SlideShare une entreprise Scribd logo

Séance 2

1  sur  52
Télécharger pour lire hors ligne
05/10/2011




                  OBJECTIFS
                 DE LA SEANCE
1.   Appréhender l’existence d’indicateurs d’un type autre que les
     indicateurs strictement économiques
2.   Apprécier leurs nature & portée
3.   Examiner les points de différence/complémentarité Vs indicateurs
     traditionnels
4.   Conclure cette présentation par un atelier dédié à 2 indicateurs : le
     Bilan Carbone (BC) et l’Empreinte Ecologique (EE).




                                                                                 1
05/10/2011




LA CITATION
DU JOUR



            ‘’Derrière la religion du chiffre, derrière tout
          l’édifice de nos représentations statistiques &
     comptables, il y a aussi la religion du marché. Il y a
        cette idée que le marché peut résoudre tous les
        problèmes, donner le vrai prix à chaque chose“
                                 N. Sarkozy, 14 Sept. 2009




                                                                 2
05/10/2011




DE LA NATURE
DES INDICATEURS


•   Indicateur = réponse au besoin de l’homme de
    pouvoir apprécier une réalité en termes
    mesurables et objectivables.
•   Jusqu’au début des 90’s, appréciation de cette
    réalité sous les stricts aspects économique &
    financier : PIB, PNB, taux de croissance…
•   Depuis, apparition & développement
    d’indicateurs de nature différente, dont le +
    connu est l’IDH ou Indicateur du Développement
    Humain.




                                                             3
05/10/2011




PIB



•   Définition = ‘’somme des valeurs ajoutées brutes des
                 ‘’somme
    différents secteurs ou branches d'activité, augmentée
                                    d'activité,
    des impôts moins les subventions sur les produits’’
                                              produits’’
    (source INSEE)
            INSEE)
      indicateur économique mesurant les richesses créées
      dans un pays donné
      PIB mondial = somme des PIB des pays recensés /
      Banque Mondiale.
               Mondiale.




                                                                    4
05/10/2011




PIB
                         En $ milliards                          2010
PIB mondial 2010 =
                                                       Valeur              Var.
                          PIB mondial                  61 965            + 6,9 %

                       En $           Pays            PIB 2010           Var.
PIB par pays 2010 =   milliards
                                        UE              16 100          -2,0 %
                         1             USA              14 600          + 2,6 %
                         2           Chine              5 700          + 17,0 %
                         3           Japon              5 400           + 6,4 %
                         4        Allemagne              3 300          -4,5 %
                         5          France               2 600          -1,4 %
                         6              UK               2 300          + 3,4 %
                         7            Italie            2 000           -3,9 %
                         8           Brésil             2 000          + 28,5 %
                         9         Canada               1 600          + 17,0 %
                         10         Russie              1 500          + 20,0 %
                                      Total             57 100      92,1% PIB total
                                          Source : FMI 2010




                                                                                           5
05/10/2011




LE PIB COMME REFLET
DE LA MONDIALISATION
          500 000
          450 000
          400 000
          350 000
          300 000
          250 000
          200 000
          150 000
          100 000
           50 000
                0


                                                               15 1° puissances
                                                                 financières,
                                                                Monde, 2009


•   Commentaires (sous réserve d’une comparaison imparfaite
    (CA = vente de produits ou services, PIB = somme des valeurs
    ajoutées) :
       1/3 des 15 1° puissances financières mondiales =
                  1°
       entreprises,
       entreprises,
       CA des 5 1° entreprises > PIB Afrique subsaharienne…
                1°                           subsaharienne…




                                                                                  6

Recommandé

Observatoire cetelem-2011
Observatoire cetelem-2011Observatoire cetelem-2011
Observatoire cetelem-2011Henri Kaufman
 
Ofce Scenarios 300305333
Ofce Scenarios 300305333Ofce Scenarios 300305333
Ofce Scenarios 300305333G Garcia
 
Note de Conjonture Jones Lang LaSalle - Avril 2012
Note de Conjonture Jones Lang LaSalle - Avril 2012Note de Conjonture Jones Lang LaSalle - Avril 2012
Note de Conjonture Jones Lang LaSalle - Avril 2012JLL France
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationalePrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationaleForums financiers de Wallonie
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationalePrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationaleForums financiers de Wallonie
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale - Libramont
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale  - LibramontPrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale  - Libramont
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale - LibramontForums financiers de Wallonie
 

Contenu connexe

Tendances

Tmr 130121 noir blanc
Tmr 130121 noir blancTmr 130121 noir blanc
Tmr 130121 noir blancBordier & Cie
 
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018Forums financiers de Wallonie
 
Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"
Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"
Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"Ermete Mariani
 
Apex dette crise et purge (2)
Apex dette crise et purge (2)Apex dette crise et purge (2)
Apex dette crise et purge (2)Groupe Apex Isast
 
Perspective pour la croissance mondiale - Commentaires de Gilbert Cette
Perspective pour la croissance mondiale - Commentaires de  Gilbert CettePerspective pour la croissance mondiale - Commentaires de  Gilbert Cette
Perspective pour la croissance mondiale - Commentaires de Gilbert CetteFrance Stratégie
 
Commentaires de janvier 2012
Commentaires de janvier 2012Commentaires de janvier 2012
Commentaires de janvier 2012Martin Leduc
 
Commentaires de juillet 2011
Commentaires de juillet 2011Commentaires de juillet 2011
Commentaires de juillet 2011Martin Leduc
 
Quelles sont les perspectives economiques mondiales??
Quelles sont les perspectives economiques mondiales??Quelles sont les perspectives economiques mondiales??
Quelles sont les perspectives economiques mondiales??OECD, Economics Department
 
Cfg analyse de l'année boursière 2010 et perspectives 2011
Cfg  analyse de l'année boursière 2010 et perspectives 2011Cfg  analyse de l'année boursière 2010 et perspectives 2011
Cfg analyse de l'année boursière 2010 et perspectives 2011www.bourse-maroc.org
 
Ey france digitalevdef
Ey france digitalevdefEy france digitalevdef
Ey france digitalevdefFlorian Auriau
 
