SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  27
Vers de nouveaux maîtres de
l’hyperdocumentation.
Olivier Le Deuff
Congrès Fadben. Limoges. 2015
1
Introduction
2
• Ne pas se contenter d’une
simple alliance ( de façade ?)
des littératies
• Penser le contexte de complexité
informationnelle (les 4 types d’infos)
• Penser l’enseignement au-delà des sphères
médiatiques et informationnelles
traditionnelles
• Rappeler l’importance du concept de
document et ne pas se satisfaire de la seule
présence des mots information et médias.
• Le document et la documentation
s’inscrivent dans une lignée plus longue,
certes en évolution, mais qui apporte un
peu de stabilité…
3
D’où 2 concepts dans cette lignée
• Documentalité (qui considère que ce sont
les documents qui inscrivent la moindre
de nos relations et intentions)
• Hyperdocumentation
4
La documentalité
• « Par « documentalité », je désigne la théorie, que je
considère alternative, selon laquelle la règle
constitutive des objets sociaux est plutôt : « Objet =
Acte inscrit », c’est-à-dire que les objets sociaux sont le
résultat des actes sociaux (tels qu’ils engagent au
moins deux personnes) caractérisés par le fait d’être
inscrits sur un morceau de papier, un fichier
d’ordinateur ou même simplement dans la tête des
gens. J’appelle cette théorie « documentalité » parce
qu’elle fait dépendre la construction de la réalité
sociale de documents externes comme internes. »
(Maurizio Ferraris)
5
L’hyperdocumentation (Paul Otlet)
• L’évolution de la Documentation se développe en six étapes.
• Au premier stade, l’Homme voit la Réalité de l’Univers par ses
propres sens. Connaissance immédiate, intuitive, spontanée et
irréfléchie.
• Au deuxième stade, il raisonne la Réalité et cumulant son expérience
la généralisant, l’interprétant, il s’en fait une nouvelle
représentation.
• Au troisième stade, il introduit le Document qui enregistre ce que ses
sens ont perçu et ce qu’a construit sa pensée.
• Au quatrième stade, il crée l’instrument scientifique et la Réalité
paraît alors grandie, détaillée, précisée, un autre Univers décèle
successivement toutes ses dimensions.
• Au cinquième stade, le Document intervient à nouveau et c’est pour
enregistrer directement la perception procurée par les instruments.
Documents et instruments sont alors à ce point associés qu’il n’y a
plus deux choses distinctes, mais une seule : le Document-Instrument.
6
• Au sixième stade, un stade de plus et tous les sens
ayant donné lieu à un développement propre, une
instrumentation enregistreuse ayant été établie pour
chacun, de nouveaux sens étant sortie de l’homogénéité
primitive et s’étant spécifiés, tandis que l’esprit
perfectionne sa conception, s’entrevoit dans ces
conditions l’Hyper-Intelligence. « Sens-Perception-
Document » sont choses, notions soudées. Les
documents visuels et les documents sonores se
complètent d’autres documents, les tactiles, les
gustatifs, les odorants et d’autres encore. À ce stade
aussi l’« insensible », l’imperceptible, deviendront
sensible et perceptible par l’intermédiaire concret de
l’instrument-document. L’irrationnel à son tour, tout ce
qui est intransmissible et fut négligé, et qui à cause de
cela se révolte et se soulève comme il advient en ces
jours, l’irrationnel trouvera son « expression » par des
voies encore insoupçonnées. Et ce sera vraiment alors le
stade de l’Hyper-Documentation.
7
L’avantage
• On peut facilement y mettre tous les
thèmes abordés par le maître Pascal
Duplessis ce matin (les 10 thèmes sous
leurs formes multifacettes)
8
Mais aussi les travaux des
maîtresses
9
1. Quid de tout cela dans l’EMI ?
• Quelle portée de ce produit institutionnel ?
• Rappel : EMI désigne d’abord…
10
Expérience de Mort Imminente…
11
Le risque EMI
Le risque de réduction à
une équation simple
:Médias = contenant et
information= contenu
La formation risquerait
alors d’être fortement
réduite avec
éventuellement un
prisme nouveaux médias.
12
Pour une vision longue des médias
Logique médiologique
Archéologie des médias
Eviter la tentation d’une vision essentiellement
court-termiste ou basée sur des usages.
13
Documentation de soi versus
personal branding
Se placer sur
une construction
à long terme.
Culture de soi
versus Culte de
l’Ego.
14
Maîtrise de soi versus métries du
moi
Au-delà de la
mise en chiffres
et statistiques de
nos diverses
performances…
Mieux articuler
le qualitatif et le
quantitatif.
15
2. Extension des métries
16
• La question des données (ou des
obtenues)
• La compilation et la collecte des
données
• La calculabilité et la probabilité
• Le profilage
La science en direct
Logiques de
captations et
d’indicateurs
en temps réel
Analyse
effectuée
simultanément
par
l’application de
modèles.
17
Automatisation
Robotisation
dans plusieurs
secteurs
d’emploi dont le
tertiaire.
Société de
l’automatisation
(Stiegler)
Pertes d’emploi
et redéfinition
du travail
18
Critiquer la gouvernementalité des
algorithmes
• Leur logique produit des chaînes
d’actions et de décisions.
• besoin d’une critique qui « porte sur la
naturalisation et l’essentialisation de
la Statistique, omniscience
clairvoyante dans l’Ether des
données » (Maryse Carmès, Jean-Max
Noyer)
19
Didactiser l’algorithme
À la sauce infodoc
Travailler sur les notions d’indice et les choix
de classements opérés par les algorithmes.
« De l’indice dewey à l’indicateur Klout »
20
L’extension des maîtrises
21
• Relativité de la maîtrise qui ne peut être
absolue
• Elle repose sur un enseignement par un
spécialiste.
• Nouvelle littératie à ajouter = data
literacy
La littératie des données
22
Désigne la capacité à savoir ce qu’on souhaite vraiment
« donner »
Couplage « attention literacy/data literacy »
Logique du don/contre-don
Prendre part aux logiques open data et big data.
Savoir décoder
4. Former les nouveaux maîtres
23
• De l’index…
• Replonger dans l’histoire de
l’indexation depuis l’Antiquité
jusqu’à nos jours.
• Depuis les préfigurations de
l’hypertexte jusqu’au moteur de
recherche
Raison digitale versus raison
computationnelle
Adopter une
position
« mesurée »
Trouver l’équilibre
entre les possibilité
d’évaluation en
temps réel et la
possibilité de
raisonner. 24
Une refondation disciplinaire
• En tant que discipline de soi et
prise de soin dans la logique de la
Skholé
• En repensant les institutions de
discipline face aux industries de la
discipline
• En développant une discipline
scolaire sur des temps longs
25
Nouveaux maîtres versus nouveaux
« mètres »
• Le maître est ainsi celui qui ramène
l’histoire et le temps long face à la
tyrannie du présent et de
l’instantané, face aux logiques de
solutions en temps réel, face aux
algorithmes du quotidien…
• Evidemment, la première maîtrise
est d’accepter de ne plus tout
maîtriser.
26
Pour l’instant
• Avant de vous y remettre… Il faut déjà
vous en re-mettre…
• Heureusement, il y a vatefairecoter pour
cela !
27

