SlideShare une entreprise Scribd logo

Roman Érotique Gay Bareback

Obsessional-Compulsive Desire to Love diverted-perverted into multifarious only physical sex of any genre, gender, nature to extreme promiscuous saturation & suicidal masturbation of the psyche. Gayphobic people, please abstain, and keep away. A full exploration of the school system and its inner decomposition, of the impossibility to develop any revolutionary action in factories, and the impossible liberation in sexual prostitution. All that leads to a suicidal dilemma between a woman Jacques will never have and two friends who would love him deeply but that gay relationship excludes the woman he loves, even if he can't have her. THE END. And yet that's where the exploration of autistic and Asperger's psychology can find a beginning, meaning the lack of empathy for people who are differently-abled leads to death.

1  sur  13
Télécharger pour lire hors ligne
Roman Érotique Gay Bareback
LA BOUE DE L’AUTOMNE À BURDIGALA
Romansque Poétique
Jacques COULARDEAU
Mise à part la boue de l’automne à Bordeaux, cette histoire n’est pas
autobiographique. Il s’agit cependant d’un récit fondé sur d’innombrables
expériences directes ou indirectes dans notre monde ici daté comme de la
fin des années 1960 et du début des années 1970. Beaucoup nous disent
que tout tient dans et tourne autour de Mai 1968. Il n’en est rien. C’est un
mouvement beaucoup plus profond qui émerge dans cette histoire, un
mouvement qui est toujours en marche et est loin d’avoir atteint son
terminus, alors même qu’il plonge ses racines par exemple dans la
littérature courtoise du Moyen Âge, dans la littérature grivoise et parfois
érotique de Rabelais, ou dans des mythes comme celui de Faust, revu et
corrigé il y a un certain temps par Marlowe puis par Goethe.
L’idée principale est que l’homme, et probablement la femme bien
que d’une autre façon, est déchiré entre satisfaire ses pulsions
gouvernées par ses hormones et satisfaire ses besoins émotionnels,
passionnels et d’empathie (en réception et en donation) gouvernés par
son désir de survie en contacts d’amour ou de cruauté avec d’autres.
C’est la contradiction fondamentale de l’autisme ici amplifiée par le fait
que Jacques est Asperger, très probablement. Il ne peut alors que
regretter et rejeter le contact qu’il a établi d’une façon ou d’une autre avec
quelqu’un ou quelques uns car il vit une profonde culpabilité d’avoir
satisfait son désir de bonheur avec des êtres qui font que cette relation
rejette un autre ou une autre personne avec qui il voudrait avoir une
connexion mais ne peut pas y parvenir. Dès qu’une relation s’établit, il la
fuit. Dès qu’une relation devient possible, il la détruit.
Dans ce fantastique voyage dans l’âme de Jacques, il ne lui reste
qu’une solution et c’est l’autodestruction, retourner contre lui la machette
de la fin finale et tranchante. Un homme ne peut pas éternellement
accepter de vivre dans cette contradiction que Jacques vit principalement
dans sa culture, en arrière plan, et dans la sexualité, pas nécessairement
uniquement la sienne, de façon bouillonnante et jamais satisfaisante,
toujours frustrante, à la limite castrante. Il est évident que ce récit est pour
un public sexuellement avisé et prêt à essayer de comprendre les enjeux
du bonheur dans et par la satisfaction des instincts libidiniques (peut-être
libido-iniques) ou libidineux d’une part, et thanatiques ou simplement
ténébreux d’autre part. Mais restez bien concentrés sur les objectifs
moraux de notre société d’individualisme amoral dans une société de
commérage permanent.
Jacques COULARDEAU est né à Bordeaux, a été pour l’essentiel
éduqué à Bordeaux mais il a quitté cette ville en 1976 pour Roubaix
jusqu’en 1995 qu’il a quitté pour le Livradois-Forez où il cultive son jardin
en attendant la fin finale qui arrivera bien un jour ou l’autre. Il a séjourné
longuement aux USA mais a voyagé, toujours pour travailler, même
quand ce n’est qu’une conférence ou un congrès dans une bonne
quinzaine de pays en Afrique, en Asie, en Amérique du Nord et en
Europe.
ENGLISH VERSION
Except for the muddy autumn in Bordeaux, this story is not
autobiographical. It is, however, a story based on countless direct or indirect
experiences in our world here dated as the late 1960s and early 1970s.
Many tell us that everything in this period is the aftermath of May 1968. It is
not so. It is a much deeper movement that emerges in this story, a
movement that is still going on and is far from having reached its terminus,
even though it has its roots in, for example, the courtly literature of the
Middle Ages, in the bawdy and sometimes erotic literature of Rabelais and
Chaucer, or in myths such as that of Faust, revised some time ago by
Marlowe and then by Goethe.
The main idea is that man, and probably woman although differently, is
torn between satisfying his impulses governed by his hormones and
satisfying his emotional, passionate, and empathetic needs (in reception
and donation) governed by his desire to survive in loving or cruel contact
with others. This is the fundamental contradiction of autism here amplified
by the fact that Jacques is Asperger's, most likely. He can only regret and
reject the contact he has made in one way or another with one or a few
people because he experiences deep guilt for having satisfied his desire for
happiness with beings who make this relationship reject another
relationship or another person with whom he would like to have a
connection but cannot. As soon as a relationship is established, he runs
away from it. As soon as a relationship becomes possible, he destroys it.
In this fantastic journey into Jacques's soul, he is left with only one
solution and that is self-destruction, turning the sharp machete against
himself. A man cannot eternally accept living in this contradiction that
Jacques mainly experiences in his educated culture, behind everything he
does, thinks or dreams, and in sexuality, not necessarily only his own, yet
in a bubbling and never satisfying way, always frustrating, at the limit
castrating. Obviously, this story is for a sexually savvy audience ready to try
to understand the stakes of happiness in and through the satisfaction of
libidinic (perhaps libid(o)-iniquitous) or libidinous instincts on the one hand,
and Thanatotic or simply tenebrous on the other hand. But stay clearly
focused on the moral objectives, if any, of our society of amoral
individualism in a community of permanently circulating gossip.
Jacques COULARDEAU was born in Bordeaux, was for the most part
educated in Bordeaux but left this city in 1976 for Roubaix until 1995 when
he left for Livradois-Forez where he cultivates his garden while waiting for
the final end which will arrive one day or another. He has spent a long time
in the USA but has traveled, always to work, even when it was only a
conference or a congress, in a good fifteen countries in Africa, Asia, North
America, and Europe.
Format Kindle
ASIN : B0BRNYR1RL
Éditeur : Éditions La Dondaine; 1ère édition (3 janvier 2023)
Langue : Français
Notes de lecture : Sur Kindle Scribe
Nombre de pages de l'édition imprimée : 271 pages
PRIX : EUR 9,50 – US$ 9,99
Roman Érotique Gay Bareback
ÉDITIONS LA DONDAINE
8 rue de la Chaussée
63880 OLLIERGUES
France
(33+)7 88 84 22 57
dondaine@orange.fr
http://linkedin.com/company/Editionsladondaine
https://www.slideshare.net/EditionsLaDondaine
© Jacques Coulardeau, author, 2023
All rights reserved. Tous droits réservés.
Pour toutes utilisations publiques nous contacter.
Fair Use reconnu et accepté.