Commentaires de décembre 2011
Commentaires de décembre 2011Commentaires de décembre 2011
Commentaires de décembre 2011Martin Leduc
 
Commentaires de novembre 2011
Commentaires de novembre 2011Commentaires de novembre 2011
Commentaires de novembre 2011Martin Leduc
 
Rencontre de presse 14.12.2011
Rencontre de presse 14.12.2011Rencontre de presse 14.12.2011
Rencontre de presse 14.12.2011Febelfin
 
Chiffres clés du 1er trimestre 2011 - Conférence téléphonique du 05-05-2011
Chiffres clés du 1er trimestre 2011 - Conférence téléphonique du 05-05-2011Chiffres clés du 1er trimestre 2011 - Conférence téléphonique du 05-05-2011
Chiffres clés du 1er trimestre 2011 - Conférence téléphonique du 05-05-2011ve-finance
 
Ve presentation - chiffres clés au 30 septembre 2011
Ve   presentation  - chiffres clés au 30 septembre 2011Ve   presentation  - chiffres clés au 30 septembre 2011
Ve presentation - chiffres clés au 30 septembre 2011ve-finance
 
OCDE-Luxembourg-2015-diversifier-la-croissance
OCDE-Luxembourg-2015-diversifier-la-croissanceOCDE-Luxembourg-2015-diversifier-la-croissance
OCDE-Luxembourg-2015-diversifier-la-croissanceOECD, Economics Department
 
Commentaires août 2012
Commentaires août 2012Commentaires août 2012
Commentaires août 2012Martin Leduc
 
Livret Macroéconomique OFP - 2eme edition Juillet 2014 (Extraits)
Livret Macroéconomique OFP - 2eme edition Juillet 2014 (Extraits)Livret Macroéconomique OFP - 2eme edition Juillet 2014 (Extraits)
Livret Macroéconomique OFP - 2eme edition Juillet 2014 (Extraits)Theodore Stanton
 
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocdeEvaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocdeOECD, Economics Department
 

Tendances (20)

Tmr 130121 noir blanc
Tmr 130121 noir blancTmr 130121 noir blanc
Tmr 130121 noir blanc
 
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
 
Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"
Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"
Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"
 
Apex dette crise et purge (2)
Apex dette crise et purge (2)Apex dette crise et purge (2)
Apex dette crise et purge (2)
 
Perspective pour la croissance mondiale - Commentaires de Gilbert Cette
Perspective pour la croissance mondiale - Commentaires de  Gilbert CettePerspective pour la croissance mondiale - Commentaires de  Gilbert Cette
Perspective pour la croissance mondiale - Commentaires de Gilbert Cette
 
Commentaires de janvier 2012
Commentaires de janvier 2012Commentaires de janvier 2012
Commentaires de janvier 2012
 
Commentaires de juillet 2011
Commentaires de juillet 2011Commentaires de juillet 2011
Commentaires de juillet 2011
 
Quelles sont les perspectives economiques mondiales??
Quelles sont les perspectives economiques mondiales??Quelles sont les perspectives economiques mondiales??
Quelles sont les perspectives economiques mondiales??
 
Cfg analyse de l'année boursière 2010 et perspectives 2011
Cfg  analyse de l'année boursière 2010 et perspectives 2011Cfg  analyse de l'année boursière 2010 et perspectives 2011
Cfg analyse de l'année boursière 2010 et perspectives 2011
 
Ey france digitalevdef
Ey france digitalevdefEy france digitalevdef
Ey france digitalevdef
 
Commentaires de décembre 2011
Commentaires de décembre 2011Commentaires de décembre 2011
Commentaires de décembre 2011
 
Commentaires de novembre 2011
Commentaires de novembre 2011Commentaires de novembre 2011
Commentaires de novembre 2011
 
Rencontre de presse 14.12.2011
Rencontre de presse 14.12.2011Rencontre de presse 14.12.2011
Rencontre de presse 14.12.2011
 
Chiffres clés du 1er trimestre 2011 - Conférence téléphonique du 05-05-2011
Chiffres clés du 1er trimestre 2011 - Conférence téléphonique du 05-05-2011Chiffres clés du 1er trimestre 2011 - Conférence téléphonique du 05-05-2011
Chiffres clés du 1er trimestre 2011 - Conférence téléphonique du 05-05-2011
 
Ve presentation - chiffres clés au 30 septembre 2011
Ve   presentation  - chiffres clés au 30 septembre 2011Ve   presentation  - chiffres clés au 30 septembre 2011
Ve presentation - chiffres clés au 30 septembre 2011
 
OCDE-Luxembourg-2015-diversifier-la-croissance
OCDE-Luxembourg-2015-diversifier-la-croissanceOCDE-Luxembourg-2015-diversifier-la-croissance
OCDE-Luxembourg-2015-diversifier-la-croissance
 
Commentaires août 2012
Commentaires août 2012Commentaires août 2012
Commentaires août 2012
 
Etude Eco
Etude EcoEtude Eco
Etude Eco
 
Livret Macroéconomique OFP - 2eme edition Juillet 2014 (Extraits)
Livret Macroéconomique OFP - 2eme edition Juillet 2014 (Extraits)Livret Macroéconomique OFP - 2eme edition Juillet 2014 (Extraits)
Livret Macroéconomique OFP - 2eme edition Juillet 2014 (Extraits)
 
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocdeEvaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
 

En vedette

La veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketing
La veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketingLa veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketing
La veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketingRed Guy
 
¿Qué es la nube?
¿Qué es la nube?¿Qué es la nube?
¿Qué es la nube?MICTT Palma
 
ITStudio.cl - Brochure servicios 2014
ITStudio.cl - Brochure servicios 2014ITStudio.cl - Brochure servicios 2014
ITStudio.cl - Brochure servicios 2014Leonardo Martínez
 
Aprender para dar - Proyecto de proyectos
Aprender para dar - Proyecto de proyectosAprender para dar - Proyecto de proyectos
Aprender para dar - Proyecto de proyectosEduardo R. Diaz Madero
 
La veille de Red Guy du 21.05.14 - Les rebelles
La veille de Red Guy du 21.05.14 - Les rebellesLa veille de Red Guy du 21.05.14 - Les rebelles
La veille de Red Guy du 21.05.14 - Les rebellesRed Guy
 
La veille de Red Guy du 21.11.12 - Le point de bascule
La veille de Red Guy du 21.11.12 - Le point de basculeLa veille de Red Guy du 21.11.12 - Le point de bascule
La veille de Red Guy du 21.11.12 - Le point de basculeRed Guy
 
Deporte en fuengirola
Deporte en fuengirolaDeporte en fuengirola
Deporte en fuengirolaMaría Jurado
 
[Salon eCom 2014] Virtua | Bitcoin et e-commerce : mariage ou coup d'un soir ?
[Salon eCom 2014] Virtua | Bitcoin et e-commerce : mariage ou coup d'un soir ?[Salon eCom 2014] Virtua | Bitcoin et e-commerce : mariage ou coup d'un soir ?
[Salon eCom 2014] Virtua | Bitcoin et e-commerce : mariage ou coup d'un soir ?Virtua S.A.
 
