Français
Composition Finale
Le 2 décembre 2014
Une Nouvelle Langue, Une Nouvelle Esprit
Vingt ans d’ici, j’ai à la fois de...
mais la majorité reste dans la bulle pendant toutes leurs vies. Nous ne nous
préoccupons pas des évènements qui ont lieu h...
étranger entend un américain parle une langue qui n’est pas anglais, les stéréotypes
négatifs des américains diminuent un ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Composition Finale

99 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
99
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Composition Finale

  1. 1. Français Composition Finale Le 2 décembre 2014 Une Nouvelle Langue, Une Nouvelle Esprit Vingt ans d’ici, j’ai à la fois de l’espoir et la crainte pour les États-Unis. J’ai l’espoir de l’avancement de technologie, de surmonter les frontières à propos de l’énergie renouvelable, la science, et les soins de santé. Le temps change très vite, et il est possible que nous découvrions bientôt la cure de cancer, ou la vie sur une autre planète. Les possibilités pour ce pays sont inimaginables, mais notre plus grand ennemi est nous-mêmes. Bien que nous ayons une réputation comme un pays puissant et intelligent, nous ne donnons pas toujours l’importance aux bonnes choses, et nous n’avons pas de relations parfaites avec les autres pays. Ce qui est plus important que surmonter les grandes frontières, ou être le premier pays à découvrir les technologies qui pourraient changer la vie, c’est changer les habitudes quotidiennes des américaines pour que nous puissions unifier le monde. Evidement c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est possible si nous prenons des petits pas. J’avais toujours l’opinion que d’apprendre une seconde langue est une des expériences le plus enrichissante, précieuse, et transformateur qu’on pourrait faire. Quand j’étais petite, j’étais toujours fascinée par mon cours de langue étrangère, soit espagnol, soit français, soit latin- cela m’a séparée du reste de ma classe, qui croyaient que les cours de langue étrangère étaient une plaisanterie qui ne compterait pas dans la vraie vie. Au collège, au lycée, et même à l’université, mon intérêt en l’appréhension d’une autre langue m’a séparée de la plupart des étudiants. Mes amis me disaient que c’était une gaspillage du temps et que cela ne valait pas la peine de faire tant d’effort. Je n’ai jamais compris pourquoi ils avaient ses opinions, mais après avoir étudiée à l’étranger, je le vois assez clairement. Les américains ont un style de vie assez différent que le reste du monde. Le media américain nous raconte ce qui se passe aux célébrités, aux sports, et les évènements qui nous concernent directement, mais dans le sens du monde entier, nous ne savons rien. Nous sommes isolés et nous ne le savons même pas. Les Etats- Unis sont comme une grande bulle- il y a un petit pourcentage qui part et revient,
  2. 2. mais la majorité reste dans la bulle pendant toutes leurs vies. Nous ne nous préoccupons pas des évènements qui ont lieu hors de notre pays, car le média et le gouvernement ne les mettent pas en valeur devant le peuple. Cette isolation est ce que j’aimerais voir disparaître en vingt ans. Cela ne sera pas du tout facile à atteindre, mais je crois qu’on peut commencer avec une langue. Aujourd’hui, 9 pour cent des adultes américaines parlent une autre langue couramment. En Europe, le nombre est vers 50 pourcent. Quand j’étais en France, j’ai remarqué comment la nature bilingue de tout le monde (vraiment, je n’ai rencontré personne qui ne parlais pas même un petit peu d’anglais ou une autre langue) la connecté avec le reste de l’Europe, et surtout avec le monde entier. Les gens comprenaient que d’apprendre les langues d’un autre pays, c’est la meilleure forme du respect qu’on peut montrer, et l’appréhension de plusieurs langues augment l’intelligence en générale. En apprenant une nouvelle langue, on voit le monde vers une nouvelle paire d’yeux. La situation linguistique d’un pays représente fortement leurs valeurs, leur identité culturelle, et surtout leur connexion avec le monde entier. C’est-à-dire que les États-Unis ont du travail à faire si nous allons fermer l’écran entre nous et tous les autres pays du monde. L’anglais représente une sorte d’égoïsme- les américains voyagent partout et nous nous attendons à tout le monde peut parler anglais avec nous, n’importe quel pays. Mais nous nous fâchons si un étranger vient aux États- Unis et il parle à nous dans sa propre langue. Nos esprits sont fermés, et je voudrais voir qu’ils ouvrent. Le problème est que nous n’avons pas la motivation parce que ce n’était pas nécessaire de savoir parler plusieurs langues dans le passé- nos vies quotidiennes n’inclurait qu’une seule. Cependant, le monde devient plus petit ces jours-là, et le bilinguisme commence à symboliser une connaissance culturelle qui établit des liens communs entre des personnes de race et de milieu différents. Si chaque américain le ferait leur but d’apprendre une autre langue, dans 20 ans, le monde deviendrait encore plus lié. Une langue représente beaucoup plus d’un ensemble de mots- avec l’appréhension d’une langue, on découvre l’imagination, la confiance en soi-même, l’histoire d’un pays, l’étiquette, et surtout on embarque dans une aventure qu’on ne peut jamais oublier. Chaque fois qu’un
  3. 3. étranger entend un américain parle une langue qui n’est pas anglais, les stéréotypes négatifs des américains diminuent un peu plus. Avec une langue en commun, les barrières s’écrouleraient, les portes ouvriraient, et le monde deviendrait un pas plus proche à la paix.

×