SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  80
LES 5S
Auteur : Eric METAIS – DEVINCI Conseil
2, Rue robert le Ricolais – BP 60468
44304 Nantes Cedex 03
Tél/Fax. 02-51-89-02-66
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr
Site. devinci-conseil.com
Edition du
2/80 16/01/2017
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 3/80
TABLE DES MATIERES
1 - Introduction.....................................................................................................................5
2 - Signification et utilité des 5S.........................................................................................7
2.1 Seiri = Débarras............................................................................................................................7
2.2 Seiton = Rangement.....................................................................................................................8
2.3 Seiso = Nettoyage.......................................................................................................................10
2.4 Seiketsu = Ordre.........................................................................................................................11
2.5 Shitsuke = Rigueur......................................................................................................................12
3 - Débarras (Seiri).............................................................................................................15
3.2 Le secret de l’organisation..........................................................................................................16
3.3 Se débarrasser de l’inutile...........................................................................................................17
3.4 Identifier les choses inutiles........................................................................................................19
3.5 Faire un grand ménage...............................................................................................................22
3.6 Traiter les causes........................................................................................................................24
3.7 Affiner le plan d’action.................................................................................................................28
3.8 EN RÉSUME...............................................................................................................................29
4 - Rangement (Seiton)......................................................................................................31
4.1 La technique du rangement........................................................................................................31
4.2 Promouvoir le rangement............................................................................................................32
4.3 Comprendre et analyser la situation présente.............................................................................32
4.4 Choisir la place des objets..........................................................................................................33
4.5 Décider comment ranger.............................................................................................................33
4.6 Respecter les règles...................................................................................................................35
4.7 Ce dont il faut se souvenir au moment de ranger.......................................................................36
4.8 EN RÉSUMÉ...............................................................................................................................46
5 - Nettoyage (Seiso) .........................................................................................................47
5.1 Thème de nettoyage...................................................................................................................47
5.2 L'approche en trois étapes..........................................................................................................48
5.3 Nettoyage de l’unité de travail et de l’équipement.......................................................................48
5.4 Eliminer les défauts dans l’équipement et nettoyer les outils......................................................52
5.5 EN RÉSUMÉ...............................................................................................................................56
6 - Ordre (Seiketsu)............................................................................................................57
6.1 L’ordre vient de l’application durable et la maîtrise des 5S.........................................................57
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
4/80 16/01/2017
6.2 Mettre les anomalie en évidence par des systèmes de visualisation..........................................57
6.3 Eduquer fait aussi partie du management visuel........................................................................58
6.4 Les principes du management visuel..........................................................................................58
6.5 Tout est important.......................................................................................................................59
6.6 Outils et méthodes de management visuel.................................................................................59
6.7 Manuels de management visuel : Règles d’application des 5S..................................................61
6.8 Le codage par couleurs...............................................................................................................62
6.9 Comment peindre.......................................................................................................................63
6.10 Méthodes de management visuel.............................................................................................64
6.11 EN RÉSUMÉ.............................................................................................................................67
7 - Rigueur (Shitsuke)........................................................................................................69
7.1 La rigueur pour changer d’habitudes..........................................................................................69
7.2 Acquérir des habitude.................................................................................................................70
7.3 Le pourquoi des problèmes de communications.........................................................................71
7.4 Surveiller l’application des règles et l’utilisation des check-lists..................................................72
7.5 Entrainez-vous jusqu,à ce que vous ne fassiez plus d’erreurs....................................................73
7.6 La responsabilité personnelle.....................................................................................................74
7.7 Campagnes pour le respect des règles.......................................................................................75
7.8 EN RÉSUMÉ...............................................................................................................................76
8 - La méthodologie de mise en place..............................................................................77
8.1 Constituer le comité d'animation 5S............................................................................................77
8.2 Définir la politique des 55............................................................................................................77
8.3 Définir le plan d'action 5S...........................................................................................................77
8.4 Mettre en place un plan d'action 5S et des indicateurs d'évaluation...........................................78
8.5 Suivre le plan d'action 5S............................................................................................................78
8.6 Synthèse de la démarche des 5S...............................................................................................79
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 5/80
1 - Introduction
La Qualité ne peut pas s'épanouir dans des ateliers sales et encombrés d'objets, dans des bureaux où
s'amoncellent des dossiers. Le désordre laissé sur les lieux de travail crée un environnement peu
agréable, il nuit au désir de bien faire. Les petites négligences, les petits écarts de conduite répétés,
les accrocs aux règles en usage, altèrent profondément le climat d'une unité.
La tenue d'un établissement, d'un bureau d'études, d'une agence commerciale, d'un siège social,
reflète, à coup sûr, la qualité d'une entreprise. Comment alors procéder dans une entreprise ? Dans
une unité ? Comment développer cette capacité à se plier à une discipline librement acceptée qui
génère l'ordre et le calme ? Comment rétablir un cadre où le désir de bien faire s'épanouisse et où
l'autonomie naisse du temps économisé par un travail plus efficace et plus rapide ?
C'est le but des 5S, la première des techniques de management à mettre en œuvre sur le chemin de
la Qualité Totale. C'est aussi la technique qui prépare le lancement du Juste-à-Temps et la mise en
place du TPM (Total Productive Maintenance).
L'acronyme 5S tire son origine de la première lettre de chacune des cinq opérations à conduire dans
le cadre de cette technique :
Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke.
La première opération, Seiri ou Débarras, vise à trier sur le poste de travail ce qui est strictement
nécessaire et qui doit être gardé en se débarrassant du reste. Elle touche à la fois aux objets
matériels et aux objets immatériels qui environnent ou conditionnent les méthodes de travail (normes,
règles, documentation...). Cette opération lutte contre le penchant bien naturel de l'être humain à
accumuler.
Une fois le poste de travail débarrassé, la deuxième opération, Seiton ou Rangement, consiste à
aménager au mieux les moyens nécessaires en réduisant les gestes inutiles et les pertes de temps :
Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
6/80 16/01/2017
La troisième opération, Seiso ou Nettoyage, assure la propreté du poste de travail en luttant contre
la poussière, la saleté, les chutes de matériaux, les fuites d'huile. L'entretien des sols et des machines
y prend une importance toute particulière. Le nettoyage devient l'occasion et le moyen
d'inspection des machines pour détecter les anomalies et les usures prématurées.
La quatrième opération, Seiketsu ou Ordre, définit les règles par lesquelles le poste de travail
restera débarrassé des objets inutiles ? Rangé, nettoyé. Elle consolide les trois opérations
précédentes mais demeure plus particulièrement associée à la troisième opération, le nettoyage, elle
précise notamment les moyens d'élimination des causes de salissure ou de désordre.
La cinquième opération, Shitsuke ou Rigueur, est pleinement du ressort hiérarchique. Elle se fixe
pour but le maintien des bonnes habitudes, en soutenant et en encourageant le personnel à adhérer
aux règles. Le choix du terme de Rigueur dans le sens de respect de ce qui est exigé ou imposé par
les règles en tire toute sa justification.
Les 5S font partie intégrante de la vie des entreprises japonaises qui mettent en œuvre la Qualité
Totale. Elles constituent la première des techniques de management à mettre en œuvre avant toutes
les autres. Elles ouvrent, en particulier, la voie aux activités de résolution de problèmes.
Les 5S se révèlent à l'usage remarquablement efficaces parce qu'elles transforment
physiquement l'environnement du poste de travail et parce qu'elles agissent profondément sur
l'état d'esprit du personnel, tous niveaux hiérarchiques confondus.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 7/80
2 - Signification et utilité des 5S
En dernière analyse, on peut dire que le rôle des 5S est d'éliminer le gaspillage. Mais de même que
chaque mot a un sens premier et un sens élargi, les 5S ont une signification plus large et assez
vague. II est donc important de définir clairement en quoi ils consistent, où ils sont censés vous mener
et comment les activités qui s'y rattachent doivent être structurées pour vous permettre d'atteindre ce
but.
En quoi consistent exactement les 5 S et que peuvent-ils vous apporter ?
2.1 Seiri = Débarras
Le sens premier de débarrasser est « dégager de ce qui embarrasse ».
Dans le contexte des 5S, cela signifie faire la distinction entre le nécessaire et l'inutile, prendre les
décisions difficiles qu'implique cette distinction et mettre en place une hiérarchisation des éléments
afin de supprimer ce qui ne sert à rien.
L'accent est donc mis sur la hiérarchisation des éléments, sur le traitement des causes afin
d'éliminer l'inutile et sur les façons d'éviter que ces causes ne deviennent des problèmes.
2.1.1 Hiérarchisation des éléments
Dans toute sorte de situations et pour beaucoup de choses, on évoque négligemment la nécessité de
«s'organiser», de «mettre de l'ordre». En réalité, l'organisation est peut-être la plus importante de
toutes nos activités.
Certaines personnes donnent l'impression de vivre dans un désordre permanent alors qu'elles sont en
fait très organisées, tandis que d'autres, apparemment rigoureuses et ordonnées, semblent
incapables de trouver quoi que ce soit lorsqu'elles en ont besoin. Organiser, est bien plus que
déplacer seulement des objets. N'importe qui peut mettre de l'ordre dans une pièce ou un bureau,
mais seul l'utilisateur peut réellement créer un système dans lequel chaque chose aura sa place.
Les théories ne manquent pas sur la façon d'organiser votre travail, mais toutes ont le même point de
départ, à savoir prendre les choses une par une et les classer par ordre d'importance.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
8/80 16/01/2017
La première étape consiste à créer des catégories en fonction du degré d'importance et de mettre en
œuvre le management par catégories.
Il est toutefois très difficile de faire la distinction entre l'essentiel et le superflu, tant chez soi qu'au
travail. Nos placards sont encombrés de vêtements que nous ne portons plus mais que nous ne
pouvons nous résoudre à jeter. Au bureau ou à l'atelier nous laissons s'accumuler des papiers et des
cartons de pièces dont nous n'avons plus besoin depuis belle lurette. Mais au lieu de pratiquer la
hiérarchisation des éléments, nous gardons tout, en nous disant que tel document ou telle pièce
pourrait nous servir un jour. Nous conservons des choses «au cas où...». Au lieu de faire des choix,
difficiles certes mais indispensables, entre l'essentiel et le non essentiel.
2.1.2 Traiter les causes
II est donc capital de procéder à un grand nettoyage et de faire place nette. Cela nous permettra de
comprendre pourquoi cela va si mal et d'aller jusqu'à la cause première du problème. Nous pourrons
ainsi passer au plus important, à savoir, traiter les causes.
2.2 Seiton = Rangement
Que ce soit en relation avec les 5S ou en général, ranger veut dire placer chaque chose à un endroit
précis afin de pouvoir la trouver immédiatement en cas de besoin. On évite ainsi de perdre du temps à
chercher.
L'accent est mis sur l'organisation rationnelle pour éviter de perdre du temps à chercher. Une fois que
chaque chose à une place, définie en fonction des exigences de qualité et de sécurité, l'unité de
travail est en ordre.
2.2.1 Appliquer le principe du rangement
Le rangement est un principe qui s'applique à tous les aspects de la vie sociale et privée. On le
retrouve dans les fichiers des bibliothèques, dans l'organisation des parkings publics, dans le système
de réservation des billets d'avion, dans les implantations, dans le mode de stockage des
marchandises, dans la façon dont nous rangeons les vêtements dans nos armoires et même les
objets dans nos poches. Tous ces arrangements requièrent une certaine ingéniosité. Tous sont
destinés à nous permettre de trouver ce dont nous avons besoin, sans avoir à chercher ni à tout
retourner. Tous ont pour but de faciliter l'accès aux objets.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 9/80
2.2.2 Agencement fonctionnel
La mise en ordre commence donc par une étude d'efficacité détaillée et approfondie. Le principe de
rangement vise à formuler les règles de hiérarchisation des catégories d'objets.
La fréquence à laquelle nous utilisons certaines choses est, plus souvent qu'on ne le croit, le point
dont nous partons pour développer le système de rangement :
1. Les objets que nous n'utilisons pas sont jetés.
2. Les objets que nous n'utilisons pas mais que nous souhaitons garder à portée de la main en cas
de besoin sont mis en réserve
3. Les objets que nous utilisons rarement sont rangés à l'écart.
4. Les objets que nous utilisons de temps à autre sont stockés au poste de travail.
5. Les objets que nous utilisons fréquemment restent au poste de travail ou nous les portons sur
nous.
Le stockage doit également dépendre des quantités dont nous disposons et de la rapidité avec
laquelle nous pouvons obtenir les objets lorsque nous en avons besoin. Il est inutile de conserver à
proximité un stock important de pièces lorsqu'on sait pouvoir se procurer très vite la quantité requise.
Nous devons raisonner non seulement en termes d'efficacité, mais aussi en fonction de facteurs tels
que la qualité, la rouille, la détérioration, la déformation, etc… La sécurité entre également en ligne de
compte lorsqu'on étudie le meilleur agencement, c'est-à-dire le plus fonctionnel. Est-ce que les objets
risquent de tomber pendant leur manipulation ? La sécurité du lieu de stockage est-elle assurée ?
Toutes les précautions nécessaires ont-elles été prises pour le stockage des produits inflammables ?
Ces questions sont fondamentales, complexes, et requièrent la plus grande attention.
Pour qu'un atelier reste bien rangé, il peut être utile de tracer sur le sol des allées et des lignes de
séparation. L'agencement doit être flexible pour pouvoir être modifié en fonction de l'évolution des
conditions de travail. Tout doit être surélevé pour faciliter à la fois le nettoyage et les contrôles. La
disposition doit être telle que la saleté ne puisse pas s'installer, que les fournitures et outillages soient
aisément accessibles et que les mouvements s'enchaînent sans rupture du rythme.
Parce que la finalité du rangement est de stimuler l'efficacité, il importe aussi de faire des analyses de
temps et de réaliser des améliorations, dans le même temps où l'on est engagé dans ce processus de
remise en ordre. Il convient pour cela de se poser les questions clés pour chaque objet : quoi, quand,
où, pourquoi, qui, comment.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
10/80 16/01/2017
2.3 Seiso = Nettoyage
Le dictionnaire donne du verbe nettoyer la définition suivante: « Rendre net, propre, en débarrassant
de tout ce qui ternit ou salit. » Dans le contexte des 5S, cela signifie éliminer les déchets, les saletés,
les corps étrangers, afin que tout soit propre.
Le nettoyage est un mode de contrôle.
Le seiso met l'accent sur cet aspect du nettoyage, sur la propreté et sur la netteté générale des
ateliers.
On savait qu'il fallait se débarrasser des déchets, des ordures et veiller à la propreté, mais le
nettoyage revêt depuis quelque temps une importance croissante. En effet, compte tenu de
l'amélioration de la qualité, de la précision et des techniques de production, le plus petit détail peut
avoir des répercussions vitales. Il faut donc être d'autant plus rigoureux sur le nettoyage.
2.3.1 Les lieux à surveiller
Parmi tous vos matériels et toutes vos installations, certains doivent être tout spécialement
impeccables, et il est important que vous sachiez quels sont ceux qui doivent être surveillés. Prenons
un exemple : ceux d'entre vous qui avaient l'âge de s'y intéresser, se rappelleront qu'aux jeux
Olympiques de Tokyo, les joueuses de l'équipe japonaise de volley-ball avaient toutes une petite
serviette éponge glissée dans la ceinture de leur short et qu'elles s'épongeaient régulièrement le front,
sachant que des gouttes de sueur tombant sur le terrain le rendraient glissant. Et si elles glissaient,
elles risquaient de perdre un point qui pouvait coûter le match. Le terrain était donc pour elles un
endroit à surveiller en priorité.
2.3.2 «Nettoyer = contrôler», un état d'esprit
Dans l'armée, les règles ont toujours été très strictes en ce qui concerne le nettoyage, le graissage et
la propreté des armes, car elles doivent pouvoir être utilisées à tout moment.
Le nettoyage ne se limite pas simplement à rendre propres les locaux et le matériel. C'est aussi une
occasion de contrôler. Mêmes les lieux qui ne sont pas sales doivent être vérifiés et contrôlés.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 11/80
Lorsqu'il est bien fait, le nettoyage permet de s'assurer que tout va bien et en cela on peut l'assimiler à
une forme de contrôle.
Ce n'est pas vrai seulement dans les ateliers. Le portail d'entrée, les alentours de l'usine, sont
l'interface entre l'entreprise et la collectivité. Regardez bien la pelouse de votre usine : elle est envahie
par les mauvaises herbes ? Parsemée de papiers et de déchets divers ? Quelle impression cela
produit-il ? Votre usine est-elle accueillante ou ressemble-t-elle à un bidonville ? Même si vous ne
vous souciez guère de vos relations avec la collectivité, croyez-vous que beaucoup de gens auront
envie de travailler dans un endroit aussi mal tenu ? De ce point de vue, les 5S peuvent être à la fois
votre ambassadeur auprès de la société et voire meilleur « agent de recrutement » !
2.3.3 Arriver au «zéro défaut» dans la propreté
La propreté peut avoir des répercussions considérables sur les temps d'indisponibilité de vos
machines, la qualité, la sécurité, le moral et bien d'autres aspects de votre activité. Le nettoyage
mérite donc le plus grand soin. C'est pourquoi les 5S tendent vers le zéro défaut dans la propreté
et l'élimination des lacunes et des fautes mineures principaux points d'inspection.
2.4 Seiketsu = Ordre
Dans les 5S, l'ordre veut dire veiller sans cesse à l'élimination des choses inutiles, au rangement et au
nettoyage. À ce titre, il concerne tout autant la propreté de l'individu que celle de l'environnement.
Le seiketsu met l'accent sur le management visuel et sur l'utilisation méthodique des 5S. L'innovation
et le management visuel total sont utilisés pour mettre en place et maintenir des principes durables qui
vous permettent d'agir rapidement en toutes circonstances.
2.4.1 Management visuel
Le management visuel est récemment apparu comme un instrument de mise en œuvre du kaizen
(principe de l’amélioration continue japonaise). Il est aujourd'hui utilisé pour la production, la qualité, la
sécurité et dans bien d'autres domaines.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
12/80 16/01/2017
2.4.2 Management par la couleur
Le management par la couleur (ou management par codes couleur) suscite également beaucoup
d'intérêt depuis quelque temps. On l'utilise non seulement pour gérer à l'aide d'une palette de
couleurs, mais aussi pour créer un environnement plus motivant. De plus en plus de personnes qui
effectuent des travaux salissants choisissent des vêtements blancs ou de couleur claire : parce qu'ils
se salissent rapidement, ils constituent un indicateur de la propreté. Ils soulignent la nécessité de faire
preuve d'ingéniosité et d'initiative.
Du point de vue humain, l'hygiène a des ramifications qui vont bien au-delà de l'usine pour s'étendre
jusqu'à l'environnement. Les 5S doivent prendre en compte les pulvérisations d'huile, les copeaux, le
bruit, les solvants, les substances toxiques et bien d'autres choses que l'on trouve dans les ateliers,
afin que tous ces éléments ne dégradent ni le poste de travail ni son environnement.
2.5 Shitsuke = Rigueur
La rigueur suppose la capacité et la volonté de faire ce que l'on veut faire, même si c'est difficile. Du
point de vue des 5S, la rigueur veut dire acquérir (ou avoir) la capacité de faire les choses comme
elles doivent être faites.
Il s'agit donc de créer un environnement dans lequel règnent les bonnes habitudes et la rigueur.
Apprendre à chacun ce qu'il doit faire et comment le faire permet de faire perdre les mauvaises
habitudes et d'habituer à travailler selon les règles. C'est en appliquant des règles précises que les
gens prennent de bonnes habitudes.
2.5.1 La rigueur est la première des règles des 5S
On sent une certaine réticence à l'égard de la rigueur chez les plus jeunes, car ils ont l'impression
d'être confinés dans des schémas de comportement rigides, mais il ne devrait pas en être ainsi. Il n'y
a aucune raison de faire une fixation sur ce point. Le mot shitsuke désigne à l'origine le travail de
préparation qui précède la réalisation d'un kimono. C'est ce que fait un railleur avant un essayage.
Dans ce sens, et lorsqu'on l'interprète ainsi, il est clair que la rigueur facilite notre vie. C'est le
fondement de la civilisation. C'est le minimum indispensable pour que la société puisse fonctionner. Et
c'est pourquoi la rigueur ne doit pas être placée au dernier rang des 5S, ni a fortiori négligée.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 13/80
2.5.2 La rigueur peut modifier les schémas de comportement
La rigueur est un processus de répétition et d'entraînement. Prenons l'exemple de la sécurité dans
l'industrie. Combien d'ouvriers ont été victimes d'accidents parce qu'ils avaient oublié de mettre leur
casque, ou leurs chaussures de sécurité ou leurs lunettes de protection ? Beaucoup trop. Combien
ont été blessés pour avoir mis leur main dans une machine sans l'avoir d'abord arrêtée ? Là encore,
beaucoup trop. Il est donc capital que tout le monde prenne l'habitude de respecter des règles de
sécurité simple. C'est pourquoi la rigueur fait partie intégrante de la sécurité industrielle.
Qu'il s'agisse de procédures d'urgence, de procédures régulières de travail standard ou d'autre chose,
il est crucial que tout soit fait pour que les opérateurs respectent systématiquement les règles. Il n'y a
pas de place pour les raccourcis ou la peur du ridicule. La stricte application des règles est un
impératif. Et pour y parvenir, vous pouvez soit profiter des réunions qui précèdent le démarrage du
travail, soit mettre en place une formation spécifique ou bien adopter tout autre moyen, mais il est
essentiel que tout le monde participe et participe sans réserve.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
14/80 16/01/2017
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 15/80
3 - Débarras (Seiri)
3.1.1 Méthode d’organisation
L'importance de l'organisation est reconnue depuis des siècles. L'une après l'autre, les générations
s'entendent rappeler qu'il ne faut pas faire les choses n'importe comment mais dans un certain ordre.
Et l'histoire démontre que ceux qui négligent l'organisation perdent trop souvent de vue leurs objectifs
mais aussi leurs moyens.
3.1.2 Choisir la fin et les moyens
Lorsque la terre était pauvre et que l'on manquait de tout, il suffisait d'être aussi frugal et économe que
possible. Tout garder, un peu comme le font les écureuils, était une bonne idée. Il fut une époque où
les gens conservaient jusqu'à la moindre chose, ayant l'impression de gaspiller s'ils jetaient quoi que
ce soit. Mais à notre époque, où nous sommes submergés par une abondance de biens, de services
et d'informations, il est plus important de savoir trier que de tout garder. Si l'on prend le cas de
l'information, il existe un nouveau métier, le management de l'information, qui n'est rien d'autre que
l'art de trier et d'organiser les informations. Il est important de garder, mais il est tout aussi important
de jeter. Par-dessus tout, il faut savoir ce qui doit être Jeté ou gardé et comment disposer ce
que l'on garde afin de pouvoir le retrouver plus tard.
Lorsqu'on se lance dans l'organisation, la première chose à faire est de définir les objectifs. Pourquoi
faites-vous cela ? Une fois que vous le savez, vous pouvez décider comment procéder. Les méthodes
ne manquent pas : analyse de Pareto, inventaire, analyse fonctionnelle, classement numérique
comme celui que les bibliothèques appliquent pour leurs fichiers. La difficulté consiste à déterminer à
quoi pourront vous servir ces choses plus tard, puis comment vous débarrasser de celles dont vous
n'avez pas besoin tout en gardant à portée de la main, mais sans qu'elles gênent, celles que vous
