LE
NERF
FACIAL
INTRODUCTION
•TRAVAUX ANATOMIQUES: « WRISBERG »
-RABL 1887
-GEGENBAUM 1890
-GASSER 1967 puis GASSER-MAY 1986
-GUERRIER 198...
EMBRYOLOGIE
NERF DU II° ARC BRANCHIAL
•APPARTIENT AU CX ACOUSTICO-FACIAL
•DESTINÉ À L’ARC HYOÏDIEN
•APRÈS LA 4° SEMAINE DU...
•APPARTIENT AUX 12 NERFS CRANIENS MIXTES
Non crâniens: I, II, XII
Moteurs: II, IV, VI
Mixtes: V, VII, VIII, IX, X, XI
•COM...
ANATOMIEFONCTIONNELLE
C’EST LE NERF MIXTE LE PLUS COMPLET
MOTEUR:
-Muscles de la face,
-Muscles stylo-hyoïdien et
digastri...
LACOMMANDECENTRALE
•LA COMMANDE CORTICALE EST:
-Bilatérale pour le noyau moteur
supérieur,
-Unilatérale pour l’inférieur.
...
LEVIIDANSL’APC
LEVIIDANSLECAI
• Le PAF décrit un
mouvement de torsion au
sein du CAI.
• Entouré des méninges.
• Le VII y est le plus
vuln...
LEFONDDUCAI
DELIMITE EN 4 FOSSETTES PAR DEUX RELIEFS OSSEUX:
LA CRETE FALCIFORME ET LA BILL’S BAR
LAPREMIEREPORTIONLABYRINTHIQUE
LAPREMIEREANGULATION
LEGANGLIONGENICULE
LASECONDEPORTION
TYMPANIQUE
LECOUDEDUFACIAL
LA3°PORTIONMASTOIDIENNE
LA3°PORTIONMASTOIDIENNE
Traînée inter
sinuso-faciale
EMERGENCEDUFACIAL
LE TROU STYLO-MASTOIDIEN
• Véritable petit canal osseux,
légèrement évasé.
• « Encombré » par des fibres...
LAPORTIONEXTRA-CRANIENNE
LA REGION RETRO-PAROTIDIENNE
• Court segment de quelques millimètres.
• En bas, en avant, en deho...
LESEGMENTPAROTIDIEN
Pénètre dans la parotide à la partie haute du rideau stylien,
dans le triangle inter-stylo-digastrique.
LESEGMENTPAROTIDIEN
• PORTION TERMINALE, DIVISE LA GLANDE EN DEUX LOBES.
• SE SUPERFICIALISE.
• EN DEHORS DES VAISSEAUX CA...
LESBRANCHESTERMINALESMOTRICES
Temporale
Fronto-orbitaire
Zygomatique
Buccale
inférieure
Mentonnière
Cervicale
Buccale
supé...
LESBRANCHESCOLLATERALES
CONSTANTES
• ANASTOMOSES ACOUSTICO-FACIALES,
• GRAND NERF PETREUX SUPERFICIEL,
• PETIT NERF PETREU...
LESBRANCHESCOLLATERALES
CONSTANTES
• ANASTOMOSES ACOUSTICO-FACIALES
« DOUBLE ERREUR NOMINALE »
LESBRANCHESCOLLATERALES
• GRAND NERF PETREUX SUPERFICIEL (IX).
• PETIT NERF PETREUX PROFOND (IX).
• NERF STAPÉDIEN.
• RAME...
LESBRANCHESCOLLATERALES
INCONSTANTES
• ANSE DE HALLER: IX
• RAMEAU LINGUAL DU NERF FACIAL: IX
• N. D’ARNOLD: RAMEAU DE LA ...
LESYSTEMEVASCULAIRE
• DEPEND DE 3 PEDICULES:
• DEPUIS LES 3 ORIFICES DU CANAL DE
FALLOPE:
1-Pédicule interne au fond du CA...
LESVARIATIONSANATOMIQUES
ANOMALIES de TRAJET et de DIVISION
•POURQUOI UN TRAJET ANORMAL ?
-Fonction du développement et de...
LESVARIATIONSANATOMIQUES
ANOMALIES DE TRAJET
LESVARIATIONSANATOMIQUES
ANOMALIES DE DIVISION
LESVARIATIONSANATOMIQUES
LES BRANCHES TERMINALES
ANATOMIERADIOLOGIQUE
• PLACE DE L’IRM ET DE LA TDM DANS L’ETUDE DU NERF
FACIAL ?