Contenu connexe

Tendances

Le document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M CarbilletLe document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M CarbilletCarbilletM
 
Matrice emi Traam Doc Toulouse
Matrice emi Traam Doc ToulouseMatrice emi Traam Doc Toulouse
Matrice emi Traam Doc ToulouseDocToulouse
 
Sur quelques apports récents de la recherche à la connaissance de l'information.
Sur quelques apports récents de la recherche à la connaissance de l'information.Sur quelques apports récents de la recherche à la connaissance de l'information.
Sur quelques apports récents de la recherche à la connaissance de l'information.FADBEN
 
Le copié collé au service des apprentissages des élèves
Le copié collé au service des apprentissages des élèvesLe copié collé au service des apprentissages des élèves
Le copié collé au service des apprentissages des élèvesCarbilletM
 
Les (biens) communs : vers une littératie des Communs
Les (biens) communs : vers une littératie des CommunsLes (biens) communs : vers une littératie des Communs
Les (biens) communs : vers une littératie des CommunsHélène MULOT
 
Formaliser son écosysteme informationnel : EPi EPA
Formaliser son écosysteme informationnel : EPi  EPAFormaliser son écosysteme informationnel : EPi  EPA
Formaliser son écosysteme informationnel : EPi EPAdomivarl
 
EMI : une formation à la culture de la participation
EMI : une formation à la culture de la participationEMI : une formation à la culture de la participation
EMI : une formation à la culture de la participationHélène MULOT
 
Pratiques numériques et culture numérique
Pratiques numériques et culture numériquePratiques numériques et culture numérique
Pratiques numériques et culture numériquenuguen
 
Le document de collecte par valérie briat
Le document de collecte par valérie briatLe document de collecte par valérie briat
Le document de collecte par valérie briatFranck Queyraud
 
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numeriqueLes boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numeriqueJean-François CECI
 
