Rouge DenkerRouge Denker
planplan
Définition –généralitésDéfinition –généralités
Rappel anatomiqueRappel anatomique
IndicationsIndications
Limi...
Définition généralitésDéfinition généralités
L’abord sous-labial de Rouge-Denker permet l’accès
aux cavités nasosinusienne...
Rappel anatomiqueRappel anatomique
Le massif facial supérieur est composé de
nombreuses pièces osseuses soudées
entre elle...
La partie moyenne de ce massif est formé
par les deux maxillaires réunis autour de
l’orifice piriforme.
La paroi antérieure du sinus maxillaire présente àLa paroi antérieure du sinus maxillaire présente à
décriredécrire
*la fo...
Fosse canine
Bosse canine
Fosse canine
Orifice piriforme
-La région gingivo dentaire revêt dans son-La région gingivo dentaire revêt dans son
ensemble la forme d’un fer à cheval à...
Comprend d’abord un plan osseux formé parComprend d’abord un plan osseux formé par
les rebords alvéolaires du maxillaire s...
Les indicationsLes indications
Ce sont principalement les tumeurs développéesCe sont principalement les tumeurs développée...
Les limitesLes limites
Les limites sont l’atteinte du sinus frontal ;de
l’orbite ;et de la partie antérieure de
l’ethmoïde...
Technique TDD Rouge Denker pourTechnique TDD Rouge Denker pour
chirurgie des tumeurs du sinuschirurgie des tumeurs du sinu...
2-installation du malade :2-installation du malade :
-En décubitus dorsal les bras le long du corps-En décubitus dorsal le...
3-incision:3-incision:
Après infiltration par de la Xylocaïne adrénalinée,
on réalise une incision médiane du vestibule
bu...
4-rugination:
On réalise ensuite une rugination sous-périostée
permettant de dégager la face antérieure du sinus
maxillair...
L’ouverture de la cavité sinusienne maxillaire se fait à
l’aide de ciseaux frappés, l’ouverture large de cette
cavité se f...
La partie postérieure osseuse de la cloison
nasale est réséquée, permettant un abord
sur le sinus sphénoïdal, l’ethmoïde
p...
ComplicationsComplications
les atteintes du nerf sous-orbitaire,avec
hypoesthésie ou anesthésie dentaire, névralgie.
Les h...
Voie d'abord de Rouge Denker
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Voie d'abord de Rouge Denker

1 985 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 985
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Voie d'abord de Rouge Denker

