Successfully reported this slideshow.
FAES EN ACTION! 
Fonds d’Assistance Économique et Sociale 
No: 00077/ De la semaine du 29 Septembre 2014 
« Kantin Mobil »...
« PPaannyyee S Soolildidaarirtiet e» »à aC afarrite fdoeusr hFeeuuirleleux 
Tles oujours dans la perspective d'aider les f...
«R éPuannioyne sSuorl iled ararpitpeo r»t àa nCnaurerle 2f0o1u3r- 2F0e1u4i dllee « EDE PÈP » 
Lbilan e mercredi 24 septemb...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

No: 00077- De la semaine du 29 Septembre 2014

374 vues

Publié le

Institué par l'administration Martelly-Lamothe, le sous- programme « Kantin Mobil » a pour mission de combattre la pauvreté extrême en permettant aux personnes vulnérables d'avoir accès à un plat chaud. Ainsi, au cours de la semaine écoulée, les distributions de « Kantin Mobil » ont été effectuées ainsi:
- le 25 septembre 2014, 1000 plats chauds à Cazeaux ;
- le 26 septembre 2014, 1000 plats chauds près de la
Primature et 1000 autres plats au Champs de Mars ;
- le 27 septembre 2014, 4000 plats chauds à « Sans Fil », à
l'occasion de la fête patronale de Saint Michel Archange.

