Equaero synthèse etude medias sociaux b to b

1 289 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 289
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Equaero synthèse etude medias sociaux b to b

  1. 1. Synthèse Etude // Novembre 2010 Comment intégrer les Médias Sociaux dans sa Stratégie Marketing & Communication ? Retour d’expérience des entreprises sur les marchés B to B
  2. 2. 2Méthodologie Une étude qualitative et quantitative Cible : les responsables Marketing et Communication Des entreprises du secteur BtoB qui ont déjà intégré desdispositifs médias sociaux dans leur stratégie marketing etcommunication
  3. 3. 388 entreprises participantes
  4. 4. 488 entreprises participantes
  5. 5. 5Points-clésUn phénomène encore récentEnjeux & conséquencesApproches différenciéesObjectifs d’image mais aussi de businessMoyens encore limités en forte progressionRésultats difficiles à mesurer mais prometteursObstacles, Best practices & Prospectives
  6. 6. 6Un phénomène récent Plus de 50% des entreprises ont intégré les Médias sociaux au cours de cette dernière année
  7. 7. 7Enjeux & conséquences
  8. 8. 8Les entreprises ont ont-ellesle choix ? On parlait déjà de nous sur les Médias SociauxNous avions besoin de prendre la parole pour véhiculer nos messages Les MS deviennent de plus en plus importants pour notre activité, notre futur en dépend Nous devons être là où sont Nos clients sont nos clients actifs sur Internet
  9. 9. 9Enjeux d’image et deréputation… Etre plus visible Créer plus de proximité avec nos publics sur le web Etablir un dialogue Gérer son e-réputation, son image
  10. 10. 10Conséquences majeures… … pour les métiers du marketing et de la communication
  11. 11. 11Remise en question desorganisationsL’intégration des médias sociaux chamboule les organisations et la cultureinterne… Communication top down Contrôle des messages Organisation en silo Réactivité et Pro-activité… et incite les entreprises à revoir leur stratégie de communication Production de Participation des contenu collaborateurs, des clients, des influenceurs Pull vs Push
  12. 12. 12Impact sur la stratégie Questions clés : Comment toucher mes cibles sur les réseaux ? Comment réallouer les budgets ? Comment réorganiser mes équipes ?
  13. 13. 13Quelle stratégie adopter ?
  14. 14. 14Deux approches possibles APPROCHE PLANIFIEE APPROCHE TESTEtude des impacts financiers et organisationnels Opportunité liée à un événement (lancement de produit, salon…)Audit des risques Définition des objectifsAudit de présence sur les médias sociaux Choix des cibles: influenceurs, relais d’opinion… et des réseaux pertinentsIdentification des communautés pertinentes Stratégie de contenuDéfinition des objectifs Content management, social media releaseStratégie de contenu Animation des communautésChoix des dispositifs opérationnels Suivi et analyse des résultatsMise en œuvre et Suivi Extension de la stratégie
  15. 15. 15Quels sont les objectifsrecherchés ? Améliorer son image Gérer son e-réputation Développer du business Gérer la relation client et fidéliser
  16. 16. 16Quelles sont les cibles visées ? Clients / Prospects - développer le Business - fidéliser La presse, les leaders d’opinion - Gérer son e-réputation - Prendre la parole
  17. 17. 17Dispositifs les plus utilisés Quels sont les dispositifs opérationnels Médias Sociaux / Web 2.0 expérimentés en 2010 ? Les réseaux sociaux, Facebook en particulier, sont les plus utilisés En moyenne les entreprises utilisent 5 dispositifs opérationnels.
  18. 18. 18Des budgets encore marginaux Les montants consacrés aux médias sociaux vont dequelques dizaines à quelques centaines de K Euros Les dépenses telles que la production de contenu et dedéveloppement informatique ne sont pas intégrées dans lecalcul
  19. 19. 19Des prévisions en forte hausse La part de votre budget consacrée Moins de 1% De 1 à 3% De 3 à 5% De 5 à 10% Plus de 10% aux Médias Sociaux / Web 2.0 en 2009 60% 20% 5% 0% 15% 2010 (estimé) 45% 21% 10% 10% 13% 2011 (prévu) 11% 31% 23% 8% 26% La part des MS dans les budgets de communication va passer de moins de1% en moyenne en 2009 à plus de 3% en 2010 En 2011, ¼ des entreprises y consacrera + de 10% du budgetCommunication
