TRANSMISSION DE
L’ONDE SONORE
I)GENERALITES
II)RAPPEL ANATOMIQUE
III)INTERET D’ETUDE
IV)CARACTERISTIQUES DU SON
VI)EXPLORATION
VII)CONCLUSION
I)GENERALITES
-ondes sonores atteignent
l’organe l’audition
essentiellement par CAE qui se
termine au niv mbrne
tympanique...
II)RAPPEL ANATOMIQUE
III)INTERET D’ETUDE
a)physiologique: acoumetrie et audiometrie
résulte de cette physiologie
b)pathologique:
-traumatique(a...
>onde sonore:stimulus spécifique
audition,air=vecteur principal du son,se propage
selon augmt ou diminut P ds air.
>vitess...
a)Oreille externe:
-collection son /pavillon>CAE
-augmentation P sonore/conque +CAE
-localisation sonore(reconnaissance
bi...
b)Oreille moyenne:
-transmet vibrations vocales tympan>fenetre ovale
-adaptation d’impédance entre M aérien et M liquide(s...
-protection O. interne:lorsqu’un son fort détecté cochlée (> 80 dB)
l’information transmise noyaux tronc cérébral. Une bou...
c)Oreille interne:
-mvmt d’avt en arriere étrier pousse
fenetre ovale vers int+ ext>ondes
périlymphe>rampe vestibulaire pu...
Son grave
VI)EXPLORATION
interrogatoire: -hypoacousie
>mode+date+circonstances d’apparition
(infection,trauma cranien,barotraumatism...
VII)CONCLUSION
Pour qu’il y ait une transmission
de l’onde sonore il faut une bonne:
-conduction aérienne(pavillon,CAE,tym...
Mais comment fonctionne notre oreille (1) ?
• Oreille externe : le pavillon collecte les
ondes sonores. Ces ondes font vib...
Transmission auditive
Transmission auditive
Transmission auditive
Transmission auditive
Transmission auditive
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Transmission auditive

435 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
435
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Transmission auditive

