ImperforationImperforation
choanalechoanale
PlanPlan
 Définition généralitésDéfinition généralités
 Rappel anatomiqueRappel anatomique
 ÉpidémiologieÉpidémiologie
...
Définition généralitésDéfinition généralités
 Malformation congénitale rare.Malformation congénitale rare.
 Isolée ou fa...
Rappel anatomiqueRappel anatomique
 Choane: extrémitéChoane: extrémité
postérieure de lapostérieure de la
fosse nasale.fo...
ÉpidémiologieÉpidémiologie
 Fréquence:1/6000-8000 naissances.Fréquence:1/6000-8000 naissances.
 Sexe: prédominance fémin...
EtiopathogénieEtiopathogénie
 Persistance de la membrane bucconasalePersistance de la membrane bucconasale
de Hochstetter...
AnatomopathologieAnatomopathologie
 La zone atrésique se trouve à laLa zone atrésique se trouve à la
jonction palatomaxil...
PhysiopathologiePhysiopathologie
 L’atrésie choanale est responsable d’uneL’atrésie choanale est responsable d’une
obstru...
CliniqueClinique
TDD: atrésie choanale bilatéraleTDD: atrésie choanale bilatérale
 Détresse respiratoire néonatale:Détres...
Bilan complémentaireBilan complémentaire
 Local:Local:
– EndoscopieEndoscopie
 Souple ,et rigide.Souple ,et rigide.
 In...
– TDMTDM
 Confirmer l’atrésieConfirmer l’atrésie
choanale.choanale.
 Éliminer les autresÉliminer les autres
causes d’ONc...
 Général:Général:
– 40% des atrésies choanales s’intègrent dans40% des atrésies choanales s’intègrent dans
le cadre d’un ...
Formes cliniquesFormes cliniques
 Atrésies choanalesAtrésies choanales
unilatérales:unilatérales:
– Diagnostic tardif.Dia...
 Atrésie choanale et malformations associées:Atrésie choanale et malformations associées:
– Le syndrome de CHARGE: associ...
DiagnosticDiagnostic
 Positif:Positif:
– Nouveau né présentant un dyspnée avecNouveau né présentant un dyspnée avec
tirag...
 DifférentielDifférentiel::
– Atrésie choanaleAtrésie choanale
bilatéralebilatérale
 Luxation traumatiqueLuxation trauma...
– Atrésie choanaleAtrésie choanale
unilatéraleunilatérale
 Polype antrochoanal,Polype antrochoanal,
 Végétations adénoïd...
Evolution-complicationsEvolution-complications
 Adaptation du nouveau né à la respirationAdaptation du nouveau né à la re...
TraitementTraitement
 But: assurer une bonne perméabilité desBut: assurer une bonne perméabilité des
orifices choanaux, s...
 Techniques opératoires:Techniques opératoires:
– Techniques classiques de cure chirurgicale d’atrésieTechniques classiqu...
ConclusionConclusion
 Atrésie choanale, étiologie la plusAtrésie choanale, étiologie la plus
classique d’obstruction nasa...
Imperforation choanale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Imperforation choanale

1 699 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 699
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
49
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Imperforation choanale

  1. 1. ImperforationImperforation choanalechoanale
  2. 2. PlanPlan  Définition généralitésDéfinition généralités  Rappel anatomiqueRappel anatomique  ÉpidémiologieÉpidémiologie  EthiopathogénieEthiopathogénie  AnatomopathologieAnatomopathologie  physiopathologiephysiopathologie  CliniqueClinique  Para cliniquePara clinique  Formes cliniquesFormes cliniques  DiagnosticDiagnostic  Evolution-complicationsEvolution-complications  TraitementTraitement
  3. 3. Définition généralitésDéfinition généralités  Malformation congénitale rare.Malformation congénitale rare.  Isolée ou faisant partie d’un syndromeIsolée ou faisant partie d’un syndrome polymalformatif.polymalformatif.  Imperforation osseuse, membraneuse ouImperforation osseuse, membraneuse ou mixte.mixte.  Unilatérale, longuement asymptomatique;Unilatérale, longuement asymptomatique; ou bilatérale: drame néonatal.ou bilatérale: drame néonatal.  La prise en charge doit êtreLa prise en charge doit être pluridisciplinaire.pluridisciplinaire.
  4. 4. Rappel anatomiqueRappel anatomique  Choane: extrémitéChoane: extrémité postérieure de lapostérieure de la fosse nasale.fosse nasale.  Formes et dimensionsFormes et dimensions varient en fonction devarient en fonction de l’âge.l’âge.
