SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  17
Télécharger pour lire hors ligne
La stratégie de l’Union européenne face
aux cancers professionnels
La révision de la directive “cancérogènes
Laurent Vogel
ETUI
Colloque international GISCOP
Paris, juin 2017
Plan
 Les enjeux des cancers causés par le travail en Europe
 2002-2016: les raisons d’une paralysie législative
 2016-2017: lancement de la révision de la directive
 Une révision fortement conflictuelle
 Quelle expertise pour quelle régulation ? L’exemple des émissions
des moteurs de diesel
 Conclusions: l’importance des mobilisations autonomes sur les lieux
de travail et dans la société
Les enjeux des cancers professionnels en Europe
 Environ 1.280.000 décès par cancer dans l’UE en 2012
 Sur la base d’estimations basées sur la “fraction
attribuable”: au moins 100.000 morts par an causées par
des expositions professionnelles
 Sous-déclaration et sous-reconnaissance comme maladies
professionnelles; faiblesse des statistiques de santé
publique
 Des inégalités sociales de santé d’une ampleur
considérable
La directive sur les cancérogènes et les mutagènes
(2004/37/CE)
4
▪ 1978: première directive sur la protection des travailleurs contre les
cancers professionnels concerne le chlorure de vinyle monomère dans le
contexte d’un scandale (dissimulation des données par une action
concertée des principaux producteurs de l’industrie des plastiques)
▪Directive globale adoptée en 1990: à l’époque des revisions périodiques
fréquentes étaient envisagées
▪ Révisions en 1997 et 1999
▪ Champ d’application materiel: les C M ( 1A et 1B)+ les substances
correspondant aux critères de classification + une liste limitative de
procédés (annexe I)
▪ Hiérarchie des mesures de prevention
▪En 27 ans; seulement 3 VLEP ont été définies dans le cadre de la
directive (benzène, CVM, poussières de bois dur)
▪Faiblesse des dispositifs concernant la politique publique
Une longue paralysie legislative (2002-2016)
5
▪ Contexte politique
▪ Dynamique juridique spécifique: “better regulation”
▪ Le droit réduit à une function de “promotion” de l’économie:
études d’impact, bureaucratisation extrême/dépolitisation du
processus législatif
▪ Les immenses marges d’incertitude des calculs coûts-
bénéfices débouchent sur des decisions très arbitraires sans la
moindre tentative de justification en termes de cohérence ou
de priorité
▪Les difficultés de mesures d’harmonisation minimale des
conditions de travail dans l’Union européenne élargie
Pourquoi la legislation communautaire est essentielle?
6
▪ Forte invisibilité des cancers professionnels et externalisation
presque totale de leurs coûts
▪ Complémentarité entre les règles du marché (notamment
REACH) et les règles de prevention sur les lieux de travail
▪Complexité de l’articulation entre recherche et regulation. Dans la
majorité des Etats membres, les ressources consacrées à une
expertise publique indépendante des entreprises sont très
insuffisantes
▪Même si les directives ne formulent que des prescriptions
minimales, dans de nombreux Etats-membres, elles deviennent la
seule référence
2016: un tournant – lancement de la revision de la directive
7
▪ Campagne syndicale de plus de 10 ans
▪ Pressions d’un nombre croissant d’Etats membres
▪ Présidence néerlandaise de l’UE (premier semestre 2016)
▪Dissensions croissantes dans le camp patronal : pour de
nombreuses organisations sectorielles, une directive améliorée est
considérée comme un moindre mal par rapport aux procédures
d’autorisation prévues par REACH
▪ Pressions du Parlement européen
▪Scandales régulo-sanitaires (perturbateurs endocriniens,
glyphosate, dieselgate)
Les engagements de la Commission
8
▪ 25 VLEP pour la fin 2016 – 50 VLEP pour l’horizon 2020
▪ Une revision en plusieurs étapes justifiée par la complexité des
“études d’impact”
▪Refus de réviser le corps de la directive
Proposition de la COM du 13 mai 2016: 13 VLEP
9
Chemical agents Proposed OELs Relevant sectors
Types of cancer
caused/other illnesses
No. of exposed
workers
1,2- Epoxypropane
2.4 mg/m3 Chemical manufacture; synthetic lubricants, oil field drilling
chemicals; polyurethane systems.
Lymphopoietic cancer,
haematopoietic cancer,
increased leukaemia risk
485-1,500
1,3-Butadiene
2.2 mg/m3 Manufacture of refined petroleum products, manufacture of rubber
products
Lymphohaema-topoietic
cancer
27,600
2-Nitropropane
18 mg/m3 Manufacture of basic chemicals, manufacture of aircraft and
