Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
LARYNGITES AIGUESLARYNGITES AIGUES
PLAN:PLAN:
DEFINITIONS-GENERALITESDEFINITIONS-GENERALITES
ANAPATHANAPATH
EPIDEMIOEPIDEMIO
CLINIQUE: TDD: LA dite ctarrhale...
DEFINITIONS-GENERALITESDEFINITIONS-GENERALITES
 Inflammation aiguë de la muqueuseInflammation aiguë de la muqueuse
laryng...
ANAPATH:ANAPATH:
Inflammation= congestionInflammation= congestion
muqeuse+oedeme(dilatationmuqeuse+oedeme(dilatation
capil...
EPIDEMIOEPIDEMIO
Aucune étude = prevalence, incidence ??Aucune étude = prevalence, incidence ??
Facteurs favorisant:Facteu...
CLINIQUE: TDD: LA dite ctarrhale.CLINIQUE: TDD: LA dite ctarrhale.
Dysphonie domine le tableau.Dysphonie domine le tableau...
ETIOLOGIEETIOLOGIE
1-infectieuses.1-infectieuses.
a- virale:a- virale:
Svt associe aune atteinte des VAS.Svt associe aune ...
b-bacterienne.b-bacterienne.
-Complique fréquemment une LA virale.-Complique fréquemment une LA virale.
-Germes: études pa...
2- allergique.2- allergique.
Médicaments: IEC. AINSMédicaments: IEC. AINS
Aliments. Piqûres insectes.Aliments. Piqûres ins...
4- laryngite caustique et thermique4- laryngite caustique et thermique
-fumée d’incendie.-fumée d’incendie.
-produits vola...
6-LA autoimmune6-LA autoimmune
PR, LED.PR, LED.
Oedeme associe aux arthrites cricothyroidiennes etOedeme associe aux arthr...
COMPLICATIONSCOMPLICATIONS
Lie soit au terrain, soit a la virulence du germe.Lie soit au terrain, soit a la virulence du g...
2-perichondrite.2-perichondrite.
Rare, svt larynx irradie, intubation prolongéeRare, svt larynx irradie, intubation prolon...
LA DE L’ENFANTLA DE L’ENFANT
-aussi fréquente que LA de l’adulte.-aussi fréquente que LA de l’adulte.
-d’en distingue par ...
FORMES CLINIQUEFORMES CLINIQUE
1-epiglottite.1-epiglottite.
Entre 3-7 ans.Entre 3-7 ans.
Début brutale,dyspnée +synd toxi-...
3-Laryngite striduleuse: ou spasmodique.3-Laryngite striduleuse: ou spasmodique.
1-3 ans1-3 ans
Enfant asymptomatique ente...
ll
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Laryngite aiguë

746 vues

Publié le

  • DOWNLOAD THIS BOOKS INTO AVAILABLE FORMAT (Unlimited) ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... Download Full PDF EBOOK here { https://soo.gd/qURD } ......................................................................................................................... Download Full EPUB Ebook here { https://soo.gd/qURD } ......................................................................................................................... Download Full doc Ebook here { https://soo.gd/qURD } ......................................................................................................................... Download PDF EBOOK here { https://soo.gd/qURD } ......................................................................................................................... Download EPUB Ebook here { https://soo.gd/qURD } ......................................................................................................................... Download doc Ebook here { https://soo.gd/qURD } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ................................................................................................................................... eBook is an electronic version of a traditional print book THIS can be read by using a personal computer or by using an eBook reader. (An eBook reader can be a software application for use on a computer such as Microsoft's free Reader application, or a book-sized computer THIS is used solely as a reading device such as Nuvomedia's Rocket eBook.) Users can purchase an eBook on diskette or CD, but the most popular method of getting an eBook is to purchase a downloadable file of the eBook (or other reading material) from a Web site (such as Barnes and Noble) to be read from the user's computer or reading device. Generally, an eBook can be downloaded in five minutes or less ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBooks .............................................................................................................................. Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, Cookbooks, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult, Crime, Ebooks, Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .....BEST SELLER FOR EBOOK RECOMMEND............................................................. ......................................................................................................................... Blowout: Corrupted Democracy, Rogue State Russia, and the Richest, Most Destructive Industry on Earth,-- The Ride of a Lifetime: Lessons Learned from 15 Years as CEO of the Walt Disney Company,-- Call Sign Chaos: Learning to Lead,-- StrengthsFinder 2.0,-- Stillness Is the Key,-- She Said: Breaking the Sexual Harassment Story THIS Helped Ignite a Movement,-- Atomic Habits: An Easy & Proven Way to Build Good Habits & Break Bad Ones,-- Everything Is Figureoutable,-- What It Takes: Lessons in the Pursuit of Excellence,-- Rich Dad Poor Dad: What the Rich Teach Their Kids About Money THIS the Poor and Middle Class Do Not!,-- The Total Money Makeover: Classic Edition: A Proven Plan for Financial Fitness,-- Shut Up and Listen!: Hard Business Truths THIS Will Help You Succeed, ......................................................................................................................... .........................................................................................................................