Recommandé

Marcel proust _a_la_recherche_du_temps_perdu
Marcel proust _a_la_recherche_du_temps_perduMarcel proust _a_la_recherche_du_temps_perdu
Marcel proust _a_la_recherche_du_temps_perduAntonio Cruz
 
Présentation "Le Dandy Mineur", Xavier Doucet
Présentation "Le Dandy Mineur", Xavier DoucetPrésentation "Le Dandy Mineur", Xavier Doucet
Présentation "Le Dandy Mineur", Xavier DoucetEditions du Pantheon
 
Présentation "Le voyage du changement", Claudio Venturi
Présentation "Le voyage du changement", Claudio VenturiPrésentation "Le voyage du changement", Claudio Venturi
Présentation "Le voyage du changement", Claudio VenturiEditions du Pantheon
 
Présentation "L'avorton et l'hétaïre et autres sotties", Georges Claude Grand...
Présentation "L'avorton et l'hétaïre et autres sotties", Georges Claude Grand...Présentation "L'avorton et l'hétaïre et autres sotties", Georges Claude Grand...
Présentation "L'avorton et l'hétaïre et autres sotties", Georges Claude Grand...Editions du Pantheon
 
Présentation "J'aime Albert Sordi", Jo Carreira da Cruz
Présentation "J'aime Albert Sordi", Jo Carreira da CruzPrésentation "J'aime Albert Sordi", Jo Carreira da Cruz
Présentation "J'aime Albert Sordi", Jo Carreira da CruzEditions du Pantheon
 
Présentation "La face cachée", Christian Pascal Ilunga
Présentation "La face cachée", Christian Pascal IlungaPrésentation "La face cachée", Christian Pascal Ilunga
Présentation "La face cachée", Christian Pascal IlungaEditions du Pantheon
 
Présentation "Une vie, une catastrophe", Benjamin Palette
Présentation "Une vie, une catastrophe", Benjamin PalettePrésentation "Une vie, une catastrophe", Benjamin Palette
Présentation "Une vie, une catastrophe", Benjamin PaletteEditions du Pantheon
 

Contenu connexe

Similaire à Roman Érotique Gay Bareback

mohemedDQZSCGGHJJKJLJHNK?UHJNFGBHDFGHGYH
mohemedDQZSCGGHJJKJLJHNK?UHJNFGBHDFGHGYHmohemedDQZSCGGHJJKJLJHNK?UHJNFGBHDFGHGYH
mohemedDQZSCGGHJJKJLJHNK?UHJNFGBHDFGHGYHoutaiksimo
 