Sugerencias Elaboración de una ficha de evaluación
Sugerencias Elaboración de una ficha de evaluaciónSugerencias Elaboración de una ficha de evaluación
Sugerencias Elaboración de una ficha de evaluaciónMyriam Luperccio
 
2. teorías psicológicas
2. teorías psicológicas2. teorías psicológicas
2. teorías psicológicasJocelin Pazzos
 
Yo por-ti-muero-la-huelga-de-hambre-como-tecnica-de-negociacion
Yo por-ti-muero-la-huelga-de-hambre-como-tecnica-de-negociacionYo por-ti-muero-la-huelga-de-hambre-como-tecnica-de-negociacion
Yo por-ti-muero-la-huelga-de-hambre-como-tecnica-de-negociacionRuben Cantafio
 
Orden natural sacheri - trabajo y empresa
Orden natural   sacheri - trabajo y empresaOrden natural   sacheri - trabajo y empresa
Orden natural sacheri - trabajo y empresaEduardo R. Diaz Madero
 

En vedette (20)

Parasha 37 shelajleja
Parasha 37 shelajlejaParasha 37 shelajleja
Parasha 37 shelajleja
 
La veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketing
La veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketingLa veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketing
La veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketing
 
2000 2010
2000 20102000 2010
2000 2010
 
Seguridad en internet
Seguridad en internetSeguridad en internet
Seguridad en internet
 
n9d ni-tan-rojita
n9d ni-tan-rojitan9d ni-tan-rojita
n9d ni-tan-rojita
 
ECG
ECGECG
ECG
 
¿Qué es la nube?
¿Qué es la nube?¿Qué es la nube?
¿Qué es la nube?
 
Biomoléculas 2013
Biomoléculas 2013Biomoléculas 2013
Biomoléculas 2013
 
ITStudio.cl - Brochure servicios 2014
ITStudio.cl - Brochure servicios 2014ITStudio.cl - Brochure servicios 2014
ITStudio.cl - Brochure servicios 2014
 
Aprender para dar - Proyecto de proyectos
Aprender para dar - Proyecto de proyectosAprender para dar - Proyecto de proyectos
Aprender para dar - Proyecto de proyectos
 
La veille de Red Guy du 21.05.14 - Les rebelles
La veille de Red Guy du 21.05.14 - Les rebellesLa veille de Red Guy du 21.05.14 - Les rebelles
La veille de Red Guy du 21.05.14 - Les rebelles
 
Rapport 2011 definitif
Rapport 2011 definitifRapport 2011 definitif
Rapport 2011 definitif
 
La veille de Red Guy du 21.11.12 - Le point de bascule
La veille de Red Guy du 21.11.12 - Le point de basculeLa veille de Red Guy du 21.11.12 - Le point de bascule
La veille de Red Guy du 21.11.12 - Le point de bascule
 
Deporte en fuengirola
Deporte en fuengirolaDeporte en fuengirola
Deporte en fuengirola
 
[Salon eCom 2014] Virtua | Bitcoin et e-commerce : mariage ou coup d'un soir ?
[Salon eCom 2014] Virtua | Bitcoin et e-commerce : mariage ou coup d'un soir ?[Salon eCom 2014] Virtua | Bitcoin et e-commerce : mariage ou coup d'un soir ?
[Salon eCom 2014] Virtua | Bitcoin et e-commerce : mariage ou coup d'un soir ?
 
Sugerencias Elaboración de una ficha de evaluación
Sugerencias Elaboración de una ficha de evaluaciónSugerencias Elaboración de una ficha de evaluación
Sugerencias Elaboración de una ficha de evaluación
 
2. teorías psicológicas
2. teorías psicológicas2. teorías psicológicas
2. teorías psicológicas
 
Yo por-ti-muero-la-huelga-de-hambre-como-tecnica-de-negociacion
Yo por-ti-muero-la-huelga-de-hambre-como-tecnica-de-negociacionYo por-ti-muero-la-huelga-de-hambre-como-tecnica-de-negociacion
Yo por-ti-muero-la-huelga-de-hambre-como-tecnica-de-negociacion
 
Orden natural sacheri - trabajo y empresa
Orden natural   sacheri - trabajo y empresaOrden natural   sacheri - trabajo y empresa
Orden natural sacheri - trabajo y empresa
 
Ecole
EcoleEcole
Ecole
 

Similaire à Séance 2

Présentation gestion privée print
Présentation gestion privée printPrésentation gestion privée print
Présentation gestion privée printBanque_SYZ
 
Panorama économie mondiale_décembre-2010_cepii via http://www.cepii.fr/francg...
Panorama économie mondiale_décembre-2010_cepii via http://www.cepii.fr/francg...Panorama économie mondiale_décembre-2010_cepii via http://www.cepii.fr/francg...
Panorama économie mondiale_décembre-2010_cepii via http://www.cepii.fr/francg...Ministère de l'Économie et des Finances
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale 2020
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale 2020Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale 2020
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale 2020Forums financiers de Wallonie
 
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdfOESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdfOESTV
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale à Namur - Pierre Wunsch
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale à Namur - Pierre WunschPrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale à Namur - Pierre Wunsch
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale à Namur - Pierre WunschForums financiers de Wallonie
 