ANATOMIERADIOLOGIQUE
ANATOMIERADIOLOGIQUE
ANATOMIERADIOLOGIQUE
ANATOMIERADIOLOGIQUE
ANATOMIERADIOLOGIQUE
ANATOMIECHIRURGICALE
CONCLUSION
Cequiest simpleest t oujours faux,
cequine l’est pas est inut ilisable.
P.VALERY
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nerf facial

6 734 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Nerf facial

  1. 1. LE NERF FACIAL
  2. 2. INTRODUCTION •TRAVAUX ANATOMIQUES: « WRISBERG » -RABL 1887 -GEGENBAUM 1890 -GASSER 1967 puis GASSER-MAY 1986 -GUERRIER 1988 •INTERET POUR L’ORL: « LE VII EST PARTOUT ». •INTERET POUR L’ANATOMISTE et LE PHYSIOLOGISTE •IMPORTANCE POUR LES PATIENTS: Esthétique et Communication. Otoneuro Otologiste Cervical Plasticien
  3. 3. EMBRYOLOGIE NERF DU II° ARC BRANCHIAL •APPARTIENT AU CX ACOUSTICO-FACIAL •DESTINÉ À L’ARC HYOÏDIEN •APRÈS LA 4° SEMAINE DU DÉVELOPPEMENT EMBRYONNAIRE: •1° stade: séparation du Cx acoustico-facial et individualisation de la corde •2° stade: Formation de la portion intra-pétreuse -Développement de l’arc mandibulaire, -Développement de la face, -Développement de l’arc hyoïdien.
  4. 4. •APPARTIENT AUX 12 NERFS CRANIENS MIXTES Non crâniens: I, II, XII Moteurs: II, IV, VI Mixtes: V, VII, VIII, IX, X, XI •COMPORTE 3 SEGMENTS: •Intra-crânien: recouvert de dure-mère; •Intra-pétreux, constitué de 3 portions, source des collatérales; •Extra crânien, -Espace rétro-parotidien, -Loge parotidienne, -Tissus sous-cutanés faciaux. ORGANISATIONGENERALE
  5. 5. ANATOMIEFONCTIONNELLE C’EST LE NERF MIXTE LE PLUS COMPLET MOTEUR: -Muscles de la face, -Muscles stylo-hyoïdien et digastrique, -Muscle de l’étrier. SENSITIF: ZRH SENSORIEL: -Goût des 2/3 antérieur de la langue, -Muscle de l’étrier. SECRETOIRE: -Glandes lacrymales, nasales et palatines, -Glandes salivaires antérieures.
  6. 6. LACOMMANDECENTRALE •LA COMMANDE CORTICALE EST: -Bilatérale pour le noyau moteur supérieur, -Unilatérale pour l’inférieur. •DANS LE TC, LES FIBRES DU FACIAL CONTOURNENT LE NOYAU DU VI. (« GENOU » DES FIBRES). •LA SOMATOTOPIE DES FIBRES MOTRICES DU FACIAL N’APPARAIT QU’AU NIVEAU DE LA III° PORTION MASTOÏDIENNE.
  7. 7. LEVIIDANSL’APC
  8. 8. LEVIIDANSLECAI • Le PAF décrit un mouvement de torsion au sein du CAI. • Entouré des méninges. • Le VII y est le plus vulnérable.
  9. 9. LEFONDDUCAI DELIMITE EN 4 FOSSETTES PAR DEUX RELIEFS OSSEUX: LA CRETE FALCIFORME ET LA BILL’S BAR
  10. 10. LAPREMIEREPORTIONLABYRINTHIQUE
  11. 11. LAPREMIEREANGULATION LEGANGLIONGENICULE
  12. 12. LASECONDEPORTION TYMPANIQUE
  13. 13. LECOUDEDUFACIAL
  14. 14. LA3°PORTIONMASTOIDIENNE
  15. 15. LA3°PORTIONMASTOIDIENNE Traînée inter sinuso-faciale
  16. 16. EMERGENCEDUFACIAL LE TROU STYLO-MASTOIDIEN • Véritable petit canal osseux, légèrement évasé. • « Encombré » par des fibres tendineuses du digastriques. • Rapports: -AV: Apophyse styloïde, -AR: Rainure digastrique, -Dd: Fosse jugulaire, -Dh: Le méat auditif externe.