EMIconf2013 canet_delannoy
EMIconf2013 canet_delannoyEMIconf2013 canet_delannoy
EMIconf2013 canet_delannoyannedelannoy
 
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...Vbriat
 
Keynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_fKeynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_fJugend und Medien
 
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014Jean-François CECI
 
CDI/CCC - Documentation et ressources : les enjeux du numérique
CDI/CCC - Documentation et ressources : les enjeux du numériqueCDI/CCC - Documentation et ressources : les enjeux du numérique
CDI/CCC - Documentation et ressources : les enjeux du numériqueElie ALLOUCHE
 
AREF 2016 : L'école de demain, le numérique, et les questions que se posent l...
AREF 2016 : L'école de demain, le numérique, et les questions que se posent l...AREF 2016 : L'école de demain, le numérique, et les questions que se posent l...
AREF 2016 : L'école de demain, le numérique, et les questions que se posent l...Marcel Lebrun
 
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?Hélène MULOT
 
Idées d'usages pédagogiques de twitter
Idées d'usages pédagogiques de twitterIdées d'usages pédagogiques de twitter
Idées d'usages pédagogiques de twitterPedago Lu
 

Tendances (20)

Le document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M CarbilletLe document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
 
Matrice emi Traam Doc Toulouse
Matrice emi Traam Doc ToulouseMatrice emi Traam Doc Toulouse
Matrice emi Traam Doc Toulouse
 
Sur quelques apports récents de la recherche à la connaissance de l'information.
Sur quelques apports récents de la recherche à la connaissance de l'information.Sur quelques apports récents de la recherche à la connaissance de l'information.
Sur quelques apports récents de la recherche à la connaissance de l'information.
 
Le copié collé au service des apprentissages des élèves
Le copié collé au service des apprentissages des élèvesLe copié collé au service des apprentissages des élèves
Le copié collé au service des apprentissages des élèves
 
Les (biens) communs : vers une littératie des Communs
Les (biens) communs : vers une littératie des CommunsLes (biens) communs : vers une littératie des Communs
Les (biens) communs : vers une littératie des Communs
 
Tic et éducation
Tic et éducation Tic et éducation
Tic et éducation
 
Formaliser son écosysteme informationnel : EPi EPA
Formaliser son écosysteme informationnel : EPi  EPAFormaliser son écosysteme informationnel : EPi  EPA
Formaliser son écosysteme informationnel : EPi EPA
 
EMI : une formation à la culture de la participation
EMI : une formation à la culture de la participationEMI : une formation à la culture de la participation
EMI : une formation à la culture de la participation
 
Pratiques numériques et culture numérique
Pratiques numériques et culture numériquePratiques numériques et culture numérique
Pratiques numériques et culture numérique
 
Le document de collecte par valérie briat
Le document de collecte par valérie briatLe document de collecte par valérie briat
Le document de collecte par valérie briat
 
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numeriqueLes boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
 
EMIconf2013 canet_delannoy
EMIconf2013 canet_delannoyEMIconf2013 canet_delannoy
EMIconf2013 canet_delannoy
 
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
 
Keynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_fKeynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_f
 
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
 
Information Literacy
Information LiteracyInformation Literacy
Information Literacy
 
CDI/CCC - Documentation et ressources : les enjeux du numérique
CDI/CCC - Documentation et ressources : les enjeux du numériqueCDI/CCC - Documentation et ressources : les enjeux du numérique
CDI/CCC - Documentation et ressources : les enjeux du numérique
 
AREF 2016 : L'école de demain, le numérique, et les questions que se posent l...
AREF 2016 : L'école de demain, le numérique, et les questions que se posent l...AREF 2016 : L'école de demain, le numérique, et les questions que se posent l...
AREF 2016 : L'école de demain, le numérique, et les questions que se posent l...
 
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
 
Idées d'usages pédagogiques de twitter
Idées d'usages pédagogiques de twitterIdées d'usages pédagogiques de twitter
Idées d'usages pédagogiques de twitter
 

En vedette

IMPACT DES LUTTES ENTRE FACTIONS POLITIQUES SUR LES ACTIFS DÉTENUS PAR DES AC...
IMPACT DES LUTTES ENTRE FACTIONS POLITIQUES SUR LES ACTIFS DÉTENUS PAR DES AC...IMPACT DES LUTTES ENTRE FACTIONS POLITIQUES SUR LES ACTIFS DÉTENUS PAR DES AC...
IMPACT DES LUTTES ENTRE FACTIONS POLITIQUES SUR LES ACTIFS DÉTENUS PAR DES AC...Alexis Amini
 