Les métropoles, horizon indépassable de la croissance économique?
Les métropoles, horizon indépassable de la croissance économique? Les métropoles, horizon indépassable de la croissance économique?
Les métropoles, horizon indépassable de la croissance économique? Olivier Bouba-Olga
 
Annee de-la-pub-kantar-2011
Annee de-la-pub-kantar-2011Annee de-la-pub-kantar-2011
Annee de-la-pub-kantar-2011Thomas Postclic
 
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneurÉconomie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneurHarris Interactive France
 
De lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale OCDE perspectives é...
De lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale OCDE perspectives é...De lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale OCDE perspectives é...
De lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale OCDE perspectives é...OECD, Economics Department
 
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...Soledad Zignago
 
Baromètre investissements publicitaires 2011 - Kantar - IAB - SRI
Baromètre investissements  publicitaires 2011 -  Kantar - IAB - SRI Baromètre investissements  publicitaires 2011 -  Kantar - IAB - SRI
Baromètre investissements publicitaires 2011 - Kantar - IAB - SRI Romain Fonnier
 
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...OECD, Economics Department
 
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...Forums financiers de Wallonie
 
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...Soledad Zignago
 
Les agrégats de la comptabilité national
Les agrégats de la comptabilité nationalLes agrégats de la comptabilité national
Les agrégats de la comptabilité nationalzaidmeziani
 

Similaire à Séance 2 (20)

Présentation gestion privée print
Présentation gestion privée printPrésentation gestion privée print
Présentation gestion privée print
 
Panorama économie mondiale_décembre-2010_cepii via http://www.cepii.fr/francg...
Panorama économie mondiale_décembre-2010_cepii via http://www.cepii.fr/francg...Panorama économie mondiale_décembre-2010_cepii via http://www.cepii.fr/francg...
Panorama économie mondiale_décembre-2010_cepii via http://www.cepii.fr/francg...
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale 2020
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale 2020Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale 2020
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale 2020
 
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdfOESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale à Namur - Pierre Wunsch
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale à Namur - Pierre WunschPrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale à Namur - Pierre Wunsch
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale à Namur - Pierre Wunsch
 
Les métropoles, horizon indépassable de la croissance économique?
Les métropoles, horizon indépassable de la croissance économique? Les métropoles, horizon indépassable de la croissance économique?
Les métropoles, horizon indépassable de la croissance économique?
 
Annee de-la-pub-kantar-2011
Annee de-la-pub-kantar-2011Annee de-la-pub-kantar-2011
Annee de-la-pub-kantar-2011
 
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneurÉconomie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
 
De lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale OCDE perspectives é...
De lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale OCDE perspectives é...De lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale OCDE perspectives é...
De lourdes incertitudes pèsent sur la croissance mondiale OCDE perspectives é...
 
Rapport annuel 2017 de la Banque nationale
Rapport annuel 2017 de la Banque nationaleRapport annuel 2017 de la Banque nationale
Rapport annuel 2017 de la Banque nationale
 
Rapport annuel 2017 de la Banque nationale
Rapport annuel 2017 de la Banque nationaleRapport annuel 2017 de la Banque nationale
Rapport annuel 2017 de la Banque nationale
 
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
 
Baromètre investissements publicitaires 2011 - Kantar - IAB - SRI
Baromètre investissements  publicitaires 2011 -  Kantar - IAB - SRI Baromètre investissements  publicitaires 2011 -  Kantar - IAB - SRI
Baromètre investissements publicitaires 2011 - Kantar - IAB - SRI
 
Pour une économie dynamique, durable et inclusive
Pour une économie dynamique, durable et inclusivePour une économie dynamique, durable et inclusive
Pour une économie dynamique, durable et inclusive
 
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
 
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
 
Presentation2016 vf
Presentation2016 vfPresentation2016 vf
Presentation2016 vf
 
Chapitre 1 les sources de la croissance 1819
Chapitre 1 les sources de la croissance 1819Chapitre 1 les sources de la croissance 1819
Chapitre 1 les sources de la croissance 1819
 
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
 
Les agrégats de la comptabilité national
Les agrégats de la comptabilité nationalLes agrégats de la comptabilité national
Les agrégats de la comptabilité national
 