Présentation "Jeunesse volée", Hervé Royet
Présentation "Jeunesse volée", Hervé RoyetPrésentation "Jeunesse volée", Hervé Royet
Présentation "Jeunesse volée", Hervé RoyetEditions du Pantheon
 
En attendant godot, résumé
En attendant godot, résuméEn attendant godot, résumé
En attendant godot, résuméRoberto Vailatti
 
Transfuge - Vies pøtentielles
Transfuge - Vies pøtentiellesTransfuge - Vies pøtentielles
Transfuge - Vies pøtentiellestoledoarchives
 
Présenation Mémoires d'un battant, Lucile Bourcet
Présenation Mémoires d'un battant, Lucile BourcetPrésenation Mémoires d'un battant, Lucile Bourcet
Présenation Mémoires d'un battant, Lucile BourcetEditions du Pantheon
 
Présentation "Le Dandy Mineu xavier doucet
Présentation "Le Dandy Mineu xavier doucetPrésentation "Le Dandy Mineu xavier doucet
Présentation "Le Dandy Mineu xavier doucetEditions du Pantheon
 
Présentation "Le club des voyant", Marc Moulines
Présentation "Le club des voyant", Marc MoulinesPrésentation "Le club des voyant", Marc Moulines
Présentation "Le club des voyant", Marc MoulinesEditions du Pantheon
 
Lire en vendée 27 decembre2013
Lire en vendée 27 decembre2013Lire en vendée 27 decembre2013
Lire en vendée 27 decembre2013ecrivains-vendee
 
Présenation Havre de Paix, Placide Joachim
Présenation Havre de Paix, Placide JoachimPrésenation Havre de Paix, Placide Joachim
Présenation Havre de Paix, Placide JoachimEditions du Pantheon
 
"L'Hôte ou l'histoire d'une dépossession" de Marie Lasbleiz
"L'Hôte ou l'histoire d'une dépossession" de Marie Lasbleiz"L'Hôte ou l'histoire d'une dépossession" de Marie Lasbleiz
"L'Hôte ou l'histoire d'une dépossession" de Marie LasbleizEditions du Pantheon
 
Virginie despentes
Virginie despentesVirginie despentes
Virginie despentesTxaruka
 
Présentation "Mon abécédaire", José Ruiz Lopez
Présentation "Mon abécédaire", José Ruiz LopezPrésentation "Mon abécédaire", José Ruiz Lopez
Présentation "Mon abécédaire", José Ruiz LopezEditions du Pantheon
 
Interview je ne me souviens plus très bien
Interview je ne me souviens plus très bienInterview je ne me souviens plus très bien
Interview je ne me souviens plus très bienperditaens
 
Anne Guglielmetti
Anne GuglielmettiAnne Guglielmetti
Anne GuglielmettiTxaruka
 
Présentation "Un pygmée face à la civilisation moderne", Hervé Fabrice Dongombe
Présentation "Un pygmée face à la civilisation moderne", Hervé Fabrice DongombePrésentation "Un pygmée face à la civilisation moderne", Hervé Fabrice Dongombe
Présentation "Un pygmée face à la civilisation moderne", Hervé Fabrice DongombeEditions du Pantheon
 
Présentation "Les tumultes de vies", Francine Komla
Présentation "Les tumultes de vies", Francine KomlaPrésentation "Les tumultes de vies", Francine Komla
Présentation "Les tumultes de vies", Francine KomlaEditions du Pantheon
 

Similaire à Roman Érotique Gay Bareback (20)

mohemedDQZSCGGHJJKJLJHNK?UHJNFGBHDFGHGYH
mohemedDQZSCGGHJJKJLJHNK?UHJNFGBHDFGHGYHmohemedDQZSCGGHJJKJLJHNK?UHJNFGBHDFGHGYH
mohemedDQZSCGGHJJKJLJHNK?UHJNFGBHDFGHGYH
 
Présentation "Jeunesse volée", Hervé Royet
Présentation "Jeunesse volée", Hervé RoyetPrésentation "Jeunesse volée", Hervé Royet
Présentation "Jeunesse volée", Hervé Royet
 
En attendant godot, résumé
En attendant godot, résuméEn attendant godot, résumé
En attendant godot, résumé
 
Transfuge - Vies pøtentielles
Transfuge - Vies pøtentiellesTransfuge - Vies pøtentielles
Transfuge - Vies pøtentielles
 
2-DP cahier
2-DP cahier2-DP cahier
2-DP cahier
 
Présenation Mémoires d'un battant, Lucile Bourcet
Présenation Mémoires d'un battant, Lucile BourcetPrésenation Mémoires d'un battant, Lucile Bourcet
Présenation Mémoires d'un battant, Lucile Bourcet
 
Présentation "Le Dandy Mineu xavier doucet
Présentation "Le Dandy Mineu xavier doucetPrésentation "Le Dandy Mineu xavier doucet
Présentation "Le Dandy Mineu xavier doucet
 
Présentation "Le club des voyant", Marc Moulines
Présentation "Le club des voyant", Marc MoulinesPrésentation "Le club des voyant", Marc Moulines
Présentation "Le club des voyant", Marc Moulines
 
