I. Définition - Généralités.
II. Rappel anatomo-histologique.
III. Pathogénie.
IV. Anatomopathologie.
V. Étude diagnostiqu...
I- Définition - Généralités:
C’est un processus de cicatrisation caractérisé par une infiltration hyaline avec des
dépôts ...
II- Rappel Anatomo-histologique:
(Le tympan)
Le tympan est une membrane fibreuse semi-
transparente, à la fois résistante ...
A- La pars tensa:
C'est la membrane tympanique proprement
dite qui occupe les 4/5èmes de l'orifice osseux
séparant l'oreil...
3) La couche intermédiaire fibreuse:
comprenant 4 types de fibres:
 les fibres radiées: les plus externes, vont de l'anne...
B- La pars flaccida:
C'est la membrane de Shrapnell qui
représente la portion située au dessus
des ligaments tympanomalléa...
À l'otoscopie,
Le tympan normal est gris rosé translucide, avec un
triangle lumineux antéro-inférieur.
Les repères ossicul...
Histologie:
La muqueuse tapissant les cavités de l’oreille moyenne est recouverte d’un pseudo-
épithélium respiratoire.
Le...
III- Pathogénie:
L’anomalie de base est l’accumulation de collagène dans la couche conjonctive
affectant préférentiellemen...
La répétition éventuelle des épisodes infectieux expliquerait la structure lamellaire
en "couches d’oignon" des plaques de...
IV- Anatomopathologie:
A. Macroscopie:
1). Lésion élémentaire: Infiltration blanchâtre de la muqueuse, elle peut revêtir 2...
B. Microscopie:
La lamina propria devient dense, homogène, acellulaire et avasculaire. Les fibres de
collagènes qui la com...
V- Étude diagnostique:
A. Clinique TDD (tympanosclérose à tympan ouvert)
1). Interrogatoire:
Il s’agit habituellement d'un...
2). Otoscopie:
La perforation est habituellement subtotale, non marginale, ne laissant subsister que
quelques restes tympa...
B. Examens complémentaires:
1). Audiométrie: La tympanosclérose se caractérise par une surdité de transmission,
parfois su...
C. Formes cliniques:
1). Tympanosclérose à tympan fermé: Représente 10 à 30 % des cas. Dans les
antécédents du patient on ...
D. Diagnostic positif et différentiel:
Pour la tympanosclérose myringienne le diagnostic positif est clinique (otoscopie)....
VI- Évolution:
La tympanosclérose est, en principe, un état stable ou très lentement évolutif. En
fait, il faut savoir que...
VII- Traitement:
A. Buts:
- Fermer la perforation tympanique.
- Libérer les osselets des lamelles et blocs rigides qui les...
B. Moyens: (uniquement chirurgicaux)
La plupart des gestes relèvent des techniques de tympanoplastie.
C. Indications:
1). Tympanosclérose myringienne:
Dans la majorité des cas les plaques de tympanosclérose n'interfèrent pas...
2). Tympanosclérose de la caisse avec une chaîne fixée:
a). Fixation isolée de la chaîne dans l’attique: Il faut désarticu...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
VIII- Conclusion:
La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une
inflammation. L’otoscopie de...
Tympanosclérose
Tympanosclérose
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tympanosclérose

749 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Tympanosclérose

  1. 1. I. Définition - Généralités. II. Rappel anatomo-histologique. III. Pathogénie. IV. Anatomopathologie. V. Étude diagnostique. A. TDD (tympanosclérose à tympan ouvert). B. Examens complémentaires. C. Formes cliniques. D. Diagnostic positif et différentiel. VI. Évolution. VII. Traitement. VIII. Conclusion.