Séance 2

  • 1. 05/10/2011 OBJECTIFS DE LA SEANCE 1. Appréhender l’existence d’indicateurs d’un type autre que les indicateurs strictement économiques 2. Apprécier leurs nature & portée 3. Examiner les points de différence/complémentarité Vs indicateurs traditionnels 4. Conclure cette présentation par un atelier dédié à 2 indicateurs : le Bilan Carbone (BC) et l’Empreinte Ecologique (EE). 1
  • 2. 05/10/2011 LA CITATION DU JOUR ‘’Derrière la religion du chiffre, derrière tout l’édifice de nos représentations statistiques & comptables, il y a aussi la religion du marché. Il y a cette idée que le marché peut résoudre tous les problèmes, donner le vrai prix à chaque chose“ N. Sarkozy, 14 Sept. 2009 2
  • 3. 05/10/2011 DE LA NATURE DES INDICATEURS • Indicateur = réponse au besoin de l’homme de pouvoir apprécier une réalité en termes mesurables et objectivables. • Jusqu’au début des 90’s, appréciation de cette réalité sous les stricts aspects économique & financier : PIB, PNB, taux de croissance… • Depuis, apparition & développement d’indicateurs de nature différente, dont le + connu est l’IDH ou Indicateur du Développement Humain. 3
  • 4. 05/10/2011 PIB • Définition = ‘’somme des valeurs ajoutées brutes des ‘’somme différents secteurs ou branches d'activité, augmentée d'activité, des impôts moins les subventions sur les produits’’ produits’’ (source INSEE) INSEE) indicateur économique mesurant les richesses créées dans un pays donné PIB mondial = somme des PIB des pays recensés / Banque Mondiale. Mondiale. 4
  • 5. 05/10/2011 PIB En $ milliards 2010 PIB mondial 2010 = Valeur Var. PIB mondial 61 965 + 6,9 % En $ Pays PIB 2010 Var. PIB par pays 2010 = milliards UE 16 100 -2,0 % 1 USA 14 600 + 2,6 % 2 Chine 5 700 + 17,0 % 3 Japon 5 400 + 6,4 % 4 Allemagne 3 300 -4,5 % 5 France 2 600 -1,4 % 6 UK 2 300 + 3,4 % 7 Italie 2 000 -3,9 % 8 Brésil 2 000 + 28,5 % 9 Canada 1 600 + 17,0 % 10 Russie 1 500 + 20,0 % Total 57 100 92,1% PIB total Source : FMI 2010 5
  • 6. 05/10/2011 LE PIB COMME REFLET DE LA MONDIALISATION 500 000 450 000 400 000 350 000 300 000 250 000 200 000 150 000 100 000 50 000 0 15 1° puissances financières, Monde, 2009 • Commentaires (sous réserve d’une comparaison imparfaite (CA = vente de produits ou services, PIB = somme des valeurs ajoutées) : 1/3 des 15 1° puissances financières mondiales = 1° entreprises, entreprises, CA des 5 1° entreprises > PIB Afrique subsaharienne… 1° subsaharienne… 6
  • 7. 05/10/2011 LE ‘’TAUX DE CROISSANCE’’ • = ‘’Mesure de l’évolution d'une période à l'autre (mois, trimestre, année). Généralement exprimée en pourcentage’’ (source INSEE) • Différence Vs PIB : ne prend pas en compte l’inflation • Ex : quelques taux de croissance des pays industrialisés 2000 2005 2008 2009 2010 2010/2000 Allemagne 3,2 0,8 1,0 -4,7 3,6 1,4 Espagne 5,0 3,6 0,9 -3,7 -0,1 1,8 France 3,7 1,8 -0,1 -2,7 1,5 1,9 Grèce 4,5 2,3 1,0 -2,0 -4,5 2,5 Irlande 9,7 6,0 -3,5 -7,6 -1,0 3,7 Italie 3,7 0,7 -1,3 -5,2 1,3 4,4 Royaume-Uni 3,9 2,2 -0,1 -4,9 1,3 2,7 UE (15 pays) 3,9 1,8 0,2 -4,3 1,8 1,7 UE (27 pays) 3,9 2,0 0,5 -4,2 1,8 2,2 USA 4,1 3,1 0,0 -2,6 2,9 0,7 Japon 2,9 1,9 -1,2 -6,3 4,0 1,6 Source : INSEE 7
  • 8. 05/10/2011 LE RNB OU REVENU NATIONAL BRUT • Remplace le PNB = = ‘’somme des revenus (salaires + revenus financiers) perçus, ‘’somme perçus, pendant une période donnée, par les agents économiques résidant donnée, sur un territoire donné’’ (source :INSEE) donné’’ PIB + solde des échanges de revenus primaires avec le Reste du monde. Comment expliquer Ex : France 1950-2010 ces différences ? 1 950 1 960 1 970 1 980 1 990 2 000 2 010 var 50/10 Population moyenne 42 520 46 621 51 913 55 109 58 171 60 725 64 848 152,5 % PIB (milliards € 2005) 262 413 719 1 032 1 306 1 587 1 776 677,8 % RNB (milliards € 2005) 264 416 725 1 038 1 306 1 613 1 808 686,3 % PIB/habt (milliards € 2005) 6 162 8 867 13 854 18 730 22 447 26 127 27 387 444,5 % RNB/habt (milliards € 2005) 6 198 8 933 13 957 18 834 22 444 26 566 27 887 450,0 % 8
  • 9. 05/10/2011 LES CRITIQUES Auteur Nature Dominique MEDA Indicateurs ne tenant pas compte : 1. du temps nécessaire aux activités non-productives de la société (proches, activités domestiques ou politiques) 2. des inégalités de production, 3. des dégradations apportées au patrimoine naturel. Jean-Marc JANCOVICI 1. Ne distinguent pas les ressources renouvelables/non renouvelables 2. N’évaluent pas le stock de ressources naturelles 3. Ne permettent pas d’anticiper les risques environnementaux Jean GADREY N’autorisent aucune vision écologique de l’activité Léopold KOHR Paradoxe de l’aspirine : ’’en augmentant le PIB nous attrapons des migraines, alors nous produisons de l'aspirine pour soulager les migraines et nous félicitons que cette augmentation supplémentaire du PIB a augmenté notre niveau de vie’’. 9
  • 10. 05/10/2011 L’EMERGENCE DE NOUVEAUX INDICATEURS DURABLES • 1972 : création au Bhoutan de l’indice du ‘’Bonheur National Brut’’. • 1980 : 0 indicateur autre qu’économique. • Aujourd’hui > 30 : PIB ‘’vert’’ IDH (Indicateur du Développement Humain) ISS (Indicateur de Santé Sociale) IBEE (Indicateur du Bien-Être Economique BIP 40 (Baromètre des Inégalités & de la Pauvreté) EE (Empreinte Ecologique) BC (Bilan Carbone) etc... 10
  • 11. 05/10/2011 LE PIB ‘’VERT’’ • Création / Banque Mondiale en 1997 • Correction du PIB en fonction des coûts environnementaux (consommation de ressources naturelles, pollution). • Permet de prendre en compte les effets de la croissance économique sur l'environnement. 11
  • 12. 05/10/2011 2004 : PIB = + 8,8% PIB ‘’vert’’ = + 6,5% 12