spacecraft (downstream use)
Liver tumours 51,400
Acrylamide
0.1 mg/m3
Manufacture of chemicals and chemical products, education,
research and development, other business activities, health and
social work, public administration and defence.
Pancreatic cancer 54,100
Bromoethylene
4.4 mg/m3
Chemicals and allied production; rubber and plastic production;
leather and leather production; fabricated metal production for
wholesale trade
Liver cancer n/a
Chromium (VI)
compounds 0.025 mg/m3
Production and use of chromium-containing pigments, paints and
metal (conversion) coatings. In terms of downstream use, chromate
compounds, including barium chromate, zinc chromate, and calcium
chromate, may be used as basic primers and top coats in the
aerospace sector.
Lung cancer and sinonasal
cancer
916,000
Ethylene Oxide
1,8 mg/m3
Extraction of crude petroleum and natural gas; service activities
incidental to oil and gas extraction; Manufacture of food products,
textiles, chemicals, chemical products, medical, precision and
optical instruments, watches, clocks; Hospital and Industrial
sterilization; R&D; Public Administration and Defence; Education;
Health and Social Work
Leukaemia 15,600
Hydrazine
0.013 mg/m3 Chemical blowing agents; agricultural pesticides; water treatment Lung and colorectal cancer 2,124,000
o-Toluidine
0.5 mg/m3
Manufacture of chemicals, chemical products and man-made fibres;
Manufacture of rubber products; Research and development; Public
administration and defence; education; health and social work.
Bladder cancer 5,500
Respirable Crystalline
Silica
(RCS)
0.1 mg/m3 Mining, glass manufacturing, construction and electricity, gas, steam
and hot water supply industries.
Lung cancer, silicosis 5,300,000
Refractory Ceramic Fibres
(RCF)
0.3 f/ml
Manufacturing (fibre production, finishing, installation, removal,
assembly operations, mixing/forming)
Adverse respiratory effects,
skin and eye irritation;
possibly lung cancers
10,000
Vinyl Chloride Monomer
(VCM) 2.6 mg/m3 Manufacture of chemicals and chemical products (VCM and PVC
production)
Angiosarcoma,
hepatocellular carcinomas
15,000
Hardwood dusts 3 mg/m3 Wood working industry, furniture manufacture sectors and
construction.
Sinonasal and
nasopharyngeal cancers
3, 333,000
Position du Parlement européen (28/02/2017)
10
o Extension du champ d’application aux reprotoxiques
o VLEP pour la silice cristalline 0,05 mg/m³au lieu de 0.1mg/m³
(transition de 10 ans pour les Etats qui le souhaitent)
o Toutes les poussières de bois: VLEP de 2 mg/m³ ( transition de 5
ans)
o Chrome VI:VLEP de 1 µg/m³ vs/ 25 µg/m³ proposés par la
Commission
o Surveillance de la santé post-emploi
o Recueil des données d’exposition par les Etats
o Transparence sur les risques associés à chaque VLEP
Proposition de la Commission du 10/01/2017: 5 VLEP
11
Chemical agents Proposed OELs Relevant sectors
Types of cancer
caused/other illnesses
No. of exposed
workers
4,4’-methylenedianiline
(MDA) 0,08 mg/m3
(+ skin notation in Annex III)
Production of polyurethane foams
Liver and thyroid cancer in
animal studies. Also:
suspected of causing
genetic defects, causes
damages to organs,…
390,000 –
3,900,000
Trichloroethylene
(TCE) 54,7 mg/m3
(+ skin notation in Annex III)
Degreasing and cleaning of metal parts
Used in adhesives,
Used as a solvent and for synthesis in the chemical industry.
Liver cancer, Kidney
cancer. Also: suspected of
causing genetic defects,
causes serious eye
irritation, causes skin
irritation, …
74,000
Epichlorohydrin
(1-Chloro-2,3-
epoxypropane)
1,9 mg/m3
(+ skin notation in Annex III)
Chemical industry (production of resins)
Paper production
Lung cancer.
Also: toxic if inhaled, toxic
in contact with skin, toxic if
swallowed…
40,000
Ethylene dibromide
(EDB)
(Dibromoethane)
0.8 mg/m3
(+ skin notation in Annex III)
Chemical industry
Preparation of dyes and pharmaceuticals
Caused tumours in animal
studies. Also: toxic if
swallowed, toxic in contact
with skin, toxic if inhaled
7,600
Ethylene dichloride
(EDC)
(1,2--Dichloroethane)
8,2 mg/m3
(+ skin notation in Annex III)
Production of plastic and vinyl products
Also used as a solvent and added to leaded gasoline to remove
lead.
Caused tumours in animal
studies. Also: harmful if
swallowed, causes serious
eye irritation, causes skin
irritation…
< 3,000
Complex PAH mixtures
with benzo[a]pyrene as an
indicator
None
(skin notation in
Annex III only)
Coal liquefaction, coal gasification, coke production and coke ovens,