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • If you want to download or read this book, copy link or url below in the New tab ......................................................................................................................... DOWNLOAD FULL PDF EBOOK here { http://bit.ly/2m6jJ5M } .........................................................................................................................
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici

Laryngite aiguë

  1. 1. LARYNGITES AIGUESLARYNGITES AIGUES
  2. 2. PLAN:PLAN: DEFINITIONS-GENERALITESDEFINITIONS-GENERALITES ANAPATHANAPATH EPIDEMIOEPIDEMIO CLINIQUE: TDD: LA dite ctarrhaleCLINIQUE: TDD: LA dite ctarrhale ETIOLOGIE: 1- infectieuseETIOLOGIE: 1- infectieuse 2- allergique2- allergique 3-medicamenteuse non immunologique3-medicamenteuse non immunologique 4-laryngite caustique et thermique4-laryngite caustique et thermique 5-LA par malmenage vocal5-LA par malmenage vocal 6-LA autoimmune6-LA autoimmune DIAGNOSTIC+DIAGNOSTIC+ DIAGNOSTIC DIFFERENTIELDIAGNOSTIC DIFFERENTIEL EVOLUTIONEVOLUTION COMPLICATIONS: 1-epiglottiteCOMPLICATIONS: 1-epiglottite 2-perichondrite2-perichondrite 3-abces laryngés.3-abces laryngés. LA DE L’ENFANTLA DE L’ENFANT TDD: LA OEDEMATUSE SOUS GLOTTIQUE.TDD: LA OEDEMATUSE SOUS GLOTTIQUE. FORMES CLINIQUE: 1-epiglottiteFORMES CLINIQUE: 1-epiglottite 2-laryngotracheobronchite2-laryngotracheobronchite 3-Laryngite striduleuse3-Laryngite striduleuse 4-laryngite diphterique4-laryngite diphterique TRT: 1-moyensTRT: 1-moyens 2-indication2-indication
  3. 3. DEFINITIONS-GENERALITESDEFINITIONS-GENERALITES  Inflammation aiguë de la muqueuseInflammation aiguë de la muqueuse laryngée.laryngée.  la laryngite aiguë de l’adulte = muqueusela laryngite aiguë de l’adulte = muqueuse des plans glottique et supraglottique=des plans glottique et supraglottique= DYSPHONIE.DYSPHONIE.  Etiologie: virale +++.Etiologie: virale +++.  Evolution favorable après qq jours.Evolution favorable après qq jours.  toute symptomatologie laryngée=néoplasietoute symptomatologie laryngée=néoplasie laryngée sous-jacente.laryngée sous-jacente.
  4. 4. ANAPATH:ANAPATH: Inflammation= congestionInflammation= congestion muqeuse+oedeme(dilatationmuqeuse+oedeme(dilatation capillaire+infiltrat lympho plasmocytaire)capillaire+infiltrat lympho plasmocytaire) Siege : étage glottique avec perte de l’aspectSiege : étage glottique avec perte de l’aspect des plis vocaux.des plis vocaux. Proportion des cellules inflammatoire varieProportion des cellules inflammatoire varie en f() de l’etiologie.en f() de l’etiologie.
  5. 5. EPIDEMIOEPIDEMIO Aucune étude = prevalence, incidence ??Aucune étude = prevalence, incidence ?? Facteurs favorisant:Facteurs favorisant: Tabac.Tabac. Alcool.Alcool. Malmenage vocal.Malmenage vocal. Environnement .Environnement .
  6. 6. CLINIQUE: TDD: LA dite ctarrhale.CLINIQUE: TDD: LA dite ctarrhale. Dysphonie domine le tableau.Dysphonie domine le tableau. EG conservé.EG conservé. SG:fébricule,asthénie,courbatures.SG:fébricule,asthénie,courbatures. Dyspnée rare.Dyspnée rare. Sujet avec état cardio respiratoire précaireSujet avec état cardio respiratoire précaire peut décompenser et dvpé une DRSA.peut décompenser et dvpé une DRSA. .laryngoscopie confirme Le diagnostic;.laryngoscopie confirme Le diagnostic; aspect inflammatoire + oedeme laryngé.aspect inflammatoire + oedeme laryngé.
