• Vertige périphérique= vertige harmonieux
• - rotatoire, déséquilibre
• - singnes neurovegetatifs
• Examen: Déviations po...
EN CAS D’AFFECTION VESTIBULAIRE
PÉRIPHÉRIQUE, IL EXISTE UNE DÉVIATION
DE LA TÊTE ET DU TRONC VERS L’OREILLE
MALADE LORS DE...
• NYSTAGMUS
-diminué ou aboli par la fixation oculaire
-ne change pas de sens quel que soit la
position du regard.
-sa fré...
ETIOLOGIES DES
VERTIGES
1)vertige d’origine labyrinthique
2) Vertiges d’origine retrolabyrinthique
3) Vertiges d’origine centrale
4) Autres causes...
Pathologie congénitale et héréditaire
1)vertige d’origine labyrinthique :
Traumatisme du labyrinthe
Infections labyrinthiq...
Dysostoses et dysplasies de l'os temporal
Maladies auto-immunes
2) Vertiges d’origine retrolabyrinthique
Névrites infectieuses
Atteinte tumorale du VIII
Compression du VIII d'origine vas...
Vertiges d’origine centrale
Pathologie vasculaire dans le territoire
vertébrobasilaire
Vertige et accident vasculaire céré...
Anomalies de la charnière cervicocrânienne
Vertiges traumatiques d'origine centrale
Autres causes de vertiges
VERTIGES D'ORIGINE CERVICALE
VERTIGES D'ORIGINE OCULAIRE
VERTIGES D'ORIGINE ANXIEUSE
VERTIGE ET ...
Vertige d’origine labyrinthique
1- Pathologie congénitale et héréditaire
surdité de perception ou mixte congénitale ou
évoluant dès l’enfance avec un ou p...
1- Traumatisme du labyrinthe:
Étiologies :
-traumatismes directs par agent pénétrant
- fracture du rocher
-Surpressions ex...
3 tableaux cliniques sont rencontrés
syndrome déficitaire
fistule péri lymphatique
post traumatique
VPPB post traumatique
fracture du rocher
- Grand vertige rotatoire
-Cophose totale
-Paralysie faciale.
-Examen: hemotympan, hématome rétro
auric...
après stapédectomie:
- Dans les 8 jours qui suivent,
-une lésion du labyrinthe membraneux
-une labyrinthite inflammatoire ...
-Dans les mois qui suivent on doit évoquer :
*le phénomène de Tullio: piston trop
long qui transmet directement les stimul...
après tympanoplastie: une labyrinthite
inflammatoire ou infectieuse
après oto-neurochirurgie: évoquer 2 étiologies
- l’abc...
bacterienne, virale, germes spécifiques
Labyrinthite bactérienne: OMA , surtt OMC en poussée de
réchauffement , choléstato...
3-Vertiges induits par les ototoxiques
Medicaments: vestibule (streptomycine,
gentamycine...),
cochlée (dihydrostreptomyci...
4-Maladie de Ménière
triade symptomatique survenant par
crises et une évolution chronique .
comporte deux stades successif...
5-Vertige positionnel paroxystique bénin
Vértige bref, survenant après un changement de position de
la tête dans un plan v...
6-Tumeurs du rocher
rares.
Clinique: un bourdonnement, une surdité, des
vertiges intermittents et une otalgie.
La TDM :
- ...
7-Maladies vasculaires de l'oreille interne
- Grand vertige à période unique
associé à une surdité sévère
d'apparition con...
8-Dysostoses et dysplasies de l'os temporal
Otospongiose
ostéodystrophie primitive de la capsule
labyrinthique.
-surdité d...
surdité de perception symétrique+ vertiges
L'instabilité dans le noir est caractéristique.
Parfois, tableau d'une surdité ...
Vertiges d’origine
extralabyrinthique
1-Névrites infectieuses
Névrite bactérienne
méningites de l'enfant laissent
séquelles cochléovestibulaires bilatérales
Név...
Névrite véstibulaire
- grand vertige rotatoire brutal , nausées,
vomissements
- acmé en 30 min, 1h
- signe cochléaire (-)
...
2-Tumeurs
Les vertiges = rarement révélateurs, peuvent
débuter seulement par des trbl de l'équilibre .
aréflexie unilatéra...
Autres tumeurs:
Neurinome du VII , méningiome , kyste
épidermoide , et lipome de l’angle sont rares
Métastase de l’APC
3-Compression du VIII d'origine vasculaire
Anévrysme ou MAV
4-Affections toxiques:
Les neuropathies alcooliques par atteintes
primitives du VIII.
le CO le plomb et le mercure .
