DYSPNEE LARYNGEE DEDYSPNEE LARYNGEE DE
L’ADULTEL’ADULTE
PLANPLAN
I. Introduction
II. Rappel anatomophysiologique
III. Diagnostic positif
IV. Diagnostic de gravité
V. Diagnostic d...
INTRODUCTIONINTRODUCTION
 Dyspnée: C’est la perception consciente d’une geneDyspnée: C’est la perception consciente d’une...
Rappel anatomophysiologiqueRappel anatomophysiologique
 Il est cliniqueIl est clinique
 Forme typique:Forme typique:
 Bradypnée inspiratoire FR<14c/minBradypnée inspiratoire ...
Diagnostic de gravité
 La durée: si sup. a 1e
heure
 La bradypnée avec irrégularité du rythme et
pauses respiratoires (g...
Diagnostic différentiel (1)
1. Dyspnée d’origine cardiaque ou pulmonaire:
dyspnée au deux temps respiratoires sans tirage,...
5. Dyspnée d’origine métabolique :
Dyspnée de Kussmul: acedo-cetose diabetique
Dyspnée de Cheyn-Stoks: coma urémique
6. Dy...
Diagnostic étiologique
Par ordre décroissent de fréquence:Par ordre décroissent de fréquence:
1. Les causes tumorales
2. L...
Dyspnées laryngées d’origine tumorale
 Tumeurs malignes: (+++)Tumeurs malignes: (+++)
Carcinome epidermoide du larynx et ...
Dyspnées laryngées d’origine tumorale
 Tumeurs bénignesTumeurs bénignes:: cause rare de dyspnéecause rare de dyspnée
 Pa...
Causes neurologiques:Causes neurologiques:
après paralysie laryngée bilatérale en fermeture.
1. Dyspnée permanente:
 Para...
Causes myogènes:Causes myogènes:
 Myasthénie auto-immuneMyasthénie auto-immune:: accès deaccès de
dyspnée intermittentsdy...
Diagnostic étiologique (2)Diagnostic étiologique (2)
1. Dyspnées laryngées aigues:
a/- Oedèmes du larynx:
 laryngite grip...
Diagnostic étiologiqueDiagnostic étiologique
 Laryngites inflammatoires
 Œdème angioneurotique familial
TRT: prophylacti...
Traumatismes:
 Traumatismes externes laryngés :
Soit ouverts :inondation bronchique par le sang
Soit fermés :
*Contusions...
1/-1/- Dyspnées laryngées aigues:Dyspnées laryngées aigues:
a/- Oedèmes du larynx:
 laryngites infectieuses:
 laryngite ...
 Laryngites inflammatoires
 Œdème angioneurotique familial
TRT: prophylactique: dérivés androgéniques
 Laryngites aller...
b/- Traumatismes:
 Traumatismes externes laryngés :
Douleurs laryngée
 Traumatismes internes:
intubation traumatique don...
c/-c/- Corps étrangers du larynx:Corps étrangers du larynx:
Syndrome de pénétrationSyndrome de pénétration
LDS: intérêt di...
2/- Dyspnées laryngées
chroniques:
a/-a/-TumeursTumeurs::
Cancer de la sous glotte:Cancer de la sous glotte:
dyspnée au 1e...
Dyspnée laryngée de l'adulte
Dyspnée laryngée de l'adulte
Dyspnée laryngée de l'adulte
Dyspnée laryngée de l'adulte
Dyspnée laryngée de l'adulte
Dyspnée laryngée de l'adulte
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dyspnée laryngée de l'adulte

628 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
628
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dyspnée laryngée de l'adulte

  1. 1. DYSPNEE LARYNGEE DEDYSPNEE LARYNGEE DE L’ADULTEL’ADULTE
  2. 2. PLANPLAN I. Introduction II. Rappel anatomophysiologique III. Diagnostic positif IV. Diagnostic de gravité V. Diagnostic différentiel VI. Diagnostic étiologique 1/-Dyspnées laryngées aigues - Oedèmes du larynx -Traumatismes -Corps étrangers du larynx 2/-Dyspnées laryngées chroniques -Causes tumorales -Sténoses laryngées cicatricielles -Causes neurologiques -Causes myogènes V. Conclusions
  3. 3. INTRODUCTIONINTRODUCTION  Dyspnée: C’est la perception consciente d’une geneDyspnée: C’est la perception consciente d’une gene respiratoirerespiratoire  la dyspnée laryngée est liée a la diminution du calibrela dyspnée laryngée est liée a la diminution du calibre de la filière laryngée, elle peut évoluer sur le mode aigude la filière laryngée, elle peut évoluer sur le mode aigu ou chronique.ou chronique.  Elle se manifeste par une bradypnée inspiratoire avecElle se manifeste par une bradypnée inspiratoire avec tirage, avec ou sans bruit respiratoire (stridor outirage, avec ou sans bruit respiratoire (stridor ou cornage)cornage)  Elle peut se décompenser en quelque minutes pourElle peut se décompenser en quelque minutes pour donner un état de détresse respiratoire nécessitent desdonner un état de détresse respiratoire nécessitent des gestes de sauvetagesgestes de sauvetages  Le diagnostic étiologique peut s’orienter vers une lésionLe diagnostic étiologique peut s’orienter vers une lésion pharyngolaryngée, trachéobronchique voirepharyngolaryngée, trachéobronchique voire oesophagienneoesophagienne