  • 13. 05/10/2011 L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN (IDH) • Création : 1990 / Amartya SEN pour le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) • Indice composite compris entre 0 (exécrable) et 1 (excellent), calculé par la moyenne de trois indices quantifiant : 1. santé / longévité = espérance de vie alimentation saine, accès à eau potable, logement décent, hygiène & soins médicaux … 2. savoir / niveau d'éducation = durée moyenne de scolarisation pour adultes > 25 ans; durée attendue de scolarisation pour enfants d'âge scolaire … 3. niveau de vie : PIB/habitant exprimé en pouvoir d’achat. 13
  • 14. 05/10/2011 L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN (IDH) # Pays IDH 2010 Var 2009 1 Norvège 0,938 = 2 Australie 0,937 = 3 Nouvelle Zélande 0,907 + 4 USA 0,902 + 5 Irlande 0,895 = 6 Liechtenstein 0,891 + 7 Pays Bas 0,890 - 8 Canada 0,888 - 9 Suède 0,885 - 10 Allemagne 0,885 - 11 Japon 0,884 + 12 Corée du Sud 0,877 - 13 Suisse 0,874 - 14 France 0,872 - 15 Israel 0,872 + 14
  • 15. 05/10/2011 L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN (IDH) France 2010 Rang Indice # Pays IDH 2010 Var 2009 IDH Santé 6 0,976 1 Norvège 0,938 = IDH Education 25 0,826 2 Australie 0,937 = IDH Revenu 23 0,823 3 Nouvelle Zélande 0,907 + IDH Inégalités 45 0,909 4 USA 0,902 + IDH Pauvreté nd nd 5 Irlande 0,895 = IDH Genre 19 0,994 6 Liechtenstein 0,891 + IDH Durabilité 102 0,109 7 Pays Bas 0,890 - IDH Sécurité Humaine 52 0,01 8 Canada 0,888 - Rappel IDH 14 0,872 9 Suède 0,885 - 10 Allemagne 0,885 - Quelques résultats : 11 Japon 0,884 + Norvège : déjà #1, progresse encore 12 Corée du Sud 0,877 - NZ, USA, Japon = fortes progressions 13 Suisse 0,874 - France: maintien du résultat mais 14 France 0,872 - recul de 6 places en 1 an ! 15 Israel 0,872 + 15
  • 16. 05/10/2011 L’IPV (INDICATEUR DE PROGRES VERITABLE) • Création en 1995 / l’institut californien Redefining Progress • Méthode : mesure traditionnelle de la consommation des ménages + contributions à la "vraie" richesse et au bien-être (activités bénévoles, travail domestique…) – valeur estimée des richesses naturelles & sociales perdues (global warming, ressources non renouvelables, coûts sociaux chômage, délits, accidents de la route, progression des inégalités, etc.) 16
  • 17. 05/10/2011 L’EPI (ENVIRONMENTAL PERFORMANCE INDEX) • Origine : 2006, Davos. Remplace l’ESI (Environmental Sustainable Index) • Indice composite, mesurant les performances environnementales de 142 pays au-travers de 76 variables (qualité air/eau, biodiversité, contraintes sur écosystèmes, déchets, gestion des ressources naturelles, politique de l’environnement…) reclassées en 5 familles : 1. systèmes environnementaux, 2. réduction du stress environnemental, 3. réduction de la vulnérabilité humaine, 4. capacités sociales et institutionnelles, 5. gouvernance mondiale. 17
  • 18. 05/10/2011 L’EPI (ENVIRONMENTAL PERFORMANCE INDEX) • Enseignements : absence des grandes puissances économiques parmi les 1° rangs, Japon = 30°, Allemagne = 31°, France = 36°, USA = 45°, Chine …. 133° • Corrélation PNB/habt Vs EPI : surperformance des pays nordiques sous-performance de … 18
  • 19. 05/10/2011 ... tous les autres ! EPI 2005 – 15 1° pays Corrélation EPI Vs PNB/hab 19
  • 20. 05/10/2011 LE BIP 40 (BAROMETRE DES INEGALITES DE LA PAUVRETE) • Indicateur synthétique de l'évolution des inégalités en France spécifique à la France, référence ironique au CAC 40. • Création : 2002 / équipe de militants syndicalistes, économistes & statisticiens français associés au un réseau associatif Réseau d’alerte sur les inégalités (RAI). • + de 60 indicateurs regroupés en 6 grands domaines : revenus, emploi, éducation, logement, santé, etc. 20
  • 21. 05/10/2011 LE BIP 40 (BAROMETRE DES INEGALITES DE LA PAUVRETE) • France, 1985-2005 : croissance forte du BIP 40 : forte progression du chômage & moindres indemnisations, écart taux de chômage jeunes/vieux & cadres/ouvriers en hausse, montée du nombre d’allocataires de minima sociaux (RMI), croissance des loyers & augmentation du nombre d’impayés, surendettement des ménages, nombre de chèques impayés. BIP France 1985 - 2005 21
  • 22. 05/10/2011 L’IBEE (INDICATEUR DE BIEN-ETRE ECONOMIQUE) • Création / en 1998 / 2 économistes canadiens : OSBERG & SHAPE • 4 composantes caractérisant le bien-être des populations : 1. flux effectifs de consommation par habitant (consommation de biens et services marchands ET non marchands, loisirs…) 2. accumulation nette stocks de ressources productives (capital humain + investissements en R&D, coûts environnementaux…) 3. répartition des revenus+ ampleur & impact de la pauvreté, 4. sécurité économique (chômage, maladie, précarité des familles monoparentales & personnes âgées…) 22
  • 23. 05/10/2011 IBEE Norvège 1980-1999 IBEE UK 1980-1999 23
  • 24. 05/10/2011 L’ISS (INDICATEUR DE SANTE SOCIALE) • Objectif : mesurer la qualité de vie en prenant en compte la question sociale • Création : 1980 / Marc et Marque-Luisa Miringoff (Fordham Institute for Innovation in Social Policy) • Méthodologie : compléter le PIB à partir de seize variables regroupées en 5 composantes ventilées / âge : 1. enfants : mortalité infantile, maltraitance, pauvreté… 2. adolescents : suicides, drogues, abandon d’études, 3. adultes : chômage, salaire moyen, assurance maladie, 4. seniors : pauvreté > 65 ans, espérance de vie… 5. tous âges : délits violents, accidents de la route, accès à un logement… 24
  • 26. 05/10/2011 Comparaison des PIB/hbt & ISS/hbt, France, 2008 PIB France, 2008 ISS France, 2008 26