  5. 5. ÉpidémiologieÉpidémiologie  Fréquence:1/6000-8000 naissances.Fréquence:1/6000-8000 naissances.  Sexe: prédominance féminine.Sexe: prédominance féminine.  Coté de l’imperforation :Coté de l’imperforation :  Malformations associées rares, touchantMalformations associées rares, touchant surtout les garçons.surtout les garçons.  Facteurs favorisants: aucun n’estFacteurs favorisants: aucun n’est retrouvé, mais des formes familiales ontretrouvé, mais des formes familiales ont été décrites.été décrites.
  6. 6. EtiopathogénieEtiopathogénie  Persistance de la membrane bucconasalePersistance de la membrane bucconasale de Hochstetter.de Hochstetter.  D’autres théories proposées:D’autres théories proposées: – Persistance de la membranePersistance de la membrane buccopharyngée.buccopharyngée. – Trouble de migration des cellules de la crêteTrouble de migration des cellules de la crête neurale.neurale.
  7. 7. AnatomopathologieAnatomopathologie  La zone atrésique se trouve à laLa zone atrésique se trouve à la jonction palatomaxillaire; le cadrejonction palatomaxillaire; le cadre osseux choanal reste toujoursosseux choanal reste toujours bien délimité.bien délimité.  La malformation concerne :La malformation concerne : – La paroi latérale( lame verticale duLa paroi latérale( lame verticale du palatin et apophyse ptérygoïde),palatin et apophyse ptérygoïde), – La paroi médiale(vomer).La paroi médiale(vomer).  Déformation en entonnoir.Déformation en entonnoir.  Épaisseur du mur d’atrésieÉpaisseur du mur d’atrésie variable:1à12mm.variable:1à12mm.
  8. 8. PhysiopathologiePhysiopathologie  L’atrésie choanale est responsable d’uneL’atrésie choanale est responsable d’une obstruction nasale.obstruction nasale.  Chez le nouveau-né, la respirationChez le nouveau-né, la respiration physiologique est exclusivement nasalephysiologique est exclusivement nasale pendant les 3 premières semaines de vie.pendant les 3 premières semaines de vie. (particularités anatomiques)(particularités anatomiques)  Toute obstruction nasale importante etToute obstruction nasale importante et bilatérale détresse respiratoire.bilatérale détresse respiratoire.
  9. 9. CliniqueClinique TDD: atrésie choanale bilatéraleTDD: atrésie choanale bilatérale  Détresse respiratoire néonatale:Détresse respiratoire néonatale: – Dyspnée cyclique,Dyspnée cyclique, – Tirage cervicofacial,Tirage cervicofacial, – Soufflage expiratoire,Soufflage expiratoire, – Apnée transitoire.Apnée transitoire.  Canule de Mayo dans la cavité buccale:Canule de Mayo dans la cavité buccale: cessation des symptômes.cessation des symptômes.  Diagnostic de l’obstruction nasale bilatérale:Diagnostic de l’obstruction nasale bilatérale: – Test à la sonde ou au miroir.Test à la sonde ou au miroir. – Test au bleu de méthylène.Test au bleu de méthylène.
  10. 10. Bilan complémentaireBilan complémentaire  Local:Local: – EndoscopieEndoscopie  Souple ,et rigide.Souple ,et rigide.  Intérêt diagnostic etIntérêt diagnostic et surveillance post-surveillance post- opératoire.opératoire.
  11. 11. – TDMTDM  Confirmer l’atrésieConfirmer l’atrésie choanale.choanale.  Éliminer les autresÉliminer les autres causes d’ONcauses d’ON néonatale.néonatale.  Apprécier lesApprécier les caractéristiques decaractéristiques de l’atrésie.l’atrésie.  Rechercher les lésionsRechercher les lésions associées.associées.
  12. 12.  Général:Général: – 40% des atrésies choanales s’intègrent dans40% des atrésies choanales s’intègrent dans le cadre d’un syndrome polymalformatif quile cadre d’un syndrome polymalformatif qui peut aggraver le pronostic.peut aggraver le pronostic.
  13. 13. Formes cliniquesFormes cliniques  Atrésies choanalesAtrésies choanales unilatérales:unilatérales: – Diagnostic tardif.Diagnostic tardif. – Signes d’appel:Signes d’appel: obstruction nasaleobstruction nasale unilatérale, rhinorrhéeunilatérale, rhinorrhée mucopurulentemucopurulente unilatérale, dysosmie.unilatérale, dysosmie. – Intérêt de laIntérêt de la fibroscopie et dufibroscopie et du scanner.scanner.