3 sourds et citoyens
3  sourds et citoyens3  sourds et citoyens
3 sourds et citoyensgclairette
 
Lettre d'information no 2 Decembre 2015
Lettre d'information no 2 Decembre 2015Lettre d'information no 2 Decembre 2015
Lettre d'information no 2 Decembre 2015Milasoa Chérel-Robson
 
WebquestSC
WebquestSCWebquestSC
WebquestSCZztalin
 
Djasso image - issue 4
Djasso image - issue 4Djasso image - issue 4
Djasso image - issue 4djasso djasso
 
PORTAFOLIO DIGITAL
PORTAFOLIO DIGITALPORTAFOLIO DIGITAL
PORTAFOLIO DIGITALfabio-jara
 
Act1<<mmca>>
Act1<<mmca>>Act1<<mmca>>
Act1<<mmca>>Momo Cardos
 
Brochure chèques-repas Monizze Monizze 2016 Fr
Brochure chèques-repas Monizze Monizze 2016 FrBrochure chèques-repas Monizze Monizze 2016 Fr
Brochure chèques-repas Monizze Monizze 2016 FrYohann Oosterlynck
 
La Coopération à l’UM5R avec les universités de la région Euromed et rôle de ...
La Coopération à l’UM5R avec les universités de la région Euromed et rôle de ...La Coopération à l’UM5R avec les universités de la région Euromed et rôle de ...
La Coopération à l’UM5R avec les universités de la région Euromed et rôle de ...UNIMED - Mediterranean Universities Union
 
Arte griego - Tema 2
Arte griego - Tema 2Arte griego - Tema 2
Arte griego - Tema 2596513
 
Sistemad 1-091113170916-phpapp01
Sistemad 1-091113170916-phpapp01Sistemad 1-091113170916-phpapp01
Sistemad 1-091113170916-phpapp01Adry Ojeda
 
Maarch RM @Documation 2016
Maarch RM @Documation 2016Maarch RM @Documation 2016
Maarch RM @Documation 2016Cyril VAZQUEZ
 

En vedette (20)

PORTIQUE VERIF
PORTIQUE VERIFPORTIQUE VERIF
PORTIQUE VERIF
 
SANTE'UP
SANTE'UPSANTE'UP
SANTE'UP
 
IMPACT DES LUTTES ENTRE FACTIONS POLITIQUES SUR LES ACTIFS DÉTENUS PAR DES AC...
IMPACT DES LUTTES ENTRE FACTIONS POLITIQUES SUR LES ACTIFS DÉTENUS PAR DES AC...IMPACT DES LUTTES ENTRE FACTIONS POLITIQUES SUR LES ACTIFS DÉTENUS PAR DES AC...
IMPACT DES LUTTES ENTRE FACTIONS POLITIQUES SUR LES ACTIFS DÉTENUS PAR DES AC...
 
Presentación
PresentaciónPresentación
Presentación
 
3 sourds et citoyens
3  sourds et citoyens3  sourds et citoyens
3 sourds et citoyens
 
Lettre d'information no 2 Decembre 2015
Lettre d'information no 2 Decembre 2015Lettre d'information no 2 Decembre 2015
Lettre d'information no 2 Decembre 2015
 
WebquestSC
WebquestSCWebquestSC
WebquestSC
 
Djasso image - issue 4
Djasso image - issue 4Djasso image - issue 4
Djasso image - issue 4
 
PORTAFOLIO DIGITAL
PORTAFOLIO DIGITALPORTAFOLIO DIGITAL
PORTAFOLIO DIGITAL
 
Excel
ExcelExcel
Excel
 
Act1<<mmca>>
Act1<<mmca>>Act1<<mmca>>
Act1<<mmca>>
 
Brochure chèques-repas Monizze Monizze 2016 Fr
Brochure chèques-repas Monizze Monizze 2016 FrBrochure chèques-repas Monizze Monizze 2016 Fr
Brochure chèques-repas Monizze Monizze 2016 Fr
 
La Coopération à l’UM5R avec les universités de la région Euromed et rôle de ...
La Coopération à l’UM5R avec les universités de la région Euromed et rôle de ...La Coopération à l’UM5R avec les universités de la région Euromed et rôle de ...
La Coopération à l’UM5R avec les universités de la région Euromed et rôle de ...
 
