LE LOGEMENT ETUDIANT
année 2013-2014
S’ATTABLER
75
34-38
55-60
124
44-54
30-45
TABLE BASSE
POUF
45
35-45
190
12-20
RECHERCHES
Cahier des charges
• Permettre le...
30
43
4545100
375 5
28
Recherches d’assises
• Modèle de chaise pliante classique
• 3cm d’épaisseur
• Système d’un fauteuil...
#1
#2
#3
#6
• Chaises et tables encastrables
• Espace entièrement réinvesti en placard ou étagère
• Meubles indépendants l...
Recherches de système pour s’attabler
• Plan pivotant autour d’un axe central
• Plan à tirer
• Table amovible à tirer
• Po...
Idée #1
Coin pour recevoir
L’idée est d’avoir un lit
qui se glisse sous le
meuble afin de gagner
de la place. De plus, il
...
Idée #2
Le principe de cette
hypothèse est d’avoir un
axe central autour
duquel les éléments
effectuent une rotation.
Ains...
Idée #3
Dans les petits loge-
ments, pour gagner de
la place, il faut occuper
les espaces générale-
ment vides, donc tra-
...
Idée #4
Dans cette recherche,
j’ai cherché à mettre en
avant l’aspect sécuri-
taire que doit offrir le
logement. Les étudi...
Ranger
Recevoir
Etudier/s’attabler
Dormir
Idée #5
Dans cette proposition,
j’ai cherché à rassem-
bler les avantages et les...
MISE AU POINT
210
50 50100
20
60 75
100 90 50
Plan
Vue de face Vue de droite
Vue de haut
Matériaux
Led
Contre plaqué
Roulettes
Système d’ouverture
placard horizontal
Système pour
lit escamotable
Glissière
pour t...
- Etudiants décohabitants
- Budget limité
- Enménagement seul
- Location du parc privé
- Studio non meublé
- Surface infér...
Budget
En moyenne, on estime qu’un étudiant reçoit entre 430€ et 670€ par mois pour ces
dépenses courantes. Pour un logeme...
• Offre
Prix
Pour évaluer le coût de mon produit, j’ai procédé à 2 sondages sur différents étudiants,
à une comparaison pa...
Projet professionnel
Projet professionnel
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Projet professionnel

863 vues

Publié le

Projet de fin d'étude - BTS Design de Produits

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
863
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
117
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet professionnel