  1. 1. TRANSMISSION DE L’ONDE SONORE
  2. 2. I)GENERALITES II)RAPPEL ANATOMIQUE III)INTERET D’ETUDE IV)CARACTERISTIQUES DU SON VI)EXPLORATION VII)CONCLUSION
  3. 3. I)GENERALITES -ondes sonores atteignent l’organe l’audition essentiellement par CAE qui se termine au niv mbrne tympanique et le mettent en vibration, celui-ci transmet ces vibrations par l’intermédiaire chaine ossiculaire située ds caisse du tympan jusqu’à la membrane de la fenetre ovale où débute l’oreille interne et provoque une hyperpression du liquide labyrinthique et une mobilisation de la membrane basale à l’origine de l’influx nerveux
  4. 4. II)RAPPEL ANATOMIQUE
  5. 5. III)INTERET D’ETUDE a)physiologique: acoumetrie et audiometrie résulte de cette physiologie b)pathologique: -traumatique(amputation du pavillon, rupture de la chaine ossiculaire,fracture du rocher, blast auriculaire) -lésions inflammatoire -lésions tumorales(cancer OM, tumeur du glomus jugularis) -otospongiose c)chirurgical: -tympanoplastie,ossiculoplastie, rétablissement de la perméabilité tubaire,chirurgie de l’otospongiose,paracentèse,malformation congénitale, prothèse auditive.
  6. 6. >onde sonore:stimulus spécifique audition,air=vecteur principal du son,se propage selon augmt ou diminut P ds air. >vitesse du son=332m/s ds air à 0°c >oscillations pression=courbes sinusoides -longueur d’onde=distance 2points successif meme P sonore(aigu,grave) -amplitude=déviation maximale P/valeur repos(intensité) -hauteur=fréquence(récurrence meme P ds un endroit donné >oreille humaine perçoit sons dt les fréq vont 16-20 000 hz -seuil perception dépend fréq, augmente si d’autres sons retentissent simultanément(effet de masque) -la zone conversationnelle se situe entre 1000 et 5000 hz -niveau P acoustique se mesure en décibel IV)CARACTERISTIQUES DU SON
  7. 7. a)Oreille externe: -collection son /pavillon>CAE -augmentation P sonore/conque +CAE -localisation sonore(reconnaissance binaurale, les ondes sonores arrivent à une oreille ac un certain retard,son perçu moins fort au niv de l’oreille détournée>retard ds l’apparition du potentiel d’action) V)PHYSIOLOGIE DE LA TRANSMISSION
  8. 8. b)Oreille moyenne: -transmet vibrations vocales tympan>fenetre ovale -adaptation d’impédance entre M aérien et M liquide(si direct perte par réflexion) -amplificateur de pression ( récupère l ’énergie acoustique ds le milieu aérien et augmente l ’amplitude des stimuli mécano-acoustiques ds l’oreille interne) -rapport des surfaces (~ 20) entre le tympan (S1 = 0,6 cm2) et la platine de l’étrier (S2 = 0,03 cm2), et au rapport des leviers, l’amplification théorique de P atteint un facteur x 26 (soit + 28 dB).
  9. 9. -protection O. interne:lorsqu’un son fort détecté cochlée (> 80 dB) l’information transmise noyaux tronc cérébral. Une boucle réflexe commande la contraction muscle étrier+tenseur marteau>augmentation de la rigidité de la chaîne tympano-ossiculaire, une limitation des déplacements aux fréquences basses et moyennes (< 2000 Hz) et diminution de l ’énergie transmise à l’oreille intene(ne protège pas l’oreille aux fréquences élevées). (fatigable : pas de protection bruits de longue durée ;n'entre en jeu que pour fréquences graves;n'intervient pas, lors de bruits impulsifs) -trompe auditive intervient ds l’équipression entre la caisse du tympan et l’O ext indispensable à la conduction aérienne.
  10. 10. c)Oreille interne: -mvmt d’avt en arriere étrier pousse fenetre ovale vers int+ ext>ondes périlymphe>rampe vestibulaire puis tympanique -augmentation P périlymphe pousse mbne vestibulaire vers int>accroit P endolymphe>saillie mbne basilaire ds rampe tympanique>repousse périlymphe vers fenetre ronde. -vibration mbne basilaire>bouger cellules ciliées organe Corti vers mbne Corti. Ce mvmt de cils>potentiels générateur>influx nerveux(mbne basilaire rigide base>sons de grande intensité,flexible à l’apex>sonsbasse fréquence) -influx transmis>branche cochléaireVIII>noy cochl au bulbe>TQP mésencéphale>corps genouilléinterne du thalamus>aire auditive cortex cérébral Son aigu
  11. 11. Son grave
  12. 12. VI)EXPLORATION interrogatoire: -hypoacousie >mode+date+circonstances d’apparition (infection,trauma cranien,barotraumatisme) >signes accompagnateurs(otorrhée, otalgie,vertige, acouphène) >ATCD otologique(otite,traumatisme,otorragie,chirurgie l’oreille, exposition professionnelle) examen clinique: -otoscopie simple+sous microscope(CAE,tympan,valsalva) -rhinologie ant+post -test voix haute+chuchotée -acoumétrie: >épreuve Weber >épreuve Rinne -audiométrie: >audiométrie tonale liminaire >épreuve Weber audiometrique >épreuve Rinne audiometrique -impedancemetrie Imagerie: TDM,IRM, endoscopie tubaire
  13. 13. VII)CONCLUSION Pour qu’il y ait une transmission de l’onde sonore il faut une bonne: -conduction aérienne(pavillon,CAE,tympan -conduction mécanique(chaine osselets, trompe auditive,mastoide aérée) -conduction en milieu liquide(périlymphe, endolymphe)
  14. 14. Mais comment fonctionne notre oreille (1) ? • Oreille externe : le pavillon collecte les ondes sonores. Ces ondes font vibrer le tympan comme la peau d’un tambour. Les poils et le cérumen sont des défenses naturelles contre les poussières et salissures susceptibles de pénétrer dans le conduit auditif. • Oreille moyenne : cavité remplie d’air contenant la chaîne d’osselets qui transmettent les vibrations du tympan à l’oreille interne (milieu liquide). • Oreille interne : le vestibule et le canal semi-circulaire permettent le maintien de l’équilibre. La cochlée est l’appareil récepteur de l’audition. Trompe d’Eustache : canal de communication pour l’air extérieur, entre le pharynx et l’oreille moyenne.

×