OESOPHAGE CERVICALOESOPHAGE CERVICAL
Plan du CoursPlan du Cours
I)I) Définition, GénéralitésDéfinition, Généralités
II)II) Inetrêt de l’étudeInetrêt de l’étude...
I) Définition, Généralités:I) Définition, Généralités:
L’œsophage cervical est le segment du tubeL’œsophage cervical est l...
II) Intérêt d’étudeII) Intérêt d’étude ::
1- Anatomique1- Anatomique: il est en rapport avec :: il est en rapport avec :
-...
III) Rappel embryologique & histologiqueIII) Rappel embryologique & histologique::
L’œsophage comme l’estomac dérive du tu...
IV) Anatomie descriptive :IV) Anatomie descriptive :
1)1) MorphologieMorphologie : l’œsophage est un conduit musculo-: l’œ...
4) Direction4) Direction: Vertical et médian dans le plan frontal puis: Vertical et médian dans le plan frontal puis
il su...
V) Rapports:V) Rapports: l’œsophagel’œsophage
cervical est l’organe le plus profond du cou en arrière de lacervical est l’...
2-Les rapports à distance2-Les rapports à distance::
ils sont identiques à droite et à gauche, ils s’effectuent avec lesil...
VI) Vascularisation et innervation:VI) Vascularisation et innervation:
Les vaisseaux sont communs à la trachée et à l’œsop...
Vascularisation artérielle de l’oesophage.
1. OEsophage ; 2. artère thyroïdienne
inférieure ; 3. artère sous-clavière gauc...
VII) Explorations:VII) Explorations:
CliniqueClinique::les signes d’appel: dysphagie, régurgitation, douleursles signes d’...
VIII) Voies d’abord:VIII) Voies d’abord:
1-1- La chirurgie endoscopique:La chirurgie endoscopique:
-Pour l’extraction des ...
IX) Conclusion:IX) Conclusion:
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
OEsophage cervical
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

OEsophage cervical

3 374 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 374
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

OEsophage cervical

  1. 1. OESOPHAGE CERVICALOESOPHAGE CERVICAL
  2. 2. Plan du CoursPlan du Cours I)I) Définition, GénéralitésDéfinition, Généralités II)II) Inetrêt de l’étudeInetrêt de l’étude III)III) Rappel embryologique & histologiqueRappel embryologique & histologique IV)IV) Anatomie descriptiveAnatomie descriptive V)V) RapportsRapports VI)VI) Vascularisation et innervationVascularisation et innervation VII)VII) ExplorationExploration VIII)VIII) Voies d’abordVoies d’abord IX)IX) ConclusionConclusion
  3. 3. I) Définition, Généralités:I) Définition, Généralités: L’œsophage cervical est le segment du tubeL’œsophage cervical est le segment du tube digestif qui fait suite au pharynx et traversedigestif qui fait suite au pharynx et traverse verticalement la partie basse du cou jusqu’àverticalement la partie basse du cou jusqu’à l’orifice supérieur du thorax où il prend le noml’orifice supérieur du thorax où il prend le nom de l’œsophage thoracique, situé en avant de lade l’œsophage thoracique, situé en avant de la région vertébrale et en arrière de la trachéerégion vertébrale et en arrière de la trachée cervicale, c’est un organe profond et peucervicale, c’est un organe profond et peu mobile, il mesure 5 à 6 cm de longueur et 5 àmobile, il mesure 5 à 6 cm de longueur et 5 à 12 mm pour son calibre à l’état de vacuité.12 mm pour son calibre à l’état de vacuité.
  4. 4. II) Intérêt d’étudeII) Intérêt d’étude :: 1- Anatomique1- Anatomique: il est en rapport avec :: il est en rapport avec : - Trachée, thyroïde- Trachée, thyroïde - Artère thyroïdienne inf- Artère thyroïdienne inf - Chaîne récurrentielle- Chaîne récurrentielle 2- Physiologie2- Physiologie: correspond au dernier tps de la déglutition par: correspond au dernier tps de la déglutition par le passage du bol alimentaire grâce au péristaltismele passage du bol alimentaire grâce au péristaltisme oesophagienoesophagien 3- Pathologique3- Pathologique:: - Inflammatoire- Inflammatoire - Présence de corps étranger- Présence de corps étranger - Traumatique: externe ou iatrogène- Traumatique: externe ou iatrogène - Tumorale: cancer de l’œsophage- Tumorale: cancer de l’œsophage - Malformation: atrésie de l’œsophage- Malformation: atrésie de l’œsophage 4- Chirurgical4- Chirurgical: la voie d’abord de l’œsophage cervical est une: la voie d’abord de l’œsophage cervical est une cervicotomie gauche.cervicotomie gauche.