  20. 20. 20Des besoins humains importants La mise en œuvre des actions sur les Médias Sociaux nécessite beaucoup dedisponibilité interne et l’intégration de nouvelles compétences. 69% des entreprises ont intégré un Community Manager
  21. 21. 21Pour ou contre l’externalisation? 56% des responsables interrogés ont fait appel à un prestataire extérieur soit pourdéfinir la stratégie, soit pour l’implémenter, ou les 2 Besoins d’externalisation justifiés par le manque de compétence en interne, la nécessitéde faire appel à des experts, et le manque disponibilité des équipes Réticences motivées par les restrictions budgétaires, la complexité des produits.
  22. 22. 22Résultats prometteurs
  23. 23. 23Résultats quantitatifshétérogènesSecteurs Facebook Twitter YouTube Blog ROI (fans) (followers) (Vues) (visites/mois)Services 24000 20000 147 000 Trafic et ventes billetterie : + 1000Formation 1750 4 500 Part de voix + 50%IT 240 238 11700 (SMB) 315 511 67 000 CA 10 M $Télécom 9800 66 000 300 K€ écoIndustrie BTP 7500 1190 18 743 Trafic : + 6900 20000 visitesAuto/agri 12 720 286 1 300 000 + 60 Leads/mBanque / ass 10468 515 TraficSanté 1896 78900 Réf naturel
  24. 24. 24Résultats qualitatifs prometteursSecteurs Image / réputation Autres bénéficesServices Amélioration service client VisibilitéFormations Amélioration de l’e-réputation réputation Fidélisation Augmentation de la visibilité Reprise des blogsIT Amélioration service client Augmentation participation aux Crédibilité = statut d’expert vs clients et événements medias Couverture media Dialogue / proximitéIndustrie Echange / dialogue avec audience de Couverture media : + 15 articles qualité Augmentation visibilité lancement de produitBanque assurance Amélioration service client Couverture media Dialogue / proximité client BDD qualifiée Avantage concurrentielSanté Veille Visibilité réputation Gestion de l’e-réputation Dialogue au travers des associations
  25. 25. 25Le ROI encore difficile à évaluer Des critères de mesure propres aux réseaux sociaux : trafic et nombre de fans ou followers. Une évaluation de la performance liée aux objectifs d’image et de e- réputation
  26. 26. 26Outil de mesure = Googleanalytics Seules 25% des entreprises se sont dotées d’outils de gestion de l’e-réputation correspondant à leurs critères de performance Faible usage d’outils dédiés au monitoring des médias sociaux
  27. 27. 27Principales difficultésrencontrées Nos budgets sont limités On ne peut pas relier des actions à des ventes Le Top management a du mal à comprendre la nécessité d’y consacrer des moyens. Pourtant ils ontManque de compréhension compris lesManque de ressources enjeux!Difficultés à calculer le ROI Les outils sont difficiles à intégrer car bridés par le IT
  28. 28. 28Best practices
  29. 29. 29Medias sociaux, avenir duMarketing 70% des entreprises, sont convaincues de la nécessité de poursuivre leurs investissements 75% vont explorer de nouvelles solutions ou étendre leurs actions à de nouvelles cibles
  30. 30. 30Que retenir ? Prise de conscience des enjeux d’image et de business Les grands groupes français cherchent à combler leur retard Le recyclage des veilles méthodes marketing ne fonctionne pas L’audit un passage obligé : toutes les cibles ne sont pas actives Les clés de la réussite : contenus originaux, attitude adaptée, UGC Un accélérateur : la convergence des médias sociaux et du search B to B & B to C même combat ? Prochain chantier : Comment mesurer l’impact des MS ? Quelle est lavaleur d’un fan en B to B ?
  31. 31. 31 Paris – Bruxelles 26, avenue de l’Opéra 65, rue de Stalle 75001 Paris 1080 Bruxelles FRANCE BELGIQUETél : +33 (0) 1 75 57 86 37 Tel. : +32 (0)2 376 05 31Fax : +33 (0) 1 44 76 04 80 Fax : +32 (0)2 376 56 90 contact@equaero.com contact@equaero.be www.equaero.com www.equaero.be

×