LABYRINTHE ETHMOIDAL
PLAN DU COUR
I- Introduction, Définition , généralités
II- Intérêts d’études
III- Embryologie
1- origine
2- développement
...
V- Rapports :
1- haut : SF. Endocrânien
2- dedans : MM, MS
3- bas :
4- avant :
5- dehors :
6- arrière
7- avec les autres s...
I- Introduction ,Définition , généralités
Ethmoïde :
• du grec Ethmos = le crible , la
passoire
• Os impaire, médian et
sy...
On peut le comparer à une
balance : ( 04 portions )
une tige:
un fléau:
 plateaux de la balance:
Pièce maîtresse de tou...
II- Intérêts d’études
• Anatomique : rapports avec les sinus, orbite, base du
crâne, sphénoïde , SM, …….
• Pathologiques :...
III- Embryologie
• Origine :
Proviennent de l’invagination de la cavité olfactive dans la capsule
nasale , à ce niveau la ...
 Développement :
 Apparition: vers le 5em-6em mois de la vie intra-utérine ( s/f petits
diverticule)
 A la naissance: c...
• Les labyrinthes se développent d'abord, les points d'ossification
apparaissent dans la région de l'os planum entre les q...
IV- Anatomie descriptif
• 1- la cellule ethmoïdale:
Polygonale avec des faces aplaties et des angles aigus, dont
l’accolem...
• 2 -La lame verticale:
Diviser par la lame H en deux parties:
- Portion super: Apophyse cristagalie ,
comparer à une crêt...
:
La portion inférieure
constitue la lame perpendiculaire de l’ethmoïde.
C’est une lame mince, souvent déviée d’un côté ou
d...
3- La lame horizontale
Elle est de forme quadrilatère, plus allongée
d’avant en arrière que dans le sens
transversal ; ell...
• Les trous de la lame criblée livrent
passage aux divisions du nerf
olfactif (trous olfactifs), à
l’exception de deux ori...
4- Masses latérales
Aux bords latéraux de la lame criblée sont
suspendues les masses latérales. Chacune
d’elles est située...
Face externe:
La face externe est plane,
lisse et de forme quadrilatère
et à peu près verticale. Cette
face externe fait p...
Face interne: lame des cornets
Cette face est très irrégulière et elle constitue
la plus grande partie de la paroi externe...
Situation de la masse
latérale :
En haut : répond au
segment ethmoïdal du
frontal
canaux ethmoïdaux ant et
post
En avant e...
Systématisation des
cellules ethmoïdales:
de MOURET
Basée sur l’anatomie des
cornets et leur prolongement
dans la masse la...
Ethmoïde postérieure :
La racine cloisonnante du cornet
supérieure divise l’E P en deux
syst
1- principal : qui s'ouvre da...
Rapports
• Varient suivant l’importance de la pneumatisation, soit
limité à la masse latérale ou très étendue vers l’orbit...
En haut :
Extrémité ant: plancher sinus frontal
Sur le reste de son étendue : étage ant
de la BC , et contenu endocrânien-...
En DD :
Séparée de la moitié des FN par
-La lame des cornet
-Les cornets ethmoïdaux
Le LE répond d’avant en arrière :
A la...
En avant :
Apophyse montante du maxillaire
L’unguis en DH
En DH
Séparé de l’orbite par:
Unguis en avant
L’os palanum en ar...
-Le contenu orbitaire :
-Périoste
-Cône musculo-aponévrotique
-Capsule du tendon
-Le coussinet adipeux
-Éléments V-N dans ...
En arrière
La face ant du sphénoide ( sauf
dans sa partie interne )
En DD le segment libre forme la face
ant du récesuce s...
Labyrinthe ethmoïdal
Labyrinthe ethmoïdal
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Labyrinthe ethmoïdal

