SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
#AfriCommerce
LE COMMERCE EN
Afrique francophone, c’est…
Apporté par le CIR et ses partenaires, où va l’appui au
commerce destiné aux pays les moins avancés —
et où est-il nécessaire?
Pays les moins avancés (PMA)
francophones
AGRICULTURE À FORTE VALEUR AJOUTÉE
Sur l’ensemble du continent africain, les communautés locales
cultivent divers produits agricoles à fort potentiel commercial – en
plus des principaux produits ordinaires. Lorsqu’ils sont transformés,
emballés et exportés, des produits comme l’ylang ylang, le karité,
l’ananas, le miel et le sésame aident les petits agriculteurs à accroître
leurs revenus et à répondre à l’augmentation de la demande
mondiale. Cependant, un plus grand soutien s’avère nécessaire.
TOURISME
La pandémie de COVID-19 révèle les vulnérabilités propres
à la dépendance aux recettes du tourisme, et les PMA ont vu
les arrivées de touristes chuter de 67% en 2020. Pourtant,
la crise crée des possibilités pour un commerce du tourisme
renouvelé et amélioré, qui bénéfice davantage aux moyens de
subsistance des populations locales et à l’environnement. De
nombreux PMA disposent d’un avantage compétitif grâce au
tourisme communautaire et au tourisme fondé sur la nature, mais
ils sont en proie à des besoins en matière d’infrastructures, de
commercialisation et autres auxquels il faut répondre pour donner
de l’éclat au secteur.
TEXTILES ET CUIR
Tissus, futaine, étoffes imprimées, motifs teints à la main, broderies:
dans les pays africains francophones, des professionnels créent une
riche gamme de textiles et produits en cuir artisanaux. Ces articles
génèrent des prix intéressants au niveau international, si tant est
que les petits artisans puissent faire parvenir leurs marchandises
jusqu’aux marchés mondiaux, ce qui peut s’avérer difficile.
OCÉANS
La mer a toujours joué un rôle essentiel dans le commerce et,
sur le continent, les vastes littoraux sont source d’aliments et de
moyens de subsistance pour beaucoup. La pêche est une source
déterminante des recettes d’exportation de plusieurs PMA, mais
les pratiques de pêche actuelles au niveau mondial ne sont pas
durables. À cet égard, la question des subventions continue d’être
débattue au sein de l’Organisation mondiale du commerce.
BÉNIN
SÉNÉGAL
BURKINA FASO
RÉPUBLIQUE
CENTRAFRICAINE
GUINÉE
ÉQUATORIALE
MOZAMBIQUE
TOGO
GUINÉE
GUINÉE-BISSAU
BURUNDI
MADAGASCAR
RÉPUBLIQUE
DÉMOCRATIQUE
DU CONGO
DJIBOUTI
NIGER
MALI
SIERRA LEONE
COMOROS
TCHAD
MAURITANIE
43,1 millions USD
Agriculture
3,7 millions USD
Textiles et cuir
BURUNDI
Dans l’objectif de corriger le déséquilibre des échanges et de
réduire la pauvreté, le pays collabore avec des partenaires de
développement pour stimuler certains secteurs présentant un
potentiel d’exportation. Le secteur du miel est l’un de ceux-ci, et
le CIR a joué un rôle important, grâce à ses financements, dans
l’évolution de l’apiculture burundaise qui est passée d’une pratique
marginale à une activité profitable. Il a notamment contribué à
la formation d’apiculteurs dans le cadre de la Fédération des
apiculteurs de Bubanza, qui a reçu 200 ruches modernes ainsi que
d’autres équipements nécessaires, et produit maintenant 7 000
kilogrammes supplémentaires de miel chaque année. Avec 1 kg de
miel vendu au prix de 5 000 BIF (environ 2,50 USD), les nouvelles
ruches génèrent environ 100 USD de recettes supplémentaires par
apiculteur chaque année. Le miel du Burundi se fraie également un
chemin vers de nouveaux marchés d’exportation en République
démocratique du Congo, au Japon, au Kenya et en Tanzanie,
grâce aux formations financées par le CIR qui ont été dispensées
à de petites entreprises de transformation, d’emballage et de
commercialisation dans le secteur du miel. Une assistance a aussi
été fournie pour l’obtention de permis d’exportation, ce qui ouvre la
voie pour atteindre encore davantage d’acheteurs et de marchés.
TCHAD
Le pays possède l’une des plus importantes populations
de bovins d’Afrique, et il pourrait donc vendre de
grandes quantités de cuir. Cependant, la production de
cuir ainsi que la création de sandales et d’autres produits
à valeur ajoutée restent largement informelles et limitées;
il est donc difficile d’établir des marchés d’exportation.
Le soutien apporté par le CIR et le Centre du commerce
international (CCI) aide le Tchad à tirer parti du cuir en
tant que ressource; des artisans locaux ont ainsi été
formés à la conception et à la production de chaussures,
des liens ont été établis avec une association italienne
du cuir et des partenariats noués avec des boucheries et
des tanneries de façon à obtenir des matières premières
de meilleure qualité. Récemment, une tannerie destinée
aux artisans fabriquant leurs articles à la main a été
établie à Dourbali, des travailleurs du secteur des peaux
et des cuirs ont créé leur propre association et un guide
sur le travail du cuir a été mis au point et utilisé pour
former 61 tanneurs aux meilleures pratiques et aux
normes, et 30 autres à la meilleure façon de traiter les
peaux et les cuirs.
81+9+7+3S
FINANCEMENT DU CIR EN
AFRIQUE FRANCOPHONE
TOTAL
52,8 MILLIONS USD
1,5 million USD
Pêche
4,5 millions USD
Tourisme
©Olliver Girard • EIF
TOGO
Le secteur togolais du karité produit 20 000 à 25 000
tonnes d’amandes par an, mais ce volume pourrait être
largement accru, tout comme les profits des femmes
rurales qui récoltent les graines de karité, extraient
l’huile des amandes et produisent du beurre de karité.
Des groupes tels que l’Alliance globale du karité (AGK)
mènent des initiatives pour développer le secteur en
tirant parti de la puissance des coopératives et en
améliorant les infrastructures liées au commerce du
karité. Aux côtés de partenaires comme le CIR, les efforts