  • 27. 05/10/2011 LA COMMISSION STIGLITZ-SEN-FITOUSSI • Janvier 2008 : sur l’initiative de Nicolas Sarkozy, création de la Comission sur la mesure de la performance économique & du progrès social chargée : 1. de développer une ‘’réflexion sur les moyens d'échapper à une approche trop quantitative, trop comptable de la mesure de nos performances collective’’ 2. d'élaborer de nouveaux indicateurs de richesse. 25 experts, dont 4 Nobel (mais pas de non-économistes = critiques) 27
  • 28. 05/10/2011 LA COMMISSION STIGLITZ-SEN-FITOUSSI 3 axes de résultats : 1. économique : remplacement du PIB par le Revenu Disponible Réel prise en compte des : 1. dépréciation/diminution des ressources, 2. dégradation de l’environnement, 3. tâches ménagères (rémunérées ou non), etc. Calcul à l’échelle d’un pays ou d’un ménage 28
  • 29. 05/10/2011 LA COMMISSION STIGLITZ-SEN-FITOUSSI 3 axes de résultats : 2. bien-être : bien- Axe de travail Contenu 1. Composantes de 1. Expériences hédoniques (sentiments +/-) +/- la qualité de vie 2. Jugements d’évaluation (Vs vie & ses composantes) composantes) 3. Capabilités (santé, compétences, autres) compétences, autres) 2. Déterminants de 4. Activités personnelles (loisirs, trajets domicile-lieu de travail, temps de travail) loisirs, domicile- la qualité de vie 5. Sécurité personnelle (peur de la criminalité, conflits, guerres) criminalité, conflits, guerres) 6. Environnement social (liens sociaux, assistance en cas de besoin) sociaux, besoin) 7. Environnement institutionnel (libertés, participation à l’action politique, libertés, politique, fonctionnement du système judiciaire) judiciaire) 8. Environnement naturel (bruit, pollution, accès à des espaces publics) 3. Problèmes 9. Mesure des inégalités en termes de qualité de vie transversaux 10. Synthèse des infos disponibles Vs domaines de la qualité de vie 29
  • 30. 05/10/2011 LA COMMISSION STIGLITZ-SEN-FITOUSSI 3 axes de résultats : 3. soutenabilité du développement : • application de l’indicateur d’Epargne Nette Ajouté* (ENA) défini / Banque Mondiale, • ’’cote d’alerte’’ monétaire / physique. • Fortes critiques création de la Commission FAIR (Forum pour d’Autres Indicateurs de Richesse) qui définira la notion de ‘’Produit Intérieur Doux’’. *= [Epargne brute - consommation de capital fixe] + [dépenses de formation - consommation de ressources naturelles] + [évaluation monétaire des dommages causés par les émissions de CO2] France = 14,3 % ; USA : 8.2%) 30
  • 31. 05/10/2011 LES NOUVEAUX INDICATEURS DURABLES : EMPREINTE ECOLOGIQUE & BILAN CARBONE Empreinte écologique Bilan carbone Définition Mesure en hectares de la Outil de comptabilisation des superficie biologiquement émissions de gaz à effet de serre productive nécessaire pour développé par l’ADEME pourvoir aux besoins d’une population humaine de taille donnée Origine WWF ADEME Expression Hectares C02 Traduction Ce dont nous avons besoin pour Ce que notre consommation nous satisfaire notre consommation fait rejeter Echelle Agrégat : entreprise, particulier, Agrégat : entreprise, particulier, pays, continent… pays, continent (Kyoto) 31
  • 32. 05/10/2011 L’EMPREINTE ECOLOGIQUE Union Européenne : 2.7 planètes USA : 5.3 planètes Continent Pays Amérique du Nord 9,4 ha Émirats arabes unis 11,9 ha Union Européenne 4,8 ha USA 9,6 ha Europe (hors UE) 3,8 ha France 5,6 ha Moyenne 2,2 ha Pays-Bas 4,4 ha Moyen Orient et Asie 2,2 ha Hongrie 3,5 ha centrale Amérique Latine & Caraïbes 2,0 ha Turquie 2,1 ha Empreinte écologique 1,8 ha Brésil 2,1 ha disponible Asie(+ Océanie) 1,3 ha Algérie 1,6 ha Afrique 1,1 ha Chine 1,6 ha Kenya 0,8 ha Inde 0,8 ha Asie : les plus grandes menaces 32 32
  • 33. 05/10/2011 QUELQUES AUTRES INDICATEURS... • Empreinte eau (Water Footprint) : indicateur basé sur la consommation effective d’eau aux différents stades de la production/consommation création : 2002 (UNESCO). Actuellement géré / Water Footprint Network (http://www.waterfootprint.org) 33
  • 39. 05/10/2011 QUELQUES AUTRES INDICATEURS... • Coefficient de GINI : mesure du degré d'inégalité de la distribution des revenus dans une société donnée • Création / Corrado GINI • Nombre variant de 0 à 1, (0 = égalité parfaite, 1 = inégalité totale • Quelques chiffres : pays les plus égalitaires (Danemark, Suède, Japon, République Tchèque) : coefficient +/- 0,2 pays les plus inégalitaires au monde (Brésil, Honduras, Gatemala..) coefficient +/- 0,6 France : coefficient Gini = 0,289 Chine : 0,5 (en forte hausse) 39
  • 40. 05/10/2011 QUELQUES AUTRES INDICATEURS... Coefficients GINI, 2009 40
  • 41. 05/10/2011 QUELQUES AUTRES INDICATEURS... Distribution des coefficients GINI, OCDE 2009 41
  • 42. 05/10/2011 CONCLUSION • Ces critiques de plus en plus fortes envers le ‘’fétiche’’ de la croissance et de l’économie que représente l’indicateur du PIB ont permis l’apparition puis le développement de nouveaux indicateurs. • Au-delà de leur diversité, tous s’efforcent de répondre à une double question d’actualité dans les pays occidentaux, dépassant de loin le simple cadre de la richesse : à l’échelle collective : qu’est-ce que le progrès ? à l’échelle individuelle : comment peut-on mesurer le bien-être ou le bonheur ? 42
  • 43. 05/10/2011 CONCLUSION ‘’Ne demande pas que ce qui arrive arrive comme tu veux, mais veuille que les choses arrivent comme elles arrivent, et tu seras heureux’’ Epictète 43
  • 44. 05/10/2011 L’OBJECTIF DE LA SEANCE EST-IL ATTEINT? 44
  • 45. 05/10/2011 L’ATELIER DU JOUR Pendant le temps qu’il nous reste, calculez : 1. votre bilan carbone personnel à l’adresse suivante : http://www.bilancarbonepersonnel.org/ 2. votre empreinte écologique personnelle à l’adresse : http://www.footprint- http://www.footprint-wwf.be Notez les chiffres, ou sauvegardez les rapports qui vous sont remis. Quels commentaires en tirez-vous ? Pensez-vous qu’il soit possible de changer les choses ? 45