  2. 2. I- Définition - Généralités: C’est un processus de cicatrisation caractérisé par une infiltration hyaline avec des dépôts calcaires intra et extracellulaires avec des cristaux de phosphate dans le tissu conjonctif sous-muqueux tapissant la couche moyenne tympanique, les osselets et les parois osseuses de la caisse. Elle est souvent associée à l’otite chronique et représente une forme évolutive relativement favorable, réputée cicatricielle. Sa survenue aboutit à la gêne des mouvements physiologiques du système tympano- ossiculaire. Une surdité est la conséquence de ces lésions. Il faut la distinguer de la myringosclérose qui est la dégénérescence hyaline de la couche conjonctive (lamina propria) de la membrane tympanique.
  3. 3. II- Rappel Anatomo-histologique: (Le tympan) Le tympan est une membrane fibreuse semi- transparente, à la fois résistante et élastique, d'un diamètre de 9 à 10 mm, qui sépare le conduit auditif externe de la caisse du tympan, et transmet les vibrations sonores aux osselets. Il est constitué de 2 segments d'importance inégale:
  4. 4. A- La pars tensa: C'est la membrane tympanique proprement dite qui occupe les 4/5èmes de l'orifice osseux séparant l'oreille externe de l'oreille moyenne. Elle comprend 3 couches superposées: 1) La couche externe cutanée (stratum cutaneum): en continuité avec la peau du conduit auditif externe. 2) La couche interne muqueuse (stratum mucosum): en continuité avec la muqueuse de la caisse du tympan.
  5. 5. 3) La couche intermédiaire fibreuse: comprenant 4 types de fibres:  les fibres radiées: les plus externes, vont de l'anneau fibreux au manche du marteau.  les fibres circulaires: les plus internes, forment des anneaux concentriques autour de l'ombilic.  les fibres des faisceaux paraboliques antérieur et postérieur.  les fibres du système semi-lunaire. À sa périphérie, la couche intermédiaire fibreuse devient l'anneau fibrocartilagineux qui s'insère dans une rainure creusée dans le fond du conduit auditif externe: le sillon tympanique (sulcus tympanicus).
  6. 6. B- La pars flaccida: C'est la membrane de Shrapnell qui représente la portion située au dessus des ligaments tympanomalléaires.
  7. 7. À l'otoscopie, Le tympan normal est gris rosé translucide, avec un triangle lumineux antéro-inférieur. Les repères ossiculaires sont bien visibles:  Manche du marteau blanc nacré oblique en bas et en arrière.  Courte apophyse du marteau et articulation incudomalléaire.  Reliefs déterminés par les ligaments tympanomalléaires. On divise le tympan en 4 quadrants, par une ligne verticale passant par le manche du marteau, et une ligne horizontale passant par l'ombilic:  Quadrant antéro-supérieur.  Quadrant antéro-inférieur.  Quadrant postéro-supérieur.  Quadrant postéro-inférieur.
  8. 8. Histologie: La muqueuse tapissant les cavités de l’oreille moyenne est recouverte d’un pseudo- épithélium respiratoire. Le revêtement épithélial est séparé de la couche conjonctive (ou lamina propria) par une membrane basale. Cette couche conjonctive est constituée de fibres de collagènes et d’élastine au sein d’une épaisse couche de substance fondamentale. Son atteinte a une grande importance dans la genèse des processus d’otite chronique.
  9. 9. III- Pathogénie: L’anomalie de base est l’accumulation de collagène dans la couche conjonctive affectant préférentiellement le tympan dans sa pars tensa. Cette accumulation de collagène est liée à la production exagérée et/ou le turn over ralenti. L’otite moyenne est le facteur causal déterminant de cette perturbation du métabolisme du collagène. Des hypothèses suggèrent qu’une otite moyenne sévère altère la perméabilité de la muqueuse, permettant aux multiples substances présentes dans l’effusion qui en résulte (immunoglobulines, facteurs du complément, produits de dégradation microbienne, ...) d’atteindre la couche conjonctive où ils agiraient comme stimulants antigéniques. Il en résulte un œdème de la muqueuse et une congestion capillaire puis étirement et désorganisation de la composante fibrillaire de la lamina propria.
