Ce diaporama a bien été signalé.

Open Data - Open Gov - Big Data

2

Partager

Chargement dans…3
×
1 sur 30
1 sur 30

Plus De Contenu Connexe

Open Data - Open Gov - Big Data

  1. 1. Politiques de la donnée et de l’ouverture de l’action publique Open data - Open gov - Big data @laurelucchesi @etalab @sg_map
  2. 2. 1- La révolution en cours #1
  3. 3. La révolution numérique
  4. 4. Les citoyens sont connectés
  5. 5. 5 On ne peut plus leur parler comme avant
  6. 6. Etalab : l’ex. d’une stratégie globale Ouverture Données Données ouvertes
  7. 7. La modernisation de l’action publique
  8. 8. 2- La politique d’open data #2
  9. 9. Partager les données produites par le service public Gratuitement En formats ouverts Avec liberté de réutilisation
  10. 10. 10 1. Une démocratie plus aboutie
  11. 11. 2. Une ressource pour l’innovation
  12. 12. 3. Un levier d’efficacité de l’action publique
  13. 13. Data.gouv.fr, le 1er portail ouvert à tous
  14. 14. Aide au développement en Open Data
  15. 15. 3- Gouvernement ouvert #3
  16. 16. 1. Rendre des comptes 2. Consulter, concerter, co-produire 3. Partager des ressources numériques 4. Poursuivre l’ouverture de l’administration 5. Le gouvernement ouvert au service du climat et du développement durable Un Plan d’action pour 2015-2017
  17. 17. Permettre une boucle de retour citoyenne
  18. 18. Faire levier sur l’international
  19. 19. 4- Politiques fondées sur la donnée #4
  20. 20. Circulation, Exploitation, Aide à la décision
  21. 21. 21 L’administrateur général des données
  22. 22. De nouveaux usages des données Kenya - Ouganda Népal
  23. 23. Recherche & Big Data : contributions AFD
  24. 24. 5 - Perspectives #5
  25. 25. Les acteurs traditionnels s’adaptent
  26. 26. Des nouveaux acteurs émergent
  27. 27. Financer la « data revolution »
  28. 28. Faire levier sur la présidence française
  29. 29. Co-construire une diplomatie numérique
  30. 30. Merci @laurelucchesi @etalab @sg_map laure.lucchesi@modernisation.gouv.fr

Remarques

  • L’AFD a ouvert une page dédiée le 22 mai 2015 à ses données d’aide publique au développement. Elle met à disposition de tous les données de l’aide au développement de l’AFD concernant 33 pays de la zone Afrique, allant au-delà des 16 pays pauvres prioritaires. Des zones de conflits, comme la République de Centrafrique, les territoires palestiniens ou le Mali sont couverts. Ces données publiées en format XML compatible avec l’IATI et devrait participer à l’amélioration du score de l’AFD dans le Transparency Index de Publish What You Fund. Sur le terrain, ses données commencent à être réutiliser par les ONGs locales pour s’assurer de la bonne allocation des fonds, comme par exemple au Niger avec une OGN partenaire d’Oxfam.
  • L’AFD a participé au processus de co-rédaction du Plan et s’est engagée aux côtés du MAEDI et du MINEFI Accroitre la transparence de l’aide publique au développement en élargissant sa couverture géographique et en abaissant à horizon 2017 le seuil de publication de 100.000€ à 50.000€.
  • La France a également rendu accessibles ces données sur www.transparence-aide.gouv.fr. Outre la visualisation des données d’aide publique au développement, ce site, dans un geste de gouvernement ouvert, permet un contrôle citoyen sur les projets financés par la possibilité donnée à chacun de demander des informations sur un projet. Ce site, centré initialement sur le Mali, s’est étendu aux 16 pays pauvres prioritaires de la politique de développement et de coopération française.
  • Ex 1 : Give Directly sélectionne des villages du Kenya et d’Ouganda pour leur adresser des dons inconditionnels. L’impact des dons sur le développement du village (infrastructures…) est audité en temps réel par satellite. / Ex 2 : Cartographie collaborative au Népal après le tremblement de terre par des volontaires d’Open Street Map sur le terrain et à distance.
  • Le département recherche de l’AFD finance des recherche sur le big data auprès de Data Pop Alliance Ex : estimation de la population à partir de données telco. L’AFD a également contribué au World Development Report 2016 sur : 1. How big is Big Data? / 2. The science and politics of Big Data for climate change adaptation and mitigation
  • Les acteurs traditionnels du développement commencent à mettre les données au cœur de leur activité. Ex 1 : Rapport A World that Counts de l’ONU. Ex 2 : OCHA, agence UN, qui a mis à disposition un portail où les ONG, les gouvernements, les entreprises peuvent partager leurs données relatives à Ebola.
  • De nouveaux acteurs venus du monde du numérique s’emparent du sujet du développement. Ex 1 : Bayes Impact, constitué comme une ONG qui s’attaquent au sujet de la santé publique aux US et dans les pays en développement en travaillant sur l’optimisation des ressources (ex: greffe…). Ex 2 : Orange & Ebola.
  • De nouveaux modèles de financement émergent, au-delà des traditionnelles coopérations statistiques. OD4D illustre l’alliance d’acteurs traditionnels pour financer les initiatives open data dans les pays en développement. L’OIF en revanche finance des projets concrets de cartographie dans des villes cibles (Dakar…) en envoyant des coopérants.
  • ×