AUDIOMETRIE
VOCALE
– PLAN
I/ -Définition et généralités
II/-Intérêts
III/-Matériel phonétique
IV/-Audiométrie vocale courante
V/- Audiomét...
 I/ -définition et généralités
A coté de l’acoumétrie vocale il existe une
audiométrie vocale.
 C’est l’étude globale de...
 II/-Intérêt;
 1) diagnostic:
 *l’analyse de la forme des courbes (ST ou SP).
 *les tests spéciaux permettent de préci...
 III/-Matériel phonétique;
 Les phonèmes sont les éléments sonores les plus brefs qui permet
de distinguer différents mo...
 VI/- Audiométrie vocale courante:
 1) technique; réalisée en cabine audio métrique .
 *l’examinateur :
-doit expliquer...
 2) résultats chez un sujet normoentendant:
 la courbe a une forme en S allongé, plusieurs point remarquables
peuvent êt...
 V/- Audiométrie vocale spéciale:
 Les mécanismes de compréhension n ’intervient pas car on
utilise des:
 *listes monos...
 B) AV avec interruption périodique :
 1) technique:
 Rythme des interruptions: 1 à 10 /sec on commence par 10sec
 L’i...
 D) test d’interaction binaurale:
 1) technique;
 Élaboré pour évaluer la possibilité par le SNC de reconnaître un
phon...
 2) Tests phonétiques de LAFON:
 Utilisent des mots dont la structure et la signification interfèrent
le – possible avec...
 B) test d’intégration:
 1) technique;
 Permet de juger les capacités d’identification du message,
 Se pratique par un...
 C) test cochléaire;
 1) technique;
 Les listes sont formées de 17 mots, émise en binaurale ou
mononaurale à 40 d B ave...
3) Test dichotique;
 *technique;
 Le principe est de faire écouter au sujet un s+ (sons,mots, phrase)
de même intensité...
Conclusion
L’audiométrie vocale permet de
préciser la capacité du sujet à répéter
des mots présentés à l’oreille à des
i...
Audiométrie vocale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Audiométrie vocale

1 037 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 037
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Audiométrie vocale