coal-tar distillation. Roofing and paving (involving coal-tar pitch)
Wood impregnation and preservation. Aluminium production
Carbon-electrode manufacture. Chimney sweeping
Tumours in animal studies
Also: may cause an allergic
skin reaction, genetic
defects, damage fertility
& the unborn child.
7,000,000
Used engine oils
None
(entry in Annex I
+ skin notation in
Annex III)
Used in automobile and motorcycle engines, diesel rail engines,
marine engines, aeroengines, and in portable machinery including
chain saws and lawn mowers
Skin cancer 1,000,000
Déroulement du processus législatif
Pour la première vague: « trilogue » en cours – nécessité
d’un accord entre le Parlement et le Conseil
Pour la deuxième vague: le Parlement adoptera des
amendements au 2e semestre 2017
12
Une révision fortement conflictuelle
La Commission européenne cherche à faire rejeter en bloc
tous les amendements du Parlement
Positions patronales dans le même sens bien qu’il y ait des
divergences
Peu probable que l’engagement de proposer 50 VLEP pour
l’horizon 2020 soit respecté
Le niveau des VLEP est souvent problématique: une
approche suivant laquelle en santé au travail, le niveau de
risque acceptable pourrait être considérablement plus élevé
qu’en santé publique
13
Quelle expertise pour quelle régulation ?
 Actuellement, le processus se déroule en différentes
étapes
 Proposition initiale dans un avis du SCOEL: une VLEP est
proposée si la substance est considérée avec seuil; une
courbe exposition/risque est proposée pour les autres
substances
 Avis du comité consultatif tripartite
 Etude d’impact
 Proposition législative de la Commission
14
Quelle expertise pour quelle régulation ?
L’exemple des émissions de moteurs diesel
● Suivant l’avis n°403 du 21/12/2016 du SCOEL, les émissions des moteurs
récents ne seraient pas cancérogènes: « exhausts of these new technology
diesel engines may not be considered carcinogenic”
● Position définie sur la base d’une seule étude d’une institution privée
cofinancée par l’industrie: Health Effects Institute de Boston
● Cette étude ne permet pas de dégager une conclusion générale: elle a été
menée dans des conditions expérimentales de labo totalement distinctes de la
réalité des expositions au travail. Elle n’a pas été répétée.
● Pour la Commission, cela sert de prétexte à un débat juridique sans objet sur
la définition des moteurs ! Justification pour éviter de faire entrer les émissions
de moteurs diesel dans le champ d’application de la directive.
● En toile de fond: volonté de remettre en cause les travaux du CIRC et
contestation du principe de base de la législation communautaire « hazard
based approach ». « Classification schemes for carcinogenicity based on
hazard identification have become outmoded and serve neither science nor
society” (article cosigné par Angelo Moretto du SCOEL, 2016)
15
 Conclusions: importance des mobilisations
autonomes sur les lieux de travail et dans la
société
 La lutte contre les cancers professionnels implique une remise en
cause radicale de l’organisation du travail et des idéologies
productivistes
 La révision de la législation est un enjeu essentiel mais il faudra
assurer une application effective
 L’expérience des salariés est fondamentale pour adapter la prévention
aux conditions réelles d’emploi et de de travail: expositions multiples,
limite des valeurs-limites, prise en compte de l’ensemble des facteurs
de risque
 Possibilités d’alliances sur des enjeux sociétaux: égalité hommes-
femmes; environnement; une intégration de la santé au travail dans la
santé publique sur la base d’une lutte prioritaire contre les inégalités
sociales de santé
16
Pour aller plus loin
 Prévenir les cancers professionnels. Une priorité pour la santé au travail
http://www.etui.org/fr/Publications2/Guides/Prevenir-les-cancers-
professionnels.-Une-priorite-pour-la-sante-au-travail
 Eliminating occupational cancer in Europe and globally
http://www.etui.org/en/Publications2/Working-Papers/Eliminating-
occupational-cancer-in-Europe-and-globally
Cancer risks in the workplace, better regulation, stronger protection
http://www.etui.org/fr/Publications2/Working-Papers/Cancer-risks-in-the-
workplace-better-regulation-stronger-protection
 Carcinogens that should be subject to binding limits on workers exposure
http://www.etui.org/fr/Publications2/Rapports/Carcinogens-that-should-be-
subject-to-binding-limits-on-workers-exposure
17