  4. 4. Rappel anatomophysiologiqueRappel anatomophysiologique
  5. 5.  Il est cliniqueIl est clinique  Forme typique:Forme typique:  Bradypnée inspiratoire FR<14c/minBradypnée inspiratoire FR<14c/min  Avec tirage: dépression des parties molles.Avec tirage: dépression des parties molles.  Bruit inspiratoire:Bruit inspiratoire: • Cornage: bruit grave, traduit un rétrécissementCornage: bruit grave, traduit un rétrécissement glotto-sous-glotiqueglotto-sous-glotique • Stridor: bruit aigu, traduit un rétrécissementStridor: bruit aigu, traduit un rétrécissement • glotto-sus-glottiqueglotto-sus-glottique • Signes associés: dysphonie, dysphagie ou toux rauqueSignes associés: dysphonie, dysphagie ou toux rauque Diagnostic positif
  6. 6. Diagnostic de gravité  La durée: si sup. a 1e heure  La bradypnée avec irrégularité du rythme et pauses respiratoires (gasps), mais ne pas méconnaître un tachypnée superficielle inefficace  L’intensité du tirage: ne pas méconnaître un tirage faible ou inexistant traduisant l’épuisement du patient.  Les signes d’hypoventilation alvéolaire: sueur, tachycardie, hypertension, hypercapnie, cyanose, pâleur…
  7. 7. Diagnostic différentiel (1) 1. Dyspnée d’origine cardiaque ou pulmonaire: dyspnée au deux temps respiratoires sans tirage, 2. Dyspnée asthmatiforme: bradypnée expiratoire avec des sifflement, a l’auscultation: râles sibilants. 3. Dyspnée d’origine trachéobronchique: dyspnée au deux temps, s’accompagne d’un wheezing 4. Dyspnée obstructive supra laryngée: obstacle supra laryngé, rhinopharyngée ou oropharyngée, donne egalement une dyspnée inspiratoire avec tirage sous mandibulaire
  8. 8. 5. Dyspnée d’origine métabolique : Dyspnée de Kussmul: acedo-cetose diabetique Dyspnée de Cheyn-Stoks: coma urémique 6. Dyspnée d’origine neurologique: Atteinte périphérique: tétanos, guilain barré Atteinte centrale. 7. Dyspnée des anxieux: Diagnostic différentiel (2)
  9. 9. Diagnostic étiologique Par ordre décroissent de fréquence:Par ordre décroissent de fréquence: 1. Les causes tumorales 2. Les causes fonctionnels et neurologique 3. Les causes inflammatoires et infectieuses 4. Les causes traumatiques 5. Corps étrangers
  10. 10. Dyspnées laryngées d’origine tumorale  Tumeurs malignes: (+++)Tumeurs malignes: (+++) Carcinome epidermoide du larynx et de l’hypopharynxCarcinome epidermoide du larynx et de l’hypopharynx Le diagnostic est posé devant l’association:Le diagnostic est posé devant l’association: Terrain favorisant: age: 45-70ans, tabac (larynx) alcoolTerrain favorisant: age: 45-70ans, tabac (larynx) alcool (hypo pharynx)(hypo pharynx) L’histoire clinique: association dysphagie dysphonieL’histoire clinique: association dysphagie dysphonie dyspnéedyspnée Examen ORL: LI et fibroscopie laryngéeExamen ORL: LI et fibroscopie laryngée LDS: confirme le diag, permet d’effectuer des biopsiesLDS: confirme le diag, permet d’effectuer des biopsies aves etude anapathaves etude anapath
  11. 11. Dyspnées laryngées d’origine tumorale  Tumeurs bénignesTumeurs bénignes:: cause rare de dyspnéecause rare de dyspnée  Papillomatose laryngée: fréquente à l’étage glottique se complique de synéchies et de sténoses  Tumeur d’Abrikossof: Atteint les aryténoïdes, et le 1/3 post des CV  Chondrome du cricoide: TRT : ablation+ calibrage prolongé  Laryngocèle: se développe à partir du saccule ou ventricule de Morgagni TRT: endoscopie ou thyrotomie