Artículo 5 Guianeya Pérez[1]
Artículo 5 Guianeya Pérez[1]Artículo 5 Guianeya Pérez[1]
Artículo 5 Guianeya Pérez[1]
 
Arte griego - Tema 2
Arte griego - Tema 2Arte griego - Tema 2
Arte griego - Tema 2
 
PORTIQUE CMU
PORTIQUE CMUPORTIQUE CMU
PORTIQUE CMU
 
FAC AgriSuccès sep-oct 2016
FAC AgriSuccès sep-oct 2016FAC AgriSuccès sep-oct 2016
FAC AgriSuccès sep-oct 2016
 
Sistemad 1-091113170916-phpapp01
Sistemad 1-091113170916-phpapp01Sistemad 1-091113170916-phpapp01
Sistemad 1-091113170916-phpapp01
 
Maarch RM @Documation 2016
Maarch RM @Documation 2016Maarch RM @Documation 2016
Maarch RM @Documation 2016
 
deber de redes
deber de redes deber de redes
deber de redes
 

Similaire à Vers de nouveaux maîtres de l’hyperdocumentation

2009 10 diaporama-agnès
2009 10 diaporama-agnès2009 10 diaporama-agnès
2009 10 diaporama-agnèscdistexu
 
"L'école" à l'ère numérique : nouveaux rapports aux savoirs, nouveaux rôles, ...
"L'école" à l'ère numérique : nouveaux rapports aux savoirs, nouveaux rôles, ..."L'école" à l'ère numérique : nouveaux rapports aux savoirs, nouveaux rôles, ...
"L'école" à l'ère numérique : nouveaux rapports aux savoirs, nouveaux rôles, ...Marcel Lebrun
 
Former à l’ère numérique : Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Former à l’ère numérique :  Quelles hybridations entre promesses technologiqu...Former à l’ère numérique :  Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Former à l’ère numérique : Quelles hybridations entre promesses technologiqu...Marcel Lebrun
 
Classe inversée ? Oui mais…quoi et comment ?
Classe inversée ? Oui mais…quoi et comment ?Classe inversée ? Oui mais…quoi et comment ?
Classe inversée ? Oui mais…quoi et comment ?Marcel Lebrun
 
Concevoir, analyser, évaluer ... des dispositifs "innovants" pour favoriser l...
Concevoir, analyser, évaluer ... des dispositifs "innovants" pour favoriser l...Concevoir, analyser, évaluer ... des dispositifs "innovants" pour favoriser l...
Concevoir, analyser, évaluer ... des dispositifs "innovants" pour favoriser l...Marcel Lebrun
 
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...Marcel Lebrun
 
Formation II : Interactions dans les MOOC
Formation II : Interactions dans les MOOCFormation II : Interactions dans les MOOC
Formation II : Interactions dans les MOOCMarcel Lebrun
 
MOOCs et Classes inversées : deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
MOOCs et Classes inversées : deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...MOOCs et Classes inversées : deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
MOOCs et Classes inversées : deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...Marcel Lebrun
 
L’hybridation, un chemin pour l’innovation dans « l’école » numérique. Ouarza...
L’hybridation, un chemin pour l’innovation dans « l’école » numérique. Ouarza...L’hybridation, un chemin pour l’innovation dans « l’école » numérique. Ouarza...
L’hybridation, un chemin pour l’innovation dans « l’école » numérique. Ouarza...Marcel Lebrun
 
Publication CONFERE 2000_ La CrAO, ou créativité assistée par ordinateur_Sylv...
Publication CONFERE 2000_ La CrAO, ou créativité assistée par ordinateur_Sylv...Publication CONFERE 2000_ La CrAO, ou créativité assistée par ordinateur_Sylv...
Publication CONFERE 2000_ La CrAO, ou créativité assistée par ordinateur_Sylv...Sylvain Martin
 
APPRENDRE ET FORMER À L’ÈRE NUMÉRIQUE : Une évolution nécessaire des pratique...
APPRENDRE ET FORMER À L’ÈRE NUMÉRIQUE : Une évolution nécessaire des pratique...APPRENDRE ET FORMER À L’ÈRE NUMÉRIQUE : Une évolution nécessaire des pratique...
APPRENDRE ET FORMER À L’ÈRE NUMÉRIQUE : Une évolution nécessaire des pratique...Marcel Lebrun
 
PEDAGOFORM - Philippe Meirieu compétences entretien cedelle - décembre 2011
PEDAGOFORM - Philippe Meirieu compétences entretien cedelle - décembre 2011PEDAGOFORM - Philippe Meirieu compétences entretien cedelle - décembre 2011
PEDAGOFORM - Philippe Meirieu compétences entretien cedelle - décembre 2011pedagoform pedago
 