Contenu connexe

Similaire à La stratégie de l'UE face aux cancers professionnels

P Point Poissant Ver.2.0007 V Casavant
P Point Poissant Ver.2.0007 V CasavantP Point Poissant Ver.2.0007 V Casavant
P Point Poissant Ver.2.0007 V CasavantPierre Casavant
 
Avis ademe chauffage bois et qualité de l'air - dec2015
Avis ademe chauffage bois et qualité de l'air -  dec2015Avis ademe chauffage bois et qualité de l'air -  dec2015
Avis ademe chauffage bois et qualité de l'air - dec2015Build Green
 
Webinaire : prévention des risques liés au plomb dans le secteur du BTP
Webinaire : prévention des risques liés au plomb dans le secteur du BTPWebinaire : prévention des risques liés au plomb dans le secteur du BTP
Webinaire : prévention des risques liés au plomb dans le secteur du BTPCRAMIF
 
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementImpact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementhamzatarhouni
 
Cancérogènes et reprotoxiques dans le secteur de la coiffure
Cancérogènes et reprotoxiques dans le secteur de la coiffure Cancérogènes et reprotoxiques dans le secteur de la coiffure
Cancérogènes et reprotoxiques dans le secteur de la coiffure European Trade Union Institute
 
Matinée sécurité et bien être sur le lieu du travail (3/5) - CLP/Reach - Enje...
Matinée sécurité et bien être sur le lieu du travail (3/5) - CLP/Reach - Enje...Matinée sécurité et bien être sur le lieu du travail (3/5) - CLP/Reach - Enje...
Matinée sécurité et bien être sur le lieu du travail (3/5) - CLP/Reach - Enje...CCI du Luxembourg belge
 
Rac fnh-diesel-v6
Rac fnh-diesel-v6Rac fnh-diesel-v6
Rac fnh-diesel-v6RAC-F
 
Rac fnh-diesel-v6
Rac fnh-diesel-v6Rac fnh-diesel-v6
Rac fnh-diesel-v6RAC-F
 
Communiqué - REACH : la plus importante base de données sur les substances au...
Communiqué - REACH : la plus importante base de données sur les substances au...Communiqué - REACH : la plus importante base de données sur les substances au...
Communiqué - REACH : la plus importante base de données sur les substances au...lesmetiersdelachimie
 
Quelles sont les conditions de déploiement des Low Emissions Zones en France?
Quelles sont les conditions de déploiement des Low Emissions Zones en France?Quelles sont les conditions de déploiement des Low Emissions Zones en France?
Quelles sont les conditions de déploiement des Low Emissions Zones en France?Thomas Moliner
 
Bitume : comment améliorer la prévention du risque chimique sur les chantiers...
Bitume : comment améliorer la prévention du risque chimique sur les chantiers...Bitume : comment améliorer la prévention du risque chimique sur les chantiers...
Bitume : comment améliorer la prévention du risque chimique sur les chantiers...INRSfrance
 
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleePlastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleeMiloé Santé
 
Pollution atmosphérique & santé publique / Journée Santé Environnement 2014 :...
Pollution atmosphérique & santé publique / Journée Santé Environnement 2014 :...Pollution atmosphérique & santé publique / Journée Santé Environnement 2014 :...
Pollution atmosphérique & santé publique / Journée Santé Environnement 2014 :...Frapna Loire
 
Prix du carbone et compétitivité : vrai ou faux débat ?
Prix du carbone et compétitivité : vrai ou faux débat ?Prix du carbone et compétitivité : vrai ou faux débat ?
Prix du carbone et compétitivité : vrai ou faux débat ?La Fabrique de l'industrie
 
DP Numérique responsable 2022
DP Numérique responsable 2022DP Numérique responsable 2022
DP Numérique responsable 2022Romain Spinazzé
 

Similaire à La stratégie de l'UE face aux cancers professionnels (20)

P Point Poissant Ver.2.0007 V Casavant
P Point Poissant Ver.2.0007 V CasavantP Point Poissant Ver.2.0007 V Casavant
P Point Poissant Ver.2.0007 V Casavant
 
Avis ademe chauffage bois et qualité de l'air - dec2015
Avis ademe chauffage bois et qualité de l'air -  dec2015Avis ademe chauffage bois et qualité de l'air -  dec2015
Avis ademe chauffage bois et qualité de l'air - dec2015
 
Ecomundo présentation semaine de l'industrie
Ecomundo présentation semaine de l'industrieEcomundo présentation semaine de l'industrie
Ecomundo présentation semaine de l'industrie
 
Webinaire : prévention des risques liés au plomb dans le secteur du BTP
Webinaire : prévention des risques liés au plomb dans le secteur du BTPWebinaire : prévention des risques liés au plomb dans le secteur du BTP
Webinaire : prévention des risques liés au plomb dans le secteur du BTP
 
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementImpact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
 
Introduction.pptx
Introduction.pptxIntroduction.pptx
Introduction.pptx
 
Cancérogènes et reprotoxiques dans le secteur de la coiffure
Cancérogènes et reprotoxiques dans le secteur de la coiffure Cancérogènes et reprotoxiques dans le secteur de la coiffure
Cancérogènes et reprotoxiques dans le secteur de la coiffure
 
Matinée sécurité et bien être sur le lieu du travail (3/5) - CLP/Reach - Enje...
Matinée sécurité et bien être sur le lieu du travail (3/5) - CLP/Reach - Enje...Matinée sécurité et bien être sur le lieu du travail (3/5) - CLP/Reach - Enje...
Matinée sécurité et bien être sur le lieu du travail (3/5) - CLP/Reach - Enje...
 
Rac fnh-diesel-v6
Rac fnh-diesel-v6Rac fnh-diesel-v6
Rac fnh-diesel-v6
 
Rac fnh-diesel-v6
Rac fnh-diesel-v6Rac fnh-diesel-v6
Rac fnh-diesel-v6
 
Industrial pollution
Industrial pollutionIndustrial pollution
Industrial pollution
 
Communiqué - REACH : la plus importante base de données sur les substances au...
Communiqué - REACH : la plus importante base de données sur les substances au...Communiqué - REACH : la plus importante base de données sur les substances au...
Communiqué - REACH : la plus importante base de données sur les substances au...
 