  12. 12. Causes neurologiques:Causes neurologiques: après paralysie laryngée bilatérale en fermeture. 1. Dyspnée permanente:  Paralysie des dilatateurs de la glotte : Sd de Gerhardt: CV en position paramédiane pas d’abd ,add conservée  Diplégie laryngée globale: Sd de Riegel : CV en position paramédiane pas d’abd, ni add  Niveau d’atteinte: -Central -périphérique 2. Dyspnée intermittente: spasme laryngé en réponse à une irritation laryngée ou lors de maladies neurologiques TRT des paralysies laryngées: aryténoidectomie, aryténoidopéxie, trachéotomie
  13. 13. Causes myogènes:Causes myogènes:  Myasthénie auto-immuneMyasthénie auto-immune:: accès deaccès de dyspnée intermittentsdyspnée intermittents  Sd myasthéniformesSd myasthéniformes: atteinte des: atteinte des dilatateurs de la glotte non influencée pardilatateurs de la glotte non influencée par la néostigminela néostigmine
  14. 14. Diagnostic étiologique (2)Diagnostic étiologique (2) 1. Dyspnées laryngées aigues: a/- Oedèmes du larynx:  laryngite grippale Dans les formes graves dyspnéisantes œdème épiglottique, ulcérations, TRT: ATB+ CTC  épiglottite de l’adulte: rare , due à haemophilus influenzae; TRT ATB  laryngite diphtérique: intérêt de la sérothérapie  tuberculose laryngée  Laryngite aigue chez l’immunodéprimé (candida)
  15. 15. Diagnostic étiologiqueDiagnostic étiologique  Laryngites inflammatoires  Œdème angioneurotique familial TRT: prophylactique: dérivés androgéniques  Laryngites allergiques: : (oedème de Quincke) TRT: CTC IV, adrénaline en s/cut +/- intubation  Laryngites par inhalation de vapeurs caustiques: Cl, oxyde d’azote, ammoniaque, acide chlorhydrique donnant un œdème de la margelle et vestibule TRT: ATB+CTC régression<72H si oedème moderé sinon intubation
  16. 16. Traumatismes:  Traumatismes externes laryngés : Soit ouverts :inondation bronchique par le sang Soit fermés : *Contusions: dysphagie et dysphonie au 1er plan , dyspnée peut survenir d’où H pd 48h avec CTC *Fractures: dyspnée peut être très importante, dysphonie et odynophagie La palpation est l’examen capital ; emphysème sous- cutané, points douloureux, déformations laryngées LD:bilan des lésions TRT: si fracture instable: tuteur laryngé pd 3 sem  Traumatismes internes: intubation traumatique donnant inflammation du cricoïde, ou une atteinte crico-aryténoidienne
  17. 17. 1/-1/- Dyspnées laryngées aigues:Dyspnées laryngées aigues: a/- Oedèmes du larynx:  laryngites infectieuses:  laryngite grippale Dans les formes graves dyspnéisantes œdème épiglottique, ulcérations, parfois formes phlegmoneuses TRT: ATB+ CTC  épiglottite de l’adulte: rare , due à haemophilus influenzae, dg par naso. TRT ATB  laryngite diphtérique: intérêt de la sérothérapie  tuberculose laryngée  Laryngite aigue chez l’immunodéprimé (candida)
  18. 18.  Laryngites inflammatoires  Œdème angioneurotique familial TRT: prophylactique: dérivés androgéniques  Laryngites allergiques: : (oedème de Quincke) TRT: CTC IV, adrénaline en s/cut +/- intubation  Laryngites par inhalation de vapeurs caustiques: Cl, oxyde d’azote, ammoniaque, acide chlorhydrique donnant un œdème de la margelle et vestibule TRT: ATB+CTC régression<72H si oedème moderé sinon intubation
  19. 19. b/- Traumatismes:  Traumatismes externes laryngés : Douleurs laryngée  Traumatismes internes: intubation traumatique donnant inflammation du cricoïde, ou une atteinte crico-aryténoidienne
  20. 20. c/-c/- Corps étrangers du larynx:Corps étrangers du larynx: Syndrome de pénétrationSyndrome de pénétration LDS: intérêt diagnostic et thérapeutiqueLDS: intérêt diagnostic et thérapeutique
  21. 21. 2/- Dyspnées laryngées chroniques: a/-a/-TumeursTumeurs:: Cancer de la sous glotte:Cancer de la sous glotte: dyspnée au 1er plan, parfois discrète dysphoniedyspnée au 1er plan, parfois discrète dysphonie LD: tm surtt infiltrante bombant ds la sous-glotteLD: tm surtt infiltrante bombant ds la sous-glotte TDMTDM

×