Citadelle des savoirs et agoras d'apprentissage : les classes inversées, une ...
Citadelle des savoirs et agoras d'apprentissage : les classes inversées, une ...Citadelle des savoirs et agoras d'apprentissage : les classes inversées, une ...
Citadelle des savoirs et agoras d'apprentissage : les classes inversées, une ...Marcel Lebrun
 
La convergence médiatique : la culture de l'information sur la piste de la tr...
La convergence médiatique : la culture de l'information sur la piste de la tr...La convergence médiatique : la culture de l'information sur la piste de la tr...
La convergence médiatique : la culture de l'information sur la piste de la tr...Olivier Le Deuff
 
Les pédagogies actives
Les pédagogies activesLes pédagogies actives
Les pédagogies activesssusera758761
 
Le défi de l'évaluation des compétences
Le défi de l'évaluation des compétencesLe défi de l'évaluation des compétences
Le défi de l'évaluation des compétencesMarcel Lebrun
 
Enseigner et apprendre à l’ère numérique : Défis, enjeux, conditions et limites
Enseigner et apprendre  à l’ère numérique : Défis, enjeux, conditions et limitesEnseigner et apprendre  à l’ère numérique : Défis, enjeux, conditions et limites
Enseigner et apprendre à l’ère numérique : Défis, enjeux, conditions et limitesMarcel Lebrun
 
Accès à la majorité technique et intellectuelle
Accès à la majorité technique et intellectuelleAccès à la majorité technique et intellectuelle
Accès à la majorité technique et intellectuelleOlivier Le Deuff
 
Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018
Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018
Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018Marcel Lebrun
 

Similaire à Vers de nouveaux maîtres de l’hyperdocumentation (20)

2009 10 diaporama-agnès
2009 10 diaporama-agnès2009 10 diaporama-agnès
2009 10 diaporama-agnès
 
"L'école" à l'ère numérique : nouveaux rapports aux savoirs, nouveaux rôles, ...
"L'école" à l'ère numérique : nouveaux rapports aux savoirs, nouveaux rôles, ..."L'école" à l'ère numérique : nouveaux rapports aux savoirs, nouveaux rôles, ...
"L'école" à l'ère numérique : nouveaux rapports aux savoirs, nouveaux rôles, ...
 
Former à l’ère numérique : Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Former à l’ère numérique :  Quelles hybridations entre promesses technologiqu...Former à l’ère numérique :  Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Former à l’ère numérique : Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
 
Zotero
ZoteroZotero
Zotero
 
Classe inversée ? Oui mais…quoi et comment ?
Classe inversée ? Oui mais…quoi et comment ?Classe inversée ? Oui mais…quoi et comment ?
Classe inversée ? Oui mais…quoi et comment ?
 
Concevoir, analyser, évaluer ... des dispositifs "innovants" pour favoriser l...
Concevoir, analyser, évaluer ... des dispositifs "innovants" pour favoriser l...Concevoir, analyser, évaluer ... des dispositifs "innovants" pour favoriser l...
Concevoir, analyser, évaluer ... des dispositifs "innovants" pour favoriser l...
 
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
Former à l’ère numérique. Quelles hybridations entre promesses technologiques...
 
Formation II : Interactions dans les MOOC
Formation II : Interactions dans les MOOCFormation II : Interactions dans les MOOC
Formation II : Interactions dans les MOOC
 
MOOCs et Classes inversées : deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
MOOCs et Classes inversées : deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...MOOCs et Classes inversées : deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
MOOCs et Classes inversées : deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
 
L’hybridation, un chemin pour l’innovation dans « l’école » numérique. Ouarza...
L’hybridation, un chemin pour l’innovation dans « l’école » numérique. Ouarza...L’hybridation, un chemin pour l’innovation dans « l’école » numérique. Ouarza...
L’hybridation, un chemin pour l’innovation dans « l’école » numérique. Ouarza...
 
Publication CONFERE 2000_ La CrAO, ou créativité assistée par ordinateur_Sylv...
Publication CONFERE 2000_ La CrAO, ou créativité assistée par ordinateur_Sylv...Publication CONFERE 2000_ La CrAO, ou créativité assistée par ordinateur_Sylv...
Publication CONFERE 2000_ La CrAO, ou créativité assistée par ordinateur_Sylv...
 
APPRENDRE ET FORMER À L’ÈRE NUMÉRIQUE : Une évolution nécessaire des pratique...
APPRENDRE ET FORMER À L’ÈRE NUMÉRIQUE : Une évolution nécessaire des pratique...APPRENDRE ET FORMER À L’ÈRE NUMÉRIQUE : Une évolution nécessaire des pratique...
APPRENDRE ET FORMER À L’ÈRE NUMÉRIQUE : Une évolution nécessaire des pratique...
 