Vertiges d’origine
centrale
1.Lésion encéphaliques :
- vertige rotatoire, nausées, vomissements et un
trouble de l’équilibre rendant la marche sans ap...
un vertige douloureux sur un terrain
prédisposant doit faire craindre un accident
vasculaire cérébelleux ou du tronc céréb...
* L’infarctus cérébelleux :
15% des AVC ischémiques:
-L’art.cérébelleuse antéro-inférieure= le
pédoncule cérébelleux moyen...
* grand vertige rotatoire avec nausées vomissements ,
céphalée , parfois hoquet.
nystagmus rotatoire, unidirectionnel , ba...
*l’hématome cérébelleux :
5% des hématomes , lobaire, vermien ou mixte.
-HTA
-trouble de la crase
-malformation vasculaire...
Autres causes de
vertiges
1-VERTIGES D'ORIGINE CERVICALE
Cervicarthrose
Signes de souffrance cérvicale, limitation des
mouvements
Soulagés par les A...
1-VERTIGES D'ORIGINE OCULAIRE:
discordance entre les informations d'origine
oculaire et les informations d'origine
labyrin...
3-VERTIGES D'ORIGINE ANXIEUSE
Attaques de panique
crises d'anxiété récidivantes où les vertiges,
les troubles de l'équilib...
4-VERTIGE ET VIEILLISSEMENT
liés aux troubles dégénèratifs , sensoriels et
aux troubles de d'ajustements posturaux .
Diagnostic differentiel
Hypotension orthostatique
Affections hématologiques
Affections métaboliques
Vertiges circulatoires
Lipothymie cardiaque
Ve...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Vertige étiologies

1 234 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Vertige étiologies

  1. 1. • Vertige périphérique= vertige harmonieux • - rotatoire, déséquilibre • - singnes neurovegetatifs • Examen: Déviations posturales - homolaterales - majoré par la fermeture des yeux - du coté de la secousse lente Nystagmus: horizontorotatoire, unidirectionnel( secousse lente plus rapide) Aboli ou diminué par la fixation Augmenté dans le regard vers la secousse lente, et à la femeture des yeux
  2. 2. EN CAS D’AFFECTION VESTIBULAIRE PÉRIPHÉRIQUE, IL EXISTE UNE DÉVIATION DE LA TÊTE ET DU TRONC VERS L’OREILLE MALADE LORS DE LA FERMETURE DES YEUX. CETTE DÉVIATION EST CLASSIQUEMENT DIMINUÉE OU ABOLIE PAR L’OUVERTURE des yeux.
  3. 3. • NYSTAGMUS -diminué ou aboli par la fixation oculaire -ne change pas de sens quel que soit la position du regard. -sa fréquence augmente quand le sujet regarde du coté de la secousse rapide et diminue du coté de la secousse lente ( loi d’Alexander). -il est horizonto-rotatoire,jamais vertical.
  4. 4. ETIOLOGIES DES VERTIGES
  5. 5. 1)vertige d’origine labyrinthique 2) Vertiges d’origine retrolabyrinthique 3) Vertiges d’origine centrale 4) Autres causes de vertiges
  6. 6. Pathologie congénitale et héréditaire 1)vertige d’origine labyrinthique : Traumatisme du labyrinthe Infections labyrinthiques Vertiges induits par les ototoxiques Maladie de Manière Vertige positionnel paroxystique bénin Tumeurs du rocher Maladies vasculaires de l'oreille interne
  7. 7. Dysostoses et dysplasies de l'os temporal Maladies auto-immunes
  8. 8. 2) Vertiges d’origine retrolabyrinthique Névrites infectieuses Atteinte tumorale du VIII Compression du VIII d'origine vasculaire Affections toxiques
  9. 9. Vertiges d’origine centrale Pathologie vasculaire dans le territoire vertébrobasilaire Vertige et accident vasculaire cérébral Migraine Sclérose en plaque Tumeurs cérébrales Epilepsie
  10. 10. Anomalies de la charnière cervicocrânienne Vertiges traumatiques d'origine centrale
  11. 11. Autres causes de vertiges VERTIGES D'ORIGINE CERVICALE VERTIGES D'ORIGINE OCULAIRE VERTIGES D'ORIGINE ANXIEUSE VERTIGE ET MALADIES GÉNÉRALES VERTIGE ET VIEILLISSEMENT
  12. 12. Vertige d’origine labyrinthique
  13. 13. 1- Pathologie congénitale et héréditaire surdité de perception ou mixte congénitale ou évoluant dès l’enfance avec un ou plusieurs épisodes de vertige ou de déséquilibre.
