Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actors

198 vues

Publié le

The seminar analysed more depth about the issue of certain occupational hazards (cancers, musculoskeletal disorders) and whether or not male and female employees are likely to have control over the way in which they return to work.

After a plenary session, three workshops are planned on the following themes: ‘Gender and occupational cancers’, ‘Gender and MSD (musculoskeletal disorders)’, ‘Gender and returning to work’.

Publié dans : Santé & Médecine
  • Login to see the comments

  • Soyez le premier à aimer ceci

His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actors

  1. 1. His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actors 13-14th February 2017 Introduction au séminaire Marianne De Troyer Laurent Vogel
  2. 2. Rôle de l’ETUI depuis plus de vingt ans… ● Rendre visible l’impact du travail sur la santé des femmes ● Travail en réseau yourname © etui (year) titleofthepresentation2
  3. 3. Stéréotypes sur le travail des femmes ● Métiers peu dangereux ● Métiers peu sollicitants ● Pas de nécessité de systématiser des politiques et des mesures de prévention yourname © etui (year) titleofthepresentation3
  4. 4. Inégalités sociales de santé ● Epidémiologie des risques professionnels: nombreux biais ● Caractère discriminatoire des systèmes de déclaration et de reconnaissance des maladies professionnelles ● Pratiques de prévention des risques professionnels: les priorités vont souvent aux emplois masculins ● Les politiques et pratiques de réintégration et réadaptation aggravent encore la situation: plus de discriminations sur la base de la santé à l’encontre des femmes ● Résultat global: des taux d’emploi féminins inférieurs à ceux des hommes et un écart croissant avec l’âge yourname © etui (year) titleofthepresentation4
  5. 5. 1/Epidémiologie des risques professionnels ● Néglige l’étude des interactions entre les conditions de travail et certaines pathologies liées aux expositions professionnelles des femmes. ● Exemple : le cancer du sein ● Néglige les activités réelles au cours desquelles des femmes sont exposées ● Souvent un angle mort concerne de nombreuses professions fortement féminisées : coiffeuses et esthéticiennes, travailleuses du nettoyage, de la blanchisserie ou travailleuses de l’industrie alimentaire yourname © etui (year) titleofthepresentation5
  6. 6. 2/Discrimination à l’égard des femmes dans la déclaration/ reconnaissance des maladies professionnelles ● Difficulté à comparer les recherches menée au niveau national sur la manière dont les systèmes d’indemnisation reconnaissent et réparent les lésions rencontrées par H-F ● Place importante des biais sexués concernant le choix des maladies/activités dans les listes de MP et des stéréotypes concernant la réalité des expositions (« Prédispositions » liées au sexe féminin; »Suspicion » du travail domestique considéré comme « naturel »; « travail léger ») yourname © etui (year) titleofthepresentation6
  7. 7. 3/Pratiques de prévention des risques professionnels ● Activités de prévention organisées de manière moins systématique dans les activités fortement féminisées ● Inégalités d’information et de formation à la sécurité ● Inégalités d’accès à la médecine du travail ● Moindre couverture par des systèmes de représentation en santé et sécurité ● Les évaluations des risques devraient prendre en compte la dimension du genre et poursuivre l’objectif de la mixité yourname © etui (year) titleofthepresentation7
  8. 8. Demande pour des interventions prenant en compte la dimension du genre dans les entreprises (F) ● Problèmes de recrutement/de pénurie de main-d’œuvre et qui commencent à employer des femmes alors que les postes avaient toujours été occupés par des hommes ● Entreprise qui ont des femmes dans les départements de finition (travaux dits légers » et des hommes ((travaux dits lourds »)dans les départements de production et qui reçoivent les demandes de travailleuses désirant postuler sur les postes masculins, mieux payés. ● Comment réaliser la mixité sans risques pour la santé ? yourname © etui (year) titleofthepresentation8
  9. 9. The EU labour market is still highly gender-segregated – EU (28) – LFS 2015 « Sectors » yourname © etui (year) titleofthepresentation9 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 Men Women
  10. 10. The EU labour market is still highly gender-segregated – EU (28) – LFS 2015 « Occupations » yourname © etui (year) titleofthepresentation10 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Craftworkers Plant and Machine Operators Managers Agriculture Workers Technicians Professors Elementary Occupations Services and Sales Workers Clerks Men Women
  11. 11. Acteurs de la prévention ● Partager des connaissances et des expériences entre l’ensemble des acteurs de la prévention: travailleurs, délégués syndicaux, organisations syndicales, ergonomes, médecins du travail, psychologues du travail et inspecteurs du travail. ● Faire entendre la voix des travailleuses pour combattre l’ensemble des inégalités: source de connaissances et de pratiques nouvelles ● Porter un regard critique sur les pratiques de prévention yourname © etui (year) titleofthepresentation11
  12. 12. Rôle du Network Genre-Activité-Santé « GAS » ● TC Gender and Work de l’Association Internationale d’Ergonomie (IEA). ● Groupes multidisciplinaires réunissent des chercheur.e.s et des praticien.ne.s. (ergonomes, sociologues et psychologues du travail, médecins du travail) de différents EM (F, I, B, P, CH). ● « L’ergonomie du genre : quelles influences sur l’intervention et la formation ? », 2-2016 https://pistes.uqam.ca yourname © etui (year) titleofthepresentation12
  13. 13. ● Merci pour votre attention …. ● http://www.etui.org yourname © etui (year) titleofthepresentation13

×