  17. 17. LAPORTIONEXTRA-CRANIENNE LA REGION RETRO-PAROTIDIENNE • Court segment de quelques millimètres. • En bas, en avant, en dehors. • Donne la plupart de ses rameaux collatéraux • En avant du DIAPHRAGME STYLIEN: -Ventre post du digastrique -M. stylo-hyoïdien -Lgt. stylo-hyoïdien -Lgt. stylo-mandibulaire
  18. 18. LESEGMENTPAROTIDIEN Pénètre dans la parotide à la partie haute du rideau stylien, dans le triangle inter-stylo-digastrique.
  19. 19. LESEGMENTPAROTIDIEN • PORTION TERMINALE, DIVISE LA GLANDE EN DEUX LOBES. • SE SUPERFICIALISE. • EN DEHORS DES VAISSEAUX CAROTIDIENS ET JUGULAIRES EXTERNES. • BIFURQUE EN REGARD DE LA VJE. • 6 RÉGIONS DE DISTRIBUTION MUSCULAIRES. • GRANDE VARIABILITE DE DIVISION Branche TEMPORALE Branche CERVICALE
  20. 20. LESBRANCHESTERMINALESMOTRICES Temporale Fronto-orbitaire Zygomatique Buccale inférieure Mentonnière Cervicale Buccale supérieure Branche TEMPORO -FACIALE Branche CERVICO- FACIALE
  21. 21. LESBRANCHESCOLLATERALES CONSTANTES • ANASTOMOSES ACOUSTICO-FACIALES, • GRAND NERF PETREUX SUPERFICIEL, • PETIT NERF PETREUX PROFOND, • NERF STAPÉDIEN, • CORDE DU TYMPAN, • RAMEAU SENSITIF DU CAE, • NERF AURICULAIRE POSTÉRIEUR, • RAMEAUX MOTEURS DU STYLO-HYOÏDIEN ET DU DIGASTRIQUE.
  22. 22. LESBRANCHESCOLLATERALES CONSTANTES • ANASTOMOSES ACOUSTICO-FACIALES « DOUBLE ERREUR NOMINALE »
  23. 23. LESBRANCHESCOLLATERALES • GRAND NERF PETREUX SUPERFICIEL (IX). • PETIT NERF PETREUX PROFOND (IX). • NERF STAPÉDIEN. • RAMEAU SENSITIF DU CAE. • RAMEAUX MOTEURS DU STYLO-HYOÏDIEN ET DU DIGASTRIQUE. • CORDE DU TYMPAN (V). CONSTANTES • NERF AURICULAIRE POSTÉRIEUR.
  24. 24. LESBRANCHESCOLLATERALES INCONSTANTES • ANSE DE HALLER: IX • RAMEAU LINGUAL DU NERF FACIAL: IX • N. D’ARNOLD: RAMEAU DE LA FOSSE JUGULAIRE: X
  25. 25. LESYSTEMEVASCULAIRE • DEPEND DE 3 PEDICULES: • DEPUIS LES 3 ORIFICES DU CANAL DE FALLOPE: 1-Pédicule interne au fond du CAI via le porus, 2-Pédicule moyen au niveau du Hiatus de Fallope, 3-Pédicule externe au TSM.
  26. 26. LESVARIATIONSANATOMIQUES ANOMALIES de TRAJET et de DIVISION •POURQUOI UN TRAJET ANORMAL ? -Fonction du développement et de la pneumatisation du rocher. -Anomalies génétiques associées, même mineures. -Variation anatomique simple.
  27. 27. LESVARIATIONSANATOMIQUES ANOMALIES DE TRAJET
  28. 28. LESVARIATIONSANATOMIQUES ANOMALIES DE DIVISION
  29. 29. LESVARIATIONSANATOMIQUES LES BRANCHES TERMINALES
  30. 30. ANATOMIERADIOLOGIQUE • PLACE DE L’IRM ET DE LA TDM DANS L’ETUDE DU NERF FACIAL ?
  31. 31. ANATOMIERADIOLOGIQUE
  32. 32. ANATOMIERADIOLOGIQUE
  33. 33. ANATOMIERADIOLOGIQUE
  34. 34. ANATOMIERADIOLOGIQUE
  35. 35. ANATOMIERADIOLOGIQUE
  36. 36. ANATOMIECHIRURGICALE
  37. 37. CONCLUSION Cequiest simpleest t oujours faux, cequine l’est pas est inut ilisable. P.VALERY

×