  7. 7. ETIOLOGIEETIOLOGIE 1-infectieuses.1-infectieuses. a- virale:a- virale: Svt associe aune atteinte des VAS.Svt associe aune atteinte des VAS. Tableau:syndrome pseudo grippal+dysphonie+toux.Tableau:syndrome pseudo grippal+dysphonie+toux. Laryngoscopie inflammation sus-glottique.Laryngoscopie inflammation sus-glottique.  Laryngotrachéite:peu commune chezLaryngotrachéite:peu commune chez l’adulte: infection des VAS+toux sèche+stridor inspiratoire.l’adulte: infection des VAS+toux sèche+stridor inspiratoire. Fibroscopie bronchique:inflammation des voiesFibroscopie bronchique:inflammation des voies respiratiores.respiratiores.  Laryngites herpetiques: immunodeprimé.Laryngites herpetiques: immunodeprimé. Suspectée: vesicules ou ulcérations douloureuse de la muqSuspectée: vesicules ou ulcérations douloureuse de la muq laryngée.laryngée. Confirmation: PCR.Confirmation: PCR.
  8. 8. b-bacterienne.b-bacterienne. -Complique fréquemment une LA virale.-Complique fréquemment une LA virale. -Germes: études pas unanimes sur les germes rencontrés.-Germes: études pas unanimes sur les germes rencontrés. -Muqueuse laryngée peut devenir granuleuse et couverte de-Muqueuse laryngée peut devenir granuleuse et couverte de fausses membranes.fausses membranes. -Association avec une trachéite est fréquente.-Association avec une trachéite est fréquente. c-mycosique. Forme subaigu le +svt.c-mycosique. Forme subaigu le +svt. a/Candidose; rare en abce de fact favorisants.a/Candidose; rare en abce de fact favorisants. CTC inhalés formes peu sévères: larynx est érythémateux,CTC inhalés formes peu sévères: larynx est érythémateux, recouvert exsudat blanchâtre et friable.recouvert exsudat blanchâtre et friable.  Immunodéprimé : risque de propagation, septicémie ,Immunodéprimé : risque de propagation, septicémie , obstruction laryngée.obstruction laryngée. b/Aspergillose: Le degré d’invasion laryngée dépend le plusb/Aspergillose: Le degré d’invasion laryngée dépend le plus souvent de l’immunocompétence du patientsouvent de l’immunocompétence du patient
  9. 9. 2- allergique.2- allergique. Médicaments: IEC. AINSMédicaments: IEC. AINS Aliments. Piqûres insectes.Aliments. Piqûres insectes. - L’oedème angioneurotique se rapproche de cesL’oedème angioneurotique se rapproche de ces formes allergiques.formes allergiques. 3- LA medicamenteuse non immunologique.3- LA medicamenteuse non immunologique. AVK: hemorragie sous muqeuse au nivau de laAVK: hemorragie sous muqeuse au nivau de la face linguale de l’epiglotte.face linguale de l’epiglotte. Tableau d’épiglottite sans signes générauxTableau d’épiglottite sans signes généraux d’infection.d’infection.  La laryngoscopie :hématome en « carte deLa laryngoscopie :hématome en « carte de géographie » essentiellement à l’étage sus-géographie » essentiellement à l’étage sus- glottiqueglottique
  10. 10. 4- laryngite caustique et thermique4- laryngite caustique et thermique -fumée d’incendie.-fumée d’incendie. -produits volatils acides et basiques : dysphagie-produits volatils acides et basiques : dysphagie prédomine sur la dysphonie.prédomine sur la dysphonie. -reflux laryngopharyngé.-reflux laryngopharyngé. 5-LA par malmenage vocal.5-LA par malmenage vocal. -sujets amenés à beaucoup utiliser leur voix.-sujets amenés à beaucoup utiliser leur voix. -souvent sur une muqueuse laryngée déjà irritée.-souvent sur une muqueuse laryngée déjà irritée. -coup de fouet laryngé; l’exemple typique:-coup de fouet laryngé; l’exemple typique:  dysphonie, voire aphonie, survenant après effortdysphonie, voire aphonie, survenant après effort laryngé violent.laryngé violent.  atteinte inflammatoire est volontiers unilatérale.atteinte inflammatoire est volontiers unilatérale.  hémorragie sous-muqueuse correspondant àhémorragie sous-muqueuse correspondant à une rupture de capillaires.une rupture de capillaires.