2. presentation pb eplus et réseau_-pb_2011
2. presentation pb eplus et réseau_-pb_20112. presentation pb eplus et réseau_-pb_2011
2. presentation pb eplus et réseau_-pb_2011
 
Les conditions de
Les conditions de Les conditions de
Les conditions de
 
Quelles sont les conditions de déploiement des Low Emissions Zones en France?
Quelles sont les conditions de déploiement des Low Emissions Zones en France?Quelles sont les conditions de déploiement des Low Emissions Zones en France?
Quelles sont les conditions de déploiement des Low Emissions Zones en France?
 
Bitume : comment améliorer la prévention du risque chimique sur les chantiers...
Bitume : comment améliorer la prévention du risque chimique sur les chantiers...Bitume : comment améliorer la prévention du risque chimique sur les chantiers...
Bitume : comment améliorer la prévention du risque chimique sur les chantiers...
 
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleePlastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
 
Pollution atmosphérique & santé publique / Journée Santé Environnement 2014 :...
Pollution atmosphérique & santé publique / Journée Santé Environnement 2014 :...Pollution atmosphérique & santé publique / Journée Santé Environnement 2014 :...
Pollution atmosphérique & santé publique / Journée Santé Environnement 2014 :...
 
Prix du carbone et compétitivité : vrai ou faux débat ?
Prix du carbone et compétitivité : vrai ou faux débat ?Prix du carbone et compétitivité : vrai ou faux débat ?
Prix du carbone et compétitivité : vrai ou faux débat ?
 
DP Numérique responsable 2022
DP Numérique responsable 2022DP Numérique responsable 2022
DP Numérique responsable 2022
 

Plus de European Trade Union Institute

The ETUI summer reading list; what to read on social Europe
The ETUI summer reading list; what to read on social EuropeThe ETUI summer reading list; what to read on social Europe
The ETUI summer reading list; what to read on social EuropeEuropean Trade Union Institute
 
His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actors
His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actorsHis and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actors
His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actorsEuropean Trade Union Institute
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman Atlas
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman AtlasETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman Atlas
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman AtlasEuropean Trade Union Institute
 
Shaping the new world of work. The impacts of digitalisation and robotisation...
Shaping the new world of work. The impacts of digitalisation and robotisation...Shaping the new world of work. The impacts of digitalisation and robotisation...
Shaping the new world of work. The impacts of digitalisation and robotisation...European Trade Union Institute
 
Wage bargaining under the new European Economic Governance
Wage bargaining under the new European Economic GovernanceWage bargaining under the new European Economic Governance
Wage bargaining under the new European Economic GovernanceEuropean Trade Union Institute
 
Foreign investment in eastern and southern Europe after 2008. Still a lever o...
Foreign investment in eastern and southern Europe after 2008. Still a lever o...Foreign investment in eastern and southern Europe after 2008. Still a lever o...
Foreign investment in eastern and southern Europe after 2008. Still a lever o...European Trade Union Institute
 

Plus de European Trade Union Institute (20)

The ETUI summer reading list; what to read on social Europe
The ETUI summer reading list; what to read on social EuropeThe ETUI summer reading list; what to read on social Europe
The ETUI summer reading list; what to read on social Europe
 
His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actors
His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actorsHis and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actors
His and hers: occupational hazards, health, justice and prevention actors
 
La digitalisation de l'Economie
La digitalisation de l'EconomieLa digitalisation de l'Economie
La digitalisation de l'Economie
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 8 Evangelia Demerouti
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 8 Evangelia DemeroutiETUI-ETUC conference 2016 Panel 8 Evangelia Demerouti
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 8 Evangelia Demerouti
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 20 Robert Went
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 20 Robert WentETUI-ETUC conference 2016 Panel 20 Robert Went
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 20 Robert Went
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 12 Koen Repriels
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 12 Koen ReprielsETUI-ETUC conference 2016 Panel 12 Koen Repriels
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 12 Koen Repriels
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 7 Piotr Lewandowski
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 7 Piotr LewandowskiETUI-ETUC conference 2016 Panel 7 Piotr Lewandowski
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 7 Piotr Lewandowski
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 9 Laurent Zibell
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 9 Laurent ZibellETUI-ETUC conference 2016 Panel 9 Laurent Zibell
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 9 Laurent Zibell
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 9 Adrian Deboutière
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 9 Adrian DeboutièreETUI-ETUC conference 2016 Panel 9 Adrian Deboutière
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 9 Adrian Deboutière
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman Atlas
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman AtlasETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman Atlas
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman Atlas
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael SilbermanETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 17 Michael Silberman
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 4 Ursula Holtgrewe
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 4 Ursula HoltgreweETUI-ETUC conference 2016 Panel 4 Ursula Holtgrewe
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 4 Ursula Holtgrewe
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 5 Craig Holmes
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 5 Craig HolmesETUI-ETUC conference 2016 Panel 5 Craig Holmes
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 5 Craig Holmes
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 5 Tobias Kämpf
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 5 Tobias KämpfETUI-ETUC conference 2016 Panel 5 Tobias Kämpf
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 5 Tobias Kämpf
 
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 23 Emmanuelle Brun
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 23 Emmanuelle BrunETUI-ETUC conference 2016 Panel 23 Emmanuelle Brun
ETUI-ETUC conference 2016 Panel 23 Emmanuelle Brun
 
Shaping the new world of work. The impacts of digitalisation and robotisation...
Shaping the new world of work. The impacts of digitalisation and robotisation...Shaping the new world of work. The impacts of digitalisation and robotisation...
Shaping the new world of work. The impacts of digitalisation and robotisation...
 