  5. 5. III) Rappel embryologique & histologiqueIII) Rappel embryologique & histologique:: L’œsophage comme l’estomac dérive du tubeL’œsophage comme l’estomac dérive du tube endodermique cervical primitif qui se constitue dès laendodermique cervical primitif qui se constitue dès la 3ème semaine, ce tube va se différencier en deux3ème semaine, ce tube va se différencier en deux compartiments:compartiments: -- un compartiment initialun compartiment initial : formera le pharynx: formera le pharynx -- Une autre portionUne autre portion : se dédoublera en deux tubes:: se dédoublera en deux tubes: -Ventral qui donnera la trachée.-Ventral qui donnera la trachée. -Dorsal qui donnera l’œsophage.-Dorsal qui donnera l’œsophage. C’est à la 9eme semaine que la différentiation deC’est à la 9eme semaine que la différentiation de l’ensemble des structures anatomiques del’ensemble des structures anatomiques de l’œsophage est pratiquement réalisée.l’œsophage est pratiquement réalisée. HistologiquementHistologiquement:: l’œsophage est formé de 5 couchesl’œsophage est formé de 5 couches qui sont: la muqueuse, les sous muqueuse, laqui sont: la muqueuse, les sous muqueuse, la musculeuse et l’adventice.musculeuse et l’adventice.
  6. 6. IV) Anatomie descriptive :IV) Anatomie descriptive : 1)1) MorphologieMorphologie : l’œsophage est un conduit musculo-: l’œsophage est un conduit musculo- membraneux souple et dépressible aplati à sa partiemembraneux souple et dépressible aplati à sa partie supérieure, cylindrique à sa partie inférieure. Sasupérieure, cylindrique à sa partie inférieure. Sa cavité au repos est virtuellecavité au repos est virtuelle 2)2) LimitesLimites: il fait immédiatement suite au pharynx au: il fait immédiatement suite au pharynx au niveau du bord inf du cartilage cricoïde, à la hauteurniveau du bord inf du cartilage cricoïde, à la hauteur du corps vertébral du C6, il s’étend au bord sup dedu corps vertébral du C6, il s’étend au bord sup de la fourchette sternale en avant et au niveau du bordla fourchette sternale en avant et au niveau du bord sup de D2 en arrière.sup de D2 en arrière. 3)3) DimensionsDimensions: long de 5-6 cm en moyenne et: long de 5-6 cm en moyenne et représente 1/5 de la totalité du conduit, son calibrereprésente 1/5 de la totalité du conduit, son calibre de 5-12 mm en état de vacuité et atteint 2 cm ende 5-12 mm en état de vacuité et atteint 2 cm en réplétion. Il présente un rétrécissement appelé leréplétion. Il présente un rétrécissement appelé le rétrécissement cricoïde (la bouche oesophagiennerétrécissement cricoïde (la bouche oesophagienne de KILLIAN).de KILLIAN).
  7. 7. 4) Direction4) Direction: Vertical et médian dans le plan frontal puis: Vertical et médian dans le plan frontal puis il suit la courbe de la colonne cervicale qui est obliqueil suit la courbe de la colonne cervicale qui est oblique en bas et en arrière, et tend à devenir de plus en plusen bas et en arrière, et tend à devenir de plus en plus profond vers le bas.profond vers le bas. 5)5) Situation:Situation: Placé à la partie post et inf du cou, en avantPlacé à la partie post et inf du cou, en avant de la région pré vertébrale immédiatement derrière lade la région pré vertébrale immédiatement derrière la trachée cervicale dont il est solidement adhéré. Autrachée cervicale dont il est solidement adhéré. Au dessus du médiastin post entre les deux régionsdessus du médiastin post entre les deux régions carotidiennes.carotidiennes. 6)6) Moyens de fixitéMoyens de fixité: il est fixé :: il est fixé : __En hautEn haut: par sa continuité avec le pharynx.: par sa continuité avec le pharynx. __En arrièreEn arrière: il est amarré à l’aponévrose pré: il est amarré à l’aponévrose pré vertébrale par les cloisons sagittales de CHARPY.vertébrale par les cloisons sagittales de CHARPY. __En avantEn avant: il est uni à la trachée par des tractus: il est uni à la trachée par des tractus fibro-membraneux ne laissant libre qu’une étroitefibro-membraneux ne laissant libre qu’une étroite bande prés du bord gauche, c’est à ce niveau que sebande prés du bord gauche, c’est à ce niveau que se trouve l’angle trachéo-oesophagien où chemine le nerftrouve l’angle trachéo-oesophagien où chemine le nerf recurent gaucherecurent gauche