PEDAGOFORM - Philippe Meirieu compétences entretien cedelle - décembre 2011
PEDAGOFORM - Philippe Meirieu compétences entretien cedelle - décembre 2011PEDAGOFORM - Philippe Meirieu compétences entretien cedelle - décembre 2011
PEDAGOFORM - Philippe Meirieu compétences entretien cedelle - décembre 2011
 
Citadelle des savoirs et agoras d'apprentissage : les classes inversées, une ...
Citadelle des savoirs et agoras d'apprentissage : les classes inversées, une ...Citadelle des savoirs et agoras d'apprentissage : les classes inversées, une ...
Citadelle des savoirs et agoras d'apprentissage : les classes inversées, une ...
 
La convergence médiatique : la culture de l'information sur la piste de la tr...
La convergence médiatique : la culture de l'information sur la piste de la tr...La convergence médiatique : la culture de l'information sur la piste de la tr...
La convergence médiatique : la culture de l'information sur la piste de la tr...
 
Les pédagogies actives
Les pédagogies activesLes pédagogies actives
Les pédagogies actives
 
Le défi de l'évaluation des compétences
Le défi de l'évaluation des compétencesLe défi de l'évaluation des compétences
Le défi de l'évaluation des compétences
 
Enseigner et apprendre à l’ère numérique : Défis, enjeux, conditions et limites
Enseigner et apprendre  à l’ère numérique : Défis, enjeux, conditions et limitesEnseigner et apprendre  à l’ère numérique : Défis, enjeux, conditions et limites
Enseigner et apprendre à l’ère numérique : Défis, enjeux, conditions et limites
 
Accès à la majorité technique et intellectuelle
Accès à la majorité technique et intellectuelleAccès à la majorité technique et intellectuelle
Accès à la majorité technique et intellectuelle
 
Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018
Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018
Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018
 

Dernier

Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesLeBaobabBleu1
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationLeBaobabBleu1
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en FranceTxaruka
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 

Dernier (11)

Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 

Vers de nouveaux maîtres de l’hyperdocumentation

  • 1. Vers de nouveaux maîtres de l’hyperdocumentation. Olivier Le Deuff Congrès Fadben. Limoges. 2015 1
  • 2. Introduction 2 • Ne pas se contenter d’une simple alliance ( de façade ?) des littératies • Penser le contexte de complexité informationnelle (les 4 types d’infos) • Penser l’enseignement au-delà des sphères médiatiques et informationnelles traditionnelles
  • 3. • Rappeler l’importance du concept de document et ne pas se satisfaire de la seule présence des mots information et médias. • Le document et la documentation s’inscrivent dans une lignée plus longue, certes en évolution, mais qui apporte un peu de stabilité… 3
  • 4. D’où 2 concepts dans cette lignée • Documentalité (qui considère que ce sont les documents qui inscrivent la moindre de nos relations et intentions) • Hyperdocumentation 4
  • 5. La documentalité • « Par « documentalité », je désigne la théorie, que je considère alternative, selon laquelle la règle constitutive des objets sociaux est plutôt : « Objet = Acte inscrit », c’est-à-dire que les objets sociaux sont le résultat des actes sociaux (tels qu’ils engagent au moins deux personnes) caractérisés par le fait d’être inscrits sur un morceau de papier, un fichier d’ordinateur ou même simplement dans la tête des gens. J’appelle cette théorie « documentalité » parce qu’elle fait dépendre la construction de la réalité sociale de documents externes comme internes. » (Maurizio Ferraris) 5
  • 6. L’hyperdocumentation (Paul Otlet) • L’évolution de la Documentation se développe en six étapes. • Au premier stade, l’Homme voit la Réalité de l’Univers par ses propres sens. Connaissance immédiate, intuitive, spontanée et irréfléchie. • Au deuxième stade, il raisonne la Réalité et cumulant son expérience la généralisant, l’interprétant, il s’en fait une nouvelle représentation. • Au troisième stade, il introduit le Document qui enregistre ce que ses sens ont perçu et ce qu’a construit sa pensée. • Au quatrième stade, il crée l’instrument scientifique et la Réalité paraît alors grandie, détaillée, précisée, un autre Univers décèle successivement toutes ses dimensions. • Au cinquième stade, le Document intervient à nouveau et c’est pour enregistrer directement la perception procurée par les instruments. Documents et instruments sont alors à ce point associés qu’il n’y a plus deux choses distinctes, mais une seule : le Document-Instrument. 6
  • 7. • Au sixième stade, un stade de plus et tous les sens ayant donné lieu à un développement propre, une instrumentation enregistreuse ayant été établie pour chacun, de nouveaux sens étant sortie de l’homogénéité primitive et s’étant spécifiés, tandis que l’esprit perfectionne sa conception, s’entrevoit dans ces conditions l’Hyper-Intelligence. « Sens-Perception- Document » sont choses, notions soudées. Les documents visuels et les documents sonores se complètent d’autres documents, les tactiles, les gustatifs, les odorants et d’autres encore. À ce stade aussi l’« insensible », l’imperceptible, deviendront sensible et perceptible par l’intermédiaire concret de l’instrument-document. L’irrationnel à son tour, tout ce qui est intransmissible et fut négligé, et qui à cause de cela se révolte et se soulève comme il advient en ces jours, l’irrationnel trouvera son « expression » par des voies encore insoupçonnées. Et ce sera vraiment alors le stade de l’Hyper-Documentation. 7
  • 8. L’avantage • On peut facilement y mettre tous les thèmes abordés par le maître Pascal Duplessis ce matin (les 10 thèmes sous leurs formes multifacettes) 8
  • 9. Mais aussi les travaux des maîtresses 9
  • 10. 1. Quid de tout cela dans l’EMI ? • Quelle portée de ce produit institutionnel ? • Rappel : EMI désigne d’abord… 10
  • 11. Expérience de Mort Imminente… 11
  • 12. Le risque EMI Le risque de réduction à une équation simple :Médias = contenant et information= contenu La formation risquerait alors d’être fortement réduite avec éventuellement un prisme nouveaux médias. 12
  • 13. Pour une vision longue des médias Logique médiologique Archéologie des médias Eviter la tentation d’une vision essentiellement court-termiste ou basée sur des usages. 13
  • 14. Documentation de soi versus personal branding Se placer sur une construction à long terme. Culture de soi versus Culte de l’Ego. 14
  • 15. Maîtrise de soi versus métries du moi Au-delà de la mise en chiffres et statistiques de nos diverses performances… Mieux articuler le qualitatif et le quantitatif. 15
  • 16. 2. Extension des métries 16 • La question des données (ou des obtenues) • La compilation et la collecte des données • La calculabilité et la probabilité • Le profilage
  • 17. La science en direct Logiques de captations et d’indicateurs en temps réel Analyse effectuée simultanément par l’application de modèles. 17
  • 18. Automatisation Robotisation dans plusieurs secteurs d’emploi dont le tertiaire. Société de l’automatisation (Stiegler) Pertes d’emploi et redéfinition du travail 18
  • 19. Critiquer la gouvernementalité des algorithmes • Leur logique produit des chaînes d’actions et de décisions. • besoin d’une critique qui « porte sur la naturalisation et l’essentialisation de la Statistique, omniscience clairvoyante dans l’Ether des données » (Maryse Carmès, Jean-Max Noyer) 19
  • 20. Didactiser l’algorithme À la sauce infodoc Travailler sur les notions d’indice et les choix de classements opérés par les algorithmes. « De l’indice dewey à l’indicateur Klout » 20
  • 21. L’extension des maîtrises 21 • Relativité de la maîtrise qui ne peut être absolue • Elle repose sur un enseignement par un spécialiste. • Nouvelle littératie à ajouter = data literacy
  • 22. La littératie des données 22 Désigne la capacité à savoir ce qu’on souhaite vraiment « donner » Couplage « attention literacy/data literacy » Logique du don/contre-don Prendre part aux logiques open data et big data. Savoir décoder
  • 23. 4. Former les nouveaux maîtres 23 • De l’index… • Replonger dans l’histoire de l’indexation depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. • Depuis les préfigurations de l’hypertexte jusqu’au moteur de recherche
  • 24. Raison digitale versus raison computationnelle Adopter une position « mesurée » Trouver l’équilibre entre les possibilité d’évaluation en temps réel et la possibilité de raisonner. 24
  • 25. Une refondation disciplinaire • En tant que discipline de soi et prise de soin dans la logique de la Skholé • En repensant les institutions de discipline face aux industries de la discipline • En développant une discipline scolaire sur des temps longs 25
  • 26. Nouveaux maîtres versus nouveaux « mètres » • Le maître est ainsi celui qui ramène l’histoire et le temps long face à la tyrannie du présent et de l’instantané, face aux logiques de solutions en temps réel, face aux algorithmes du quotidien… • Evidemment, la première maîtrise est d’accepter de ne plus tout maîtriser. 26
  • 27. Pour l’instant • Avant de vous y remettre… Il faut déjà vous en re-mettre… • Heureusement, il y a vatefairecoter pour cela ! 27