6 627 vues

Publié le

Labyrinthe ethmoïdal

  1. 1. LABYRINTHE ETHMOIDAL
  2. 2. PLAN DU COUR I- Introduction, Définition , généralités II- Intérêts d’études III- Embryologie 1- origine 2- développement 3- ossification IV- Anatomie descriptif 1- la cellule ethmoïdale 2- la masse latérale de l’ethmoïde 3- la systématisation des cellules ethmoïdales de Mouret  Ethmoïde antérieure  Ethmoïde post
  3. 3. V- Rapports : 1- haut : SF. Endocrânien 2- dedans : MM, MS 3- bas : 4- avant : 5- dehors : 6- arrière 7- avec les autres sinus de la face VI- Muqueuse , vascularisation , innervation VII- Explorations : 1- clinique 2- para clinique VIII- Voies d’abords : IX- conclusion
  4. 4. I- Introduction ,Définition , généralités Ethmoïde : • du grec Ethmos = le crible , la passoire • Os impaire, médian et symétrique • Situé au dessous du frontal et en avant du sphénoïde, (dans l’échancrure ethmoïdal de l’os frontal ) • Fait partie de la portion médiane et ant de la BC • S’enfonce surtout dans le massif facial, averc une large constitution des orbite et FN
  5. 5. On peut le comparer à une balance : ( 04 portions ) une tige: un fléau:  plateaux de la balance: Pièce maîtresse de toutes les cavités annexes au FN et s'articule avec treize os - 2 au niveau du crane - 11 du coté de la face
  6. 6. II- Intérêts d’études • Anatomique : rapports avec les sinus, orbite, base du crâne, sphénoïde , SM, ……. • Pathologiques : 1- tumorale: polypose NS, mucocelle, adénocarcinome, estésioneuroblastum , ostéome SF ……. 2-inféctieuse : ethmodites aiguées, chronique, pansinusites, …… 3-traumatique : fracture de l’etage ant de la BC , traumatisme facial et orbitaire … • Chirurgical : ethmoidectomie , RCN , réduction des Fr OPN, …..
  7. 7. III- Embryologie • Origine : Proviennent de l’invagination de la cavité olfactive dans la capsule nasale , à ce niveau la capsule se fissure formant : *un bourrelet inf = CI * 4 à 5 bourrelets sup ou cornet ethmoïdaux fondamentaux ( principaux et secondaire ) Les méat fondamentaux sont les sillons qui séparent les bourrelets , c’est là que naissent les cellules ethmoïdales. Le sillon entre le CI et CM donne naissance à l’ infundibulum embryonnaire ( diverticule en cul-de-sac ) qui serait la véritable cellule- mére de : * toutes le cellules ET ant * SF * SM
  8. 8.  Développement :  Apparition: vers le 5em-6em mois de la vie intra-utérine ( s/f petits diverticule)  A la naissance: cellules sphériques de 2 à 5 mm de diamétre  A 4 ans : début d’envahissement du segment ethmoïdal du frontal  A 12- 13 ans :développement terminé et variation anatomique  Ossification: le cartilage dans lequel évoluent les cellules débute le 5em mois intra-utérin et termine vers la 7em annés
  9. 9. • Les labyrinthes se développent d'abord, les points d'ossification apparaissent dans la région de l'os planum entre les quatrièmes et cinquièmes mois de la vie foetale, . • À la naissance, l'os comprend les deux labyrinthes, qui sont petits et mal développés. • Pendant la première année après la naissance, la lame perpendiculaire et l'apophyse crista galli commencent à s'ossifier à partie d'un centre unique, et sont joints aux labyrinthes à l'approche du début de la deuxième année. • La lame criblée est ossifié à partir de la lame perpendiculaire et en partie des labyrinthes. Le développement des cellules ethmoïdales commence pendant la vie fœtale.
  10. 10. IV- Anatomie descriptif • 1- la cellule ethmoïdale: Polygonale avec des faces aplaties et des angles aigus, dont l’accolement donne l’aspect en « rayon de ruche » L’ostium peut être pour une ou deux cellule avec un diametre de 2 à 6 mm La dimension est variable, plus petit pour les C antérieure/ post Le nembre entre : 5 à 14
  11. 11. • 2 -La lame verticale: Diviser par la lame H en deux parties: - Portion super: Apophyse cristagalie , comparer à une crête de coq • La portion qui se trouve au-dessus revêt la forme d’une apophyse verticale et triangulaire, • Sa base repose sur la lame horizontale et se confond avec elle. • Son bord postérieur, mince, rectiligne, est obliquement dirigé en bas et en arrière, et se termine par une crête qui s’atténue progressivement jusqu’à la limite postérieure de l’ethmoïde. • Son bord antérieur est plus épais, presque vertical ; il s’articule en bas avec le frontal, soit par toute sa largeur, soit par deux crêtes latérales appelées processus alares ; ces crêtes limitent une gouttière complétant en arrière le trou borgne. Son sommet, ordinairement arrondi et mousse, donne attache à la faux du cerveau
  12. 12. :
  13. 13. La portion inférieure constitue la lame perpendiculaire de l’ethmoïde. C’est une lame mince, souvent déviée d’un côté ou de l’autre. •Ses deux faces sont creusées de sillons vasculo- nerveux, surtout nombreux près du bord supérieur. •Le bord antérieur s’articule en haut avec l’arête postérieure de l’épine nasale du frontal et en bas avec les os propres du nez. •Le bord antéro-inférieur s’articule en bas et en arrière au cartilage de la cloison. •Le bord postéro-inférieur s’articule en bas avec le vomer. •Le bord supérieur se confond avec la lame horizontale de l’ethmoïde. •La lame perpendiculaire sépare l’une de l’autre les deux fosses nasales et présente sur ses deux face une série de petites gouttières, souvent peu marquées, où se logent des vaisseaux et des nerfs destinés à la muqueuse olfactive.