récemment menés ont conduit à la construction de 13
entrepôts pour une capacité totale de 1 300 tonnes. Les
installations d’entreposage permettent aux coopératives
d’accumuler leurs récoltes et, de ce fait, les femmes
peuvent gagner 30% à 50% de plus. Un tel renforcement
de l’ensemble de la chaîne de valeur, y compris en
proposant des formations, en établissant des liens avec
les marchés et en fournissant des préfinancements,
contribue à accroître les revenus des populations rurales
qui en ont le plus besoin.
SÉNÉGAL
Pour commercer efficacement, les exportateurs
de fruits tropicaux doivent respecter les normes
internationales, y compris les limites maximales de
résidus de pesticides. Le Fonds pour l’application des
normes et le développement du commerce (STDF) a
travaillé avec le gouvernement sénégalais à la conduite
d’études sur les résidus de pesticides, qui ont aidé à
définir de nouvelles méthodes de moindre risque pour
lutter contre les parasites affectant la production de
mangues, à améliorer le respect des normes et à ouvrir
de nouveaux marchés. En 2015, le CIR a commencé à
fournir un soutien en matière de conformité aux normes
en proposant aux agriculteurs des formations sur les
méthodes et techniques de récolte permettant de lutter
contre les parasites de la mangue, de façon à ce que
le produit puisse avoir accès aux marchés extérieurs.
Ces dernières années, le pays est devenu le deuxième
producteur de mangues d’Afrique de l’Ouest, après la
Côte d’Ivoire; cependant, un soutien supplémentaire
pour déployer des outils de protection des cultures plus
efficaces et renforcer les capacités des laboratoires
permettrait d’améliorer la santé des personnes et
de faciliter le commerce, ainsi que de contribuer à la
protection de l’environnement.
GUINÉE-BISSAU
Les eaux de la Guinée Bissau sont considérées comme
l’une des zones de biodiversité les plus riches d’Afrique
de l’Ouest; on estime qu’elles abritent un million de
tonnes de ressources halieutiques. Le secteur de la
pêche, qui regroupe la pêche industrielle et artisanale,
contribue largement à l’économie et à la sécurité
alimentaire du pays. Cependant, la diminution des
réserves de poissons touche particulièrement les petits
pêcheurs. En Guinée Bissau, la plupart des acteurs de
la pêche travaillent sur des bateaux à voile dépourvus
de moteur et leurs revenus sont très incertains. Un
nouveau projet du CIR vise à participer à la formalisation
du secteur en permettant aux pêcheurs dispersés de
s’organiser afin d’avoir un meilleur accès au soutien et
d’améliorer leurs pratiques, y compris en réduisant les
pertes de poissons après capture.
DJIBOUTI
Le tourisme est un secteur prioritaire de la stratégie de
développement économique de Djibouti, intitulée “Vision
Djibouti 2035”. Depuis 2017, le pays travaille avec le CIR à
l’amélioration de son offre touristique et à l’accroissement
de sa visibilité en tant que destination. Il s’agit par exemple
d’enseigner l’anglais aux chauffeurs de taxi, aux guides
touristiques et aux autres travailleurs au contact des
touristes, et à repérer les sites susceptibles d’être classés
au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le pays a réorienté
sa stratégie lorsque la pandémie a frappé, en ciblant le
tourisme national et en poursuivant le développement du
secteur en attendant le retour des touristes internationaux.
©Olliver Girard • EIF
©Mali • EIF
©Olliver Girard • EIF
AFRIQUE DE L’OUEST
Le commerce dans la région n’a pas encore atteint son plein potentiel. La plupart
des activités sont en grande partie locales, alors que les pays exportent des produits
miniers comme le pétrole et les minéraux, des produits agricoles, des textiles et
des produits des pêches. Toutefois, cela n’a jusqu’ici pas suffi à réduire les niveaux
de pauvreté ni à générer le développement dont la région a besoin. Dans un effort
visant à intensifier la compétitivité commerciale en Afrique de l’Ouest, l’initiative
SheTrades du CCI, le CIR et des organisations comme l’AGK et le West Africa Trade &
Investment Hub s’emploient à développer d’importantes chaînes de valeur. Le projet
SheTrades West Africa mené en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Libéria et en Sierra
Leone, financé par la Korea International Cooperation Agency, vise à améliorer les
moyens de subsistance de 10 000 femmes travaillant dans les secteurs de la noix de
cajou, du manioc et du karité. Les équipes de ce projet travaillent directement avec
les PME et les agricultrices des quatre pays, dans l’objectif d’améliorer la qualité des
produits, de créer de nouveaux ponts vers les marchés et de générer davantage
de profits. Doté d’une approche fortement axée sur les transformations en matière
d’égalité des genres, le projet SheTrades West Africa s’inscrit dans une étroite
collaboration avec les organismes de soutien aux entreprises et le secteur privé afin
d’améliorer l’accès aux formations, aux matériels nécessaires comme les semences
et les engrais, et aux renseignements sur le marché pour les agricultrices et les
PME, et de remédier aux inégalités de genre tout au long de la chaîne de valeur. Les
travaux menés par le CIR et l’AGK sur le karité dans la région sont fortement axés sur
les femmes, celles ci étant majoritaires dans la récolte d’amandes de karité et dans
la transformation de beurre de karité.
enhancedif.org/fr
Secrétariat exécutif du CIR à l’OMC
Rue de Lausanne 154,
CH-1211, Genève
Suisse
+41 (0)22 739 6650
eif.secretariat@wto.org
facebook.com/eif4ldcs
@EIF4LDCs
Le CIR rassemble des partenaires et des ressources
en vue d’aider les pays les moins avancés à utiliser
le commerce pour réduire la pauvreté et assurer une
croissance inclusive et un développement durable.