  14. 14.  Atrésie choanale et malformations associées:Atrésie choanale et malformations associées: – Le syndrome de CHARGE: association malformativeLe syndrome de CHARGE: association malformative réunissant:réunissant:  Colobome,Colobome,  Cardiopathie cyanogène,Cardiopathie cyanogène,  Atrésie choanale,Atrésie choanale,  Retard de développement et retard mental,Retard de développement et retard mental,  Anomalies génito-urinaires,Anomalies génito-urinaires,  Anomalies auriculaires- surdité.Anomalies auriculaires- surdité. – Anomalies des voies aériennes supérieures.Anomalies des voies aériennes supérieures.
  15. 15. DiagnosticDiagnostic  Positif:Positif: – Nouveau né présentant un dyspnée avecNouveau né présentant un dyspnée avec tirage , agitation, cyanose, avec épreuve de latirage , agitation, cyanose, avec épreuve de la sonde positive.sonde positive. – Intérêt de l’endoscopie, et de laIntérêt de l’endoscopie, et de la TDM(systématique en préopératoire).TDM(systématique en préopératoire).
  16. 16.  DifférentielDifférentiel:: – Atrésie choanaleAtrésie choanale bilatéralebilatérale  Luxation traumatiqueLuxation traumatique du septum,du septum,  Hypoplasie ethmoïdale,Hypoplasie ethmoïdale,  Sténose des orificesSténose des orifices piriformes,piriformes,  Kyste lacrymo-nasal,…Kyste lacrymo-nasal,…
  17. 17. – Atrésie choanaleAtrésie choanale unilatéraleunilatérale  Polype antrochoanal,Polype antrochoanal,  Végétations adénoïdes,Végétations adénoïdes,  Corps étranger,Corps étranger, rhinolithiase…rhinolithiase…
  18. 18. Evolution-complicationsEvolution-complications  Adaptation du nouveau né à la respirationAdaptation du nouveau né à la respiration buccale mais risque de survenue debuccale mais risque de survenue de complications à long terme par anoxiecomplications à long terme par anoxie cérébrale.cérébrale.  En cas de syndrome polymalformatif,En cas de syndrome polymalformatif, pronostic lié aux complications despronostic lié aux complications des malformations associées.malformations associées.
  19. 19. TraitementTraitement  But: assurer une bonne perméabilité desBut: assurer une bonne perméabilité des orifices choanaux, stable dans le temps.orifices choanaux, stable dans le temps.  En urgence:En urgence: – canule de Mayo ou de Guedel,canule de Mayo ou de Guedel, – Intubation orotrachéale,Intubation orotrachéale, – Trachéotomie(malformations faciales, cardio-Trachéotomie(malformations faciales, cardio- respiratoires et syndrome de CHARGE).respiratoires et syndrome de CHARGE).
  20. 20.  Techniques opératoires:Techniques opératoires: – Techniques classiques de cure chirurgicale d’atrésieTechniques classiques de cure chirurgicale d’atrésie choanale, nécessitant un calibrage prolongé:choanale, nécessitant un calibrage prolongé:  voie d’abord transnasale éventuellement assistée du laservoie d’abord transnasale éventuellement assistée du laser CO2 (ou KTP) chez les nouveaux nés,CO2 (ou KTP) chez les nouveaux nés,  Voie transpalatine chez les enfants plus âgés.Voie transpalatine chez les enfants plus âgés. – Techniques endoscopiques utilisant leTechniques endoscopiques utilisant le microrésecteur, sans calibrage post-opératoiremicrorésecteur, sans calibrage post-opératoire éventuellement couplé à un système de chirurgieéventuellement couplé à un système de chirurgie assistée par ordinateur(CAO).assistée par ordinateur(CAO). – Voie transseptale, utilisée chez l’adulte, plus difficile àVoie transseptale, utilisée chez l’adulte, plus difficile à appliquer à l’enfant.appliquer à l’enfant.
  21. 21. ConclusionConclusion  Atrésie choanale, étiologie la plusAtrésie choanale, étiologie la plus classique d’obstruction nasale chez leclassique d’obstruction nasale chez le nouveau-né, impose un diagnostic rapidenouveau-né, impose un diagnostic rapide surtout dans sa forme bilatérale.surtout dans sa forme bilatérale.  Nécessité d’une prise en chargeNécessité d’une prise en charge médicochirurgicale et de dépistage demédicochirurgicale et de dépistage de malformations associées.malformations associées.

×