  14. 14. 1- Traumatisme du labyrinthe: Étiologies : -traumatismes directs par agent pénétrant - fracture du rocher -Surpressions externes -Accidents de plongée -traumatismes sonores - iatrogène: stapedectomie tympanoplastie , oto-neurochirurgie
  15. 15. 3 tableaux cliniques sont rencontrés
  16. 16. syndrome déficitaire
  17. 17. fistule péri lymphatique post traumatique
  18. 18. VPPB post traumatique
  19. 19. fracture du rocher - Grand vertige rotatoire -Cophose totale -Paralysie faciale. -Examen: hemotympan, hématome rétro auriculaire -le vertige régresse en 1à 2 semaines -la surdité est définitive. -DC+: TDM
  20. 20. après stapédectomie: - Dans les 8 jours qui suivent, -une lésion du labyrinthe membraneux -une labyrinthite inflammatoire ou infectieuse. -TDM déplacement du piston -Dans les semaines qui suivent: VPPB traumatisme opératoires:
  21. 21. -Dans les mois qui suivent on doit évoquer : *le phénomène de Tullio: piston trop long qui transmet directement les stimuli au vestibule. *la fistule périlymphatique : en faveur du Dc : -changements de position. -signe de la fistule +, - surdité fluctuante.
  22. 22. après tympanoplastie: une labyrinthite inflammatoire ou infectieuse après oto-neurochirurgie: évoquer 2 étiologies - l’abcès de la fosse postérieure - retard à la compensation centrale.
  23. 23. bacterienne, virale, germes spécifiques Labyrinthite bactérienne: OMA , surtt OMC en poussée de réchauffement , choléstatome Labyrinthite virale: oreillons (vertige unique+ surdité brutale) Labyrinthite syphilitique: tableau évoquant une maladie de ménière Interet des serologies 2- infection labyrinthitique :
  24. 24. 3-Vertiges induits par les ototoxiques Medicaments: vestibule (streptomycine, gentamycine...), cochlée (dihydrostreptomycine , kanamycine et néomycine). Zinc et CO
  25. 25. 4-Maladie de Ménière triade symptomatique survenant par crises et une évolution chronique . comporte deux stades successifs : le stade de vertige itératif et le stade chronique. un concept anatomopathologique : l'hydrops endolymphatique.
  26. 26. 5-Vertige positionnel paroxystique bénin Vértige bref, survenant après un changement de position de la tête dans un plan vertical . Il est possible de la reproduire par la manœuvre de Dix et Hallpike. Il est violent avec nausées. un nystagmus rotatoire roulant vers le sens du mouvement. Lors du lever le vertige se reproduit et le nystagmus bat vers le coté opposé. La théorie de la cupulolithiase évolution spontanément résolutive en quelques semaines.
  27. 27. 6-Tumeurs du rocher rares. Clinique: un bourdonnement, une surdité, des vertiges intermittents et une otalgie. La TDM : - Cholestéatome primitif du rocher. - Granulome à cholestérine - Tumeurs benigne - Tumeur maligne: plasmocytome
  28. 28. 7-Maladies vasculaires de l'oreille interne - Grand vertige à période unique associé à une surdité sévère d'apparition concomitante
  29. 29. 8-Dysostoses et dysplasies de l'os temporal Otospongiose ostéodystrophie primitive de la capsule labyrinthique. -surdité de transmission à tympan normal - manifestations vertigineuses : 4 à 5 % . -VPPB ,rarement vertiges itératifs -TDM
  30. 30. surdité de perception symétrique+ vertiges L'instabilité dans le noir est caractéristique. Parfois, tableau d'une surdité brutale avec vertiges. 9-Maladies auto-immunes
  31. 31. Vertiges d’origine extralabyrinthique
  32. 32. 1-Névrites infectieuses Névrite bactérienne méningites de l'enfant laissent séquelles cochléovestibulaires bilatérales Névrite zoostérienne un grand vertige à épisode unique
  33. 33. Névrite véstibulaire - grand vertige rotatoire brutal , nausées, vomissements - acmé en 30 min, 1h - signe cochléaire (-) - signes neurologiques (-) - des signes discrets d’atteinte des paires crâniennes: dysphonie ,dysgueusie ,céphalées; militant en faveur d’une étiologie virale. - disparition des vertiges en 8-15 jours.