Contenu connexe

Similaire à Le commerce en Afrique francophone

AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLEAFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLEFatimata Kone
 
Coopération au développement entre l'Asie et l'Afrique (Contribution à une R...
Coopération au développement entre l'Asie et l'Afrique (Contribution à une R...Coopération au développement entre l'Asie et l'Afrique (Contribution à une R...
Coopération au développement entre l'Asie et l'Afrique (Contribution à une R...Euforic Services
 
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du TogoStrategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du TogoFatimata Kone
 
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du TogoStrategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du TogoFatimata Kone
 
CAJOU ET LA REDUCTION DE PAUVRETÉ by Rui Duarte Barros
CAJOU ET LA REDUCTION DE PAUVRETÉ by Rui Duarte BarrosCAJOU ET LA REDUCTION DE PAUVRETÉ by Rui Duarte Barros
CAJOU ET LA REDUCTION DE PAUVRETÉ by Rui Duarte BarrosRui Duarte Barros
 
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Le rendez-vous-d alger
Le rendez-vous-d algerLe rendez-vous-d alger
Le rendez-vous-d algerOUADA Yazid
 
présentation du lancement de l'AIAF
présentation du lancement de l'AIAFprésentation du lancement de l'AIAF
présentation du lancement de l'AIAFFatimata Kone
 
Haidara Amassa CIRAD 2010
Haidara Amassa CIRAD 2010Haidara Amassa CIRAD 2010
Haidara Amassa CIRAD 2010Mira Slavova
 
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochure
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochureRendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochure
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochureEnhanced Integrated Framework
 
Aqui!Presse - spécial salon de l'agriculture 2013
Aqui!Presse - spécial salon de l'agriculture 2013Aqui!Presse - spécial salon de l'agriculture 2013
Aqui!Presse - spécial salon de l'agriculture 2013Julien Voyez
 