  14. 14. 3- La lame horizontale Elle est de forme quadrilatère, plus allongée d’avant en arrière que dans le sens transversal ; elle s’étend horizontalement, d’une masse latérale à l’autre. L’apophyse crista-galli divise la partie supérieure, endocrânienne, de la lame horizontale en deux parties latérales, l’une à droite, l’autre à gauche. Ces deux moitiés fortement excavées dans le sens transversal revêtent l’aspect des deux gouttières allongées d’avant en arrière : ce sont les gouttières olfactives ainsi Au niveau de ces deux gouttières, la lame horizontale est percée de nombreux orifices de formes et de dimensions diverses, Ces trous sont au nombre de 25 à 30 pour chaque gouttière. Les orifices de la lame criblée sont toujours plus nombreux à la partie antérieure
  15. 15. • Les trous de la lame criblée livrent passage aux divisions du nerf olfactif (trous olfactifs), à l’exception de deux orifices, Ces deux orifices sont situés à l’extrémité de la gouttière olfactive, appeler  Le trou interne : c’est la fente ethmoïdale, elle livre passage à un prolongement de la dure-mère.  L’externe, le trou ethmoïdal, est situé en dehors du précédent. Par le sillon ethmoïdal et le trou ethmoïdal, passe le rameau nasal interne du nerf ophtalmique et l’artère qui l’accompagne.
  16. 16. 4- Masses latérales Aux bords latéraux de la lame criblée sont suspendues les masses latérales. Chacune d’elles est située de part et d’autre de la ligne médiane, entre les cavités orbitaires et les fosses nasales. Elles se présente sous la forme d’un cube irrégulier, aplati dans le sens transversal avec six faces. On distingue la face externe, interne, supérieure, inférieure, antérieure et postérieure Dimensions : longueur 3 à 4 cm / H 2,5 cm
  17. 17. Face externe: La face externe est plane, lisse et de forme quadrilatère et à peu près verticale. Cette face externe fait partie de l’orbite. Il s’agit d’une lame plate et mince qui limite en dehors la masse latérale de l’ethmoïdale d’où les noms d’os planum ou de lame papyracée . Elle fait partie de la paroi interne de l’orbite
  18. 18. Face interne: lame des cornets Cette face est très irrégulière et elle constitue la plus grande partie de la paroi externe des fosses nasales. De cette face se détachent deux lamelles recourbées, convexes en dedans, en s’enroulant plus ou moins sur elles-mêmes : c’est le cornet supérieur et cornet moyen.
  19. 19. Situation de la masse latérale : En haut : répond au segment ethmoïdal du frontal canaux ethmoïdaux ant et post En avant et en dehors : apophyse montante du maxillaire super unguis En arrière : la face ant du sphénoïde En bas et arrière : apophyse orbitaire du palatin En bas et en dehors : partie supero-interne du maxillaire super
  20. 20. Systématisation des cellules ethmoïdales: de MOURET Basée sur l’anatomie des cornets et leur prolongement dans la masse latérale La racine cloisonnante du CM sépare l’ethmoide en deux compartiments: …. Ethmoïde ant: comprend 3 systéme cellulaires 1-syst de la bulle : contient 1 à 3 cellule qui débouche dans la gouttière rétrobulbaire 2-syst de l’unciforme : la presque constante la cellule de l’agger nasi 3- syst du meat moyen proprement dit : réduit par le dévloppement des deux autre systéme
  21. 21. Ethmoïde postérieure : La racine cloisonnante du cornet supérieure divise l’E P en deux syst 1- principal : qui s'ouvre dans le méat super 2- accessoire et inconstant : qui s'ouvre dans le méat de santorini Les cellules au nb de 3 à 5 notamment des cellules E-M et E-SP Une cellule peut devenir particulièrement volumineuse : c’est la C d’Onodi ( E-F-SP)
  22. 22. Rapports • Varient suivant l’importance de la pneumatisation, soit limité à la masse latérale ou très étendue vers l’orbite, sphénoïde
  23. 23. En haut : Extrémité ant: plancher sinus frontal Sur le reste de son étendue : étage ant de la BC , et contenu endocrânien- méningé et encéphalique S.F : communique avec E par le canal N- f Endocrânien : en DH : la bosse orbitaire du frontal en DD : la lame criblée
  24. 24. En DD : Séparée de la moitié des FN par -La lame des cornet -Les cornets ethmoïdaux Le LE répond d’avant en arrière : A la partie super du meat moyen avec -la gouttière uncibullaire - le relief de la bulle -la gouttière retrobullaire
  25. 25. En avant : Apophyse montante du maxillaire L’unguis en DH En DH Séparé de l’orbite par: Unguis en avant L’os palanum en arrière Rentre en rapport avec le sac lacrymal et le contenu orbitaire -Le SL: formé en - avant par :apophyse montant du M -EN arrière par l’unguis
  26. 26. -Le contenu orbitaire : -Périoste -Cône musculo-aponévrotique -Capsule du tendon -Le coussinet adipeux -Éléments V-N dans la cône musculo-aponévrotique: A oph, N nasal, N optique Ces éléments sont particuliérement proche de l’E au niveau sommet de l’orbite Une cellule post peut encercler latéralement le canal optique dans le petit ail du sphénoide
  27. 27. En arrière La face ant du sphénoide ( sauf dans sa partie interne ) En DD le segment libre forme la face ant du récesuce sphéno-ethmoidal

×