  1. 1. LE LOGEMENT ETUDIANT année 2013-2014
  2. 2. S’ATTABLER 75 34-38 55-60 124 44-54 30-45 TABLE BASSE POUF 45 35-45 190 12-20 RECHERCHES Cahier des charges • Permettre les différentes fonctions : étudier, rece- voir, dormir, s’attabler, organiser/ranger • Produit modulable, pra- tique, avec un usage simple • Respecter un encombre- ment minimum • Dispositif modulable, démontable facilement et personnalisable par l’usager • Ne doit pas nécessiter de modification du logement initial • Prendre en compte les notions de rationalisation de l’espace, d’ergonomie, d’universalité, de confort Contraintes techniques et encombrements 45-55 30-40 43 45 CHAISE 90 90 70-80 60 2 personnes 2 couverts 1 couvert 75 >55 50-75 ETUDIER DORMIR
  3. 3. 30 43 4545100 375 5 28 Recherches d’assises • Modèle de chaise pliante classique • 3cm d’épaisseur • Système d’un fauteuil rabattable J’ai commencé mes recherches par les assises et essentiel- lement sur les sys- tèmes qui requièrent le moins d’espace possible. La plupart sont inspirés de modèles déjà existants puisqu’on en trouve un grand nombre sur le marché du mobi- lier. J’ai ensuite comparé leur encombrement. Il faut noter que ces différents systèmes n’ont cependant pas tous le même niveau de confort. Mes recherches préliminaires sont essentiellement basées sur l’aspect technique plus que formel. Pliable-dépliable #1 #2 60 45 5 • Tabouret pliant #3 #4 • Chaise en porte à faux encastrable • Utilisation de l’espace vide en étagère #5 • Fauteuil encastrable • Modulable (voir maquette) Encastrable
  4. 4. #1 #2 #3 #6 • Chaises et tables encastrables • Espace entièrement réinvesti en placard ou étagère • Meubles indépendants les rendant modulable #4 #5 #6 #7 • Tabouret se transformant en chaise • Gain d’espace • Plus de confort #7 • Tabouret avec pieds extensibles • Combine les fonctions d’assise haute ou basse #8 Comparaison de l’encombrement Vue de droite - vue de face #9 Modulable • 2 fonctions : pouf et tabouret • 2 hauteurs
  5. 5. Recherches de système pour s’attabler • Plan pivotant autour d’un axe central • Plan à tirer • Table amovible à tirer • Possibilité de déplacer la partie haute • Table à 2 hauteurs • 2 fonctions : table basse ou haute • Table rétractable • Possibilté de rangement intérieur • Longueur variable Amovible
  6. 6. Idée #1 Coin pour recevoir L’idée est d’avoir un lit qui se glisse sous le meuble afin de gagner de la place. De plus, il peut être utilisé, une fois rangé, comme canapé d’appoint pour recevoir. Si le dispositif se trouve contre le mur, ce dernier peut alors servir de dossier en y ajoutant quelques cous- sins. Utilisation du côté du meuble de rangement pour y ajouter des élé- ments de personnalisa- tion grâce à une pein- ture aimantée. Encombrement de 2m². Simple Pratique
  7. 7. Idée #2 Le principe de cette hypothèse est d’avoir un axe central autour duquel les éléments effectuent une rotation. Ainsi, l’usager peut les disposer comme il le souhaite. Le lit serait escamotable afin de gagner un maxi- mum d’encombrement au sol. Une fois le lit replié, cela permet réduire l’encombrement au sol. De plus, l’arrière pourrait devenir l’espace pour recevoir. Etapes du repliage du lit Complet Fonctionnel
  8. 8. Idée #3 Dans les petits loge- ments, pour gagner de la place, il faut occuper les espaces générale- ment vides, donc tra- vailler sur la hauteur plutôt que sur l’encombrement au sol. Cette hypothèse porte donc sur l’idée d’un lit en hauteur sous lequel viendrait se cacher les éléments tels que le bureau, les rangements et les assises. Les marches glissent pour réduire l’espace lorsque le lit n’est pas utilisé. Elles serviraient également de range- ment. Les espaces de travail et de repos sont ainsi séparés. Rangement dans les marches Chaise encastrée Intime Encombrement restreint Séparation des espaces
  9. 9. Idée #4 Dans cette recherche, j’ai cherché à mettre en avant l’aspect sécuri- taire que doit offrir le logement. Les étudiants aiment en effet généra- lement l’aspect "cocon" de certains aménage- ments. C’est la projec- tion psychologique de sécurité que je cherche à mettre en évidence dans cette proposition. Ici, le lit se déplie en deux, le plan de travail sort du meuble et les rangements se trouvent tout autour du lit. Sentiment protecteur du cocon Appropriation de l’espace Lit à déplier Table à tirer du mur
  10. 10. Ranger Recevoir Etudier/s’attabler Dormir Idée #5 Dans cette proposition, j’ai cherché à rassem- bler les avantages et les points positifs que j’ai repéré tout au long de des recherches. Cette hypothèse répond donc à tous les points du cahier des charges et offre à l’usager un dis- positif entièrement modulable, de 2m² en surface au sol lorsque celui ci est fermé.