Briefing de Bruxelles 47: Nana Osei-Bonsu "Opportunités d’investissement et PPP"
Briefing de Bruxelles 47: Nana Osei-Bonsu "Opportunités d’investissement et PPP"Briefing de Bruxelles 47: Nana Osei-Bonsu "Opportunités d’investissement et PPP"
Briefing de Bruxelles 47: Nana Osei-Bonsu "Opportunités d’investissement et PPP"Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacp
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacpAssociations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacp
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacpPatrickTanz
 
AJELAMO - Cadrage méthodologique et budgétaire composante 3 du PREDIP
AJELAMO - Cadrage méthodologique et budgétaire composante 3 du PREDIP AJELAMO - Cadrage méthodologique et budgétaire composante 3 du PREDIP
AJELAMO - Cadrage méthodologique et budgétaire composante 3 du PREDIP Rachel Kuperminc
 
Brochure Projet PAMPAT 11_september2013
Brochure Projet PAMPAT 11_september2013Brochure Projet PAMPAT 11_september2013
Brochure Projet PAMPAT 11_september2013Jamaity
 
Une innovation qui libère, Grenier de conservation des oignons Tilgr Baoré, D...
Une innovation qui libère, Grenier de conservation des oignons Tilgr Baoré, D...Une innovation qui libère, Grenier de conservation des oignons Tilgr Baoré, D...
Une innovation qui libère, Grenier de conservation des oignons Tilgr Baoré, D...regiosuisse
 

Similaire à Le commerce en Afrique francophone (20)

AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLEAFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
 
Coopération au développement entre l'Asie et l'Afrique (Contribution à une R...
Coopération au développement entre l'Asie et l'Afrique (Contribution à une R...Coopération au développement entre l'Asie et l'Afrique (Contribution à une R...
Coopération au développement entre l'Asie et l'Afrique (Contribution à une R...
 
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du TogoStrategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
 
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du TogoStrategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture du Togo
 
CAJOU ET LA REDUCTION DE PAUVRETÉ by Rui Duarte Barros
CAJOU ET LA REDUCTION DE PAUVRETÉ by Rui Duarte BarrosCAJOU ET LA REDUCTION DE PAUVRETÉ by Rui Duarte Barros
CAJOU ET LA REDUCTION DE PAUVRETÉ by Rui Duarte Barros
 
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
 
plaquetteItasyprint
plaquetteItasyprintplaquetteItasyprint
plaquetteItasyprint
 
Projet fredo
Projet fredoProjet fredo
Projet fredo
 
Le rendez-vous-d alger
Le rendez-vous-d algerLe rendez-vous-d alger
Le rendez-vous-d alger
 
Brochure SIAGRO 2016 - L'Africa & l'Italia
Brochure SIAGRO 2016 - L'Africa & l'ItaliaBrochure SIAGRO 2016 - L'Africa & l'Italia
Brochure SIAGRO 2016 - L'Africa & l'Italia
 
présentation du lancement de l'AIAF
présentation du lancement de l'AIAFprésentation du lancement de l'AIAF
présentation du lancement de l'AIAF
 
Haidara Amassa CIRAD 2010
Haidara Amassa CIRAD 2010Haidara Amassa CIRAD 2010
Haidara Amassa CIRAD 2010
 
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochure
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochureRendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochure
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochure
 
Aqui!Presse - spécial salon de l'agriculture 2013
Aqui!Presse - spécial salon de l'agriculture 2013Aqui!Presse - spécial salon de l'agriculture 2013
Aqui!Presse - spécial salon de l'agriculture 2013
 
PAMPAT_newsletter mai_2015
PAMPAT_newsletter mai_2015PAMPAT_newsletter mai_2015
PAMPAT_newsletter mai_2015
 
Briefing de Bruxelles 47: Nana Osei-Bonsu "Opportunités d’investissement et PPP"
Briefing de Bruxelles 47: Nana Osei-Bonsu "Opportunités d’investissement et PPP"Briefing de Bruxelles 47: Nana Osei-Bonsu "Opportunités d’investissement et PPP"
Briefing de Bruxelles 47: Nana Osei-Bonsu "Opportunités d’investissement et PPP"
 
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacp
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacpAssociations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacp
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacp
 
AJELAMO - Cadrage méthodologique et budgétaire composante 3 du PREDIP
AJELAMO - Cadrage méthodologique et budgétaire composante 3 du PREDIP AJELAMO - Cadrage méthodologique et budgétaire composante 3 du PREDIP
AJELAMO - Cadrage méthodologique et budgétaire composante 3 du PREDIP
 
Brochure Projet PAMPAT 11_september2013
Brochure Projet PAMPAT 11_september2013Brochure Projet PAMPAT 11_september2013
Brochure Projet PAMPAT 11_september2013
 
Une innovation qui libère, Grenier de conservation des oignons Tilgr Baoré, D...
Une innovation qui libère, Grenier de conservation des oignons Tilgr Baoré, D...Une innovation qui libère, Grenier de conservation des oignons Tilgr Baoré, D...
Une innovation qui libère, Grenier de conservation des oignons Tilgr Baoré, D...
 