  10. 10. La répétition éventuelle des épisodes infectieux expliquerait la structure lamellaire en "couches d’oignon" des plaques de tympanosclérose myringienne. Ainsi l’affection serait une réaction secondaire à un épisode infectieux aigu survenant sur une oreille sensibilisée par un épisode inflammatoire précédent. D'autres hypothèses suggèrent que le facteur causal pourrait être mécanique et non pas infectieux. La tympanosclérose intratympanique serait le produit de dégradation terminale de résidus inflammatoires non drainés vers la trompe auditive. La surcharge calcaire est en rapport avec la fixation de calcium par les tissus morts. Ce qui expliquerait sa localisation préférentielle autour des osselets.
  11. 11. IV- Anatomopathologie: A. Macroscopie: 1). Lésion élémentaire: Infiltration blanchâtre de la muqueuse, elle peut revêtir 2 aspects parfois associés: a). Aspect fibrohyalin: Infiltration diffuse de la muqueuse qui est épaissie, lisse, prenant l’aspect ivoirien de consistance élastique généralement lamellaire. b). Aspect ostéocartilagineux: infiltration accentuée. 2). Otoscopie: Tympan blanc jaunâtre infiltré de plaques dures d’étendu variable séparées par des zones pellucides. Une perforation tympanique peut être associée.
  12. 12. B. Microscopie: La lamina propria devient dense, homogène, acellulaire et avasculaire. Les fibres de collagènes qui la composent apparaissent altérés dans leur structure, et anarchiques dans leur agencement. Entre ces fibres se trouvent des structures vésiculaires bordées d’une membrane au niveau de laquelle débute le processus de calcification. Le revêtement épithélial apparaît aminci et dégénéré.
  13. 13. V- Étude diagnostique: A. Clinique TDD (tympanosclérose à tympan ouvert) 1). Interrogatoire: Il s’agit habituellement d'un sujet jeune (20 à 30 ans) venant consulter pour une surdité d’aggravation progressive. Chez qui on retrouve des antécédents d’otites aiguës à répétition.
  14. 14. 2). Otoscopie: La perforation est habituellement subtotale, non marginale, ne laissant subsister que quelques restes tympaniques incrustés de plaques calcaires et encadrant le manche du marteau. Les parties de pars tensa non touchées par la tympanosclérose sont souvent cicatricielles et pellucides. La membrane de Shrapnell (qui ne comporte pas de couche moyenne conjonctive) n’est jamais concernée par le processus. Le fond de la caisse parait normal ou blanchâtre. 3). Acoumétrie: En faveur d’une surdité de transmission.
  15. 15. B. Examens complémentaires: 1). Audiométrie: La tympanosclérose se caractérise par une surdité de transmission, parfois supérieure à 30 dB, avec ou sans abolition du réflexe stapédien, selon l’état de la chaîne ossiculaire. 2). Imagerie: Inutile.
  16. 16. C. Formes cliniques: 1). Tympanosclérose à tympan fermé: Représente 10 à 30 % des cas. Dans les antécédents du patient on ne retrouve pas d'otorrhée. A l'otoscopie le tympan est rigide. 2). Myringosclérose: il s'agit d'une forme partielle de tympanosclérose. Dans le cadre de la maladie otitique, une myringosclérose isolée peut s'observer à différents stades d'un processus inflammatoire chronique à tympan fermé ou ouvert. En dehors du processus otitique, elle peut s'observer chez le vieillard, ou au cours des états d'hypercalcémie (réalisant une véritable tympanocalcinose). 3). Association d'une tympanosclérose et un cholestéatome: Dans 01 % des cas.
  17. 17. D. Diagnostic positif et différentiel: Pour la tympanosclérose myringienne le diagnostic positif est clinique (otoscopie). Pour la tympanosclérose ossiculaire à tympan fermé le diagnostic différentiel se pose devant: 1). Otospongiose: Pas de passé otitique, tympan strictement normal, l’exploration chirurgicale permet de trancher. 2). Otite fibroadhésive: Aspect blanchâtre du tympan mais qui est rétracté et accolé au fond de la caisse.
