Le "chamito-sémitique" n'existe pas
Le "chamito-sémitique" n'existe pas
Le "chamito-sémitique" n'existe pas
Le "chamito-sémitique" n'existe pas
Le "chamito-sémitique" n'existe pas
Le "chamito-sémitique" n'existe pas
Le "chamito-sémitique" n'existe pas
Le "chamito-sémitique" n'existe pas
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le "chamito-sémitique" n'existe pas

596 vues

Publié le

Résumé : Théophile OBENGA, qui est l'auteur de travaux majeurs dans ce domaine de la linguistique africaine (cf. bibliographie), montre dans "Le 'chamito-sémitique' n'existe pas", en quoi l'existence de la famille linguistique "chamito-sémitique" ou "afro-asiatique" qui regrouperait les langues sémitiques (accadien, ugaritique, phénicien, hébreu, arabe, sud-arabique), l'égyptien (ancien égyptien, copte), le berbère (siwa, mzab, tuareg, kabyle, rifain), les langues couchitiques (sidamo, gedeo, burji, galla, beja, etc.) et les langues tchadiques (hausa, mada, zelgwa), n'est pas fondée scientifiquement, c'est-à-dire qu'elle n'a jamais été reconstruite par la méthode de la linguistique historique qui est comparative et inductive ; on sait que cette méthode, appliquée à l'indo-européen, par exemple, a fait les preuves de sa pertinence et de sa validité.

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

×