conservez.
L’organisation est l’art de savoir jeter
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
16/80 16/01/2017
3.2 Le secret de l’organisation
L'un des points essentiels de l'organisation est de définir en quoi elle consiste. Comment savez-vous
si vous êtes organisé ou non ? Quels sont les principes qui entrent en jeu ? Quand vous décidez de
vous lancer dans une action d'organisation, comment savez-vous où vous arrêter ?
On a dit que l'organisation était l'art de savoir jeter, mais il faudrait peut-être nuancer cette affirmation,
car jeter n'est que la première étape, même si elle est cruciale. Commencez par vous débarrasser
de tout ce dont vous n'avez pas besoin. Et tant que vous y êtes, profitez-en pour vous occuper des
machines qui fonctionnent mal et des pièces cassées.
Bien évidemment, l'idée de jeter tout ce qui ne vous sert pas implique des jugements de valeur et la
hiérarchisation des éléments. Et si vous l'appliquez, elle vous amènera à nettoyer des objets pleins
d'huile et de graisse et d'autres sur lesquels la couche de crasse est telle que vous ne pouvez pas voir
s'ils méritent ou non d'être conservés. Vous ne saurez pas si vous avez besoin de quelque chose -
c'est-à-dire si un objet est ou non utile - s'il n'est pas dans un état présentable.
Classer par ordre d'importance et choisir ou ranger les objets
Dans la hiérarchisation des éléments, on commence par décider si une chose est ou non importante.
Il faut ensuite réduire la quantité des choses qui ne sont pas essentielles tout en veillant à ce que
celles qui le sont restent à portée de la main, dans un but d'efficacité maximum. Le secret d'une bonne
hiérarchisation des éléments est donc de savoir prendre des décisions sur la fréquence d'utilisation
(en d'autres termes l'importance) et de veiller à ce que chaque chose soit à sa place.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 17/80
Degré de besoin
(Fréquence d’utilisation)
Méthode de stockage
(hiérarchisation)
Faible - Objets que vous n’avez pas utilisés depuis
un an.
Jetez-les
- Objets que vous avez utilisés qu’une fois
au cours des 6-12 derniers mois
Stockez à l’écart
Moyen - Objets que vous avez utilisés qu’une fois
dans les 2-6 derniers mois
- Objets utilisés plus d’une fois par mois
Stockez au centre de l’unité de travail
Elevé - Objets utilisés plus d’une fois par semaine
- Objets utilisés tous les jours
- Objets utilisés toutes les heures
Stocker à proximité du poste de travail ou
faites porter sur soi
Il est tout aussi important de mettre à l'écart ce dont vous n'avez pas besoin que de garder à portée
de la main ce qui vous est nécessaire, de savoir jeter une pièce cassée ou défectueuse que de savoir
la réparer.
Après la hiérarchisation et le classement, vous pouvez décider ce que vous voulez faire des choses
que vous utilisez, au mieux, une fois par an. Garder ? Jeter ? Si vous optez pour la première solution,
combien allez-vous en conserver ? On peut logiquement supposer que moins souvent vous utilisez
une chose moins vous en avez besoin. Et lorsque vous faites ce genre de « grand ménage », il n'est
pas rare que vous vous retrouviez devant des piles d'objets inutiles. Recommencez votre ménage et
vous en trouverez encore. C'est un processus sans fin.
Cela s'explique non seulement parce que les objets ont tendance à s'accumuler, mais aussi parce
qu'il est très difficile de faire la différence entre ce dont vous avez besoin et ce qui ne vous sert à rien.
C'est aussi parce que l'on a tendance, au début, à se laisser aller à garder « au cas où ». Mais il est
crucial, pour les responsables, de prendre une décision. Est-ce utile ? Non ? Alors, jetez ! Oui ? Dans
ce cas, combien faut-il en garder ? Jetez le reste.
3.3 Se débarrasser de l’inutile
3.3.1 L'approche
Lorsque vous décidez de vous débarrasser de ce qui est inutile, votre démarche variera suivant que
vous vous occuperez uniquement des choses dont vous n'avez pas besoin, ou aussi des machines et
des outils en mauvais état. A moins que vous n'ayez l'intention de combiner tout cela avec un « grand
ménage ». Vous devrez donc décider à chaque fois de l'ampleur de votre action. La plupart des gens
optent toutefois pour faire les choses à fond et ajoutent même un nettoyage complet.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
18/80 16/01/2017
3.3.2 La procédure
Pour se débarrasser des choses inutiles, la procédure est généralement la suivante :
1. Décidez de l'ampleur de l'opération (quels postes de travail, quelles zones) et définissez vos
objectifs.
2. Préparez-vous.
3. Enseignez aux gens à reconnaître ce qui est inutile.
4. Quantifiez et évaluez.
5. Organisez une visite d'évaluation et de contrôle de la hiérarchie et donnez des indications sur
la façon de faire mieux la prochaine fois.
Décidez de l'ampleur de l'opération et définissez les objectifs
Parce qu'il est parfois difficile de trancher entre ce qui est nécessaire et ce qui ne l'est pas, il est
souvent utile de quantifier par avance ce que vous allez jeter. Vous pouvez décider, par exemple, de
réduire votre « stock » d'objets inutiles de moitié. Ou de ne garder qu'une boîte de chaque type de
chose.
Parallèlement, il est également important de délimiter avec précision les postes ou les zones que vous
allez passer au crible. Vous pouvez vous attaquer à une section différente chaque mois. Faites
attention, toutefois, à n'en oublier aucune.
Préparez-vous
Appliquez la procédure dite des 6 questions (QQQOPC) : Qui va faire Quoi, Quand, Où, Pourquoi et
Comment ? Il est important, à ce stade, d'aller dans le détail et ce jusqu'à la méthode d'enlèvement
des déchets et aux règles de sécurité.
Apprenez aux gens à reconnaître ce qui est inutile
À moins de procéder avec beaucoup de minutie et de rigueur, l'organisation se fera en plusieurs
étapes dont chacune appellera des instructions plus détaillées. Un certain nombre de points doivent
être couverts, comme nous l'expliquons dans le paragraphe suivant, mais il est essentiel que chacun
sache exactement ce qui doit être fait et comment.
Quantifier et évaluer
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 19/80
Veillez à garder une trace de tout ce que vous jetez — quels objets et quelle quantité. Prenez les
décisions et évaluez. Faut-il jeter ? Faut-il stocker dans un entrepôt à l'écart. En a-t-on besoin ailleurs
? Faut-il réparer ? Ces questions et bien d'autres se poseront pour chaque objet retiré et quelqu'un
doit prendre les décisions. Inutile de sortir quelque chose si c'est pour le ramener quelque temps plus
tard.
Ne vous laissez surtout pas envahir par le doute. Ne vous dites pas « quel dommage de jeter ça ! »
Rappelez-vous que vous gagnerez en efficacité. Ne pensez même pas conserver temporairement ou
«pour le moment jusqu'à ce qu'on puisse décider». Oubliez que vous pourriez en avoir besoin un Jour.
Si l'objet était emprunté, rendez-le à son propriétaire. Ne vous inquiétez pas de ne pas avoir une
réserve de «peut-être que ...» sous la main. Soyez ferme et tenez-vous en à votre décision.
Organisez une visite d'évaluation et de contrôle de la hiérarchie et donnez des indications
À ce stade, les dirigeants doivent inspecter l'atelier, évaluer les progrès réalisés et donner des
indications sur ce qui peut encore être fait. Il est très important que l'inspection soit minutieuse. Dans
certaines entreprises, les dirigeants demandent même aux employés de vider leurs étagères et leurs
armoires puis de justifier la nécessité de ce qu'ils y remettent. Ce qui ne peut être justifié n'aurait pas
dû être là initialement.
3.4 Identifier les choses inutiles
II existe des endroits où les choses dont personne ne se sert semblent s'accumuler.
Étagères et armoires
On dirait que les choses que personne n'utilise, celles qui sont en trop ou cassées s'accumulent
systématiquement derrière les étagères et les armoires.
Vous trouverez aussi des tas d'objets inutiles sur les étagères les plus hautes ou les plus basses.
Vous trouvez même parfois des cartons d'effets personnels.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
20/80 16/01/2017
Allées de circulation et recoins
Comme la poussière, les choses dont vous n'avez pas besoin s'accumulent dans les recoins.
Les côtés des allées de circulation, les espaces entre les murs et les allées, particulièrement celles où
il y a peu de passage, sont également des endroits commodes pour poser des choses inutiles et les
oublier.
Pièces et en-cours
Vous trouverez des pièces derrière ou sous les machines. Il arrive même qu'il y en ait à l'intérieur.
Vous en découvrirez sous les chariots.
Très souvent, vous vous apercevrez que vous avez plus d'en-cours que vous ne le pensiez, ou des
stocks énormes de pièces défectueuses.
Vous mettrez à jour de petits stocks de pièces et de matières qui ne sont plus utilisées, des pièces et
des matières oubliées parce que vous ne gérez pas les stocks selon la méthode du FIFO (first in, first
out - premier entré, premier sorti).
Outils, montages et instruments de mesure
Très souvent, vous découvrirez que vous disposez de beaucoup plus d'outils, montages et
instruments de mesure que nécessaire ou que certains, cassés, sont restés là parce que personne n'a
pensé à les jeter.
Il y a des choses dont vous n'avez pas besoin dans l'immédiat - qui ne vous serviront jamais plus.
Jetez-les.
Pièces de rechange
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 21/80
Le plus souvent, l'espace réservé au stockage des pièces conservées pour faire face aux imprévus
est le dernier refuge des pièces cassées en trop et des objets dont personne n'aura jamais l'utilité.
Lorsque les gens fouillent dans les bacs à la recherche d'une pièce, ils prennent la bonne et laissent
les autres. Au fil des ans, vous accumulez ainsi des bacs pleins de pièces inutilisables.
Pourtour des piliers et dessous d'escaliers
Ces endroits sombres sont souvent encombrés d'objets inutiles et sont rarement nettoyés. Faites-le.
Machines, supports, portants et chariots
Vous vous apercevrez que vous avez des surplus de machines, de cônes de roulement, de supports,
de portants, etc.
Vous découvrirez des « mines » de rallonges électriques, tuyaux, tubes, ampoules, interrupteurs et
beaucoup d'autres choses dont vous pensiez avoir besoin un jour mais que vous n'avez pas touchées
depuis cinq ans et que vous seriez bien incapable de trouver s'il vous les fallait. Débarrassez-vous en.
Sols, fosses et cloisons
Les objets tombent ou sont posés sur le sol pour toute sorte de raisons, et ils y restent. On trouve de
tout ou presque sur le sol : des matières premières, des en-cours, des pièces défectueuses, des
accessoires. Jusqu'aux outils qui tombent parfois et que l'on ne ramasse jamais.
Magasins et hangars
Loin des yeux, loin de la mémoire, ces endroits ont tendance à être transformés en décharges
sauvages.
Murs et panneaux d'affichage
Les murs et les panneaux d'affichage sont piquetés d'annonces qui ont depuis longtemps perdu tout
intérêt, de notes et de programmes jaunis par le temps, de bouts de papier devenus illisibles. De toute
sorte de choses aussi inesthétiques et inutiles que les objets qui s'accumulent le long du mur.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
22/80 16/01/2017
Les abords
Regardez près de la clôture. Regardez autour des bâtiments. Regardez les tuyaux d'évacuation.
Regardez dans les caniveaux et le long des allées. Combien d'objets inutiles voyez-vous ? Et vous
pouvez être sûr que ce qui se trouve là ne servira jamais à personne demain.
Regardez partout, soyez particulièrement attentif et rigoureux pour tout ce qui présente un couvercle
ou une serrure.
3.5 Faire un grand ménage
3.5.1 Comment procéder ?
Les grands ménages peuvent être faits en même temps que les campagnes contre la crasse ou la
saleté, mais ils sont plus efficaces s'ils sont faits séparément.
La méthode que vous emploierez dépendra essentiellement de ce que vous avez à nettoyer.
Par exemple:
 Les huiles et autres liquides doivent être pompés.
 La suie, les garnitures, etc. s'enlèvent au balai et à la pelle.
 Les surfaces sales, les endroits couverts d'une couche de crasse dure et les panneaux graisseux
doivent être nettoyés avec des brosses dures et des ponceuses. Très souvent, vous devrez
employer des appareils à haute pression et il faudra probablement passer plusieurs fois sur les
fenêtres et les sols particulièrement sales.
 La rouille devra être enlevée avec précaution pour éviter de casser les pièces fragiles.
 Lorsqu'il s'agir de nettoyer les extérieurs, le choix de la saison est important.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 23/80
3.5.2 Points à ne pas oublier
Le grand ménage se fait depuis le plafond jusqu'aux fosses - chaque équipement est nettoyé
individuellement - et peut s'étendre jusqu'aux abords. Aussi vaste que soit l'opération et aussi occupés
que soient tous ceux qui y participent, plusieurs points doivent absolument être gardés à l'esprit pour
assurer la sécurité et éviter la casse.
Sécurité
Les hommes qui travaillent en hauteur peuvent fort bien tomber, mais des objets peuvent aussi
tomber sur ceux qui travaillent au sol ou dans les fosses.
Assurez-vous que toutes les machines sont arrêtées et tous les interrupteurs en position arrêt avant
d'autoriser quiconque à monter sur les machines ou à se glisser dessous.
Les détergents sont glissants et les nettoyants chimiques peuvent être toxiques. Soyez prudents.
Certains manipuleront des systèmes de vidange ou d'autres matériels qu'ils connaissent peut-être
mal. Assurez-vous qu'ils savent ce qu'ils font et connaissent les règles de sécurité.
Éviter la casse
II arrive que des machines refusent de repartir après un grand ménage. Des détergents se sont peut-
être infiltrés quelque part et bloquent un mécanisme - ou c'est de l'eau qui a provoqué un début de
rouille. Des éléments ont pu être déréglés. Il y a toute sorte de causes possibles.
Plus on reporte ce grand ménage, plus il risque d'être long. Il peut arriver qu'on soit obligé de recourir
au burin et au marteau pour décoller la couche de crasse en certains endroits particulièrement sales,
avant même de commencer à les nettoyer.
3.5.3 Se débarrasser des objets cassés
Bien que la procédure soit, pour l'essentiel, analogue à celle utilisée pour se débarrasser des choses
inutiles, il peut y avoir des objets dont vous n'avez pas besoin ou qui ne peuvent pas vous êtres utiles
mais qu'il est impossible de jeter. C'est pourquoi il est important de vérifier minutieusement tous les
endroits où vous avez des problèmes. Une bonne idée consiste aussi à prendre le plan de masse de
l'atelier et à en faire le tour en indiquant par un P tous les problèmes. S'il y a beaucoup de P sur le
plan, le ménage sera long et difficile.
Tout doit être passé au crible : les bâtiments, les toits, les fenêtres, les piliers, les fils électriques, les
ampoules, les interrupteurs, les supports, les étagères, les armoires, les machines, les plaques, les
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
24/80 16/01/2017
poubelles, etc. Cherchez ce qui est cassé, les tâches de rouille, les déréglages, les objets mal placés,
les éraflures, la saleté et tout ce qui n'est pas comme il le faudrait. Tout ce que vous remarquez doit
être réparé « Notez tous ». Certains défauts pourront être corrigés facilement et rapidement, pour
d'autres ce sera plus difficile « Déterminez le degré de difficulté ». Certaines interventions pourront
être confiées à vos propres techniciens, d'autres nécessiteront une aide extérieure. Là encore, faites
la distinction.
3.6 Traiter les causes
3.6.1 Pourquoi traiter les causes ?
Les hommes sont la principale source de pollution dans l'industrie électronique et les hôpitaux. D'où
les sas, le passage dans des «souffleries», les vêtements spéciaux, etc. Autrefois, l'industrie élec-
tronique consacrait beaucoup de temps et d'effort à nettoyer, ébarber, polir et étanchéifier; aujourd'hui,
elle en passe encore plus à construire et maintenir des salles blanches.
On constate depuis quelque temps une tendance dans toutes les entreprises industrielles - pas
seulement celles du secteur électronique et du matériel médical - à accorder davantage d'attention à
la précision et à la surveillance de l'environnement, dont on sait qu'il joue un rôle important justement
dans la précision.
Nous connaissons une usine où les ouvriers recherchent la source de la fuite dès qu'ils repèrent la
moindre goutte. Et il faut dire qu'ils sont tellement attentifs à prévenir les fuites qu'ils n'ont pas eu à en
arrêter depuis fort longtemps.
Plusieurs raisons expliquent la difficulté que pose la mise en œuvre d'une politique de recherche des
causes. Les plus courantes sont les suivantes :
1. Les gens acceptent la réalité comme un acquis. Ils ne se rendent. pas compte que des
améliorations pourraient être apportées et pensent que les choses ont toujours été - et seront
toujours -ainsi.
2. Il y a trop d'autres problèmes : les machines sont en panne, les outils usés et la dégradation
est telle qu'il est impossible de remonter jusqu'à la source du problème.
3. Les gens ont baissé les bras. Trop souvent, devant l'effort nécessaire pour tout garder
propre, ils se sont résignés à la crasse et à tous les problèmes qui vont avec.
4. La technicité fait défaut. Très fréquemment, les gens n'ont pas la qualification nécessaire
pour trouver la solution technique au problème ou la mettre en œuvre s'ils l'ont trouvée.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 25/80
3.6.2 Procédures pour remonter jusqu'aux causes de la crasse
La procédure en sept étapes pour remontrer jusqu'aux origines de la crasse est indiquée dans
l'illustration suivante :
3.6.3 Définir la nature, l'emplacement et la forme de la crasse
Le premier impératif est bien évidemment d'identifier la nature de la crasse. Avant même d'essayer
d'en retrouver l'origine, vous devez savoir de quoi elle se compose. Ce qui implique d'en identifier la
nature, l'emplacement, l'ancienneté, la quantité, car cela vous indiquera comment mener l'opération
de nettoyage et comment procéder pour résoudre le problème.
Il est important de savoir, à ce stade, que vous ne pourrez pas remonter jusqu'aux origines de la
crasse si tout est sale. I'identification des causes ne peut se faire que pendant ou après un grand
ménage.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
26/80 16/01/2017
3.6.4 Rechercher les causes de la crasse
Avoir une politique de nettoyage veut dire veiller à ce que tout soit propre, mais c'est un peu plus
compliqué que de lancer des campagnes de propreté auxquelles tout le monde doit participer. Rien de
plus triste qu'un poste de travail où l'on a simplement nettoyé les objets et les endroits qui étaient
sales, en considérant avoir « fait son devoir ». Le nettoyage est certes important mais ce n'est qu'un
début. L'important est de rechercher les causes de la saleté afin de pouvoir maintenir la propreté.
Etudier scientifiquement la saleté
Qu'est-ce que la crasse ? Pourquoi est-elle un problème ? Quelles sont les limites tolérables ? Ces
questions et bien d'autres doivent trouver une réponse pour effectuer une analyse efficace des
causes. La saleté notée à cet endroit est-elle due à une fuite en amont ? A-t-elle été provoquée par
l'accumulation d'impuretés, par quelqu'un, par l'air ou par la chute d'un objet, etc. ? Les causes
peuvent être très différentes et c'est pourquoi il est important d'examiner la crasse pour la caractériser.
Est-ce une conséquence logique du procédé de fabrication ou sa présence est-elle inattendue ? Peut-
elle être évitée ? Est-ce le résultat d'une négligence ? Ou bien y en a-t-il tellement que les gens n'ont
pas le temps de l'éliminer ? C'est un problème que vous devez aborder de manière scientifique.
Comment la crasse est-elle arrivée là et comment peut-on l'empêcher ? Il faut que vous le sachiez
sinon tous vos efforts ne serviront pas à grand-chose.
Classer la saleté
Concrètement, il peut être intéressant de mettre des étiquettes sur les différents endroits concernés,
en indiquant la nature de la saleté, les conditions, la quantité et d'autres facteurs. Cette évaluation est
très importante. On pourrait aussi indiquer par ce moyen les mesures prises pour éviter l'accumulation
et les méthodes de nettoyage utilisées.
Une fois cette analyse effectuée, vous pouvez procéder à un classement par ordre décroissant ou
autre. Des priorités peuvent alors être fixées. Bien entendu, les capots qui ferment mal ou les plaques
de protection tordues doivent être immédiatement réparés, mais il est essentiel de classer par ordre
de priorité les problèmes plus difficiles à traiter.
Ensuite, prenez les endroits dans l'ordre où vous les avez classés et essayez de déterminer pourquoi
ils sont aussi sales.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 27/80
On pourrait allonger la liste presque indéfiniment. Vous pouvez aussi, par exemple, essayer de
déterminer si ces problèmes peuvent être résolus sur le poste de travail même ou si une assistance
technique est nécessaire. Dans cette campagne anti-saleté (cette campagne des 5S), il est important
de quantifier des facteurs comme l'emplacement de la saleté, sa nature, sa quantité et les moyens de
l'éviter, ainsi que de déterminer si le problème est ou non lié au matériel, aux outils ou aux procédés
utilisés au poste de travail concerné.
3.6.5 Établir un plan d'action
II y a principalement deux façons d'établir un plan d'action.
Traiter les causes
La première est de faire en sorte qu'il n'y ait pas de saleté. Qu'il s'agisse de l'éliminer à la source ou
de la maintenir à des niveaux gérables, l'effort devra porter sur le traitement des causes. Vous devrez
pour cela utiliser tous les moyens technologiques dont vous disposez. Cela peut aussi impliquer une
action de grande envergure pour remettre en état tout ce qui est dégradé ou cassé et veiller à ce que
ce qui a été réparé reste en bon état.
Les endroits difficiles à nettoyer
La deuxième façon est de partir du principe que tout travail salit et donc de développer des méthodes
de nettoyage efficaces. C'est l'approche la plus souvent utilisée. Par exemple, elle peut amener à
modifier les systèmes d'évacuation de l'huile et de l'eau pour que tous les liquides résiduels soient
centralisés au même endroit afin d'être traités et éliminés plutôt que de les laisser s'écouler n'importe
où. Elle peut aussi amener à changer la conception d'une machine pour qu'elle soit plus facile à
nettoyer. Elle peut conduire à modifier le processus de fabrication pour que les déchets soient
évacués au lieu de s'accumuler sur la machine. En bref, cette approche vise à éliminer les endroits
difficiles à nettoyer.
Lorsque vous avez établi un plan d'action, reprenez-le pour déterminer ce qu'il en coûtera de le mettre
en oeuvre, les nouveaux matériels qui pourraient être nécessaires et si vous pourrez l'appliquer avec
votre propre personnel ou bien faire appel à une aide extérieure. Au cours de cette démarche, il est
important de définir l'impact potentiel du plan et de fixer des priorités.
La persévérance est la première des qualités lorsqu'on s'attaque aux causes de la saleté.
Mais comment allez-vous surveiller l'apparition de la saleté ? Ce n'est pas parce que vous avez
dressé un plan d'action que vous devez interrompre votre effort. C'est seulement après qu'il ait été
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
28/80 16/01/2017
repris et affiné à plusieurs reprises qu'il commencera à produire ses effets. Bien qu'il reste encore une
part de travail important pour mettre en place des techniques de prévention, la plupart des entreprises
négligent ce domaine.
Les problèmes techniques sont différents selon qu'il s'agit de saleté ou de fuites, mais quoi qu'il en
soit il est essentiel que l'entreprise acquière la capacité technologique nécessaire pour les résoudre.
3.7 Affiner le plan d’action
Éliminer les bacs a huile et modifier les capots et les panneaux de protection
Les fuites d'huile constituent un problème majeur dans la plupart des usines. La majorité d'entre elles
ont donc des bacs pour recueillir l'huile qui fuit. Mais cela ne résout en rien le problème, car il vaut
mieux éliminer les bacs et faire en sorte qu'ils ne soient plus nécessaires. Vous débarrasser des bacs
vous obligera à rechercher d'où vient la fuite, ce qui la cause et comment l'arrêter. Si ce n'est pas
possible, il vaut mieux installer des tuyaux d'évacuation que de laisser l'huile s'égoutter dans un bac
où la poussière s'accumule.
Des capots plus petits
Plutôt que d'essayer de couvrir l'ensemble de l'équipement où il y a de la limaille ou des fuites d'huile,
il vaut mieux agir au plus près de la source et concevoir des capots ou des protections plus petits
spécialement adaptés à ces endroits.
Autres solutions
D'autres solutions peuvent être envisagées, comme des tabliers coulissants, des capots mobiles, etc.
L'important est de faire preuve d'imagination et que tout le monde, dans l'atelier, s'efforce d'identifier
les causes spécifiques.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 29/80
3.8 EN RÉSUME
• Débarras veut dire mettre les choses à leur place. Traiter les problèmes à la source. C'est la
première des priorités des 5S. Commencez par débarrasser le poste de travail. Avez-vous des piles
d'objets dont vous n'avez pas besoin? Débarrassez-vous en. C'est fondamental pour la gestion au
quotidien.
• L'initiative doit venir du sommet, car l'opérateur est généralement tellement pris par sa tâche et si
englué dans sa routine qu'il ne perçoit pas la nécessité de débarrasser. Les choses dont vous n'avez
pas besoin seront éliminées en plusieurs étapes, car il est très difficile de tout jeter en même temps.
On a dit que les gens qui déménageaient le plus facilement étaient ceux qui avaient peu d'affaires à
déménager. C'est pourquoi il est si important de hiérarchiser suivant des critères clairs.
• Le même principe s'applique au traitement des causes de la saleté. Le nettoyage doit être fait
chaque jour, mais même ainsi vous ne parviendrez pas à maintenir la propreté du poste de travail si
vous n'éliminez pas un certain nombre de facteurs qui rendent le nettoyage nécessaire. Il vous
appartient de déterminer pourquoi les choses sont si sales et comment éviter qu'elles se salissent
autant. C'est une chose que le personnel des postes de travail devrait très bien faire.
• A moins d'être confronté à une difficulté technologique majeure, vous n'aurez sans doute pas besoin
d'une aide extérieure pour résoudre ces problèmes. Pour l'essentiel, il s'agit, par une campagne de
promotion incessante, d'amener le personnel des postes de travail à apporter les améliorations, à
observer les résultats et à améliorer encore.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
30/80 16/01/2017
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 31/80
4 - Rangement (Seiton)
4.1 La technique du rangement
4.1.1 Mettre les choses à leur place
Une fois que vous vous êtes débarrassé de toutes les choses dont vous n'avez pas besoin, l'étape
suivante est de décider de la place à affecter à chaque chose. C'est ce que l'on appelle ranger. Le
rangement consiste en effet à disposer les objets selon trois critères essentiels qui sont l'efficacité, la
qualité et la sécurité, et donc à rechercher la meilleure place pour chacun d'eux.
On trouve d'innombrables exemples d'organisation et de rangement dans la vie quotidienne. Les
parkings dans lesquels toutes les voitures sont garées de façon à ce que chacune puisse sortir
lorsque le conducteur en a besoin, ou la disposition des livres dans la bibliothèque en font partie, tout
comme les implantations rationnelles, la gestion des magasins, la disposition des outils sur le poste de
travail et même l'agencement des articles dans les rayons des supermarchés. Le rangement n'est pas
un concept difficile à visualiser et à apprécier. Il est simplement difficile à réaliser. Mais il ne l'est pas
si l'on applique trois règles simples.
4.1.2 Choisir la place de chaque objet
La première étape consiste à décider où doivent aller les objets. Bien entendu, la décision doit reposer
sur certains critères, car l'absence de critères et de schémas rendra impossible à quiconque de se
souvenir où les objets sont censés être, et il faudra donc beaucoup plus de temps pour les remettre à
leur place ou les trouver. Mais les possibilités ne manquent pas.
4.1.3 Décider comment les objets doivent être rangés
Ensuite, on décide comment les objets doivent être rangés. C'est essentiel pour un stockage