ETUI General presentation
ETUI General presentation ETUI General presentation
ETUI General presentation
 
Wage bargaining under the new European Economic Governance
Wage bargaining under the new European Economic GovernanceWage bargaining under the new European Economic Governance
Wage bargaining under the new European Economic Governance
 
Foreign investment in eastern and southern Europe after 2008. Still a lever o...
Foreign investment in eastern and southern Europe after 2008. Still a lever o...Foreign investment in eastern and southern Europe after 2008. Still a lever o...
Foreign investment in eastern and southern Europe after 2008. Still a lever o...
 
Galgoczi ep greens_oct_2013
Galgoczi ep greens_oct_2013Galgoczi ep greens_oct_2013
Galgoczi ep greens_oct_2013
 

La stratégie de l'UE face aux cancers professionnels

  • 1. La stratégie de l’Union européenne face aux cancers professionnels La révision de la directive “cancérogènes Laurent Vogel ETUI Colloque international GISCOP Paris, juin 2017
  • 2. Plan  Les enjeux des cancers causés par le travail en Europe  2002-2016: les raisons d’une paralysie législative  2016-2017: lancement de la révision de la directive  Une révision fortement conflictuelle  Quelle expertise pour quelle régulation ? L’exemple des émissions des moteurs de diesel  Conclusions: l’importance des mobilisations autonomes sur les lieux de travail et dans la société
  • 3. Les enjeux des cancers professionnels en Europe  Environ 1.280.000 décès par cancer dans l’UE en 2012  Sur la base d’estimations basées sur la “fraction attribuable”: au moins 100.000 morts par an causées par des expositions professionnelles  Sous-déclaration et sous-reconnaissance comme maladies professionnelles; faiblesse des statistiques de santé publique  Des inégalités sociales de santé d’une ampleur considérable
  • 4. La directive sur les cancérogènes et les mutagènes (2004/37/CE) 4 ▪ 1978: première directive sur la protection des travailleurs contre les cancers professionnels concerne le chlorure de vinyle monomère dans le contexte d’un scandale (dissimulation des données par une action concertée des principaux producteurs de l’industrie des plastiques) ▪Directive globale adoptée en 1990: à l’époque des revisions périodiques fréquentes étaient envisagées ▪ Révisions en 1997 et 1999 ▪ Champ d’application materiel: les C M ( 1A et 1B)+ les substances correspondant aux critères de classification + une liste limitative de procédés (annexe I) ▪ Hiérarchie des mesures de prevention ▪En 27 ans; seulement 3 VLEP ont été définies dans le cadre de la directive (benzène, CVM, poussières de bois dur) ▪Faiblesse des dispositifs concernant la politique publique
  • 5. Une longue paralysie legislative (2002-2016) 5 ▪ Contexte politique ▪ Dynamique juridique spécifique: “better regulation” ▪ Le droit réduit à une function de “promotion” de l’économie: études d’impact, bureaucratisation extrême/dépolitisation du processus législatif ▪ Les immenses marges d’incertitude des calculs coûts- bénéfices débouchent sur des decisions très arbitraires sans la moindre tentative de justification en termes de cohérence ou de priorité ▪Les difficultés de mesures d’harmonisation minimale des conditions de travail dans l’Union européenne élargie
  • 6. Pourquoi la legislation communautaire est essentielle? 6 ▪ Forte invisibilité des cancers professionnels et externalisation presque totale de leurs coûts ▪ Complémentarité entre les règles du marché (notamment REACH) et les règles de prevention sur les lieux de travail ▪Complexité de l’articulation entre recherche et regulation. Dans la majorité des Etats membres, les ressources consacrées à une expertise publique indépendante des entreprises sont très insuffisantes ▪Même si les directives ne formulent que des prescriptions minimales, dans de nombreux Etats-membres, elles deviennent la seule référence
  • 7. 2016: un tournant – lancement de la revision de la directive 7 ▪ Campagne syndicale de plus de 10 ans ▪ Pressions d’un nombre croissant d’Etats membres ▪ Présidence néerlandaise de l’UE (premier semestre 2016) ▪Dissensions croissantes dans le camp patronal : pour de nombreuses organisations sectorielles, une directive améliorée est considérée comme un moindre mal par rapport aux procédures d’autorisation prévues par REACH ▪ Pressions du Parlement européen ▪Scandales régulo-sanitaires (perturbateurs endocriniens, glyphosate, dieselgate)
  • 8. Les engagements de la Commission 8 ▪ 25 VLEP pour la fin 2016 – 50 VLEP pour l’horizon 2020 ▪ Une revision en plusieurs étapes justifiée par la complexité des “études d’impact” ▪Refus de réviser le corps de la directive