  11. 11. MISE AU POINT 210 50 50100 20 60 75 100 90 50 Plan Vue de face Vue de droite Vue de haut
  12. 12. Matériaux Led Contre plaqué Roulettes Système d’ouverture placard horizontal Système pour lit escamotable Glissière pour tiroir
  13. 13. - Etudiants décohabitants - Budget limité - Enménagement seul - Location du parc privé - Studio non meublé - Surface inférieur à 14m² - Ne possède pas, ou peu, de meubles FICHE ECONOMIE • Demande - Surface entre 14 à 22 m² (adapté au budget et aux besoins des étudiant) - Individualisation de l’espace et en particulier les sanitaires qui doivent être privatifs. - Fonctionnalité du logement, qui permettra de travailler et de recevoir. - Mobilier répondant à des impératifs de fonctionnalité et de bonne utilisa- tion de l’espace : la chambre (canapé convertible), le repas et le travail (table/bureau), la cuisine (coin kitchenette équipé d’un petit réfrigérateur, de doubles plaques de cuisson électriques), rangements, sanitaires (douche, WC, évier, placard et miroir). Marché potentiel Selon les estimations du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, à la rentrée 2008-2009, en France, 2 213 057 personnes devraient composer la population inscrite dans l’enseignement supérieur. Parmis eux, on compte près de 60% d’étudiants décohabitants répartis dans différents types de logemens. En France, on compte 305 000 logement non meublé appartenant à un bailleur privé, ce qui représente 57,4% du marché locatif total. Les étudiants représentent près de 50% de ce marché, ce qui correspond à 150 000 étudiants. Besoin Améliorer le confort des étu- diants qui vivent dans des petites surfaces et optimiser l’espace disponible tout répon- dant à leurs différents besoins tels qu’étudier, dormir, ranger, recevoir, etc. Critères de recherches pour le logement et son mobiler :
  14. 14. Budget En moyenne, on estime qu’un étudiant reçoit entre 430€ et 670€ par mois pour ces dépenses courantes. Pour un logement qui a un loyer de 500€, le coût total du logement à l’année est de 8770€ dont 500€ sont réservés à l’achat du mobilier. Selon un sondage, les étudiants préfèrent renoncer à certains services et prestations plutôt que de supporter un surcoût de loyer. Le prix de la location reste le critère le plus important dans le choix du logement. Le nombre d’étudiants boursiers s’élève à 550 000 soit 1 étudiant sur 4.
  15. 15. • Offre Prix Pour évaluer le coût de mon produit, j’ai procédé à 2 sondages sur différents étudiants, à une comparaison par rapport à l’offre du budget actuel et selon le budget d’un étu- diant, consacré à l’achat du mobilier. Pour un loyer de 500€, on estime un budget de 500€ pour l’achat de nouveau mobi- lier. La première catégorie d’étudiants (assez aisés, non décohabitants, Parisiens) estiment un prix psychologique maximum pour l’achat de ce type de mobilier à 850€. La seconde catégorie (budget plus resteint, provinciaux, décohabitans) seraient, eux, prêt à mettre, en moyenne, jusqu’à 1300€ pour l’acquisition de ce meuble. De plus, après une comparaison par rapport à l’achat d’un mobilier neuf comportant un lit escamotable, 2 commodes, une armoire, un bureau, 2 chaises, un canapé et une table, le prix s’élèvent au minimum à 1471,5€ et à 2700€ en moyenne. En faisant la moyenne de ses ressources, on arrive à un prix moyen de 1160€. Coût Pour déterminer le coût du meuble, j’ai comparé des éléments similaires au mien, de part leur production, matériaux et dimensions, j’en arrive à la conclusion que le meuble pourrait avoir un coût de 700€ minimum, en ne tenant pas compte des coûts fixes tels le transports ou le salaire des employés par exemple. Production/distribution Pour des raisons de coûts, la production et l’approvisionnement s’effectueront en Europe de l’Est. La distribution préconisée se fera sur un site de e-commerce ”Meublez.com” dont j’ai personnellement rencontré le directeur commercial M. Kouratoras. Le stockage s’effectuera dans les entrepôts du site de e-commerce, dont la marge prélevée reste à déterminer. Ce circuit de distribution offre une bonne visibilité et permet de tou- cher la cible étudiante ayant un intérêt particulier pour le shopping en ligne. La promotion du produit s’appuiera donc, elle aussi, sur ce circuit de communication. Statut Le statut juridique pour commencer le projet sera celui d’auto entrepreneur, pour sa praticité, l’absence de capital minimum exigé et le faible taux d’imposition la pre- mière année. En cas de succès le régime d’EIRL et d’EURL pourront être envisagés. Charge salariale La force salariale nécessaire se composera dans un premier temps d’un graphiste, d’un ingénieur et de commerciaux stagiaire pour réduire les coûts salariaux.

×