fonctionnel. Les choses doivent être rangées de manière à être faciles à trouver et accessibles. Le
rangement doit être fait en gardant à l'esprit la fréquence d'utilisation de l'objet.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
32/80 16/01/2017
4.1.4 Appliquez les règles de rangement
La troisième règle est d'appliquer les règles. Ce qui veut dire toujours mettre les choses à la place qui
leur a été attribuée. Cela a l'air très simple, et ça l'est si vous respectez le principe. Mais c'est
justement cela qui est difficile. De l'application de ce principe dépend le succès ou l'échec de
l'organisation et du rangement.
4.2 Promouvoir le rangement
La procédure de base pour le rangement est la suivante :
1. Analyser la situation présente,
2. Décider où doivent aller les objets
3. Décider comment ils doivent être rangés
4. Faire appliquer les règles de rangement
:
4.3 Comprendre et analyser la situation présente
Le rangement est la condition sine qua non de l'efficacité. Il s'agit de savoir combien de temps il vous
faut pour trouver les objets dont vous avez besoin et les ranger après utilisation. Une décision
arbitraire sur l'emplacement ne vous fera pas gagner du temps. Au contraire, vous devez analyser
pourquoi il faut tant de temps pour prendre un objet et le ranger. Et vous devez faire cette analyse
aussi bien pour les jeunes recrues que pour les plus anciens des ouvriers.
A vous d'imaginer un système que tout le monde peut comprendre. Sinon, tous vos efforts seront
vains.
Commencez par analyser
Commencez par analyser comment les gens prennent les objets et les rangent et pourquoi il leur faut
aussi longtemps. C'est particulièrement important dans les postes de travail où l'on utilise des outils et
des matières très divers, parce que le temps passé à les prendre et à les ranger est du temps perdu.
Prenons un exemple : si une personne prend un objet ou le range 200 fois par jour et que cela lui
prend à chaque fois 30 secondes, cela représente 100 minutes - plus d'une heure et demie par Jour.
Si la durée moyenne du geste pouvait être réduite à 10 secondes, vous économiseriez plus d'une
heure.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 33/80
4.4 Choisir la place des objets
4.4.1 Se débarrasser des choses dont vous n'avez pas besoin
Commencez par diviser les stocks par deux. La règle est de n'avoir à aucun moment plus d'une pièce
à portée de la main. Tout le reste est en trop.
4.4.2 Déterminer la méthode d'analyse pour la disposition et l'implantation du magasin
II y aura toujours des objets que vous voudrez garder à portée de la main et d'autres qui peuvent
être .stockés plus loin. C'est ce type de disposition qui doit être réalisé. Est-il vraiment nécessaire que
les choses qui sont à proximité immédiate soient à cette place ? Lorsque vous étudiez cette question,
il est important de tenir compte de l'agencement du bâtiment dans son ensemble. Il est essentiel,
lorsque vous procédez à cet aménagement, de travailler suivant une méthode rigoureuse.
4.4.3 Standardiser la désignation des objets
II arrive souvent que les objets soient désignés de deux façons : par leur nom réel et par le nom que
tout le monde leur donne. Dans ce cas, choisissez la désignation que vous voulez utiliser et imposez-
la. Deux noms pour désigner la même chose sont source de confusion. Le moment où l'on se
débarrasse de certaines choses est l'occasion de faire l'inventaire de ce que vous possédez. Vous
découvrirez peut-être de grandes quantités d'objets qui n'ont pas de nom. Ou deux choses différentes
désignées sous le même nom. Et même plusieurs choses portant le même nom alors qu'elles
présentent de petites différences. L'inventaire mettra en évidence ces anomalies.
4.5 Décider comment ranger
4.5.1 Le rangement fonctionnel
Le rangement fonctionnel est celui qui est effectué selon des critères de qualité, de sécurité,
d'efficacité et de protection.
En matière de qualité, les critères varient selon les caractéristiques du produit concerné, mais le plus
important est peut-être de veiller à ne pas confondre des objets portant des noms différents. On fait
souvent des erreurs avec des articles similaires.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
34/80 16/01/2017
Par exemple, si vous avez en face de vous deux jumeaux, il vous sera très difficile de les distinguer.
De la même façon, les objets qui se ressemblent, ont une appellation similaire ou des références
proches doivent être stockés à une certaine distance les uns des autres. Tracer le contour de l'outil
sur le panneau aide à faire la distinction, et on peut utiliser des couleurs différentes pour éviter toute
confusion. On peut aussi avoir une sorte de tableau de bord portant le nom de chaque outil et une
série de boutons, et chaque fois que vous appuyez sur le bouton correspondant au nom de l'outil un
voyant s'allume sur le panneau à côté de l'outil que vous voulez. Tous les moyens qui permettent
d'éviter des erreurs doivent être utilisés.
4.5.2 Noms et places
Même si un objet n'a pas de nom officiel, il aura celui par lequel les gens qui l'utilisent le désignent. Et
parce que tout le monde a un nom (parfois différent d'ailleurs) pour cet objet, l'absence d'appellation
officielle ne provoque pas de confusion tant que les utilisateurs de l'objet en question travaillent seuls.
Mais elle peut être une source de problèmes dans un travail en équipe, et il est essentiel que chaque
chose porte un nom admis par tous et connu de tous. Sinon, vous ne pouvez affecter une place à cet
objet et personne ne saura où le trouver.
 Lorsque vous menez les activités liées aux 5 S, il est impératif que tout ait un nom et une place.
Les noms doivent être simples et faciles à comprendre. Ils doivent également être exprimés en
les inscrivant sur les panneaux à outils et même sur les outils.
 Lorsque vous affectez un espace de rangement, indiquez non seulement le lieu mais aussi
l'étagère. Choisissez la place de chaque objet et veillez à ce qu'il y soit. C'est crucial.
 Le nom de l'objet et celui du lieu de rangement vont de pair. Lorsque le nom de la place est sur
l'outil et vice versa, vous savez que vous êtes en progrès. Chaque objet doit porter non
seulement son nom mais aussi celui de l'endroit précis où il se range.
4.5.3 Faciliter la sortie et le rangement des objets
 Tout le processus est destiné à faciliter le travail parce que lorsque chaque chose a une place
et que chaque chose est à sa place, il y a moins de confusion et le travail se fait plus vite.
 II vaut mieux également que les lieux de rangement ne soient pas trop disséminés. Les objets
doivent être là où ils servent et le système doit être compréhensible, qu'ils aient été classés
par fonction, produit, processus ou selon un autre critère. Il est particulièrement important que
les jeux soient complets et qu'il y ait des pièces de rechange.
 Lors de l'aménagement des espaces de rangement, les objets lourds doivent être en bas ou
sur des supports mobiles pour que l'on puisse les manipuler facilement. D'autres objets
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 35/80
peuvent être suspendus à des crochets et les objets les plus utilisés doivent être les plus
accessibles.
 Avoir les choses à portée de la main et facile à utiliser implique que l'on réfléchisse au travail
à effectuer. La plupart des gens trouvent plus facile de prendre des objets placés à une
hauteur située entre le genou et l'épaule. Sur le poste de travail lui-même, les objets doivent
être à proximité immédiate.
 II est important de tirer parti de tout l'espace de rangement dont on dispose. Ce qui implique
de concevoir des espaces adaptés à chaque objet. Les objets longs, par exemple, appellent
un soin particulier. Les tuyaux, les câbles, etc. peuvent être enroulés. Les courroies de
ventilateur et autres objets en boucle peuvent être suspendus. Il faut parfois mettre les petits
objets dans des conteneurs et vous pouvez faire des boîtes spéciales pour les jeux afin qu'ils
ne soient pas dépareillés.
4.6 Respecter les règles
4.6.1 Contrôler chaque jour et éviter les ruptures de stock
 Lorsque vous cherchez un objet à l'endroit où il doit être et que vous ne le trouvez pas, il y a
trois explications possibles : vous êtes en rupture de stock, quelqu'un l'a pris et ne l'a pas
remis ou il est perdu. Mais vous ignorez quelle est la bonne explication et vous ne savez donc
pas quoi faire. Si c'est une rupture de stock, est-ce qu'une commande de réassortiment a été
faite ou non ? Si quelqu'un utilise l'objet, qui est-ce et quand le rapportera-t-il ?.
 Si le stock est épuisé, quelle est la procédure pour commander ? Est-ce qu'il y a d'autres
stocks ou magasins à proximité qui pourraient avoir cet objet ? Qui faut-il contacter ? L'idéal,
bien sûr, serait que vous ayez immédiatement les réponses à toutes ces questions. Chaque
espace de rangement devrait comporter une note indiquant quand il faut renouveler le stock
(par exemple quand il ne reste plus que 5 pièces), comment procéder, et même avoir des
fiches de réassort - de préférence de couleurs différentes. De fait, les choses sont si bien
organisées dans certains endroits que lorsque le stock arrive au point qu'il faut le réassortir, la
carte est déjà là.
 Pour ce qui est du choix des quantités, la question à poser en priorité est : est-ce qu'il est
facile de se réapprovisionner ? Si vous pouvez toujours être fourni dans un délai très bref,
inutile de conserver des stocks importants à portée de la main. Si le réassortiment est long,
mieux vaut avoir des réserves.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
36/80 16/01/2017
4.6.2 Réformer le processus de réassort
Prendre un objet et le remettre à sa place prend du temps et c'est pourquoi on constitue des jeux pour
pouvoir faire tout en même temps. Mais dans le cas de rotations ou de changements d'outils
fréquents, où les possibilités sont très diverses et le nombre d'objets important, le
réapprovisionnement doit être rapide et précis. Beaucoup d'ouvriers trouvent commode d'avoir les
choses qu'ils utilisent le plus fréquemment à côté de la chaîne, sous la main.
Des chariots sont parfois constitués pour recevoir les outils ou les pièces les plus utilisés et on peut
les fixer dessus pour distinguer nettement les objets que tout le monde utilise et ceux qui ne servent
que pour un processus ou à une seule personne.
4.6.3 S'entraîner à prendre les objets et à les ranger
Le rangement est le processus qui consiste à éliminer le temps perdu à prendre et ranger les objets.
Mais en l'absence de résultats tangibles, il est difficile de voir les progrès accomplis. À moins que tout
le monde ne s'y astreigne, le rangement n'a que peu de chance d'avoir beaucoup d'effet.
Heureusement, la pratique met aussi généralement en évidence ce qui reste à faire. Les meilleures
améliorations sont celles qui permettent à quiconque d'effectuer ces gestes. Si vous dirigez un bureau
et non un atelier, vous pouvez faire la même chose avec les dossiers. Tout le monde doit pouvoir faire
ces deux gestes en 30 s maximum.
4.7 Ce dont il faut se souvenir au moment de ranger
Chaque fois que vous rangez quelque chose, vous devez vous rappeler plusieurs choses, expliquées
ci-après :
 La délimitation et le repérage des emplacements.
 Les tables, les étagères et les chariots.
 Les machines-outils et autres outils.
 Les scies et les moules.
 Les matières et les en-cours.
 Les stocks réservés aux imprévus.
 Les huiles.
 Les instruments et appareils de mesure.
 Les gros objets.
 Les petits objets et les consommables.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 37/80
 Les fournitures pour étiquetage et présentation.
4.7.1 Délimitation et marques d'emplacement
Lorsqu'on commence le rangement dans un atelier, la première chose à faire est de délimiter les
allées de circulation et d'indiquer clairement la place de chaque objet. Le premier impératif est bien
sûr d'adopter un agencement qui facilite le travail et la règle est la même pour le rangement.
Le deuxième impératif est d'agencer selon les principes de la ligne droite, de l'angle droit et de
l'horizontal/vertical. Il est important, pour tirer le meilleur parti de l'espace disponible mais aussi pour la
sécurité, que toutes les allées de circulation soient en ligne droite. Cela donne de surcroît un aspect
très net.
Il est souvent utile d'aménager les allées le long des murs, à la fois pour que les principaux axes de
circulation soient larges et dégagés et pour éviter les espaces perdus.
Le repérage de l'emplacement des divers objets délimite des zones et permet de vérifier que les
objets sont là où ils doivent être ; très souvent, si les objets ne sont pas a leur place, le travail en pâtit
et cela peut même avoir des conséquences négatives sur le processus et la qualité.
Quelle que soir la méthode adoptée, il faut se rappeler que les lignes et les repérages d'emplacement
sont l'expression de décisions claires. Le simple fait de tracer les lignes, fait déjà paraître le poste de
travail plus ordonné, et c'est une étape très importante qu'il convient de ne pas négliger. Une fois les
lignes tracées, bien sûr, chacun doit veiller à ce que tout reste en ordre et à ce que rien de dépasse
des limites fixées.
Les entreprises utilisent souvent des couleurs différentes pour différencier les allées de circulation
principales des allées secondaires. Le codage par la couleur peut aider à trouver et à ranger les
objets.
Limiter les hauteurs est aussi très important lorsqu'on choisit la place des objets. Ces limitations sont
utiles non seulement pour des raisons de sécurité (pour éviter les chutes d'objets) mais aussi parce
qu'elles sont un bon moyen d'empêcher l'accumulation de réserves inutiles.
Tracer les lignes et marquer la place des objets font partie des études d'agencement et les trois
critères à retenir sont :
 Faciliter le travail,
 La sécurité,
 L'ordre.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
38/80 16/01/2017
4.7.2 Supports, étagères et chariots
Les supports et les étagères sont importants pour le rangement, mais constituent trop souvent une
gêne. Avoir trop d'espace est dangereux parce que cela vous donne l'impression d'avoir de la place
pour tous les objets. Dans beaucoup d'ateliers, il faut commencer par réduire le nombre de supports
et d'étagères. Cela fait, décidez ce qui doit impérativement être rangé sur un support ou une étagère
et jetez tout le reste. C'est la base de tout. Ne gardez pas plus que ce qu'il vous faut.
Lorsque vos supports et vos étagères sont à des hauteurs différentes, mettez-les tous à la même
hauteur. Le cas échéant, placez des roulettes sous certains pour qu'ils soient plus faciles à déplacer.
Vous pouvez aussi faire des tables spéciales où ne seront rangés que les objets nécessaires à une
tâche spécifique. Si les changements de fabrication ou les remplacements de pièces sont fréquents,
réservez une table avec un jeu de tout ce dont vous avez besoin.
Les supports et les étagères ne doivent pas être posés directement sur le sol. Les surélever par des
pieds facilite le nettoyage et donne un aspect plus net. Évitez toutefois les forêts de pieds!
Les tables roulantes servent à transporter les objets d'un endroit à un autre. Les objets lourds peuvent
bien sûr être déplacés à l'aide d'un pont roulant ou d'un chariot élévateur, mais si vous ne prévoyez
que ces deux moyens de levage, les opérateurs finiront par porter beaucoup de choses à la main. De
plus, ponts roulant et chariots élévateurs nécessitent des opérateurs spécialisés et reviennent souvent
à vide. N'importe qui peut utiliser une table roulante et elle peut porter beaucoup plus que ne peut
porter un homme.
L'utilisation des ponts roulants et des chariots élévateurs doit être limitée au minimum. Les tables
roulantes sont plus utiles dans bien des cas, notamment parce qu'elles peuvent être adaptées à des
usages très divers. Si vous faites preuve d'un peu d'imagination et élevez les tables roulantes à la
hauteur des établis tout sera sur le même plan et vous n'aurez plus à perdre du temps à soulever et
poser des objets. L'économie est double, en temps et en fatigue.
Soyez Imaginatif et souvenez-vous que les supports, les étagères, les tables roulantes, les
toboggans, etc. doivent permettre de travailler plus facilement, plus vite et dans de meilleures
conditions de sécurité et faciliter le nettoyage... N'hésitez pas à innover lorsque cela vous convient.
4.7.3 Fils et câbles
On voit trop souvent des fils et des câbles qui s'entrelacent comme une toile d'araignée. Trop
nombreux également sont les câbles qui s'enfoncent dans le sol, serpentent par terre ou même
pendent du plafond dans un fouillis inesthétique où il est impossible de dire ce qui est raccordé à quoi.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 39/80
Tous ces endroits sont des sources de problèmes potentiels, exposés à des cassures, à l'usure et à
des erreurs susceptibles de provoquer des accidents ou des pannes. Il est indispensable d'instituer
des politiques pour interdire que ces fils et câbles traînent sur le sol, pour les regrouper, les étiqueter
et les disposer en lignes droites, avec des angles droits, et qu'ils soient solidement assujettis.
Toutes les lignes enterrées doivent être dégagées et placées au-dessus du sol puis solidement fixées
en place. Chaque ligne doit être identifiée et numérotée pour éviter les erreurs. Et l'agencement
général doit être revu pour faciliter le déplacement des objets.
4.7.4 Machines et autres outils
La plupart des tâches industrielles se font à l'aide de machines-outils très diverses. C'est pourquoi il
est essentiel de les disposer de manière à en faciliter la manipulation. Les principes de base de cet
agencement sont les suivants :
 Eliminer le besoin d'outils.
 Réduire le nombre d'outils nécessaires.
 Placer les outils à portée de la main.
 Ranger les outils dans l'ordre où vous vous en servez.
 Disposer les outils de manière à ne pas avoir à changer de main.
 Placer les outils de façon à pouvoir les ranger d'une main.
Éliminer le besoin d'outils
La meilleure façon consiste à fixer à demeure une clef sur les têtes de vis ou encore à utiliser des
écrous à oreilles ou à adopter toute technique qui fasse que tout ce dont vous avez besoin est
exactement là et au moment où vous en avez besoin.
Réduire le nombre d'outils nécessaires
Si vous pouvez réduire le nombre de vis de diamètres différents vous pouvez réduire le nombre de
clés dont vous avez besoin. Vous pouvez aussi combiner plusieurs outils en un, selon le principe du
couteau suisse. Il est également utile d'avoir un outil unique modulable, par exemple une clé avec
plusieurs têtes.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
40/80 16/01/2017
Placer les outils là où vous les trouverez immédiatement
Le meilleur endroit pour ranger un outil est celui où vous l'utilisez. Le meilleur exemple est la ceinture
à outils que portent les électriciens, où se trouve tout ce qu'il leur faut. Le même principe, peut aussi
être appliqué en réservant juste assez d'espace près de la machine pour ranger les outils qui
correspondent à cette machine. Lorsque vous optez pour cette solution, pensez à garder un espace
où ranger les chiffons qui serviront à essuyer la machine et la nettoyer.
Placer les outils dans l'ordre où vous vous en servez
Les chaînes de montage sont conçues de façon à ce que les pièces se présentent dans l'ordre où
elles sont assemblées. Lorsque vous révisez une machine, il est bon de placer les éléments et les
pièces dans l'ordre où vous les, démontez, afin de ne pas en oublier lorsque vous remontez. Vous
devez tout ranger dans l'ordre d'utilisation. Non seulement vous trouvez plus facilement les objets,
mais vous n'en oubliez pas et vous ne les utilisez pas dans le désordre.
Disposer les outils de façon à ne pas avoir à changer de main
Dans tout processus, prendre un outil dans une main et le passer dans l'autre pour l'utiliser est une
des plus grandes pertes de temps qui soit. L'élimination de cette perte de temps peut améliorer radi-
calement l'efficience, en particulier dans les opérations de fabrication. Cela suppose de placer les
outils à la droite de l'utilisateur, dans le sens où ils sont utilisés et de veiller à ce qu'ils soient toujours
disposés ainsi. Ce qui implique d'avoir suffisamment d'espace pour que la personne puisse se saisir
de l'outil sans avoir à se contorsionner pour l'atteindre et que l'outil soit pris dans la bonne position,
prêt à servir.
Ranger les outils de façon à pouvoir les ranger d'une seule main
C'est aussi perdre du temps que d'avoir à faire plusieurs gestes pour ranger les outils. Beaucoup de
personnes deviennent plus efficaces dès qu'elles décident de munir leurs lunettes d'un cordonnet qui
leur évite d'avoir à réfléchir où les poser ou bien à chercher. Les clés peuvent être accrochées à des
clous et les marteaux suspendus à des crochets.
Il est essentiel que les outils soient et restent bien rangés parce qu'ils sont manipulés un très grand
nombre de fois dans la même journée et que chaque gain de temps est multiplié par cent.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 41/80
4.7.5 Lames, moules et autres consommables très importants
II s'agit d'un des points les plus importants pour la qualité et il est indispensable de mettre en place un
système pour entretenir régulièrement ces accessoires et veiller à ce qu'ils soient en parfait état. Dans
ce domaine, un certain nombre de principes doivent être respectés.
 Créez des espaces de rangement où l'on puisse voir clairement ce qui s'y trouve et où les
objets sont protégés des chocs, de la casse, de la rouille et de la saleté.
 Veillez à ce que la limaille, la crasse et la rouille ne s'incrustent pas dans les emboîtements
des porte-outils.
 Réduisez les stocks. Aménagez les boîtes de rangement de façon à ce que les lames ne
soient pas mélangées ni abîmées. Surveillez les procédures d'affûtage et de polissage et les
boîtes où les lames sont stockées. En cas de modification de la taille, veillez à l'indiquer sur la
boîte de rangement.
 Ces outils étant très souvent rangés à la verticale, n'oubliez pas de prévoir un système de
blocage et de sécurité.
4.7.6 Matières et en-cours dont les quantités varient
Il est très difficile d'attribuer une place aux choses dont la quantité varie constamment. Même lorsque
vous y parvenez, vous n'êtes jamais certain que ces endroits seront pleins en permanence et vous
vous retrouverez probablement avec de l'espace perdu.
Pour les matières et les en-cours, affectez des endroits de rangement et décidez la quantité qu'ils
doivent contenir. S'il y en a davantage, d'autres dispositions seront prises pour stocker le surplus.
Même s'il est placé à proximité du poste de travail, il doit être clair qu'il s'agit d'un arrangement
provisoire dont la durée sera précisée. Lorsque vous recevez ou livrez des produits à intervalles
réguliers, cela se traduit par une accumulation plus importante juste avant ou après les livraisons, un
espace généralement affecté à un autre usage doit être utilisé pour stocker ce surstock temporaire.
Malgré tout, le principe fondamental doit être de réduire l'encombrement du poste de travail et tous les
efforts doivent aller dans ce sens.
Dans le même temps, il arrive souvent que les en-cours, les produits finis et même les réserves
constituées pour faire face aux imprévus soient placés dans un endroit spécialement affecté à cette fin
et y demeurent un certain temps. Dans ce cas, il faut se souvenir de la règle du premier arrivé,
premier sorti (FIFO). Utilisez ce qui est arrivé en premier et expédiez ce que vous avez fabriqué en
premier. Ne créez pas d'espaces vides où les choses s'entassent.
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
42/80 16/01/2017
En matière de maîtrise de la qualité, il est également très important, notamment, de veiller à ce que
les produits ou les pièces en transit ne soient ni endommagés ni salis et à ce qu'il n'y ait pas d'erreurs
d'étiquetage.
Un espace et des conteneurs spéciaux doivent être réservés aux pièces défectueuses et à celles en
attente d'une décision, il est bon d'indiquer ces espaces par un code-couleur, les conteneurs par un
jaune ou un rouge éclatant, et de les étiqueter clairement afin d'éviter tout malentendu. Les
conteneurs affectés aux pièces défectueuses doivent être de petite taille afin de se remplir rapidement
et d'attirer ainsi l'attention.
Qu'une seule pièce manque et c'est tout un processus de montage qui peut être bloqué, c'est
pourquoi il importe que toutes les pièces soient réunies et dans l'ordre. Cette gestion des processus
est cruciale. Dans les usines les plus performantes, toutes les opérations sont décomposées sur de
petites fiches qui sont ensuite classées, de sorte qu'il est facile d'exécuter chaque tâche dans l'ordre
indiqué et de contrôler que tout a été fait.
4.7.7 Stocks pour imprévus
Pour bien gérer les pièces et les imprévus, vous devez savoir exactement quels sont vos besoins et
quand il faut procéder au réassort.
II est important, dans le cadre de la gestion de ces stocks, de veiller à ce qu'ils restent en parfait état,
et notamment de vérifier qu'ils ne comportent pas de pièces détériorées, rayées, rouillées ou sales.
Les circuits imprimés et pièces du même type doivent être stockés de façon à ce qu'ils ne puissent
pas s'entrechoquer ni recevoir la poussière ou la saleté. Il faut souvent les entreposer dans des
endroits frais et secs.
4.7.8 Huiles
Le stockage des huiles est une question intéressante du point de vue de d'organisation et du
rangement.
La procédure est la suivante :
1. Regroupez les différentes huiles que vous utilisez et réduisez leur nombre.
2. Créez des codes couleur et des marques spéciales qui vous indiqueront le type d'huile et la
fréquence de changement ou de vérification du niveau. Veillez à ce que le système soit
suffisamment simple pour que tout le monde le comprenne et qu'il n'y ait pas d'erreur.
3. Choisissez les huiles qui seront stockées et contrôlées au magasin central et celles qui le
seront le long de la chaîne. Décidez ensuite quel type d'huile sera stocké sur la chaîne, en
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
LES 5S 43/80
quelle quantité et où, ainsi que les règles de réassort. N'oubliez pas les espaces et
conteneurs spéciaux réservés à ce stockage, qui doivent aussi être codés par couleur.
4. Assurez-vous que vous avez tous les outils nécessaires, en fonction du type d'huile, selon
qu'elle est versée dans la machine ou appliquée, et de toutes les caractéristiques de
l'opération.
5. Outre son rôle dans le processus de production, l'huile doit être étudiée également du point de
vue des risques d'incendie, de la pollution et de la sécurité. Colmatez toutes les fuites et faites
le nécessaire pour qu'aucune impureté ne s'introduise dans l'huile.
6. Innovez pour faciliter le remplissage en huile, même si cela implique d'installer des tubes
d'alimentation ou des orifices de remplissage.
4.7.9 Instruments et appareils de mesure
Ces appareils doivent être précis, sinon ils n'ont aucune utilité. Il va de soi qu'ils sont vérifiés
régulièrement et réglés, mais cela doit être indiqué clairement. Certains doivent être plus précis que
d'autres et cet impératif doit lui aussi être signalé, avec le nom du contrôleur. L'absence d'étiquette à
cet effet est inacceptable.
Lorsqu'ils sont mal entretenus, il arrive que ces appareils ne reviennent pas à zéro lorsqu'ils sont
déréglés, rouilles, cabossés ou déformés. Il faut donc veiller à ce qu'ils ne soient pas manipulés
brutalement, salis ou détériorés de quelque façon que ce soit. Ils vous permettent de vérifier que la
qualité est bien intégrée à votre produit; s'ils ne sont pas fiables, c'est tout votre processus qui est
remis en question.
4.7.10 Gros objets
Les objets de grandes dimensions et les objets lourds sont autant de cas particuliers, chacun ayant
son utilité propre et un mode d'emploi spécifique, il est donc important de prévoir des espaces de
rangement et des moyens de transport pour chacun de ces objets.
Des dispositifs de sécurité et des instruments de nettoyage doivent être conçus spécialement pour ces
matériels et un espace de rangement doit leur être réservé où ils soient facilement accessibles sans
que cela gêne le travail.
4.7.11 Petits objets et produits consommables
Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle
2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06
E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com
N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier
5S dans l'atelier