  • 46. 05/10/2011 L’ATELIER DU JOUR 2005 : 3,6 planètes. planètes. 2010 : 1,86 planète 46
  • 47. 05/10/2011 L’ATELIER DU JOUR •2005 : 4 594 kilos équivalent Carbone = quantité de C02 émise avec une voiture de moyenne cylindrée parcourant 83 524 kilomètres. •2010 : 1 545 kilos équivalent Carbone = 28 098 kilomètres Soit – 66,4 % en 5 ans 47
  • 48. 05/10/2011 L’ATELIER DU JOUR Changements & raisons : • - logement : -9,2 % Meilleure isolation appartement • - transport : -81,8 % Conversion 2 roues/transport en roues/transport commun, auto-loisir, d’avion… commun, auto-loisir, - d’avion… • - alimentation : -51,1 % Alimentation bio & quasi-végétarienne quasi- • - consommation : -57,1 % De quoi ai-je vraiment besoin, ai- besoin, finalement? finalement? •Conclusion : aucune renonciation, juste un peu plus de réflexion ;) renonciation, 48
  • 49. 05/10/2011 ANNEXES Ouvrages - Dominique MEDA : Qu’est-ce que la richesse ? (Flammarion, 2000) - Jean GADREY et Florence JANY-CATRICE : Les nouveaux indicateurs de richesse (Ed. La Découverte, 2007) - Jean GADREY : Adieu à la croissance : Bien vivre dans un monde solidaire - Jany-Catrice, F. & Kampelmann, S. : L'Indicateur de bien-être économique : une application à la France, Revue française d'économie, Volume XXII, No 1 (2007) Webographie - pour une lecture des différents indicateurs : www.insee.fr et http://www.indexmundi.com - Comission Stuglitz-Sen : http://www.stiglitz-sen-fitoussi.fr/en/index.htm http://www.stiglitz-sen-fitoussi.fr/documents/Issues_paper_VF.pdf - EPI : http://cms.unige.ch/isdd/IMG/pdf/ESI_2005_Main_Report.pdf - IDH : http://hdr.undp.org/fr/statistiques/ 49
  • 50. 05/10/2011 ANNEXES 12 pistes à creuser (source : Libération, 15/09/2009) Thème 1 Examiner à la fois revenus & consommation 2 Prendre en compte la perception qualitative des ménages 3 Intégrer le patrimoine d’un pays dans une approche ‘’bilantielle’’ 4 Analyser la répartition des revenus & privilégier la notion de revenu médian VS revenu moyen 5 Elargir les indicateurs aux activités non marchandes (Tâches ménagères, garde d’enfants, bricolage, etc) 6 Affiner les mesures du bien-être par la prise en compte d’indices tels que : Santé, éducation, logement, sécurité, environnement, emploi… 7 Elargir la notion d’inégalités : socioéconomiques, générationnelles, sexe, âge, immigration, etc. 8 Comprendre, au-travers d’enquêtes dédiées, les différents aspects relatifs à la qualité de la vie (et les liens entre eux) 9 Proposer des indices statistiques sur la qualité de la vie (satisfaction / insatisfaction) 10 Compléter les statistiques par des questions sur le bien-être, l’évaluation que chacun fait de sa vie, de ses expériences & priorotés 11 Evaluer la ‘’soutenabilité’’ du ‘’stock de bien-être’’ (= sa capacité à se maintenir dans le temps : ressources naturelles, capital humain & social…) 12 Développer une série d’indicateurs environnementaux afin de montrer comment on s’approche de seuils insurmontables (changements climatiques, ressources..) 50
  • 51. 05/10/2011 ANNEXES Quelques définitions : • Plaisir ‘’commencement et fin de la vie heureuse’’ (Epicure). Mais plaisir peut être assimilé au mal. État de contentement que crée chez quelqu'un la satisfaction d'une tendance, d'un besoin, d'un désir : Cette musique lui procure un immense plaisir. Éprouver du plaisir à lire. Ce qui plaît, divertit, procure à quelqu'un ce sentiment agréable de contentement : Le plaisir de la table. S'emploie dans des formules de politesse pour exprimer un quelconque consentement, agrément : Quel plaisir de voyager avec vous ! Jouissance sexuelle, volupté : Donner du plaisir à son partenaire (source : Larrousse). • Joie : vertueuse car faite pour être partagée, mais instantanée & fugace… Sentiment de plaisir, de bonheur intense, caractérisé par sa plénitude et sa durée limitée, et éprouvé par quelqu'un dont une aspiration, un désir est satisfait ou en voie de l'être : Ressentir une grande joie. Être fou de joie. Ce qui provoque chez quelqu'un un sentiment de vif bonheur ou de vif plaisir : C'était une joie de les regarder. S'emploie comme intensif de « plaisir » dans des formules de politesse : J'accepte avec joie. État de satisfaction qui se manifeste par de la gaieté, de la bonne humeur : Travailler dans la joie (source : Larrousse). • Bonheur : ‘’état de satisfaction durable’’ (Kant). Bonne chance, circonstance favorable : Nous avons eu le bonheur d'arriver à temps. État de complète satisfaction : Rien ne peut troubler leur bonheur. Joie, plaisir liés à une circonstance : Quel bonheur de se retrouver ici ! (source : Larrousse). 51
  • 52. 05/10/2011 ANNEXES Quelques définitions (suite) : • Bien-être : psychologique, psychique, somatique, social… N’a pas la nature ‘’morale’’ du bonheur. Contraire du malheur.État agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l'esprit : Éprouver une sensation de bien-être (Larousse). Aisance matérielle qui permet une existence agréable (source : Larrousse). • Société du Care : société du respect", "décente", "du soin" et de "l'émancipation de chacun". "Plutôt qu'une société du tout-avoir, matérialiste, bâtissons une économie du bien- être", deuxièmement, au lieu d'une "société du court terme, du tout tout de suite", il faut une société "durable". Enfin, "plutôt qu'une société individualiste (...), je défends une société du vivre ensemble" (M. Aubry, 04/06/2010) 52