Plus de Enhanced Integrated Framework

Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges infographique
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges infographiqueRendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges infographique
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges infographiqueEnhanced Integrated Framework
 
Intégrer le commerce dans les stratégies de développement des pays les moi...
Intégrer le commerce  dans les stratégies de  développement des pays  les moi...Intégrer le commerce  dans les stratégies de  développement des pays  les moi...
Intégrer le commerce dans les stratégies de développement des pays les moi...Enhanced Integrated Framework
 
Integrating trade in the sustainable development strategies of least develope...
Integrating trade in the sustainable development strategies of least develope...Integrating trade in the sustainable development strategies of least develope...
Integrating trade in the sustainable development strategies of least develope...Enhanced Integrated Framework
 
Soutenir le développement du tourisme durable dans les pays les moins avanc...
Soutenir le développement  du tourisme durable dans  les pays les moins avanc...Soutenir le développement  du tourisme durable dans  les pays les moins avanc...
Soutenir le développement du tourisme durable dans les pays les moins avanc...Enhanced Integrated Framework
 
Supporting sustainable tourism development in least developed countries amid ...
Supporting sustainable tourism development in least developed countries amid ...Supporting sustainable tourism development in least developed countries amid ...
Supporting sustainable tourism development in least developed countries amid ...Enhanced Integrated Framework
 
Créer de meilleures chaînes de valeur de l’habillement dans les pays les ...
Créer de meilleures  chaînes de valeur  de l’habillement  dans les pays les  ...Créer de meilleures  chaînes de valeur  de l’habillement  dans les pays les  ...
Créer de meilleures chaînes de valeur de l’habillement dans les pays les ...Enhanced Integrated Framework
 
Building better apparel value chains in least developed countries
Building better apparel value chains in least developed countriesBuilding better apparel value chains in least developed countries
Building better apparel value chains in least developed countriesEnhanced Integrated Framework
 
Aide Publique au Développement (APD) et Aide pour le Commerce
Aide Publique au Développement (APD) et Aide pour le Commerce Aide Publique au Développement (APD) et Aide pour le Commerce
Aide Publique au Développement (APD) et Aide pour le Commerce Enhanced Integrated Framework
 
Official Development Assistance (ODA) and Aid for Trade Brief [English]
Official Development Assistance (ODA) and Aid for Trade Brief [English]Official Development Assistance (ODA) and Aid for Trade Brief [English]
Official Development Assistance (ODA) and Aid for Trade Brief [English]Enhanced Integrated Framework
 
Guide : comment bien rediger un récit d’expérience
Guide : comment bien rediger un récit d’expérienceGuide : comment bien rediger un récit d’expérience
Guide : comment bien rediger un récit d’expérienceEnhanced Integrated Framework
 

Plus de Enhanced Integrated Framework (20)

Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges infographique
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges infographiqueRendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges infographique
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges infographique
 
trade_in_french-speaking_africa_flyer (1).pdf
trade_in_french-speaking_africa_flyer (1).pdftrade_in_french-speaking_africa_flyer (1).pdf
trade_in_french-speaking_africa_flyer (1).pdf
 
ewpt_2021_infographic_eng_final.pdf
ewpt_2021_infographic_eng_final.pdfewpt_2021_infographic_eng_final.pdf
ewpt_2021_infographic_eng_final.pdf
 
empower_women_power_trade_eng_final-pages.pdf
empower_women_power_trade_eng_final-pages.pdfempower_women_power_trade_eng_final-pages.pdf
empower_women_power_trade_eng_final-pages.pdf
 
Intégrer le commerce dans les stratégies de développement des pays les moi...
Intégrer le commerce  dans les stratégies de  développement des pays  les moi...Intégrer le commerce  dans les stratégies de  développement des pays  les moi...
Intégrer le commerce dans les stratégies de développement des pays les moi...
 
Integrating trade in the sustainable development strategies of least develope...
Integrating trade in the sustainable development strategies of least develope...Integrating trade in the sustainable development strategies of least develope...
Integrating trade in the sustainable development strategies of least develope...
 
Soutenir le développement du tourisme durable dans les pays les moins avanc...
Soutenir le développement  du tourisme durable dans  les pays les moins avanc...Soutenir le développement  du tourisme durable dans  les pays les moins avanc...
Soutenir le développement du tourisme durable dans les pays les moins avanc...
 