Contenu connexe

Tendances

Chantier 5S (THEPENIER PHARMA juin 2016)
Chantier 5S (THEPENIER PHARMA juin 2016)Chantier 5S (THEPENIER PHARMA juin 2016)
Chantier 5S (THEPENIER PHARMA juin 2016)HASUO Tsuyoshi
 
5S-et-Management-Visuel (1).pptx
5S-et-Management-Visuel (1).pptx5S-et-Management-Visuel (1).pptx
5S-et-Management-Visuel (1).pptxMedChet
 
Etude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiEtude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiasalmi4
 
La méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsLa méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsXL Groupe
 
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX Rahma Karmani
 
Présentation PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Présentation PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMSPrésentation PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Présentation PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMSZouhair Boufakri
 
Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)herve62400
 
Améliorer vos performances grâce à la TPM
Améliorer vos performances grâce à la TPMAméliorer vos performances grâce à la TPM
Améliorer vos performances grâce à la TPMXL Groupe
 
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travailWeb-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travailXL Groupe
 
Les outils de base du Lean
Les outils de base du LeanLes outils de base du Lean
Les outils de base du LeanXL Groupe
 
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)XL Groupe
 
Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise Aboubakr Moubarak
 
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Noura BELAID
 
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMSRapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMSZouhair Boufakri
 
Présentation soutenance
Présentation soutenancePrésentation soutenance
Présentation soutenanceshurongliu
 

Tendances (20)

Les 5 s au bureau
Les 5 s au bureauLes 5 s au bureau
Les 5 s au bureau
 
5s
5s5s
5s
 
Chantier 5S (THEPENIER PHARMA juin 2016)
Chantier 5S (THEPENIER PHARMA juin 2016)Chantier 5S (THEPENIER PHARMA juin 2016)
Chantier 5S (THEPENIER PHARMA juin 2016)
 
5S-et-Management-Visuel (1).pptx
5S-et-Management-Visuel (1).pptx5S-et-Management-Visuel (1).pptx
5S-et-Management-Visuel (1).pptx
 
Etude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiEtude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imi
 
La méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secretsLa méthode DMAIC et ses secrets
La méthode DMAIC et ses secrets
 
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
 
Présentation PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Présentation PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMSPrésentation PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Présentation PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
 
Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)Les muda (7 gaspillages)
Les muda (7 gaspillages)
 
Améliorer vos performances grâce à la TPM
Améliorer vos performances grâce à la TPMAméliorer vos performances grâce à la TPM
Améliorer vos performances grâce à la TPM
 
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travailWeb-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
Web-formation | Les outils Lean d'amélioration du poste de travail
 
Les outils de base du Lean
Les outils de base du LeanLes outils de base du Lean
Les outils de base du Lean
 
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
 
PFE en gestion du stock
PFE en gestion du stockPFE en gestion du stock
PFE en gestion du stock
 
Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise
 
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
 
Demarche5 s
Demarche5 sDemarche5 s
Demarche5 s
 
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMSRapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
 
Présentation soutenance
Présentation soutenancePrésentation soutenance
Présentation soutenance
 
PFE-Semi.pdf
PFE-Semi.pdfPFE-Semi.pdf
PFE-Semi.pdf
 

En vedette

Shallow and Deep Founation Design Calucations
Shallow and Deep Founation Design CalucationsShallow and Deep Founation Design Calucations
Shallow and Deep Founation Design CalucationsTyler Edgington
 
Menu general febrero 2016 - cocinas (1)
Menu general   febrero 2016 - cocinas (1)Menu general   febrero 2016 - cocinas (1)
Menu general febrero 2016 - cocinas (1)lolosan10
 
Dr. David Williams at Belmont University
Dr. David Williams at Belmont UniversityDr. David Williams at Belmont University
Dr. David Williams at Belmont UniversityBelmontCHS
 
Value chain analyse
Value chain analyseValue chain analyse
Value chain analyseLan Phương
 
La Educacion Y El Cambio Climatico Maria Adela Roxanne
La Educacion Y El Cambio Climatico Maria Adela RoxanneLa Educacion Y El Cambio Climatico Maria Adela Roxanne
La Educacion Y El Cambio Climatico Maria Adela Roxannemanuelmch
 

En vedette (15)

Q 1&33
Q 1&33Q 1&33
Q 1&33
 
Water Lab
Water LabWater Lab
Water Lab
 
Shallow and Deep Founation Design Calucations
Shallow and Deep Founation Design CalucationsShallow and Deep Founation Design Calucations
Shallow and Deep Founation Design Calucations
 
Presentacion en power point
Presentacion en power pointPresentacion en power point
Presentacion en power point
 
Menu general febrero 2016 - cocinas (1)
Menu general   febrero 2016 - cocinas (1)Menu general   febrero 2016 - cocinas (1)
Menu general febrero 2016 - cocinas (1)
 
RESUME 20
RESUME 20RESUME 20
RESUME 20
 
People centred research
People centred research People centred research
People centred research
 
BDesign Portfolio
BDesign PortfolioBDesign Portfolio
BDesign Portfolio
 
Harsh academy
Harsh academyHarsh academy
Harsh academy
 
Omnia El-Melegy
Omnia El-MelegyOmnia El-Melegy
Omnia El-Melegy
 
Dr. David Williams at Belmont University
Dr. David Williams at Belmont UniversityDr. David Williams at Belmont University
Dr. David Williams at Belmont University
 
Dance music
Dance musicDance music
Dance music
 
Value chain analyse
Value chain analyseValue chain analyse
Value chain analyse
 
La Educacion Y El Cambio Climatico Maria Adela Roxanne
La Educacion Y El Cambio Climatico Maria Adela RoxanneLa Educacion Y El Cambio Climatico Maria Adela Roxanne
La Educacion Y El Cambio Climatico Maria Adela Roxanne
 
Pop Art
Pop ArtPop Art
Pop Art
 

Similaire à 5S dans l'atelier

Impacts des TIC sur les foires et salons à horizon 2025
Impacts des TIC sur les foires et salons à horizon 2025Impacts des TIC sur les foires et salons à horizon 2025
Impacts des TIC sur les foires et salons à horizon 2025CNAM Paris
 