  34. 34. 2-Tumeurs Les vertiges = rarement révélateurs, peuvent débuter seulement par des trbl de l'équilibre . aréflexie unilatérale sans prépondérance directionnelle. Neurinomes du VIII
  35. 35. Autres tumeurs: Neurinome du VII , méningiome , kyste épidermoide , et lipome de l’angle sont rares Métastase de l’APC
  36. 36. 3-Compression du VIII d'origine vasculaire Anévrysme ou MAV
  37. 37. 4-Affections toxiques: Les neuropathies alcooliques par atteintes primitives du VIII. le CO le plomb et le mercure .
  38. 38. Vertiges d’origine centrale
  39. 39. 1.Lésion encéphaliques : - vertige rotatoire, nausées, vomissements et un trouble de l’équilibre rendant la marche sans appui impossible. -céphalées postérieures ou nucléalgies intenses . l’examen : nystagmus horizontal ,horizonto- rotatoire ou multisens à prédominance unilatérale. un sd. Cérébelleux cinétique unillat.( dysmétrie , hypermétrie, dysarthrie,diplopie voire perte de connaissance…)
  40. 40. un vertige douloureux sur un terrain prédisposant doit faire craindre un accident vasculaire cérébelleux ou du tronc cérébral., surtout s’il y associe une surdité brusque bilatérale.
  41. 41. * L’infarctus cérébelleux : 15% des AVC ischémiques: -L’art.cérébelleuse antéro-inférieure= le pédoncule cérébelleux moyen et le flocculus, de Pc sévère. -l’art. cérébelleuse supérieure=le pédoncule cérébelleux sup et le moyen dentelé. -l’art. postéro-inférieure = la partie postéro-sup du cervelet et parfois le territoire latérale du bulbe réalisant le syndrome de Wallenberg :
  42. 42. * grand vertige rotatoire avec nausées vomissements , céphalée , parfois hoquet. nystagmus rotatoire, unidirectionnel , battant du coté opposé à la lésion ,une déviation des index dans le sens de la secousse lente _ du coté de la lésion : hypoesthésie faciale thermo-algique ,une anesthésie cornéenne ,un sd de C B H ,un hémi-syndrome cérébelleux ,une paralysie unilatérale du IX, X. -du coté opposé : anesthésie d’un hémicorps réalisant avec l’anesthésie faciale un sd sensitif alterne . - pas de déficit vestibulaire aux épreuves caloriques .
  43. 43. *l’hématome cérébelleux : 5% des hématomes , lobaire, vermien ou mixte. -HTA -trouble de la crase -malformation vasculaire . *la thrombose vertébrobasilaire : thrombose ou une dissection de l’artère vertébrale s’étendant au tronc basilaire -vertiges + signes cordonaux ,sensitifs, moteurs, cérébelleux, bulbaires , protubérantiels ,atteinte des paires crâniennes. *sclérose en plaques : grand vertige isolé, spontanément résolutif chez un adulte jeune. évolution par poussées , plurifocalité des lésions neurologiques et nystagmus dysconjugué
  44. 44. Autres causes de vertiges
  45. 45. 1-VERTIGES D'ORIGINE CERVICALE Cervicarthrose Signes de souffrance cérvicale, limitation des mouvements Soulagés par les AINS
  46. 46. 1-VERTIGES D'ORIGINE OCULAIRE: discordance entre les informations d'origine oculaire et les informations d'origine labyrinthique peut donner lieu à des sensations désagréables qualifiées de vertige par les malades.
  47. 47. 3-VERTIGES D'ORIGINE ANXIEUSE Attaques de panique crises d'anxiété récidivantes où les vertiges, les troubles de l'équilibre peuvent dominer la scène. Anxiété phobique Chez un patient présentant une authentique lésion vestibulaire, l'appréhension d'avoir des vertiges peut être la cause d'un blocage à l'acquisition de la compensation vestibulaire.
  48. 48. 4-VERTIGE ET VIEILLISSEMENT liés aux troubles dégénèratifs , sensoriels et aux troubles de d'ajustements posturaux .
  49. 49. Diagnostic differentiel
  50. 50. Hypotension orthostatique Affections hématologiques Affections métaboliques Vertiges circulatoires Lipothymie cardiaque Vertiges des hauteurs

×