Supporting sustainable tourism development in least developed countries amid ...
Supporting sustainable tourism development in least developed countries amid ...Supporting sustainable tourism development in least developed countries amid ...
Supporting sustainable tourism development in least developed countries amid ...
 
Créer de meilleures chaînes de valeur de l’habillement dans les pays les ...
Créer de meilleures  chaînes de valeur  de l’habillement  dans les pays les  ...Créer de meilleures  chaînes de valeur  de l’habillement  dans les pays les  ...
Créer de meilleures chaînes de valeur de l’habillement dans les pays les ...
 
Building better apparel value chains in least developed countries
Building better apparel value chains in least developed countriesBuilding better apparel value chains in least developed countries
Building better apparel value chains in least developed countries
 
Aide Publique au Développement (APD) et Aide pour le Commerce
Aide Publique au Développement (APD) et Aide pour le Commerce Aide Publique au Développement (APD) et Aide pour le Commerce
Aide Publique au Développement (APD) et Aide pour le Commerce
 
Investissement Étranger Direct
Investissement Étranger Direct Investissement Étranger Direct
Investissement Étranger Direct
 
Financement Mixte
Financement Mixte Financement Mixte
Financement Mixte
 
Blended Finance Brief [English]
Blended Finance Brief [English]Blended Finance Brief [English]
Blended Finance Brief [English]
 
Official Development Assistance (ODA) and Aid for Trade Brief [English]
Official Development Assistance (ODA) and Aid for Trade Brief [English]Official Development Assistance (ODA) and Aid for Trade Brief [English]
Official Development Assistance (ODA) and Aid for Trade Brief [English]
 
Foreign Direct Investment Brief [English]
Foreign Direct Investment Brief [English]Foreign Direct Investment Brief [English]
Foreign Direct Investment Brief [English]
 
Guide : comment bien rediger un récit d’expérience
Guide : comment bien rediger un récit d’expérienceGuide : comment bien rediger un récit d’expérience
Guide : comment bien rediger un récit d’expérience
 
Guidebook: how to craft stories of impact
Guidebook: how to craft stories of impactGuidebook: how to craft stories of impact
Guidebook: how to craft stories of impact
 
Gabarit de plan de communication - CommsConnect
Gabarit de plan de communication - CommsConnectGabarit de plan de communication - CommsConnect
Gabarit de plan de communication - CommsConnect
 
Communications Plan Template - CommsConnect
Communications Plan Template - CommsConnectCommunications Plan Template - CommsConnect
Communications Plan Template - CommsConnect
 

Dernier

Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmacieLoloshka
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 

Dernier (20)

Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 

Le commerce en Afrique francophone

  • 1. #AfriCommerce LE COMMERCE EN Afrique francophone, c’est… Apporté par le CIR et ses partenaires, où va l’appui au commerce destiné aux pays les moins avancés — et où est-il nécessaire? Pays les moins avancés (PMA) francophones AGRICULTURE À FORTE VALEUR AJOUTÉE Sur l’ensemble du continent africain, les communautés locales cultivent divers produits agricoles à fort potentiel commercial – en plus des principaux produits ordinaires. Lorsqu’ils sont transformés, emballés et exportés, des produits comme l’ylang ylang, le karité, l’ananas, le miel et le sésame aident les petits agriculteurs à accroître leurs revenus et à répondre à l’augmentation de la demande mondiale. Cependant, un plus grand soutien s’avère nécessaire. TOURISME La pandémie de COVID-19 révèle les vulnérabilités propres à la dépendance aux recettes du tourisme, et les PMA ont vu les arrivées de touristes chuter de 67% en 2020. Pourtant, la crise crée des possibilités pour un commerce du tourisme renouvelé et amélioré, qui bénéfice davantage aux moyens de subsistance des populations locales et à l’environnement. De nombreux PMA disposent d’un avantage compétitif grâce au tourisme communautaire et au tourisme fondé sur la nature, mais ils sont en proie à des besoins en matière d’infrastructures, de commercialisation et autres auxquels il faut répondre pour donner de l’éclat au secteur. TEXTILES ET CUIR Tissus, futaine, étoffes imprimées, motifs teints à la main, broderies: dans les pays africains francophones, des professionnels créent une riche gamme de textiles et produits en cuir artisanaux. Ces articles génèrent des prix intéressants au niveau international, si tant est que les petits artisans puissent faire parvenir leurs marchandises jusqu’aux marchés mondiaux, ce qui peut s’avérer difficile. OCÉANS La mer a toujours joué un rôle essentiel dans le commerce et, sur le continent, les vastes littoraux sont source d’aliments et de moyens de subsistance pour beaucoup. La pêche est une source déterminante des recettes d’exportation de plusieurs PMA, mais les pratiques de pêche actuelles au niveau mondial ne sont pas durables. À cet égard, la question des subventions continue d’être débattue au sein de l’Organisation mondiale du commerce. BÉNIN SÉNÉGAL BURKINA FASO RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE GUINÉE ÉQUATORIALE MOZAMBIQUE TOGO GUINÉE GUINÉE-BISSAU BURUNDI MADAGASCAR RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO DJIBOUTI NIGER MALI SIERRA LEONE COMOROS TCHAD MAURITANIE
  • 2. 43,1 millions USD Agriculture 3,7 millions USD Textiles et cuir BURUNDI Dans l’objectif de corriger le déséquilibre des échanges et de réduire la pauvreté, le pays collabore avec des partenaires de développement pour stimuler certains secteurs présentant un potentiel d’exportation. Le secteur du miel est l’un de ceux-ci, et le CIR a joué un rôle important, grâce à ses financements, dans l’évolution de l’apiculture burundaise qui est passée d’une pratique marginale à une activité profitable. Il a notamment contribué à la formation d’apiculteurs dans le cadre de la Fédération des apiculteurs de Bubanza, qui a reçu 200 ruches modernes ainsi que d’autres équipements nécessaires, et produit maintenant 7 000 kilogrammes supplémentaires de miel chaque année. Avec 1 kg de miel vendu au prix de 5 000 BIF (environ 2,50 USD), les nouvelles ruches génèrent environ 100 USD de recettes supplémentaires par apiculteur chaque année. Le miel du Burundi se fraie également un chemin vers de nouveaux marchés d’exportation en République démocratique du Congo, au Japon, au Kenya et en Tanzanie, grâce aux formations financées par le CIR qui ont été dispensées à de petites entreprises de transformation, d’emballage et de commercialisation dans le secteur du miel. Une assistance a aussi été fournie pour l’obtention de permis d’exportation, ce qui ouvre la voie pour atteindre encore davantage d’acheteurs et de marchés. TCHAD Le pays possède l’une des plus importantes populations de bovins d’Afrique, et il pourrait donc vendre de grandes quantités de cuir. Cependant, la production de cuir ainsi que la création de sandales et d’autres produits à valeur ajoutée restent largement informelles et limitées; il est donc difficile d’établir des marchés d’exportation. Le soutien apporté par le CIR et le Centre du commerce international (CCI) aide le Tchad à tirer parti du cuir en tant que ressource; des artisans locaux ont ainsi été formés à la conception et à la production de chaussures, des liens ont été établis avec une association italienne du cuir et des partenariats noués avec des boucheries et des tanneries de façon à obtenir des matières premières de meilleure qualité. Récemment, une tannerie destinée aux artisans fabriquant leurs articles à la main a été établie à Dourbali, des travailleurs du secteur des peaux et des cuirs ont créé leur propre association et un guide sur le travail du cuir a été mis au point et utilisé pour former 61 tanneurs aux meilleures pratiques et aux normes, et 30 autres à la meilleure façon de traiter les peaux et les cuirs. 81+9+7+3S FINANCEMENT DU CIR EN AFRIQUE FRANCOPHONE TOTAL 52,8 MILLIONS USD 1,5 million USD Pêche 4,5 millions USD Tourisme ©Olliver Girard • EIF