  1. 1. Rouge DenkerRouge Denker
  2. 2. planplan Définition –généralitésDéfinition –généralités Rappel anatomiqueRappel anatomique IndicationsIndications LimitesLimites TéchniqueTéchnique ComplicationsComplications ConclusionConclusion
  3. 3. Définition généralitésDéfinition généralités L’abord sous-labial de Rouge-Denker permet l’accès aux cavités nasosinusiennes ;aux choanes, à la fosse ptérygomaxillaire et au cavum. Elle expose la partie inférieure des deux orificesElle expose la partie inférieure des deux orifices piriformes ainsi que la partie antérieure du septumpiriformes ainsi que la partie antérieure du septum nasalnasal la classique rhinotomie sous-labiale de Rouge-Denker est abandonnée en raison de son exposition insuffisante du massif ethmoïdal et de l’étage antérieur de la base du crâne
  4. 4. Rappel anatomiqueRappel anatomique Le massif facial supérieur est composé de nombreuses pièces osseuses soudées entre elles Caractérisé par la présence de nombreuses cavités :orbitaire; les sinus maxillaire ; les fosses nasales
  5. 5. La partie moyenne de ce massif est formé par les deux maxillaires réunis autour de l’orifice piriforme.
  6. 6. La paroi antérieure du sinus maxillaire présente àLa paroi antérieure du sinus maxillaire présente à décriredécrire *la fosse canine*la fosse canine :: -c’est la région ou l’excavation est la plus prononcée-c’est la région ou l’excavation est la plus prononcée -Située en réalité en regard des 2 premières-Située en réalité en regard des 2 premières prémolairesprémolaires -Bordée en dedans et en avant par la bosse canine-Bordée en dedans et en avant par la bosse canine qui est soulevée par la longue racine de la caninequi est soulevée par la longue racine de la canine *le trou infra orbitaire*le trou infra orbitaire :: -située à 5 à 10 mm au dessous du rebord orbitaire-située à 5 à 10 mm au dessous du rebord orbitaire inférieurinférieur Se projetant un peu en dedans du milieu de ce rebordSe projetant un peu en dedans du milieu de ce rebord
  7. 7. Fosse canine Bosse canine Fosse canine Orifice piriforme
  8. 8. -La région gingivo dentaire revêt dans son-La région gingivo dentaire revêt dans son ensemble la forme d’un fer à cheval àensemble la forme d’un fer à cheval à concavité postérieure située entre leconcavité postérieure située entre le vestibule buccal en dehors et la cavitévestibule buccal en dehors et la cavité buccal proprement dite en dedansbuccal proprement dite en dedans
  9. 9. Comprend d’abord un plan osseux formé parComprend d’abord un plan osseux formé par les rebords alvéolaires du maxillaire suples rebords alvéolaires du maxillaire sup Ce plan osseux est tapissé par la genciveCe plan osseux est tapissé par la gencive Le plan osseux est formé par les 2 arcadesLe plan osseux est formé par les 2 arcades alvéolaires sup qui sont formés par les bordsalvéolaires sup qui sont formés par les bords inf du corps des 2 maxillaires sup soudés surinf du corps des 2 maxillaires sup soudés sur la ligne médiane creusées d’une série dela ligne médiane creusées d’une série de cavités :cavités :les alvéoles dentairesles alvéoles dentaires ces dernièresces dernières déterminent une série de saillies dont la plusdéterminent une série de saillies dont la plus marquée est celle de la caninemarquée est celle de la canine
  10. 10. Les indicationsLes indications Ce sont principalement les tumeurs développéesCe sont principalement les tumeurs développées aux dépend de la partie inférieure des sinus etaux dépend de la partie inférieure des sinus et de la voûte palatine antérieurede la voûte palatine antérieure
  11. 11. Les limitesLes limites Les limites sont l’atteinte du sinus frontal ;de l’orbite ;et de la partie antérieure de l’ethmoïde et du sphénoïde
  12. 12. Technique TDD Rouge Denker pourTechnique TDD Rouge Denker pour chirurgie des tumeurs du sinuschirurgie des tumeurs du sinus maxillairemaxillaire 1- instruments :1- instruments : -bisrouri lame 15-bisrouri lame 15 -pince à disséquer-pince à disséquer -crocher de Gillis-crocher de Gillis -écarteur de Faraboeuf-écarteur de Faraboeuf -Aspirateurs de calibre différent-Aspirateurs de calibre différent -coagulation mono et bipolaire-coagulation mono et bipolaire -2 pinces de Blackeley droite et oblique-2 pinces de Blackeley droite et oblique -une petite pince gouge-une petite pince gouge
  13. 13. 2-installation du malade :2-installation du malade : -En décubitus dorsal les bras le long du corps-En décubitus dorsal les bras le long du corps -La tête légèrement surélevée-La tête légèrement surélevée -La tête doit conserver une certaine mobilité dans le-La tête doit conserver une certaine mobilité dans le sens de la rotation de façon à être tournée verssens de la rotation de façon à être tournée vers l’opérateur à la demandel’opérateur à la demande Elle est placée sur une têtière afin de pouvoir enElle est placée sur une têtière afin de pouvoir en modifier l’orientation et l’inclinaison dans le sensmodifier l’orientation et l’inclinaison dans le sens antéro postérieurantéro postérieur
  14. 14. 3-incision:3-incision: Après infiltration par de la Xylocaïne adrénalinée, on réalise une incision médiane du vestibule buccal supérieur à 1 cm du collet dentaire étendue d’une canine à la canine opposée l’incision se fait en un temps jusqu’au contact osseux.
  15. 15. 4-rugination: On réalise ensuite une rugination sous-périostée permettant de dégager la face antérieure du sinus maxillaire et d’exposer la partie inférieure de l’orifice piriforme les limites sont en haut le nerf sous-orbitaire, en dedans l’orifice piriforme et l’épine nasale. Le versant interne de l’orifice piriforme est également ruginée On incise la muqueuse du plancher de la fosse nasale de façon uni ou bilatérale La muqueuse nasale est également décollée à la demande et le septum réséqué ou luxé L’orifice piriforme est éventuellement élargi à la fraise
  16. 16. L’ouverture de la cavité sinusienne maxillaire se fait à l’aide de ciseaux frappés, l’ouverture large de cette cavité se fait de proche en proche en respectant les apex dentaires et le nerf sous-orbitaire. Cette trépanation est élargie à l’orifice piriforme. Cette voie d’abord se fait à os perdu, sans possibilité de volet osseux. L’hémostase doit être soigneuse.
  17. 17. La partie postérieure osseuse de la cloison nasale est réséquée, permettant un abord sur le sinus sphénoïdal, l’ethmoïde postérieur et le cavum. La trépanation de la paroi postérieure du sinus maxillaire permet l’accès à la fosse ptérygomaxillaire. l’incision vestibulaire est suturée par des points séparés au fil résorbable.
  18. 18. ComplicationsComplications les atteintes du nerf sous-orbitaire,avec hypoesthésie ou anesthésie dentaire, névralgie. Les hématomes sous-cutanés peuvent être prévenus par une hémostase soigneuse. Les conséquences esthétiques sont les rétractions cutanées liées à la perte osseuse.

×