  8. 8. V) Rapports:V) Rapports: l’œsophagel’œsophage cervical est l’organe le plus profond du cou en arrière de lacervical est l’organe le plus profond du cou en arrière de la trachée cervicale, il est entouré par une gaine celluleusetrachée cervicale, il est entouré par une gaine celluleuse dépendant de diverses aponévroses du cou et lié àdépendant de diverses aponévroses du cou et lié à l’aponévrose pré vertébrale par 2 cloisons sagittales.l’aponévrose pré vertébrale par 2 cloisons sagittales. 1- Latéralement1- Latéralement: ses rapports immédiat sont différents à droite et: ses rapports immédiat sont différents à droite et à gauche.à gauche. a/ A droitea/ A droite:: _Le lobe droit du corps thyroïde._Le lobe droit du corps thyroïde. _Le nerf récurrent droit._Le nerf récurrent droit. _L’artère thyroïdienne inf._L’artère thyroïdienne inf. b/ A gauche:b/ A gauche: _Le lobe gauche du corps thyroïde._Le lobe gauche du corps thyroïde. Au dessous du corps thyroïde, le bord gauche de l’oesophageAu dessous du corps thyroïde, le bord gauche de l’oesophage est libre, car de ce coté le nerf récurrent chemine plus en avantest libre, car de ce coté le nerf récurrent chemine plus en avant dans l’angle trachéo-oesophagien, et l’artère thyroïdienne infdans l’angle trachéo-oesophagien, et l’artère thyroïdienne inf passe en avant du nerf pour gagner le corps thyroïde.passe en avant du nerf pour gagner le corps thyroïde. _Le canal thoracique_Le canal thoracique
  9. 9. 2-Les rapports à distance2-Les rapports à distance:: ils sont identiques à droite et à gauche, ils s’effectuent avec lesils sont identiques à droite et à gauche, ils s’effectuent avec les éléments de la région carotidienne et en particulier avec le paquet vasculo-éléments de la région carotidienne et en particulier avec le paquet vasculo- nerveux du cou dans la gaine vasculaire, est constitué par:nerveux du cou dans la gaine vasculaire, est constitué par: - Carotide primitive.- Carotide primitive. -La jugulaire int en dehors de l’artère est reliée au corps thyroïdien par la-La jugulaire int en dehors de l’artère est reliée au corps thyroïdien par la veine thyroïdienne moyenne qui croise l’œsophage transversalement.veine thyroïdienne moyenne qui croise l’œsophage transversalement. -Le nerf vague dans l’angle post des deux vaisseaux.-Le nerf vague dans l’angle post des deux vaisseaux. Ce paquet comprend en outre la branche descendante du XII, le nerfCe paquet comprend en outre la branche descendante du XII, le nerf cardiaque sup et les lymphatiques du coucardiaque sup et les lymphatiques du cou .. -La peau et les peauciers du cou.-La peau et les peauciers du cou. -L’aponévrose cervicale superficielle.-L’aponévrose cervicale superficielle. -L’aponévrose cervicale moyenne.-L’aponévrose cervicale moyenne. 3-En avant3-En avant:: il rentre en rapport avec la trachée, le récurrent gauche, lail rentre en rapport avec la trachée, le récurrent gauche, la chaîne récurrentielle, le corps thyroïde au niveau de la face post de son lobechaîne récurrentielle, le corps thyroïde au niveau de la face post de son lobe latéral et l’artère thyroïdienne inf.latéral et l’artère thyroïdienne inf. 4-En arrière4-En arrière:: répond à la région pré vertébraux et au rachis au niveaurépond à la région pré vertébraux et au rachis au niveau de C6-C7, séparé de l‘aponévrose pré vertébrale et des muscles préde C6-C7, séparé de l‘aponévrose pré vertébrale et des muscles pré vertébraux par un espace celluleux rétro-oesophagien.vertébraux par un espace celluleux rétro-oesophagien.