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discoursAtelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discourspolenumerique33
 
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discoursAtelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discoursbsaintorens
 
L'AMDEC - Manuel de mise en oeuvre
L'AMDEC - Manuel de mise en oeuvreL'AMDEC - Manuel de mise en oeuvre
L'AMDEC - Manuel de mise en oeuvreEric Métais
 
Sicycl emanagement cedt
Sicycl emanagement cedtSicycl emanagement cedt
Sicycl emanagement cedtCelineV38
 
Lean et Usines du futur
Lean et Usines du futurLean et Usines du futur
Lean et Usines du futurXL Groupe
 
Le green it et le marketing mémoire de fin d'étude - apollonia clara blanc
Le green it et le marketing   mémoire de fin d'étude - apollonia clara blancLe green it et le marketing   mémoire de fin d'étude - apollonia clara blanc
Le green it et le marketing mémoire de fin d'étude - apollonia clara blancApo Blanc
 
La vie après le diplôme UTC -16 avril 2013
La vie après le diplôme UTC -16 avril 2013La vie après le diplôme UTC -16 avril 2013
La vie après le diplôme UTC -16 avril 2013Cyrille Deruel
 
Évaluation des ordonnances du 22 septembre 2017 relatives au dialogue social ...
Évaluation des ordonnances du 22 septembre 2017 relatives au dialogue social ...Évaluation des ordonnances du 22 septembre 2017 relatives au dialogue social ...
Évaluation des ordonnances du 22 septembre 2017 relatives au dialogue social ...France Stratégie
 
Eureka formations Techniques catalogue_2020
Eureka formations Techniques catalogue_2020Eureka formations Techniques catalogue_2020
Eureka formations Techniques catalogue_2020ElisabeteRAIMUNDO2
 
XL Groupe et le Toyota Production System
XL Groupe et le Toyota Production SystemXL Groupe et le Toyota Production System
XL Groupe et le Toyota Production SystemXL Groupe
 
Lean Service : Améliorer la performance de vos processus
Lean Service : Améliorer la performance de vos processusLean Service : Améliorer la performance de vos processus
Lean Service : Améliorer la performance de vos processusXL Groupe
 
Mémoire 2 Kenny PIERRE
Mémoire 2 Kenny PIERREMémoire 2 Kenny PIERRE
Mémoire 2 Kenny PIERREKenny PIERRE
 
Master_Informatique_et_Innovation
Master_Informatique_et_InnovationMaster_Informatique_et_Innovation
Master_Informatique_et_InnovationRegina Carreira L
 
These professionnelle : l'adoption de l'intelligence artificielle à l'échelle...
These professionnelle : l'adoption de l'intelligence artificielle à l'échelle...These professionnelle : l'adoption de l'intelligence artificielle à l'échelle...
These professionnelle : l'adoption de l'intelligence artificielle à l'échelle...Karima BENNIA
 
#PortraitDeStartuper #19 - KeeeX - Laurent Henocque
#PortraitDeStartuper #19 - KeeeX - Laurent Henocque#PortraitDeStartuper #19 - KeeeX - Laurent Henocque
#PortraitDeStartuper #19 - KeeeX - Laurent HenocqueSébastien Bourguignon
 

Similaire à 5S dans l'atelier (20)

Impacts des TIC sur les foires et salons à horizon 2025
Impacts des TIC sur les foires et salons à horizon 2025Impacts des TIC sur les foires et salons à horizon 2025
Impacts des TIC sur les foires et salons à horizon 2025
 
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discoursAtelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
 
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discoursAtelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
Atelier data visualisation une image vaut mieux qu'un long discours
 
L'AMDEC - Manuel de mise en oeuvre
L'AMDEC - Manuel de mise en oeuvreL'AMDEC - Manuel de mise en oeuvre
L'AMDEC - Manuel de mise en oeuvre
 
Sicycl emanagement cedt
Sicycl emanagement cedtSicycl emanagement cedt
Sicycl emanagement cedt
 
Lean et Usines du futur
Lean et Usines du futurLean et Usines du futur
Lean et Usines du futur
 
Le green it et le marketing mémoire de fin d'étude - apollonia clara blanc
Le green it et le marketing   mémoire de fin d'étude - apollonia clara blancLe green it et le marketing   mémoire de fin d'étude - apollonia clara blanc
Le green it et le marketing mémoire de fin d'étude - apollonia clara blanc
 
La vie après le diplôme UTC -16 avril 2013
La vie après le diplôme UTC -16 avril 2013La vie après le diplôme UTC -16 avril 2013
La vie après le diplôme UTC -16 avril 2013
 
Évaluation des ordonnances du 22 septembre 2017 relatives au dialogue social ...
Évaluation des ordonnances du 22 septembre 2017 relatives au dialogue social ...Évaluation des ordonnances du 22 septembre 2017 relatives au dialogue social ...
Évaluation des ordonnances du 22 septembre 2017 relatives au dialogue social ...
 
Eureka formations Techniques catalogue_2020
Eureka formations Techniques catalogue_2020Eureka formations Techniques catalogue_2020
Eureka formations Techniques catalogue_2020
 
Research master's thesis
Research master's thesisResearch master's thesis
Research master's thesis
 
XL Groupe et le Toyota Production System
XL Groupe et le Toyota Production SystemXL Groupe et le Toyota Production System
XL Groupe et le Toyota Production System
 
Lean Service : Améliorer la performance de vos processus
Lean Service : Améliorer la performance de vos processusLean Service : Améliorer la performance de vos processus
Lean Service : Améliorer la performance de vos processus
 
Guide pi-normalisation
Guide pi-normalisationGuide pi-normalisation
Guide pi-normalisation
 
Mémoire 2 Kenny PIERRE
Mémoire 2 Kenny PIERREMémoire 2 Kenny PIERRE
Mémoire 2 Kenny PIERRE
 
Master_Informatique_et_Innovation
Master_Informatique_et_InnovationMaster_Informatique_et_Innovation
Master_Informatique_et_Innovation
 
These professionnelle : l'adoption de l'intelligence artificielle à l'échelle...
These professionnelle : l'adoption de l'intelligence artificielle à l'échelle...These professionnelle : l'adoption de l'intelligence artificielle à l'échelle...
These professionnelle : l'adoption de l'intelligence artificielle à l'échelle...
 
#PortraitDeStartuper #19 - KeeeX - Laurent Henocque
#PortraitDeStartuper #19 - KeeeX - Laurent Henocque#PortraitDeStartuper #19 - KeeeX - Laurent Henocque
#PortraitDeStartuper #19 - KeeeX - Laurent Henocque
 
ADECOL AVRIL 2015
ADECOL AVRIL 2015ADECOL AVRIL 2015
ADECOL AVRIL 2015
 
BTS - Systèmes Électroniques - Compte rendu de stage (2014)
BTS - Systèmes Électroniques - Compte rendu de stage (2014)BTS - Systèmes Électroniques - Compte rendu de stage (2014)
BTS - Systèmes Électroniques - Compte rendu de stage (2014)
 

Dernier

Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmacieLoloshka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 

Dernier (20)

Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 

5S dans l'atelier

  • 1. LES 5S Auteur : Eric METAIS – DEVINCI Conseil 2, Rue robert le Ricolais – BP 60468 44304 Nantes Cedex 03 Tél/Fax. 02-51-89-02-66 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr Site. devinci-conseil.com Edition du
  • 2. 2/80 16/01/2017 Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 3. LES 5S 3/80 TABLE DES MATIERES 1 - Introduction.....................................................................................................................5 2 - Signification et utilité des 5S.........................................................................................7 2.1 Seiri = Débarras............................................................................................................................7 2.2 Seiton = Rangement.....................................................................................................................8 2.3 Seiso = Nettoyage.......................................................................................................................10 2.4 Seiketsu = Ordre.........................................................................................................................11 2.5 Shitsuke = Rigueur......................................................................................................................12 3 - Débarras (Seiri).............................................................................................................15 3.2 Le secret de l’organisation..........................................................................................................16 3.3 Se débarrasser de l’inutile...........................................................................................................17 3.4 Identifier les choses inutiles........................................................................................................19 3.5 Faire un grand ménage...............................................................................................................22 3.6 Traiter les causes........................................................................................................................24 3.7 Affiner le plan d’action.................................................................................................................28 3.8 EN RÉSUME...............................................................................................................................29 4 - Rangement (Seiton)......................................................................................................31 4.1 La technique du rangement........................................................................................................31 4.2 Promouvoir le rangement............................................................................................................32 4.3 Comprendre et analyser la situation présente.............................................................................32 4.4 Choisir la place des objets..........................................................................................................33 4.5 Décider comment ranger.............................................................................................................33 4.6 Respecter les règles...................................................................................................................35 4.7 Ce dont il faut se souvenir au moment de ranger.......................................................................36 4.8 EN RÉSUMÉ...............................................................................................................................46 5 - Nettoyage (Seiso) .........................................................................................................47 5.1 Thème de nettoyage...................................................................................................................47 5.2 L'approche en trois étapes..........................................................................................................48 5.3 Nettoyage de l’unité de travail et de l’équipement.......................................................................48 5.4 Eliminer les défauts dans l’équipement et nettoyer les outils......................................................52 5.5 EN RÉSUMÉ...............................................................................................................................56 6 - Ordre (Seiketsu)............................................................................................................57 6.1 L’ordre vient de l’application durable et la maîtrise des 5S.........................................................57 Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 4. 4/80 16/01/2017 6.2 Mettre les anomalie en évidence par des systèmes de visualisation..........................................57 6.3 Eduquer fait aussi partie du management visuel........................................................................58 6.4 Les principes du management visuel..........................................................................................58 6.5 Tout est important.......................................................................................................................59 6.6 Outils et méthodes de management visuel.................................................................................59 6.7 Manuels de management visuel : Règles d’application des 5S..................................................61 6.8 Le codage par couleurs...............................................................................................................62 6.9 Comment peindre.......................................................................................................................63 6.10 Méthodes de management visuel.............................................................................................64 6.11 EN RÉSUMÉ.............................................................................................................................67 7 - Rigueur (Shitsuke)........................................................................................................69 7.1 La rigueur pour changer d’habitudes..........................................................................................69 7.2 Acquérir des habitude.................................................................................................................70 7.3 Le pourquoi des problèmes de communications.........................................................................71 7.4 Surveiller l’application des règles et l’utilisation des check-lists..................................................72 7.5 Entrainez-vous jusqu,à ce que vous ne fassiez plus d’erreurs....................................................73 7.6 La responsabilité personnelle.....................................................................................................74 7.7 Campagnes pour le respect des règles.......................................................................................75 7.8 EN RÉSUMÉ...............................................................................................................................76 8 - La méthodologie de mise en place..............................................................................77 8.1 Constituer le comité d'animation 5S............................................................................................77 8.2 Définir la politique des 55............................................................................................................77 8.3 Définir le plan d'action 5S...........................................................................................................77 8.4 Mettre en place un plan d'action 5S et des indicateurs d'évaluation...........................................78 8.5 Suivre le plan d'action 5S............................................................................................................78 8.6 Synthèse de la démarche des 5S...............................................................................................79 Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 5. LES 5S 5/80 1 - Introduction La Qualité ne peut pas s'épanouir dans des ateliers sales et encombrés d'objets, dans des bureaux où s'amoncellent des dossiers. Le désordre laissé sur les lieux de travail crée un environnement peu agréable, il nuit au désir de bien faire. Les petites négligences, les petits écarts de conduite répétés, les accrocs aux règles en usage, altèrent profondément le climat d'une unité. La tenue d'un établissement, d'un bureau d'études, d'une agence commerciale, d'un siège social, reflète, à coup sûr, la qualité d'une entreprise. Comment alors procéder dans une entreprise ? Dans une unité ? Comment développer cette capacité à se plier à une discipline librement acceptée qui génère l'ordre et le calme ? Comment rétablir un cadre où le désir de bien faire s'épanouisse et où l'autonomie naisse du temps économisé par un travail plus efficace et plus rapide ? C'est le but des 5S, la première des techniques de management à mettre en œuvre sur le chemin de la Qualité Totale. C'est aussi la technique qui prépare le lancement du Juste-à-Temps et la mise en place du TPM (Total Productive Maintenance). L'acronyme 5S tire son origine de la première lettre de chacune des cinq opérations à conduire dans le cadre de cette technique : Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke. La première opération, Seiri ou Débarras, vise à trier sur le poste de travail ce qui est strictement nécessaire et qui doit être gardé en se débarrassant du reste. Elle touche à la fois aux objets matériels et aux objets immatériels qui environnent ou conditionnent les méthodes de travail (normes, règles, documentation...). Cette opération lutte contre le penchant bien naturel de l'être humain à accumuler. Une fois le poste de travail débarrassé, la deuxième opération, Seiton ou Rangement, consiste à aménager au mieux les moyens nécessaires en réduisant les gestes inutiles et les pertes de temps : Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 6. 6/80 16/01/2017 La troisième opération, Seiso ou Nettoyage, assure la propreté du poste de travail en luttant contre la poussière, la saleté, les chutes de matériaux, les fuites d'huile. L'entretien des sols et des machines y prend une importance toute particulière. Le nettoyage devient l'occasion et le moyen d'inspection des machines pour détecter les anomalies et les usures prématurées. La quatrième opération, Seiketsu ou Ordre, définit les règles par lesquelles le poste de travail restera débarrassé des objets inutiles ? Rangé, nettoyé. Elle consolide les trois opérations précédentes mais demeure plus particulièrement associée à la troisième opération, le nettoyage, elle précise notamment les moyens d'élimination des causes de salissure ou de désordre. La cinquième opération, Shitsuke ou Rigueur, est pleinement du ressort hiérarchique. Elle se fixe pour but le maintien des bonnes habitudes, en soutenant et en encourageant le personnel à adhérer aux règles. Le choix du terme de Rigueur dans le sens de respect de ce qui est exigé ou imposé par les règles en tire toute sa justification. Les 5S font partie intégrante de la vie des entreprises japonaises qui mettent en œuvre la Qualité Totale. Elles constituent la première des techniques de management à mettre en œuvre avant toutes les autres. Elles ouvrent, en particulier, la voie aux activités de résolution de problèmes. Les 5S se révèlent à l'usage remarquablement efficaces parce qu'elles transforment physiquement l'environnement du poste de travail et parce qu'elles agissent profondément sur l'état d'esprit du personnel, tous niveaux hiérarchiques confondus. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 7. LES 5S 7/80 2 - Signification et utilité des 5S En dernière analyse, on peut dire que le rôle des 5S est d'éliminer le gaspillage. Mais de même que chaque mot a un sens premier et un sens élargi, les 5S ont une signification plus large et assez vague. II est donc important de définir clairement en quoi ils consistent, où ils sont censés vous mener et comment les activités qui s'y rattachent doivent être structurées pour vous permettre d'atteindre ce but. En quoi consistent exactement les 5 S et que peuvent-ils vous apporter ? 2.1 Seiri = Débarras Le sens premier de débarrasser est « dégager de ce qui embarrasse ». Dans le contexte des 5S, cela signifie faire la distinction entre le nécessaire et l'inutile, prendre les décisions difficiles qu'implique cette distinction et mettre en place une hiérarchisation des éléments afin de supprimer ce qui ne sert à rien. L'accent est donc mis sur la hiérarchisation des éléments, sur le traitement des causes afin d'éliminer l'inutile et sur les façons d'éviter que ces causes ne deviennent des problèmes. 2.1.1 Hiérarchisation des éléments Dans toute sorte de situations et pour beaucoup de choses, on évoque négligemment la nécessité de «s'organiser», de «mettre de l'ordre». En réalité, l'organisation est peut-être la plus importante de toutes nos activités. Certaines personnes donnent l'impression de vivre dans un désordre permanent alors qu'elles sont en fait très organisées, tandis que d'autres, apparemment rigoureuses et ordonnées, semblent incapables de trouver quoi que ce soit lorsqu'elles en ont besoin. Organiser, est bien plus que déplacer seulement des objets. N'importe qui peut mettre de l'ordre dans une pièce ou un bureau, mais seul l'utilisateur peut réellement créer un système dans lequel chaque chose aura sa place. Les théories ne manquent pas sur la façon d'organiser votre travail, mais toutes ont le même point de départ, à savoir prendre les choses une par une et les classer par ordre d'importance. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 8. 8/80 16/01/2017 La première étape consiste à créer des catégories en fonction du degré d'importance et de mettre en œuvre le management par catégories. Il est toutefois très difficile de faire la distinction entre l'essentiel et le superflu, tant chez soi qu'au travail. Nos placards sont encombrés de vêtements que nous ne portons plus mais que nous ne pouvons nous résoudre à jeter. Au bureau ou à l'atelier nous laissons s'accumuler des papiers et des cartons de pièces dont nous n'avons plus besoin depuis belle lurette. Mais au lieu de pratiquer la hiérarchisation des éléments, nous gardons tout, en nous disant que tel document ou telle pièce pourrait nous servir un jour. Nous conservons des choses «au cas où...». Au lieu de faire des choix, difficiles certes mais indispensables, entre l'essentiel et le non essentiel. 2.1.2 Traiter les causes II est donc capital de procéder à un grand nettoyage et de faire place nette. Cela nous permettra de comprendre pourquoi cela va si mal et d'aller jusqu'à la cause première du problème. Nous pourrons ainsi passer au plus important, à savoir, traiter les causes. 2.2 Seiton = Rangement Que ce soit en relation avec les 5S ou en général, ranger veut dire placer chaque chose à un endroit précis afin de pouvoir la trouver immédiatement en cas de besoin. On évite ainsi de perdre du temps à chercher. L'accent est mis sur l'organisation rationnelle pour éviter de perdre du temps à chercher. Une fois que chaque chose à une place, définie en fonction des exigences de qualité et de sécurité, l'unité de travail est en ordre. 2.2.1 Appliquer le principe du rangement Le rangement est un principe qui s'applique à tous les aspects de la vie sociale et privée. On le retrouve dans les fichiers des bibliothèques, dans l'organisation des parkings publics, dans le système de réservation des billets d'avion, dans les implantations, dans le mode de stockage des marchandises, dans la façon dont nous rangeons les vêtements dans nos armoires et même les objets dans nos poches. Tous ces arrangements requièrent une certaine ingéniosité. Tous sont destinés à nous permettre de trouver ce dont nous avons besoin, sans avoir à chercher ni à tout retourner. Tous ont pour but de faciliter l'accès aux objets. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 9. LES 5S 9/80 2.2.2 Agencement fonctionnel La mise en ordre commence donc par une étude d'efficacité détaillée et approfondie. Le principe de rangement vise à formuler les règles de hiérarchisation des catégories d'objets. La fréquence à laquelle nous utilisons certaines choses est, plus souvent qu'on ne le croit, le point dont nous partons pour développer le système de rangement : 1. Les objets que nous n'utilisons pas sont jetés. 2. Les objets que nous n'utilisons pas mais que nous souhaitons garder à portée de la main en cas de besoin sont mis en réserve 3. Les objets que nous utilisons rarement sont rangés à l'écart. 4. Les objets que nous utilisons de temps à autre sont stockés au poste de travail. 5. Les objets que nous utilisons fréquemment restent au poste de travail ou nous les portons sur nous. Le stockage doit également dépendre des quantités dont nous disposons et de la rapidité avec laquelle nous pouvons obtenir les objets lorsque nous en avons besoin. Il est inutile de conserver à proximité un stock important de pièces lorsqu'on sait pouvoir se procurer très vite la quantité requise. Nous devons raisonner non seulement en termes d'efficacité, mais aussi en fonction de facteurs tels que la qualité, la rouille, la détérioration, la déformation, etc… La sécurité entre également en ligne de compte lorsqu'on étudie le meilleur agencement, c'est-à-dire le plus fonctionnel. Est-ce que les objets risquent de tomber pendant leur manipulation ? La sécurité du lieu de stockage est-elle assurée ? Toutes les précautions nécessaires ont-elles été prises pour le stockage des produits inflammables ? Ces questions sont fondamentales, complexes, et requièrent la plus grande attention. Pour qu'un atelier reste bien rangé, il peut être utile de tracer sur le sol des allées et des lignes de séparation. L'agencement doit être flexible pour pouvoir être modifié en fonction de l'évolution des conditions de travail. Tout doit être surélevé pour faciliter à la fois le nettoyage et les contrôles. La disposition doit être telle que la saleté ne puisse pas s'installer, que les fournitures et outillages soient aisément accessibles et que les mouvements s'enchaînent sans rupture du rythme. Parce que la finalité du rangement est de stimuler l'efficacité, il importe aussi de faire des analyses de temps et de réaliser des améliorations, dans le même temps où l'on est engagé dans ce processus de remise en ordre. Il convient pour cela de se poser les questions clés pour chaque objet : quoi, quand, où, pourquoi, qui, comment. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 10. 10/80 16/01/2017 2.3 Seiso = Nettoyage Le dictionnaire donne du verbe nettoyer la définition suivante: « Rendre net, propre, en débarrassant de tout ce qui ternit ou salit. » Dans le contexte des 5S, cela signifie éliminer les déchets, les saletés, les corps étrangers, afin que tout soit propre. Le nettoyage est un mode de contrôle. Le seiso met l'accent sur cet aspect du nettoyage, sur la propreté et sur la netteté générale des ateliers. On savait qu'il fallait se débarrasser des déchets, des ordures et veiller à la propreté, mais le nettoyage revêt depuis quelque temps une importance croissante. En effet, compte tenu de l'amélioration de la qualité, de la précision et des techniques de production, le plus petit détail peut avoir des répercussions vitales. Il faut donc être d'autant plus rigoureux sur le nettoyage. 2.3.1 Les lieux à surveiller Parmi tous vos matériels et toutes vos installations, certains doivent être tout spécialement impeccables, et il est important que vous sachiez quels sont ceux qui doivent être surveillés. Prenons un exemple : ceux d'entre vous qui avaient l'âge de s'y intéresser, se rappelleront qu'aux jeux Olympiques de Tokyo, les joueuses de l'équipe japonaise de volley-ball avaient toutes une petite serviette éponge glissée dans la ceinture de leur short et qu'elles s'épongeaient régulièrement le front, sachant que des gouttes de sueur tombant sur le terrain le rendraient glissant. Et si elles glissaient, elles risquaient de perdre un point qui pouvait coûter le match. Le terrain était donc pour elles un endroit à surveiller en priorité. 2.3.2 «Nettoyer = contrôler», un état d'esprit Dans l'armée, les règles ont toujours été très strictes en ce qui concerne le nettoyage, le graissage et la propreté des armes, car elles doivent pouvoir être utilisées à tout moment. Le nettoyage ne se limite pas simplement à rendre propres les locaux et le matériel. C'est aussi une occasion de contrôler. Mêmes les lieux qui ne sont pas sales doivent être vérifiés et contrôlés. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 11. LES 5S 11/80 Lorsqu'il est bien fait, le nettoyage permet de s'assurer que tout va bien et en cela on peut l'assimiler à une forme de contrôle. Ce n'est pas vrai seulement dans les ateliers. Le portail d'entrée, les alentours de l'usine, sont l'interface entre l'entreprise et la collectivité. Regardez bien la pelouse de votre usine : elle est envahie par les mauvaises herbes ? Parsemée de papiers et de déchets divers ? Quelle impression cela produit-il ? Votre usine est-elle accueillante ou ressemble-t-elle à un bidonville ? Même si vous ne vous souciez guère de vos relations avec la collectivité, croyez-vous que beaucoup de gens auront envie de travailler dans un endroit aussi mal tenu ? De ce point de vue, les 5S peuvent être à la fois votre ambassadeur auprès de la société et voire meilleur « agent de recrutement » ! 2.3.3 Arriver au «zéro défaut» dans la propreté La propreté peut avoir des répercussions considérables sur les temps d'indisponibilité de vos machines, la qualité, la sécurité, le moral et bien d'autres aspects de votre activité. Le nettoyage mérite donc le plus grand soin. C'est pourquoi les 5S tendent vers le zéro défaut dans la propreté et l'élimination des lacunes et des fautes mineures principaux points d'inspection. 2.4 Seiketsu = Ordre Dans les 5S, l'ordre veut dire veiller sans cesse à l'élimination des choses inutiles, au rangement et au nettoyage. À ce titre, il concerne tout autant la propreté de l'individu que celle de l'environnement. Le seiketsu met l'accent sur le management visuel et sur l'utilisation méthodique des 5S. L'innovation et le management visuel total sont utilisés pour mettre en place et maintenir des principes durables qui vous permettent d'agir rapidement en toutes circonstances. 2.4.1 Management visuel Le management visuel est récemment apparu comme un instrument de mise en œuvre du kaizen (principe de l’amélioration continue japonaise). Il est aujourd'hui utilisé pour la production, la qualité, la sécurité et dans bien d'autres domaines. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 12. 12/80 16/01/2017 2.4.2 Management par la couleur Le management par la couleur (ou management par codes couleur) suscite également beaucoup d'intérêt depuis quelque temps. On l'utilise non seulement pour gérer à l'aide d'une palette de couleurs, mais aussi pour créer un environnement plus motivant. De plus en plus de personnes qui effectuent des travaux salissants choisissent des vêtements blancs ou de couleur claire : parce qu'ils se salissent rapidement, ils constituent un indicateur de la propreté. Ils soulignent la nécessité de faire preuve d'ingéniosité et d'initiative. Du point de vue humain, l'hygiène a des ramifications qui vont bien au-delà de l'usine pour s'étendre jusqu'à l'environnement. Les 5S doivent prendre en compte les pulvérisations d'huile, les copeaux, le bruit, les solvants, les substances toxiques et bien d'autres choses que l'on trouve dans les ateliers, afin que tous ces éléments ne dégradent ni le poste de travail ni son environnement. 2.5 Shitsuke = Rigueur La rigueur suppose la capacité et la volonté de faire ce que l'on veut faire, même si c'est difficile. Du point de vue des 5S, la rigueur veut dire acquérir (ou avoir) la capacité de faire les choses comme elles doivent être faites. Il s'agit donc de créer un environnement dans lequel règnent les bonnes habitudes et la rigueur. Apprendre à chacun ce qu'il doit faire et comment le faire permet de faire perdre les mauvaises habitudes et d'habituer à travailler selon les règles. C'est en appliquant des règles précises que les gens prennent de bonnes habitudes. 2.5.1 La rigueur est la première des règles des 5S On sent une certaine réticence à l'égard de la rigueur chez les plus jeunes, car ils ont l'impression d'être confinés dans des schémas de comportement rigides, mais il ne devrait pas en être ainsi. Il n'y a aucune raison de faire une fixation sur ce point. Le mot shitsuke désigne à l'origine le travail de préparation qui précède la réalisation d'un kimono. C'est ce que fait un railleur avant un essayage. Dans ce sens, et lorsqu'on l'interprète ainsi, il est clair que la rigueur facilite notre vie. C'est le fondement de la civilisation. C'est le minimum indispensable pour que la société puisse fonctionner. Et c'est pourquoi la rigueur ne doit pas être placée au dernier rang des 5S, ni a fortiori négligée. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 13. LES 5S 13/80 2.5.2 La rigueur peut modifier les schémas de comportement La rigueur est un processus de répétition et d'entraînement. Prenons l'exemple de la sécurité dans l'industrie. Combien d'ouvriers ont été victimes d'accidents parce qu'ils avaient oublié de mettre leur casque, ou leurs chaussures de sécurité ou leurs lunettes de protection ? Beaucoup trop. Combien ont été blessés pour avoir mis leur main dans une machine sans l'avoir d'abord arrêtée ? Là encore, beaucoup trop. Il est donc capital que tout le monde prenne l'habitude de respecter des règles de sécurité simple. C'est pourquoi la rigueur fait partie intégrante de la sécurité industrielle. Qu'il s'agisse de procédures d'urgence, de procédures régulières de travail standard ou d'autre chose, il est crucial que tout soit fait pour que les opérateurs respectent systématiquement les règles. Il n'y a pas de place pour les raccourcis ou la peur du ridicule. La stricte application des règles est un impératif. Et pour y parvenir, vous pouvez soit profiter des réunions qui précèdent le démarrage du travail, soit mettre en place une formation spécifique ou bien adopter tout autre moyen, mais il est essentiel que tout le monde participe et participe sans réserve. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 14. 14/80 16/01/2017 Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 15. LES 5S 15/80 3 - Débarras (Seiri) 3.1.1 Méthode d’organisation L'importance de l'organisation est reconnue depuis des siècles. L'une après l'autre, les générations s'entendent rappeler qu'il ne faut pas faire les choses n'importe comment mais dans un certain ordre. Et l'histoire démontre que ceux qui négligent l'organisation perdent trop souvent de vue leurs objectifs mais aussi leurs moyens. 3.1.2 Choisir la fin et les moyens Lorsque la terre était pauvre et que l'on manquait de tout, il suffisait d'être aussi frugal et économe que possible. Tout garder, un peu comme le font les écureuils, était une bonne idée. Il fut une époque où les gens conservaient jusqu'à la moindre chose, ayant l'impression de gaspiller s'ils jetaient quoi que ce soit. Mais à notre époque, où nous sommes submergés par une abondance de biens, de services et d'informations, il est plus important de savoir trier que de tout garder. Si l'on prend le cas de l'information, il existe un nouveau métier, le management de l'information, qui n'est rien d'autre que l'art de trier et d'organiser les informations. Il est important de garder, mais il est tout aussi important de jeter. Par-dessus tout, il faut savoir ce qui doit être Jeté ou gardé et comment disposer ce que l'on garde afin de pouvoir le retrouver plus tard. Lorsqu'on se lance dans l'organisation, la première chose à faire est de définir les objectifs. Pourquoi faites-vous cela ? Une fois que vous le savez, vous pouvez décider comment procéder. Les méthodes ne manquent pas : analyse de Pareto, inventaire, analyse fonctionnelle, classement numérique comme celui que les bibliothèques appliquent pour leurs fichiers. La difficulté consiste à déterminer à quoi pourront vous servir ces choses plus tard, puis comment vous débarrasser de celles dont vous n'avez pas besoin tout en gardant à portée de la main, mais sans qu'elles gênent, celles que vous conservez. L’organisation est l’art de savoir jeter Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 16. 