôlableQuand elle est circonscrite, contrôlable  Antérieure++Antérieure++  A placer si possible dans une région rigide duA placer si possible dans une région rigide du tympan et associé à un trt médical à viséetympan et associé à un trt médical à visée tubairetubaire
  18. 18. IV. Durée des drains / ablationIV. Durée des drains / ablation  Diabolo tombent généralement après 6 moisDiabolo tombent généralement après 6 mois  S’ils restent en place : 1 an (pathologie commune)S’ils restent en place : 1 an (pathologie commune)  Drains longue durée pour pathologie chroniqueDrains longue durée pour pathologie chronique  Sous AG, en douceur…Sous AG, en douceur…  Aviver les berges de la perforationAviver les berges de la perforation
  19. 19. V. Incidents / ComplicationsV. Incidents / Complications  Expulsion précoce du tube (erreur technique+++)Expulsion précoce du tube (erreur technique+++)  Obstruction du tube (cérumen, saignement)Obstruction du tube (cérumen, saignement)  Per op: saignement, chute ATT dans la caisse,Per op: saignement, chute ATT dans la caisse, dislocation de la chaînedislocation de la chaîne  Otorrhée sur drain (20%) : Introduction d’eau++Otorrhée sur drain (20%) : Introduction d’eau++  Perforation résiduelle: taille drain++ (Paparella et Ttube),Perforation résiduelle: taille drain++ (Paparella et Ttube), lors de l’extraction ,5 a 15%lors de l’extraction ,5 a 15%  Tympanosclérose de voisinageTympanosclérose de voisinage  Cholestéatome iatrogène: inf à 0,5%Cholestéatome iatrogène: inf à 0,5%  Surdité de perception exceptionnelles : aspiration etSurdité de perception exceptionnelles : aspiration et gouttes ototoxiquesgouttes ototoxiques
  20. 20. VI. AlternativeVI. Alternative  Myringotomie laser (CO2 Otoscope-Otoscan) associée àMyringotomie laser (CO2 Otoscope-Otoscan) associée à une adénoidectomie laser sans insertion d’ATTune adénoidectomie laser sans insertion d’ATT  Etude réalisée en 2002 (US Delaware)Etude réalisée en 2002 (US Delaware)  Multicentrique et prospectiveMulticentrique et prospective  AG au Gaz (12-15 watt)AG au Gaz (12-15 watt)  Incision de 2 mm, circulaire, partie antérieureIncision de 2 mm, circulaire, partie antérieure  Surveillance 30-60-90 joursSurveillance 30-60-90 jours  Examen clinique- audio- tympanogrammeExamen clinique- audio- tympanogramme  CCL:CCL: 90%90% guérison+ restitution audition+ tympan normalguérison+ restitution audition+ tympan normal contrecontre 80%80% avec ATTavec ATT

×