  10. 10. VI) Vascularisation et innervation:VI) Vascularisation et innervation: Les vaisseaux sont communs à la trachée et à l’œsophageLes vaisseaux sont communs à la trachée et à l’œsophage cervical.cervical. 1-Artérielle:1-Artérielle: Elle provient de 3 sources d’importance inégale:Elle provient de 3 sources d’importance inégale: -La source principale: branche des artères thyroïdienne inf.-La source principale: branche des artères thyroïdienne inf. -Des rameaux grêles naissent des artères pharyngées.-Des rameaux grêles naissent des artères pharyngées. -Artère oesophagienne propre de LUSHKO, inconstante.-Artère oesophagienne propre de LUSHKO, inconstante. 2- Veineuse2- Veineuse:: Très nombreuses surtout dans la partie inf de l’œsophageTrès nombreuses surtout dans la partie inf de l’œsophage cervical mais de petit calibre pour la plupart, sont satellites descervical mais de petit calibre pour la plupart, sont satellites des artères, se jettent dans les veines thyroïdiennes inf qui seartères, se jettent dans les veines thyroïdiennes inf qui se drainent dans le système cave.drainent dans le système cave. 3-Lymphatique3-Lymphatique:: Prennent leur origine dans un réseau sous muqueux, ils sePrennent leur origine dans un réseau sous muqueux, ils se jettent dans les ggs de la chaîne récurrentielle et inter trachéo-jettent dans les ggs de la chaîne récurrentielle et inter trachéo- bronchique.bronchique. L’innervation se résume en 2 fins rameaux provenant desL’innervation se résume en 2 fins rameaux provenant des récurrents et du sympathique cervical.récurrents et du sympathique cervical.
  11. 11. Vascularisation artérielle de l’oesophage. 1. OEsophage ; 2. artère thyroïdienne inférieure ; 3. artère sous-clavière gauche ; 4. artère carotide primitive gauche ; 5. arc aortique ; 6. artère bronchique droite ; 7. bifurcation trachéale ; 8. artère bronchique gauche ; 9. aorte descendante ; 10. artère petite oesophagienne ; 11. artère grande oesophagienne ; 12. orifice diaphragmatique oesophagien ; 13. artère phrénique inférieure ; 14. artère oeso-cardio-tubérositaire ; 15. artère coronaire
  12. 12. VII) Explorations:VII) Explorations: CliniqueClinique::les signes d’appel: dysphagie, régurgitation, douleursles signes d’appel: dysphagie, régurgitation, douleurs thoraciques.thoraciques. Para cliniquePara clinique:: -Endoscopie au tube rigide ou souple=moyen dgc et-Endoscopie au tube rigide ou souple=moyen dgc et thérapeutique.thérapeutique. -Transit baryté: dans le dgc des diverticules de ZENKER et-Transit baryté: dans le dgc des diverticules de ZENKER et l’extension en hauteur des tm endoluminales.l’extension en hauteur des tm endoluminales. -Echoendoscopie: permet l’analyse de la paroi-Echoendoscopie: permet l’analyse de la paroi oesophagienne(hypo ou hyper échogénécité des différentesoesophagienne(hypo ou hyper échogénécité des différentes couches).couches). -TDM: explore les Kc de l’œsophage-TDM: explore les Kc de l’œsophage -Manométrie: utilisée dans les troubles moteurs de la-Manométrie: utilisée dans les troubles moteurs de la musculature oesophagienne.musculature oesophagienne. -PHmétrie: dgc et Pc des RGO(devant les manifestations ORL-PHmétrie: dgc et Pc des RGO(devant les manifestations ORL des RGO telles que les pharyngites, les laryngites, lesdes RGO telles que les pharyngites, les laryngites, les trachéites, l’asthme nocturne…).trachéites, l’asthme nocturne…). -Scintigraphie oesophagienne.-Scintigraphie oesophagienne.
  13. 13. VIII) Voies d’abord:VIII) Voies d’abord: 1-1- La chirurgie endoscopique:La chirurgie endoscopique: -Pour l’extraction des corps étrangers de l’œsophage cervical au tube rigide. -Diverticulopexie ( Chirurgie endoscopique des diverticules de ZENKER). 2- La cervicotomie: --Latérale gauche:Latérale gauche: pour les plaiespour les plaies oesophagiennes iatrogène, les corps étrangersoesophagiennes iatrogène, les corps étrangers accrochés ( crochets d’appareils dentaires),accrochés ( crochets d’appareils dentaires), diverticule de ZENKER, fistule oesotrachéalesdiverticule de ZENKER, fistule oesotrachéales hautes.hautes. --Abord bilatéral:Abord bilatéral: les diverticules volumineux,les diverticules volumineux, recontrol pharyngien après exérèse de la paroirecontrol pharyngien après exérèse de la paroi post du larynx ou exérèse du pharyngolarynx.post du larynx ou exérèse du pharyngolarynx.
  14. 14. IX) Conclusion:IX) Conclusion:

×