  • 9. Proposition de la COM du 13 mai 2016: 13 VLEP 9 Chemical agents Proposed OELs Relevant sectors Types of cancer caused/other illnesses No. of exposed workers 1,2- Epoxypropane 2.4 mg/m3 Chemical manufacture; synthetic lubricants, oil field drilling chemicals; polyurethane systems. Lymphopoietic cancer, haematopoietic cancer, increased leukaemia risk 485-1,500 1,3-Butadiene 2.2 mg/m3 Manufacture of refined petroleum products, manufacture of rubber products Lymphohaema-topoietic cancer 27,600 2-Nitropropane 18 mg/m3 Manufacture of basic chemicals, manufacture of aircraft and spacecraft (downstream use) Liver tumours 51,400 Acrylamide 0.1 mg/m3 Manufacture of chemicals and chemical products, education, research and development, other business activities, health and social work, public administration and defence. Pancreatic cancer 54,100 Bromoethylene 4.4 mg/m3 Chemicals and allied production; rubber and plastic production; leather and leather production; fabricated metal production for wholesale trade Liver cancer n/a Chromium (VI) compounds 0.025 mg/m3 Production and use of chromium-containing pigments, paints and metal (conversion) coatings. In terms of downstream use, chromate compounds, including barium chromate, zinc chromate, and calcium chromate, may be used as basic primers and top coats in the aerospace sector. Lung cancer and sinonasal cancer 916,000 Ethylene Oxide 1,8 mg/m3 Extraction of crude petroleum and natural gas; service activities incidental to oil and gas extraction; Manufacture of food products, textiles, chemicals, chemical products, medical, precision and optical instruments, watches, clocks; Hospital and Industrial sterilization; R&D; Public Administration and Defence; Education; Health and Social Work Leukaemia 15,600 Hydrazine 0.013 mg/m3 Chemical blowing agents; agricultural pesticides; water treatment Lung and colorectal cancer 2,124,000 o-Toluidine 0.5 mg/m3 Manufacture of chemicals, chemical products and man-made fibres; Manufacture of rubber products; Research and development; Public administration and defence; education; health and social work. Bladder cancer 5,500 Respirable Crystalline Silica (RCS) 0.1 mg/m3 Mining, glass manufacturing, construction and electricity, gas, steam and hot water supply industries. Lung cancer, silicosis 5,300,000 Refractory Ceramic Fibres (RCF) 0.3 f/ml Manufacturing (fibre production, finishing, installation, removal, assembly operations, mixing/forming) Adverse respiratory effects, skin and eye irritation; possibly lung cancers 10,000 Vinyl Chloride Monomer (VCM) 2.6 mg/m3 Manufacture of chemicals and chemical products (VCM and PVC production) Angiosarcoma, hepatocellular carcinomas 15,000 Hardwood dusts 3 mg/m3 Wood working industry, furniture manufacture sectors and construction. Sinonasal and nasopharyngeal cancers 3, 333,000
  • 10. Position du Parlement européen (28/02/2017) 10 o Extension du champ d’application aux reprotoxiques o VLEP pour la silice cristalline 0,05 mg/m³au lieu de 0.1mg/m³ (transition de 10 ans pour les Etats qui le souhaitent) o Toutes les poussières de bois: VLEP de 2 mg/m³ ( transition de 5 ans) o Chrome VI:VLEP de 1 µg/m³ vs/ 25 µg/m³ proposés par la Commission o Surveillance de la santé post-emploi o Recueil des données d’exposition par les Etats o Transparence sur les risques associés à chaque VLEP
  • 11. Proposition de la Commission du 10/01/2017: 5 VLEP 11 Chemical agents Proposed OELs Relevant sectors Types of cancer caused/other illnesses No. of exposed workers 4,4’-methylenedianiline (MDA) 0,08 mg/m3 (+ skin notation in Annex III) Production of polyurethane foams Liver and thyroid cancer in animal studies. Also: suspected of causing genetic defects, causes damages to organs,… 390,000 – 3,900,000 Trichloroethylene (TCE) 54,7 mg/m3 (+ skin notation in Annex III) Degreasing and cleaning of metal parts Used in adhesives, Used as a solvent and for synthesis in the chemical industry. Liver cancer, Kidney cancer. Also: suspected of causing genetic defects, causes serious eye irritation, causes skin irritation, … 74,000 Epichlorohydrin (1-Chloro-2,3- epoxypropane) 1,9 mg/m3 (+ skin notation in Annex III) Chemical industry (production of resins) Paper production Lung cancer. Also: toxic if inhaled, toxic in contact with skin, toxic if swallowed… 40,000 Ethylene dibromide (EDB) (Dibromoethane) 0.8 mg/m3 (+ skin notation in Annex III) Chemical industry Preparation of dyes and pharmaceuticals Caused tumours in animal studies. Also: toxic if swallowed, toxic in contact with skin, toxic if inhaled 7,600 Ethylene dichloride (EDC) (1,2--Dichloroethane) 8,2 mg/m3 (+ skin notation in Annex III) Production of plastic and vinyl products Also used as a solvent and added to leaded gasoline to remove lead. Caused tumours in animal studies. Also: harmful if swallowed, causes serious eye irritation, causes skin irritation… < 3,000 Complex PAH mixtures with benzo[a]pyrene as an indicator None (skin notation in Annex III only) Coal liquefaction, coal gasification, coke production and coke ovens, coal-tar distillation. Roofing and paving (involving coal-tar pitch) Wood impregnation and preservation. Aluminium production Carbon-electrode manufacture. Chimney sweeping Tumours in animal studies Also: may cause an allergic skin reaction, genetic defects, damage fertility & the unborn child. 