  • 3. TOGO Le secteur togolais du karité produit 20 000 à 25 000 tonnes d’amandes par an, mais ce volume pourrait être largement accru, tout comme les profits des femmes rurales qui récoltent les graines de karité, extraient l’huile des amandes et produisent du beurre de karité. Des groupes tels que l’Alliance globale du karité (AGK) mènent des initiatives pour développer le secteur en tirant parti de la puissance des coopératives et en améliorant les infrastructures liées au commerce du karité. Aux côtés de partenaires comme le CIR, les efforts récemment menés ont conduit à la construction de 13 entrepôts pour une capacité totale de 1 300 tonnes. Les installations d’entreposage permettent aux coopératives d’accumuler leurs récoltes et, de ce fait, les femmes peuvent gagner 30% à 50% de plus. Un tel renforcement de l’ensemble de la chaîne de valeur, y compris en proposant des formations, en établissant des liens avec les marchés et en fournissant des préfinancements, contribue à accroître les revenus des populations rurales qui en ont le plus besoin. SÉNÉGAL Pour commercer efficacement, les exportateurs de fruits tropicaux doivent respecter les normes internationales, y compris les limites maximales de résidus de pesticides. Le Fonds pour l’application des normes et le développement du commerce (STDF) a travaillé avec le gouvernement sénégalais à la conduite d’études sur les résidus de pesticides, qui ont aidé à définir de nouvelles méthodes de moindre risque pour lutter contre les parasites affectant la production de mangues, à améliorer le respect des normes et à ouvrir de nouveaux marchés. En 2015, le CIR a commencé à fournir un soutien en matière de conformité aux normes en proposant aux agriculteurs des formations sur les méthodes et techniques de récolte permettant de lutter contre les parasites de la mangue, de façon à ce que le produit puisse avoir accès aux marchés extérieurs. Ces dernières années, le pays est devenu le deuxième producteur de mangues d’Afrique de l’Ouest, après la Côte d’Ivoire; cependant, un soutien supplémentaire pour déployer des outils de protection des cultures plus efficaces et renforcer les capacités des laboratoires permettrait d’améliorer la santé des personnes et de faciliter le commerce, ainsi que de contribuer à la protection de l’environnement. GUINÉE-BISSAU Les eaux de la Guinée Bissau sont considérées comme l’une des zones de biodiversité les plus riches d’Afrique de l’Ouest; on estime qu’elles abritent un million de tonnes de ressources halieutiques. Le secteur de la pêche, qui regroupe la pêche industrielle et artisanale, contribue largement à l’économie et à la sécurité alimentaire du pays. Cependant, la diminution des réserves de poissons touche particulièrement les petits pêcheurs. En Guinée Bissau, la plupart des acteurs de la pêche travaillent sur des bateaux à voile dépourvus de moteur et leurs revenus sont très incertains. Un nouveau projet du CIR vise à participer à la formalisation du secteur en permettant aux pêcheurs dispersés de s’organiser afin d’avoir un meilleur accès au soutien et d’améliorer leurs pratiques, y compris en réduisant les pertes de poissons après capture. DJIBOUTI Le tourisme est un secteur prioritaire de la stratégie de développement économique de Djibouti, intitulée “Vision Djibouti 2035”. Depuis 2017, le pays travaille avec le CIR à l’amélioration de son offre touristique et à l’accroissement de sa visibilité en tant que destination. Il s’agit par exemple d’enseigner l’anglais aux chauffeurs de taxi, aux guides touristiques et aux autres travailleurs au contact des touristes, et à repérer les sites susceptibles d’être classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le pays a réorienté sa stratégie lorsque la pandémie a frappé, en ciblant le tourisme national et en poursuivant le développement du secteur en attendant le retour des touristes internationaux. ©Olliver Girard • EIF ©Mali • EIF
  • 4. ©Olliver Girard • EIF AFRIQUE DE L’OUEST Le commerce dans la région n’a pas encore atteint son plein potentiel. La plupart des activités sont en grande partie locales, alors que les pays exportent des produits miniers comme le pétrole et les minéraux, des produits agricoles, des textiles et des produits des pêches. Toutefois, cela n’a jusqu’ici pas suffi à réduire les niveaux de pauvreté ni à générer le développement dont la région a besoin. Dans un effort visant à intensifier la compétitivité commerciale en Afrique de l’Ouest, l’initiative SheTrades du CCI, le CIR et des organisations comme l’AGK et le West Africa Trade & Investment Hub s’emploient à développer d’importantes chaînes de valeur. Le projet SheTrades West Africa mené en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, financé par la Korea International Cooperation Agency, vise à améliorer les moyens de subsistance de 10 000 femmes travaillant dans les secteurs de la noix de cajou, du manioc et du karité. Les équipes de ce projet travaillent directement avec les PME et les agricultrices des quatre pays, dans l’objectif d’améliorer la qualité des produits, de créer de nouveaux ponts vers les marchés et de générer davantage de profits. Doté d’une approche fortement axée sur les transformations en matière d’égalité des genres, le projet SheTrades West Africa s’inscrit dans une étroite collaboration avec les organismes de soutien aux entreprises et le secteur privé afin d’améliorer l’accès aux formations, aux matériels nécessaires comme les semences et les engrais, et aux renseignements sur le marché pour les agricultrices et les PME, et de remédier aux inégalités de genre tout au long de la chaîne de valeur. Les travaux menés par le CIR et l’AGK sur le karité dans la région sont fortement axés sur les femmes, celles ci étant majoritaires dans la récolte d’amandes de karité et dans la transformation de beurre de karité. enhancedif.org/fr Secrétariat exécutif du CIR à l’OMC Rue de Lausanne 154, CH-1211, Genève Suisse +41 (0)22 739 6650 eif.secretariat@wto.org facebook.com/eif4ldcs @EIF4LDCs Le CIR rassemble des partenaires et des ressources en vue d’aider les pays les moins avancés à utiliser le commerce pour réduire la pauvreté et assurer une croissance inclusive et un développement durable.