16/80 16/01/2017 3.2 Le secret de l’organisation L'un des points essentiels de l'organisation est de définir en quoi elle consiste. Comment savez-vous si vous êtes organisé ou non ? Quels sont les principes qui entrent en jeu ? Quand vous décidez de vous lancer dans une action d'organisation, comment savez-vous où vous arrêter ? On a dit que l'organisation était l'art de savoir jeter, mais il faudrait peut-être nuancer cette affirmation, car jeter n'est que la première étape, même si elle est cruciale. Commencez par vous débarrasser de tout ce dont vous n'avez pas besoin. Et tant que vous y êtes, profitez-en pour vous occuper des machines qui fonctionnent mal et des pièces cassées. Bien évidemment, l'idée de jeter tout ce qui ne vous sert pas implique des jugements de valeur et la hiérarchisation des éléments. Et si vous l'appliquez, elle vous amènera à nettoyer des objets pleins d'huile et de graisse et d'autres sur lesquels la couche de crasse est telle que vous ne pouvez pas voir s'ils méritent ou non d'être conservés. Vous ne saurez pas si vous avez besoin de quelque chose - c'est-à-dire si un objet est ou non utile - s'il n'est pas dans un état présentable. Classer par ordre d'importance et choisir ou ranger les objets Dans la hiérarchisation des éléments, on commence par décider si une chose est ou non importante. Il faut ensuite réduire la quantité des choses qui ne sont pas essentielles tout en veillant à ce que celles qui le sont restent à portée de la main, dans un but d'efficacité maximum. Le secret d'une bonne hiérarchisation des éléments est donc de savoir prendre des décisions sur la fréquence d'utilisation (en d'autres termes l'importance) et de veiller à ce que chaque chose soit à sa place. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 17. LES 5S 17/80 Degré de besoin (Fréquence d’utilisation) Méthode de stockage (hiérarchisation) Faible - Objets que vous n’avez pas utilisés depuis un an. Jetez-les - Objets que vous avez utilisés qu’une fois au cours des 6-12 derniers mois Stockez à l’écart Moyen - Objets que vous avez utilisés qu’une fois dans les 2-6 derniers mois - Objets utilisés plus d’une fois par mois Stockez au centre de l’unité de travail Elevé - Objets utilisés plus d’une fois par semaine - Objets utilisés tous les jours - Objets utilisés toutes les heures Stocker à proximité du poste de travail ou faites porter sur soi Il est tout aussi important de mettre à l'écart ce dont vous n'avez pas besoin que de garder à portée de la main ce qui vous est nécessaire, de savoir jeter une pièce cassée ou défectueuse que de savoir la réparer. Après la hiérarchisation et le classement, vous pouvez décider ce que vous voulez faire des choses que vous utilisez, au mieux, une fois par an. Garder ? Jeter ? Si vous optez pour la première solution, combien allez-vous en conserver ? On peut logiquement supposer que moins souvent vous utilisez une chose moins vous en avez besoin. Et lorsque vous faites ce genre de « grand ménage », il n'est pas rare que vous vous retrouviez devant des piles d'objets inutiles. Recommencez votre ménage et vous en trouverez encore. C'est un processus sans fin. Cela s'explique non seulement parce que les objets ont tendance à s'accumuler, mais aussi parce qu'il est très difficile de faire la différence entre ce dont vous avez besoin et ce qui ne vous sert à rien. C'est aussi parce que l'on a tendance, au début, à se laisser aller à garder « au cas où ». Mais il est crucial, pour les responsables, de prendre une décision. Est-ce utile ? Non ? Alors, jetez ! Oui ? Dans ce cas, combien faut-il en garder ? Jetez le reste. 3.3 Se débarrasser de l’inutile 3.3.1 L'approche Lorsque vous décidez de vous débarrasser de ce qui est inutile, votre démarche variera suivant que vous vous occuperez uniquement des choses dont vous n'avez pas besoin, ou aussi des machines et des outils en mauvais état. A moins que vous n'ayez l'intention de combiner tout cela avec un « grand ménage ». Vous devrez donc décider à chaque fois de l'ampleur de votre action. La plupart des gens optent toutefois pour faire les choses à fond et ajoutent même un nettoyage complet. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 18. 18/80 16/01/2017 3.3.2 La procédure Pour se débarrasser des choses inutiles, la procédure est généralement la suivante : 1. Décidez de l'ampleur de l'opération (quels postes de travail, quelles zones) et définissez vos objectifs. 2. Préparez-vous. 3. Enseignez aux gens à reconnaître ce qui est inutile. 4. Quantifiez et évaluez. 5. Organisez une visite d'évaluation et de contrôle de la hiérarchie et donnez des indications sur la façon de faire mieux la prochaine fois. Décidez de l'ampleur de l'opération et définissez les objectifs Parce qu'il est parfois difficile de trancher entre ce qui est nécessaire et ce qui ne l'est pas, il est souvent utile de quantifier par avance ce que vous allez jeter. Vous pouvez décider, par exemple, de réduire votre « stock » d'objets inutiles de moitié. Ou de ne garder qu'une boîte de chaque type de chose. Parallèlement, il est également important de délimiter avec précision les postes ou les zones que vous allez passer au crible. Vous pouvez vous attaquer à une section différente chaque mois. Faites attention, toutefois, à n'en oublier aucune. Préparez-vous Appliquez la procédure dite des 6 questions (QQQOPC) : Qui va faire Quoi, Quand, Où, Pourquoi et Comment ? Il est important, à ce stade, d'aller dans le détail et ce jusqu'à la méthode d'enlèvement des déchets et aux règles de sécurité. Apprenez aux gens à reconnaître ce qui est inutile À moins de procéder avec beaucoup de minutie et de rigueur, l'organisation se fera en plusieurs étapes dont chacune appellera des instructions plus détaillées. Un certain nombre de points doivent être couverts, comme nous l'expliquons dans le paragraphe suivant, mais il est essentiel que chacun sache exactement ce qui doit être fait et comment. Quantifier et évaluer Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 19. LES 5S 19/80 Veillez à garder une trace de tout ce que vous jetez — quels objets et quelle quantité. Prenez les décisions et évaluez. Faut-il jeter ? Faut-il stocker dans un entrepôt à l'écart. En a-t-on besoin ailleurs ? Faut-il réparer ? Ces questions et bien d'autres se poseront pour chaque objet retiré et quelqu'un doit prendre les décisions. Inutile de sortir quelque chose si c'est pour le ramener quelque temps plus tard. Ne vous laissez surtout pas envahir par le doute. Ne vous dites pas « quel dommage de jeter ça ! » Rappelez-vous que vous gagnerez en efficacité. Ne pensez même pas conserver temporairement ou «pour le moment jusqu'à ce qu'on puisse décider». Oubliez que vous pourriez en avoir besoin un Jour. Si l'objet était emprunté, rendez-le à son propriétaire. Ne vous inquiétez pas de ne pas avoir une réserve de «peut-être que ...» sous la main. Soyez ferme et tenez-vous en à votre décision. Organisez une visite d'évaluation et de contrôle de la hiérarchie et donnez des indications À ce stade, les dirigeants doivent inspecter l'atelier, évaluer les progrès réalisés et donner des indications sur ce qui peut encore être fait. Il est très important que l'inspection soit minutieuse. Dans certaines entreprises, les dirigeants demandent même aux employés de vider leurs étagères et leurs armoires puis de justifier la nécessité de ce qu'ils y remettent. Ce qui ne peut être justifié n'aurait pas dû être là initialement. 3.4 Identifier les choses inutiles II existe des endroits où les choses dont personne ne se sert semblent s'accumuler. Étagères et armoires On dirait que les choses que personne n'utilise, celles qui sont en trop ou cassées s'accumulent systématiquement derrière les étagères et les armoires. Vous trouverez aussi des tas d'objets inutiles sur les étagères les plus hautes ou les plus basses. Vous trouvez même parfois des cartons d'effets personnels. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 20. 20/80 16/01/2017 Allées de circulation et recoins Comme la poussière, les choses dont vous n'avez pas besoin s'accumulent dans les recoins. Les côtés des allées de circulation, les espaces entre les murs et les allées, particulièrement celles où il y a peu de passage, sont également des endroits commodes pour poser des choses inutiles et les oublier. Pièces et en-cours Vous trouverez des pièces derrière ou sous les machines. Il arrive même qu'il y en ait à l'intérieur. Vous en découvrirez sous les chariots. Très souvent, vous vous apercevrez que vous avez plus d'en-cours que vous ne le pensiez, ou des stocks énormes de pièces défectueuses. Vous mettrez à jour de petits stocks de pièces et de matières qui ne sont plus utilisées, des pièces et des matières oubliées parce que vous ne gérez pas les stocks selon la méthode du FIFO (first in, first out - premier entré, premier sorti). Outils, montages et instruments de mesure Très souvent, vous découvrirez que vous disposez de beaucoup plus d'outils, montages et instruments de mesure que nécessaire ou que certains, cassés, sont restés là parce que personne n'a pensé à les jeter. Il y a des choses dont vous n'avez pas besoin dans l'immédiat - qui ne vous serviront jamais plus. Jetez-les. Pièces de rechange Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 21. LES 5S 21/80 Le plus souvent, l'espace réservé au stockage des pièces conservées pour faire face aux imprévus est le dernier refuge des pièces cassées en trop et des objets dont personne n'aura jamais l'utilité. Lorsque les gens fouillent dans les bacs à la recherche d'une pièce, ils prennent la bonne et laissent les autres. Au fil des ans, vous accumulez ainsi des bacs pleins de pièces inutilisables. Pourtour des piliers et dessous d'escaliers Ces endroits sombres sont souvent encombrés d'objets inutiles et sont rarement nettoyés. Faites-le. Machines, supports, portants et chariots Vous vous apercevrez que vous avez des surplus de machines, de cônes de roulement, de supports, de portants, etc. Vous découvrirez des « mines » de rallonges électriques, tuyaux, tubes, ampoules, interrupteurs et beaucoup d'autres choses dont vous pensiez avoir besoin un jour mais que vous n'avez pas touchées depuis cinq ans et que vous seriez bien incapable de trouver s'il vous les fallait. Débarrassez-vous en. Sols, fosses et cloisons Les objets tombent ou sont posés sur le sol pour toute sorte de raisons, et ils y restent. On trouve de tout ou presque sur le sol : des matières premières, des en-cours, des pièces défectueuses, des accessoires. Jusqu'aux outils qui tombent parfois et que l'on ne ramasse jamais. Magasins et hangars Loin des yeux, loin de la mémoire, ces endroits ont tendance à être transformés en décharges sauvages. Murs et panneaux d'affichage Les murs et les panneaux d'affichage sont piquetés d'annonces qui ont depuis longtemps perdu tout intérêt, de notes et de programmes jaunis par le temps, de bouts de papier devenus illisibles. De toute sorte de choses aussi inesthétiques et inutiles que les objets qui s'accumulent le long du mur. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 22. 22/80 16/01/2017 Les abords Regardez près de la clôture. Regardez autour des bâtiments. Regardez les tuyaux d'évacuation. Regardez dans les caniveaux et le long des allées. Combien d'objets inutiles voyez-vous ? Et vous pouvez être sûr que ce qui se trouve là ne servira jamais à personne demain. Regardez partout, soyez particulièrement attentif et rigoureux pour tout ce qui présente un couvercle ou une serrure. 3.5 Faire un grand ménage 3.5.1 Comment procéder ? Les grands ménages peuvent être faits en même temps que les campagnes contre la crasse ou la saleté, mais ils sont plus efficaces s'ils sont faits séparément. La méthode que vous emploierez dépendra essentiellement de ce que vous avez à nettoyer. Par exemple:  Les huiles et autres liquides doivent être pompés.  La suie, les garnitures, etc. s'enlèvent au balai et à la pelle.  Les surfaces sales, les endroits couverts d'une couche de crasse dure et les panneaux graisseux doivent être nettoyés avec des brosses dures et des ponceuses. Très souvent, vous devrez employer des appareils à haute pression et il faudra probablement passer plusieurs fois sur les fenêtres et les sols particulièrement sales.  La rouille devra être enlevée avec précaution pour éviter de casser les pièces fragiles.  Lorsqu'il s'agir de nettoyer les extérieurs, le choix de la saison est important. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 23. LES 5S 23/80 3.5.2 Points à ne pas oublier Le grand ménage se fait depuis le plafond jusqu'aux fosses - chaque équipement est nettoyé individuellement - et peut s'étendre jusqu'aux abords. Aussi vaste que soit l'opération et aussi occupés que soient tous ceux qui y participent, plusieurs points doivent absolument être gardés à l'esprit pour assurer la sécurité et éviter la casse. Sécurité Les hommes qui travaillent en hauteur peuvent fort bien tomber, mais des objets peuvent aussi tomber sur ceux qui travaillent au sol ou dans les fosses. Assurez-vous que toutes les machines sont arrêtées et tous les interrupteurs en position arrêt avant d'autoriser quiconque à monter sur les machines ou à se glisser dessous. Les détergents sont glissants et les nettoyants chimiques peuvent être toxiques. Soyez prudents. Certains manipuleront des systèmes de vidange ou d'autres matériels qu'ils connaissent peut-être mal. Assurez-vous qu'ils savent ce qu'ils font et connaissent les règles de sécurité. Éviter la casse II arrive que des machines refusent de repartir après un grand ménage. Des détergents se sont peut- être infiltrés quelque part et bloquent un mécanisme - ou c'est de l'eau qui a provoqué un début de rouille. Des éléments ont pu être déréglés. Il y a toute sorte de causes possibles. Plus on reporte ce grand ménage, plus il risque d'être long. Il peut arriver qu'on soit obligé de recourir au burin et au marteau pour décoller la couche de crasse en certains endroits particulièrement sales, avant même de commencer à les nettoyer. 3.5.3 Se débarrasser des objets cassés Bien que la procédure soit, pour l'essentiel, analogue à celle utilisée pour se débarrasser des choses inutiles, il peut y avoir des objets dont vous n'avez pas besoin ou qui ne peuvent pas vous êtres utiles mais qu'il est impossible de jeter. C'est pourquoi il est important de vérifier minutieusement tous les endroits où vous avez des problèmes. Une bonne idée consiste aussi à prendre le plan de masse de l'atelier et à en faire le tour en indiquant par un P tous les problèmes. S'il y a beaucoup de P sur le plan, le ménage sera long et difficile. Tout doit être passé au crible : les bâtiments, les toits, les fenêtres, les piliers, les fils électriques, les ampoules, les interrupteurs, les supports, les étagères, les armoires, les machines, les plaques, les Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 24. 24/80 16/01/2017 poubelles, etc. Cherchez ce qui est cassé, les tâches de rouille, les déréglages, les objets mal placés, les éraflures, la saleté et tout ce qui n'est pas comme il le faudrait. Tout ce que vous remarquez doit être réparé « Notez tous ». Certains défauts pourront être corrigés facilement et rapidement, pour d'autres ce sera plus difficile « Déterminez le degré de difficulté ». Certaines interventions pourront être confiées à vos propres techniciens, d'autres nécessiteront une aide extérieure. Là encore, faites la distinction. 3.6 Traiter les causes 3.6.1 Pourquoi traiter les causes ? Les hommes sont la principale source de pollution dans l'industrie électronique et les hôpitaux. D'où les sas, le passage dans des «souffleries», les vêtements spéciaux, etc. Autrefois, l'industrie élec- tronique consacrait beaucoup de temps et d'effort à nettoyer, ébarber, polir et étanchéifier; aujourd'hui, elle en passe encore plus à construire et maintenir des salles blanches. On constate depuis quelque temps une tendance dans toutes les entreprises industrielles - pas seulement celles du secteur électronique et du matériel médical - à accorder davantage d'attention à la précision et à la surveillance de l'environnement, dont on sait qu'il joue un rôle important justement dans la précision. Nous connaissons une usine où les ouvriers recherchent la source de la fuite dès qu'ils repèrent la moindre goutte. Et il faut dire qu'ils sont tellement attentifs à prévenir les fuites qu'ils n'ont pas eu à en arrêter depuis fort longtemps. Plusieurs raisons expliquent la difficulté que pose la mise en œuvre d'une politique de recherche des causes. Les plus courantes sont les suivantes : 1. Les gens acceptent la réalité comme un acquis. Ils ne se rendent. pas compte que des améliorations pourraient être apportées et pensent que les choses ont toujours été - et seront toujours -ainsi. 2. Il y a trop d'autres problèmes : les machines sont en panne, les outils usés et la dégradation est telle qu'il est impossible de remonter jusqu'à la source du problème. 3. Les gens ont baissé les bras. Trop souvent, devant l'effort nécessaire pour tout garder propre, ils se sont résignés à la crasse et à tous les problèmes qui vont avec. 4. La technicité fait défaut. Très fréquemment, les gens n'ont pas la qualification nécessaire pour trouver la solution technique au problème ou la mettre en œuvre s'ils l'ont trouvée. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 25. LES 5S 25/80 3.6.2 Procédures pour remonter jusqu'aux causes de la crasse La procédure en sept étapes pour remontrer jusqu'aux origines de la crasse est indiquée dans l'illustration suivante : 3.6.3 Définir la nature, l'emplacement et la forme de la crasse Le premier impératif est bien évidemment d'identifier la nature de la crasse. Avant même d'essayer d'en retrouver l'origine, vous devez savoir de quoi elle se compose. Ce qui implique d'en identifier la nature, l'emplacement, l'ancienneté, la quantité, car cela vous indiquera comment mener l'opération de nettoyage et comment procéder pour résoudre le problème. Il est important de savoir, à ce stade, que vous ne pourrez pas remonter jusqu'aux origines de la crasse si tout est sale. I'identification des causes ne peut se faire que pendant ou après un grand ménage. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 26. 26/80 16/01/2017 3.6.4 Rechercher les causes de la crasse Avoir une politique de nettoyage veut dire veiller à ce que tout soit propre, mais c'est un peu plus compliqué que de lancer des campagnes de propreté auxquelles tout le monde doit participer. Rien de plus triste qu'un poste de travail où l'on a simplement nettoyé les objets et les endroits qui étaient sales, en considérant avoir « fait son devoir ». Le nettoyage est certes important mais ce n'est qu'un début. L'important est de rechercher les causes de la saleté afin de pouvoir maintenir la propreté. Etudier scientifiquement la saleté Qu'est-ce que la crasse ? Pourquoi est-elle un problème ? Quelles sont les limites tolérables ? Ces questions et bien d'autres doivent trouver une réponse pour effectuer une analyse efficace des causes. La saleté notée à cet endroit est-elle due à une fuite en amont ? A-t-elle été provoquée par l'accumulation d'impuretés, par quelqu'un, par l'air ou par la chute d'un objet, etc. ? Les causes peuvent être très différentes et c'est pourquoi il est important d'examiner la crasse pour la caractériser. Est-ce une conséquence logique du procédé de fabrication ou sa présence est-elle inattendue ? Peut- elle être évitée ? Est-ce le résultat d'une négligence ? Ou bien y en a-t-il tellement que les gens n'ont pas le temps de l'éliminer ? C'est un problème que vous devez aborder de manière scientifique. Comment la crasse est-elle arrivée là et comment peut-on l'empêcher ? Il faut que vous le sachiez sinon tous vos efforts ne serviront pas à grand-chose. Classer la saleté Concrètement, il peut être intéressant de mettre des étiquettes sur les différents endroits concernés, en indiquant la nature de la saleté, les conditions, la quantité et d'autres facteurs. Cette évaluation est très importante. On pourrait aussi indiquer par ce moyen les mesures prises pour éviter l'accumulation et les méthodes de nettoyage utilisées. Une fois cette analyse effectuée, vous pouvez procéder à un classement par ordre décroissant ou autre. Des priorités peuvent alors être fixées. Bien entendu, les capots qui ferment mal ou les plaques de protection tordues doivent être immédiatement réparés, mais il est essentiel de classer par ordre de priorité les problèmes plus difficiles à traiter. Ensuite, prenez les endroits dans l'ordre où vous les avez classés et essayez de déterminer pourquoi ils sont aussi sales. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 27. LES 5S 27/80 On pourrait allonger la liste presque indéfiniment. Vous pouvez aussi, par exemple, essayer de déterminer si ces problèmes peuvent être résolus sur le poste de travail même ou si une assistance technique est nécessaire. Dans cette campagne anti-saleté (cette campagne des 5S), il est important de quantifier des facteurs comme l'emplacement de la saleté, sa nature, sa quantité et les moyens de l'éviter, ainsi que de déterminer si le problème est ou non lié au matériel, aux outils ou aux procédés utilisés au poste de travail concerné. 3.6.5 Établir un plan d'action II y a principalement deux façons d'établir un plan d'action. Traiter les causes La première est de faire en sorte qu'il n'y ait pas de saleté. Qu'il s'agisse de l'éliminer à la source ou de la maintenir à des niveaux gérables, l'effort devra porter sur le traitement des causes. Vous devrez pour cela utiliser tous les moyens technologiques dont vous disposez. Cela peut aussi impliquer une action de grande envergure pour remettre en état tout ce qui est dégradé ou cassé et veiller à ce que ce qui a été réparé reste en bon état. Les endroits difficiles à nettoyer La deuxième façon est de partir du principe que tout travail salit et donc de développer des méthodes de nettoyage efficaces. C'est l'approche la plus souvent utilisée. Par exemple, elle peut amener à modifier les systèmes d'évacuation de l'huile et de l'eau pour que tous les liquides résiduels soient centralisés au même endroit afin d'être traités et éliminés plutôt que de les laisser s'écouler n'importe où. Elle peut aussi amener à changer la conception d'une machine pour qu'elle soit plus facile à nettoyer. Elle peut conduire à modifier le processus de fabrication pour que les déchets soient évacués au lieu de s'accumuler sur la machine. En bref, cette approche vise à éliminer les endroits difficiles à nettoyer. Lorsque vous avez établi un plan d'action, reprenez-le pour déterminer ce qu'il en coûtera de le mettre en oeuvre, les nouveaux matériels qui pourraient être nécessaires et si vous pourrez l'appliquer avec votre propre personnel ou bien faire appel à une aide extérieure. Au cours de cette démarche, il est important de définir l'impact potentiel du plan et de fixer des priorités. La persévérance est la première des qualités lorsqu'on s'attaque aux causes de la saleté. Mais comment allez-vous surveiller l'apparition de la saleté ? Ce n'est pas parce que vous avez dressé un plan d'action que vous devez interrompre votre effort. C'est seulement après qu'il ait été Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 28. 28/80 16/01/2017 repris et affiné à plusieurs reprises qu'il commencera à produire ses effets. Bien qu'il reste encore une part de travail important pour mettre en place des techniques de prévention, la plupart des entreprises négligent ce domaine. Les problèmes techniques sont différents selon qu'il s'agit de saleté ou de fuites, mais quoi qu'il en soit il est essentiel que l'entreprise acquière la capacité technologique nécessaire pour les résoudre. 3.7 Affiner le plan d’action Éliminer les bacs a huile et modifier les capots et les panneaux de protection Les fuites d'huile constituent un problème majeur dans la plupart des usines. La majorité d'entre elles ont donc des bacs pour recueillir l'huile qui fuit. Mais cela ne résout en rien le problème, car il vaut mieux éliminer les bacs et faire en sorte qu'ils ne soient plus nécessaires. Vous débarrasser des bacs vous obligera à rechercher d'où vient la fuite, ce qui la cause et comment l'arrêter. Si ce n'est pas possible, il vaut mieux installer des tuyaux d'évacuation que de laisser l'huile s'égoutter dans un bac où la poussière s'accumule. Des capots plus petits Plutôt que d'essayer de couvrir l'ensemble de l'équipement où il y a de la limaille ou des fuites d'huile, il vaut mieux agir au plus près de la source et concevoir des capots ou des protections plus petits spécialement adaptés à ces endroits. Autres solutions D'autres solutions peuvent être envisagées, comme des tabliers coulissants, des capots mobiles, etc. L'important est de faire preuve d'imagination et que tout le monde, dans l'atelier, s'efforce d'identifier les causes spécifiques. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 29. LES 5S 29/80 3.8 EN RÉSUME • Débarras veut dire mettre les choses à leur place. Traiter les problèmes à la source. C'est la première des priorités des 5S. Commencez par débarrasser le poste de travail. Avez-vous des piles d'objets dont vous n'avez pas besoin? Débarrassez-vous en. C'est fondamental pour la gestion au quotidien. • L'initiative doit venir du sommet, car l'opérateur est généralement tellement pris par sa tâche et si englué dans sa routine qu'il ne perçoit pas la nécessité de débarrasser. Les choses dont vous n'avez pas besoin seront éliminées en plusieurs étapes, car il est très difficile de tout jeter en même temps. On a dit que les gens qui déménageaient le plus facilement étaient ceux qui avaient peu d'affaires à déménager. C'est pourquoi il est si important de hiérarchiser suivant des critères clairs. • Le même principe s'applique au traitement des causes de la saleté. Le nettoyage doit être fait chaque jour, mais même ainsi vous ne parviendrez pas à maintenir la propreté du poste de travail si vous n'éliminez pas un certain nombre de facteurs qui rendent le nettoyage nécessaire. Il vous appartient de déterminer pourquoi les choses sont si sales et comment éviter qu'elles se salissent autant. C'est une chose que le personnel des postes de travail devrait très bien faire. • A moins d'être confronté à une difficulté technologique majeure, vous n'aurez sans doute pas besoin d'une aide extérieure pour résoudre ces problèmes. Pour l'essentiel, il s'agit, par une campagne de promotion incessante, d'amener le personnel des postes de travail à apporter les améliorations, à observer les résultats et à améliorer encore. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 30. 30/80 16/01/2017 Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 31. LES 5S 31/80 4 - Rangement (Seiton) 4.1 La technique du rangement 4.1.1 Mettre les choses à leur place Une fois que vous vous êtes débarrassé de toutes les choses dont vous n'avez pas besoin, l'étape suivante est de décider de la place à affecter à chaque chose. C'est ce que l'on appelle ranger. Le rangement consiste en effet à disposer les objets selon trois critères essentiels qui sont l'efficacité, la qualité et la sécurité, et donc à rechercher la meilleure place pour chacun d'eux. On trouve d'innombrables exemples d'organisation et de rangement dans la vie quotidienne. Les parkings dans lesquels toutes les voitures sont garées de façon à ce que chacune puisse sortir lorsque le conducteur en a besoin, ou la disposition des livres dans la bibliothèque en font partie, tout comme les implantations rationnelles, la gestion des magasins, la disposition des outils sur le poste de travail et même l'agencement des articles dans les rayons des supermarchés. Le rangement n'est pas un concept difficile à visualiser et à apprécier. Il est simplement difficile à réaliser. Mais il ne l'est pas si l'on applique trois règles simples. 4.1.2 Choisir la place de chaque objet La première étape consiste à décider où doivent aller les objets. Bien entendu, la décision doit reposer sur certains critères, car l'absence de critères et de schémas rendra impossible à quiconque de se souvenir où les objets sont censés être, et il faudra donc beaucoup plus de temps pour les remettre à leur place ou les trouver. Mais les possibilités ne manquent pas. 4.1.3 Décider comment les objets doivent être rangés Ensuite, on décide comment les objets doivent être rangés. C'est essentiel pour un stockage fonctionnel. Les choses doivent être rangées de manière à être faciles à trouver et accessibles. Le rangement doit être fait en gardant à l'esprit la fréquence d'utilisation de l'objet. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 32. 32/80 16/01/2017 4.1.4 Appliquez les règles de rangement La troisième règle est d'appliquer les règles. Ce qui veut dire toujours mettre les choses à la place qui leur a été attribuée. Cela a l'air très simple, et ça l'est si vous respectez le principe. Mais c'est justement cela qui est difficile. De l'application de ce principe dépend le succès ou l'échec de l'organisation et du rangement. 4.2 Promouvoir le rangement La procédure de base pour le rangement est la suivante : 1. Analyser la situation présente, 2. Décider où doivent aller les objets 3. Décider comment ils doivent être rangés 4. Faire appliquer les règles de rangement : 4.3 Comprendre et analyser la situation présente Le rangement est la condition sine qua non de l'efficacité. Il s'agit de savoir combien de temps il vous faut pour trouver les objets dont vous avez besoin et les ranger après utilisation. Une décision arbitraire sur l'emplacement ne vous fera pas gagner du temps. Au contraire, vous devez analyser pourquoi il faut tant de temps pour prendre un objet et le ranger. Et vous devez faire cette analyse aussi bien pour les jeunes recrues que pour les plus anciens des ouvriers. A vous d'imaginer un système que tout le monde peut comprendre. Sinon, tous vos efforts seront vains. Commencez par analyser Commencez par analyser comment les gens prennent les objets et les rangent et pourquoi il leur faut aussi longtemps. C'est particulièrement important dans les postes de travail où l'on utilise des outils et des matières très divers, parce que le temps passé à les prendre et à les ranger est du temps perdu. Prenons un exemple : si une personne prend un objet ou le range 200 fois par jour et que cela lui prend à chaque fois 30 secondes, cela représente 100 minutes - plus d'une heure et demie par Jour. Si la durée moyenne du geste pouvait être réduite à 10 secondes, vous économiseriez plus d'une heure. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 33. LES 5S 33/80 4.4 Choisir la place des objets 4.4.1 Se débarrasser des choses dont vous n'avez pas besoin Commencez par diviser les stocks par deux. La règle est de n'avoir à aucun moment plus d'une pièce à portée de la main. Tout le reste est en trop. 4.4.2 Déterminer la méthode d'analyse pour la disposition et l'implantation du magasin II y aura toujours des objets que vous voudrez garder à portée de la main et d'autres qui peuvent être .stockés plus loin. C'est ce type de disposition qui doit être réalisé. Est-il vraiment nécessaire que les choses qui sont à proximité immédiate soient à cette place ? Lorsque vous étudiez cette question, il est important de tenir compte de l'agencement du bâtiment dans son ensemble. Il est essentiel, lorsque vous procédez à cet aménagement, de travailler suivant une méthode rigoureuse. 4.4.3 Standardiser la désignation des objets II arrive souvent que les objets soient désignés de deux façons : par leur nom réel et par le nom que tout le monde leur donne. Dans ce cas, choisissez la désignation que vous voulez utiliser et imposez- la. Deux noms pour désigner la même chose sont source de confusion. Le moment où l'on se débarrasse de certaines choses est l'occasion de faire l'inventaire de ce que vous possédez. Vous découvrirez peut-être de grandes quantités d'objets qui n'ont pas de nom. Ou deux choses différentes désignées sous le même nom. Et même plusieurs choses portant le même nom alors qu'elles présentent de petites différences. L'inventaire mettra en évidence ces anomalies. 4.5 Décider comment ranger 4.5.1 Le rangement fonctionnel Le rangement fonctionnel est celui qui est effectué selon des critères de qualité, de sécurité, d'efficacité et de protection. En matière de qualité, les critères varient selon les caractéristiques du produit concerné, mais le plus important est peut-être de veiller à ne pas confondre des objets portant des noms différents. On fait souvent des erreurs avec des articles similaires. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 34. 34/80 16/01/2017 Par exemple, si vous avez en face de vous deux jumeaux, il vous sera très difficile de les distinguer. De la même façon, les objets qui se ressemblent, ont une appellation similaire ou des références proches doivent être stockés à une certaine distance les uns des autres. Tracer le contour de l'outil sur le panneau aide à faire la distinction, et on peut utiliser des couleurs différentes pour éviter toute confusion. On peut aussi avoir une sorte de tableau de bord portant le nom de chaque outil et une série de boutons, et chaque fois que vous appuyez sur le bouton correspondant au nom de l'outil un voyant s'allume sur le panneau à côté de l'outil que vous voulez. Tous les moyens qui permettent d'éviter des erreurs doivent être utilisés. 4.5.2 Noms et places Même si un objet n'a pas de nom officiel, il aura celui par lequel les gens qui l'utilisent le désignent. Et parce que tout le monde a un nom (parfois différent d'ailleurs) pour cet objet, l'absence d'appellation officielle ne provoque pas de confusion tant que les utilisateurs de l'objet en question travaillent seuls. Mais elle peut être une source de problèmes dans un travail en équipe, et il est essentiel que chaque chose porte un nom admis par tous et connu de tous. Sinon, vous ne pouvez affecter une place à cet objet et personne ne saura où le trouver.  Lorsque vous menez les activités liées aux 5 S, il est impératif que tout ait un nom et une place. Les noms doivent être simples et faciles à comprendre. Ils doivent également être exprimés en les inscrivant sur les panneaux à outils et même sur les outils.  Lorsque vous affectez un espace de rangement, indiquez non seulement le lieu mais aussi l'étagère. Choisissez la place de chaque objet et veillez à ce qu'il y soit. C'est crucial.  Le nom de l'objet et celui du lieu de rangement vont de pair. Lorsque le nom de la place est sur l'outil et vice versa, vous savez que vous êtes en progrès. Chaque objet doit porter non seulement son nom mais aussi celui de l'endroit précis où il se range. 4.5.3 Faciliter la sortie et le rangement des objets  Tout le processus est destiné à faciliter le travail parce que lorsque chaque chose a une place et que chaque chose est à sa place, il y a moins de confusion et le travail se fait plus vite.  II vaut mieux également que les lieux de rangement ne soient pas trop disséminés. Les objets doivent être là où ils servent et le système doit être compréhensible, qu'ils aient été classés par fonction, produit, processus ou selon un autre critère. Il est particulièrement important que les jeux soient complets et qu'il y ait des pièces de rechange.  Lors de l'aménagement des espaces de rangement, les objets lourds doivent être en bas ou sur des supports mobiles pour que l'on puisse les manipuler facilement. D'autres objets Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 35. LES 5S 35/80 peuvent être suspendus à des crochets et les objets les plus utilisés doivent être les plus accessibles.  Avoir les choses à portée de la main et facile à utiliser implique que l'on réfléchisse au travail à effectuer. La plupart des gens trouvent plus facile de prendre des objets placés à une hauteur située entre le genou et l'épaule. Sur le poste de travail lui-même, les objets doivent être à proximité immédiate.  II est important de tirer parti de tout l'espace de rangement dont on dispose. Ce qui implique de concevoir des espaces adaptés à chaque objet. Les objets longs, par exemple, appellent un soin particulier. Les tuyaux, les câbles, etc. peuvent être enroulés. Les courroies de ventilateur et autres objets en boucle peuvent être suspendus. Il faut parfois mettre les petits objets dans des conteneurs et vous pouvez faire des boîtes spéciales pour les jeux afin qu'ils ne soient pas dépareillés. 4.6 Respecter les règles 4.6.1 Contrôler chaque jour et éviter les ruptures de stock  Lorsque vous cherchez un objet à l'endroit où il doit être et que vous ne le trouvez pas, il y a trois explications possibles : vous êtes en rupture de stock, quelqu'un l'a pris et ne l'a pas remis ou il est perdu. Mais vous ignorez quelle est la bonne explication et vous ne savez donc pas quoi faire. Si c'est une rupture de stock, est-ce qu'une commande de réassortiment a été faite ou non ? Si quelqu'un utilise l'objet, qui est-ce et quand le rapportera-t-il ?.  Si le stock est épuisé, quelle est la procédure pour commander ? Est-ce qu'il y a d'autres stocks ou magasins à proximité qui pourraient avoir cet objet ? Qui faut-il contacter ? L'idéal, bien sûr, serait que vous ayez immédiatement les réponses à toutes ces questions. Chaque espace de rangement devrait comporter une note indiquant quand il faut renouveler le stock (par exemple quand il ne reste plus que 5 pièces), comment procéder, et même avoir des fiches de réassort - de préférence de couleurs différentes. De fait, les choses sont si bien organisées dans certains endroits que lorsque le stock arrive au point qu'il faut le réassortir, la carte est déjà là.  Pour ce qui est du choix des quantités, la question à poser en priorité est : est-ce qu'il est facile de se réapprovisionner ? Si vous pouvez toujours être fourni dans un délai très bref, inutile de conserver des stocks importants à portée de la main. Si le réassortiment est long, mieux vaut avoir des réserves. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 36. 36/80 16/01/2017 4.6.2 Réformer le processus de réassort Prendre un objet et le remettre à sa place prend du temps et c'est pourquoi on constitue des jeux pour pouvoir faire tout en même temps. Mais dans le cas de rotations ou de changements d'outils fréquents, où les possibilités sont très diverses et le nombre d'objets important, le réapprovisionnement doit être rapide et précis. Beaucoup d'ouvriers trouvent commode d'avoir les choses qu'ils utilisent le plus fréquemment à côté de la chaîne, sous la main. Des chariots sont parfois constitués pour recevoir les outils ou les pièces les plus utilisés et on peut les fixer dessus pour distinguer nettement les objets que tout le monde utilise et ceux qui ne servent que pour un processus ou à une seule personne. 4.6.3 S'entraîner à prendre les objets et à les ranger Le rangement est le processus qui consiste à éliminer le temps perdu à prendre et ranger les objets. Mais en l'absence de résultats tangibles, il est difficile de voir les progrès accomplis. À moins que tout le monde ne s'y astreigne, le rangement n'a que peu de chance d'avoir beaucoup d'effet. Heureusement, la pratique met aussi généralement en évidence ce qui reste à faire. Les meilleures améliorations sont celles qui permettent à quiconque d'effectuer ces gestes. Si vous dirigez un bureau et non un atelier, vous pouvez faire la même chose avec les dossiers. Tout le monde doit pouvoir faire ces deux gestes en 30 s maximum. 4.7 Ce dont il faut se souvenir au moment de ranger Chaque fois que vous rangez quelque chose, vous devez vous rappeler plusieurs choses, expliquées ci-après :  La délimitation et le repérage des emplacements.  Les tables, les étagères et les chariots.  Les machines-outils et autres outils.  Les scies et les moules.  Les matières et les en-cours.  Les stocks réservés aux imprévus.  Les huiles.  Les instruments et appareils de mesure.  Les gros objets.  Les petits objets et les consommables. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 37. LES 5S 37/80  Les fournitures pour étiquetage et présentation. 4.7.1 Délimitation et marques d'emplacement Lorsqu'on commence le rangement dans un atelier, la première chose à faire est de délimiter les allées de circulation et d'indiquer clairement la place de chaque objet. Le premier impératif est bien sûr d'adopter un agencement qui facilite le travail et la règle est la même pour le rangement. Le deuxième impératif est d'agencer selon les principes de la ligne droite, de l'angle droit et de l'horizontal/vertical. Il est important, pour tirer le meilleur parti de l'espace disponible mais aussi pour la sécurité, que toutes les allées de circulation soient en ligne droite. Cela donne de surcroît un aspect très net. Il est souvent utile d'aménager les allées le long des murs, à la fois pour que les principaux axes de circulation soient larges et dégagés et pour éviter les espaces perdus. Le repérage de l'emplacement des divers objets délimite des zones et permet de vérifier que les objets sont là où ils doivent être ; très souvent, si les objets ne sont pas a leur place, le travail en pâtit et cela peut même avoir des conséquences négatives sur le processus et la qualité. Quelle que soir la méthode adoptée, il faut se rappeler que les lignes et les repérages d'emplacement sont l'expression de décisions claires. Le simple fait de tracer les lignes, fait déjà paraître le poste de travail plus ordonné, et c'est une étape très importante qu'il convient de ne pas négliger. Une fois les lignes tracées, bien sûr, chacun doit veiller à ce que tout reste en ordre et à ce que rien de dépasse des limites fixées. Les entreprises utilisent souvent des couleurs différentes pour différencier les allées de circulation principales des allées secondaires. Le codage par la couleur peut aider à trouver et à ranger les objets. Limiter les hauteurs est aussi très important lorsqu'on choisit la place des objets. Ces limitations sont utiles non seulement pour des raisons de sécurité (pour éviter les chutes d'objets) mais aussi parce qu'elles sont un bon moyen d'empêcher l'accumulation de réserves inutiles. Tracer les lignes et marquer la place des objets font partie des études d'agencement et les trois critères à retenir sont :  Faciliter le travail,  La sécurité,  L'ordre. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 38. 38/80 16/01/2017 4.7.2 Supports, étagères et chariots Les supports et les étagères sont importants pour le rangement, mais constituent trop souvent une gêne. Avoir trop d'espace est dangereux parce que cela vous donne l'impression d'avoir de la place pour tous les objets. Dans beaucoup d'ateliers, il faut commencer par réduire le nombre de supports et d'étagères. Cela fait, décidez ce qui doit impérativement être rangé sur un support ou une étagère et jetez tout le reste. C'est la base de tout. Ne gardez pas plus que ce qu'il vous faut. Lorsque vos supports et vos étagères sont à des hauteurs différentes, mettez-les tous à la même hauteur. Le cas échéant, placez des roulettes sous certains pour qu'ils soient plus faciles à déplacer. Vous pouvez aussi faire des tables spéciales où ne seront rangés que les objets nécessaires à une tâche spécifique. Si les changements de fabrication ou les remplacements de pièces sont fréquents, réservez une table avec un jeu de tout ce dont vous avez besoin. Les supports et les étagères ne doivent pas être posés directement sur le sol. Les surélever par des pieds facilite le nettoyage et donne un aspect plus net. Évitez toutefois les forêts de pieds! Les tables roulantes servent à transporter les objets d'un endroit à un autre. Les objets lourds peuvent bien sûr être déplacés à l'aide d'un pont roulant ou d'un chariot élévateur, mais si vous ne prévoyez que ces deux moyens de levage, les opérateurs finiront par porter beaucoup de choses à la main. De plus, ponts roulant et chariots élévateurs nécessitent des opérateurs spécialisés et reviennent souvent à vide. N'importe qui peut utiliser une table roulante et elle peut porter beaucoup plus que ne peut porter un homme. L'utilisation des ponts roulants et des chariots élévateurs doit être limitée au minimum. Les tables roulantes sont plus utiles dans bien des cas, notamment parce qu'elles peuvent être adaptées à des usages très divers. Si vous faites preuve d'un peu d'imagination et élevez les tables roulantes à la hauteur des établis tout sera sur le même plan et vous n'aurez plus à perdre du temps à soulever et poser des objets. L'économie est double, en temps et en fatigue. Soyez Imaginatif et souvenez-vous que les supports, les étagères, les tables roulantes, les toboggans, etc. doivent permettre de travailler plus facilement, plus vite et dans de meilleures conditions de sécurité et faciliter le nettoyage... N'hésitez pas à innover lorsque cela vous convient. 4.7.3 Fils et câbles On voit trop souvent des fils et des câbles qui s'entrelacent comme une toile d'araignée. Trop nombreux également sont les câbles qui s'enfoncent dans le sol, serpentent par terre ou même pendent du plafond dans un fouillis inesthétique où il est impossible de dire ce qui est raccordé à quoi. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 39. LES 5S 39/80 Tous ces endroits sont des sources de problèmes potentiels, exposés à des cassures, à l'usure et à des erreurs susceptibles de provoquer des accidents ou des pannes. Il est indispensable d'instituer des politiques pour interdire que ces fils et câbles traînent sur le sol, pour les regrouper, les étiqueter et les disposer en lignes droites, avec des angles droits, et qu'ils soient solidement assujettis. Toutes les lignes enterrées doivent être dégagées et placées au-dessus du sol puis solidement fixées en place. Chaque ligne doit être identifiée et numérotée pour éviter les erreurs. Et l'agencement général doit être revu pour faciliter le déplacement des objets. 4.7.4 Machines et autres outils La plupart des tâches industrielles se font à l'aide de machines-outils très diverses. C'est pourquoi il est essentiel de les disposer de manière à en faciliter la manipulation. Les principes de base de cet agencement sont les suivants :  Eliminer le besoin d'outils.  Réduire le nombre d'outils nécessaires.  Placer les outils à portée de la main.  Ranger les outils dans l'ordre où vous vous en servez.  Disposer les outils de manière à ne pas avoir à changer de main.  Placer les outils de façon à pouvoir les ranger d'une main. Éliminer le besoin d'outils La meilleure façon consiste à fixer à demeure une clef sur les têtes de vis ou encore à utiliser des écrous à oreilles ou à adopter toute technique qui fasse que tout ce dont vous avez besoin est exactement là et au moment où vous en avez besoin. Réduire le nombre d'outils nécessaires Si vous pouvez réduire le nombre de vis de diamètres différents vous pouvez réduire le nombre de clés dont vous avez besoin. Vous pouvez aussi combiner plusieurs outils en un, selon le principe du couteau suisse. Il est également utile d'avoir un outil unique modulable, par exemple une clé avec plusieurs têtes. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 40. 40/80 16/01/2017 Placer les outils là où vous les trouverez immédiatement Le meilleur endroit pour ranger un outil est celui où vous l'utilisez. Le meilleur exemple est la ceinture à outils que portent les électriciens, où se trouve tout ce qu'il leur faut. Le même principe, peut aussi être appliqué en réservant juste assez d'espace près de la machine pour ranger les outils qui correspondent à cette machine. Lorsque vous optez pour cette solution, pensez à garder un espace où ranger les chiffons qui serviront à essuyer la machine et la nettoyer. Placer les outils dans l'ordre où vous vous en servez Les chaînes de montage sont conçues de façon à ce que les pièces se présentent dans l'ordre où elles sont assemblées. Lorsque vous révisez une machine, il est bon de placer les éléments et les pièces dans l'ordre où vous les, démontez, afin de ne pas en oublier lorsque vous remontez. Vous devez tout ranger dans l'ordre d'utilisation. Non seulement vous trouvez plus facilement les objets, mais vous n'en oubliez pas et vous ne les utilisez pas dans le désordre. Disposer les outils de façon à ne pas avoir à changer de main Dans tout processus, prendre un outil dans une main et le passer dans l'autre pour l'utiliser est une des plus grandes pertes de temps qui soit. L'élimination de cette perte de temps peut améliorer radi- calement l'efficience, en particulier dans les opérations de fabrication. Cela suppose de placer les outils à la droite de l'utilisateur, dans le sens où ils sont utilisés et de veiller à ce qu'ils soient toujours disposés ainsi. Ce qui implique d'avoir suffisamment d'espace pour que la personne puisse se saisir de l'outil sans avoir à se contorsionner pour l'atteindre et que l'outil soit pris dans la bonne position, prêt à servir. Ranger les outils de façon à pouvoir les ranger d'une seule main C'est aussi perdre du temps que d'avoir à faire plusieurs gestes pour ranger les outils. Beaucoup de personnes deviennent plus efficaces dès qu'elles décident de munir leurs lunettes d'un cordonnet qui leur évite d'avoir à réfléchir où les poser ou bien à chercher. Les clés peuvent être accrochées à des clous et les marteaux suspendus à des crochets. Il est essentiel que les outils soient et restent bien rangés parce qu'ils sont manipulés un très grand nombre de fois dans la même journée et que chaque gain de temps est multiplié par cent. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 41. LES 5S 41/80 4.7.5 Lames, moules et autres consommables très importants II s'agit d'un des points les plus importants pour la qualité et il est indispensable de mettre en place un système pour entretenir régulièrement ces accessoires et veiller à ce qu'ils soient en parfait état. Dans ce domaine, un certain nombre de principes doivent être respectés.  Créez des espaces de rangement où l'on puisse voir clairement ce qui s'y trouve et où les objets sont protégés des chocs, de la casse, de la rouille et de la saleté.  Veillez à ce que la limaille, la crasse et la rouille ne s'incrustent pas dans les emboîtements des porte-outils.  Réduisez les stocks. Aménagez les boîtes de rangement de façon à ce que les lames ne soient pas mélangées ni abîmées. Surveillez les procédures d'affûtage et de polissage et les boîtes où les lames sont stockées. En cas de modification de la taille, veillez à l'indiquer sur la boîte de rangement.  Ces outils étant très souvent rangés à la verticale, n'oubliez pas de prévoir un système de blocage et de sécurité. 4.7.6 Matières et en-cours dont les quantités varient Il est très difficile d'attribuer une place aux choses dont la quantité varie constamment. Même lorsque vous y parvenez, vous n'êtes jamais certain que ces endroits seront pleins en permanence et vous vous retrouverez probablement avec de l'espace perdu. Pour les matières et les en-cours, affectez des endroits de rangement et décidez la quantité qu'ils doivent contenir. S'il y en a davantage, d'autres dispositions seront prises pour stocker le surplus. Même s'il est placé à proximité du poste de travail, il doit être clair qu'il s'agit d'un arrangement provisoire dont la durée sera précisée. Lorsque vous recevez ou livrez des produits à intervalles réguliers, cela se traduit par une accumulation plus importante juste avant ou après les livraisons, un espace généralement affecté à un autre usage doit être utilisé pour stocker ce surstock temporaire. Malgré tout, le principe fondamental doit être de réduire l'encombrement du poste de travail et tous les efforts doivent aller dans ce sens. Dans le même temps, il arrive souvent que les en-cours, les produits finis et même les réserves constituées pour faire face aux imprévus soient placés dans un endroit spécialement affecté à cette fin et y demeurent un certain temps. Dans ce cas, il faut se souvenir de la règle du premier arrivé, premier sorti (FIFO). Utilisez ce qui est arrivé en premier et expédiez ce que vous avez fabriqué en premier. Ne créez pas d'espaces vides où les choses s'entassent. Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 42. 42/80 16/01/2017 En matière de maîtrise de la qualité, il est également très important, notamment, de veiller à ce que les produits ou les pièces en transit ne soient ni endommagés ni salis et à ce qu'il n'y ait pas d'erreurs d'étiquetage. Un espace et des conteneurs spéciaux doivent être réservés aux pièces défectueuses et à celles en attente d'une décision, il est bon d'indiquer ces espaces par un code-couleur, les conteneurs par un jaune ou un rouge éclatant, et de les étiqueter clairement afin d'éviter tout malentendu. Les conteneurs affectés aux pièces défectueuses doivent être de petite taille afin de se remplir rapidement et d'attirer ainsi l'attention. Qu'une seule pièce manque et c'est tout un processus de montage qui peut être bloqué, c'est pourquoi il importe que toutes les pièces soient réunies et dans l'ordre. Cette gestion des processus est cruciale. Dans les usines les plus performantes, toutes les opérations sont décomposées sur de petites fiches qui sont ensuite classées, de sorte qu'il est facile d'exécuter chaque tâche dans l'ordre indiqué et de contrôler que tout a été fait. 4.7.7 Stocks pour imprévus Pour bien gérer les pièces et les imprévus, vous devez savoir exactement quels sont vos besoins et quand il faut procéder au réassort. II est important, dans le cadre de la gestion de ces stocks, de veiller à ce qu'ils restent en parfait état, et notamment de vérifier qu'ils ne comportent pas de pièces détériorées, rayées, rouillées ou sales. Les circuits imprimés et pièces du même type doivent être stockés de façon à ce qu'ils ne puissent pas s'entrechoquer ni recevoir la poussière ou la saleté. Il faut souvent les entreposer dans des endroits frais et secs. 4.7.8 Huiles Le stockage des huiles est une question intéressante du point de vue de d'organisation et du rangement. La procédure est la suivante : 1. Regroupez les différentes huiles que vous utilisez et réduisez leur nombre. 2. Créez des codes couleur et des marques spéciales qui vous indiqueront le type d'huile et la fréquence de changement ou de vérification du niveau. Veillez à ce que le système soit suffisamment simple pour que tout le monde le comprenne et qu'il n'y ait pas d'erreur. 3. Choisissez les huiles qui seront stockées et contrôlées au magasin central et celles qui le seront le long de la chaîne. Décidez ensuite quel type d'huile sera stocké sur la chaîne, en Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G
  • 43. LES 5S 43/80 quelle quantité et où, ainsi que les règles de réassort. N'oubliez pas les espaces et conteneurs spéciaux réservés à ce stockage, qui doivent aussi être codés par couleur. 4. Assurez-vous que vous avez tous les outils nécessaires, en fonction du type d'huile, selon qu'elle est versée dans la machine ou appliquée, et de toutes les caractéristiques de l'opération. 5. Outre son rôle dans le processus de production, l'huile doit être étudiée également du point de vue des risques d'incendie, de la pollution et de la sécurité. Colmatez toutes les fuites et faites le nécessaire pour qu'aucune impureté ne s'introduise dans l'huile. 6. Innovez pour faciliter le remplissage en huile, même si cela implique d'installer des tubes d'alimentation ou des orifices de remplissage. 4.7.9 Instruments et appareils de mesure Ces appareils doivent être précis, sinon ils n'ont aucune utilité. Il va de soi qu'ils sont vérifiés régulièrement et réglés, mais cela doit être indiqué clairement. Certains doivent être plus précis que d'autres et cet impératif doit lui aussi être signalé, avec le nom du contrôleur. L'absence d'étiquette à cet effet est inacceptable. Lorsqu'ils sont mal entretenus, il arrive que ces appareils ne reviennent pas à zéro lorsqu'ils sont déréglés, rouilles, cabossés ou déformés. Il faut donc veiller à ce qu'ils ne soient pas manipulés brutalement, salis ou détériorés de quelque façon que ce soit. Ils vous permettent de vérifier que la qualité est bien intégrée à votre produit; s'ils ne sont pas fiables, c'est tout votre processus qui est remis en question. 4.7.10 Gros objets Les objets de grandes dimensions et les objets lourds sont autant de cas particuliers, chacun ayant son utilité propre et un mode d'emploi spécifique, il est donc important de prévoir des espaces de rangement et des moyens de transport pour chacun de ces objets. Des dispositifs de sécurité et des instruments de nettoyage doivent être conçus spécialement pour ces matériels et un espace de rangement doit leur être réservé où ils soient facilement accessibles sans que cela gêne le travail. 4.7.11 Petits objets et produits consommables Eric METAIS Ingénieur-Conseil en stratégie et organisation industrielle 2, Rue Robert Le Ricolais BP. 60468 44304 Nantes Cedex 03 - Tél/Fax. 02 51 89 02 66 - Portable. 06 24 88 48 06 E.Mail. devinci.conseil@tiscali.fr - Site. www.devinci-conseil.com N° Siret : 447 988 494 00020 - Code APE : 741G