7,000,000 Used engine oils None (entry in Annex I + skin notation in Annex III) Used in automobile and motorcycle engines, diesel rail engines, marine engines, aeroengines, and in portable machinery including chain saws and lawn mowers Skin cancer 1,000,000
  • 12. Déroulement du processus législatif Pour la première vague: « trilogue » en cours – nécessité d’un accord entre le Parlement et le Conseil Pour la deuxième vague: le Parlement adoptera des amendements au 2e semestre 2017 12
  • 13. Une révision fortement conflictuelle La Commission européenne cherche à faire rejeter en bloc tous les amendements du Parlement Positions patronales dans le même sens bien qu’il y ait des divergences Peu probable que l’engagement de proposer 50 VLEP pour l’horizon 2020 soit respecté Le niveau des VLEP est souvent problématique: une approche suivant laquelle en santé au travail, le niveau de risque acceptable pourrait être considérablement plus élevé qu’en santé publique 13
  • 14. Quelle expertise pour quelle régulation ?  Actuellement, le processus se déroule en différentes étapes  Proposition initiale dans un avis du SCOEL: une VLEP est proposée si la substance est considérée avec seuil; une courbe exposition/risque est proposée pour les autres substances  Avis du comité consultatif tripartite  Etude d’impact  Proposition législative de la Commission 14
  • 15. Quelle expertise pour quelle régulation ? L’exemple des émissions de moteurs diesel ● Suivant l’avis n°403 du 21/12/2016 du SCOEL, les émissions des moteurs récents ne seraient pas cancérogènes: « exhausts of these new technology diesel engines may not be considered carcinogenic” ● Position définie sur la base d’une seule étude d’une institution privée cofinancée par l’industrie: Health Effects Institute de Boston ● Cette étude ne permet pas de dégager une conclusion générale: elle a été menée dans des conditions expérimentales de labo totalement distinctes de la réalité des expositions au travail. Elle n’a pas été répétée. ● Pour la Commission, cela sert de prétexte à un débat juridique sans objet sur la définition des moteurs ! Justification pour éviter de faire entrer les émissions de moteurs diesel dans le champ d’application de la directive. ● En toile de fond: volonté de remettre en cause les travaux du CIRC et contestation du principe de base de la législation communautaire « hazard based approach ». « Classification schemes for carcinogenicity based on hazard identification have become outmoded and serve neither science nor society” (article cosigné par Angelo Moretto du SCOEL, 2016) 15
  • 16.  Conclusions: importance des mobilisations autonomes sur les lieux de travail et dans la société  La lutte contre les cancers professionnels implique une remise en cause radicale de l’organisation du travail et des idéologies productivistes  La révision de la législation est un enjeu essentiel mais il faudra assurer une application effective  L’expérience des salariés est fondamentale pour adapter la prévention aux conditions réelles d’emploi et de de travail: expositions multiples, limite des valeurs-limites, prise en compte de l’ensemble des facteurs de risque  Possibilités d’alliances sur des enjeux sociétaux: égalité hommes- femmes; environnement; une intégration de la santé au travail dans la santé publique sur la base d’une lutte prioritaire contre les inégalités sociales de santé 16
  • 17. Pour aller plus loin  Prévenir les cancers professionnels. Une priorité pour la santé au travail http://www.etui.org/fr/Publications2/Guides/Prevenir-les-cancers- professionnels.-Une-priorite-pour-la-sante-au-travail  Eliminating occupational cancer in Europe and globally http://www.etui.org/en/Publications2/Working-Papers/Eliminating- occupational-cancer-in-Europe-and-globally Cancer risks in the workplace, better regulation, stronger protection http://www.etui.org/fr/Publications2/Working-Papers/Cancer-risks-in-the- workplace-better-regulation-stronger-protection  Carcinogens that should be subject to binding limits on workers exposure http://www.etui.org/fr/Publications2/Rapports/Carcinogens-that-should-be- subject-to-binding-limits-on-workers-exposure 17