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

No: 00077- De la semaine du 29 Septembre 2014

  1. 1. FAES EN ACTION! Fonds d’Assistance Économique et Sociale No: 00077/ De la semaine du 29 Septembre 2014 « Kantin Mobil » décuple ses distributions nstitué par l'administration Martelly-Lamothe, le sous- Iprogramme « Kantin Mobil » a pour mission de combattre la pauvreté extrême en permettant aux personnes vulnérables d'avoir accès à un plat chaud. Ainsi, au cours de la semaine écoulée, les distributions de « Kantin Mobil » ont été effectuées ainsi: - le 25 septembre 2014, 1000 plats chauds à Cazeaux ; - le 26 septembre 2014, 1000 plats chauds près de la Primature et 1000 autres plats au Champs de Mars ; - le 27 septembre 2014, 4000 plats chauds à « Sans Fil », à l'occasion de la fête patronale de Saint Michel Archange. BULLETIN Des plats chauds destinés aux bénéficiaires Des bénéficiaires heureux de recevoir leurs kits scolaires Distribution des kits scolaires EDE PÈP Denfants ans le but de faciliter la rentrée des classes au profit des issus des famille démunies, l'administration Martelly-Lamothe a tenu à ce que des kits munis de matériels scolaires soient distribués dans diverses écoles du pays - le 25 septembre 2014, 100 kits scolaires ont été distribués à l'école Rêve et Action de Laboule 18 , 140 à l'école Mixte des Orchidées de Obléon et 260 autres kits à l'école Nationale de Furcy ; - le 26 septembre 2014, 500 kits ont été distribués à l'école nationale République de l'Equateur. Les parents de ces bénéficiaires ont vivement remercié le gouvernement haïtien pour cette initiative. La Chapelle « Ap Vanse » EDE PÈP LLamothe e vendredi 19 septembre 2014, le Premier Ministre Laurent a organisé une journée de travail dans la commune de la Chapelle, dans l'Artibonite. C'était l'occasion de s'enquérir des différents problèmes que confronte cette communauté et d'explorer, avec les citoyens, des pistes de solutions viables. Tenue en présence du ministre de l'Agriculture Thomas Jacques, du ministre Chargé des relations avec le Parlement, Felito Doran, le sénateur Jean Willy Jean Baptiste, l'ancien sénateur Youri Latortue, le député de la Chapelle, Fanel Salomon, des députés membres du PSP et les autorités locales, cette rencontre a permis aux Chapellois d'exposer leurs doléances au chef du gouvernement. A cette occasion, le programme national « EDE PÈP » a distribué des outils agricoles, 2000 kits alimentaires « Panye Solidarite » et 4500 plats chauds de « Kantin Mobil » aux habitants de cette région. Le panel des intervenants lors de la visite du PM à La Chapelle Le PM Laurent Lamothe lors de la distribution des outils agricoles Production: Bureau de Communication du FAES / Septembre 2014 1, Delmas 75, Haïti / (509) 2813-1271 / www.faes.gouv.ht Suivez-nous sur:
  2. 2. « PPaannyyee S Soolildidaarirtiet e» »à aC afarrite fdoeusr hFeeuuirleleux Tles oujours dans la perspective d'aider les familles haïtiennes plus vulnérables, le programme national « Panye Solidarite » s'est rendu à Carrefour-Feuilles le dimanche 24 novembre 2013. Sous la coordination du FAES, 500 kits alimentaires ont été distribués au Sanatorium, 500 à la Savane Pistache et 500 à Siko. Les habitants de ces zones ont chaudement remercié l'Administration Martelly-Lamothe, le FAES et les responsables de « Panye Solidarite ». Il faut souligner que le programme « Panye solidarite » se veut une réponse tangible aux problèmes d'insécurité alimentaire touchant une grande frange de la population haïtienne. Page 2 Distribution des kits scolaires par la Ministre Déléguée auprès du Premier Ministre chargée des droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême «D Pisatnryibeu Stoiloidna dreitse k»i àts C sacrorelafoiruers Feuille Lété es 23 et 24 septembre 2014, près de 5000 kits scolaires ont distribués dans plusieurs écoles du bas Plateau Central par la Ministre Déléguée auprès du Premier Ministre chargée des droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême. La distribution de ces matériels scolaires s'est déroulée dans les communes de Lascahobas, Mirebalais, Belladère, Boucan Carré et Saut d'Eau, avec la participation d'une équipe de "EDE PEP", qui est piloté par Fonds d'assistance économique et sociale (FAES). Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la stratégie de l'Administration Martelly et du Gouvernement Lamothe, visant à accompagner les parents à l'occasion de la rentrée scolaire. Distribution des kits alimentaires Panye Solidarite Lprogramme e lundi 22 septembre 2014, les responsables du « Panye Solidarite » ont distribué plus de 500 kits alimentaires aux habitants de Delmas 6. Les distributions ne se sont pas arrêtées là puisque le jeudi 25 septembre, ils ont distribué plus de 600 kits alimentaires aux habitants de Limbé. Des bénéficiaires au Centre sportif de carrefour Le terrain de volley ball du Centre sportif de carrefour «R ePnafnoyrec eSmoleidnat rditue s »e càt Ceaurrr éedfouucra tFief uài Cllaerrefour Dl'éducation, ans le cadre de la mise en oeuvre du plan sectoriel de à partir du Ninancement de la seconde opération HA-L1060 du programme AMOPERE Ninancé par la Banque Interaméricaine de Développement (BID), le FAES a contracté le Comité Olympique Haı̈tien (COH) pour la réalisation des activités extracurriculaires pilotées au Centre Sportif de Carrefour. Cette réalisation se déroulera selon le Protocole d'Accord Tripartite signé précédemment entre le Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), le Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Actions Civiques (MJSAC) et le COH au proNit de 5 000 enfants / jeunes de Carrefour et de ses environs. Après la formation, durant un mois environ, des moniteurs et assistants-moniteurs choisis à travers les fédérations, les activités extracurriculaires sportives, selon le modèle de l'été, ont débuté le 18 août 2014. Après la formation, durant un mois environ, des moniteurs et assistants-moniteurs choisis à travers les fédérations, les activités extracurriculaires sportives, selon le modèle de l'été, ont débuté le 18 août 2014. Des bénéficiaires de Kore Etidyan avec leurs laptops Les distributions se sont poursuivies au Nord Dans la perspective de donner une assistance Ninancière aux étudiants haıẗ iens, l'administration Martelly-Lamothe a institué le sous-programme « Kore Etidyan », qui est une branche du programme national « EDE PETP ». Dans le cadre de son objectif,
  3. 3. «R éPuannioyne sSuorl iled ararpitpeo r»t àa nCnaurerle 2f0o1u3r- 2F0e1u4i dllee « EDE PÈP » Lbilan e mercredi 24 septembre 2014, une réunion axée sur le des réalisations du programme national « EDE PEP », durant l'année 2013-2014, s'est tenue dans les locaux du FAES. «P rPéacnisyieo Snosl siduarr liet ep »ro àg Craamrrmefeo u«r K Foeruei lEletidyan » Preçoit our l'année académique 2013-2014, si un étudiant ne pas ou plus la subvention, c'est parce qu'il n'est probablement pas ou plus éligible pour ce programme d'aide sociale. La subvention est de deux mille (2 000) gourdes par étudiant, ce qui totalise un montant de dix huit mille (18 000) gourdes par étudiant, pour toute l'année académique. En tant que programme dédié aux universitaires, des critères ont été établis et doivent être respectés. Entre autres, les étudiants éligibles doivent: 1- Etre étudiant d'une faculté de l'UEH, de l'UPR, ou d'une Ecole d'enseignement supérieur éligible au programme; 2- Assister régulièrement aux cours durant l'année académique; 3- Avoir une carte d'identiNication nationale; 4- Avoir un téléphone portable. N'est pas éligible: 1- Tout étudiant qui ne répond pas aux critères susmentionnés; 2- Tout étudiant qui n'a pas eu une performance académique avec une moyenne égale ou supérieure à 65 (pour les anciens étudiants); 3- Tout étudiant mémorant ou déjà gradué; 4- Tout étudiant qui reprend l'année académique ou a été sujet à des sanctions disciplinaires. Il est à noter que: a) Pour les codes d'identité, le CIN est obligatoire au lieu du NIF, tout étudiant, n'ayant point effectué ce changement dans les délais qui étaient alloués, ne recevra aucune allocation pour l'année académique 2013-2014. b) Tout étudiant dont le nom ne Nigure plus sur la liste transmise par le Décanat au FAES sera exclu du programme. AT rappeler que le programme « Kore Etidyan » fait partie du grand programme national d'assistance sociale « EDE PETP », créé par le Gouvernement Martelly-Lamothe dans le but d'apporter une aide directe à la population. « Kore Etidyan» consiste en un transfert de cash aux étudiants de l'Université de l'Etat d'Haıẗ i (UEH), et des Universités Publiques Régionales (UPR). Les étudiants peuvent reporter toutes irrégularités au centre d'appel 2811-0888. Page 2Page 3 Deux des bénéficiaires du programme Kore Etidyan Un étudiant bénéficiaire rempli la fiche avant de recevoir son laptop NOS BAILLEURS: Les participants de la réunion annuelle de EDE PÈP Une bénéficiaire du Programme Kore Etidyan du 22 au 26 septembre 2014, « Kore Etidyan » a distribué des centaines de laptops au proNit des étudiants éligibles de l'Université Publique du Nord au Cap-Haıẗ ien, ceux du Campus Henry de Limonade et celle de l'Ecole des InNirmières du Cap- Haıẗ ien.

×