Lire en vendée 27 decembre2013
Lire en vendée 27 decembre2013Lire en vendée 27 decembre2013
Lire en vendée 27 decembre2013
 
Présenation Havre de Paix, Placide Joachim
Présenation Havre de Paix, Placide JoachimPrésenation Havre de Paix, Placide Joachim
Présenation Havre de Paix, Placide Joachim
 
"L'Hôte ou l'histoire d'une dépossession" de Marie Lasbleiz
"L'Hôte ou l'histoire d'une dépossession" de Marie Lasbleiz"L'Hôte ou l'histoire d'une dépossession" de Marie Lasbleiz
"L'Hôte ou l'histoire d'une dépossession" de Marie Lasbleiz
 
Virginie despentes
Virginie despentesVirginie despentes
Virginie despentes
 
Francês 2007
Francês 2007Francês 2007
Francês 2007
 
Présentation "Mon abécédaire", José Ruiz Lopez
Présentation "Mon abécédaire", José Ruiz LopezPrésentation "Mon abécédaire", José Ruiz Lopez
Présentation "Mon abécédaire", José Ruiz Lopez
 
Interview je ne me souviens plus très bien
Interview je ne me souviens plus très bienInterview je ne me souviens plus très bien
Interview je ne me souviens plus très bien
 
Anne Guglielmetti
Anne GuglielmettiAnne Guglielmetti
Anne Guglielmetti
 
Black Widow Lover
Black Widow LoverBlack Widow Lover
Black Widow Lover
 
Présentation "Un pygmée face à la civilisation moderne", Hervé Fabrice Dongombe
Présentation "Un pygmée face à la civilisation moderne", Hervé Fabrice DongombePrésentation "Un pygmée face à la civilisation moderne", Hervé Fabrice Dongombe
Présentation "Un pygmée face à la civilisation moderne", Hervé Fabrice Dongombe
 
Présentation "Les tumultes de vies", Francine Komla
Présentation "Les tumultes de vies", Francine KomlaPrésentation "Les tumultes de vies", Francine Komla
Présentation "Les tumultes de vies", Francine Komla
 
salut public mars2013
salut public mars2013salut public mars2013
salut public mars2013
 

Plus de Editions La Dondaine

NEVER IMAGINABLE WITH WHITE PEOPLE IN THE LEAD
NEVER IMAGINABLE WITH WHITE PEOPLE IN THE LEADNEVER IMAGINABLE WITH WHITE PEOPLE IN THE LEAD
NEVER IMAGINABLE WITH WHITE PEOPLE IN THE LEADEditions La Dondaine
 
EXISTENTIAL DURATION MEASURED BY MAYAN TIME
EXISTENTIAL DURATION MEASURED BY MAYAN TIMEEXISTENTIAL DURATION MEASURED BY MAYAN TIME
EXISTENTIAL DURATION MEASURED BY MAYAN TIMEEditions La Dondaine
 
Poetry Prison Comoro, Railings All Around
Poetry Prison Comoro, Railings All AroundPoetry Prison Comoro, Railings All Around
Poetry Prison Comoro, Railings All AroundEditions La Dondaine
 
ACADEMICALLY NEGLECTED, THE INCAS WERE PRODIGY AGRONOMISTS
ACADEMICALLY NEGLECTED, THE INCAS WERE PRODIGY AGRONOMISTSACADEMICALLY NEGLECTED, THE INCAS WERE PRODIGY AGRONOMISTS
ACADEMICALLY NEGLECTED, THE INCAS WERE PRODIGY AGRONOMISTSEditions La Dondaine
 
IFIASA – ROMANIA – CALL FOR PARTICIPATION
IFIASA – ROMANIA – CALL FOR PARTICIPATIONIFIASA – ROMANIA – CALL FOR PARTICIPATION
IFIASA – ROMANIA – CALL FOR PARTICIPATIONEditions La Dondaine
 
IMPERIALISM OF ALL COLORS AND SHADES
IMPERIALISM OF ALL COLORS AND SHADESIMPERIALISM OF ALL COLORS AND SHADES
IMPERIALISM OF ALL COLORS AND SHADESEditions La Dondaine
 
STALE CRUMBS UNDER THE LAST SUPPER TABLE
STALE CRUMBS UNDER THE LAST SUPPER TABLESTALE CRUMBS UNDER THE LAST SUPPER TABLE
STALE CRUMBS UNDER THE LAST SUPPER TABLEEditions La Dondaine
 
BEAUTY FOR THOSE WHO SERVE – SALVATION FOR THE JUST
BEAUTY FOR THOSE WHO SERVE – SALVATION FOR THE JUSTBEAUTY FOR THOSE WHO SERVE – SALVATION FOR THE JUST
BEAUTY FOR THOSE WHO SERVE – SALVATION FOR THE JUSTEditions La Dondaine
 