  1. 1. AUDIOMETRIE VOCALE
  2. 2. – PLAN I/ -Définition et généralités II/-Intérêts III/-Matériel phonétique IV/-Audiométrie vocale courante V/- Audiométrie vocale spéciale  VI/-Conclusion
  3. 3.  I/ -définition et généralités A coté de l’acoumétrie vocale il existe une audiométrie vocale.  C’est l’étude globale de l’audition(valeur sociale),elle fait appel non seulement a l’audition mais aussi ,la connaissance de la langue, la suppléance mentale et l’attention.  Deux grandes épreuve AV courante et spéciale.
  4. 4.  II/-Intérêt;  1) diagnostic:  *l’analyse de la forme des courbes (ST ou SP).  *les tests spéciaux permettent de préciser les modification du pouvoir d’identification du message qui peuvent apparaître alors que les testes tonals sont encore nl (SN auditif).  *détection des simulateurs(discordance entre les épreuves).  *seuil d’intelligibilité (évolution)  2) social: objective de façon plus exacte le retentissement sociale de la surdité  3) appareillage:le choix et juger l’efficacité du prothèse
  5. 5.  III/-Matériel phonétique;  Les phonèmes sont les éléments sonores les plus brefs qui permet de distinguer différents mots ,elle doivent:  *contenir une représentation équilibrée du langage parlé  *comporter le méme nombre de syllabes  *ne compote aucune équivoque et fait partie du vocabulaire usuel adapté à l’age du patient  Ces listes sont soit :  -monosyllabique :l’avantage est d’évité qu’une suppléance mentale puisse jouer dans la compréhension du mots  -dissaylabique:les plus souvent utilisées 
  6. 6.  VI/- Audiométrie vocale courante:  1) technique; réalisée en cabine audio métrique .  *l’examinateur : -doit expliquer au patient le principe de l’examen. -lire lentement et en articulant sans accents ou utiliser des enregistrements et avec la même intensité .  *le patient ;  -doit répéter les mots telle qu’il les comprend.  -ne doit pas regarder les lèvre de l’examinateur.  *l’épreuve débute par la recherche du % de mots compris sur une série de 10mots et à forte intensité c.’a.d au-dessus seuil tonal.  L’intensité de stimulation est alors modifiée afin de déterminer le % de mots correctement répétés et les représentés sur le diagramme.
  7. 7.  2) résultats chez un sujet normoentendant:  la courbe a une forme en S allongé, plusieurs point remarquables peuvent être identifiés;  1) le seuil d’intelligibilité=10 dB  2) le max d’intelligibilité =100%  3) le % de discrimination=100%  3)résultats chez un sujet hypocausique:  *ST:courbe décalée vers la droite , le seuil d’intelligibilité s’élève.  *SP:  -dans certains cas la courbe ressemble à celle ST. -dans d’autre cas le max d’intelligibilité diminué,la courbe déformée dans les cas des distorsions supraliminaire;  Recrutement,diplacausie,déséquilibre des seuils basse et haute fréquence
  8. 8.  V/- Audiométrie vocale spéciale:  Les mécanismes de compréhension n ’intervient pas car on utilise des:  *listes monosyllabique sans signification.  *listes phonétique de MARFON dont les éléments mettent en valeur certain phonèmes déterminés .  1) Epreuves verbales sensibilisés:  Pour l’étude des troubles centraux il faut sensibiliser l’épreuve par des listes monosyllabique en déformant le stimulus sonore.  A) AV filtrée de BROCA:  1) technique: filtre dans le circuit pour ne laissé passer que quelque freq  2) résultat:  *sujet nl : le max d’intelligibilité 60-80%.  *trouble centraux: le % de discrimination diminue
  9. 9.  B) AV avec interruption périodique :  1) technique:  Rythme des interruptions: 1 à 10 /sec on commence par 10sec  L’intensité 40 d B au dessus du seuil.  2) résultat:  *sujet nl; + on augmente +l’intelligibilité se rapproche des100%  *a nl; l’intelligibilité est + mauvaise .  C) AV à vitesse a nl:  1) technique:  Si la vitesse augmente le seuil diminue.  Vitesse nl 140 mots/min.  Grande vitesse 250-350 mots/min  2) résultat;  *sujet nl; à 350 le seuil est sup à 10 d B.  *a nl:la différence est + grande.
  10. 10.  D) test d’interaction binaurale:  1) technique;  Élaboré pour évaluer la possibilité par le SNC de reconnaître un phonème à partir de 2 s+ non identifiable isolément adressées chacune à une oreille différente.  Une phrase filtrée par un filtre passe-haut d’un coté et passe-bas de l’autre .  2) résultat:  *sujet nl :la synthèse des 2 s+ s’effectuerait dans le TC.  *a nl:synthèse incorrecte . 
  11. 11.  2) Tests phonétiques de LAFON:  Utilisent des mots dont la structure et la signification interfèrent le – possible avec la compréhension a fin de préciser le siège de la distorsion.  A) test de balayage :  1) technique:  Cherche l’ existence de distorsion digne d’intérêt  2 listes en binaurale à 80-90 d B: A seul ,B + un bruit de fond non masquant 2) résultat; 1-pas de distorsion ; on arrête . 2- A +ou = B; Tbl cochléaire et pas de Tbl d’intégration donc on fait un test cochléaire. 3) B + que A ;Tbl d’intégration, on fait un test d’intégration.
  12. 12.  B) test d’intégration:  1) technique;  Permet de juger les capacités d’identification du message,  Se pratique par une liste de 50 mots qui différent peu entre eux ex; PAK, LAC , SAC, FAC émise en binaurale par écouteur . 1ere; à un seuil confortable puis à 20 d B en + 2 eme; avec un bruit faible puis fort à la limite du masquage. 2) résultat: on note le nombre d’erreurs /liste. la différence avec ou sans bruit doit être inf à 4% pour chaque oreille
  13. 13.  C) test cochléaire;  1) technique;  Les listes sont formées de 17 mots, émise en binaurale ou mononaurale à 40 d B avec masquage .  2) résultat;  Le nombre de phonème mal perçus est calculé afin de permettre de détecter des distorsions dont l’origine est endocochléaire.  D) test de recrutement;  1) technique;  Liste de 04 groupes , 2 testé à 1000-2000hz et 2 autre à 4000hz  2) résultat:  On note le nombre d’erreurs/liste  *Si + qu’un groupe; recrutement probable.  *Si + de trois groupes; recrutement certain.
  14. 14. 3) Test dichotique;  *technique;  Le principe est de faire écouter au sujet un s+ (sons,mots, phrase) de même intensité et de durée dans chaque oreille mais compétitive.  C’est pour dépister les atteintes corticale et interhémispherique.  *résultat;  -normalement les 2 s+ doivent être perçus .  - en cas de lésion centrale l’atteinte siège du coté opposé à l’oreille éteinte du fait de la prédominance des fibres croisé .
  15. 15. Conclusion L’audiométrie vocale permet de préciser la capacité du sujet à répéter des mots présentés à l’oreille à des intensités données et reste un examen très utile pour suspecter un trouble central de l’audition.

×