  11. 11. 6-LA autoimmune6-LA autoimmune PR, LED.PR, LED. Oedeme associe aux arthrites cricothyroidiennes etOedeme associe aux arthrites cricothyroidiennes et cricoarytenoidiennes.cricoarytenoidiennes. Pemphigus.Pemphigus. DIAGNOSTIC+:en regle facilDIAGNOSTIC+:en regle facil DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL: devant:DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL: devant: 1-dysphonie.1-dysphonie. 2-dyspnée.2-dyspnée. EVOLUTIONEVOLUTION -vers la guérison sans séquelles en 8 à 15 jours.-vers la guérison sans séquelles en 8 à 15 jours. -les récidives en cas de persistance des facteurs favorisants.-les récidives en cas de persistance des facteurs favorisants. -surveillance :nécessaire, tout particulièrement chez l’éthylotabagique.-surveillance :nécessaire, tout particulièrement chez l’éthylotabagique.
  12. 12. COMPLICATIONSCOMPLICATIONS Lie soit au terrain, soit a la virulence du germe.Lie soit au terrain, soit a la virulence du germe. 1-epiglottite:inflammation des structures1-epiglottite:inflammation des structures supraglottiques.supraglottiques. Incidence stable chez l’adulte. Sex ratio=2h/1f.Incidence stable chez l’adulte. Sex ratio=2h/1f. début: moins brutal que chez l’enfant , précédéedébut: moins brutal que chez l’enfant , précédée habituellement par une infection des VAS.habituellement par une infection des VAS. Etat: fièvre,dysphagie sévères,Dr pharyngé , voieEtat: fièvre,dysphagie sévères,Dr pharyngé , voie assourdie.assourdie. Dyspnée inspiratoire= elt de gravité.Dyspnée inspiratoire= elt de gravité. Diag se fait au mieux au nasofibroscope : épiglotte enDiag se fait au mieux au nasofibroscope : épiglotte en battant de cloche.battant de cloche. Germes ne sont pas retrouves dans 75%.Germes ne sont pas retrouves dans 75%. PC : rapidité d’installation des signes et de leur pris enPC : rapidité d’installation des signes et de leur pris en charge.charge.
  13. 13. 2-perichondrite.2-perichondrite. Rare, svt larynx irradie, intubation prolongéeRare, svt larynx irradie, intubation prolongée Dysphagie intense+Dr vive a la palpation des cartilagesDysphagie intense+Dr vive a la palpation des cartilages cricoïde et thyroïde.cricoïde et thyroïde. Peau en regard peut être inflammatoire.Peau en regard peut être inflammatoire. Diag: cliniqueDiag: clinique Tdm:bilan d’extension.Tdm:bilan d’extension. Peut laisser des sequelles.Peut laisser des sequelles. 3-abces laryngés.3-abces laryngés. Signes similaires a ceux de l’épiglottite.Signes similaires a ceux de l’épiglottite. 01Fluctuation de la partie antérieure du cou montre une01Fluctuation de la partie antérieure du cou montre une nécrose du cartilage thyroïde.nécrose du cartilage thyroïde. Si diag suspecté: intubation avant l’exploration clinique etSi diag suspecté: intubation avant l’exploration clinique et biologique.biologique.
  14. 14. LA DE L’ENFANTLA DE L’ENFANT -aussi fréquente que LA de l’adulte.-aussi fréquente que LA de l’adulte. -d’en distingue par le risque respiratoire.-d’en distingue par le risque respiratoire. -surveillance doit être plus rigoureuse et H décidée-surveillance doit être plus rigoureuse et H décidée devant toute L dyspneisante.devant toute L dyspneisante. CLINIQUE: TDD: LA OEDEMATUSE SOUSCLINIQUE: TDD: LA OEDEMATUSE SOUS GLOTTIQUE.GLOTTIQUE. -la +freqte.-la +freqte. SF:-dyspnée brutale ou succède a 1SF:-dyspnée brutale ou succède a 1 rhinopharyngite.rhinopharyngite. -début: nocturne-début: nocturne -toux rauque,puis aboyante.-toux rauque,puis aboyante. -fièvre modérément élevée.-fièvre modérément élevée.
  15. 15. FORMES CLINIQUEFORMES CLINIQUE 1-epiglottite.1-epiglottite. Entre 3-7 ans.Entre 3-7 ans. Début brutale,dyspnée +synd toxi-infectieuxDébut brutale,dyspnée +synd toxi-infectieux sévère.sévère. Absence de toux.Absence de toux. 2-laryngotracheobronchite.2-laryngotracheobronchite. Rare, grave.Rare, grave. SDRA+syndr infectieux.SDRA+syndr infectieux. AEG.AEG.
  16. 16. 3-Laryngite striduleuse: ou spasmodique.3-Laryngite striduleuse: ou spasmodique. 1-3 ans1-3 ans Enfant asymptomatique ente les crises.Enfant asymptomatique ente les crises. 4-laryngite diphterique.4-laryngite diphterique. Fausse mbne pharyngée +laryngée.Fausse mbne pharyngée +laryngée. Diag= prelev + bacterio.Diag= prelev + bacterio.
  17. 17. ll

×