THREE COLORS – FAKE LOVE – TRUE HYPOCRISY
THREE COLORS – FAKE LOVE – TRUE HYPOCRISYTHREE COLORS – FAKE LOVE – TRUE HYPOCRISY
THREE COLORS – FAKE LOVE – TRUE HYPOCRISYEditions La Dondaine
 
LA SAGA DOWNTON ABBEY A VÉCU ET MOURU
LA SAGA DOWNTON ABBEY A VÉCU ET MOURULA SAGA DOWNTON ABBEY A VÉCU ET MOURU
LA SAGA DOWNTON ABBEY A VÉCU ET MOURUEditions La Dondaine
 
What a pair! Brother Adam & Sister Eve!
What a pair! Brother Adam & Sister Eve!What a pair! Brother Adam & Sister Eve!
What a pair! Brother Adam & Sister Eve!Editions La Dondaine
 

Plus de Editions La Dondaine (20)

NEVER IMAGINABLE WITH WHITE PEOPLE IN THE LEAD
NEVER IMAGINABLE WITH WHITE PEOPLE IN THE LEADNEVER IMAGINABLE WITH WHITE PEOPLE IN THE LEAD
NEVER IMAGINABLE WITH WHITE PEOPLE IN THE LEAD
 
EXISTENTIAL DURATION MEASURED BY MAYAN TIME
EXISTENTIAL DURATION MEASURED BY MAYAN TIMEEXISTENTIAL DURATION MEASURED BY MAYAN TIME
EXISTENTIAL DURATION MEASURED BY MAYAN TIME
 
NO LOVE NO FUTURE NO PEACE
NO LOVE NO FUTURE NO PEACENO LOVE NO FUTURE NO PEACE
NO LOVE NO FUTURE NO PEACE
 
Poetry Prison Comoro, Railings All Around
Poetry Prison Comoro, Railings All AroundPoetry Prison Comoro, Railings All Around
Poetry Prison Comoro, Railings All Around
 
ACADEMICALLY NEGLECTED, THE INCAS WERE PRODIGY AGRONOMISTS
ACADEMICALLY NEGLECTED, THE INCAS WERE PRODIGY AGRONOMISTSACADEMICALLY NEGLECTED, THE INCAS WERE PRODIGY AGRONOMISTS
ACADEMICALLY NEGLECTED, THE INCAS WERE PRODIGY AGRONOMISTS
 
EMPATHETICALLY PATHETIC VIVALDI
EMPATHETICALLY PATHETIC VIVALDIEMPATHETICALLY PATHETIC VIVALDI
EMPATHETICALLY PATHETIC VIVALDI
 
IFIASA – ROMANIA – CALL FOR PARTICIPATION
IFIASA – ROMANIA – CALL FOR PARTICIPATIONIFIASA – ROMANIA – CALL FOR PARTICIPATION
IFIASA – ROMANIA – CALL FOR PARTICIPATION
 
IMPERIALISM OF ALL COLORS AND SHADES
IMPERIALISM OF ALL COLORS AND SHADESIMPERIALISM OF ALL COLORS AND SHADES
IMPERIALISM OF ALL COLORS AND SHADES
 
STALE CRUMBS UNDER THE LAST SUPPER TABLE
STALE CRUMBS UNDER THE LAST SUPPER TABLESTALE CRUMBS UNDER THE LAST SUPPER TABLE
STALE CRUMBS UNDER THE LAST SUPPER TABLE
 
BEAUTY FOR THOSE WHO SERVE – SALVATION FOR THE JUST
BEAUTY FOR THOSE WHO SERVE – SALVATION FOR THE JUSTBEAUTY FOR THOSE WHO SERVE – SALVATION FOR THE JUST
BEAUTY FOR THOSE WHO SERVE – SALVATION FOR THE JUST
 
CANNIBALISTIC PARANOID NARCISSISM
CANNIBALISTIC PARANOID NARCISSISMCANNIBALISTIC PARANOID NARCISSISM
CANNIBALISTIC PARANOID NARCISSISM
 
POPULAR SUCCESS FOR L’OLIMPIADE
POPULAR SUCCESS FOR L’OLIMPIADEPOPULAR SUCCESS FOR L’OLIMPIADE
POPULAR SUCCESS FOR L’OLIMPIADE
 
THREE COLORS – FAKE LOVE – TRUE HYPOCRISY
THREE COLORS – FAKE LOVE – TRUE HYPOCRISYTHREE COLORS – FAKE LOVE – TRUE HYPOCRISY
THREE COLORS – FAKE LOVE – TRUE HYPOCRISY
 
LA SAGA DOWNTON ABBEY A VÉCU ET MOURU
LA SAGA DOWNTON ABBEY A VÉCU ET MOURULA SAGA DOWNTON ABBEY A VÉCU ET MOURU
LA SAGA DOWNTON ABBEY A VÉCU ET MOURU
 