  18. 18. VI- Évolution: La tympanosclérose est, en principe, un état stable ou très lentement évolutif. En fait, il faut savoir que certaines oreilles conservent un potentiel de dégénérescence hyaline, et des lésions apparemment quiescentes peuvent, notamment après un acte chirurgical, retrouver très rapidement une activité.
  19. 19. VII- Traitement: A. Buts: - Fermer la perforation tympanique. - Libérer les osselets des lamelles et blocs rigides qui les immobilisent. - Restaurer l’audition.
  20. 20. B. Moyens: (uniquement chirurgicaux) La plupart des gestes relèvent des techniques de tympanoplastie.
  21. 21. C. Indications: 1). Tympanosclérose myringienne: Dans la majorité des cas les plaques de tympanosclérose n'interfèrent pas sur la transmission sonore (surtout si celle-ci n'excède pas le tiers de la surface tympanique), et ne nécessitent pas leur ablation pour effectuer la greffe tympanique. Deux cas nécessitant un geste chirurgical particulier: a). Infiltration du tympan avec fixation du marteau: Dans ce cas, la région en avant de l’apophyse externe du marteau est exposée, la membrane tympanique est disséquée avec un microcrochet afin d’enlever les bloc de tympanosclérose en avant du marteau. b). Envahissement massif de la caisse du tympan comblée par de tympanosclérose: Il faut alors pratiquer l’ablation des plaques calcaires infiltrant les restes tympaniques et de la caisse, avant de réaliser la greffe tympanique.
  22. 22. 2). Tympanosclérose de la caisse avec une chaîne fixée: a). Fixation isolée de la chaîne dans l’attique: Il faut désarticuler l’articulation incudostapédienne, et extraire l’enclume. Si la tête est également fixée, section de col de marteau afin de réaliser une transposition d'enclume entre l'étier et le manche de marteau. b). Fixation associée de la chaîne ossiculaire au niveau de l’attique et de la fenêtre vestibulaire: Dans un premier temps opératoire, il sera pratiqué d’une part l’exérèse du bloc attical par une atticotomie, d’autre part la greffe tympanique. Dans un deuxième temps a tympan fermé, la fixation de l’étrier sera traitée.
  23. 23. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  24. 24. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  25. 25. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  26. 26. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  27. 27. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  28. 28. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  29. 29. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  30. 30. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  31. 31. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  32. 32. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  33. 33. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  34. 34. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  35. 35. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  36. 36. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  37. 37. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  38. 38. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  39. 39. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  40. 40. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  41. 41. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  42. 42. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  43. 43. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  44. 44. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  45. 45. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  46. 46. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  47. 47. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  48. 48. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  49. 49. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  50. 50. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  51. 51. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  52. 52. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  53. 53. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  54. 54. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  55. 55. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  56. 56. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  57. 57. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  58. 58. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  59. 59. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  60. 60. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  61. 61. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  62. 62. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  63. 63. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  64. 64. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  65. 65. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  66. 66. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  67. 67. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  68. 68. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  69. 69. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  70. 70. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  71. 71. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  72. 72. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  73. 73. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  74. 74. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  75. 75. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  76. 76. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  77. 77. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  78. 78. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  79. 79. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  80. 80. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  81. 81. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  82. 82. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  83. 83. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  84. 84. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  85. 85. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  86. 86. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  87. 87. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  88. 88. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  89. 89. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  90. 90. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  91. 91. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  92. 92. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  93. 93. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  94. 94. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  95. 95. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  96. 96. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  97. 97. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  98. 98. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  99. 99. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  100. 100. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  101. 101. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  102. 102. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  103. 103. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  104. 104. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  105. 105. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  106. 106. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  107. 107. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  108. 108. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  109. 109. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  110. 110. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.
  111. 111. VIII- Conclusion: La tympanosclérose est la réponse cicatricielle anormale de l’oreille à une inflammation. L’otoscopie demeure le temps essentiel pour le diagnostic. Son importance fonctionnelle n’apparaît que lorsqu’elle fixe la chaîne ossiculaire. Son traitement est exclusivement chirurgical.

×