PILGRIMAGE TO CHINA’S HEAVEN
PILGRIMAGE TO CHINA’S HEAVENPILGRIMAGE TO CHINA’S HEAVEN
PILGRIMAGE TO CHINA’S HEAVEN
 
RELIGIOUS COLONIALISM
RELIGIOUS COLONIALISMRELIGIOUS COLONIALISM
RELIGIOUS COLONIALISM
 
LOVE YOUR OUTSIDER TO DEATH
LOVE YOUR OUTSIDER TO DEATHLOVE YOUR OUTSIDER TO DEATH
LOVE YOUR OUTSIDER TO DEATH
 
2024 NEW AND MAYBE LAST YEAR
2024 NEW AND MAYBE LAST YEAR2024 NEW AND MAYBE LAST YEAR
2024 NEW AND MAYBE LAST YEAR
 
DIABOLICAL INCESTUOUS PROMISCUITY
DIABOLICAL INCESTUOUS PROMISCUITYDIABOLICAL INCESTUOUS PROMISCUITY
DIABOLICAL INCESTUOUS PROMISCUITY
 
What a pair! Brother Adam & Sister Eve!
What a pair! Brother Adam & Sister Eve!What a pair! Brother Adam & Sister Eve!
What a pair! Brother Adam & Sister Eve!
 

Roman Érotique Gay Bareback

  • 2. LA BOUE DE L’AUTOMNE À BURDIGALA Romansque Poétique Jacques COULARDEAU Mise à part la boue de l’automne à Bordeaux, cette histoire n’est pas autobiographique. Il s’agit cependant d’un récit fondé sur d’innombrables expériences directes ou indirectes dans notre monde ici daté comme de la fin des années 1960 et du début des années 1970. Beaucoup nous disent que tout tient dans et tourne autour de Mai 1968. Il n’en est rien. C’est un mouvement beaucoup plus profond qui émerge dans cette histoire, un mouvement qui est toujours en marche et est loin d’avoir atteint son terminus, alors même qu’il plonge ses racines par exemple dans la littérature courtoise du Moyen Âge, dans la littérature grivoise et parfois érotique de Rabelais, ou dans des mythes comme celui de Faust, revu et corrigé il y a un certain temps par Marlowe puis par Goethe. L’idée principale est que l’homme, et probablement la femme bien que d’une autre façon, est déchiré entre satisfaire ses pulsions gouvernées par ses hormones et satisfaire ses besoins émotionnels, passionnels et d’empathie (en réception et en donation) gouvernés par son désir de survie en contacts d’amour ou de cruauté avec d’autres. C’est la contradiction fondamentale de l’autisme ici amplifiée par le fait que Jacques est Asperger, très probablement. Il ne peut alors que regretter et rejeter le contact qu’il a établi d’une façon ou d’une autre avec quelqu’un ou quelques uns car il vit une profonde culpabilité d’avoir satisfait son désir de bonheur avec des êtres qui font que cette relation rejette un autre ou une autre personne avec qui il voudrait avoir une connexion mais ne peut pas y parvenir. Dès qu’une relation s’établit, il la fuit. Dès qu’une relation devient possible, il la détruit. Dans ce fantastique voyage dans l’âme de Jacques, il ne lui reste qu’une solution et c’est l’autodestruction, retourner contre lui la machette de la fin finale et tranchante. Un homme ne peut pas éternellement accepter de vivre dans cette contradiction que Jacques vit principalement dans sa culture, en arrière plan, et dans la sexualité, pas nécessairement uniquement la sienne, de façon bouillonnante et jamais satisfaisante, toujours frustrante, à la limite castrante. Il est évident que ce récit est pour un public sexuellement avisé et prêt à essayer de comprendre les enjeux du bonheur dans et par la satisfaction des instincts libidiniques (peut-être libido-iniques) ou libidineux d’une part, et thanatiques ou simplement ténébreux d’autre part. Mais restez bien concentrés sur les objectifs
  • 3. moraux de notre société d’individualisme amoral dans une société de commérage permanent. Jacques COULARDEAU est né à Bordeaux, a été pour l’essentiel éduqué à Bordeaux mais il a quitté cette ville en 1976 pour Roubaix jusqu’en 1995 qu’il a quitté pour le Livradois-Forez où il cultive son jardin en attendant la fin finale qui arrivera bien un jour ou l’autre. Il a séjourné longuement aux USA mais a voyagé, toujours pour travailler, même quand ce n’est qu’une conférence ou un congrès dans une bonne quinzaine de pays en Afrique, en Asie, en Amérique du Nord et en Europe. ENGLISH VERSION Except for the muddy autumn in Bordeaux, this story is not autobiographical. It is, however, a story based on countless direct or indirect experiences in our world here dated as the late 1960s and early 1970s. Many tell us that everything in this period is the aftermath of May 1968. It is not so. It is a much deeper movement that emerges in this story, a movement that is still going on and is far from having reached its terminus, even though it has its roots in, for example, the courtly literature of the Middle Ages, in the bawdy and sometimes erotic literature of Rabelais and Chaucer, or in myths such as that of Faust, revised some time ago by Marlowe and then by Goethe. The main idea is that man, and probably woman although differently, is torn between satisfying his impulses governed by his hormones and satisfying his emotional, passionate, and empathetic needs (in reception and donation) governed by his desire to survive in loving or cruel contact with others. This is the fundamental contradiction of autism here amplified by the fact that Jacques is Asperger's, most likely. He can only regret and reject the contact he has made in one way or another with one or a few people because he experiences deep guilt for having satisfied his desire for happiness with beings who make this relationship reject another relationship or another person with whom he would like to have a connection but cannot. As soon as a relationship is established, he runs away from it. As soon as a relationship becomes possible, he destroys it. In this fantastic journey into Jacques's soul, he is left with only one solution and that is self-destruction, turning the sharp machete against himself. A man cannot eternally accept living in this contradiction that Jacques mainly experiences in his educated culture, behind everything he does, thinks or dreams, and in sexuality, not necessarily only his own, yet
  • 4. in a bubbling and never satisfying way, always frustrating, at the limit castrating. Obviously, this story is for a sexually savvy audience ready to try to understand the stakes of happiness in and through the satisfaction of libidinic (perhaps libid(o)-iniquitous) or libidinous instincts on the one hand, and Thanatotic or simply tenebrous on the other hand. But stay clearly focused on the moral objectives, if any, of our society of amoral individualism in a community of permanently circulating gossip. Jacques COULARDEAU was born in Bordeaux, was for the most part educated in Bordeaux but left this city in 1976 for Roubaix until 1995 when he left for Livradois-Forez where he cultivates his garden while waiting for the final end which will arrive one day or another. He has spent a long time in the USA but has traveled, always to work, even when it was only a conference or a congress, in a good fifteen countries in Africa, Asia, North America, and Europe. Format Kindle ASIN : B0BRNYR1RL Éditeur : Éditions La Dondaine; 1ère édition (3 janvier 2023) Langue : Français Notes de lecture : Sur Kindle Scribe Nombre de pages de l'édition imprimée : 271 pages PRIX : EUR 9,50 – US$ 9,99
  • 6. ÉDITIONS LA DONDAINE 8 rue de la Chaussée 63880 OLLIERGUES France (33+)7 88 84 22 57 dondaine@orange.fr http://linkedin.com/company/Editionsladondaine https://www.slideshare.net/EditionsLaDondaine © Jacques Coulardeau, author, 2023 All rights reserved. Tous droits réservés. Pour toutes utilisations publiques nous contacter. Fair Use reconnu et accepté.
  • 7. LA BOUE DE L’AUTOMNE À BURDIGALA Romansque Poétique [Rétrospective rapide d’une vie] EXORDE Historiquement Vôtre 1 C’est en plongeant dans le passé que l’on peut redécouvrir l’amertume du futur Le 15 mai 1969 la porte de l’Eglise Saint Martial s’ouvrit. Jacques Ducuin entra, la tête baissée, se signa et alla s’agenouiller devant le maître autel. Il leva les yeux vers la croix après un instant de recueillement et pria. PREMIERE PARTIE Le moineau ne crève qu’en décembre (Étape en forme de rétrospective rêvée) Historiquement Vôtre 2 Dans le passé on n’a qu’un remugle d’un avenir manqué Le 18 mai 1969, Jacques Ducuin quitta sa famille et s’installa dans une chambre meublée des Capucins. Il fit la demande d’un poste le plus loin possible de Bordeaux pour sa première année d’enseignement après le CRCEG. Il fut nommé au CEG de Sainte Foy La Grande où il prit son poste en septembre 1970. Déplacé du CEG de Sainte Foy La Grande le jeudi 11 avril 1971, Il prit son poste au CEG de Saint Ciers sur Gironde le lundi 15 avril 1971. 1- SAINTE FOY LA GRANDE † ÊTRE OU DEVENIR † SUBODORANCE † FORMULE PREMIÈRE † PELOTONNONS-NOUS BIEN EN FACE DU PELOTON D’EXÉCUTION 2- ANDRÉE † ŒDIPE ROI 3- RÊVE 1 James Historiquement Vôtre 3 Jacques Ducuin est licencié de l’enseignement le jeudi 13 mai 1971. 4- SAINT-CIERS SUR GIRONDE † DEJA LE PRINTEMPS S’AVANCE / EN SON HABIT D’IVRAIE † FUITE DEUXIEME PARTIE Vivre sans Plaisir Historiquement Vôtre 4
  • 8. Jacques Ducuin s’inscrivit au bureau du chômage de Bordeaux et s’installa dans une chambre meublée de la rue Croix-de-Seguey. Il rencontra Jean-Claude le samedi 10 Juillet 1971 1- JEAN- CLAUDE † COURS DE VERDUN † SI L'ON EN CROIT BOCCACE † LE STATUAIRE GREC CHANTE LA VIE † LÀ-BAS SOUS L'ÉQUATEUR † « I would set my own book to dream » Laurence Durrell. † « A man, tortured beyond endurance by the lack of tenderness in the world » Laurence Durrell. † L'AÎNÉ ÉTAIT À LA CLINIQUE † JE ME REFERMAI SUR MOI-MÊME † MA JEUNESSE NE FUT QU'UNE VASTE DANSE / SARABANDE DE LA FAIM / DE LA PEUR / DE LA COLÈRE † UN AUTRE MAÎTRE / TOUS LES MATINS † JE DEVINS / VINDICATIF † MAIS / LA DERNIÈRE ANNÉE DE LA COMMUNALE / VINT 2- PIPI CACA † PIPI / CACA / PIPI / CACA / PIPI PIPI / CACA CACA / PIPI PIPI / CACA CACA / PIPI PIPI PIPI PIPI PIPI... Historiquement Vôtre 5 Jacques DUCUIN fut embauché le Lundi 6 Septembre 1971 dans une usine de Mérignac et il s’engagea dans le syndicat CGT de l’entreprise dès le premier jour. La grève y éclata le Mercredi 19 Janvier 1972. Les locaux furent occupés le Samedi 29 Janvier 1972. Les ouvriers manifestèrent le Samedi 12 Février 1972 à Bordeaux et le soir, l'usine fut évacuée par la police et mise en chômage technique jusqu'au Lundi 6 Mars 1972. José Pinheiro mourut le 8 Mars 1972 d'un accident du travail, le jour même où l'assemblée générale du syndicat mettait Jacques DUCUIN en minorité. Celui-ci fut licencié le Mercredi 15 Mars 1972 pour insulte à un supérieur et refus d'exécuter un ordre. 3- USINE † Ô FEMME-COLÈRE / FEMME DÉCOMPOSÉE / ET COMPLIQUÉE † LES TONS PASTELS / SUCCÉDAIENT / AUX TONS PASTELS † IL FAUT † Ô DÉRISION / Ô SOTTISE DE LA GAUCHE † Ô MORT / Ô VIE 4- RÊVE 2 Julie TROISIEME PARTIE Dans l’huile bouillante Historiquement Vôtre 6 Réembauché le jeudi 23 mars comme animateur de centre de repos, il quitta Bordeaux le jour même, embarqua à Marseille le lendemain matin et se retrouva le soir du vendredi 24 mars 1972 dans une île de la Méditerranée. Il subit un apprentissage de deux semaines jusqu’au vendredi 7 avril 1972 et il prit du service le lendemain, samedi 8 avril 1972, dans le centre de repos. Il le quitta avec Monsieur Harold Jerry le dimanche 9 avril 1972. Il faussa compagnie à celui-ci quelques heures plus tard et arriva à Bordeaux le mardi 11 avril 1972. 1- HAROLD JERRY
  • 9. † D'UN COUP D'ŒIL JE VOUS LA DÉSHABILLE † VOGUE L'ESQUIF / SOUFFLE LE VENT, Pourquoi / faut-il / / mon Dieu / pour vivre / se vendre ? « Fous le camp, Morveux ! / Sinon je t’encule là tout de suite ! / D’ailleurs là baisse ton froc / Qu’on puisse voir ton zizi / Du moins si tu en as un ! » † Ô BELLE ITALIENNE † LE PAUVRE CON ! † CHAQUE DENDRITE TENDUE BANDE EN SON ÂME † ET LES VOILÀ TOUS DEUX À QUATRE PATTES † J'EN SUIS DONC REVENU / DE CE MONDE À LA ROSE ÉPANOUIE 2- REVE 3 QUATRIEME PARTIE Au grand large Historiquement Vôtre 7 La campagne référendaire venait d'être ouverte. Le Vendredi 14 Avril 1972, sans aucune possibilité d'emploi, Jacques Ducuin erra dans les rues de la métropole. Il alla le soir au meeting que M. Chaban-Delmas, assisté de M. Boulin, tenait à l'Athénée Municipal, rue des Trois Conils. 1- LA MER BENOITE † Ô TRISTESSE DE CES JOURS ! 2- RÊVE 4 † AUTOUR / RIEN Historiquement Vôtre 8 Jacques Ducuin aperçut Marie Michalet pour la première fois le mercredi 26 Avril 1972 Place du Marché des Chartrons. Il rencontra Joseph le Mercredi 24 Mai 1972. 3- MARIE MICHALET C'est ainsi que mourut, avant qu'il eût vécu Et par nul reconnu, un pauvre singe nu Fuyant l'Eden inique à la loi archaïque Historiquement Vôtre 9 Jacques Ducuin fut trouvé, renversé par un bus, Cours Portal, le Vendredi 16 Juin 1972 et la Police Nationale constata le décès par mort accidentelle. Le corps fut enlevé pour la morgue, et enseveli, suivi par les seuls employés des pompes funèbres, au cimetière de Bordeaux Nord le Lundi 19 Juin 1972. RIVAGE Un enfant qui se grise D'une joie mal apprise Un amant qui est triste Un miroir qui se brise Et il ne me reste plus que la peur La peur sourde et sans douleur De la solitude De la platitude Vie qui n'a dans la nuit Plus ni havre ni port La berge de l'autrui
  • 10. A sombré dans la mort […] Ma vie s’est ruinée ce matin